Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 07:37


Voici un article de Chip Brodgen qui tombe à pic.

Nos projets « d'ateliers de réforme (*)» des cœurs que nous avons entrepris en 2011 nécessite une lecture et une méditation de la Parole axées sur la personne de Christ parce qu'Il est ce lieu secret et ce mystère de Dieu qui vit en nous.

Cet article nous ouvre des bonnes voies d'exploration de la Parole de Christ qui sont pratiques pour qu'il vive en nous de manière consciente 24 /24 h. Que l'Esprit du Dieu vivant nous aide à nous tenir dans ce lieu secret de sa présence permanente.

Jean 15: 4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui–même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. 7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.9 Comme le Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

Quel merveilleux passage … bonne lecture des lignes qui suivent Nicolas

(*) si vous voulez en savoir plus sur ces ateliers de réflexions en vue de réformer nos coeurs et notre façon de vivre l'Eglise les uns avec les autres. Contactez-moi par courriel !



Celui qui demeure dans le lieu secret du Très-Haut habitera à l’ombre du Tout-Puissant.” (Psaumes 91:1 KJF_2009)

 

Si la Bible est d’abord un livre spirituel, inspiré par le Saint Esprit, qui doit être interprété avec discernement par des hommes et des femmes spirituels, alors l’explication naturelle des choses n’est pas suffisante pour recevoir la Vérité contenue dans ses pages.

Pour le Saint-Esprit, tout nous dirige vers Christil n’y a pas de compartiments – il n’y a pas de « chose » qui ait du sens en elle-même. Tout est connecté et nous dirige vers une réalité plus profonde, et cette réalité vers laquelle nous sommes constamment dirigés est la Personne de Jésus-Christ. Il est le thème, le sujet de tout ce qui a été écrit, illustré, énoncé, et relaté dans la Bible.

Ainsi le Temple révèle quelque chose de Christ. Le jour du Sabbat révèle quelque chose de Christ, et il en est de même pour le Pays Promis. Chaque saint de la Bible nous révèle quelque chose de Christ. Chaque symbole, chaque type, chaque ombre, tout dirige vers une Personne très réelle, une substance très réelle« C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! »(Romains 11:36 )

L’interprétation naturelle des choses, la perspective historique, ne sont que le niveau superficiel des choses. Les réelles richesses, le vrai trésor, ne peuvent être trouvés que sous la surface. Il vous faut aller au-delà de la compréhension charnelle,naturelle, et cela nécessite une vision spirituelle, du discernement spirituel.

Dans notre lecture des Ecritures, quand nous arrivons à un sujet comme « Le Lieu Secret du Dieu Très-Haut », nous qui sommes spirituels, - qui sommes enseignés par le Saint Esprit – nous devrions être suffisamment exercés par le Saint Esprit pour être capables de reconnaître immédiatement que c’est une image de Christ. Il est ici, et je vois encore une autre dimension de Lui ici.

Permettez-moi de poser la question,

comment pouvez-vous faire du Seigneur votre habitation, l’endroit dans lequel vous demeurez?

Comment est ce possible ? Cela ne peut être interprété que spirituellement, car c’est absolument impossible, et difficilement concevable si nous pensons à ces choses de façon naturelle.

Comment le Seigneur peut-Il être mon habitation ? Comme puis-je vivre en Christ ? ou comme le disait Nicodème : «  Comment un homme peut-il entrer dans le ventre de sa mère et naître à nouveau ? »

Commentfaisons-nous du Seigneur notre habitation?

 Commentpeut-Il devenir pour nous un endroit où habiter ? Hé bien, pour ceux de l’Ancien Testament, c’était un mystère. Ils pouvaient se rendre au Temple, et ils savaient que le prêtre pouvait entrer dans le Saint des Saints. C’était ce qui ressemblait le plus au fait d’habiter et de demeurer dans le Seigneur ou au moins dans la présence du Seigneur. Mais ce n’était réservé qu’à quelques prêtres, ce n’était pas possible pour tous.

Nous en arrivons donc aux merveilleuses paroles de Jésus dans Jean 15, et nous commençons à comprendre. Cela dépasse les explications humaines, cela reste un mystère, une porte fermée, jusqu’à ce que le Seigneur Jésus Lui-même vienne à nous, nous révèle le mystère et déverrouille la porte. « Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. »(Jean 15:4 ) Il n’y a pas besoin d’être brillant pour faire le lien entre le Psaume 91 et Jean 15. Le langage est le même, Lisez Jean 15, puis lisez encore le psaume 91. Tous ces mots – habiter, demeurer, vivre – signifient tous la même chose. « Celui qui demeure dans le lieu secret du Très-Haut habitera à l’ombre du Tout-Puissant. » va de pair avec « Demeurez en moi, et je demeurerai en vous »

Oui, le lieu secret dans lequel nous habitons est Christ.

Ce n’est pas quelque chose ou quelque endroit en dehors de Christ, mais un endroit en Christ Lui-même. IL EST LE LIEU SECRET DU DIEU TRES HAUT, Il est ce lieu qui a été préparé pour nous.

Maintenant si nous lisons le psaume 91, il prend un sens bien plus grand. Si vous vous appuyez sur le Psaume 91 pour votre protection physique, je ne veux pas vous en dissuader ni personne d’autre.

Mais je vous encourage à creuser plus profondément afin de saisir quelque chose de bien meilleur. Il s’agit d’un refuge spirituel, d’une protection spirituelle, d’un endroit où le mal ne peut vous atteindre, parce que vous êtes cachés en Christ. Un lieu où le corps peut être affaibli ou même détruit, décapité comme Jean le Baptiste, lapidé comme Etienne, crucifié comme Pierre, - mais l’esprit lui ne peut être atteint. La communion fraternelle et la présence de Christ Lui-même vous gardent dans Sa propre Victoire, une Victoire qui survit à tout, qui va au-delà de votre propre mortalité, au-delà de vos années ici bas sur terre, et vous élève au-dessus du terrestre, du physique et du temporel – pour vous faire entrer dans l’éternité. 

Partager cet article

commentaires

milliearuna 27/05/2011 17:27


Oui, Nicolas, je veux juste donner un verset pour appuyer ce que j'ai dit :
"Et je mettrai mon esprit en vous, et vous revivrez, et je vous placerai sur votre terre; et vous saurez que moi l'Eternel j'aurai parlé, et que je l'aurai fait, dit l'Eternel"
Quand IL dit sur votre terre, c'est ma terre intérieure(régénérée), ma vie en somme, mon Canaan. Ma terre promise. Mon nouveau moi, éternel. A bientôt, Sois béni ! milliearuna


Dokimos de la foi 27/05/2011 14:49


C'est valable pour chacun d'entre-nous merci Sois bénie a+


milliearuna 27/05/2011 09:55


L'autre jour j'ai médité justement sur le fait de demeurer en LUI. Le lieu secret, c'est mon esprit régénéré. Régénéré parce qu'avant sa régénération, mon esprit était mort, et au moment où j'ai
reconnu le Seigneur comme mon sauveur, il a fait renaître mon esprit (c'est la rennaissance spirituelle), mais en plus, il m'a donné SON ESPRIT-SAINT qui habite donc maintenant dans mon esprit.
Je sais donc avec certitude qu'IL habite dans mon esprit pour toujours et qu'IL est avec moi tous les jours de ma vie. IL vit en moi dans une partie de moi qui s'appelle l'esprit. Mais si je n'ai
aucun contact en esprit avec LUI, sans lui parler, sans le prier, sans l'adorer, sans le louer, sans le questionner sur mes soucis, sans lui parler de mes désirs, bref, si je ne prends pas en
compte sa présence en moi, il ne viendra pas m'embêter. Je ne recevrais alors rien de lui, même pas sa protection dans les moments périlleux que je rencontrerai.
C'est la même relation qu'entre un fiancé séparé de sa fiancée ; s'ils peuvent échanger des lettres, leur amour pourra être alimenté, s'ils n'échangent rien, leur amour s'éteindra.
Voilà ma méditation, elle vaut pour moi et peut être que quelques-uns la saisiront.
Soyez bénis, milliearuna


Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens