Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 20:23

La "Fin de la Loi" au lieu de la "fin des sacrifices pour la justification" ! La réforme c'est le retour à la norme et la vérité : Christ, est la fin des sacrifices pour la justification et non la fin de la loi . Yeshoua .Matthieu 5:18  Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli.19  Celui donc qui aura violé l’un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui–là sera estimé grand dans le royaume des cieux.   NP

 

Fausses traductions : Blog de J-Y Hamon : http://jyhamon.eklablog.com/9-fin-de-la-loi-au-lieu-de-fin-des-sacrifices-pour-la-justification-a80955574

 

En Romains 10: 4 Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tout croyant. il y a au minimum une fausse interprétation et même très certainement une fausse traduction de "telos" (ce n'est pas la seule et c'est issu de la Vulgate latine commandée "par Rome" à Jérôme de Stridon).

 

- D'abord, beaucoup disent "FIN de la Loi" (et le répètent sans comprendre et en trichant... ) mais il est écrit "fin (telos) de la Loi POUR LA JUSTIFICATION de tous ceux qui croient".

 

Cela veut dire que contrairement à "l'ancienne alliance", il n'y a plus de sacrifices d'animaux à offrir à cause du péché puisque c'est Yeshoua (Jésus) qui est le sacrifice parfait.

 

De même, nous ne sommes plus lapidés pour adultère... mais Yeshoua (Jésus) ajoute toujours (et encore aujourd'hui) "va et NE PECHE PLUS"... sinon c'est la "mort spirituelle"... et c'est le cas de beaucoup (dont les "Facebookeurs") qui se croient vivants mais qui sont morts !! (Apoc 3:1)

 

On peut ajouter que "la Loi" (Commandements) a été portée à un niveau supérieur ou plus exigeant puisque le simple fait de se mettre en colère fait de nous des assassins et que c'est le simple désir dans le coeur qui nous rend adultères !

 

Il s'agit donc ici, en Romains 10:4, uniquement de la "fin des sacrifices pour la justification" ! (la "loi-nomos" ne désignant dans ce cas que ces indications spécifiques de la Torah)

 

- Par ailleurs, le mot "fin" est forcément une fausse traduction puisque "pas un iota ne passera" (y compris et surtout pendant le Millénium... où il n'y aura plus "la grâce" mais la Loi écrite dans les coeurs et sous la surveillance des élus de Dieu-Elohim qui paîtront les nations avec une verge de fer en compagnie de leur Maître: le "lion de la tribu de Juda").

 

Une autre traduction, bien préférable et conforme au reste des Ecritures, serait "finalité, objectif" (de Elohim par Yeshoua !) tel que cela avait été prophétisé maintes fois dans le Tanakh ("la Loi et les prophètes").

 

Mais ce mot "fin" ("telos") veut dire aussi "prix, douane, impôt"... et c'est mon préféré parce qu'il concorde avec le fait que Yeshoua (Jésus) a "payé pour nous" et que c'est le prix du "passage en douane" (et "Pessah" ou "pâque" veut dire "passage" vers le CHEMIN étroit) afin de "marcher comme Il a marché" (1 Jean 2:6).

 

En fait, comme bien souvent, il y a une "dualité" et presque un "midrash" (méthode de lecture juive qui s'oppose à la pensée dualiste exclusive grecque), c'est à dire une double lecture que le "renouvellement de l'intelligence" par le Rouah Hakodesh permet de comprendre (et à condition de bien lire TOUTES les Ecritures puisque beaucoup ont une Bible d'une page et demi !)

 

- Ainsi c'est la "fin" des CONSEQUENCES DE LA "LOI" (du grec "NOMOS" qui correspond surtout aux différents "mitzvots") et donc des sanctions "pénales" prévues par cette "loi" (sacrifices, lapidations... )

 

(Nota: Dans la B'rit Hadashah, le "NT" des religieux, le mot "loi-nomos" est utilisé indifféremment pour "mizvots", "lois cérémonielles ou sacrificielles", "10 commandements" et même "loi romaine" !)

 

- Mais certainement PAS LA "FIN" de la "LOI" (du grec "ENTOLE"= surtout les 10 Commandements écrits sur les tables de pierre et donc "dans le Rocher"=Yeshoua), mais au contraire la capacité de pouvoir la mettre en oeuvre par grâce et par la FOI.

 

De toute façon, il est bien écrit que c'est "L'ACTE (ou ordonnances) QUI NOUS CONDAMNAIT" qui a été "CLOUE A LA CROIX" (Colossiens 2:14)... mais quand on reçoit une condamnation par le tribunal et que c'est Yeshoua (Jésus) qui la paye, cela ne supprime pas le tribunal et encore moins le "Code civil" (en l'occurrence les "dix commandements") qui en est à l'origine.

 

Encore faut-il courir au "trône de la grâce" en se repentant sincèrement à chaque fois que nécessaire pour obtenir miséricorde puisque c'est là que "nous avons un avocat auprès du Père". (1 Jean 2:1)

 

 

Celles et ceux qui se considèrent comme définitivement pardonnés de tout (même de ce qu'ils n'ont pas encore fait) parce que "TOUT aurait été accompli" sont anathèmes et tombent dans "l'endurcissement du coeur" parce qu'ils ont "changé la grâce de notre Dieu-Elohim en dérèglement". (Jude 1:4)

 

D'ailleurs, il n'est pas écrit "tout" mais "C'EST accompli" et Yeshoua (Jésus) savait très bien qu'Il était en train d'accomplir les 4 premières "fêtes de l'Eternel" mais pas les 7 !! (puisque 3 restent à venir).

 

Que chacun s'examine ! (Il est écrit "une" fois que "Dieu-Elohim est Amour" et plus de 400 fois qu'Il est SAINT et exige la sainteté).

 

Nota: Je rappelle que la conversion n'est pas un « coup de baguette magique » et que c’est cela qui est à l’origine de tant de « fausses conversions » avec un « autre Yeshoua (Jésus) ». (2 Cor 11:4)

 

Enfin, on ne met pas la « Loi » (10 commandements au minimum) en pratique POUR être sauvé (on n’est pas des Caïn) mais PARCE QUE on est sauvé et qu’on AIME le Père selon le premier commandement et le Fils selon le même commandement et pour Sa merveilleuse oeuvre rédemptrice.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens