Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 12:56

 

Le commentaire d'un de mes lecteurs m'a conduit à donner une réponse argumentée opposée à l' interprétation la plus courante de Jean 1 : 1 Au commencement était la Parole, etla Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Les enseignements largement donnés verrouillent en général notre entendement au point de nous empêcher de réfléchir et d'entrevoir une autre voie.

Je vais essayer de donner une réponse aux nombreuses questions suscitées par un texte difficile. Je le fais avec modestie et respect afin de donner peut-être l'opportunité de le comprendre autrement.

Le problème crucial ici est la compréhension du mot « commencement ».

Le commencement dans l'Ancien Testament, vient du mot hébreu «re’shiyth ou  re'chit » signifie premier, on retrouve ce mot dans « la première partie » de la vie, c'est-à-dire le début de l'existence ; le premier-né d'une famille  ; le début du règne d'un souverain ; les prémices de la moisson, c'est-à-dire les premiers fruits de la terre  ; la création ou le début de la fondation du monde, des  temps et des origines .

La genèse : c'est par essence « le commencement ». Genèse 1:1 est le point focal sur lequel que certains théologiens ont rapproché à son pendant en grec « archê », qui vient du verbe grec archomaiqui désignent le commencement d'une action ou d'une chose.

 

Lorsque les traducteurs ont commencé à spéculer sur ce mot commencement, en l'associant le mot grec « arché » au mot hébreu «re’shiyth ou  re'chit » ont trouvéicides ressources à leurs propres idées au détriment de la vérité des textes. Cela a introduit un courant d'interprétation erroné qui a conduit tout droit au concept nicéen de Dieu qui, je le rappelle, n'est pas du tout biblique.

Cela commence dès lors que l'on attribue à ce mot la pensée du « commencement du monde » et non la pensée du commencement de la Parole de l'Evangile, ou du ministère de Jésus.

C'est la raison pour laquelle, j'ai donné le titre à cet article : « le commencement du commencement de la grande spéculation ». En effet le commencement de cette grande spéculation théologique commence justement par une mauvaise interprétation du mot « commencement. »

 

Jean 1 :1 Au commencement était la Parole, etla Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu

 

L'auteur des actes écrit Actes 1 : 1 J’ai fait mon premier livre, ô Théophile, sur toutes les choses que Jésus a faites et enseignées depuis le commencement,

C'est tout ce que Jésus a commencé de faire et d’enseigner, c'est de ce commencement dont Jean veut nous entretenir en ce qui concerne cette Parole de Dieu venue du Père et que Jésus est venu apporter aux hommes.

 

Il n'est pas difficile pour des gens honnêtes de ne pas y voir une manipulation par rapport aux deux autres évangiles qui utilisent de façon beaucoup plus claire de quel commencement il s'agit.

Je précise bien entendu que c'est le même mot « arché qui est traduit par commencement » dans les trois Evangiles.

 

Marc 1 : 1 Commencement de l’Évangile de Jésus–Christ, Fils de Dieu.

Luc 1 :1 Plusieurs ayant entrepris d’écrire l’histoire des choses dont la vérité a été pleinement établie parmi nous ; 2 Selon que nous les ont transmises ceux qui dès le commencement les ont vues eux–mêmes, et qui ont été les ministres de la Parole ;

Il s'agit du commencement de quoi dans ces deux Evangiles ? De toute évidence du commencement de l'Evangile de Jésus-Christ, de ses Paroles donc de son ministère vu et entendu par ceux ont été les ministres de la Parole.

 

Jean 1 :1 Au commencement était la Parole, etla Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu Question ?

Alors, pourquoi maintenant aller chercher dans Jean 1 un autre commencement celui de la création du monde ?

 

Jean 1 :14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous…

 

Ce qui est le plus sidérant c'est que l'apôtre Jean : celui qui dans ses écrits nous parle le plus de ce commencement du ministère de son Maître pour qu'on ait une bonne interprétation de quel commencement lui parle.

 

Le terme grec traduit par Parole, logos, signifie non seulement parole, mais aussi pensée et plan

pré-conçu. La notion de la préexistence du Messie dans le Plan Divin est ici présentée par l’apôtre Jean.

 

Dire que Jésus est « la Parole de Dieu incarnée sur Terre » est juste, mais cela signifie simplement qu'avec Jésus le dessein éternel de Dieu avec Son Fils Jésus, Son Messie a été réalisé, implémenté en Jésus

Dieu a fait sa demeure en l’homme Jésus (« le Père est en moi »). Cela ne veut absolument pas dire que Dieu se soit transformé « ait pris forme » en homme, car on tombe alors dans l’erreur païenne du Dieu anthropomorphe!

L’incarnation de la Parole de Dieu en Jésus, le Messie, fait de Lui le prophète parfait par excellence annoncé par Moïse. Cette Parole de Dieu s'était aussi incarnée dans tous les prophètes qui ont parlé au nom de YAHWEH, mais totalement en Son Fils Jésus.

 

Revenons à l'examen attentif de ce commencement dont Jean parle dans son Evangile de Jésus-Christ.

 

Jean 2 : 11 Jésus fit ce premier ( Arché commencement ) miracle à Cana de Galilée, et il manifesta sa gloire ; et ses disciples crurent en lui. La traduction aurait très bien pu être ici le commencement de ses miracles.

Jean 6 : 64 Mais il y en a parmi vous qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui le trahirait.

Jean 8 :25 Ils lui disaient donc : Toi, qui es–tu ? Et Jésus leur dit : Ce que je vous dis, dès le commencement.

Qu'est-ce qu'il a bien pu leurs dire depuis le commencement de quoi ?Sinon de son ministèreterrestre et non depuis la création du monde .

Jean 15 : 27 Et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement. Depuis le début de mon ministère, où vous m'avez suivi après que je vous ai choisis.

Jean 16 : 4 Mais je vous ai dit ces choses, afin que lorsque l’heure sera venue, vous vous souveniez que je vous les ai dites. Je ne vous les ai pas dites dès le commencement, parce que j’étais avec vous.

 

1 Jean 1 :1 Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie ;

Nous sommes toujours en présence du même mot « Arché ». Une fois de plus la pensée de Jean est bien le commencement du ministère de Jésus., l'apôtre Jean se fait le porte parole des autres apôtres en parlant ce qu'ils ont entendu, vu de leurs yeux, contemplé, et que leurs mains ont touché, concernant justement la parole de vie  dont Jean parle dans Jean 1:1

 

C'est l'archétype même du détournement de la vérité : de la pensée juste, modèle, idéal de l'étalon, de la pierre d'angle, celui du ministère du Fils de Dieu.

Regardons encore d'autres textes …

1Jean 2 : 7 Frères, je vous écris, non un commandement nouveau, mais un commandement ancien, que vous avez eu dès le commencement ; ce commandement ancien,( n'est pas celui de la Genèse mais celui que Jésus est venu accomplir sur terre) c’est la paroleque vous avez entendue dès le commencement.( de son ministère terrestre )

 

1Jean 2 : 13 Pères, je vous écris, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Jeunes gens, je vous écris, parce que vous avez vaincu le malin. 14 Petits enfants, je vous écris, parce que vous avez connu le Père. Pères, je vous ai écrit, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement.Jeunes gens, je vous ai écrit, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin.

 

1Jean 3 : 11 Car le message que vous avez entendu dès le commencement,( toujours le mot « arché ») c’est que nous nous aimions les uns les autres ;

 

2Jean :5 Et maintenant, dame élue, je te prie, non comme si je t’écrivais un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, c’est que nous nous aimions les uns les autres.6 Et c’est ici la charité, que nous marchions selon ses commandements.( depuis la création du monde ? Non on le comprend bien, il devrait en être de même pour Jean 1 : 1 )C’est là le commandement comme vous l’avez entendu dès le commencement, afin que vous le suiviez.

Commencement de la création ? Non, mais toujours bien du ministère terrestre de Jésus.

Jean nous parle toujours de la prédication de la Parole, voilà, pourquoi, je vous conseille de lire « au commencement était la Parole » avec la pensée de Jean consignée ci-dessus : au commencement de l'Evangile de Jésus-Christ, celui qui est justement le porteur ce cette Parole de Dieu »

Philippiens 4 : 15 Vous savez bien aussi, vous Philippiens, que, au commencement de la prédication de l’Évangile,quand je partis de Macédoine, il n’y eut aucune Église qui me donnât, ou de qui je reçusse quelque chose, que la vôtre ;

Actes 11 : 15 Et comme je commençais à parler, le Saint–Esprit descendit sur eux, ainsi qu’il était aussi descendu sur nous au commencement. ( au commencement du ministère des 12 qui ont suivi Jésus )

 

la Parole était avec Dieu 

 

En grec « pros ton theon » littéralement «  se porter vers Dieu, tendre vers Dieu » Dans ses commentaires, Frédéric Godet dit : que la préposition indique la pensée d'une action d'aller vers. En d'autres termes, Jésus qui est la Parole rend témoignage dans sa mission de l'amour de son Père et son Dieu, de la grâce et la vérité qu'il est venu apporter. Jean 1 : 17 Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus–Christ.

 

Jésus est cette parole faite chair que Pierre appelle la « Parole vivante » et que Paul s'approprie en parlant de son Evangile.

 

la Parole était Dieu

 

Ici encore Frédéric Godet le célèbre commentateur biblique mentionne que « Théos » est utilisé sans article, il prend alors le sens d'un adjectif et désigne de fait non la personne maissa qualité.

Cette parole alors rend témoignage de Dieu, la nourriture de Jésus était de faire toute la volonté de son Père en obéissant la Parole de Dieu. Voilà en quoi il est le porte Parole de son Père et qu'il est en ce sens la Parole de Dieu pour les hommes.

Hébreux 10 : 7 Alors j’ai dit : Voici,je viens, ô Dieu ! pour faire ta volonté, comme cela est écrit de moi dans le rouleau du livre.

Jean 3:34 car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit avec mesure.

Jésus est issu du Père et il rend témoignage de Lui seul, et devient le témoignage de Dieu pour les homme, il est le seul médiateur entre Dieu et les hommes.

 

 

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait, n’a été fait sans elle.

 

Littéralement :« tout par lui est devenu... » etpas comme la bible interlinéaire malheureusement l'a transcrit en disant : tout par elle fût et sans elle fût pas même une chose. Le verbe « ginomai » signifie  devenir: venir à l’existence, commencer à être, devenir, arriver, être fait accompli  : terminé...

Toutes choses sont devenues par elle...c'est autre chose de dire que : pas une des choses qui nous entourent ne sont devenues sans elle.

 

Colossiens 1 : 15 C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier–né de toutes les créatures.

16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances. Tout a été créé par lui et pour lui.

Ephésiens : 2 :10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christpour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous y marchions.

 

C'est ici le commencement d'un ordre nouveau pour l'Eglise que Jésus bâtit au travers de son œuvre et de son ministère.

 

Hébreux 8 : 6 Mais maintenant Christ a obtenu un ministère d’autant plus excellent, qu’il est Médiateur d’une alliance plus excellente, et qui a été établie sur de meilleures promesses.7 En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n’y aurait pas eu lieu d’en établir une seconde.

 

Hébreux 10 : 9 Il abolit le premier sacrifice, afin d’établir le second. 10 C’est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l’oblation faite une seule fois du corps de Jésus–Christ.

11 De plus, tout sacrificateur se présente chaque jour, faisant le service, et offrant plusieurs fois les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés ; 12 Mais lui, ayant offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu,

Hébreux 9:10 et qui, avec les aliments, les boissons et les diverses ablutions, étaient des ordonnances charnelles imposées seulementjusqu’à une époque de réformation.

 

1 Pierre 1 : 23 Étant régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole de Dieu, qui vit et qui demeure éternellement. ... 25 Mais la parole du Seigneur demeure éternellement ; et c’est cette parole dont la bonne nouvelle vous a été annoncée.

 

Hébreux 11 : 3 Par la foi, nous savons que le monde a été fait par la parole de Dieu ; de sorte que les choses qui se voient, n’ont pas été faites de choses visibles.

 

Il nous faut donc comprendre que « ce qui est devenu, c'est ce qui est né » ( né d'en-haut) en cette Parole venue du ciel ( de Dieu ) : le pain venu d'en-haut qui donne la Vie au monde et cette Vie était la lumière du monde.

Jean 1:4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Tout le monde comprend que cette lumière était Christ le messie promis.

 

 

Nous y sommes ...le commencement nouveau vient avec la venue de Jésus sur terrequi nous a apportél'Evangile du royaume : le sien et celui de son Père.

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens