Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:57

 

1Co 12:12 Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ. ( il faut penser ici Christ corporatif : en lui nous formons ce corps spirituel dont il est la tête et le chef )

 

La Bible dit qu'il y a une union invisible mais très puissante qui existe entre Jésus et tous ses disciples, ils sont un seul Corps. Il s'agit d'une union spirituelle.

 

Cette union spirituelle constitue le fondement de notre relation et de la communion avec Christ.

 

Jésus dit: «Je suis la vraie vigne ... Demeurez en moi, et moi en vous» (Jean 15:1,4). Jésus compare cette union à une vigne qui a beaucoup de sarments. Chaque sarment vit en union avec la vigne. La même vie qui coule dans la vigne circule également dans les sarments. Jésus dit qu’il est la vraie vigne, et que nous sommes ses sarments. C'est l'union spirituelle. Comme les sarments, nous ne pouvons croître et produire des fruits spirituels, que si nous continuons à vivre, demeurer, nous conformer, et faire partie de la vigne.

 

Ainsi donc, l'union avec Dieu n'est pas la récompense pour la spiritualité, c'est la base de la spiritualité.

 

Chip Brodgen

 

Commentaires de NP : Lorsque entre-nous, nous jugeons que l' unité n' est pas au top dans la famille de Dieu : c' est soit que nous sommes pas nous-mêmes dans l'union spirituelle avec les autres ou que les autres ne sont pas avec nous dans cette unité spirituelle dont nous parle Chip Brodgen Qu'en pensez-vous ?

 

J'espère que vous comprendrez que vous ne devez pas être désolé et vous condamner de ne pas être en communion d'esprit avec tout le monde dans le peuple de Dieu. Effectivement, nous n' existons pas sans les autres dans ce corps spirituel. Notre responsabilité, c' est d' en faire partie ! La condition requise est d' être un disciple de Christ. Croyez-moi la sélection se fait sur un seul critère, celui d' une vraie vie de disciple de Christ. Ceux et celles qui vivent de la vie du Christ et dont il est le seul Seigneur et maître.

 

Bien que ce ne soit pas à nous de dire qui fait ou pas partie de cette unité spirituelle nous avons le droit de constat, de discernement et de penser sans toutefois condamner.

 

Quelques versets qui vous autorisent à penser de la sorte.

 

Matthieu 7:21 Ce n’est pas tout homme qui me dit : Seigneur ! Seigneur ! qui entrera dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Matthieu 12:50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est celui–là qui est mon frère, et ma sœur, et ma mère.

 

Luc 6:46 Pourquoi donc m’appelez–vous Seigneur, Seigneur, tandis que vous ne faites pas ce que je dis ?

 

Romains 12 5 Ainsi nous, qui sommes plusieurs, nous sommes un seul corps en Christ ; et nous sommes chacun en particulier les membres les uns des autres, 6 Ayant toutefois des dons différents, selon la grâce qui nous a été donnée ; soit la prophétie, pour l’ exercer selon la mesure de la foi ; 7 Soit le ministère, pour s’attacher au ministère ; soit l’enseignement, pour s’appliquer à l’enseignement ; soit l’exhortation, pour exhorter. 8 Celui qui distribue les aumônes, qu’il le fasse avec simplicité ; celui qui préside, qu’il préside avec soin ; celui qui exerce les œuvres de miséricorde, qu’il le fasse avec joie. 9 Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur, attachez–vous fortement au bien.10 Quant à l’amour fraternel, soyez pleins de tendresse les uns pour les autres. Quant à l’honneur, prévenez–vous les uns les autres. 11 Quant au zèle, ne soyez point paresseux. Soyez fervents d’esprit ; servez le Seigneur. 12 Soyez joyeux dans l’espérance, patients dans l’affliction, persévérants dans la prière. 13 Prenez part aux nécessités des saints ; empressez–vous à exercer l’hospitalité. 14 Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez, et ne maudissez point. 15 Réjouissez–vous avec ceux qui se réjouissent, et pleurez avec ceux qui pleurent. 16 Ayez les mêmes sentiments entre vous ; n’aspirez point aux grandeurs, mais accommodez–vous aux choses humbles ; ne soyez pas sages à vos propres yeux. 17 Ne rendez à personne le mal pour le mal ; attachez–vous à ce qui est bien devant tous les hommes. 18 S’il se peut faire, et autant qu’il dépend de vous,ayez la paix avec tous les hommes. 19 Ne vous vengez point vous–mêmes, bien–aimés, mais laissez faire la colère divine ; car il est écrit : A moi la vengeance ; c’est moi qui rétribuerai, dit le Seigneur. 20 Si donc ton ennemi a faim, donne–lui à manger ; s’il a soif, donne–lui à boire ; car en faisant cela, tu lui amasseras des charbons de feu sur la tête.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens