Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 06:56

En publiant cet article de Chip Brodgen que j'ai lu avec plaisir, un verset m'est venu à l'esprit dans Matthieu 14:16  Jésus répondit à ses disciples inquiets de la foule qui l'entourait : Ils n’ont pas besoin de s’en aller ; donnez–leur vous–mêmes à manger.

Je pense que c'est un peu le cas ce matin c'est du bon pain qui sort de la boulangerie. Prenez-le temps de le savourer.   Nicolas

« Car la Loi de l'Esprit de Vie en Jésus-Christ m'a libéré de la Loi du Péché et de la Mort. » (Romains 8:2)

Ce passage des Ecritures mentionne deux lois: la Loi de la Vie, et la Loi du Péché et de la Mort. Nous qui sommes en Jésus-Christ, nous avons été libérés de la Loi du Péché et de la Mort, et nous sommes sous une nouvelle loi qui est la Loi de la Vie.

La différence entre une marche théorique avec Jésus et une marche pratique dépend de la capacité de faire la différence entre la Loi de la Vie et la Loi de la Mort. Dans le Jardin d'Eden, le choix était entre l'arbre de la connaissance du Bien et du Mal (La Loi de la Mort) et l'Arbre de la Vie (La Loi de la Vie). Nous devons faire le même choix de nos jours. Les chrétiens sont très exercés à faire la différence entre le bien et le mal, entre ce qui est bon et mauvais, Esprit et chair. Il semble que plus nous faisons de recherches sur ce sujet, plus nous sommes frustrés. A la place, Dieu aimerait que nous venions à l'Arbre de Vie. La Vie nous enseignera toute chose, et en particulier ce qui est bon et mauvais, mais cela va plus loin qu'une simple connaissance.

Comme c'est une Loi de Vie, nous pouvons nous attendre à ce que cela marche à chaque fois. Une loi, c'est quelque chose qui dit qu'un résultat identique se produira chaque fois que les mêmes conditions seront réunies. Si cela n'arrive qu'une seule fois, c'est peut-être un accident. Si cela arrive deux ou trois fois, cela peut être une coïncidence. Mais si cela arrive un million ou un milliard de fois sans rater alors c'est une loi. Par exemple, la Loi de la gravité fait que si je lâche une balle en l'air elle tombera au sol. Cela ne dépend pas du nombre de fois que je fais cet exercice, le résultat sera le même. C'est une loi.

De façon similaire, il y a une Loi du Péché et de la Mort et il y a une Loi de la Vie. Pour vivre victorieusement, nous n'avons pas besoin de dix ou vingt principes clés. Tout ce que nous avons à faire c'est de coopérer avec la Loi de la Vie. C'est triste de voir que tant de chrétiens trouvent plus facile de coopérer avec la Loi du Péché et de la Mort qu'avec la Loi de la Vie. Ils n'ont aucun problème à croire dans la puissance de la loi négative, mais ils ont des problèmes pour croire dans la puissance de la loi positive. Nous espérons que notre article sur ce sujet en encouragera beaucoup qui luttent avec le péché, le Moi, et Satan.



LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE CONTINUER EN CHRIST

« A moins que vous ne mangiez Ma chair et que vous ne buviez Mon Sang vous n'aurez pas la Vie en vous [Porte]... Celui qui continue de manger ma chair et de boire Mon sang continue de vivre en union avec Moi et Moi en union avec lui... Celui qui continue de manger de Moi vivra par Moi [Chemin]. » (Jean 6:53,56,57b Traduction William)

C'est incroyable de voir le nombre de fois où Christ nous présente une Porte et un Chemin. Je crois que nous savons maintenant tous ce qu'est la Porte. Mon fardeau est de voir des disciples continuer sur le chemin, c'est pour cela que quelque soit l'endroit où je regarde dans les Ecritures, je vois le Chemin. Quel est le lien avec notre étude? Il est là: La Porte de la Vie éternelle est de recevoir le Seigneur comme notre nourriture et notre boisson, mais le Chemin est de continuer de manger et de boire (littéralement, faire de Christ notre nourriture et notre breuvage).

Les paroles que prononce ici le Seigneur ne sont pas à prendre littéralement, car Il dit, « Les paroles que je dis sont Esprit et Vie, et la chair ne sert de rien. » Mais considérons un instant la nourriture et la boisson dans leur sens littéral. Le Seigneur nous dit qu'Il est vraiment de la nourriture, et vraiment de la boisson. Combien de fois mangeons-nous et buvons-nous? A moins que nous ne jeûnions, nous mangeons et buvons chaque jour, et même plusieurs fois par jour. C'est pour cela que j'ai choisi la traduction de William pour ce passage, parce qu'il exprime une action continue du verbe grec « continuer de manger » et « continuer de boire ». Ce n'est pas une chose qui est faite une fois pour toutes, mais une chose continuelle. C'est le fait de demeurer. C'est une Porte et un Chemin.

Alors où avons-nous échoué? En considérant la Vie éternelle comme une porte et non comme un Chemin. C'est pour cela que nous sommes faibles. La Vie éternelle n'est pas une vie sans fin (nous l'avons déjà tous) ; c'est Christ qui vit en moi et moi qui vit en Christ continuellement. Je ne mange pas un plat au début de mon existence qui est supposé me suffire pour le reste de ma vie. Pas du tout! J'ai besoin chaque jour de nourriture et de boisson, pas seulement pour être en bonne santé, mais simplement pour maintenir ma vie naturelle. Comment peut-il en être autrement pour Christ?

La Loi de la Vie implique que notre Vie dépend du fait de recevoir continuellement le Seigneur Jésus de la même manière que nous L'avons reçu initialement (Colossiens 2:6). Je n'ai pas la Vie aujourd'hui parce que j'ai reçu le Seigneur en 1979. Non! J'ai la Vie aujourd'hui parce qu'aujourd'hui, j'ai reçu le Seigneur, j'ai mangé Sa Chair et bu Son Sang. Je n'ai pas de Vie en moi même, je dépends uniquement de Sa Vie pour être soutenu jour après jour. De même que nous avons besoin de Vie chaque jour, nous devons manger Sa Chair et boire Son Sang tous les jours. Tout dépend de cela.


LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE QUE CHRIST EST NOTRE SATISFACTION

« Je suis le Pain de Vie. Celui qui vient à Moi n'aura jamais faim, et celui qui croit en Moi n'aura jamais soif. » (Jean 6:35)

Nous avons ici un autre principe qui résulte de la Loi de la Vie. La présence de la Vie dans les croyants créera une faim et une soif pour Christ. En outre, cette faim et cette soif ne peuvent pas être satisfaites ou atténuées par quoi que ce soit d'autre - pas même par les bénédictions, la puissance, les dons spirituels, ou le service chrétien. Il est difficile de convaincre de cela les nouveaux convertis, mais ceux d'entre nous qui sommes chrétiens depuis un certain temps doivent savoir que ce qui fait un chrétien, c'est Christ.

Thérèse d'Avila a écrit, « Celui qui arrête d'avancer commence à reculer, et je crois que l'amour ne sera jamais satisfait de rester longtemps au même endroit. » A.W. Tozer parle d'un paradoxe quand il dit dans « La poursuite de Dieu »: Comment quelqu'un qui a trouvé le Seigneur peut-il continuer d'avoir faim et soif de Lui comme s'il ne L'avait pas encore découvert?

La réponse tient en deux parties. Tout d'abord, le Seigneur est plus grand, plus profond, plus long, plus large et plus vaste que ce que nous imaginons. En fait, Il est si grand, que nous aurons besoin de beaucoup de siècles et générations, au-delà de cette dimension pour que nous arrivions à l'Epignosis (à la pleine connaissance NdT) de Christ. Paul connaissait certainement le Seigneur, mais à la fin de sa vie, il a proclamé que sa plus grande aspiration était de « Le connaître, Lui ».

Deuxièmement, comme nous l'avons vu, la Loi de la Vie implique de demeurer (en Lui) constamment (Jean 15:5). Etant venu une fois au Seigneur pour qu'il soit notre Vie, nous Le recevons maintenant continuellement comme notre Vie. Pourquoi tant de personnes sont-elles insatisfaites? Parce qu'elles recherchent d'autres choses ( mêmes des bonnes choses, des choses spirituelles ) pour remplir un vide que seul Christ peut remplir. Je ne parle pas ici des pécheurs, je parle des Chrétiens qui recherchent des choses religieuses pour remplir le vide que Christ devrait remplir. Ils ne sont pas différents des pécheurs qui recherchent les choses du péché pour remplir le même vide. La Vie n'accepte pas de substitut. Elle ne se reproduit pas d'elle-même à travers des activités religieuses, des exercices spirituels, des heures de prières, l'écoute de sermons ou de longues périodes de méditation. La Vie se reproduit lorsque l'on touche directement le Christ Vivant. Et une fois que l'on sait comment faire, on peut Le toucher immédiatement et constamment.

Alors comment Christ satisfait-Il notre faim et soif? La foule était évidemment là pour voir un miracle se produire pour satisfaire son estomac. D'une certaine manière, nous espérons la même sorte de miracle. Nous ne sommes pas dans l'abondance, c'est pour cela que des multitudes de chrétiens vont à l'église chaque semaine pour être nourris. Et nous nous demandons pourquoi notre vie est ponctuée d'une telle succession de hauts et de bas.

Christ est La Vie. Où est votre vie? Est-elle dans une église? Dans un ministère? Dans une série d'expériences hautement spirituelles? Dans un système d'adoration, de prières et d'exercices spirituels? Est-il possible d'avoir tout cela comme quelque chose en dehors de Christ. Comment puis-je savoir que c'est possible? Parce que j'ai moi-même recherché toutes ces choses et que j'ai découvert qu'il est possible d'avoir ces choses et de ne pas avoir Christ. Cela ne veut pas dire qu'elles ne nous laissent pas une bonne impression ou qu'elles ne nous permettent pas de nous croire spirituel - mais Christ ne Se tient pas dans nos sensations ou nos impressions.

Ceux qui ont faim et soif de la justice « Christ »  seront rassasiés. Ainsi, celui qui est rassasié n'a jamais faim ou soif. D'un côté je veux connaître le Seigneur et mon désir pour lui grandit de jour en jour; mais ce n'est pas la recherche désespérée d'un homme affamé ou assoiffé qui dépérit et s'effondre. Je suis plein de Lui car Il me remplit. Voici ma « Vie, et la Vie d'abondance. » Ma Vie n'est pas ce qu'Il me donne, mais ce qu'Il est.

Ceux qui ne connaissent pas cela éprouvent le besoin de parcourir toute la terre à la recherche d'expériences spirituelles, du prochain mouvement de Dieu, ou d'une « onction » plus puissante. Il y a ceux qui ONT ABSOLUMENT BESOIN d'être dans un bâtiment d'église une ou deux fois par semaine, et s'ils manquent un culte ils dépriment immédiatement ou retombent dans d'anciens travers. Comment est-ce possible? Parce qu'on leur a appris que la Vie est dans l'assistance au culte, ou la puissance, ou l'onction, ou ressentir Dieu se manifester sur eux de façon tangible. Mais s'il en était ainsi, ils n'auraient pas besoin d'être toujours et à nouveau remplis.

Après avoir lu ce qui a été écrit jusque là, je suis sûr que certaines personnes vont ouvrir leur Bible dans Ephésiens 5:18, où Paul écrit, « Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit » Ils vont, à juste titre, faire remarquer que le temps grec utilisé ici est « être continuellement rempli ». Cela ne justifie-t-il pas de passer son temps à poursuivre des expériences spirituelles? Pas du tout: en fait, cela confirme encore davantage ce qui a été dit jusqu'à présent. Si nous demeurons en Christ et que nous venons à Lui, nous serons continuellement remplis avec Son Esprit. Nous serons satisfaits, et nous n'aurons plus besoin de rechercher toutes sortes d'expériences qui font du bien à notre chair.

Tout comme une personne dépendante d'une drogue n'est jamais satisfaite, une personne dépendante de la religion n'est jamais satisfaite. Ceux qui sont dépendants de la drogue et de la religion doivent toujours rechercher quelque chose de plus grand et de plus « haut ». Sans cela, ils sont irritables et mal lunés. Empêchez-les de prendre leurs doses et ils seront insupportables. Suggérez leurs qu'ils ont un problème et ils commenceront à vous voir, VOUS, comme étant leur problème. Certain disent qu'ils ont faim et soif de Dieu, et c'est pour cela qu'ils iront ici ou là parce qu'ils veulent « un feu nouveau » ou « une plus grande onction » ou quelque chose d'autre. Ce dont ils ont surtout faim et soif est une dose, une expérience spirituelle, une impression de puissance, une manifestation, la sensation d'une douce brise sur eux, quelqu'un qui leur impose les mains et leur donne une « nouvelle parole » et ainsi de suite. Où est donc Christ dans cette sorte d'atmosphère? On ne peut Le trouver nulle part dans cette orgie de sensations.

Nous devons arrêter de rechercher un Jésus qui est là-bas, « en dehors » de nous, et rechercher un Christ qui est en nous. Si seulement une fois, nous étions près à venir à Christ avec simplicité, nous Le rencontrerions immédiatement. Il serait préférable pour nous de nous enfermer dans une chambre et juste nous asseoir tranquillement devant le Seigneur pendant une heure ou deux plutôt que d'aller ici et là dans toutes ces réunions, à la recherche de quelque chose de fort, de puissant, et de démonstratif. C'est l'Esprit qui donne la Vie ; la chair ne sert à rien. J'ai une question: êtes-vous satisfait par toutes ces expériences? Si vous l'êtes, alors pourquoi avez-vous besoin de continuer à courir après les mêmes choses. Demeurez-vous en Christ en tant que votre Vie, ou pas? Et si vous n'êtes pas satisfaits, ne voyez-vous pas pourquoi?

Alors que disons-nous? Simplement ceci: la Loi de la Vie dit que la présence de Christ dans les croyants a pour résultat la satisfaction spirituelle. Si nous L'avons Lui, alors nous n'aurons plus faim ou soif à nouveau parce qu'Il est une Ressource Inépuisable. Tout ce qui est inférieur à la satiété spirituelle est une indication qu'il y a un problème. Je ne dis pas qu'on doive se contenter de ses progrès et de sa connaissance actuelle de Christ et arrêter de grandir ; mais je dis que quelle que soit l'étape où vous êtes parvenu dans votre croissance, Christ devrait être votre satisfaction. Nous devons faire la différence entre rechercher Christ et rechercher des sensations dans nos émotions au nom d'un quelconque « mouvement » ou « manifestation » de Dieu. Permettez-moi d'insister sur le fait que Dieu nous a déjà donné tout ce qu'Il possède quand Il nous a donné Son Fils pour être notre Vie! Si nous attendons encore que Dieu « se manifeste » alors je pense que nous n'apprécions pas à sa juste valeur la plus grande « manifestation » de Dieu qui a été de révéler Son Fils en nous. Comment pouvons-nous continuer de rechercher quelque chose d'autre alors que nous avons déjà tout en Lui? (Colossiens 2:10).



LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE QUE LE CHEMIN VERS DIEU EST OUVERT

Alors comment pouvons-nous Le toucher directement? « Celui qui vient à Moi. » Est-ce vraiment si facile? Une question à se poser plutôt serait: pourquoi cela devrait-il être difficile? Je peux venir à Lui quand je suis en train de conduire, de marcher sur le trottoir, d'être assis sur ma chaise. Je peux venir à Lui le dimanche matin ou le mardi soir ou le vendredi après-midi. Je peux venir à Lui dans un large groupe, ou en étant deux ou trois, ou tout seul. Je peux venir à Lui dans le désert, dans le jardin, dans un bâtiment d'église ou dans un camp de prisonniers. Je peux être empêché de faire beaucoup de choses à cause des circonstances, ma situation, ma fatigue ou mes ressources. Mais la chose qu'on ne peut pas m'empêcher de faire c'est de venir au Seigneur.

Dois-je être debout, me courber, ou être couché sur le ventre? Suis-je supposé chuchoter, crier ou ne rien dire? Dois-je chanter, lire les Ecritures à haute voix ou être silencieux? Quelle différence cela fait-il? Aucune, aussi longtemps que je viens au Seigneur. Il ne nous dit pas quoi faire, quoi dire, ou ce que nous devons attendre. Il dit juste, « Venez à Moi, et vous ne serez plus affamé et assoiffé ». La Religion aimerait nous donner des méthodes et des formules pour chaque chose, mais Christ n'est pas la religion. Il n'y a pas de cérémonies, de traditions, de rites initiatiques ou de barrières comme dans l'Ancien Testament. Et nous n'avons pas besoin de passer du temps et des jours entiers à prier, jeûner et méditer. C'est un Nouveau Chemin, et ce Chemin est ouvert. Tout ce que nous avons à faire c'est de nous présenter à Christ.

Beaucoup d'entre nous ont encore tendance à demander comment avoir cette sorte de relation avec Christ. Si nous avons confiance dans la Vie, la Vie nous guidera. Prenons une comparaison: je ne me soucie pas de la Loi de la Gravité. Je ne me soucie pas de savoir si je flotte dans l'espace, et je ne passe pas mon temps à me demander si je marche selon la Loi de la Gravité. Je fais comme d'habitude sans m'en soucier, en étant confiant que la gravité me gardera là où je suis supposé être. Même si je ne sais pas qu'il y quelque chose qui s'appelle la gravité, je suis tout de même maintenu sur la terre. Si nous pouvions avoir la même foi dans la Loi de L'Esprit de Vie en Christ, alors toutes nos questions trouveraient leur réponse. Cette Loi de la Vie opère indépendamment du fait que nous la comprenions ou la connaissions (bien sûr, nous désirons savoir comment elle fonctionne pour pouvoir coopérer avec elle, mais elle agit malgré notre ignorance).

Le sarment qui demeure sur le Cep n'a pas besoin de savoir comment il demeure. Aussi longtemps qu'il demeure, il partage la Vie du Cep. Il n'a pas besoin de savoir comment cela fonctionne, il ne s'occupe pas de savoir comment il produit du fruit. Il ne fait rien si ce n'est demeurer, et la Vie du Cep le garde. Le Cep et les Sarments sont une réalité ; ce n'est pas une parabole. Jésus ne dit pas, « Le Royaume de Dieu est comme un Cep et un Sarment », cela aurait été une parabole. A la place, Jésus dit, « Je suis le Cep, et vous êtes les Sarments. » Ce n'est pas une similitude ou une métaphore, c'est une réalité. Qu'est-ce que cela représente? Que nous sommes uns, et que nous partageons une même Vie. Toutes les choses qui arrivent le sont en fonction de la Loi de la Vie en Christ. Mais comme il est facile de philosopher et d'être « hyper spirituel » sur ce sujet, retournons vite sur terre vers les applications pratiques et découvrons comment nous pouvons coopérer avec elle.


LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE « PAS MOI MAIS CHRIST »

« J'ai été crucifié avec Christ, et si je vis, ce n'est plus moi qui vit mais Christ qui vit en moi. » (Galates 2:20a)

Vous désirez peut-être savoir comment le Seigneur m'a enseigné à vivre selon la Loi de la Vie. J'ai appris dans les Ecritures que Christ vivait en moi, et que je n'avais pas à vivre par moi-même. J'ai compris que le christianisme ne consistait pas à essayer d'être comme Jésus, mais que c'était Jésus Lui-même qui vivait en moi et à travers moi. C'est cela que l'on appelle la Loi de l'Esprit de Jésus-Christ. J'ai donc réalisé qu'il ne s'agissait pas du tout de moi, de mes faiblesses, ou de mes sentiments. Tout ce qui importait était Christ en moi faisant ce que je ne peux pas faire par moi-même.

Un matin alors que je prenais une douche, l'Esprit commença à me répéter toujours à nouveau, « Mets ta confiance dans Ma Vie! Mets ta confiance dans Ma Vie! » Je trouvais que c'était trop facile, le christianisme devait être plus difficile que cela. Mais cette petite Voix insista. Ce n'était pas un commandement, mais un défi. Finalement j'ai accepté de faire confiance à Sa vie, et je suis allé faire ce que j'avais à faire.

Bientôt arriva le premier test. Je n'aime pas laver la vaisselle, mais la première chose que ma femme me demanda ce matin-là fut de laver la vaisselle. Oh, non! Immédiatement je m'efforçai de tenir ma bouche fermée et je sentis ma pression sanguine monter. Je dois vous dire que j'ai un tempérament si fort qu'il m'est arrivé une fois de claquer la porte d'une voiture si violemment que la vitre s'est brisée. Donc ma réponse naturelle à la vue de cette vaisselle sale fut d'exploser et de répondre que j'étais trop occupé et que de toute façon ce n'était pas mon travail! Ce fut ma première pensée.

Mais au même moment je me rappelai ce que l'Esprit m'avait dit: « Mets ta confiance dans Ma Vie! » Alors je suis allé vers le Seigneur, pas extérieurement mais intérieurement, et je Lui ai dit: « Je ne peux pas laver cette vaisselle stupide! J'ai mieux à faire. J'ai horreur de ce sale boulot. Mais peu importe je mets ma confiance dans ta Vie pour faire en moi ce que je ne peux et veux pas faire de moi-même. » Ni mes sentiments, ni mes émotions ne disparurent, mais je commençai tout de suite à laver la vaisselle, et j'attendis de voir ce qui allait ce passer.

Je ne peux pas dire exactement quand c'est arrivé, mais à un certain moment je suis devenu conscient de la Loi de la Vie qui prenait le dessus et lavait cette vaisselle. Ce qui était d'abord quelque chose de répulsif, devint quelque chose de joyeux, et je me mis à sourire. J'ai réalisé que ce n'était pas moi, mais Christ, qui faisait cette corvée. C'était comme si je m'observais moi-même en train de la faire, étant émerveillé de voir comment les choses se passaient, et en même temps incrédule sur le fait que cela soit si facile! C'était comme apprendre à faire du vélo pour la première fois, quand finalement « vous y arrivez », et que vous vous demandez pourquoi vous avez mis si longtemps avant de réussir.

La vaisselle fut bientôt terminée et la cuisine rangée, mais la leçon que j'ai apprise ce jour-là est restée gravée en moi à jamais. Cela m'a convaincu que Jésus-Christ vit. Je sais que Jésus vit parce que Jésus a lavé ces couverts! C'était une preuve plus grande que des milliers de sermons. Je ne pouvais pas faire ce que j'ai fait. Ou, pour être plus juste, j'aurais pu le faire si je m'étais forcé à le faire, mais je n'aurais pas pu le faire avec tant de joie et de paix! Ce qui était important n'était pas tant les choses extérieures qui étaient faites, mais c'était l'esprit et la manière dans lesquels cela était fait. Ma vie chrétienne changea de « Qu'est-ce que Jésus ferait à ma place? » à « Regarde ce que Jésus fait! » (*)

(*) Le texte original fait un jeu de mot avec l'acronyme WWJD. Il y avait, parmi les chrétiens, une mode aux Etats-Unis et en Europe qui consistait à porter un bracelet avec l'inscription WWJD, «What Would Jesus Do? », « qu'est-ce que Jésus ferait à ma place? ». En réalité nous n'avons pas à imiter Jésus mais à Le laisser se manifester en nous, d'où une meilleure interprétation proposée par l'auteur « Watch What Jesus Does! » « Regarde ce que Jésus fait! ».

Vous pouvez vous dire que c'est un exemple stupide, mais nous devons commencer avec des pas de bébé. Il n'est pas nécessaire de sortir et de vous soumettre à un test très difficile. Si vous n'êtes pas capable de passer avec succès un petit test, comment pensez-vous réussir à passer des tests plus difficiles? Ce n'est pas la taille de la chose qui importe, c'est d'apprendre la Loi de la Vie. Le Seigneur n'a pas essayé de m'enseigner comment faire le travail ménager, mais Il m'a enseigné comment coopérer avec Sa Vie.

La Loi de la Gravité attire les objets à terre. Il importe peu à la gravité de savoir si les objets sont petits ou grands. Cela fonctionne de la même manière avec un gland qu'avec un avion. De même, je sais maintenant que peu importe qu'on me demande de laver la vaisselle, tondre le gazon, écrire un article, prêcher un message, chasser un démon, aimer mon voisin, pardonner à mon ennemi, ou donner ma vie. Cela ne fait aucune différence pour la Vie. Ce n'est pas moi, mais Christ qui fait ces choses. Le principe est le même, et la Vie ne peut pas échouer. Si j'abandonne ma vie, si j'arrête mes propres efforts, alors Il commence à faire ce que je ne peux pas faire moi-même. Voilà le Christianisme.

La Loi de la Vie signifie que je n'essaie pas d'être ou de faire quoique ce soit avec mes propres forces. A la place, la Vie me conduit, la Vie m'instruit, et la Vie me donne les paroles et les actions. Je ne suis pas un chrétien parce que je crois dans la Bible, suis les enseignements de Jésus, ou mène une bonne vie. Je suis un chrétien parce que Christ est ma Vie. Puisque Christ est ma Vie, je ne vis plus, mais c'est Christ qui vit en moi. Je ne fais rien pour y arriver, c'est comme cela. Parce qu'Il vit, je vis. En Lui je vis; en Lui je bouge, en Lui je suis. (Actes 17:28a)

Prenons à nouveau un exemple pratique. Est-ce qu'un poisson devient un poisson en commençant à nager sous l'eau, ou est-ce qu'il nage sous l'eau parce qu'il est poisson? Est-ce qu'il se dit à lui-même, « Je suis un poisson, et c'est pour cela que je dois apprendre à devenir un poisson. Je dois me rappeler de respirer à travers mes branchies et bouger mon corps en avant et en arrière. » Absolument pas. Où qu'en est-il des oiseaux? Est-ce qu'un oiseau devient un oiseau une fois qu'il apprend à voler dans les airs? Où est-ce qu'il vole à travers les airs parce qu'il est un oiseau? Qu'est-ce qui est juste? Bien sûr, l'oiseau est un oiseau, et donc il vole. Il n'a pas besoin qu'on le lui apprenne, mais quand on le pousse hors de son nid, il bouge les ailes. C'est sa nature de faire comme cela. Donc le faire ne crée pas l'être, le faire vient de l'être.

Il faut bien comprendre que la Loi de Christ n'essaie pas de faire de nous quelque chose que nous ne serions pas. La présence de la Vie en nous démontre que Christ habite déjà en nous. Nous n'essayons pas d'être comme Christ, et nous n'essayons pas de vivre comme un Chrétien. Puisque nous SOMMES en Lui, nous marchons en Lui. Nos oeuvres sont le résultat de ce que nous sommes, pas de ce que nous essayons d'être. Nous ne recevons pas Sa vie pour que nous puissions travailler très dur pour être comme Jésus. C'est comme le poisson qui doit se rappeler à lui-même que puisqu'il est un poisson il doit nager. Ou comme un oiseau qui doit continuellement se dire qu'il doit se rappeler de voler. Pourtant les chrétiens continuent de se dire à eux-mêmes, « Maintenant que je suis un Chrétien, je dois me rappeler de lire la Bible, de prier, et de vivre une vie sainte. Je ne dois pas oublier d'aimer mon voisin et de sourire quoi qu'il arrive. » Voyez-vous où est le problème? Nous ne pouvons pas coopérer avec la Vie avec cette mentalité, parce que nous sommes dépendants de notre vie et pas de La sienne.

C'est pour cela que nous ne devons pas chercher une méthode, une formule ou une technique à essayer et à enseigner aux gens la spiritualité. C'est comme prendre un oiseau et l'envoyer à l'école pour lui enseigner à voler. Laissez juste partir l'oiseau et il volera de lui-même! Pourquoi ne prenons-nous pas un poisson et ne lui donnons-nous pas une technique pour nager? Vous savez très bien que lorsque vous mettez le poisson dans l'eau, il partira de lui-même en nageant. Mais nous essayons d'enseigner aux Chrétiens les trois clés de la croissance spirituelle, ou les quatre principes de la Vie spirituelle, les sept façons pour être vainqueur, ou les dix étapes vers ceci ou vers cela. Ce que nous devrions faire c'est laisser ces personnes échouer par elles-mêmes et leur permettre ainsi de découvrir comment cette Vie en eux est merveilleuse, et comment Christ Qui habite en eux leur enseignera toute chose.


LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE « DEMEUREZ EN MOI, ET VOUS PRODUIREZ BEAUCOUP DE FRUIT »

« Je suis le Cep, et vous êtes les sarments. Celui qui demeure en Moi, et Moi en lui, produit beaucoup de fruit: car sans Moi vous en pouvez rien faire. » (Jean 15:5)

Il est incroyable de voir le nombre de chrétiens croyant que c'est à eux de produire du fruit. Cet enseignement est, pour eux, comme essayer de faire rentrer une pièce carrée dans un trou rond. Ils essayent obstinément de produire quelque chose, ils pensent que c'est à eux, avec leurs propres efforts et leur détermination, de grandir en Christ. Leur suggérer d'arrêter, c'est réduire à rien tout le travail difficile qu'ils ont accompli jusque là, et cela les offense! Ils commencent dans l'Esprit, mais s'attendent à la chair (leurs propres efforts) pour terminer le travail. Ce n'est pas la Vie de Christ! Le fruit viendra de lui-même, à condition que nous demeurions en Lui.

Mais regardez la dernière partie du verset: « Sans Moi vous ne pouvez rien faire. » C'est pareil que Jean 5:19 qui dit « le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. » et Jean 14:10 « Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres. » De même que le Fils ne peut rien faire en dehors du Père Qui habite en Lui, nous-mêmes ne pouvons rien faire sans le Fils qui habite en nous. La question n'est pas de savoir si nous travaillons ou pas à notre salut, mais par quelle puissance nous le faisons? Est-ce par notre propre force, ou est-ce Christ? Est-ce notre effort ou la Loi de la Vie? Encourageons-nous à la passivité? Pas du tout. Nous ne suggérons pas que les chrétiens doivent cesser tout effort, mais que les chrétiens cessent leurs PROPRES efforts! La Loi de la Vie est plus puissante et active que tout ce qui peut être généré ou maintenu par nos propres efforts. Avec les efforts personnels, je suis toujours à la merci de mon ressenti. Si je me sens spirituel alors je peux prier des heures. Mais si je ne me sens pas spirituel alors je ne peux même pas prier cinq minutes. C'est pour cela que tant de croyants vivent leur vie comme des montagnes russes. Ils ne vivent pas selon le principe de la Loi de la Vie. Pensant que c'est à eux de devenir comme Christ, ils transforment le joug facile et le fardeau léger en un joug difficile et un fardeau lourd - difficile et insupportable pour eux-mêmes, et aussi pour ceux qui doivent vivre et travailler avec eux.

Celui qui se repose en Christ produira beaucoup plus de fruits que celui qui combat avec ses propres efforts. Cela est démontré dans les Ecritures et par l'expérience d'innombrables saints. Paul proclame, « je travaille, en combattant avec Sa force, qui agit puissamment en moi. (Colossiens 1:29) » On ne peut pas remettre en cause que Paul travaillait, oeuvrait, et peinait. Mais ce qui différenciait Paul est qu'il savait que son travail résultait de l'oeuvre de Christ en Lui. Est-ce que Paul était paresseux? Au contraire, il produisait plus de fruit que jamais. Le résultat se résume dans cette phrase: « j'ai travaillé plus qu'eux tous » et il précise tout de suite « non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. » (1 Corinthiens 15:10). Le « Je peux faire toute chose » doit toujours être suivi de « par Christ qui me fortifie. » Si nous nous confions dans la Vie, nous serons tout sauf passif.


LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE QUE CHRIST NOUS ENSEIGNERA TOUT CE QUE NOUS DEVONS SAVOIR

« L'onction que vous avez reçue de Lui reste avec vous. Et vous n'avez pas besoin que quelqu'un vous enseigne constamment. Mais comme son onction vous enseigne sur toutes choses, et qu'elle est vraie et pas un mensonge, comme Il vous enseigne, demeurez constamment en Lui. » (1 Jean 2:27 traduction Wuest Expanded)

J'espère que tous les Chrétiens apprendront un jour qu'ils sont déjà oints, et que leur Onction est une Personne nommée Jésus-Christ. Alors ils verront qu'ils n'ont pas besoin d'aller aux réunions du Frère Untel pour recevoir « l'onction ». Ils ne rechercheront plus de prophète pour recevoir une « parole ». Ils apprendront à vivre en dépendant de la Loi de la Vie, et cette Vie leur apprendra toutes les choses qu'ils ont besoin de connaître. Ce sera un jour merveilleux, et gloire à Dieu, de plus en plus de croyants arrivent à la connaissance de cette vérité.

Les Ecritures nous enseignent donc que nous n'avons pas besoin d'un homme pour nous enseigner car l'Onction (Christ) Qui habite en nous, nous enseignera toutes choses. Je me considère moi-même plutôt comme un enseignant, donc j'ai réfléchi sur ce sujet pendant longtemps. Quel est l'intérêt pour moi d'enseigner quoique ce soit? De plus, pourquoi avons-nous besoin d'enseignants? Ne serait-il pas préférable pour chacun d'entre nous d'être enseigné directement par Dieu, sans l'interférence des enseignants humains? Mais j'ai fini par mieux comprendre les Ecritures. Elles ne disent pas que nous n'avons pas besoin d'enseignants, parce que c'est Dieu qui a donné les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les pasteurs et les enseignants à son Eglise, pour encourager, édifier et nous établir tous plus profondément en Christ. Le Saint-Esprit en Jean peut-il contredire le Saint-Esprit en Paul? Pas du tout. Qu'en est-il alors? Jean était le seul survivant des 12 premiers apôtres, et il est très vieux maintenant. Il est naturellement préoccupé par le bien-être de l'Eglise après son départ. Dieu réconforte donc Jean, et Jean nous réconforte avec cette vérité: même si nous n'avons pas d'apôtre, d'évangéliste ou d'enseignant, nous sommes pourtant enseignés intérieurement. L'Eglise que Jésus construit n'est pas dépendante d'un grand homme ou d'une grande femme de Dieu. Nous sommes reconnaissants d'avoir les dons des ministères quand nous les avons, mais nous ne sommes pas dépendants d'eux pour avoir la Vie. La Vie est plus grande que les ministères à travers lesquels elle peut agir.

Certains pensent qu'ils ne peuvent rien faire sans consulter quelqu'un qui est perçu comme étant une autorité spirituelle pour lui demander ce qu'ils doivent faire. Une telle dépendance par rapport à un homme peut devenir un piège - pour ceux qui recherchent les conseils ainsi que pour ceux qui donnent des conseils. Il y a des moments où nous devons chercher conseil auprès des autres, mais le point important est que la Vie nous instruira individuellement, et quand la Vie en nous répond, alors nous n'avons pas besoin d'homme « pour nous enseigner ». La Vie dira aussi « amen » à ce que les autres nous dirons, ou elle manifestera son mécontentement avec ce que l'on nous dit. Nous pouvons faire complètement confiance à la Vie, et nous n'avons pas à mettre notre confiance dans les hommes, indépendamment du fait que le conseil puisse être bon ou spirituel.

Notre problème est que nous n'avons pas la patience pour écouter ses instructions intérieures. Nous nous confions trop rapidement dans la chair et le sang. C'est plus facile et plus rapide d'avoir quelqu'un qui nous dit: « Oui, tu peux faire cela » ou « Non, tu ne dois pas faire cela. » La question n'est pas de savoir si je dois ou si je ne dois pas ; la question est: Qu'est-ce que la Vie est en train de nous dire? Si nous ne savons pas ce que la Vie nous dit, alors nous devrions être silencieux et calme jusqu'à ce que nous le sachions. Mais trop souvent nous savons exactement ce que nous avons à faire, et nous recherchons une échappatoire ; ou nous cherchons confirmation de ceci ou de cela avant d'obéir. C'est pour cela que nous avons du mal à entendre. Combien de fois Dieu doit-Il se répéter? Combien de fois doit-Il confirmer quelque chose avant que nous obéissions? Cela semble spirituel et sage de se questionner et d'attendre, mais si la Vie nous a déjà instruit alors y mettre un délai est une désobéissance de notre part. 


LA LOI DE LA VIE SIGNIFIE QU' « IL DOIT GRANDIR ET QUE JE DOIS DIMINUER »

« Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu'Il nous a faite, c'est la vie éternelle. » (1 Jean 2: 24,25)

Il a encore beaucoup de Lui à expérimenter et à apprendre. Il y a encore tellement de domaines dans lesquels nous devons grandir. Le Chemin est un processus. Nous sommes souvent bien loin d'être arrivés là où nous croyons être. Mais nous n'avons pas parlé ci-dessus de la croissance spirituelle, mais de la satisfaction spirituelle. Si, en demeurant continuellement dans le Seigneur, Il devient notre nourriture et notre boisson, alors nous grandirons. La croissance n'est pas le résultat d'une longue période de temps, elle résulte naturellement du fait que Christ grandit et que nous diminuons. La Loi de la Vie dit que Christ doit grandir. Cela dit, si nous ne pouvons rien faire pour accélérer ce processus, nous pouvons sûrement l'empêcher ou l'arrêter.

D'après Paul, c'est la Loi du Péché et de la Mort qui me pousse à faire le mal que je ne veux pas faire, et qui m'empêche de faire le bien que je veux faire. Cela ressemble à l'expérience normale de la majorité des croyants, et ils appellent cela la vie chrétienne! Mais ça ne l'est pas! Comment se fait-il qu'ils ne soient pas très différents des autres personnes dans le monde? Après avoir observé les chrétiens depuis de nombreuses années, je réalise maintenant que la plupart ont une assurance inébranlable et une entière confiance dans la Loi du Péché et de la Mort. Ils pensent qu'il est normal de lutter contre le péché et de travailler pour être comme Christ. Parlez-leur de la sainteté et ils auront plein d'excuses pour ne pouvoir l'atteindre (ils voient la sainteté comme un but à atteindre plutôt que comme une Personne dans laquelle ils doivent demeurer). Le problème de fond est celui-ci, ils ont plus de foi dans la Loi du Péché et de la mort qu'ils n'en ont dans la Loi de la Vie. La sorte de vie que vous menez manifeste la Loi dans laquelle vous avez le plus de foi.

Celui qui est en Moi est plus grand! La question n'est pas « Qu'est-ce qui » va me délivrer, mais « Qui » va me délivrer du cycle d'essayer et d'échouer? « Je remercie Dieu [c'est réalisé] à travers Jésus-Christ (Romains 7:25) » J'ai l'Homme! Je n'ai rien besoin d'autre. Je demeure simplement en Lui, et la Loi de la Vie prend le relais là où j'ai abandonné. Avant, je ne pouvais pas faire le bien que je voulais, mais ce qui était impossible avant est maintenant facile avec la Loi de la Vie. Avant, je ne pouvais m'empêcher de faire les choses que je détestais, mais la Loi de la Vie m'empêche de faire ces choses que je hais. La Loi de la Vie est au-dessus la Loi du Péché et de la Mort, et si nous avions un tant soit peu autant de foi dans la Vie que nous en avons dans la Mort, nous apprendrions rapidement à marcher comme nous devrions.

Merci Seigneur! La Loi de L'Esprit de Vie en Christ Jésus m'a rendu libre de La Loi du Péché et de la Mort, M'A RENDU LIBRE. Avec la Loi de la Vie je n'ai pas à lutter. Lutter c'est essayer, et essayer c'est la Loi du Péché et de la Mort. La Loi de la Vie c'est « pas Moi, mais Christ. » Je ne peux pas vaincre, pourtant Celui Qui est Vainqueur vit en moi; donc je suis un vainqueur. Ce n'est pas lié à moi, mais tout dépend de Lui. Tout est grâce!

Que le Seigneur puisse nous emmener dans la plénitude de Sa Vie, que nous puissions avoir confiance dans la toute suffisance du Christ qui nous habite et qui mène à bien les bonnes oeuvres qu'Il a commencées en nous. Amen!

Copyright ©1997-2008 TheSchoolOfChrist.Org 
Distribution (libre) non commerciale possible à condition que cette mention apparaisse

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens