Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 20:48

Je publie ces deux passages qui dictent les 10 commandements de Notre Dieu-Elohim pris dans les deux livres du Pentateuque, sans faire de commentaires particuliers.

 

Je vous propose une lecture attentive du décalogue et vous invite à vous poser quelques questions personnelles .

 

Où en êtes vous dans votre marche avec Dieu-Elohim et avec ses dix commandements ?

 

Avez-vous conscience de tous les respecter ?

 

Christ est sensé vivre en chacun de nous, nous avons l'Esprit du Père notre Elohim... et aussi l'Esprit de Christ, Yeshoua qui a accompli ses commandements et tout le contenu de cette la loi pour nous.

Quoi qu'il en soit, que ce soit lui qui le fasse en nous ou que ce soit nous qui le fassions par sa grâce et son aide, ses commandements doivent être respectés.

 

La vraie question est la suivante : Notre foi actuelle «  évangélique ou tout autre » doit nous inciter à la pratique de tous ses commandements ? Est-ce le cas pour vous ?

 

Pensez-vous que notre Dieu-Elohim qui est immuable ait changé ses commandements? Ou que Yeshoua notre Seigneur les ait abolis ?

 

Vous pourrez y répondre et y réfléchir librement après les avoir lus. Bonne lecture et bonne méditation.

 

 

Exode 20 : 1 Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant :

2 Je suis l’Éternel ton Dieu, qui t’ai retiré du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

3 Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là–haut dans les cieux, ni ici–bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre ;

5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car je suis l’Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent,

6 Et qui fais miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

7 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain ; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain.

8 Souviens–toi du jour du repos pour le sanctifier ;

9 Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton œuvre ;

10 Mais le septième jour est le repos de l’Éternel ton Dieu ; tu ne feras aucune œuvre en ce jour–là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes ;

11 Car l’Éternel a fait en six jours les cieux et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, et il s’est reposé le septième jour ; c’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié.

12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours soient prolongés sur la terre que l’Éternel ton Dieu te donne.

13 Tu ne tueras point.

14 Tu ne commettras point adultère.

15 Tu ne déroberas point.

16 Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.

17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.

 

 

Deutéronome 5 : 6 Je suis l’Éternel ton Dieu, qui t’ai retiré du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

7 Tu n’auras point d’autres dieux devant ma face.

8 Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là–haut dans les cieux, de celles qui sont ici–bas sur la terre, ni de celles qui sont dans les eaux au–dessous de la terre.

9 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point ; car je suis l’Éternel ton Dieu, un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération de ceux qui me haïssent ;

10 Et qui fais miséricorde en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

11 Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain ; car l’Éternel ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris son nom en vain.

12 Observe le jour du repos pour le sanctifier, comme l’Éternel ton Dieu te l’a commandé ;

13 Tu travailleras six jours, et tu feras toute ton œuvre ;

14 Mais le septième jour est le repos de l’Éternel ton Dieu ; tu ne feras aucune œuvre en ce jour–là, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni ton étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.

15 Et souviens–toi que tu as été esclave au pays d’Égypte, et que l’Éternel ton Dieu t’en a retiré à main forte et à bras étendu ; c’est pourquoi, l’Éternel ton Dieu t’a commandé d’observer le jour du repos.

16 Honore ton père et ta mère, comme l’Éternel ton Dieu te l’a commandé, afin que tes jours se prolongent, et que tu sois heureux sur la terre que l’Éternel ton Dieu te donne.

17 Tu ne tueras point.

18 Tu ne commettras point adultère.

19 Tu ne déroberas point.

20 Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.

21 Tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, et tu ne désireras point la maison de ton prochain, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.

22 L’Éternel prononça ces paroles à toute votre assemblée, sur la montagne, du milieu du feu, de la nuée et de l’obscurité, d’une voix forte, etil n’y ajouta rien ; puis il les écrivit sur deux tables de pierre, qu’il me donna.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Watier JP 01/12/2012 15:05

Dans Ro 14/5, Col 2/16, Gal 4/10, je pense que Paul veut nous faire comprendre qu'il n'y a pas lieu de s'attarder sans fin sur certaines questions, en particulier le respect de certains jours
(sabbat, fêtes juives...). Ce n'est pas fondamental pour la foi chrétienne. Que chacun puisse avoir une pleine conviction en lui,tout en respectant la conviction des autres.
Bien amicalement .JP

Dokimos 01/12/2012 18:46



Bonsoir Jean-Pierre,


Ton commentaire est pertinent, il faut agir avec conviction, dans les respect des convictions de chacun. Maintenant comme le mentionne dans son commentaire Didier, il explique que les seules
choses que les païens devaient respecter étaient de ne pas manger de sang, d'animaux étouffés, et de viandes sacrifiées aux idoles.


Toutefois, le déclogue,  le sabbat est quelque chose que Dieu-Elohim a institué.  Le repos est en Christ lui certes, il est le maître du sabbat, mais il faut savoir qu'il pratiquait le
sabbat.


Pour certains cela est fondamental pour d'autres ce ne l'est pas.  Mon objectif en partageant ce sujet était de nous mettre face à notre responsabilité de pratiquer ces commandements. Je
crois personnellment que la chrétienté s'en est bien éloignée.


C'est à chacun de prendre position et d'agir en conséquence avec conviction.  Merci pour ton commentaire sois béni.   Nicolas 


 



Didier Sion 30/11/2012 11:25

Au sujet de l'applicabilité des commandements du Seigneur Dieu-Elohim, voilà un passage important en Actes 15:

"C'est pourquoi moi, je suis d'avis de ne pas inquiéter ceux des nations qui se tournent vers Dieu, 20mais de leur écrire qu'ils s'abstiennent des souillures des idoles, et de la fornication, et de
ce qui est étouffé, et du sang; 21car Moïse, dès les générations anciennes, a dans chaque ville ceux qui le prêchent, étant lu dans les synagogues chaque sabbat.

22Alors il sembla bon aux apôtres et aux anciens, avec toute l'assemblée, de choisir parmi eux des hommes, et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabas: savoir Judas appelé Barsabbas, et
Silas, hommes d'entre ceux qui tenaient la première place parmi les frères. 23Et ils écrivirent par leur main en ces termes: Les apôtres et les anciens et les frères, aux frères d'entre les nations
qui sont à Antioche et en Syrie et en Cilicie: Salut! 24Comme nous avons ouï dire que quelques-uns qui sont sortis d'entre nous, vous ont troublés par des discours, bouleversant vos âmes, disant
qu'il faut être circoncis et garder la loi, (auxquels nous n'avons donné aucun ordre,) 25il nous a semblé bon, étant tous d'accord, de choisir parmi nous des hommes et de les envoyer vers vous avec
nos bien-aimés Barnabas et Paul, 26hommes qui ont exposé leurs vies pour le nom de notre Seigneur Jésus Christ. 27avons donc envoyé Judas et Silas, qui vous annonceront de bouche les mêmes choses.
28Car il a semblé bon au Saint Esprit et à nous de ne mettre sur vous aucun autre fardeau que ces choses-ci qui sont nécessaires: 29qu'on s'abstienne des choses sacrifiées aux idoles, et du sang,
et de ce qui est étouffé, et de la fornication. Si vous vous gardez de ces choses, vous ferez bien. Portez-vous bien."

On lit que Jacques, inspiré par l'Esprit Saint, a mentionné le fait que Moïse est lu et prêché dans chaque ville. Pourquoi? car il considérait que toutes les paroles de la Torah (l'instruction) de
Moïse est bonne pour instruire, éduquer le peuple de Dieu. Mais seules les 4 choses mentionnées dans la suite du texte ont été retenues comme un minimum obligatoire.

Lorsqu'on comprend cela, on voit que les Dix Paroles que cet article nous rappelle, sont aussi à respecter par le peuple de Dieu-Elohim, car c'est le coeur de la Torah.

Ces dix paroles existent en fait depuis les débuts de l'Humanité.
On lit par exemple dans la Genèse 2:1-3 que Dieu sanctifia un jour dans la semaine: le Chabat.

A ce propos, il est important de comprendre ce que veut dire "tu ne feras aucune oeuvre" ce jour là. Le mot hébreu est "melakha": il parle d'un travail créatif, qui produit quelque chose de
concret. Car Dieu s'est abstenu de toute création le 7ème jour, et Il veut que nous en fassions de même pour l'honorer. Par exemple si on construit une table ou si on la répare, c'est une oeuvre.
De même si on peint sa maison ou si on travaille au jardinage. De même si on cuisine. Car dans ces activités, on crée quelque chose de nouveau (même si c'est à partir de matériaux existants), qui
n'était pas avant, ou qui était détérioré.
Par contre, si on balaie sa chambre, ou si on enlève la poussière d'un table, ou si on arrose ses plantes, ou si on coupe une tomate pour la consommer, tout cela n'est pas considéré comme une
"oeuvre".Car dans ce cas rien de nouveau n'est créé. Il y a des questions plus difficiles comme celle de savoir si on peut traire (une chèvre p.ex) ou si on peut laisser un travail s'executé tout
seul (par uen machine ou autre) le jour du chabat. Cela est intéressant mais peut faire l'objet de discussions ultérieures...

Ne penser pas que je veux dire qu'un chrétien est tenu devant Dieu d'observer le jour du chabat. Cela a été clairement discuté et décidé au Concile de Jérusalem.
Mais celui qui aime Dieu et veut l'honorer en pratiquant cette ordonnance, Dieu le bénira!
Ce commandement (du chabat) reste un ordre de Dieu-Elohim pour tout Israel, et devrait en principe être pratiqué le samedi. La question de savoir si on peut le faire le dimanche reste pour moi
ouverte.

Dokimos 30/11/2012 18:20



Merci Didier pour ton commentaire fort intéressant. Il va dans la continuité et le sens de cette réflexion que nous devonstous mener. Réformer c'est remettre à l'état d'origine, revenir à ce que
Dieu-Elohim nous a commandé initialement. Ce que tu as communiqué est un apport formidable. Sois béni   Nicolas



Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens