Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 07:41

 

Article de Chip Brodgen    School of Christ

LA COMMUNION SPIRITUELLE DE L’EKKLESIA

 

 

Cet article est le troisième issu d’une série de 4 messages audio appelée: « l’Ekklesia: Une révélation des mystères concernant l’Eglise que Jésus est en train de construire. » La forme parlée a été préservée.

 

 

La pensée, l’intention et l’objectif de Dieu c’est l’unité spirituelle, l’union spirituelle, la communion spirituelle, (même dans ce mot de « communion », on retrouve l’idée de l’union, « une union commune »), le partage d’une vie en commun; et c’est à cette fin qu’Il nous appelle – Jésus nous appelle – hors de ce monde, hors de cette terre, hors de nous-mêmes, et dans une autre place qu’Il a préparée pour nous, une place où, dit-Il, Il va revenir et où Il nous recevra en Lui-même. Et je crois que cela nous montre que cette place qu’Il a préparée est une place en Lui-même : « L’Endroit Secret du Dieu très Haut » - pas quelque chose d’extérieur où nous pouvons aller et Le rencontrer, mais en Lui-même. Parce que c’est là où tout nous conduit. C’est cela la pensée de Dieu, Son But, et Son Intention : « De réunir ensemble toutes choses en Christ ». Et nous qui sommes l’Ekklesia, nous sommes simplement déjà entrés en Christ et nous avons fait un premier pas dans le Royaume de Dieu, et nous sommes – dès que nous sommes entrés en Christ – immédiatement emmenés dans un large cercle, cette vaste compagnie des chers croyants (du passé et du présent) qui sont entrés dans une communion vivante avec un Christ Vivant.


Et c’est cela qui sera le sujet de ce message : « La Communion Spirituelle de l’Ekklesia »;et toutes les autres choses dont nous avons parlé jusque là prépare le terrain pour la Communion Spirituelle. Nous ne pouvons entrer dans l’Ekklesia à moins d’abandonner toute attente de quelque chose « ici et maintenant », quelque chose sur cette terre, quelque chose dans le domaine naturel. A un moment ou un autre, nous avons tous été coupables d’avoir pris une réalité spirituelle et de l’avoir fait descendre sur terre. Nous allons ici et là pour rechercher ce que nous appelons « la communion spirituelle » mais ce que nous recherchons en fait c’est une « réunion. » Nous recherchons un culte, ou un groupe de maison, ou une conférence. Ces choses ne sont pas l’Ekklesia ; ce sont des choses que nous faisons, et des choses qui peuvent être faites entièrement dans le domaine de ce monde. Cela veut dire que nous pouvons avoir des réunions ou assister au culte et pourtant ne pas toucher ou entrer dans l’Ekklesia. Nous pouvons avoir des réunions, des sermons et des conférences et pourtant ne rien savoir de la communion qui existe dans l’Ekklesia.


J’aimerai, si vous le voulez bien, aller avec vous dans Matthieu 18, parce que j’aimerai vous montrer les bases de cette communion spirituelle en Christ. C’est très simple, mais c’est pourtant très profond, et c’est si facilement mal compris. Lisons en Matthieu 18 verset 20. C’est Jésus qui parle, Il dit :

 

« Car là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom, je suis au milieu d’eux. »


Ce n’est pas un verset très long. Il est même très court. Très succinct. Mais il est très, très profond parce qu’il nous donne tous les ingrédients de la communion spirituelle. Lisons à nouveau. Matthieu 18 :20 :

 

« Car là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom je suis au milieu d’eux. »

 

J’aime tant la simplicité de Christ et la simplicité de tout ce qu’Il fait, ce qui inclut la simplicité de l’Eglise, l’Ekklesia que Jésus est en train de bâtir. Les choses spirituelles sont très facilement utilisables une fois que nous les avons appréhendées de façon spirituelle. Une fois que nous les avons vues, elles sont faciles à utiliser et à mettre en pratique.

 

Jetons maintenant un coup d’œil à ce passage des Ecritures. Jésus ne dit pas qu’il doit y avoir deux ou trois millions de personnes réunies, ou deux ou trois milles. Il ne dit même pas deux ou trois cents, ou deux ou trois douzaines. Mais n’est-ce pas comme cela que nous jugeons les choses? Combien de personnes avez-vous sur votre liste de membres? Combien de personnes assistent à votre culte la dimanche matin? Ils comptent les gens de l’assistance, ainsi ils peuvent mesurer les choses pour voir si cela grandit ou diminue, et ils affichent ces chiffres sur des tableaux pour voir s’ils ont fait mieux ou moins bien que l’année précédente. Hé bien, cela n’a rien à voir avec la communion spirituelle, et Jésus a dit clairement que ce qui compte, c’est Sa Présence au milieu de nous, même si le groupe se limite à deux ou trois.


La clé n’est pas dans le nombre de personnes qui se rassemblent, mais dans le fait que, quel que soit leur nombre, elles sont assemblées ensemble « en Son Nom », et qu’Il soit au milieu d’elles. Nous devons vraiment rechercher cela car beaucoup de choses faites « au nom de Jésus » n’ont rien à voir avec Jésus. C’est l’esprit de la Religion, ce n’est pas l’Esprit de Jésus. Donc même si nous disons que nous nous rassemblons « en Son Nom » ce n’est pas ce que nous disons qui compte. L’important c’est, est-ce que Jésus est au milieu de nous. Est-Il là?


Rappelez-vous, l’Ekklesia est une maison spirituelle, donc nous ne considérons pas les signes, les miracles, les manifestations, les sentiments, l’excitation, la bonne musique, le bon enseignement, comme étant la marque de la présence de Jésus. Le fait que Jésus soit au milieu de nous n’est pas quelque chose que nous pouvons voir, entendre ou ressentir dans notre chair; Ses paroles sont Esprit et Vie. C’est une maison spirituelle qu’Il est en train de construire, c’est une union spirituelle, et c’est une Vie spirituelle qui doit être discernée spirituellement. Donc soit Il est présent soit Il n’est pas présent, et avoir beaucoup de musique, de bruits, de sermons et une foule de gens, ne pourra pas compenser l’absence de Jésus.


« Car là, où deux ou trois sont assemblés en mon nom je suis au milieu d’eux. ».Ainsi le nombre importe peu. Il ne compte vraiment pas. Il ne dit même pas qu’ils devraient être deux ou qu’ils devraient être trois. Il dit juste « deux ou trois ». Juste deux ou trois. Il est très détendu par rapport à tout cela n’est-ce pas? Alors qu’en est-il de l’endroit? Où allons-nous nous réunir? Jésus n’a rien dit au sujet de l’endroit où ils doivent se réunir. Il ne nous dit pas d’aller à l’église le dimanche pour rechercher Sa Présence. Il ne nous dit pas d’aller à Jérusalem et de Le chercher là-bas. Il ne nous dit pas de commencer une réunion dans notre salon et qu’ensuite Il nous rencontrera là-bas. Vous pouvez faire toutes ces choses et pourtant ne pas avoir de communion spirituelle.


Rappelez-vous la femme près du puits, et comment (dans Jean chapitre 4) elle a demandé à Jésus de répondre à cette question religieuse, cette question de l’endroit OU nous sommes sensés ALLER pour adorer Dieu? « Les juifs disent que c’est à Jérusalem qu’il faut aller pour adorer Dieu, parce que le Temple est là-bas. Mais les gens de chez moi disent que c’est dans les montagnes qu’il faut adorer. Alors où est-ce, Jésus? Dis-nous juste ce que tu préfères? Dans quel endroit devons-nous nous réunir, et nous irons là-bas pour adorer. »


Et qu’a dit le Seigneur? « Ce n’est ni ici ni là ! Ni ici ni là ! Ni ici ni là ! Ni sur cette montagne ni à Jérusalem. Le temps est venu pour l’adoration en Esprit et en Vérité, » Il dit encore « cela n’a rien à voir avec la géographie, l’endroit où vous vous rassemblez, où vous conduisez la réunion. Je ne suis pas intéressé par cela », il dit aussi « Ne cherchez pas du côté terrestre, cherchez du côté spirituel. Dieu est ESPRIT, donc si vous voulez l’adorer, vous allez devoir L’adorer en Esprit et en Vérité. »


Dit simplement, l’Ekklesia est un groupe de personnes qui apprennent comment adorer Dieu en Esprit et en Vérité, comment servir Dieu en Esprit et en Vérité, comment aimer Dieu en Esprit et en Vérité, comment combattre en Esprit et en Vérité, et comment entrer dans le Royaume en Esprit et en Vérité. L’Ekklesia est une maison spirituelle constituée de pierres vivantes qui offrent des sacrifices spirituels à Dieu et qui grandissent pour former un Temple spirituel. C’est ça ! Et rien d’autre ! Cela n’a rien à voir avec les fêtes, les lieux saints, les objets saints, les vêtements saints, les rites saints, les cérémonies saintes. L’Esprit et la Vérité, voilà la seule réelle sainteté qui compte dans le Royaume de Dieu.


« Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom je suis au milieu d’eux. »Méditez juste un instant sur la simplicité de tout cela. D’accord, Seigneur, si le nombre ne compte pas, et si l’endroit est sans importance, alors QUAND devons-nous nous rassembler ensemble? Est-ce une fois par semaine? Est-ce deux fois par semaine? Est-ce trois fois par semaine? Est-ce le jour du Sabbat? Est-ce le samedi? Ou le dimanche? Nous sommes tellement esclaves de toutes ces choses. Voilà ce que nous faisons, nous essayons de tout voir à travers notre conception religieuse et d’ajouter des choses à la simplicité de Christ.

 

Alors qu’a-t-Il dit? Rien du tout concernant le nombre de fois où il faut se réunir, ou l’endroit où la réunion doit se tenir ! Regardez bien. Il ne dit pas, « Là où deux ou trois se réunissent ensemble en Mon Nom le Dimanche, je suis au milieu d’eux. » Comme c’est absurde ! « Là où deux ou trois se réunissent ensemble en Mon Nom le Samedi, je suis au milieu d’eux. » Cela n’a pas de sens ! Voici ce que je veux souligner : si c’était important alors Il l’aurait souligné, n’est-ce pas? Mais comme Il n’en a pas parlé, cela ne doit pas être important pour Lui ! Et si ce n’est pas important pour Lui, cela n’a pas besoin de nous préoccuper, vous et moi. Et c’est tout.

 

Oh, la pensée religieuse est si intéressée par toutes ces choses extérieures ! Parce que c’est le seul moyen qu’ils ont de se mesurer et de se comparer les uns aux autres, et de s’élever au-dessus des autres. « Oh nous, nous adorons Dieu le Samedi. » « Eh bien nous, nous adorons Dieu le Dimanche. » « Nous, nous respectons le Sabbat. » « Nous, nous nous réunissons le jour du Seigneur. » Et au milieu de tout cela, ils ne peuvent comprendre l’Ekklesia parce que c’est une réalité spirituelle, quelque chose qui est en dehors de notre capacité à mesurer, enregistrer et planifier ! L’Esprit de Jésus n’est pas lié par notre agenda ! Il n’est pas lié par l’endroit où nous nous réunissons ! Il n’est pas lié par nos règles et habitudes religieuses.


« Là, où deux ou trois sont assemblés en Mon nom je suis au milieu d’eux. » Très bien Seigneur, si le nombre ne compte pas, si l’endroit ne compte pas, et si le nombre de réunions ne compte pas, alors tu dois sûrement avoir certaines instructions pour nous, quelque chose que nous devons faire, quand nous nous réunissons. Que FAISONS-nous quand nous nous réunissons? Est-ce que Pierre doit commencer avec une prière? Est-ce que Jacques doit proposer un chant? Est-ce que Jean doit apporter un enseignement? Est-ce que Judas doit ramasser l’offrande? Donne-nous des instructions, donne une sorte de programme pour nous réunir! Que sommes-nous sensés faire? Mais vous savez, Jésus ne nous donne pas un plan, Il ne nous donne pas un programme, Il ne nous donne pas un ordre à respecter, Il ne nous donne pas une check-list, Il ne dit même pas ce que ces deux ou trois sont sensés faire ! Pourquoi pensez-vous que les choses soient comme cela? Je vais vous dire pourquoi: c’est parce que la communion spirituelle est dirigée par le Saint-Esprit.


Le Seigneur a dit, « Vous n’avez qu’à vous réunir en Mon Nom, et je vais guider la réunion, et ensuite je vais vous montrer la prochaine étape. Vous allez devoir faire un pas de foi. Vous allez devoir y aller. C’est cela ce que signifie être dans Mon Ekklesia. Vous allez devoir abandonner votre envie de
contrôlerles choses, de dirigerles choses, de gérerles choses, de systématiserles choses, d’organiserles choses. Cela, c’est l’esprit de la Religion. Je suis en train de construire une maison spirituelle,et je vous enseigne comment être guidés par le Saint-Esprit, et donc je ne vais pas vous dire dans le détail quoi faire, où le faire, combien de fois il faut le faire, et comment vous devez le faire. Rappelez-vous juste que là où deux ou trois sont rassemblés en Mon Nom, je suis au milieu d’eux. Cela ira tout seul! Détendez-vous. Laissez-vous aller. Laissez-moi être la Tête. Laissez-moi être le Bon Berger. Laissez-moi être le Marié. Et quelque soit le moment ou l’endroit, si vous laissez cela se produire, JE SUIS PRESENT. »


Loué soit le Seigneur. C’est tout simplement incroyable mes amis. C’est ça l’Ekklesia. C’est Jésus au milieu de Son peuple, qui nous conduit, qui nous guide, qui nous enseigne. C’est ça la communion spirituelle…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens