Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 07:35

Babylone est présentée dans la Bible comme un mystère (Apocalypse 17:5,7). Sa signification est en quelque sorte cachée à la compréhension humaine. Si vous désirez en avoir une bonne compréhension et une bonne interprétation, demandez à Dieu d’en avoir la révélation. Nous avons besoin de la lumière du Saint-Esprit pour nous aider à comprendre toutes les vérités contenues dans les Écritures et cela est particulièrement vrai pour la compréhension de Babylone la mystérieuse.

Il faut arrêter de limiter notre identification de Babylone à certaine dénomination. Il nous est plus difficile de la reconnaître parmi nous et en chacun de nous.

L’orgueil de cette influence babylonienne nous amène à penser que notre assemblée est mieux que les autres et que notre doctrine est la seule valable. Nous sommes assez expert pour identifier l’esprit babylonien dans les autres assemblées, mais suffisamment aveugles pour ne pas voir son influence dans nos propres vies. C’est humblement que nous devons chercher la signification de ce mystère qui influence nos vies.

La problématique de Babylone est son importance. Elle affecte le monde entier à l’heure de la mondialisation. Ses effets influencent sans distinction toutes les nations. Voilà pourquoi les hommes retiennent leur souffle sur la surface de notre planète. « Babylone était une coupe d'or dans la main du Seigneur ; elle a enivré la terre entière. Les nations s'enivrèrent de son vin ; de plus, elles sont maintenant devenues folles ». (Jérémie 51:7). L'ancienne Babel ou Babylone était la source des religions païennes. Quand les hommes essayent de construire « leur tour religieuse », indépendamment de Dieu, ils se trouvent à adorer d'autres dieux et le mal se répand. Israël a fini par céder à l’influence des autres nations, après avoir succombé à leurs influences, Israël chuta et provoqua le jugement de Dieu et sa captivité babylonienne.

Dans le livre de l'Apocalypse , nous lisons : « Car toutes les nations se sont enivrées du vin de la passion de son immoralité, et les rois de la terre ont commis des actes d'immoralité avec elle ». La Babylone spirituelle représente aussi une entité spirituelle (principauté) qui influence la façon de penser du monde entier. Babylone corrompt et contamine le monde et la chrétienté si nous ne veillons pas les uns sur les autres. L’histoire de la captivité du peuple de Dieu élu, doit nous servir de leçon. La Babylone spirituelle a conduit « d’Israël spirituel » dans une nouvelle captivité. D’Israël spirituel : c’est l’Église de Jésus, la pollution spirituelle est déjà faite, voilà pourquoi Jésus dit : « sortez du milieu d’elle mon peuple ». Mettez-vous à part sanctifiez-vous.

Le catholicisme romain est concerné par cette entité babylonienne, mais il n'est pas tout seul, le monde protestant est aussi affecté par son influence.

La lecture attentive des Écritures nous permet d’identifier légitimement le système de fonctionnement de l'église catholique romaine. Nous ne pouvons pas en faire le rapprochement dans les descriptions de la Babylone décrite comme une prostituée assise sur 7 collines (Apocalypse 17:9) car nous savons tous que Rome est assise sur 7 collines. La femme règne sur les rois de la terre (Apocalypse 17:18...) L’histoire de l’église au travers des siècles, atteste l’influence considérable qu’à jouer la papauté sur le monde et plus particulièrement en Europe. La richesse de Babylone dépeinte dans Apocalypse 18:12 peut être comparée à celle de la curie romaine. Les richesses vaticanes et la surface immobilière de l’Église catholique romaine dans le monde ne sont plus un secret pour personne. La femme « était ivre du sang des saints, et du sang des témoins de Jésus » (Apocalypse 17:6). Pendant des siècles, tous les disciples de Jésus, qui ont défiés l'autorité de Rome, ont connus le martyr. Plus terrible que ces faits historiques Rome continue à perpétuer cet esprit babylonien inclus dans ses enseignements en entraînant dans la mort spirituelle des millions de gens.

Dans Apocalypse 17, la femme est décrite comme « la grande prostituée » (verset 1) et « la mère des prostituées et des abominations sur la terre » (verset 5). Une prostituée est une femme qui offre son corps pour de l'argent. Dieu a créé le sexe pour la communion entre l'homme et la femme, mais la prostitution en est une utilisation vile pour la recherche d'argent. D'une manière générale, l'église de Rome a utilisé le désir humain pour la communion avec Dieu et l'évangile de Jésus-Christ l'a rendue riche, puissante et adulée. Cette grande prostituée est le fruit dernier de la semence charnelle semée à la Tour de Babel. Nous voyons une ville et une grande tour construite de la terre, entièrement basées sur l'initiative de l'homme. Au centre, il y a un homme devant lequel d'autres s'agenouillent jusqu'au sol et l'adorent.

Nous ne considérons pas les prêtres et les membres de cette église comme des corrompus ou des méchants. Nous devons ici considérer l'église en tant qu'organisation et système religieux. Les individus en tant que tels peuvent avoir une réelle expérience de Dieu et avoir une vie correcte. L'église catholique a toujours prêché quelque vérité, et les individus ont souvent honoré cette vérité et se sont élevés au-dessus de leurs enseignants. « Il n'y en a même peu à Sardes qui n'ont pas souillé leurs vêtements ; et ils marcheront avec moi vêtus de blanc ; car ils en sont dignes » (Apocalypse 3:4).

Les dénominations protestantes sorties de la tutelle catholique romaine sont aussi concernées.

Les dénominations protestantes n’ont pas fait mieux que l’église de Rome. Elles ont identifié beaucoup d’erreurs dans la prostitution et dans ses pratiques. Elles ont tenté de s’en débarrasser en les dénonçant, en les condamnant, et en essayant des s’en soustraire. Toutefois, il est indéniable que la réforme est issue de cette mère nourricière qu’est l'église de Rome.

La réforme engagée s’est vite laissée corrompre par cet esprit babylonien. Les églises évangéliques issues de la réforme sont elles-mêmes issues de l’Église romaine. Il est nécessaire de préciser à nouveau cela. Si Rome est la mère des prostituées, nous qui sommes historiquement ses fils et ses filles pouvons-nous considérer toutes nos dénominations en dehors de toute influence babylonienne si décriée dans l’église romaine ?

Quand nous les examinons, nous voyons les mêmes tours humaines ascendantes ; les briques terrestres tenues ensemble par du goudron. Elles se sont toutes fait des noms qu’elles aiment plus que tout ; elles oublient souvent le nom de leur sauveur et beaucoup de leurs membres sont de vrais incrédules, vivant dans la désillusion de la religion évangélique ( Babylone ). Ils vivent dans la malédiction de la loi, pauvreté, infirmité, maladie, et la mort. C'est une pleine séduction spirituelle.

Beaucoup d'authentiques disciples de Jésus souffrent, ils appartiennent à des dénominations dont les responsables nient le fait que Jésus soit le fils de Dieu, rejettent les Écritures et inventent leur propre religion. Nous sommes dans un temps de purification où nous ne pouvons pas continuer dans la toxicité des mélanges. 2 Corinthiens 6: 14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? 15 Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? 16 Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 17 C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. 18 Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant.

 

Les dénominations protestantes majoritaires confortent cette pensée babylonienne, elles continuent à se rassembler au travers de fédérations, de familles d’Églises. L’aveuglement est profond. Des dirigeants aveuglés conduisent des brebis aveugles les tenant captives, voilà pourquoi il faut sortir du système babylonien et de son emprise.

 

Beaucoup de dénominations protestantes se rapprochent de plus en plus de Rome c’est le même esprit qui est à l'initiative de ces tentatives de rapprochement.Pourquoi ? La raison principale c’est un avis personnel : L'islamisation du monde fait peur à la chrétienté. Cela ne doit pas faire peur à l’Église que Jésus-Christ bâtit.

Rapprochons-nous ! Les théologies et les doctrines sont différentes mais c’est le même esprit qui est à l’œuvre dans cette fausse unité babylonienne  agissante c'est : « l’ œcuménisme ».

 

Beaucoup d’églises sont dirigées par des hommes corrompus dont les buts et les motivations sont purement humaines. L’œuvre du Saint-Esprit est annihilée. Si le Saint-Esprit se retirerait de la terre, la plupart des d'église continueraient à fonctionner sans s’en rendre compte. Nous devons reconnaître que nos assemblées se sont appauvries parce que le Seigneur n'est plus dans nos programmes.

L'histoire prouve que les israélites après avoir renoncé plusieurs fois aux pratiques des nations païennes ont repris ces pratiques interdites par Dieu. Ils rendaient un culte à Dieu tout en continuant leurs traditions et leurs pratiques illicites. C’est ce qu’on appelle : le mélange = confusion, et la prostitution spirituelle.

Beaucoup de dénominations chrétiennes se sont « Babelisées ». Leur coeur a été corrompu par le monde.

Beaucoup de dénominations font aussi partie de Babylone sans le savoir. Les cœurs des leurs membres sont atteints par cette principauté aux influences tentaculaires. Il ne suffit pas de connaître les Écritures pour être juste aux yeux de Dieu. Il faut encore vivre notre vie avec des actes conformes à la foi que nous professons.

N’oublions jamais que les choses que Jésus critiqua le plus chez les pharisiens étaient l’hypocrisie etla fausseté . Ils pensaient être détenteurs de la vérité qui est dans la loi sans vraiment la mettre en pratique. Ces gens se considéraient comme différents et supérieurs aux autres, ils se sont emparés de la chair de Moïse en proclamant : enseigner et croire les Écritures. Leur concept religieux était similaire aux gens de Babel. Leur religion ne venait pas de Dieu, mais de l'homme. Ils aimaient les places d'honneur aux banquets et les sièges de distinction dans les synagogues. Ils aimaient les titres et les rangs, la reconnaissance des hommes. Ils s’activaient pour faire des disciples et des prosélytes en voyageant sur terre et mer. A vue humaine, ils semblaient respectueux des commandements mais ils étaient faux et remplis d'hypocrisie. ( Matthieu 23 ).

Personnellement, je crois qu’on peut se voir comme des croyants éclairés par la connaissance que donnent les écritures, mais encore héberger des pensées babyloniennes.

Ces incrustations de Babylone on prit racine et résidence en nous par les faux enseignements que nous avons reçus qui sont des dérives de la saine doctrine.

Cet esprit nous a formaté comme ces briques qui ont servi à édifier cette tour de Babel. Dieu ne donne pas le Saint-Esprit à ceux qui pourraient avoir une doctrine correcte, mais à tous ceux qui Lui obéissent (Actes 5:32).

Si nous n’écoutons pas le Saint-Esprit et si nous n’obéissons pas à la Parole de Dieu, notre connaissance biblique nous conduira à la construction d’une autre tour de Babel!

 

Le mystère de Babylone était écrit sur le front de la femme; « la grande prostituée ». Vous pouvez quitter un groupe parce que vous y avait décelé Babylone, mais si ce nom de Babylone est encore écrit sur votre front, dans vos pensées et dans votre intelligence, vous aurez encore toute les chances de rester sous son influence. Nous reproduirons bientôt un autre modèle babylonien comme l’on fait les milliers de chrétiens évangéliques. Nous ne ferons pas mieux et nous n’irons pas mieux qu'avant. Le problème va au-delà de la question d'appartenance à une église. Ne cherchons pas à remplacer notre assemblée locale par une autre qui serait non babylonienne; cherchons plutôt à extirper de nous-même cet esprit babylonien.

 

La racine de Babylone est l'orgueil humain. La connaissance du bien et du mal « Le cœur de l'homme naturel est plus décevant que tout et incurable » écrit Jérémie dans le chapitre 17: 9 Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: qui peut le connaître? 10 Moi, l’Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses œuvres. C'est là où le vrai problème se situe. Nous aimons construire quelque chose qui nous donne un peu de gloire et de notoriété. Nous proclamons que nous désirons donner à Dieu toute la gloire, et puis nous la Lui volons tranquillement. Nous déclarons n’avoir aucun désir de plaire aux hommes, mais nous attendons leurs applaudissements. Nous ne souhaitons pas quitter la ville pour « aller à Jésus hors du camp, en portant son opprobre. »

L’esprit de la connaissance du bien et du mal, c'est croire qu'on sait mieux que les autres: « Je sais mieux que »… C’est l’esprit babylonien qui résulte du péché originel.

 

Revenons à cette pensée de prostitution spirituelle. Une prostituée utilise le sexe d'une manière totalement fausse pour gagner de l'argent. Toute église qui utilise la religion pour obtenir de l'argent de ses membres commet une prostitution spirituelle! Tout homme de Dieu qui utilise ses dons spirituels pour devenir riche fait la même chose! Tout homme qui désire devenir pasteur pour un salaire ou un statut pourra être engagé dans une affaire de prostitution spirituelle!

L'argent n'est pas le seul problème. Nous devons éviter de voir ce qui ne va pas chez les autres en n’acceptant pas de nous examiner en premier. Si nous utilisons l'évangile et nos dons spirituels ou ministère pour construire nos propres royaumes et satisfaire nos ambitions nous ne sommes pas différents des prostitués spirituels.

 

Notre objectif final : c'est de détruire Babylone en nous. C'est en stopper son influence qui nous conduit au péché. Seule l’œuvre permanente de la croix dans nos cœurs peut nous y faire parvenir.

Babylone doit être détruite. Jésus fut ainsi nommé (Au-dehors = Yahweh sauve) parce qu'il a donné sa vie pour détruire le péché et son influence. La religion humaine n'a jamais eu le pouvoir ni le désir de sauver les gens de leurs péchés. La religion humaine engendre toute sorte de méchanceté. Dans beaucoup d'églises aujourd’hui les membres n’obéissent plus aux commandements de Dieu, ils adorent d'autres dieux ;ils s'agenouillent devant des idoles modernes,ils utilisent sans cesse le nom de Dieu en vain , ils déshonorent leurs parents calomnient, ils pèchent sexuellement, ils s’enrichissent en volant, ils font de faux témoignages … Pourquoi ? parce que Babylone œuvre encore en eux. La plupart ne sont pas nés de nouveau.

La crainte de Dieu a baissé d’un cran, les gens ne sont plus prêts à se battre contre le péché. L’intégrité a disparu il n’y a pas de haine pour le péché. Nous ne pouvons pas combattre ce que nous ne haïssons pas. Les loisirs, l’amusement, les conférences sur la psychologie les nouveaux médias l’information détournent le peuple de Dieu. On a plus d’intérêt pour les conférences, la politique, les droits de l'homme, les nouvelles méthodes de communication, les nouvelles technologies tout cela au détriment de Dieu. Ce n'est pas juste aux yeux de Dieu. Dieu d’abord !

L’apôtre Paul s'exprime au sujet de la guerre spirituelle, dans Éphésiens 6:10–18. Les deux premiers éléments d'armure qu'il nomme sont la vérité et la justice. Il parle aussi de la foi, de la parole de Dieu et de la prière. Les fondements d'une authentique délivrance sont une vie juste, basée sur la foi et sous la direction de l'Esprit Saint. Ceux qui cherchent la délivrance d'esprits impurs doivent se repentir et se détourner de leurs péchés. Les puissances diaboliques sont attirées là où est le péché et se reproduisent dans ce milieu. Babylone abonde tant en péchés qu'en esprits impurs.

 

La Babylone est plus étendue qu’on l’imagine. Elle est représentée par le gouvernement du monde politique économique et religieux. Tout ce que l'homme aura construit sans Dieu. Le roi Nebucanetzar de Babylone eût le rêve d'une grande statue qui représentait les royaumes de la terre. Il vit aussi une pierre qui vint heurter la statue à ses pieds et la détruire. Cette pierre, Daniel lui dit, que c'était le royaume de Dieu. Elle devint une grande montagne et remplit la terre. Tous les systèmes du monde doivent être détruits et abandonner pour laisser la place au royaume de notre Seigneur Jésus Christ. Amen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens