Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 20:03

Hors de Jésus nous sommes extrêmement vulnérable !

Commencer une oeuvre est une chose, l’accomplir et l’achever en est une autre.

Nous ne pouvons pas nous contenter d’accepter Jésus et penser que tout est fini en ce qui concerne notre salut. En réalité tout commence, nous allons apprendre à vivre dans l’économie du royaume de Christ. Jésus notre sauveur va devenir jour après jour le Seigneur de nos vies. Il doit prendre la première place au centre même de notre existence. 

Nous ne pouvons plus vivre approximativement, c'est à dire un peu avec Dieu et un peu dans le monde. C’est une grave erreur de penser ainsi et de croire que notre liberté en Christ nous autorise à vivre n’importe comment ! C’est une grave erreur !

Pour discerner le bien du mal, de faire la différence entre l'œuvre bonne et l'œuvre mauvaise, sont des choses qui vont devenir possible si Dieu vient faire sa demeure en nous par son Esprit. Notre conscience va s’aligner sur les critères divins. Mais personne ne nous empêcher de fouler aux pieds notre conscience. Le résultat risque d'être tragique voilà pourquoi il nous faut vivre ans la sainteté et rester vigilant.

1Timothée 1 : 18   Mon fils Timothée, ce que je te recommande, c’est que, conformément aux prophéties qui ont été faites précédemment sur toi, tu combattes suivant elles le bon combat, 19  En gardant la foi et une bonne conscience ; quelques–uns ayant perdu celle–ci, ont fait naufrage quant à la foi ;

 Notre conscience est un organe spirituel fragile qui lorsqu’elle est malmenée peut nous conduire au  « naufrage de notre foi », et donc à la perte du salut. Honnêtement, croyez-vous que Dieu puisse en être tenu responsable ? Non bien sûr, car Jésus a mené à bien sa mission, il a tout accompli pour que nous soyons sauvé et libéré du péché, nous avons été scellé  de l’Esprit de Dieu pour nous maintenir dans la foi en Christ.

Notre responsabilité est grande et entière pour demeurer dans la foi.

Les promesses de Dieu sont immuables, nous avons ses ressources pour tenir jusqu’au bout. Ces promesses nous encouragent à rester dans l’amour parfait qui bannit la crainte surtout celle de perdre notre salut. L' Esprit-Saint ravive notre conscience pour nous maintenir dans la foi et nous responsabiliser de son entretien.

Je mets en garde contre le courant de pensée de la grâce et de l’amour à tout crin. Cela sévit dans nos milieux et peut nous séduire au point de nous faire croire qu’on peut faire à peu près n’importe quoi puisque nous sommes sauvés et que personne ne peut nous ravir de la main de Dieu.

Ne soyons pas méprisant à l’égard de l’amour et de la grâce de Dieu.

L'absence de crainte de Dieu égare beaucoup de chrétiens.

Notre simple démarche faite un jour donné ne suffit pas à nous garantir un billet pour le paradis et l'éternité. Certes il faut bien que notre salut commence un jour, mais nous devons intégrer la pensée que notre conversion est un processus quotidien de mise à mort de notre chair. Nous sommes engagés jusqu’à notre dernier souffle dans ce travail salutaire pour nos âmes.

Philippiens 2:12  Ainsi, mes bien–aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent.

Beaucoup sont séduits et se sont engagés sur le chemin large et spacieux qui conduit à l’apostasie. Ils pensent appartenir au Seigneur, le déclarent à voix haute. Souvent ils cherchent à s’en convaincre mais doutent car ils n'entendent pas la voix de notre bon berger mais uniquement la voix des hommes (celle de la chair)  et vivent un autre Evangile (le faux) .

Ils sont conduits par leur chair et leur nature première oubliant qu’ils étaient appelés à mourir à eux-mêmes pour ressembler à Christ afin de porter du fruit durable.

Ne nous trompons pas ! Comment Dieu pourrait-il accepter que ses enfants puissent continuer à vivre dans le péché, où à  y retourner après en avoir été libéré.

Ou encore les voir devenir tièdes comme les chrétiens de l’église de Laodicée.

Apocalypse : 3 : 16  Ainsi, parce que tu es tiède, ni froid, ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

Qu'une sainte crainte de Dieu nous anime pour rester bouillant pour Dieu

La sécurité éternelle du croyant  demeure que dans l’entretien quotidien de notre communion avec Jésus.

Jean 10 : 27  Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent.28  Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.29  Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

Aucune force dans le monde ne peut en principe nous ravir ou nous arracher de la main de notre Père puisqu’il est le plus grand et le plus fort.

Toutefois ce fait qui est bien réel n’exclue pas nous ne puissions pas nous-même sortir de Sa protection. 

Dieu en nous offrant Son salut ne revient pas en arrière sur tous ce qu’il nous a acquis, il nous assure qu’il « ne se repent pas de ses dons et de ses appels » Romains 11 : 29  Car les dons et la vocation de Dieu sont irrévocables. Il nous tient dans une liberté permanente de rester ou pas dans une relation d’amour.  Voilà pourquoi, il nous faut veiller à entretenir le feu de notre premier amour.

Le croyant est « caché avec le Christ en Dieu » Colossiens  3 : 3  Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.

C'est l'endroit le plus sûr pour être gardé : être en Christ.

« ni la mort, ni la vie, ni les anges ni les dominations ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni ce qui est en haut ni ce qui est en bas, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous arracher à l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus-Christ notre Seigneur » Romains 8 :  38  « Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir, 39  ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus–Christ notre Seigneur.

Même si l’ouvrage de quelqu’un est consumé, « pour lui, il sera sauvé comme au travers du feu » (1 Corinthiens  3 :15).

Romains 5 : 8  Mais Dieu fait éclater son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.9  Étant donc maintenant justifiés par son sang, à plus forte raison serons–nous sauvés par lui de la colère de Dieu. 10  Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils ; à plus forte raison, étant déjà réconciliés, serons–nous sauvés par sa vie ?

Le Seigneur peut « nous garder de toute chute »

Jude 20  Mais vous, bien–aimés, vous édifiant vous–mêmes sur votre très sainte foi, priant par le Saint–Esprit, 21  Conservez–vous dans l’amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus–Christ pour la vie éternelle. 22  Et ayez pitié des uns en usant de discernement, et sauvez les autres avec crainte, 23  Les arrachant du feu, haïssant jusqu’au vêtement souillé par la chair. 24  Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute, et vous faire comparaître sans tache et ans la joie en sa glorieuse présence.

Oui, Dieu peut nous préserver de la chute si nous restons dans la liberté de son amour.

Nous devons persévérer dans la vie éternelle offerte pas Jésus.

Si nous avons la vie éternelle cette vie ne peut normalement pas finir. Jean 5 : 24  En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

 1 Jean 5 : 11  Et voici le témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle ; et cette vie est dans son Fils.  12  Qui a le Fils, a la vie ; qui n’a point le Fils de Dieu, n’a point la vie.

 A suivre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens