Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 13:40

 

Paul recommande dans sa première épître à Timothée 1 Timothée 6 : 13  « de garder le commandement ». Le Seigneur a attiré mon esprit sur ce mot commandement. J’ai eu une sorte de pensée éclairée qui me faisait comprendre que certaines personnes n’ont pas une bonne compréhension de ce qu’est le commandement dont il est question ici. Cela paraît simple mais une instruction ou une recommandation n’a de valeur que si l’on en comprend bien le sens des mots. La plupart du temps les commandements sont perçus comme des images caricaturales des ordres militaires. Mais c’est un peu plus clair pour ceux qui ont fait l’armée et qui les ont exécutés. Ils savent un peu mieux que les femmes en général exempte et tous ceux qui ne l’ont pas fait. La pratique de l’exécution des ordres ou des missions dans le monde du travail nous apprend aussi ce qu’ils représentent.

Dans le monde contemporain les gens n’aiment pas recevoir des ordres et être commandés. Tout cela amène un esprit de révolte qui les pousse  à refuser le commandement et à le bafouer. On le voit clairement dans l’ancien testament avec le témoignage des israélites qui refusaient de se soumettre à la loi de Dieu et à leurs dirigeants.

Les transgressions dans le monde naturel se retrouve dans le spirituel et vice-versa. J’ai été engagé pendant cinq ans dans l’armée de l’air où j’ai appris qu’un commandement ou un ordre ne se discutait jamais, je devais m’y soumettre et l’exécuter. Toutefois, celui qui donne un ordre est responsable des conséquences induites à l’exécution de ce dernier.

 

Où en sommes-nous avec le commandement de Jésus ?  Celui de l’amour ?

Jean 13:34  Je vous donne un commandement nouveau: Aimez–vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez–vous les uns les autres.

1 Jean 2:7  Bien–aimés, ce n’est pas un commandement nouveau que je vous écris, mais un commandement ancien que vous avez eu dès le commencement ; ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue.

2 Jean 1:5  Et maintenant, ce que je te demande, Kyria, non comme te prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, c’est que nous nous aimions les uns les autres.

Jean 15 : 14  Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande.

 

1 Timothée 6 : 13   Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus–Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, 14  de garder le commandement, et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus Christ, 15  que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, 16  qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. Amen !

 

« Entole » = Commandement,  mot grec avec une origine à caractère fortement militaire. C’est encore une parole, un précepte, un ordre, une loi, ce qui est prescrit par quelqu’un en fonction de son rang supérieure, les ordonnances; une injonction, ce qui est prescrit à quelqu'un en raison de sa fonction, règle prescrite en accord avec ce qui se fait.

Pour les juifs : c’était le précepte relatif à la lignée, le précepte Mosaïque concernant les sacrificateurs, mais aussi utilisé pour les commandements de la loi Mosaïque ou la tradition Juive approuvés par Dieu.

 

Le contexte dans lequel Paul invite Timothée à conserver le commandement, c’est celui de la Parole de Dieu qui est Dieu ( Jean 1 : 1  Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. ) et qui nous préserve de la mort.

Je parle ici de la vraie mort celle qu’il nous faut craindre, la séparation éternelle d’avec Dieu. La Parole est la vie et si cette Parole demeure en nous, elle nous gardera de la mort éternelle.

 

Jean 15   : 3 Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4  Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui–même, s’il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi. 5  Je suis le cep, et vous les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car sans moi, vous ne pouvez rien faire. 6  Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent. 7  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. 8  Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples. 9  Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurez dans mon amour. 10  Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

 

1 Timothée 6:20  O Timothée, garde le dépôt, en évitant les discours vains et profanes, (6–21) et les disputes de la fausse science

 

Les cinq composantes qui feront de nous des modèles et des exemples sont  : Les paroles de nos bouches, un comportement ajusté à nos paroles, une conduite conforme à nos paroles, une vie dictée par l’amour, une foi véritable et une vie pure.

1 Timothée 4:11  Déclare ces choses, et enseigne–les. 12  Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté.13  Jusqu’à ce que je vienne, applique–toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement. 14  Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t’a été donné par prophétie avec l’imposition des mains de l’assemblée des anciens. 15  Occupe–toi de ces choses, donne–toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous. 16  Veille sur toi–même et sur ton enseignement ; persévère dans ces choses (la garde du commandement , car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi–même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent.

 

Garder le dépôt pour être sûr d’être fidèle jusqu’au bout pour faire partie de cette Eglise parfaite que Jésus viendra prendre.

Ephésiens 5:27  afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

 

Garder le commandement : c’est se préserver et se maintenir irrépréhensible et en état de pureté digne des fils et filles de Dieu.

 

2 Pierre 3:14  C’est pourquoi, bien–aimés, en attendant ces choses, appliquez–vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix.

Philippiens 2:15  afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde,

Colossiens 1:22  par sa mort dans le corps de sa chair, (1–22) pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche,

Jude 1:24  Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irrépréhensibles et dans l’allégresse,

1 Corinthiens 1:8  Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus–Christ.

1 Thessaloniciens 3:13  afin d’affermir vos cœurs pour qu’ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints !

 

Philippiens 1:10  pour le discernement des choses les meilleures, afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour de Christ.

 

C’est une grâce quotidienne pour chacun de nous de réaliser que nous sommes le tabernacle de Dieu, l’habitation où Dieu réside. En prendre conscience changera complètement votre vie et vos journées. Dieu est avec nous : « Emmanuel » dans tout ce que nous entreprenons.

1 Thessaloniciens 5:23  Que le Dieu de paix vous sanctifie lui–même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ !

Puisse la Parole que vous avez lue vous aider à mieux comprendre de quel commandant il s’agit et de vous encourager à le garder pour demeurer dans Son amour. Jésus l’a fait, faisons-le !

Jean 15 : 10  Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens