Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 11:09

La dramatique confusion entre "la loi" ("nomos") et "la Loi" ("entole") !

 

Article du Blog de J-Y Hamon du 6 Juillet 2012

http://jyhamon.eklablog.com

 

En Romains 10:4, il y a au minimum une fausse interprétation et même très certainement une fausse traduction (ce n'est pas la seule et c'est issu de la Vulgate latine commandée "par Rome" à Jérôme de Stridon).

 

- D'abord, beaucoup disent "FIN de la Loi" (et le répètent sans comprendre et en trichant... ) mais il est écrit "fin de la Loi POUR LA JUSTIFICATION de tous ceux qui croient".

 

Cela veut dire que contrairement à l'ancienne alliance, il n'y a plus de sacrifices d'animaux à offrir à cause du péché puisque c'est Jésus qui est le sacrifice parfait.

 

De même, nous ne sommes plus lapidés pour adultère... mais Jésus ajoute toujours (et encore aujourd'hui) "va et NE PECHE PLUS"... sinon c'est la "mort spirituelle"... et c'est le cas de beaucoup de "Facebookeurs" qui se croient vivants mais qui sont morts !! (Apoc 3:1)

 

On peut ajouter que la Loi a été portée à un niveau supérieur ou plus exigeant puisque le simple fait de se mettre en colère fait de nous des assassins et que c'est le simple désir dans le coeur qui nous rend adultères !

 

- Par ailleurs, le mot "fin" est forcément une fausse traduction puisque "pas un iota ne passera" (y compris et surtout pendant le Millénium... où il n'y aura plus "la grâce" mais la Loi écrite dans les coeurs et sous la surveillance des élus de Dieu qui paîtront les nations avec une verge de fer en compagnie de leur Maître: le "lion de la tribu de Juda").

 

Une autre traduction, bien préférable et conforme au reste des Ecritures, serait "finalité, objectif" (de Jésus !) tel que cela avait été prophétisé maintes fois dans le Tanakh ("la Loi et les prophètes").

 

Mais ce mot "fin" ("telos") veut dire aussi "prix, douane, impôt"... et c'est mon préféré parce qu'il concorde avec le fait que Jésus a "payé pour nous" et que c'est le prix du "passage en douane" (et "Pessah" ou "pâque" veut dire "passage" vers le CHEMIN étroit) afin de "marcher comme Il a marché" (1 Jean 2:6).

 

En fait, comme bien souvent, il y a un "midrash" (méthode de lecture juive qui s'oppose à la pensée dualiste exclusive grecque), c'est à dire une double lecture que le "renouvellement de l'intelligence" par le SE permet de comprendre (et à condition de bien lire TOUTES les Ecritures puisque beaucoup ont une Bible d'une page et demi !)

 

- Ainsi c'est la "fin" des CONSEQUENCES DE LA "LOI" (du grec " NOMOS " qui correspond surtout aux 613 "mitzvots") et donc des sanctions "pénales" prévues par cette "loi" (sacrifices, lapidations... )

 

(Nota: Dans la B'rit Hadashah, le "NT" des religieux, le mot "loi-nomos" est utilisé indifféremment pour "mizvots", "lois cérémonielles", "10 commandements" et même "loi romaine" !)

 

- Mais certainement PAS LA "FIN" de la "LOI" (du grec "ENTOLE" = 10 commandements écrits sur les tables de pierre et donc "dans le Rocher" = Jésus), mais au contraire la capacité de pouvoir la mettre en oeuvre par grâce et par la FOI.

 

 

 

 

 

De toutes façons, il est bien écrit que c'est "L'ACTE (ou ordonnances) QUI NOUS CONDAMNAIT" qui a été "CLOUE A LA CROIX" (Colossiens 2:14)... mais quand on reçoit une condamnation par le tribunal et que c'est Jésus qui la paye, cela ne supprime pas le tribunal et encore moins le "Code civil" (en l'occurrence les "dix commandements").

 

Encore faut-il courir au "trône de la grâce" en se repentant sincèrement à chaque fois que nécessaire pour obtenir miséricorde !

 

Celles et ceux qui se considèrent comme définitivement pardonnés de tout (même de ce qu'ils n'ont pas encore fait) parce que "TOUT aurait été accompli" sont anathèmes et tombent dans "l'endurcissement du coeur" parce qu'ils ont "changé la grâce de notre Dieu en dérèglement". (Jude 1:4)

 

D'ailleurs, il n'est pas écrit "tout" mais "C'EST accompli" et Jésus savait très bien qu'Il était en train d'accomplir les 4 premières "fêtes de l'Eternel" mais pas les 7 !! (puisque 3 restent à venir).

 

Que chacun s'examine ! (Il est écrit "une" fois que "Dieu est Amour" et plus de 400 fois qu'Il est SAINT et exige la sainteté).

 

Nota: Je rappelle que la conversion n'est pas un « coup de baguette magique » et que c’est cela qui est à l’origine de tant de « fausses conversions » avec un « autre Jésus ». (2 Cor 11:4)

 

Enfin, on ne met pas la « Loi » (10 commandements) en pratique POUR être sauvé (on n’est pas des Caïn) mais PARCE QUE on est sauvé et qu’on AIME le Père selon le premier commandement et le Fils selon le même commandement et pour Sa merveilleuse oeuvre rédemptrice.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Didier Sion 21/01/2013 14:52

Ce n'est pas le Messie,Yahshua qui a aboli la Loi de Moïse, c'est Paul.

Lorsque Yahshua, le Messie, parle de la "LOI" (par exemple en Matthieu 5), ce ne peut être autre chose que la Torah dans son ensemble, car Il a dit : "Ne pensez pas que je sois venu pour abolir la
LOI ou les Prophètes".

Pour un Juif quelque peu instruit (ayant fait sa bar-mitsva), quand on lui parle de la "LOI et les Prophètes", la LOI est celle donnée par DIEU IHWH par l'intermédiaire de MOISE, dans son ensemble
et pas seulement les Dix Paroles.

De même lorsqu'il dit que "pas un iota de la LOI ne tombera", il fait référence au caractère sacré et immuable de la LOI de MOISE. Ce caractère sacré de la TORAH (les 5 livres de Moïse) était
reconnu à l'époque, comme il est reconnu aujourd'hui parmi les Hébreux. Le Seigneur YAHSHUA a mis en garde contre ceux quiupenserait que les commandements de la LOI ne seraient plus applicables à
cause de sa venue.

L'Eglise de JERUSALEM, dirigée par les vrais apôtres et conduite par Ya'akov (Jacques) le frère du Seigneur, était zélée pour la TORAH de MOISE. Pour s'en convaincre il suffit de lire ACTES 21
versets 17 à 26 Jacques parle à Paul devant tous les Anciens (en latin Paulus ou Pauxillus:"le plus petit") de la rumeur comme quoi il enseignerait aux Juifs de ne plus suivre MOISE (c'est à dire
les commandements de la Torah. dont la circonsision), et lui précise bien que tous les milliers de disciples de YAHSHUA à Jérusalem sont zélés pour la LOI (de MOISE). Il lui rappelle aussi que pour
les croyants d'origine païenne, suivre MOISE n'a pas été exigé mais seulement 4 règles dont l'interdiction de consommer du sang et des viandes non-saignées ou issues de l'idolâtrie (rappel vraiment
nécessaire puisque Paul n'enseignait évidemment pas ces règles, car pour lui , "tout est pur pour celui qui est pur", y compris les viandes sacrifiées aux idoles)

Paul esquive et va faire ce qu'on lui demande au Temple, fidèle à son principe hautement hypocrite d'être "comme sous la LOI avec ceux qui sont sous la LOI". Ainsi il a échappé de justesse à
l'excommunication de la part de l'Eglise mère, au prix de la vérité. Tout ce qu'il a réussi à faire à Jérusalem fut de semer le trouble dans le Temple, et finalement d'être arrêté par les Romains
et d'être conduit vers Rome pour être jugé par César, en tant que citoyen romain !! Pourtant Dieu l'avait prévenu de ne pas aller à Jérusalem par les frères qui , par l'Esprit Saint, l'ont prévenu
de ne pas y aller (ACTES 21:4 et ACTES 21:10-12)

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens