Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 08:13

 

Tout au long de l’histoire de l’interaction de Dieu avec l’homme, Il s’est révélé Lui-même comme un Dieu qui garde Son alliance. Le Tout-Puissant fit des alliances capitales avec Noé, Abraham, Moïse et David. Il renouvela Son alliance avec Abraham au travers d’Isaac et de Jacob. Chaque alliance apporta une nouvelle vague de puissance rédemptrice dans le monde et eut un impact éternel sur la condition de l’humanité.
 
Le mot alliance signifie «entraver» ou «enchaîner» ensemble. C’était la forme la plus solennelle d’engagement que deux individus pouvaient prendre. Nombre de rituels étaient employés pour exprimer l’unité des partenaires : ils pouvaient se passer une épée, ce qui voulait dire que les deux feraient corps contre l’ennemi. Ils pouvaient aussi se passer une sandale ce qui symbolisait qu’ils parcouraient n’importe quelle distance pour être l’un avec l’autre. Ils pouvaient aussi couper un animal en deux et passer entre les deux moitiés, car bien qu’en deux parties, c’était toujours un animal et cela signifiait que les deux partenaires deviendraient un seul individu.
 
Quand le Seigneur prit l’initiative de faire alliance avec l’homme, Il le fit dans l’optique de Son dessein éternel. L’homme était une composante d’une série d’initiatives divines. L’alliance du Seigneur comprenait Son intervention divine, Sa sagesse et Ses stratégies surnaturelles, Son amour et Son pardon et Sa provision.
 
Ainsi, si nous considérons l’appel du Seigneur à Noé, nous voyons que ce n’est par l’arche mais l’alliance de Dieu qui le préserva lui et sa famille pendant le jugement de toute la terre (Gen. 6. 18). Noé était une composante, un facteur d’une série d’initiatives, qui accomplirent les plans prédéterminés du Seigneur. Dieu fit l’alliance, conçu l’arche et amena les animaux. Le Seigneur alla même jusqu’à fermer la porte derrière Noé. (Gen. 7. 16).
 
Quand le Seigneur établit Son alliance avec Abraham, par deux fois une torche enflammée passa entre les deux parties des animaux offerts en sacrifice. Ces deux passages signifiaient que Dieu garderait Sa part de l’alliance et, de surcroît, qu’il serait la force d’Abraham pour que ce dernier lui reste aussi fidèle. Aujourd’hui, l’Israël restauré témoigne de la fidélité de Dieu à Son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob. C’est l’alliance de Dieu avec Abraham et non seulement les militaires israéliens qui préservent ce pays de nos jours.
 
L’accord que le Seigneur fit avec Son serviteur n’était pas seulement pour lui, mais aussi pour toute sa descendance. La promesse de Dieu pouvait passer d’une génération à l’autre. De même, nous sommes sauvés et soutenus tout au long de la vie par l’alliance de Christ avec le Père. Notre salut a été assuré non seulement parce que Jésus est mort pour nos péchés, mais parce que Sa mort faisait partie de l’alliance qu’Il avait faite avec le Père. Le fait que Jésus ait souffert pour moi est bouleversant, mais Sa crucifixion était une composante d’une réalité encore plus puissante : Son alliance avec le Père.
 
Les termes de l’alliance de Christ étaient tels que, s’Il vivait une vie irréprochable et offrait cette vie sainte à la croix pour le péché, quiconque croirait dans le Fils de Dieu se verrait pardonné par Dieu. Le Père regarderait le sacrifice de Christ et y verrait la justice. Les pécheurs se tourneraient vers Jésus et trouveraient miséricorde. Nous sommes sauvés au travers de cette nouvelle alliance.
 
Pourtant, en tant que disciples matures, nous trouvons dans la mission de Christ non seulement notre paix, mais aussi un modèle auquel Il nous appelle. Il avait dit à Ses disciples, «Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie» (Jn 20. 21). Après avoir donné Sa vie par cette alliance, Il nous convie à Le suivre (Matt. 16. 24). Bien sûr, notre croix ne remplace pas Sa croix, de même que les alliances que nous faisons avec Dieu ne priment pas sur l’alliance éternelle de Christ. En vérité, notre croix étend la puissance de la croix de Christ dans notre monde et à notre époque.
 
Ainsi, le Seigneur nous invite à Le suivre en ceci que s’Il a fait alliance avec Dieu pour le péché du monde, nous faisons alliance avec Lui pour nos familles, nos villes et nos nations. Pour de nombreuses personnes, l’idée de faire une alliance spéciale avec Dieu est inhabituelle. Pourtant, en dehors des alliances mentionnées ci-dessus, la Bible nous parle de maintes autres occasions où les hommes firent alliance avec Dieu. (2 Rois 11. 17; 2 Rois 23. 3; 2 Chr. 29. 10; Esd. 10. 3, etc.) Je pense que beaucoup de gens ont déjà entendu le Saint-Esprit parler, les pressant d’approfondir leur engagement envers Christ pour leurs familles, leurs villes et leurs nations.
 
Ainsi donc, les alliances ne doivent pas être faites à la légère. Elles doivent venir de nos cœurs en réponse à l’initiative du Seigneur. Vous connaîtrez la profondeur de votre alliance par la vision, la foi et le fardeau que Dieu vous a donnés. Une nouvelle autorité est donnée à ceux qui désirent une pleine conformité avec Christ. Car une grande moisson est en fait prophétisée pour la fin des temps (És. 60. 1–3; Ac. 2), et les pionniers seront des individus qui comprennent l’alliance de Christ, et qui par soumission à Son initiative ont fait alliance avec Dieu pour ceux qu’ils aiment.
 
PRIÈRE
 
Seigneur Jésus, Tu es mon inspiration et mon modèle. Je désire être comme Toi en toutes choses, comme Paul nous a dit d’être «conformés à Ta mort» (Phil. 3. 10). Maître, ouvrent mes yeux sur les réalités qui sont les miennes au travers de Ton alliance avec le Père, et conduis-moi dans la puissance de la prière de l’alliance pour mes biens-aimés, mon église et ma ville. Au nom de Jésus. Amen!
 
Francis Frangipane
Ministries of Francis Frangipane 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens