Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 10:28

 

 

Article  de Chip Brodgen

LE MINISTERE SPIRITUEL DE L’EKKLESIA


Cet article est le quatrième et dernier, issu d’une série de 4 messages audio appelée: « l’Ekklesia: Une révélation des mystères concernant l’Eglise que Jésus est en train de construire. » La forme parlée a été préservée.

 

Tout ce que nous avons dit jusque là concernant la naturespirituelle de l’Ekklesia, la vie spirituelle de l’Ekklesia, et la communion spirituelle de l’Ekklesia, nous prépare pour le quatrième aspect qui est le ministèrespirituel de l’Ekklesia.

 

Rappelez-vous, dans mon premier message sur ce sujet, nous avons discuté de la manière dont nous associons certaines conceptions et pensées à certains mots, de sorte que lorsqu’un un mot est utilisé, nous commençons par nous représenter mentalement le sens que nous attribuons à ce mot, et il est bien souvent fondé sur nos expériences précédentes relatives à ce mot. Nous avons parlé de la façon dont le mot « église » a été dénaturé à travers les âges, de sorte qu’il signifie quelque chose de complètement différent de l’Ekklesia spirituelle que Jésus bâtit. De la même manière, ce mot « ministère » a été altéré. Il a été terni. Il a été souillé. Puis-je le dire, il a été profané Et quand nous pensons à ce mot « ministère », nous avons tendance immédiatement, inconsciemment, à l’associer avec le mot « église » ; et comme notre image mentale de l’« église » est très souvent erronée, notre image mentale du « ministère » le devient tout autant. C’est un de ces mots qui ont perdu leur signification parce qu’il a été déprécié.

 

Nous tout à nouveau avons besoin de retrouver notre vocabulaire spirituel. Il y a, dans les Ecritures, un langage et un vocabulaire inspirés par le Saint-Esprit que nous avons perdus dans une large mesure. Nous avons perdu la signification spirituelle de tant de mots qui tournent autour de l’Eglise, du Ministère, du Pasteur, du Diacre, du Prophétique, et de l’Apostolique. Nous en avons fait des mots religieux – nous les avons naturalisés, et de ce fait il est très difficile d’accéder à la vérité spirituelle qu’ils contiennent, au sens spirituel que ces mots ont véhiculé un jour. Hé bien, « ministère » est un de ces mots. Le ministère spirituel de l’Ekklesia est une chose très, très merveilleuse – mais elle n’a rien à voir avec le fait de chercher des partenaires, lever des fonds, aller à l’école, préparer un programme pour la télévision, se faire une grande liste de diffusion, parcourir le monde pour tenir des réunions ou construire des bâtiments d’églises. J’ai dit que c’est un ministère spirituel.

 

Vous ne trouvez pas que cela est sensé? Réfléchissez un instant. Si la nature de l’Ekklesia est spirituelle, et la vie de l’Ekklesia est spirituelle, et la communion de l’Ekklesia est spirituelle, pensez-vous que le ministère de l’Ekklesia - son expression pratique – puisse être quelque chose de naturel, charnel, terrestre, mondain ou séculier? Cela n’aurait aucun sens. Mais voilà la chose importante : si vous ne comprenez pas la nature essentiellement spirituelle de l’Ekklesia, vous ne pourrez pas comprendre la nature essentiellement spirituelle du ministère. Si vous ne comprenez pas la vie spirituelle de l’Ekklesia, vous ne saurez pas comment exercer le ministère spirituel de l’Ekklesia. Et si vous ne savez pas ce qu’est la communion spirituelle de l’Ekklesia, vous ne saurez pas non plus comment accomplir le ministère spirituel de l’Ekklesia. C’est pourquoi j’ai abordé ces vérités dans un ordre bien précis. Ce devait être dans cet ordre là. L’expression pratique, le ministère spirituel de l’Ekklesia, en est le résultat, ce qui en découle, il est bâtit sur tout ce dont nous avons parlé précédemment.


Nous ne savons pas ce qu’est le vrai ministère parce que nous ne savons pas ce qu’est la vraie Eglise. Nous regardons à la religion et définissons le ministère dans le contexte d’une religion. Or, le ministère
spiritueldoit être considéré dans le contexte de l’Ekklesia spirituelle. Sinon il est impossible d’en discuter.

 

Alors, qu’est-ce que le ministère spirituel? Le ministère spirituel de l’Ekklesia découle de la Vie et de la Communion dont nous jouissons en Christ, et le ministère spirituel n’est rien de plus et rien de moins que l’expression de Christ Lui-même les uns et aux autres et au monde qui nous entoure. Le ministère spirituel est l’expression de Christ. Ce n’est pas une expression de moi-même, de ma vision, de mon travail, de mon ministère, de mon église, de mon groupe. C’est l’expression de Christ : Son Oeuvre, Son Ministère, Sa Vie, à travers moi.

 

Peut-être que vous espériez quelque chose de plus catégorique, d’un peu plus précis. Que signifie « l’expression de Christ » à travers une personne? A quoi ressemble ce ministère? C’est encore une de ces choses qui est facile à faire une fois qu’on l’a vue, il est facile d’y marcher une fois qu’on l’a saisie, mais c’est si simple que vos pensées vous font croire que ce n’est pas si simple.

 

Bien, allons dans 1 Corinthiens chapitre 12, afin d’illustrer cela et, je l’espère, saisir la pensée du Saint-Esprit ici. Vous devez vraiment étudier ce chapitre en entier, mais ce serait trop pesant de le faire maintenant. Portons donc notre attention sur une partie de ce chapitre, qui commence au verset 4.

 

« Or il y a diversité de dons de grâce, mais le même Esprit:et il y a diversité d’administrations, et le même Seigneur;et il y a diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous. » (I Corinthiens 12:4-6). Traduit à partir de la version anglaise King James. 

 

Alors, voyez-vous que Paul nous parle de la Trinité ici? Nous avons quelque chose qui provient du Saint-Esprit, quelque chose venant du Seigneur Jésus, et quelque chose venant de Dieu le Père. Diversité de dons, dit-il, mais ils viennent tous du même Saint-Esprit. Diversité d’administrations, mais elles viennent toutes du même Seigneur. Diversité d’opérations, mais elles viennent toutes du même Dieu. Ainsi vous avez le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Ces trois sont un, et le ministère spirituel est simplement l’expression de Dieu Lui-même, travaillant au moyen de l’Ekklesia, pour accomplir Sa Volonté à travers différents vases qui lui sont soumis.

 

Mais regardons quelques un de ces mots ici. « Administrations », « Opérations ». (en anglais. NdT) Cela sonne très technique, n’est ce pas? Des termes appartenant au monde des entreprises. Eh bien, ici encore, à mon avis, la version King James n’a pas réussi à tout nous communiquer. Le mot « Administrations » correspond au mot Grec diakona, qui est en fait traduit partout ailleurs dans le Nouveau Testament par « ministère » ou « ministères ». Le mot diacre vient de ce mot grec diakona. Où sont-ils allés chercher le mot « Administrations », je n’en ai aucune idée. Je suppose que c’est juste une idée en l’air. Mais c’est encore un exemple de la façon dont nous projetons notre propre sentiment religieux sur quelque chose de spirituel et nous en faisons ainsi quelque chose de naturelle.

 

Bon, si nous voulons traduire cela justement, alors nous devrions être cohérents. Nous devrions traduire ainsi « Il y a diversité de ministères mais le même Seigneur ». (c’est ce que fait la version Segond. NdT) Et je suis content de voir que dans la nouvelle version King James, ils ont fait la correction. Il y a diversité de ministères mais le même Seigneur. Paul n’est pas en train de parler d’une tache administrative, comme le fait un dirigeant d’entreprise assis derrière son bureau. Il dit « Il y a diversité de ministères mais le même Seigneur ». Ce qui veut dire « Il y a différentes expressions de Christ, mais elles expriment toutes quelque chose appartenant au même Seigneur Jésus. » Comprenez-vous cela? Différentes expressions de Christ mais elles expriment toutes quelque chose du même Seigneur Jésus. Comme différentes facettes d’un diamant. Chaque facette reflète un aspect particulier et un angle de ce diamant. Il y a différentes expressions de Christ, différents ministères, mais le même Seigneur.

 

Maintenant voici la clé: le ministère spirituel est l’expression de Christ, il est le fruit de notre habitation en Lui. Ce n’est pas quelque chose que nous faisons pour Jésus, c’est Jésus Lui-même vivant à travers nous. C’est cela un ministère spirituel. C’est le ministère de Christ à travers l’Ekklesia, à travers Son Eglise. Alors comment s’exprime-t-Il Lui-même? Il y a une grande variété d’expressions. Ne pensez pas au ministère spirituel de l’Ekklesia comme le fait de se tenir derrière un pupitre pour prêcher un sermon, ou diriger un service d’adoration. Jésus s’exprime Lui-même dans le quotidien, dans les choses ordinaires, banales, et dans toutes ces petites choses communes que nous appelons la vie. Ce qui se passe dans le contexte d’une « réunion » ou d’un « rassemblement » de croyants n’est seulement qu’un tout petit aspect de l’Ekklesia. Partout où nous allons, tout ce que nous faisons, peut potentiellement exprimer Christ.

 

Je dis que cela en a le potentiel. Nous devons demeurer en Luiafin que cette expression et cette Vie ait la liberté de couler à travers nous. Notre façon de vivre, notre façon de travailler, notre façon de passer du temps avec notre famille, les mots que nous disons à un étranger. C’est tellement plus que prêcher un sermon ou chanter un chant. Bien sûr, toutes ces choses en font aussi partie, mais le ministère spirituel n’est pas limité à des activités comme prêcher un sermon ou chanter ou témoigner. Il y a des milliards de façon d’exprimer Christ.

 

Si vous saisissez réellement le fait que vous êtes un avec Christ, et que Christ est un avec vous; que vous êtes un sarment relié au Cep, et que vous ne pouvez rien faire par vous même ; alors il sera simple de laisser Christ s’exprimer Lui-même à travers vous. Enlevez-vous de Son chemin! Laissez Le faire! Il est là, mais Il ne s’imposera pas par la force, parce que l’Amour ne force pas le passage, n’est-ce pas? Alors vous vous soumettez, vous vous rendez, vous vous mettez de côté, vous ouvrez la porte, et Il peut saisir l’occasion. Le ministère spirituel est l’expression de Christ. C’est le fruit qui résulte de demeurer en Lui.

 

J’ai dit plus haut que l’Ekklesia jouit de l’unité spirituelle en Christ. Cette identité spirituelle, cette union, cette unité avec Lui – ce n’est pas une chose que nous devons gagner, mériter, pour laquelle nous devons travailler. Ce n’est pas une RECOMPENSE pour la spiritualité, c’est le FONDEMENT de la spiritualité. L’unité avec Christ n’est pas le BUT de la spiritualité, c’est le COMMENCEMENT de la spiritualité. Identité avec Lui, unité avec Lui. C’est la fondation de toutes choses, cette union spirituelle et identité avec le Seigneur Jésus. C’est toute la raison d’être du Saint-Esprit. Jésus a dit : je l’enverrai vers vous si je m’en vais – il est donc avantageux pour vous que je m’en aille. Pourquoi? Parce que si je pars, le Saint-Esprit viendra. Et donc nous comprenons qu’une fois le Saint-Esprit venu, Jésus n’est plus limité par Son corps physique, il n’est plus lié par la géographie, le temps et l’espace, il n’est plus restreint à simplement aller et venir avec quelques disciples. Avec l’envoi du Saint-Esprit, Il peut maintenant vivre en nous, et nous pouvons vivre en Lui. C’est l’enseignement complet, l’arrière plan total de Jean 14, 15, 16, et 17.

 

Unité spirituelle. Mais nous le disons si facilement « Oh, je sais que Jésus vit en moi, et que je vis en Lui ». Mais saisissez-vous réellement cela?Le comprenez-vous vraiment? Je ne commence qu’à le comprendre moi-même.

 

Regardez le ministère de Paul. Cela a été un ministère tellement riche spirituellement. Pourquoi était-il si riche? Si fructueux, devrais je dire. Pourquoi a-t-il été si fructueux? Extérieurement il dit que nous sommes pauvres, bien que nous rendions les gens riches ! C’est ça un ministère spirituel ! Alors, d’où proviennent tous ces fruits? « Ce n’est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi. » C’est là le secret de la vie spirituelle, le secret du ministère spirituel. L’abondance de fruits spirituels est le résultat du fait de vivre en Christ, de demeurer uni au Cep. Regardez à quel point tout nous ramène à cette relation spirituelle avec Lui. « Celui qui est uni au Seigneur est avec Lui un seul Esprit » Un Esprit ! Une Vie !

 

C’est pourquoi les membres du Corps de Christ, l’Ekklesia, ne sont pas appelés à faire quelque chose avec leurs propres forces, ou en utilisant leur habilité naturelle. Je ne dois pas m’appuyer sur mes compétences en leadership, ou mes talents, ou ma compréhension limitée, quand je suis dans le ministère spirituel. En fait, moins j’en ai, et mieux c’est ! Moins j’en sais, et mieux c’est ! Plus je suis faible, et mieux c’est ! Parce que dans cette position, je ne peux rien produire, je ne peux rien accomplir. Je ne peux rien faire d’autre que croire et avoir confiance en la Vie d’un Autre, la Vie de Quelqu’un d’Autre. Et c’est ce que signifie entrer dans le Repos, observer le Sabbat en tant que Personne, et non comme un jour – de cesser de travailler et entrer dans ce lieu de Repos, cet endroit en Christ qu’Il a préparé pour nous. C’est la Terre Promise.

 

Ainsi tout cela se rapporte au ministère spirituel. C’est un vrai ministère spirituel – né dans l’Esprit, habilité par l’Esprit, conduit par l’Esprit – ce n’est pas votre ministère, c’est le ministère de Christ. Et qui êtes vous? Vous êtes simplement un vase, un serviteur, quelqu’un à travers lequel Christ est exprimé. Il en est ainsi, si votre ministère est vraiment spirituel, et non l’invention d’un homme, ou quelque chose que vous avez créé pour avoir quelque chose à faire. Evidemment, avec un ministère séculier dans une église séculière, vous pouvez faire tout ce que vous pensez juste à vos propres yeux ; construire toute chose autour de votre personnalité, autour de votre charisme, autour de vos compétences en leadership, autour des atouts dont vous pensez disposer. Mais l’Ekklesia reflète et exprime Christ parce que c’est être Un en Esprit avec Lui, et le ministère spirituel découle de cette unité, comme le fleuve de la Vie coulant du trône de Dieu et de la Nouvelle Jérusalem.

 

Le Ministère Spirituel de l’Ekklesia est l’expression d’un Christ vivant. Nous n’avons pas le temps de passer en revue tous les dons du ministère : l’apôtre, le prophète, l’évangéliste, le pasteur, l’enseignant. Ni d’examiner tous les dons spirituels, et toutes les fonctions et ministères et expressions de Christ dans cette Ekklesia. Mais pour résumer, ces dons du ministère et ces dons spirituels sont simplement différentes expressions de Christ. Il est tous ces dons du ministère et tous ces dons spirituels, et Il exprime simplement quelque chose de Lui-même à travers ces différents ministères et au moyen de ces différents dons.

 

Il y a certainement plusieurs expressions du ministère que nous avons le temps de citer « Maris, aimez vos femmes ». Messieurs les hommes, voici une expression de Christ, et c’est un ministère spirituel – mais je doute que la plupart des hommes aient un jour pensé à leur mariage comme étant un ministère envers leur femme. Eduquer vos enfants est un ministère spirituel, parce que c’est aussi une expression de Christ. Toutes ces choses pratiques dont nous parlent les Epîtres et qui concernent la vie quotidienne et les relations humaines, elles sont liées très directement à l’Ekklesia. Pourquoi? Parce que tout ce que nous faisons, nous le faisons dans le Nom de Jésus – que nous soyons réunis dans le Nom de Jésus, ou priant dans le Nom de Jésus ou faisant la vaisselle dans le Nom de Jésus, ou aimant notre femme dans le Nom de Jésus, ou éduquant nos enfants dans le Nom de Jésus. « Tout ce quevous faites », dit Il, « en paroles ou en actions, faites toutes chosesdans le Nom de Jésus, rendant grâce à Dieu le Père en Lui ».

 

Que signifie faire quelque chose, ou dire quelque chose « dans le Nom de Jésus? » Que signifie « Tout ce que vous faites en paroles ou en actions, faites toutes choses dans le Nom de Jésus? » Cela veut dire, ne rien faire et ne rien dire en notre propre nom. Cela signifie faire la chose comme si Lui-même la faisait; représenter Christ en paroles et en actions, c’est une expression de Jésus.

 

Certes, cela nous dépasse, humainement parlant. C’est pourquoi nous devons marcher dans l’Esprit, et si nous demeurons en Christ alors cela devient plus qu’une simple chose que nous faisons, quand nous sommes occupés à toutes ces choses ordinaires et banales. C’est, et cela devient, un ministère spirituel qui exprime quelque chose du Seigneur Jésus – quelque chose de Son Amour, de Sa Joie, de Sa Paix, de Sa Patience, de Sa Bonté, de Sa Bienveillance, de Sa Fidélité, de Sa Douceur, de Sa Tempérance. C’est le fruit de l’Esprit – mais toutes ces choses sont simplement des expressions du même Seigneur Jésus Christ ! « Diversité de ministères » dit Paul, mais derrière tous ces ministères, quelque soit la façon dont vous les appeliez, il y a le même Seigneur Jésus, révélant un aspect de Lui-même.

 

« Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi ».C’est une chose vraiment puissante, et je ne sais pas pour vous, mais cela va bien au delà de tout ce que j’ai considéré en termes de ministère. Et ce type de ministère spirituel, cette sorte d’expression de Christ, est à la disposition de chaque membre de l’Ekklesia. Chaque membre de son Corps, chaque Sarment, a ce potentiel d’exprimer Christ à travers lui. Le fait que Jésus peut être tout cela en moi, qu’Il peut être tout cela en nous et à travers nous, voilà ce que signifie vivre en union avec Lui; et c’est ce que veut dire, être une partie de l’Ekklesia, cette Eglise que Jésus bâtit – ceux qui sont appelés hors de, mis à part, et assemblés ensemble en Christ.

 

Copyright ©1997-2005 Watchman.Net 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

milliearuna 25/03/2011 14:43


Je voudrais ajouter une chose après avoir lu le passage qui parle du ministère du mari envers sa femme : "Maris, aimez vos femmes comme Christ a aimé l'église".
Le Seigneur m'a arrêté particulièrement sur ce verset pour que je prie pour mon mari à ce sujet. Car c'est SA volonté que le mari aime sa femme comme...Depuis donc, je m'appuie dessus afin qu'il
soit VIE dans mon mari. Je réclame au Seigneur que SA volonté soit faite dans mon mari.
Ceci implique évidemment que moi aussi j'entre dans SA volonté à l'égard de mon mari :
Eph5.22:Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;
Col3.18:Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur.
1 Pier3.1:Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n'obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes.


milliearuna 25/03/2011 14:22


L'auteur parle de "cet endroit de repos qu'IL a préparé pour nous, c'est la terre promise". C'est bien là aussi ma conviction. Le pays promis : le pays de Canaan pour les Hébreux, ou ma terre
intérieure pour moi (ou pour n'importe qui qui est né d'en-Haut). La Jérusalem céleste, sur laquelle Christ règne. Ainsi ce n'est plus moi qui vit sur ma terre intérieure, mais c'est Christ qui vit
en moi.


Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens