Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 18:17

Qui ne s'est jamais posé la question que ces juifs se sont probablement posés eux-mêmes avant de questionner directement Yeshoua ?

 

Jean 9 ...il vit un homme aveugle dès sa naissance. 2 Et ses disciples lui demandèrent : Maître, qui a péché, celui–ci ou ses parents, qu’il soit né aveugle ?

 

La réponse donnée par Yeshoua à ses disciples doit de suite éviter tout méandre tentant à chercher une cause ou une explication à cette infirmité.

 

3 Jésus répondit : Ce n’est pas que celui–ci ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui. 4 Pendant qu’il est jour, il faut que je fasse les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, dans laquelle personne ne peut travailler.

5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.

 

Le maître va faire une étrange chose : mélanger de la salive à de la terre pour en faire de la boue à appliquer sur les .Beaucoup d'explications on été données à cette mixture guérissante dont la majorité ne sont pas satisfaisantes.

 

6 Ayant dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive, et il oignit de cette boue les yeux de l’aveugle, 7 Et il lui dit : Va, et te lave au réservoir de Siloé (ce qui signifie Envoyé). Il y alla donc et se lava, et il s’en alla voyant clair.

 

Le doute et l'incrédulité sont au rendez-vous au travers des conversations suscitées par l'évènement. Comment pourrai-il en être autrement ? Mais ce qui est important c'est la part grandissante que va avoir l'intéressé dans tous les échanges qui vont suivre. : c'est moi ! C'est bien moi je vous l'atteste.

 

8 Or, les voisins et ceux qui avaient vu auparavant qu’il était aveugle, disaient : N’est–ce pas là celui qui se tenait assis, et qui demandait l’aumône ? 9 Les uns disaient : C’est lui ; d’autres : Il lui ressemble ; lui disait : C’est moi–même.

 

10 Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont–ils été ouverts ?

 

Cet homme va être très précis dans sa réponse et son témoignage.

 

11 Il répondit : Un homme qu’on appelle Jésus ( notez au passage que Yeshoua a été indentifié vraiment comme un homme ) a fait de la boue, et en a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et t’y lave. Je suis donc allé, et me suis lavé, et je vois.

 

12 Ils lui dirent : Où est cet homme ? Il dit : Je ne sais.

 

La religiosité empêche ceux qui en sont atteints de se réjouir de l'essentiel . La guérison de cet homme et la gloire rendue à notre Dieu-Elohim pour l'oeuvre qu'il a accompli par son fils devraient suffire à les satisfaire, mais ils vont s'attarder sur les détails de la lettre...

2 Corinthiens 3:6 Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.

 

13 Ils amenèrent aux pharisiens celui qui avait été aveugle.14 Or, c’était le jour du sabbat que Jésus avait fait de la boue, et lui avait ouvert les yeux. 15 Les pharisiens lui demandaient donc aussi comment il avait recouvré la vue. Et il leur dit : Il m’a mis de la boue sur les yeux, et je me suis lavé, et je vois. 16 Alors quelques–uns des pharisiens disaient : Cet homme n’est point de Dieu, puisqu’il ne garde pas le sabbat. D’autres disaient : Comment un homme méchant peut–il faire de tels miracles ? Et ils étaient divisés entre eux.

 

Ces deux versets qui suivent devraient faire réfléchir les partisans qui prospèrent dans les milieux évangéliques et qui ont ce seul mot d'unité sur la bouche tout en étant incapables de la vivre.

Comme disent les jeunes : « ça déchire ! »

Matthieu 10:35 Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle–fille et sa belle–mère ;

Luc 12:51 Pensez–vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis–je, mais la division. ( C'est une division positive entre ce qui est vrai et ce qui est faux ; entre les vrais frère en la foi et les faux frères )

 

Toi qui dis-tu de lui ? Cela me fait penser à la question que Yeshoua posa

17 Ils dirent de nouveau à l’aveugle : et toi, que dis–tu de lui, ( cet homme ce Yeshoua qui t'a soi-disant guéri après t'avoir embrouillé les Yeux avec sa boue ) de ce qu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit :C’est un prophète.:( un hommequi éclaire qui parle de la part de Dieu et qui nous ouvre la voie vers Lui.)

Matthieu 16:15 Et vous, leur dit–il, qui dites–vous que je suis ?

Marc 8:29 Et vous, leur demanda–t–il, qui dites–vous que je suis ? Pierre lui répondit : Tu es le Christ. ( non pas Dieu-Elohim, Yeshoua le Mashiah ne peut pas être le Christ et Dieu-Elohim à la fois, il est le fils de l'homme et aussi le Fils de Dieu-Elohim, c'est ce qu'il va poser comme question à ce miraculé : crois-tu au Fils de Dieu )

Luc 9:20 Et vous, leur demanda–t–il, qui dites–vous que je suis ? Pierre répondit : Le Christ de Dieu.

 

18 Mais les Juifs ne crurent point que cet homme eût été aveugle, et qu’il eût recouvré la vue,( Ils ne croyaient pas non seulement que cet homme eût été aveugle mais que ce soit aussi cet autre homme : Yeshoua qu'il l'ait guéri c'est pourquoi ils vont ensuite questionner ses parents ) jusqu’à ce qu’ils eussent fait venir ses parents.

 

L'interrogatoire va battre son plein, car leur aveuglement religieux vales empêcher de croire que Yeshoua soit l'acteur de cette œuvre de son Père au travers de lui.Jean 14:12 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père ;

Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les œuvres que je fais.

 

19 Et ils les interrogèrent en disant : Est–ce là votre fils, que vous dites être né aveugle ? Comment donc voit–il maintenant ? 20 Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils, et qu’il est né aveugle ; 21 Mais nous ne savons comment il voit maintenant, et nous ignorons qui lui a ouvert les yeux. Il a de l’âge, interrogez–le, il parlera lui–même de ce qui le concerne. 22 Ses parents dirent cela, parce qu’ils craignaient les Juifs ; car les Juifs avaient déjà arrêté, que si quelqu’un reconnaissait Jésus pour le Christ, il serait chassé de la synagogue.( voilà jusqu'où peut se nicher la religiosité : l'exclusion, je connais cela pour l'avoir aussi vécu )

 

23 C’est pour cela que ses parents répondirent : Il a de l’âge, interrogez–le.

Alors ils vont à nouveau interrogez le brave ex-aveugle-né pour obtenir du coup un peu plus de lumière et d'éclairage sur la situation.

 

24 Ils appelèrent donc pour la seconde fois l’homme qui avait été aveugle, et lui dirent : Donne gloire à Dieu, nous savons que cet homme ( ce Yeshoua, cet inconnu pour nous ) est un pécheur. 25 Il répondit : Je ne sais si c’est un pécheur ; je sais une chose ; c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois.

 

Voilà bien la vérité qui est sortie de la bouche ce cet homme : je sais une chose ; c’est que j’étais aveugle, et que maintenant je vois.

 

Ils vont encore insister lourdement en interrogeant cet homme pour trouver une réponse à ce que Yeshoua a fait car ils ne veulent pas qu'il puisse être le mashiah de Dieu-Elohim.

 

26 Ils dirent encore : Que t’a–t–il fait ? Comment t’a–t–il ouvert les yeux ? 27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et ne l’avez–vous pas écouté ? Pourquoi voulez–vous l’entendre de nouveau ? Voulez–vous aussi devenir ses disciples ?

 

La vérité qui n'est pas reçue entraîne l'animosité et la haine.

 

28 Alors ils l’injurièrent, et dirent : C’est toi qui es son disciple, pour nous, nous sommes disciples de Moïse.

29 Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celui–ci, nous ne savons d’où il est.

 

Comme je le précisais en début d'article, cet homme tient une place importantecar il est non seulement le bénéficiaire de cette guérison, mais aussi le meilleur témoin de celle-ci avec surtout le témoignage qu'il rend à Yeshoua, cet homme par lequel il a pu quitter son infirmité et voir.

Ce que le Seigneur m'a fait comprendre : c'est qu'il a toujours dit la vérité parce il a rencontré celui qui est le chemin la vérité qui conduit au Père.

 

 

30 L’homme répondit : C’est une chose étrange, que vous ne sachiez pas d’où il est ; et cependant il m’a ouvert les yeux !( En quelque sorte il va leur dire c'est vous les aveugles )

 

Sa réponse mérite qu'on s'y attarde un peu .

 

31 Or, nous savons que Dieu n’exauce point les méchants ; mais si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, il l’exauce.

32 On n’a jamais entendu dire que personne ait ouvert les yeux à un aveugle–né.

33 Si celui–ci n’était pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. ( Ce que cet homme va dire en parlant de Yeshoua

 

La menace du jugement et la condamnation ne tardent pas à tomber sur le miraculé

 

34 Ils lui répondirent : Tu es né tout entier dans le péché, et tu nous enseignes ! Et ils le chassèrent.

 

Les derniers mots du maître …

 

35 Jésus apprit qu’ils l’avaient chassé, et l’ayant rencontré, il lui dit : Crois–tu au Fils de Dieu ?

36 Il répondit : Qui est–il, Seigneur, afin que je croie en lui ? 37 Et Jésus lui dit : Tu l’as vu, et c’est lui–même qui te parle. 38 Alors il dit : Je crois, Seigneur, et il se prosterna devant lui.

( La grâce et la vérité sont venues par Yeshoua lui l'envoyé du Père, les pharisiens se réclamait de Moïse et de la loi qu'il a donné aux juifs. Yeshoua a accompli cette loi nous eux et pour nous afin que nous puissions la pratiquer dans l'amour.

 

39 Et Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour rendre un jugement  ( c'est à dire de division ); afin que ceux qui ne voient point, voient ; et que ceux qui voient, deviennent aveugles.

40 Et quelques–uns des pharisiens qui étaient avec lui, entendirent cela et lui dirent : et nous, sommes–nous aussi aveugles ? ( Ils comprirent que cela les concernait )

Partager cet article

commentaires

WATIER JP 12/12/2012 21:47

Dans votre commentaire de Jn 9, il y a un évènement dont vous ne parlez pas. C'est celui décrit en Jn 9: 36 à 38.
Jésus demande à l'ex-aveugle: Crois-tu au Fils de l'homme (ou au Fils de Dieu, selon les manuscrits). Et l'aveugle de répondre: "Qui est-il, Seigneur, afin que je CROIE en lui ?
Avez-vous remarqué la progression de la prise de conscience de l'ex-aveugle au sujet de l'identité de celui qui l'a guéri?
-l'homme qui s'appelle Jésus (v 11)
-c'est un prophète (v 17)
-le Fils de l'Homme (v 35)
-Seigneur (v 36)
-il croît et se prosterne devant Jésus ( v 38)
Que dit l'un des 10 commandements ?
"Tu ne te prosterneras pas devant elles (images taillées,etc..)", c'est à dire tout ce qui n'est pas Dieu.
Si Jésus accepte que cet homme se prosterne devant lui, c'est parce qu'il est Dieu. Autrement, il aurait réagi comme Pierre (Act 10/25,26) ou Jean (Apoc 22/,9). L'ex-aveugle a reconnu la divinité
de Jésus.
Bien amicalement JP

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens