Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 07:18

 

Yeshoua nous parle dans ce passage de travailler et d'agir dans l'existence en vue d'une nourriture particulière : une nourriture qui demeure éternellement et qui donne la vie.

Dans l'existence des hommes, nous savons combien la nourriture est importante. Elle conditionne la vie physique de l'être humain, elle lui permet d'avoir de l'énergie et des ressources physique et mentale pour entreprendre toutes sortes d'activité.

Nous savons qu'une bonne nourriture nous permet jour après jour de vivre tout simplement. Privé de nourriture notre être tout entier s'épuise et dépérit.

Cette nourriture là nous la cernons facilement car elle a trait au besoin physique de notre corps.

 

Nous savons aussi qu'elle est éphémère et qu'elle satisfait uniquement l'entretien de celui-ci

Tout le chapitre de Jean 6 est la démarche de Yeshoua pour amener ceux qui l'écoute à considérer qu'il existe une autre nourriture pour l'homme.

 

Deutéronome 8:3 Il t’a donc humilié et t’a laissé avoir faim ; mais il t’a fait manger la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères ; afin de te faire connaître que l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais que l’homme vivra de tout ce qui sort de la bouche de l’Éternel.

 

Matthieu 4:4 Mais Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

 

 

Jean 6 26 Jésus leur répondit et leur dit : En vérité, en vérité je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés. ( on voit bien dès le verset 26 que Yeshoua veut conduire ses auditeurs à considérer une autre nourriture ) 7 Travaillez, non point pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure jusqu’à la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car le Père, Dieu, l’a ( Celui que Dieu-Elohim a envoyé : Yeshoua ha-massiah) marqué de son sceau.

(Nous voyons ici, que Yeshoua ha-massiah a reçu le sceau de Dieu-Elohim, c'est à dire l'autorité, qui marque sa totale dépendance de son Père. )

Jean 4 : 28 Alors la femme ( la samaritaine ) laissa sa cruche, et s’en alla à la ville, et dit aux gens : 29 Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait ; ne serait–ce point le Christ ?

30 Ils sortirent donc de la ville, et vinrent vers lui. 31 Cependant, ses disciples le priant, lui disaient : Maître, mange. 32 Mais il leur dit : J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. 33 Les disciples se disaient donc l’un à l’autre : Quelqu’un lui aurait–il apporté à manger ? 34 Jésus leur dit :Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre.

(Nous voyons dans ce passage de Jean 4 que la nourriture de Yeshoua a trait à l’œuvre de Dieu-Elohim, cette œuvre est liée à la réalisation de la Parole de Dieu et à l'obéissance ) 28 Ils lui dirent donc : Que ferons–nous pour travailler aux œuvres de Dieu ? 29 Jésus leur répondit : C’est ici l’œuvre de Dieu, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. 30 Alors ils lui dirent : Quel miracle fais–tu donc, que nous le voyions et que nous croyions en toi ? Quelle œuvre fais–tu ? 31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon qu’il est écrit : Il leur a donné à manger le pain du ciel. 32 Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité je vous le dis, Moïse ne vous a point donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel. 33 Car le pain de Dieu est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde. 34 Ils lui dirent : Seigneur, donne–nous toujours de ce pain–là. 35 Et Jésus leur répondit : Je suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.( Yeshoua se présente comme cette nourriture incontournable, il est celui qui accomplit parfaitement l’œuvre du Père par son obéissance à ses commandements, pour qu'il en soit de même pour nous.) 36 Mais je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. 37 Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. 38 Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé ( ce que nous constatons ici c'est la totale implication de Yeshoua a accomplir la volonté de Dieu-Elohim),39 Or c’est ici la volonté du Père qui m’a envoyé, que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. 40 C’est ici la volonté de Celui qui m’a envoyé, que quiconque contemple le Fils et croit en lui, ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. 41 Les Juifs murmuraient donc contre lui parce qu’il disait :Je suis le pain descendu du ciel. ( Yeshoua s'identifie à cette nourriture de base : le pain ) 42 Et ils disaient : N’est–ce pas là Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère ? Comment donc dit–il : Je suis descendu du ciel ?43 Jésus répondit et leur dit : Ne murmurez point entre vous. 44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. 45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque a écouté le Père et a été instruit par lui, vient à moi. ( l'unique médiateur ) 46 Ce n’est pas que personne ait vu le Père, si ce n’est celui qui vient de Dieu ; celui–là a vu le Père. 47 En vérité, en vérité je vous le dis : Celui qui croit en moi a la vie éternelle. ( Dans les versets qui suivent, le Seigneur associe à ce pain la vie éternelle avec comme point de départ le don de sa vie. ) 48 Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. 50 C’est ici le pain qui est descendu du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point. 51 Je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel ; si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair. Je la donnerai pour la vie du monde. 52 Les Juifs disputaient donc entre eux, disant : Comment cet homme peut–il donner sa chair à manger ? 53 Jésus leur dit : En vérité, en vérité je vous le dis : Si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’aurez point la vie en vous–mêmes. 54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang, a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. 55 Car ma chair est véritablement une nourriture, et mon sang est véritablement un breuvage. ( passer du domaine physique au domaine symbolique et spirituelle est un pas sur lequel les juifs vont se heurter ) 56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang, demeure en moi, et moi en lui. 57 Comme le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que je vis par le Père ;( une fois de plus Yeshoua déclare lui même être dépendant de son Père et dit ainsi ne pas être Dieu-Elohim mais bien son fils qui est le pain qui donne la vie éternelle) ainsi celui qui me mange vivra par moi. 58 C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Ce n’est pas comme vos pères qui ont mangé la manne, et ils sont morts ; celui qui mangera ce pain vivra éternellement.

 

Jean 5 : 19 Jésus prenant la parole, leur dit : En vérité, en vérité je vous dis, que le Fils ne peut rien faire de lui–même, à moins qu’il ne le voit faire au Père ; car tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. 20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait. Et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles–ci, afin que vous soyez dans l’admiration.21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, de même aussi le Fils donne la vie à ceux qu’il veut. 22 Le Père ne juge personne, mais il a donné au Fils tout le jugement. 23 Afin que tous honorent le Fils, comme ils honorent le Père.Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. 24 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Jean 12:49 Car je n’ai point parlé par moi–même, mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit ce que je devais dire et annoncer. Et je sais que son commandement est la vie éternelle.

 

Jean 14:6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie ; personne ne vient au Père que par moi.

 

Jean 17:2 Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il donne la vie éternelle à tous ceux que tu ( Dieu-Elohim son Père )lui as donnés. 3 Or, c’est ici la vie éternelle, qu’ils te ( Dieu-Elohim son Père )connaissent, toi ( Dieu-Elohim son Père ) le seul vrai Dieu, et Jésus–Christ que tu ( Dieu-Elohim son Père ) as envoyé.

 

Recevoir et manger ce pain de vie consiste en croire en Yeshoua que Dieu-Elohim nous a envoyé. Croire et se nourrir de ce pain venu du ciel ne nous mettra jamais dans la confusion de la doctrine d'un Dieu devenu homme et qui redevenu Dieu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens