Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 09:09

 

W-E Kenyon 

Chapitre 18 Le grand Ordre de mission

 

Ceci est de la plus grande importance pour chaque croyant.

Selon Matthieu 28:18-20, quand Jésus a pris congé des disciples, Il a dit : “Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde”.

Toute autorité a été donnée à Jésus dans les cieux et sur la terre.

Il n'avait pas besoin d'autorité. Il l'a toujours eue.

Pourquoi Lui a-t-elle été donnée au moment où il a quitté la terre ? Elle Lui a été donnée parce qu'Il était la Tête de l'Eglise, le Premier-Né d'entre les morts.

Il était le Seigneur de l'Eglise. L'Eglise était Son Corps. Il allait utiliser cette autorité au travers de l'Eglise. Toute l’autorité qui Lui a été donnée était au profit de l’Eglise.

S'il n'existe aucun moyen pour l'Eglise de s'en servir, alors c'est un pouvoir comparable à celui de nos capitaux dormants.

Nous avons par exemple de l'or valant des milliards de dollars enfouis sous terre par le gouvernement. Certains individus pensent que c'est là une preuve de manque de jugement, alors que cette somme pourrait être en bénédiction aux gens en étant mise en circulation.

L'Eglise a fait la même chose avec la “pleine autorité” que Dieu a donnée à Jésus. Elle l'a enfouie dans sa théologie et ses credo.

 

L'Eglise ne sait pas qu'avant Son départ, Jésus lui a donné le pouvoir d'un mandataire pour faire usage de Son Nom.

Le pouvoir de mandataire donne au croyant accès à cette “pleine autorité”.

Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. - Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai” (Jean 14:13-14).

Il ne s'agit pas de la prière. Il s'agit d'utiliser le Nom de Jésus pour tirer un chèque sur cette “pleine autorité”.

Le livre des Actes donne exemples sur exemples d'hommes qui ont ouvert le robinet de ce “tout autorité”. Les hommes en ont été bénis.

Cette “pleine autorité” est encore disponible pour ceux qui utilisent le Nom de Jésus. Cette autorité n'a jamais été retirée.

Si une seule portion du grand ordre de mission a été abrogée, alors il a été entièrement mis de côté.

Si un seul miracle est écarté, alors tous les miracles sont écartés, et le Nom de Jésus n'a aucune autorité. Mais nous savons que Son Nom nous a été donné pour une oeuvre de miracles.

En Marc 16 Jésus dit, “En mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; - ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris”(Marc 16:17-18).

Chacune de ces cinq choses est une chose que l'adversaire fait endurer à l'Eglise de Dieu et au monde perdu.

Ces cinq manifestations miraculeuses doivent se produire.

Satan tient les hommes en esclavage, et les remplit de la peur du poison.

Satan les a spoliés de leur témoignage, si bien qu'ils ne parlent plus de nouvelles langues de délivrance et de victoire.

Ils ont été spoliés de leur capacité à imposer les mains aux malades et à voir leurs bien-aimés recouvrer la santé.

Pourquoi ? Parce que la Connaissance Sensorielle a pris le dessus sur le ministère.

Jésus a dit que dès que les hommes croiraient en Lui, aussitôt ces signes les accompagneraient. Aussitôt ils se mettraient à chasser les démons. Aussitôt ils se mettraient à parler avec des langues de puissance. Aussitôt ils domineraient la maladie. Les serpents sont des types de la maladie et des démons.

Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu. Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient”(Marc 16:19-20).

La Parole qu’Il avait prononcée, et la Parole qu’ils osaient confesser a été confirmée par les signes qui ont suivi.

L'attitude de Dieu envers le péché et la maladie n'a jamais changé.

Hébreux 13:8, “Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement”. Il s’opposait alors à la maladie, et Il s’oppose aujourd’hui encore à la maladie.

Il a souffert à cause du péché, et Son attitude envers le péché aujourd'hui est la même qu'alors.

Christ sur le trône est la parfaite garantie de notre guérison.

Christ sur le trône prouve qu'Il a achevé Son oeuvre.

Considère toujours Satan comme le vaincu, comme celui sur qui tu as autorité au Nom de Jésus.

 

En ce Nom, la Nouvelle Création est maître des démons et de la maladie et de chaque circonstance qui voudrait te maintenir dans les liens.

Nous avons une Rédemption parfaite, une Nouvelle Création parfaite, et une union parfaite avec Christ.

Je suis le Cep, vous êtes les sarments”.

Nous avons un message qui apporte à chaque homme le succès, la santé, le bonheur et la victoire.

Tout homme en dehors de Christ est un échec.

Nous avons en main la solution de Dieu pour le problème de l'homme.

La Parole Vivante sur tes lèvres fera de toi un vainqueur, et la maladie et la pauvreté te seront soumises.

La Parole Vivante sur tes lèvres fera entrer Dieu en scène, et apportera à ceux qui sont abattus la victoire et la joie et le succès.

 

Chapitre 19 La révélation de Jésus-Christ donnée par Dieu à l’Apôtre Paul

 

Dans cette Révélation, nous voyons la dimension surnaturelle dans une clarté que l'église contemporaine n'a jamais vue.

La Révélation de Paul débute avec Jésus fait péché. Elle parle de ce qu'Il a fait, et de ce qu'on Lui a fait pendant trois jours et trois nuits jusqu'à ce qu'Il ressuscite d'entre les morts, qu'Il porte Son Sang jusque dans le Saint des saints dans les Cieux et prenne place à la droite du Père.

Cette période couvre les quarante jours qui séparent Sa crucifixion du moment où Il s'est assis à la droite de la Majesté dans les Lieux très Hauts.

Trois faits majeurs sont abordés. Ce que Dieu a fait pour nous en Christ par la grande Substitution ; ce que le Saint-Esprit, par la Parole, peut faire en nous dans la Nouvelle Création ; et ce que Jésus est en train de faire pour nous maintenant à la droite du Père.

Nous n'aborderons que deux aspects de cette oeuvre de Christ.

Ce qu’Il a fait POUR nous

Il est extrêmement important que le lecteur saisisse ces réalités fondamentales.

Christ n’est pas ressuscité d’entre les morts avant d’avoir brisé le pouvoir de Satan. Il était indispensable que l'autorité de Satan sur les hommes soit brisée.

Christ n'est pas ressuscité d'entre les morts avant d'avoir vaincu l'adversaire.

Colossiens 1:13-14, “Il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, - en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés”.

Il nous a affranchis de l'autorité de Satan. Le mot traduit par “puissance” signifie “autorité”.

Il nous a transportés dans le royaume du Fils de Son amour. C'est la Nouvelle Naissance. C'est la Régénération. Nous avons notre Rédemption.

Chaque croyant a été affranchi de l’autorité de Satan, et a été transféré dans la famille de Dieu, et possède sa Rédemption en Christ. Il est racheté. Satan n'a plus pouvoir sur lui.

 

Romains 6:14 (traduction “Centenary”), “car le péché n'aura point de pouvoir sur vous”.

Le péché, c’est Satan. Satan ne dominera pas sur toi. Satan n’a pas plus de pouvoir sur le croyant que Pharaon n’en avait sur Israël après leur traversée de la Mer Rouge.

Satan n'a plus de pouvoir sur toi. Satan ne peut pas placer de maladies sur toi sans ton consentement. C'est peut-être un consentement dû à l'ignorance, mais c'est un consentement.

En ce qui te concerne, Satan est vaincu, défait.

Satan est non seulement vaincu, mais Dieu a fait de toi une Nouvelle Créature sur laquelle Satan n'a plus aucun pouvoir.

2 Corinthiens 5:17-18 “Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation”.

Les choses anciennes sont celles de la défaite, de l'échec, de la faiblesse, de la misère, du péché, et de la mort spirituelle.

Nous sommes de Nouvelles Créatures. Jésus est la Tête de cette Nouvelle Création.

Il est le Seigneur de cette Nouvelle Création. Il a pris la place de Satan.

Satan n'a plus de pouvoir sur toi. Tu n'as pas besoin de le craindre, car il a été vaincu.

En Romains 8:31-38, l'Esprit, par le moyen de l'apôtre Paul, nous donne la position de l'Eglise. Le sommet se trouve au verset 38 :

Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs”.

Nous avons une Rédemption totale et parfaite.

Non seulement il est proclamé que cette Nouvelle Création est Justice, et qu'elle a été faite Justice, mais Dieu et Jésus proclament tous les deux qu'Ils sont sa Justification.

La Justification signifie la possibilité de se tenir dans la présence du Père sans aucun sentiment de culpabilité, et avec la même liberté que celle que Jésus avait.

Pourquoi ? Parce que Romains 3:26 déclare, “de manière à être Lui-même juste tout en étant la Justice de celui qui a la foi en Jésus” (Traduction marginale de la Revised Version).

Dieu est devenu notre Justification en Christ Jésus.

Selon 1 Corinthiens 1:30, Jésus-Christ a été fait pour nous Justice, par Dieu. C'est une réalité absolument étonnante.

Il ne s'arrête pas là. 2 Corinthiens 5:21, “Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui Justice de Dieu”.

Si les mots veulent dire quelque chose, alors chaque croyant est achevé en Christ.

Colossiens 2:10, “Vous avez tout pleinement (entièrement) en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité”.

Jean 1:16, “Et nous avons tous reçu de sa plénitude (de son état d'aboutissement), et grâce pour grâce”.

Le croyant n’est pas un quémandeur obséquieux, mendiant des faveurs. Il est fils de Dieu, et héritier de Dieu, un prince de Dieu.

Il se tient dans la présence de Dieu, sans honte, sans crainte, devenu Justice par la Justice de Dieu même, devenu libre par la liberté de Dieu même.

Le Fils t'a rendu libre. Tu es réellement libre. La maladie et l'infirmité n'ont plus de pouvoir sur toi.

Si nous avions assez d'espace, nous pourrions te montrer que non seulement tu es Racheté, tu es une Nouvelle Créature, tu es Justice de Dieu, mais que tu es aussi un fils de Dieu, dans Sa Famille.

Plus que cela, l'Esprit qui a ressuscité Jésus d'entre les morts a vraiment fait de ton corps Sa demeure.

Peut-être ne Lui as-tu jamais accordé Sa place, ou n'as-tu pas pris conscience que Dieu a fait Sa demeure en toi, ni que tu possèdes en toi la capacité de Dieu.

 

Tu n'as peut-être jamais tiré profit du fait que ta pensée puisse être renouvelée au point que tu puisses connaître vraiment la volonté de Dieu.

Non seulement tu as Dieu en toi, mais tu as le Nom de Jésus avec l'Autorité que Dieu a donnée à Jésus et qui s'y trouve attachée.

En ce Nom, tu peux t'imposer toi-même les mains si la souffrance survient, et recevoir ta délivrance. En ce Nom, tu peux briser la puissance de l'adversaire sur tes finances, sur ton foyer et sur les corps de tous tes bien-aimés.

Une puissance et une autorité illimitées sont offertes à chaque membre du Corps de Christ.

Quelques obstacles à la guérison

La plus subtile et la plus dangereuse des armes du diable est peut-être le sentiment d’indignité, et le sentiment du manque de foi.

Ta dignité, c'est Jésus-Christ, le Juste. Tu es Justice de Dieu en Lui.

Le sentiment d'indignité est le refus du Sacrifice de Substitution de Christ et de ta position en Christ, et de la Justice de Christ devant le Père qui t'a été accordée.

Un second obstacle est que tu as accepté l’Espérance et l’Assentiment mental à la place de la Foi.

On n'espère jamais ce que l'on possède. On espère ce qui n'est pas possédé.

Quand tu espères pour ta guérison, cela signifie que tu n’as pas foi en elle, mais que tu espères l’obtenir un jour.

L'espérance est une belle illusion. L'Assentiment mental est apparenté à l'Espérance. L'Assentiment mental est le substitut donné aujourd'hui par l'adversaire à l'Eglise en remplacement de la foi.

Beaucoup déclarent que toute la Bible est vraie de la Genèse à l'Apocalypse, mais ils n'acceptent les miracles que dans des cas isolés.

Ils admettent la véracité de la Parole, mais ils n’y croient pas.

Ils disent : “Oui, je crois que la Bible est la vérité”, mais ils n'agissent jamais selon elle.

Croire, c'est agir sur la base de la Parole. Il n’y a pas de foi sans action.

Dans la traduction Weymouth, Jacques dit que des actes doivent correspondre à la foi. “La foi sans les actes correspondants est morte”.

Il ne peut pas y avoir de foi sans action fondée sur la Parole. Je peux être d'accord avec elle, et demeurer tel que je suis. Je peux l’admirer, mais elle n’est pas à moi.

Ce que déclare l'Ecriture m'appartient. Dès que j'ai compris la différence entre l'Assentiment mental et la Foi, je suis devenu une bénédiction pour les foules.

Beaucoup ont été guéris en écoutant la radio quand ils ont cessé d'être d'accord mentalement, et ont agi sur la base de la Parole.

Un autre ennemi de la Foi est la preuve par la Connaissance Sensorielle. Un homme croit ce qu'il voit. Il est comme Thomas qui disait : “Si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point”.

Jésus est soudain apparu et lui a dit : “Avance ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois”.

La Foi donne substance aux choses que tu avais espérées. C'est la conviction de la réalité des choses qu'on ne voit pas. La Foi transforme l'Espérance en réalité.

La Foi agit malgré des preuves contraires. Les Sens déclarent : “Cela ne peut pas être”, mais la Foi crie au-dessus du tumulte : “Si !”

La Foi considère que c’est fait avant que Dieu agisse. Cela provoque l'action de Dieu. Dieu est un Dieu de Foi.

Hébreux 11 :3, “Le monde a été formé par la Parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles”.

 

Tout ce que Dieu a fait au commencement a été de dire “Que cela soit”, et cela fut.

Tout ce que la Foi a à dire c'est : “Qu'il y ait un calme parfait dans le corps et l'esprit de cet homme”, et la maladie doit s'en aller.

La Foi dit, “Qu'il y ait l'abondance là où la misère régnait. Qu'il y ait la liberté là où les liens exerçaient leur empire”. Et cela doit se produire.

 

Chapitre 20 La guérison nous appartient

J'ai prié encore et encore, et je n'en ai tiré aucun bénéfice. D'autres ont prié pour moi, et ma maladie va de pire en pire. Peux-tu faire quelque chose pour moi ?”

Oui, je crois que je peux. As-tu compris que la guérison t’appartient, et que tu n’as pas besoin de prière pour cela ?”

Je n'ai jamais entendu dire une telle chose !”

C'est la vérité. Laisse-moi te le prouver :

Esaïe 53:4, „Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié'.

Que dit-Il qu'Il a fait de nos maladies ?”

Je ne suis pas certain de bien comprendre”.

Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; et nous l'avons considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié. Tu comprends cela n'est-ce pas ?”

Oui”.

Comprends-tu qu'il a plu à Jéhovah de le briser ? Il L'a rendu malade avec nos maladies”.

Qu'est-ce que cela signifie pour moi ?”

Cela signifie que ces douleurs et ces afflictions dont tu souffres ont été placées sur Jésus. Jésus les a réellement portées comme Il a porté tes péchés. Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Dieu a réellement déposé tes iniquités sur Jésus. Tu n'as donc plus à les porter”.

Je n'avais jamais vu cela ainsi auparavant. Veux-tu dire que Dieu a réellement déposé ma maladie sur Lui, et L'a rendu malade avec mes maladies ?”

Oui, c'est ce que la Parole affirme.

Selon 2 Corinthiens 5:21, „Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour toi, afin que tu deviennes en lui justice de Dieu'. Il L'a rendu malade avec tes maladies afin que tu sois en parfaite santé en Christ.

C'est un don. La guérison est à toi maintenant, tandis que tu L'en remercies.

Dieu a placé tes maladies sur Lui. Il les a portées. Il a été frappé, blessé et affligé avec tes maladies. Satan n’a pas le droit de déposer sur toi ce que Dieu a déposé sur Jésus.

Quand ton coeur en viendra à savoir cela aussi bien que tu connais les autres choses de la vie, tu en auras fini avec la maladie.

Tu ne pourras plus être malade quand tu en viendras à savoir cela, à le savoir comme tu sais que Dieu a déposé sur Lui „l'iniquité de nous tous'.

Romains 6:14, “Le péché n'aura point de pouvoir sur vous”, est pour toi aujourd'hui. J'aime la traduction suivante :

La maladie et la douleur appartiennent au passé, car celui que le Fils a affranchi est vraiment libre”.

S'Il t'a libéré du péché, le péché n'a plus de pouvoir sur toi. S'Il t'a libéré de la maladie, elle ne doit plus régner sur toi. S'Il t'a libéré de Satan, Satan n'a aucun pouvoir sur toi. S'Il t'a libéré des circonstances, les circonstances ne peuvent pas dominer sur toi plus longtemps.

Combien nous leur avons été soumis dans le passé ! Désormais nous appartenons à un nouvel ordre de choses.

Nous sommes maîtres des circonstances, des démons, des maladies. Le péché et les démons n'ont aucune autorité sur nous. Le Fils nous a libérés.

Aux yeux de Dieu nous sommes libres. Aux yeux de Jésus nous sommes libres. Selon la Parole, nous sommes libres.

Reste ferme dans la liberté par laquelle Christ t'a affranchi. Tiens ferme ta confession. Qu'elle devienne tienne.

Occupe ta position. Joue ton rôle. Refuse de permettre à Satan de faire quoi que ce soit avec ce corps dans lequel tu vis.

Ne sais-tu pas que ton corps est le temple”, la demeure, la maison de Dieu ? (cf. 1 Corinthiens 6:15-20).

Ton corps est un lieu appartenant à Dieu. Tu es le gardien qui vit en ce corps. Tu dois veiller à ce que Satan ne s’introduise pas dans la propriété de Dieu.

Comment puis-je l'en empêcher ?”

Jésus a dit : En Mon Nom ils chasseront les démons.

Jésus t'a donné le droit d'employer Son Nom. Ce Nom peut briser la puissance de la maladie, la puissance de l'adversaire. Ce Nom peut faire cesser le règne de la maladie et de l'échec sur toi.

Aucune maladie n'est survenue à l'homme que ce Nom ne puisse détruire”.

Notre confession, c'est notre foi qui parle.

Jésus et Son Nom sont Un.

Ce Nom et Jésus sont Un, de même que toi et ton nom sont un.

Tu n'as pas besoin de faire quelque chose pour que cette liberté soit la tienne. Tout ce que tu as à faire, c'est de t'en réjouir, et de marcher dans la lumière de la Parole.

Que ces faits constituent ta confession. Tu dois dire au monde que par Ses meurtrissures tu es guéri, que la maladie a perdu son pouvoir, qu'elle ne peut plus régner sur toi.

Si nous prononçons les paroles de foi au lieu des paroles du doute, alors nous parlerons le langage de Dieu.

Les paroles du doute viennent d’une autre source.

 

Tu ne peux pas à la fois parler de maladie et d’infirmité, et marcher en bonne santé.

Tu ne peux pas parler aux autres de ta maladie et de tes douleurs, ou gémir sur tes problèmes pour attirer la compassion, sans perdre ta communion avec le Père.

Quand nous parlons de nos problèmes aux autres, nous perdons la foi et la douceur de la communion avec le Père.

Nous racontons aux autres nos problèmes pour attirer leur compassion. Nous devrions rejeter notre angoisse et nos problèmes sur Lui, car Il prend soin de nous.

Quand nous parlons de notre faiblesse, de nos échecs et de notre maladie, nous glorifions le diable qui nous les a envoyés. Nous glorifions les médecins et les avocats en leur apportant nos problèmes. Ils sont payés pour écouter les problèmes des gens. C'est le secret de leur réussite : savoir être à l'écoute des problèmes.

Parler de nos problèmes qui sont provoqués par Satan, c'est confesser que Satan est le maître, et qu'il a remporté la suprématie.

Cela aggrave les problèmes. Cela fait empirer la maladie. Cela nous fait encore plus mal.

La véritable confession dans nos vies devrait être celle des capacités de Dieu, de Sa fidélité, et que nos problèmes ont été portés par Jésus, de même qu'Il a porté nos maladies et nos péchés.

Tiens ferme ta confession de ce que Dieu est pour toi, et de ce que tu es en Christ.

Abandonne ta confession de la suprématie de Satan. Tu sais que la maladie vient de l'adversaire, et que ce manque de capacité vient de l'adversaire. Tous nos problèmes sont de fabrication démoniaque.

Si tu utilises des paroles inspirées par le démon, ne t'attends pas à avoir une douce communion avec les Cieux.

C'est la Parole de foi que nous prononçons. Nos lèvres sont pleines de la Parole de foi.

Nos coeurs chantent un chant de foi.

Jean 6:47, “En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle”.

C'est le croyant qui possède. Je crois ; j'ai. Et donc je me réjouis de ce que je possède. Je profite de ce qui m'appartient. La santé m'appartient. Le succès m'appartient.

Je suis dans l'abondance parce que c'est Lui qui pourvoit à mes besoins. Il pourvoit à tous mes besoins selon Ses richesses glorieuses en Christ Jésus.

Je ne gémis pas et je ne me lamente pas. Je loue et je rends grâces.

La foi possède. Ce que possède la Foi est bien réel, tout aussi réel que ce que possèdent les Sens.

Les choses spirituelles sont tout aussi réelles que les choses matérielles.

2 Corinthiens 5:7, “Car nous marchons par la foi et non par la vue”. Nous marchons dans la sphère de Dieu. Non seulement nous marchons par la foi, mais nous parlons par la foi. Nous avons abandonné la sphère des sens.

Quand tu apprendras à parler par la foi, le pouvoir de la maladie sera rompu sur toi. Mais tant que tu marcheras par la raison et que tu suivras les indications des sens, tels que le toucher, la vue, le goût, tu vivras et tu marcheras dans le domaine où la maladie exercera son emprise sur ta vie, et où la douleur mènera la sarabande dans ton corps.

Si tu apprends à parler le langage de la foi, tu seras victorieux.

1 Jean 5:4-5 devrait être connu de tout croyant. Savoir que tu peux l'utiliser jour après jour devrait faire partie de ta connaissance consciente.

Tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi”.

Certaines choses qui sont nées de Dieu

La Nouvelle création est née de Dieu. La Justice est née de Dieu. L'amour est né de Dieu. La Foi est née de Dieu. Ces choses sont victorieuses du monde.

Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?” Tu crois cela. Cela signifie que tu es Vainqueur.

Les croyants sont des gagnants.

Quitte les basses plaines du doute et de la crainte. Abandonne-les pour les hautes terres, et pour marcher dans la communion avec Lui.

La guérison et la victoire t'appartiennent. Laisse la défaite à la défaite.

Nous marchons avec la puissance de Dieu, combattant avec les armes de la Justice, à la fois pour attaquer et pour nous défendre.

Oui, dans toutes nos batailles nous sommes plus vainqueurs”.

Pourquoi ? Parce que nous sommes ressuscités ensemble avec Christ.

Quand Jésus est ressuscité d'entre les morts, c'était notre victoire sur l'ennemi.

La version Conybeare de Colossiens 2:15 nous dit, “Il a désarmé les principautés et les puissances qui combattaient contre Lui, et Il les a exposés ouvertement à la honte, les entraînant captifs dans le défilé triomphal de Christ”.

Tu te souviens que nous avons été crucifiés avec Lui, que nous sommes morts avec Lui, que nous avons été ensevelis avec Lui, que nous avons souffert avec Lui, et que nous avons été rendus à la vie avec Lui.

Puis nous avons affronté l'ennemi et nous l'avons vaincu en Christ.

C'est pourquoi Paul peut nous dire, “En qui aussi vous avez été faits participants de Sa Justice par la foi en Dieu qui L'a ressuscité d'entre les morts” (cf. Colossiens 2:12).

Et Dieu a ressuscité Christ afin que nous puissions participer à Sa Vie.

Nous sommes participants à la Victoire de la résurrection de Christ, à la Vie de résurrection de Christ, et à la Nouvelle Création de la résurrection de Christ.

Nous avons tous reçu de Sa plénitude” (Jean 1:16).

« Car nous sommes Son ouvrage ayant été créés en Christ Jésus” (Ephésiens 2:10)

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens