Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 06:48

Ce qu'on ne vous dira pas sur la réalité de la persécution des juifs dans le monde. j'ai emprunté ces informations sur le Blog de Jean-Yves Hamon : http://jyhamon.eklablog.com/ d'après: http://messianisite.over-blog.com/article-113009950.html

 

Les faits...

 

 

70 après JC : L’armée romaine détruit Jérusalem. Plus d’un million de juifs sont massacrés, 97 000 sont pris en esclavage et en captivité, beaucoup arrivent à fuir.

 

135 : Les persécutions romaines contre les juifs commencent. Les juifs n’ont pas le droit de pratiquer la circoncision, ni de lire la Thora, ni de manger du pain azyme à Pessah.*

 

315 : Constantin le Grand publie l’édit de Milan, qui retire de nombreux droits aux juifs.

 

325 : Le concile de Nicée interdit aux juifs de respecter le shabbat et déclare hérétique les pratiques de la religion juive. Les juifs se voient retirés la citoyenneté romaine.

 

379 : Théodose le Grand autorise la destruction des synagogues si elles sont utilisées à des fins religieuses.

 

589 : Le 3e concile de Tolède décide que les enfants nés d’un mariage entre des juifs et des chrétiens soient baptisés de force. Une loi de conversion forcée de tous les juifs est prise. Des milliers de juifs fuient, tandis que plusieurs milliers sont convertis de force.

 

613 : Persécution des juifs d’Espagne. Les juifs qui refusent d’être baptisés sont expulsés du pays. Ceux qui restèrent furent dépossédés de leurs biens, réduits à l’esclavage chez des notables chrétiens. Tous les enfants juifs de plus de 7 ans furent arrachés à leurs familles et placés pour recevoir une éducation chrétienne de force.

 

855 : Les juifs sont chassés d’Italie.

 

1096 : Persécution et massacre des juifs en Allemagne au début de la première croisade. 12 000 juifs sont massacrés dans les villes allemandes qui longent le Rhin, et les juifs sont considérés comme les ennemis du christianisme, juste derrière les musulmans.

 

1121 : Des juifs sont chassés de Flandre (aujourd’hui Belge), tant qu’ils ne se repentissent pas d’avoir tué Jésus Christ.

 

1130 : Les Juifs de Londres doivent payer une compensation d’1 million de marks pour avoir supposément tué un homme malade.

 

1146-47 : Nouvelles persécutions des juifs d’Allemagne au début de la seconde croisade. Le moine français Rudolf appelle à la destruction des juifs comme point de départ de la seconde croisade. C’est à l’intervention de l’empereur Conrad qui déclare Nuremberg comme refuge des juifs, et celle de Bernard de Clairvaux que le massacre des juifs ne sera pas aussi désastreux que lors de la première croisade.

 

1171 : des juifs de Blois, en France, sont accusés de crime de sang. 40 juifs sont brulés vifs.

 

1181 : Philippe Auguste, roi de France chasse les juifs de son royaume. Il les autorise à vendre leurs meubles, mais il confisque et s’attribue toutes leurs terres, leurs maisons et leurs demeures. Sept ans plus tard, il rappelle les juifs.

 

1189 : lors du couronnement de Richard cœur de Lion, la délégation juive est attaqué par la foule. Commence alors la persécution des juifs en Angleterre. La plupart des maisons des juif de Londres sont brûlées, et de très nombreux juifs sont assassinés. Toutes les possessions des juifs sont confisquées par la couronne. Les successeurs de Richard confisquent plus de 8 millions de marks appartenant aux juifs.

 

1190 : Les juifs de Norwich sont massacrés dans leurs maisons, et seuls ceux qui réussirent à se réfugier au château survécurent.

 

1209 : Massacre de 200 juifs de Béziers, en France.

 

1215 : Lors du IV Concil de Lateran, l’église met en place des mesures discriminatoires et des restrictions contre les juifs.

 

1290 : Edouard I banni les juifs d’Angleterre, 16 000 juifs voient tous leurs biens confisqués et sont expulsés du pays. Ils ne seront autorisés à revenir qu’en 1655.

 

1298 : Persécution des juifs de Franconia, de Bavière et d’Autriche. Un noble allemand, Kalbfleish, déclara avoir reçu l’ordre divin d’exterminer tous les juifs. 140 communautés juives sont détruites, et plus de 100 000 juifs furent massacrés en 6 mois.

 

1306 : 100 000 juifs sont chassés de France par le roi Philippe le Bel.

 

1320 : En France, 40 000 bergers décident de s’engager dans la « Croisade des bergers » pour libérer la Palestine des musulmans. Sous l’influence de criminels et de spéculateurs nobles, ils détruisent 120 communautés juives et massacrent des milliers de juifs.

 

1321 : Des juifs sont accusés d’avoir incités des hors la loi à empoisonner une source et des fontaines de Guyenne, en France. 5 000 juifs sont brûlés vifs.

 

1348 : Les juifs sont accusés d’être responsables de la peste qui contamine l’Europe, spécialement en Allemagne. A Strasbourg, 2 000 juifs sont brûlés vifs. A Mayence en Allemagne, 6 000 juifs sont massacrés de la façon la plus horrible, et 3 000 à Erfut. A Worms, toujours en Allemagne, 400 juifs sont brûlés avec leurs maisons.

 

1370 : Les juifs de Bruxelles sont accusés d’avoir profané le Saint sacrement. 6 juifs sont brûlés vifs, et tous les juifs sont bannis du comté de Brabant, et jusqu’en 1820, une fête était célébrée tous les 15 ans à cette occasion.

 

1391 : Persécution des juifs d’Espagne. A Séville et dans 70 autres communautés, les juifs sont sauvagement massacrés et leurs corps déchiquetés.

 

1394 : Seconde expulsion des juifs de France.

 

1434 : les hommes juifs d’Augsbourg en Allemagne doivent coudre des boutons jaunes sur leurs vêtements. Les juifs sont forcés de porter de long sous vêtements, des manteaux avec des bandes jaunes, des cloches, et des grands chapeaux jaunes et pointus à gros boutons.

 

1453 : Le moine franciscain Capistrano persuade le roi de Pologne de supprimer tous ses droits aux juifs.

 

1475 : Les juifs de Trente sont accusés d’avoir tué un enfant chrétien pour confectionner des galettes de Pâques avec son sang et de nombreux juifs sont persécutés et massacrés.

 

1478 : L’inquisition espagnole contre les juifs commence.

 

1492 : Expulsion des juifs d’Espagne. 300 000 juifs qui refusaient d’être baptisés voient tous leurs biens confisqués et sont chassés d’Espagne sans rien pouvoir emporter avec eux.

 

1497 : Bannissement des juifs du Portugal. Le roi Manuel, habituellement amical envers les juifs, met en place le baptême forcé des juifs sous la pression de l’Espagne. 20 000 juifs cherchent à quitter le pays, et beaucoup sont réduits à l’esclavage.

 

1516 : Le premier ghetto juif d’Europe est créé à Venise.

 

1540 : Les juifs sont chassés de Naples en Italie, puis 10 ans plus tard, de Gènes et de Venise.

 

1543 : Martin Luther publie un pamphlet intitulé « Sur les juifs et leurs mensonges » qui servira de base idéologique aux nazis et à Hitler.

 

1582 : Des juifs sont expulsés de Hollande.

 

1794 : Lois restrictives contre les juifs en Russie. Les juifs sont contraints de servir pendant 25 ans dans l’armée russe. Des centaines de milliers de juifs fuient la Russie.

 

1846-78 : Toutes les lois discriminatoires contre les juifs dans l’état du Vatican sont renforcées par le Pape Pie IX.

 

1881 : Alexander II de Russie est assassiné. Les juifs sont accusés. Environ 200 pogromes (destructions de commerces juifs, incendie de maisons appartenant à des juifs, massacres, viols) s’en suivent. Des milliers de juifs se retrouvent sans abris et ruinés. Quelques juifs sont poursuivis en justice pour l’assassinat, et reçurent de très faibles sentences.

 

1894 : Le capitaine Dreyfus, un officier français, est accusé de trahison par un faux documents écrit par un officier antisémite. Il est condamné à la prison à vie, alors que le gouvernement savait que le major Esterhazy était coupable. Emile Zola et Jean Jaurès luttèrent pour rendre justice à Dreyfus.

 

1896 : Le journaliste Théodore Herzl, motivé par cet évènement, publia « l’état juif, une solution moderne à la question juive ».

 

1903 : De nouvelles lois réduisent les droits des juifs de Russie, suivis de nombreux massacres en Russie et en Ukraine. Pendant les pogromes, des milliers de femmes juives furent violées, battues ou massacrées. La communauté juive de Russie s’appauvrit très fortement suite à ces restrictions.

 

1903 : A Kishinev, un journaliste publia une série d’articles accusant la communauté juive d’avoir tué un enfant chrétien, ce qui excita la population. 40 juifs furent massacrés, 500 furent blessés, 700 maisons furent mises à sac et détruites, 600 commerces furent pillés et détruits et 2000 familles juives se retrouvèrent sans abris, ayant tout perdu. L’enquête permit de découvrir que l’enfant avait été tué par des membres de la famille, et le journaliste déclaré ne porter aucune responsabilité.

 

1905 : un pamphlet antisémite publié en 1900 est transformé par l’Okhrana, la police secrète de Nicolas II en un document intitulé « Le protocole des sages de Sion » qui soutient qu’il existe une conspiration mondiale des leaders juifs pour monter les nations chrétiennes les unes contre les autres pour dominer le monde. Le livre circule largement en Russie, en Allemagne, en France et aux Etats Unis, et étend l’antisémitisme.

 

1915 : 300 000 juifs sont déplacés des frontières de la Russie vers l’intérieur du pays. Environ 100 000 périssent de faim.

 

1917 : Après la révolution de 1917, l’armée blanche se sert du protocole des sages de Sion pour diffuser la haine des juifs. 200 000 juifs sont massacrés en Ukraine.

 

1920 : En Allemagne, la défaite durant la première guerre mondiale et les difficultés économiques sont mises sur le dos de « l’influence juive ».

 

1923 : 51 état membres, soit la totalité de la ligue des nations, déclarent à l’unanimité que : « Nous décidons de reconnaitre la relation historique du peuple juif avec la Palestine comme motif pour reconstituer leur foyer national dans ce pays ».

 

1933 : Nouvelles persécutions des juifs d’Allemagne.

 

1934 : De nouvelles lois contre les juifs sont établies en Allemagne qui leurs interdits certaines grandes écoles et certains métiers.

 

1938 : La nuit de cristal. Des allemands massacrent des centaines de juifs. 2 000 synagogues sont brûlées. 7 500 entreprises appartenant à des juifs sont détruits. 30 000 juifs sont arrêtés et envoyés dans des camps de concentration. Hitler remet en vigueur une vieille loi chrétienne qui ordonne aux juifs de porter une étoile jaune. Quelques centaines de juifs

 

1940 : La France prend des mesures restrictives des droits de juifs, et prévoit d’enfermer les étrangers juifs dans des camps d’internement dans le sud de la France.

 

1941 : Les biens des juifs français sont spoliés, les rafles s’intensifient et la déportation des juifs devient massive avec la rafle du Vel’d’Hiv en 1942.

 

1939-45 : 6 millions de juifs sont exterminés par les Européens.

 

1948 : l’ONU crée l’UNWRA, une bombe à retardement plantée au milieu de l’état juif naissant. Il s’agit d’un organisme spécialement inventé pour les réfugiés de Palestine, qui, contrairement à tous les réfugiés du monde, fabrique un statut unique et inique en prévoyant qu’il suffit qu’une personne ait résidé pendant 5 ans en Palestine pour en devenir réfugiés, ce qui inclut des dizaines de milliers de travailleurs temporaires, et que tous les descendants des réfugiés de Palestine seront automatiquement réfugiés de Palestine, faisant ainsi croître leur nombre de quelques centaines de milliers à 5 millions.

 

2012 : l’Europe vote pour l’élévation au rang d’observateur de l’état palestinien qui n’existe pas.

 

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

* NDLR C’est aussi l’époque où l’usage du terme Palestine se généralise. Hadrien, qui avait fait frapper des pièces de monnaie mentionnant la Judée en 130 utilise dans son rapport de campagne au Sénat, le mot Palestine du nom d’un ancien peuple de la région, les Philistins. La province est désormais appelée Syrie-Palestine. source

Partager cet article

Repost 0

commentaires

francelle 07/12/2012 10:47

Merci de nous avoir rappelé toutes ces terribles pages de l'histoire.
Ce 29 novembre dernier, nous avons assisté à la reconnaissance de l'état palestinien comme état observateur de l'ONU. C'est un événement historique car, même si cet état bénéficie du statut
particulier de non-membre mais d'observateur uniquement, il s'agit d'une forme de reconnaissance internationale.
On peut voir en replay l'émission diffusée le 5 décembre dernier sur la 5 intitulée "Proche-Orient, l'escalade des armes".
Il y est question de tout le Proche-Orient, de la Syrie, de la Turquie, de l'Egypte...

Mais on y entend aussi Mme la déléguée générale de la Palestine auprès de l'UE, diplomate brillante, dire qu'il faut amener Israël à respecter le droit international, le droit des pays à disposer
d'eux-mêmes.
Cet argument est extrêmement fort et inquiétant puisque l'alternative serait la voix des armes ou le respect du droit international.
Je suis intéressée par ton avis là-dessus.

Francelle

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens