Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 08:02

Texte de Sandy Simpson

(Deception in the Church)

L'auteur compare la guérison divine, telle que nous la voyons dans le ministère de Jésus et des apôtres, aux autres formes de guérison.

Source http://www.deceptioninthechurch.com/divinehealing.html

Sandy Simpson dirige le ministère "Deception in the Church", basé à Hawaï. Dans cet article, il compare la guérison divine, telle que la décrit la Bible, avec les autres types de guérison. Il nous montre aussi comment nous devons juger ceux qui accomplissent des guérisons surnaturelles.

 

Nous pouvons distinguer aujourd'hui cinq principaux types de guérison : la guérison divine, la guérison naturelle, la guérison par la médecine, la guérison psychologique, et la guérison occulte ou démoniaque. Dans cet article, je m'efforce d'étudier ces différents types de guérison et d'identifier leurs caractéristiques à la lumière de la Bible. Je veux aussi comparer les guérisons divines telles que les décrit la Bible, aux guérisons obtenues par certains évangélistes modernes, comme Benny Hinn et d'autres. Je tirerai la plupart de mes références bibliques du Nouveau Testament (NT), quoique l'Ancien Testament contienne de nombreuses et excellentes références.

 

Je vais commencer par étudier la guérison divine, telle que nous la décrit la Bible. Nous disposerons alors d'une base de comparaison avec les autres formes de guérison.

 

La guérison divine dans la Bible.

Dans la Bible, toutes les guérisons obtenues par une intervention directe du Seigneur sont immédiates, durables, vérifiables, et toute la gloire en revient à Jésus-Christ. J'ajouterai ensuite quelques autres caractéristiques des guérisons divines.



La guérison divine esten général  immédiate.

Dans le Nouveau Testament, toutes les guérisons accomplies par la puissance de Dieu sont instantanées. A part celles qui ont été accomplies par Jésus-Christ Lui-même, ces guérisons n'ont pas été accomplies par une personne humaine, mais par le Saint-Esprit, qui S'est servi d'une personne humaine. Dieu est le seul à pouvoir accomplir un miracle créatif. Toutes les autres guérisons sont des guérisons naturelles, des guérisons médicales ou psychologiques, ou des guérisons démoniaques et mensongères. Mais seul Dieu peut créer. Dans le NT, il ne faut pas beaucoup de temps au Seigneur pour accomplir des guérisons. Elles ont toujours été accomplies le jour même. La plupart ont été instantanées.



La guérison divine est durable.

Toutes les guérisons divines dans la Bible ont été durables. Elles ont même duré tout le reste de la vie de ceux qui ont été guéris ! Les maladies ne sont pas revenues. Ceux qui ont été guéris par Dieu ne sont pas revenus plusieurs fois pour recevoir divers "traitements", ou une guérison par étapes successives. Les seules exceptions sont celles qui concernent des guérisons conditionnelles, où le Seigneur demande au malade de ne plus pécher et d'obéir, sous peine de perdre sa guérison. On peut penser que cela pourrait être le cas de la femme adultère, dans Jean 8 :1-11 (passage qui n'est pas repris par les plus anciens manuscrits), ou celui de la guérison du Roi Ezéchias dans 2 Rois 20 :5. Dans l'ensemble, toutes les guérisons divines sont durables et définitives.



La guérison divine est vérifiable.

Toutes les guérisons divines dans la Bible sont vérifiables. Les guérisons du NT étaient manifestes pour tous. Elles constituaient une preuve en elles-mêmes. Presque toutes les guérisons du NT sont parfaitement évidentes et entièrement vérifiables. Elles ne laissent pas l'ombre d'un doute. La plupart des malades étaient bien connus dans leur communauté. En fait, ils étaient connus à cause de leurs maladies ou de leurs infirmités. Voici quelques exemples de guérisons décrites dans le NT, qui représentaient des confirmations évidentes du ministère de Jésus-Christ ou de celui des apôtres.

 

"Sa renommée se répandit dans toute la Syrie, et on lui amenait tous ceux qui souffraient de maladies et de douleurs de divers genres, des démoniaques, des lunatiques, des paralytiques ; et il les guérissait" (Matthieu 4 :24). Il s'agissait de maladies et d'infirmités observables et évidentes.


"Jésus étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre" (Matthieu 8 :3).


"Comme Jésus entrait dans Capernaüm, un centenier l'aborda, (8 :6) le priant et disant : Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie et souffrant beaucoup… Puis Jésus dit au centenier : Va, qu'il te soit fait selon ta foi. Et à l'heure même le serviteur fut guéri" (Matthieu 8 :5-6, 13).


"Jésus se rendit ensuite à la maison de Pierre, dont il vit la belle-mère couchée et ayant la fièvre. Il toucha sa main, et la fièvre la quitta ; puis elle se leva, et le servit" (Matthieu 8 :14-15).

 

"Car elle disait en elle-même : Si je puis seulement toucher son vêtement, je serai guérie. Jésus se retourna, et dit, en la voyant : Prends courage, ma fille, ta foi t'a guérie. Et cette femme fut guérie à l'heure même" (Matthieu 9 :21-22). Elle avait des pertes de sang depuis douze ans !

 

"Les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres" (Matthieu 11 :5).

 

"Et voici, il s'y trouvait un homme qui avait la main sèche. Ils demandèrent à Jésus : Est-il permis de faire une guérison les jours de sabbat ? C'était afin de pouvoir l'accuser." (Matthieu 12 :10).


"Alors s'approcha de lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d'autres malades. On les mit à ses pieds, et il les guérit" (Matthieu 15 :30).

 

"Des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple. Et il les guérit" (Matthieu 21 :14).


"Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié" (Marc 1 :42).

 

"Il lui adressa cette instante prière : Ma petite fille est à l'extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu'elle soit sauvée et qu'elle vive (Marc 5 :23).

 

"Et Jésus lui dit : Va, ta foi t'a sauvé. (10:53) Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin" (Marc 10 :52).

 

"Il s'approcha, et toucha le cercueil. Ceux qui le portaient s'arrêtèrent. Il dit : Jeune homme, je te le dis, lève-toi ! Et le mort s'assit, et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère" (Luc 7 :14-15).

 

"A l'heure même, Jésus guérit plusieurs personnes de maladies, d'infirmités, et d'esprits malins, et il rendit la vue à plusieurs aveugles. Et il leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres" (Luc 7 :21-22).


"Mais Jésus, ayant entendu cela, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement, et elle sera sauvée" (Luc 8 :50). Sa fille était morte.

 

"Et voici, il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser. Lorsqu'il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité. Et il lui imposa les mains. A l'instant elle se redressa, et glorifia Dieu" (Luc 13 :11-13).

 

"Alors Jésus avança la main sur cet homme, le guérit, et le renvoya" (Luc 14 :4). Cet homme était hydropique.

 

"L'un d'eux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix" (Luc 17 :15). C'était l'un des dix lépreux qui avaient été guéris en chemin.

 

"Mais Jésus, prenant la parole, dit : Laissez, arrêtez ! Et, ayant touché l'oreille de cet homme, il le guérit" (Luc 22 :51). C'était le serviteur du Souverain Sacrificateur, auquel Pierre avait coupé l'oreille.


"Ayant appris que Jésus était venu de Judée en Galilée, il alla vers lui, et le pria de descendre et de guérir son fils, qui était près de mourir" (Jean 4 :47). Jésus l'a guéri instantanément à distance.

 

"Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son lit, et marcha. C'était un jour de sabbat" (Jean 5 :9). Cet homme était invalide depuis 38 ans !

 

"Il y avait un homme malade, Lazare, de Béthanie, village de Marie et de Marthe, sa sœur" (Jean 11 :1). Jésus le ressuscita des morts.

 

"C'est par la foi en son nom que son nom a raffermi celui que vous voyez et connaissez ; c'est la foi en lui qui a donné à cet homme cette entière guérison, en présence de vous tous" (Actes 3 :16). Cet homme était boiteux de naissance.

 

"Puisque nous sommes interrogés aujourd'hui sur un bienfait accordé à un homme malade, afin que nous disions comment il a été guéri…" (Actes 4 :9). Le boiteux de naissance avait été guéri instantanément.

 

"Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris" (Actes 8 :7).


"Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria ; puis, se tournant vers le corps, il dit : Tabitha, lève-toi ! Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle s'assit" (Actes 9 :40). Cette femme était morte.

 

"Il écoutait parler Paul. Et Paul, fixant les regards sur lui et voyant qu'il avait la foi pour être guéri, dit d'une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds. Et il se leva d'un bond et marcha" (Actes 14 :9-10). Cet homme était boiteux de naissance et n'avait jamais marché.

 

"Le père de Publius était alors au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie ; Paul, s'étant rendu vers lui, pria, lui imposa les mains, et le guérit" (Actes 28 :8).

 

Il faut ajouter que toutes les maladies et infirmités que nous venons de citer étaient incurables à cette époque. A présent, voici une liste de délivrances de maladies, d'oppressions et de possessions démoniaques :

 

"Ceux qui les faisaient paître s'enfuirent, et allèrent dans la ville raconter tout ce qui s'était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques" (Matthieu 8 :33).


"Le démon ayant été chassé, le muet parla. Et la foule étonnée disait : Jamais pareille chose ne s'est vue en Israël" (Matthieu 9 :33).

 

"Alors on lui amena un démoniaque aveugle et muet, et il le guérit, de sorte que le muet parlait et voyait" (Matthieu 12 :22).

 

"Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu'il te soit fait comme tu veux. Et, à l'heure même, sa fille fut guérie" (Matthieu 15 :28). Sa fille était tourmentée par un démon.


"Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l'enfant fut guéri à l'heure même" (Matthieu 17 :18). Ce jeune homme était possédé par un démon qui le jetait dans le feu et dans l'eau.

 

"Alors il lui dit : à cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille" (Marc 7 :29).


"Jésus le menaça, disant : Tais-toi, et sors de cet homme. Et le démon le jeta au milieu de l'assemblée, et sortit de lui, sans lui faire aucun mal" (Luc 4 :35).

 

"Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris" (Luc 6 :18).

 

"Les douze étaient avec lui et quelques femmes qui avaient été guéries d'esprits malins et de maladies : Marie, dite de Magdala, de laquelle étaient sortis sept démons" (Luc 8 :2).


"Ceux qui avaient vu ce qui s'était passé leur racontèrent comment le démoniaque avait été guéri" (Luc 8 :36).

 

"Comme il approchait, le démon le jeta par terre, et l'agita avec violence. Mais Jésus menaça l'esprit impur, guérit l'enfant, et le rendit à son père" (Luc 9 :42).

 

"Jésus chassa un démon qui était muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet parla, et la foule fut dans l'admiration" (Luc 11 :14).

 

"Vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l'empire du diable, car Dieu était avec lui" (Actes 10 :38).


Les versets suivants du Nouveau Testament ne donnent pas de précisions quant aux maladies guéries. Nous pouvons simplement en conclure que Jésus guérissait toutes sortes de maladies et d'infirmités.

 

"Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple" (Matthieu 4 :23).

 

"Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies" (Matthieu 8 :16 :17).

 

"Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité" (Matthieu 9 :35).


"Mais Jésus, l'ayant su, s'éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades" (Matthieu 12 :15).

 

"Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades" (Matthieu 14 :14).


"Les gens de ce lieu, ayant reconnu Jésus, envoyèrent des messagers dans tous les environs, et on lui amena tous les malades. Ils le prièrent de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchèrent furent guéris" (Matthieu 14 :35-36).

 

"Une grande foule le suivit, et là il guérit les malades" (Matthieu 19 :2).


"Il guérit beaucoup de gens qui avaient diverses maladies ; il chassa aussi beaucoup de démons, et il ne permettait pas aux démons de parler, parce qu'ils le connaissaient" (Marc 1 :34).


"Car, comme il guérissait beaucoup de gens, tous ceux qui avaient des maladies se jetaient sur lui pour le toucher" (Marc 3 :10).

"Il ne put faire là aucun miracle, si ce n'est qu'il imposa les mains à quelques malades et les guérit" (Marc 6 :5).

"Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient" (Marc 6 :13).

 

"En quelque lieu qu'il arrivât, dans les villages, dans les villes ou dans les campagnes, on mettait les malades sur les places publiques, et on le priait de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchaient étaient guéris" (Marc 6 :56).


"Après le coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il imposa les mains à chacun d'eux, et il les guérit" (Luc 4 :40).

 

"Sa renommée se répandait de plus en plus, et les gens venaient en foule pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies" (Luc 5 :15).


"Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui et les guérissait tous" (Luc 6 :18-19).

 

"Ils partirent, et ils allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et opérant partout des guérisons" (Luc 9 :6).

"Les foules, l'ayant su, le suivirent. Jésus les accueillit, et il leur parlait du royaume de Dieu ; il guérit aussi ceux qui avaient besoin d'être guéris" (Luc 9 :11).


"Une grande foule le suivait, parce qu'elle voyait les miracles qu'il opérait sur les malades" (Jean 6 :2).


"Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi de ce que j'ai guéri un homme tout entier le jour du sabbat ?" (Jean 7 :23).

"La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs ; et tous étaient guéris" (Actes 5 :16).


"Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul, au point qu'on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient" (Actes 19 :11-12).

 

"Là-dessus, vinrent les autres malades de l'île, et ils furent guéris" (Actes 28 :9).


Toute la gloire en revient à Dieu.

Quand il y a une guérison divine, toute la gloire en revient à Dieu, parce que seul Dieu peut effectuer une guérison divine ! Une guérison divine peut se produire n'importe où et n'importe quand. Dieu peut guérir en réponse à la prière fervente du juste (Jacques 5 :16), ou en réponse à la prière des anciens de l'Eglise (Jacques 5 :14). Il peut guérir simplement parce qu'Il le veut. Je ne vois nulle part dans les Ecritures que Dieu guérit pour justifier un faux prophète ou un faux docteur. Je crois qu'il est possible de recevoir une guérison n'importe où. Il est même possible que Dieu guérisse un malade au cours d'une réunion dirigée par un faux docteur, parce que le Seigneur poursuit un objectif personnel. Il se peut aussi que ce soit un test pour le malade qui a été guéri, pour qu'il comprenne que c'est le Seigneur seul qui a opéré cette guérison, et qu'Il lui demande de s'éloigner de ce faux docteur, comme Jésus et les apôtres nous ont demandé de le faire.


Ainsi, pour qu'une guérison puisse être attribuée à Dieu sans le moindre doute, il faut


1) que cette guérison concerne une maladie incurable

2) qu'elle soit évidente pour tous

3) qu'elle soit vérifiable

4) qu'elle concerne une maladie ou une infirmité connue de tous

5) qu'elle soit immédiate ou instantanée

6) qu'elle soit durable ou définitive

7) qu'elle soit accordée uniquement pour glorifier Dieu, qui est le Seul à avoir pu l'accomplir, par Sa seule toute-puissance.


Si une guérison ne satisfait pas l'ensemble de ces critères, elle ne doit pas être utilisée pour témoigner d'une guérison divine conforme à celles que nous voyons décrites dans la Bible.


2 ème partie   à venir....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens