Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 08:09

 

Psaumes 110 : 1 Psaume de David. L’Éternel a dit à mon Seigneur : Assieds–toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis le marchepied de tes pieds.2 L’Éternel étendra de Sion ton sceptre puissant : Domine, dira–t–il, au milieu de tes ennemis ! 3 Ton peuple sera un peuple de franche volonté, au jour où ton armée sortira dans une sainte pompe ; ta jeune milice sera devant toi comme la rosée naissant du sein de l’aurore. 4 L’Éternel l’a juré, et il ne s’en repentira point : Tu es sacrificateur à toujours, selon l’ordre de Melchisédec.

 

Ce Psaume prophétique parle évidement du Fils de Dieu. Nous retrouvons cette prophétie accomplie dans le discours de Pierre après la Pentecôte.

 

Actes 2 : 29 Hommes frères, il est permis de vous dire avec assurance, quant au patriarche David, qu’il est mort, et qu’il a été enseveli, et que son sépulcre est encore aujourd’hui parmi nous. 30 Mais étant prophète, et sachant que Dieu lui avait promis avec serment qu’il ferait naître le Christ de sa postérité selon la chair, pour le faire asseoir sur son trône ; 31 Prévoyant cela, il dit de la résurrection du Christ, que son âme ne serait point laissée dans l’enfer, et que sa chair ne verrait point la corruption. 32 Dieu a ressuscité ce Jésus ( ce Jésus est un homme ; si ce dernier était l'Eternel Dieu, le Père il serait un Esprit, et nous savons qu'un Esprit ne meurt pas et ne peut donc pas ressusciter ) ; nous en sommes tous témoins. 33 Élevé donc à la droite de Dieu, et ayant reçu du Père la promesse du Saint–Esprit, il ( Qui a été élevé à la droite du Père ? Dieu ? Non Jésus , le Fils de Dieu : qui a reçu la promesse du Père ? Dieu ? Non, c'est celui que le Père a envoyé et engendré. ) a répandu ce que vous voyez et entendez maintenant. 34 Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui–même : Le Seigneur ( Dieu le Père ) a dit à mon Seigneur ( à qui s'adresse-t-il ? À son Fils.... Est-ce surprenant que ce Fils soit appelé Seigneur ? Non bien sûr, car le Père lui a remis tout pouvoir et toute autorité et lui a donné le rang le plus élevé dans toute la création ...Actes 2:36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésusque vous avez crucifié.) : Assieds–toi à ma droite, 35 Jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis le marchepied de tes pieds. 36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.

 

Cela ne fait pas l'ombre d'un doute que Dieu a fait asseoir son Fils à sa droite et que c'est bien de Jésus qu'il s'agit. ( Dieu sauve au travers de son Fils, il n' y a pas de confusion possible )

Si Pierre prend soin de dire que c'est Dieu le Père qui a fait ce Jésus Seigneur et Christ ( oint ) , et qu'Il l'a ressuscité et fait asseoir à sa droite, c'est qu'il ne peut pas être Dieu le Père en essence.

Il était oint et rempli de l'Esprit de son Père.

L'enjeu est bien d'avoir une saine doctrine pour marcher et demeurer en Christ dans les voies de Dieu et donc dans la vérité.

 

Paul attestera cette même vue dans le passage qui suit. Nous avons besoin d'un esprit de sagesse et de révélation dans la connaissance de Dieu. Cette révélation c'est Jésus qui nous la donne car c'est lui qui nous révèle le Père ayant justement était fait sagesse de Dieu pour nous.

 

Ephésiens 1 17 Afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance ; 18 Qu’il éclaire les yeux de votre entendement ; afin que vous connaissiez quelle est l’espérance à laquelle vous êtes appelés, et quelles sont les richesses de la gloire de son héritage dans les saints ; 19 Et quelle est, envers nous qui croyons, l’infinie grandeur de sa puissance, conformément à l’efficacité du pouvoir de sa force, 20 Qu’il ( Dieu le Père ) a déployée en Christ, quand il l’a ressuscité des morts, et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes,

 

Dans les rapports des apôtres cela est clairement établi : Jésus est le Christ et le Seigneur.

 

1 Corinthiens 15 : 25 Car il doit régner jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds.

 

Hébreux 1 : 13 Et auquel des anges Dieu a–t–il jamais dit : Assieds–toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis le marchepied de tes pieds ?

 

Actes 5:30 Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez fait mourir, en le pendant au bois. 31 Dieu l’a élevé à sa droite, comme lePrince et Sauveur, ( pas comme Dieu ) afin de donner à Israël la repentance et la rémission des péchés.

 

Actes 10:38 Comment Dieu a oint du Saint–Esprit et de puissance Jésus de Nazareth, ( le Nazaréen l'homme de Galilée venu d'en-haut : il n'était ni Dieu le Père, ni moitié Dieu et moitié homme, il était simplement divin et sans péché par ce que le Père était en lui. Il est venu nous révéler le Père et nous réconcilier avec Lui. Lorsque Jésus disait aux juifs : « Celui qui m‘a vu a vu le Père » n'autorise personne à dire qu'il était Dieu venu sur terre. Le Père qui est Esprit était en lui et c'est Lui « Le Père » qui faisait les œuvres. D'ailleurs quand Jésus faisait des miracles les juifs glorifiaient Dieu « l'Eternel » ; ) qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le diable ; parce que Dieu était avec lui. ( Tout simplement parce Dieu était avec lui pour faire les œuvres, Jésus avait l'Esprit de son Père, c'est très différent. Nous avons aussi reçu l'Esprit de Dieu, nous ne sommes pas pour autant Dieu. )

 

Comment vivre ces vérités quand pendant des années on nous a bombardés d'enseignements qui soutiennent que Jésus est Dieu ? Il nous faut beaucoup de persévérance pour chercher à avoir ses propres convictions.

Il nous faudra du temps pour nous déconnecter des automatismes doctrinaux qui vont encore nous affecter pendant un certain temps.

C'est jamais facile de rebrousser chemin et de faire le constat de nos erreurs. C'est pour cela que nous devons être sages, patients,remplis d'amour et ne pas juger ceux qui ne pensent pas comme nous croyons maintenant.

 

Romains 14 1 Quant à celui qui est faible dans la foi, accueillez–le avec bonté, sans discussion d’opinions. 2 L’un croit pouvoir manger de tout ; et celui qui est faible, ne mange que des herbes. 3 Que celui qui mange de tout, ne méprise pas celui qui ne mange pas de tout ; et que celui qui ne mange pas de tout, ne condamne pas celui qui mange de tout ; car Dieu l’a reçu.

4 Qui es–tu, toi qui condamnes le serviteur d’autrui ? S’il se tient ferme, ou s’il tombe, c’est à son maître de le juger ; mais il sera affermi, car Dieu est puissant pour l’affermir. 5 Celui–ci estime un jour supérieur à un autre ; celui–là estime tous les jours égaux ; que chacun soit pleinement persuadé en son esprit. ( c'est la chose la plus importante, il faut avoir des convictions, elles viennent en nous quand Dieu nous révèle Ses vérités. « Tout ce qui n‘est pas le produit d’une conviction est péché. » ) 6 Celui qui observe les jours, les observe, à cause du Seigneur ; et de même celui qui ne les observe pas, ne les observe pas, à cause du Seigneur ; celui qui mange de tout, mange, à cause du Seigneur, car il rend grâces à Dieu ; et celui qui ne mange pas de tout, ne mange pas à cause du Seigneur, et il en rend aussi grâces à Dieu.7 En effet, aucun de nous ne vit pour soi–même, et aucun de nous ne meurt pour soi–même. 8 Si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur ; soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur.

( Apocalypse 1: 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui ( Dieu le Père ) soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !) 9 Car c’est pour cela que Christ est mort, et qu’il est ressuscité, et qu’il a repris la vie, afin de dominer sur les morts et sur les vivants.10 Mais toi, pourquoi juges–tu ton frère ? Ou toi, pourquoi méprises–tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Christ. 11 Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur ( Jésus ) , tout genou fléchira devant moi,( Jésus ) , et toute langue donnera gloire à Dieu.( le Père ) 12 C’est pourquoi, chacun de nous rendra compte àDieu pour lui–même.13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres ; mais jugez plutôt qu’il ne faut donner aucune occasion de chute, ni aucun scandale à son frère. 14 Je sais, et je suis persuadé par le Seigneur Jésus, qu’il n’y a rien de souillé en soi ; néanmoins celui qui croit qu’une chose est souillée, elle est souillée pour lui. 15 Mais si ton frère est affligé au sujet d’un aliment, tu ne te conduis plus selon la charité. Ne fais pas périr, par ton aliment, celui pour lequel Christ est mort.16 Que votre privilège ne soit donc point calomnié. 17 Car le royaume de Dieu ne consiste ni dans le manger, ni dans le boire, mais dans la justice, la paix, et la joie par le Saint–Esprit. 18 Celui qui sert Christ de cette manière, est agréable à Dieu, ( le Père ) et approuvé des hommes.

 

C'est tellement plus simple d'en rester à ce qui est écrit et de laisser l'Esprit nous donner la saine compréhension que Dieu est Dieu et que le Fils est le Fils sans faire d'autres spéculations théologiques. Dans son épître aux Ephésiens Paul priait « le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ », Jésus lui-même appelait Dieu «  son Dieu » . Comment Dieu pouvait-il prier Dieu ? Dieu ne peut pas appeler Dieu son Dieu s'il est lui-même Dieu ou Dieu fait homme.

 

Question ? qui est de mauvaise foi ? Celui ou celle qui défend une doctrine antibiblique d'un Dieu unique en trois personnes, alors que jamais une telle chose ne se trouve clairement exprimée dans les écritures ou celui ou celle qui se tient à ce que Jésus dit lui-même, et que ses apôtres ont enseigné ?

Apocalypse 3:12 Celui qui vaincra, je ( Jésus ) ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; et j’écrirai ( Jésus )sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la cité de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem, qui descend du ciel, d’auprès de mon Dieu, et mon nouveau nom. ( Là encore c'est Jésus l'homme glorifié qui parle de son Dieu )

 

Psaumes 45 : 7 Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté : C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

 

Hébreux 1 : 9 Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité ; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie au–dessus de tes égaux.

 

Dans un de mes précédents articles j'invitai mes lecteurs à lire l'Evangile de Jean 8 à partir du verset 12 jusqu'à la fin.

Jésus se présente dans une totale humanité entièrement soumis à son Père ( Dieu ) il est pas possible de le voir en tant que Dieu ayant créé l'univers. Dans ce chapitre 8 l'apôtre Jean atteste par son écrit la divinité de Jésus et non sa déité. Dieu est celui qui a engendré son Fils en cela Jésus a Sa nature mais n'est pas pour autant Dieu éternel.

Jean 8 : 40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai apprise de Dieu ; Abraham n’a point fait cela.

 

Il faut toute la hardiesse manipulatoire éhontée des défenseurs de la déité de Jésus pour qu'au travers de ce « avant qu'Abraham fût : je suis » ils en concluent que Jésus soit Dieu . Il aurait été si simple pour Jésus de dire : « Je suis Dieu l'Eternel ».

 

L'idée du Fils éternel est sorti tout droit de la pensée grecque qui a son pendant avec le logos, ou les eons. Cela n'a rien à voir avec le Messie juif, avec celui qui est décrit comme étant l'Oint de l'Eternel qui devait succéder au roi David et régner sur la terre.

 

Dans la Bible, il y a un constat notoire que chacun peut faire. Jamais vous ne trouverez les expressions « Dieu fait homme, ou Jésus-Dieu » mais sans grande difficulté vous trouverez « Jésus-Christ homme ou le Fils de l'homme ou le Fils de Dieu.

 

Pour moi, la foi en un Christ-Dieu, affaiblit notre foi, tandis que la foi en un Christ-homme apportant la vie de Dieu consolide notre foi et nous stimule à vivre de sa vie.

 

Je crois en sa totale humanité, qu'il est engendré et qu'il est né de Dieu et qu'il soit le seul médiateur entre Dieu et nous. Pour cela il a donné sa vie pour que nous soyons sauvés. Il a été ressuscité et glorifié par Dieu et a été élevé au plus haut rang qui puisse exister .

Cela est plus important de croire en cela que de baser uniquement notre foi en un Christ pré-existant et co-créateur de l'univers. Penser qu'il serait Dieu, amoindri ce qu'était l'homme Jésus, la force de persévérance, de confiance absolue en son Dieu, de combattant, de soumission et d'obéissance qui l'habitait, l'admiration qu'il nous est permis d'avoir l'exemple parfait à suivre...

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens