Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 20:51

 

Ce c'est pas une méthode mais une piste de réflexion et d'exploration.

 

Son Eglise doit-elle être dirigée ou pas ?.

Son Eglise doit-elle être organisée ou pas ?

Son Eglise doit-elle être administrée comme l'Eglise naissante ?

Son Eglise doit- elle être gouvernée ?

 

Toutes ces questions légitimes doivent trouver des réponses simples logiques sans interprétation partisane dans une lecture assistée par l'Esprit du Père.

C'est un véritable atelier ou laboratoire de réforme où tout ce que nous avons cru et fait jusqu'à ce jour doit être mis à plat. Alors l'Esprit de Dieu nous permettra de découvrir et d'avoir une nouvelle compréhension de ce que Dieu veut et  vivre une nouvelle expression de notre foi.

 

L'Eglise de Jésus est celle qu'Il bâtit. Elle revêtira alors une nouvelle visibilité pour tous ceux qui nous côtoient, car l'Eglise c'est nous ! Tous ceux et celles qui voudrons vivre l’œuvre de la croix.

Je veux remercier particulièrement le Seigneur, Patrick et les frères qui au cours du dernier Helikia d'octobre m'ont permis d'élargir le contenu de mon article en gestation depuis quelques jours.

Osée 4 : 6 Mon peuple est détruit, faute de connaissance. Puisque toi tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, afin que tu n’exerces plus devant moi le sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j’oublierai tes enfants.

Ce verset bien connu nous rappelle que nos échecs sont la conséquence de notre méconnaissance de la volonté de Dieu. Toute œuvre entreprise hors de l'écoute de Dieu est vouée à l'échec et nous disqualifie pour le service de Dieu. L'oubli de la loi de Dieu nous est totalement préjudiciable.

 

L'Eglise de Jésus-Christ est une entité spirituelle unique, corporative et vivante dont Jésus est le chef unique. Elle est dirigée par d'une seule manière par le Sain-Esprit.

Nous ne vivons pas l'Eglise comme il le faudrait. Nous savons que c'est Lui (Jésus) qui bâtit son Eglise,mais nous nous sentons investis de tous les ministères pour le faire à Sa place.C'est la première grosse erreur...

En vérité devant Dieu, nous sommes tous égaux. Nous sommes connectés les uns aux autres et sensés être dirigés par un seul chef et un seul administrateur mandaté par Jésus : le Saint-Esprit.

Cela met au rancart toutes les tentatives d'usurpation des ministères dont les hommes veulent s'emparer pour dominer sur les autres membres du corps. Non pas que les ministères soient à mépriser, ils sont des cadeaux pour l'Eglise.

Un apôtre est un frère qui a une mission particulière, et qui sert au milieu de ses frères et sœurs. Il est en position d'autorité mais en aucun cas supérieur aux autres membres.

Pierre l'apôtre de Christ se présente lui-même comme un simple ancien.

1 Pierre 5:1 Je prie les anciensqui sont parmi vous, moi qui suis ancien avec eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée : 2 Paissez le troupeau de Dieu qui est au milieu de vous, ( ce n'est pas écrit au dessus de vous ) veillant sur lui, ( pas contrôlant ou dirigeant ) non par contrainte, mais volontairement ; non pour un gain honteux, mais par affection ; 3 Non comme ayant la domination sur les héritages du Seigneur, mais en étant les modèles du troupeau. 4 Et lorsque le souverain Pasteur (Jésus )paraîtra, vous remporterez la couronne incorruptible de gloire.

 

L'oeuvre du Saint-Esprit est de bâtir Son Eglise et de la préparer pour les noces de l'Agneau.

Notre ignorance du Saint-Esprit et notre farouche indépendance à vouloir entreprendre sans Dieu nous égarent. Nous humanisons l'administration des assemblées locales avec une interprétation babylonienne de notre mission, parce que nous avons été instruits et induits en erreur.

Nous avons été gavés de faux enseignements en ce qui concerne le leadership.

Cette culture du leadership avec ses courants de pensée n'ont fait que diviser les gens. Beaucoup de livres flattent l'ego des hommes, encouragent et favorisent les structures au détriment de l'action de l'Esprit Saint dans leur vie. Dans ce que nous avons connu comme étant l'Eglise, les membres cherchent des titres qui les positionnent en autorité et domination sur les autres. C'est la culture de la promo sociale évangélique ! C'est encore une grossière erreur qu'il faut impérativement corriger!

 

1 Corinthiens 12:13 Car nous avons tousété baptisés par un même Esprit, pour être un seul corps,soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres ; et nous avons tous été abreuvésd’un même Esprit

Si c'est réellement le cas comme nous le croyons tous, nous devrions tousentendre une seule et même voix. Nous devrions entendre uniquement celle du bon berger et du consolateur. Nous devrions être dans l'unité corporative du Christ., celle de son corps.

Colossiens 2 :19 Duquel tout le corps, joint et étroitement uni au moyen des jointures et des liens, s’accroît d’un accroissement selon Dieu. Ce n'est pas le notre mais celui qu'il nous donne.

 

Ephésiens 4 :11 C’est aussi lui ( le chef :Jésus ) qui a établi les uns apôtres, les autres prophètes, les autres évangélistes, et les autres pasteurs et docteurs ;12 pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère, pour l’édification du corps de Christ ;( la construction de Son Eglise ) 13 Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foiet de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ; 14 Pour que nous ne soyons plus des petits enfants, flottants et emportés çà et là à tous vents de doctrine, par la tromperie des hommes,et par leur adresse à séduire artificieusement ;15 Mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions en toutes choses dans celui qui est le chef, Christ ; 16 De qui tout le corps, bien coordonné et étroitement uni, par le concours de toutes les jointures, tire son accroissement, selon la force assignée à chaque membre, afin qu’il soit édifié lui–même dans la charité. Nous n'existons pas sans les autres et nous existons que pour être avec eux ce Corps de Christ. Notre rôle est de nous exciter à l' amour en veillant les uns sur les autres.

 

Ephésiens 4 1 Je vous exhorte donc, moi le prisonnier du Seigneur, à vous conduire d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, 2 en toute humilité et douceur, avec un esprit patient, vous supportant les uns les autres avec charité ;3 vous appliquant à conserver l’unité de l’esprit, par le lien de la paix. 4 Il y a un seul corps et un seul Esprit,comme aussi vous êtes appelés à une seule espérance, par votre vocation.5 Un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ; 6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au–dessus de tous, et par tous, et en vous tous.

1 Corinthiens 12:11 Mais un seul et même Esprit opère toutes ces choses, distribuant à chacun ses dons, comme il lui plaît.

 

La pentecôte ne se limite pas à parler en langues, nous devons apprendre à entendre Sa voix en sorte que nos assemblées soient gérées par l'Esprit. C'est Lui qui nous équipe pour le service comme il le veut. On est loin de la distributions des fonctions, des titres et des ordinations faites par les hommes qui n'ont aucun mandat pour le faire.

 

Nous sommes« un » nous faisons partie de Son corps, dont Il est (Christ) la tête et le seul chef. C'est facile de constater combien de nombreuses personnes se mettent en avant pour être des chefs dans leurs propres organisations. Ce n'est en aucun cas « Son Eglise ». Sommes-nous en train de nous saborder ? Oui

Matthieu 15:13 Mais il répondit : Toute plante que mon Père céleste n’a point plantée, sera déracinée.

C'est clair,  inlassablement nous cherchons à nous particulariser à faire ce que nous n'avons pas à faire. C'est l'esprit de la connaissance du bien et du mal qui est encore bien en nous et qui nous pousse à l'orgueil.

L'action de Son Esprit est tout autre; c'est cette onction universelle qui va qualifier tous les enfants de Dieu pour le service.

1 Jean 2:27 Mais l’onction que vous avez reçue de lui, demeure en vous ; et vous n‘avez pas besoin que personne vous enseigne ; mais comme cette même onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable, et qu’elle n‘est point un mensonge,demeurez en lui, ( dans ce corps constitué ) selon qu’elle vous a enseignés.

 

Alors les cinq ministères dans tout cela ?

 

Oui c'est L'Esprit qui les donne ces dons aux parties du corps comme il lui plait. 1 Corinthiens 12:11 Mais un seul et même Esprit opère toutes ces choses, distribuant à chacun ses dons, comme il lui plaît.

Cela pour le perfectionnement des saints, pour l’œuvre du ministère = « service des autres », pour l’édification du corps de Christ . C'est un processus de croissance et d'interdépendance pour nous conduire tousà l’unité de la foi et de la connaissancedu Fils de Dieu. L'objectif final étant notre maturité : l’état d’homme fait, c'est à dire atteindre la stature parfaite de Christ . Chrétien = des « comme Christ. »

 

La deuxième erreur vient de la mauvaise compréhension des titres et des fonctions. En aucun cas les fonctions dans les assemblées locales ne donnent de supériorité quelconque sur les autres membres du corps dans l'Eglise de Jésus.

 

Nous savons tous que des chiens ne font pas des chats et vice versa. Nous reproduisons ce que nous sommes. 

Si à titre personnel nous ne sommes pas arrivés à une stature ou une maturité suffisante, nous n'enfanterons jamais correctement. Nous avons été enfantés par des pères qui eux mêmes ont été enfantés dans l'erreur, la religion et le système babylonien. Si nous mêmes nous n'atteignons pas la stature de Christ, nos enfants spirituels ne seront pas bien être établis dans la foi.

La pauvreté ou l'immaturité des pères spirituels que nous croyons être et de nos enfants contribuent à part égale à cette situation.

Voilà pourquoi nous devons être vigilants dans le travail nécessaire de réforme de nos cœurs. Laissons le Saint-Esprit faire Son œuvre en chacun de nous.

 

Comme le mentionne Dieu à son prophète il y a deux fois plus d'effort de destruction à entreprendre en nous avant de prétendre reconstruire. Jérémie 1 : 10 Regarde, je t’établis aujourd’hui sur les nations et sur les royaumes, pour que tu arracheset que tu abattes, pour que tu ruines et que tu détruises, pour que tu bâtisses et que tu plantes.

 

C'est seulement ensuite après que nos cœurs soient totalement désincarcérés de toutes nos fausses doctrines que les structures de l'Eglise seront restaurées.

La faiblesse de l'Eglise contemporaine est due en grande partie à notre mauvaise compréhension de son fonctionnement et de son organisation.

 

La paternité spirituelle dans la foi en Jésus-Christ, ne nous donne pas une supériorité sur nos enfants mais une écoute paternaliste qui ne les dominera jamais.  Ne mettons pas sur eux de joug trop lourd,  souvenons-nous de Matthieu 11:30 car mon joug est aisé, et mon fardeau léger.

 

Galates 3:26 Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus–Christ.

1 Timothée 1:2 A Timothée, mon vrai fils en la foi. Grâce, miséricorde, paix de la part de Dieu notre Père, et de Jésus–Christ notre Seigneur.

Paul ne considère pas Timothée comme un frère inférieur dans le domaine du service au contraire : frère, ministre de Dieu et compagnon d’œuvre.

1 Thessalociens 3:2 Et nous envoyâmes Timothée notre frère, ministre de Dieu, et notre compagnon d’œuvre dans l’Évangile de Christ, pour vous affermir, et vous exhorter au sujet de votre foi ;

1 Timothée 1:18 Mon fils Timothée, ce que je te recommande, c’est que, conformément aux prophéties qui ont été faites précédemment sur toi, tu combattes suivant elles le bon combat,

1 Corinthiens 4:14 Je n’écris point ces choses pour vous faire honte ; mais je vous avertis comme mes chers enfants.

1 Corinthiens 4:15 Car, vous auriez dix mille maîtres en Christ, que vous n’auriez pas plusieurs pères ; car c’est moi qui vous ai engendrés en Jésus–Christ, par l’Évangile.16 Je vous en supplie donc, soyez mes imitateurs. 17 C’est pour cela que je vous ai envoyé Timothée, qui est mon fils bien–aimé et fidèle, dans le Seigneur ;il vous fera ressouvenir de mes voies en Christ, et de quelle manière j’enseigne partout dans toutes les Églises.

2 Timothée 2:1 Toi donc, mon fils, fortifie–toi, dans la grâce qui est en Jésus–Christ.

Tite 1:4 A Tite, mon vrai fils dans notre commune foi 

 

Beaucoup de pères sont découragés car ils n'ont pas trouvé de docilité et d'intérêt chez leurs enfants pour se laisser former de façon pratique. Leurs enfants cherchent trop souvent à se détacher d'eux trop tôt. Ce besoin d'indépendance spirituelle peut paraître légitime, mais il y a un temps pour tout. Ce genre de situation arrive lorsque ces derniers pensent avoir tout compris. Jamais un vrai père empêchera son enfant de prendre son envol et de s'épanouir.

Par ailleurs, nous avons tous le même Père qui est dans les cieux qui doit faire comprendre ce qui est juste à chacun.

 

Tous ces enseignements qui hiérarchisent par le biais d'une fonction, d'un titre ou d'un rang un membre par rapport à un autre n'est pas dans la conception de Jésus pour bâtir son Eglise. 

Toutes ces pensées de couverture spirituelle, de directeur spirituel, de guide sont des erreurs qui maintiennent les personnes dans l'infantilisme et l'irresponsabilité.

 

Lorsque Jésus s'adresse à ses disciples, il leur rappelle que c'est lui qui les a choisis et qui les a établis pour agir.

Jean 15:16 Ce n‘est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

 

La nature corrompue de l'homme le pousse toujours à regimber et à se positionner au dessus de ses frères.

Jacques 2:4 Ne faites–vous pas en vous–mêmes des différences, et n‘êtes–vous pas devenus des juges qui avez de mauvaises pensées

Philippiens 2:3 Ne faites rien par contestation, ni par vaine gloire ; mais que chacun de vous regarde les autres, par humilité, comme plus excellents que lui–même.

1 Corinthiens 16:16 D’être soumis à de telles personnes et à tous ceux qui travaillent avec nous et qui prennent de la peine.

 

Dans L' Eglise de Jésus-Christ les brebis adultes se prennent en charge et veillent elles-mêmes sur elles . Elles sont toutes attachées au corps et à la tête de ce dernier.

1 Pierre 2:25 Car vous étiez comme des brebis errantes ; mais vous êtes maintenant retournés au Pasteur et à l’Évêque de vos âmes. (Jésus-Christ voir v 21)

Hébreux 13 : 17 Obéissez à vos conducteurs et soyez–leur soumis, car ils veillent sur vos âmes, comme devant en rendre compte, afin qu’ils le fassent avec joie et non en gémissant ; car cela vous serait préjudiciable.18 Priez pour nous, car nous sommes persuadés d’avoir une bonne conscience, désirant de nous bien conduire en toutes choses. 19 Et je vous prie d’autant plus vivement de le faire, afin que je vous sois plus tôt rendu. 20 Or, que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le souverain Pasteur des brebis, notre Seigneur Jésus, par le sang d’une alliance éternelle, 21 Vous rende accomplis en toute bonne œuvre, afin que vous fassiez sa volonté, faisant lui–même en vous ce qui est agréable devant lui, par Jésus–Christ, à qui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen.

 

Hors de cette couverture mutuelle les risques encourus sont plus dangereux qu'on ne peut l'imaginer. Il ne s'agit pas ici d'enfermer qui que ce soit. Jésus est le Pasteur (berger) et l'évêque (surveillant) qui veille sur Son Eglise. Nous devons réapprendre à veiller les uns sur les autres et accepter ce principe de vie.

L'observance de la Parole nous garde en Christ donc attachés à Lui.

Jean 5:24 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Jean 15 : 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour,comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

La Parole de Dieu est capitale mais la connaissance biblique ne suffit pas, l'essentiel est de la pratiquer en écoutant le Saint-Esprit.

 

Esaïe 50:4 Le Seigneur, l’Éternel m’a donné une langue exercée, pour soutenir par la parole celui qui est abattu ; il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille pour écouter, comme écoutent les disciples.

 

Le surveillant (épiskopos) et les anciens (presbuteros) sont reconnus pour leur fonction de travail de veille et de soins pastoraux sans avoir un rang supérieur aux autres brebis. Ce que Dieu attend de chacune d'elle c'est qu'elles soient exercées à l'écoute de Sa voix.

 

Personne ne peut s'investir dans une fonction quelconque de l'Eglise de Jésus s'il n'est pas revêtu du Saint-Esprit et de l'autorité divine. Chaque enfant de Dieu doit aussi accepter le principe corporatif de l'inter soumission au sein de l'assemblée. Nous ne pouvons pas entrer dans cette fonction sans être inter soumis aux frères et sœurs dans la crainte de Christ.

 

Les anciens doivent être avant tout des modèles à imiter.

1 Thessaloniciens 4:1 Au reste, frères, nous vous prions donc et nous vous conjurons par le Seigneur Jésus, que comme vous avez appris de nous de quelle manière il faut vous conduire pour plaire à Dieu, vous le fassiez toujours plus.

Voyez-vous si j'avais l'opportunité de faire le choix d'un dirigeant spirituel je le choisirai sur la base des critères dont Paul fait la description ci-après.

 

2 Corinthiens 6:4 Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses, 5 sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes ; 6 par la pureté, par la connaissance, par la longanimité, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sincère, 7 par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice ; 8 au milieu de la gloire et de l’ignominie, au milieu de la mauvaise et de la bonne réputation ; étant regardés comme imposteurs, quoique véridiques ; 9 comme inconnus, quoique bien connus ; comme mourants, et voici nous vivons ; comme châtiés, quoique non mis à mort ; 10 comme attristés, et nous sommes toujours joyeux ; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs ; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses.

La seule formation qualifiante dans l'Eglise de Jésus pour un futur serviteur ancien «  surveillant » est l'école de la souffrance et du renoncement dispensés par des aînés reconnus de tous qui sont eux-mêmes sous l'autorité suprême de Christ.

 

Notre Seigneur lui-même est dépeint comme l'homme de douleur et habitué à la souffrance d’Esaie 53, ce n'est pas les supers PDG des puissantes et prospères affaires évangéliques dont nous voyons les sièges fleurir dans tout l’hexagone. Si je parle durement de ces organisations humaines c'est qu'elles séduisent beaucoup de chrétiens. Ces organismes, ces écoles bibliques veulent toutes avoir le meilleur cours et les meilleures formations. Je serais curieux de connaître ce que sont devenus toutes ces personnes qui ont suivi ces cours des grandes écoles théologiques de notre pays. Tout cela n'a rien à voir avec l'enseignement de Jésus et des apôtres. On y apprend des connaissances bibliques mais pas grand chose en ce qui concerne la vie pratique, car c'est dans l'accompagnement de la vie quotidienne des hommes qu'on apprend le plus.

 

Paul dira à Timothée 2 Timothée 4:5 Mais toi, garde la tête froide en toutes circonstances, supporte la souffrance, travaille activement à la diffusion de la Bonne Nouvelle et remplis ton devoir de serviteur de Dieu.

Hébreux 2:10 En effet, il convenait que Dieu, qui crée et maintient toutes choses, élève Jésus à la perfection au travers de la souffrance, afin d’amener beaucoup de fils à participer à sa gloire.(pas à la gloire dont on parle dans ces séminaires de gloire ) Car Jésus est celui qui les conduit au salut.

C’est pourquoi il peut conduire, diriger et secourir Hébreux 2:18 Et maintenant, il peut secourir ceux qui sont tentés, parce qu’il a passé lui–même par la tentation et la souffrance.

Jésus a été élevé à la perfection par les souffrances. Dieu forme et forge ses futurs surveillants dans nos groupes par l'école de la souffrance.

Comme je l'ai déjà écrit, cela ne s'apprend pas dans l'accumulation de connaissances bibliques. Je n'ai jamais eu connaissance de conférences ou de séminaires sur la « souffrancesologie (*)» ou la « genouxologie (**)» .

 (*) l'école de la souffrance, (**) l'apprentissage de la prière à genoux.    à suivre...

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens