Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 22:08

 

Jean 13 : 35 C’est à ceci que tous« reconnaîtront » que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

 

Ginosko : connaître, savoir, comprendre, se douter, apercevoir, sentir, s'assurer de apprendre à connaître,venir à la connaissance, apercevoir, percevoir, sentir

 

En étudiant avec des frères et sœurs ce passage, j' ai été interpellé par ce tout petit mot « ceci ». Mon interrogation s'est portée sur ce petit pronom démonstratif destiné à remplacer un objet proche. Je me suis vite rendu compte que « ceci » tout un coup que le contenu de ce petit mot si important devenait le centre de la compréhension de ce verset que nous étions entrain d'étudier. Ce « ceci » c'est « l'amour ».

34 Je vous donne un commandement nouveau ; c’est que vous vous aimiez les uns les autres ; que, comme je vous ai aimés, vous vous aimiez aussi les uns les autres.

 

Ici nous sommes dans l'expression de la volonté de Dieu pour ses enfants. C'est cet amour divin qui normalement doit nous animer les uns envers les autres.

Dans 1 Thessaloniciens 3:12 il s'agit de l'amour les uns envers les autres, et envers tous « Et que le Seigneur vous fasse croître et abonder en charité ou  « abonder l 'amour », comme il en est de nous envers vous »

Tout ce que nous entreprenons doit se faire dans l'amour et cela envers tout le monde 1 Cor 16:14 Que tout ce que vous faites se fasse avec amour !

 

C'est vrai que l'amour on en parle beaucoup dans nos milieux, l'amour de Dieu, le commandement nouveau, l'amour « éros », l'amour « phileo », l'amour « agapao » ...

 

Je partagerai sur les deux derniers.

 

le mot grec Agapao se retrouve une centaine de fois : c'est cet amour inconditionnel qui résulte de la nature même de Dieu. Le Saint Esprit utilise ce même mot pour exprimer la souveraineté, en quelque sorte la signature de Dieu qui est « amour ». Dieu aime parce qu’Il est amour, et Son amour est indépendant des mérites de ceux qu'Il aime.

 

Nous trouvons un vingtaine de fois le mot Philéo : aimer dans les sens d'une approbation. La signification de phileo (de philos = cher) est plus restreinte. Ce mot décrit l’intimité de l’amour, il parle d’inclination, d’affection, de tendresse personnelles . Phileo désigne donc davantage un amour impliquant des sentiments. C'est une des raisons pour la quelle nous trouvons dans le Nouveau testament plus d'exhortations à l'amour avec le mot « agapao » que d'exhortations avec le mot « Phileo ».

 

 

Dieu a sauvé l'humanité non seulement de l'amour « agapao » (Jean 3:16), mais aussi par « phileo ». Ne soyons pas bloqués avec ces deux appellations de l' amour.

 

 

Jean 21 : 15 Après qu’ils eurent dîné, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu (Agapao) ceux–ci ? Pierre répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime (Phileo) lui dit : Pais mes agneaux.16 Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu ( Agapao) ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime (Phileo) Jésus lui dit : Pais mes brebis. 17 Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes–tu (Phileo) ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois : M’aimes–tu ? (Phileo) il dit : Seigneur, tu connais toutes choses, tu sais que je t’aime (Phileo)ui dit : Pais mes brebis.

 

Dans ce passage nous avons un exemple particulièrement intéressant du mot agapao et phileo. Le Seigneur veut restaurer Pierre qui vient de le trahir, il lui demande une seconde fois s'il l'aime, il utilise à chaque fois le mot plus usité « agapao ». Les deux fois Pierre répondit : « oui, Seigneur, tu sais que je t’aime  « Phileo » en termes plus explicites :  « j’ai de l’affection pour toi » (phileo). Il projette sur le Seigneur et lui donne tout ce qu'il a pour Lui en disant je t'aime en utilisant le mot « phileo ». C’est comme s’il disait : « tu sais que , j'ai de l'affection, du sentiment pour toi ». La troisième fois Jésus reprend la même expression que Pierre avait utilisé les deux premières fois. Il lui demande : « M’aimes-tu ? Avec la terminologie employée par Pierre « phileo » c'est dire : as-tu de l’affection pour moi ?

Le texte ne nous dit pas si Pierre a compris à ce moment là de quelle manière Jésus souhaitait que Pierre l'aime ? La réponse est probablement dans la réaction de Pierre qui fût attristé par le fait que Jésus posa trois fois la question : « m’aimes-tu ? ». Pierre dût réaliser à ce moment que Jésus avait compris que Jésus avait identifié en son disciple qu'un amour « phileo ». Puisque c'était le seul amour humain que Pierre effectivement pouvait manifester à son Maître. L'amour qu'on peut avoir pour un ami cher. 

Ce qui est certain, c'est que nous ne pouvons pas aimer « Agapao » sans avoir pris le chemin du « Phileo ». Aimer selon Jésus c'est aimer de l'amour de Dieu. Pour cela il faut Le recevoir.

 

C'est ce que Pierre aura appris, il le prouva après la Pentecôte. 

Dans 1 Corinthiens 16 : 14 Paul donne 16 caractéristiques de l'amour. 7 affirmations, et 9 négations qui doivent nous permettre de bien cerner l'amour que nous devons vivre.

 

1 Corinthiens 13 : 4 La charité ( l'amour ) est patiente, elle est pleine de bonté ; la charité n’est point envieuse ; la charité ne se vante pas, elle ne s’enfle point d’orgueil ; 5 Elle n’est point malhonnête ; elle ne cherche point son intérêt ; elle ne s’aigrit point ; elle ne pense point à mal ; 6 Elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité ; 7 Elle supporte tout, elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout. 8 La charité ne périt jamais.

 

Jean 15 : 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour,comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

 

1 Jean 5 : 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est engendré de Dieu ; et quiconque aime Dieu qui l’a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui. 2 Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c’est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car ceci est l’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements ; or, ses commandements ne sont pas pénibles,

 Aimons de l'Amour dont Jésus nous parle.   Laissons "Christ en nous" diffuser Son amour Celui du Père. Celui-ci vient d'en-haut il divin, le Saint-Esprit manifestera au travers nous cet amour que Jésus voulait voir en Pierre son disciple.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens