Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 20:55

Le virus babylonien a contaminé beaucoup d'hommes et de femmes qui se servent de Dieu pour bâtir leurs empires évangéliques. Chacun y va de l'édification de sa petite tour de babel à la sauce évangélique. Ils parlent avec hardiesse et assurance, ils voient grand. Lorsqu'ils sont interviewés, ils disent ouvertement vouloir redorer le blason d'un christianisme déchu. Ils disent vouloir relever la fille aînée de l'Eglise.

 

Ce sont ces nouveaux gourous qui séduisent les gens déçus par les églises traditionnelles. Ces dernières ne font plus recette et perdent pied face à la détérioration des mœurs de la société contemporaine.

Eux par contre sont les rois de l'expansion et cultivent la croissance par l'action de tous leurs membres.

 

Ils vendent plutôt qu'ils prêchent un message nouveau de la réussite individuelle. Ils valorisent l'individu, croient en leur capacité à changer les gens par leurs enseignements: «  tu as de la valeur... tu n'es pas n'importe qui...  »

On ne parle plus du péché, et de la condamnation, mais du bien-être de l'individu qui doit s'épanouir en Dieu. Toutes sortes d'enseignements nouveaux et adaptés sont dispensés à toutes ces personnes accueillies au sein de ces assemblées. Tout est mis en place autour de « l'estime de soi » et non sur la mort à soi-même. ( cf : l'article de David Wilkerson en fin d'article reçu ce jour )

 

C'est là que réside le plus grand danger de ces assemblées.

 

Ils ouvrent des succursales en Europe et dans le monde comme on le fait dans le monde industriel.

Cette industrie évangélique bat son plein : c'est ce que j'appelle « The business church », ces Mega-églises ont de plus en plus de succès. Elles font du chiffre d'affaires à tous les niveaux et regroupent des milliers de fidèles . C'est à coup sûr rassembler des millions d'euros de bénéfices...

 

Tout est bien huilé dans cet environnement, un beau bâtiment, une belle organisation, avec son plateau TV, ses cultes en direct, ses concerts, son unité de production de médias sophistiqués : CD, DVD, son unité de publication de revues et ses livres, sa Chorale Gospel, ses programmes réguliers,ses antennes, son école biblique ouverte à tous mais payante ( avec remise de diplômes chaque année port du costume à cet effet) ses cours de psychologie chrétienne, ses assemblées de maison pour bien occuper les chrétiens en semaine et s'en servir pour ratisser et rabattre les visiteurs au lieu de culte pour faire grandir chaque dimanche l'auditoire de l'homme de Dieu.

Avant chaque culte, il se prépare avec un casque sur les oreilles comme un sportif de haut niveau avant la prestation oratoire dominicale.

L'auditoire se sera fait plaisir dans un très long temps de louange et d'adoration.

 

La culture de l'excellence passe par un engagement des membres qui sont abreuvés de statistiques sur le travail et la progression de l'église. Le travail se situe au niveau des formations et des missions, progressions pour stimuler les personnes acquises au développement de cette organisation. Ces personnes toutes fraîchement diplômées sont envoyées ( par l'Esprit ? ) dans les villes comme à Bruxelles. Le leader modeste malgré tout dit : «  on s'étend on grandit pas assez vite ».

 

La France n'aurait-elle plus de serviteurs de Dieu ?

Pour certains la France est même devenue une terre de mission pour les missionnaires étrangers. Ils affluent pour relever l'Eglise France en dérive. Ces pasteurs deviennent les supers managers décideurs qui manipulent des grosses sommes d'argent à l'instar de Grandes églises américaines. L'accent est mis sur son leader charismatique et son organisation. Ces vastes églises spacieuses richement décorées font tout pour séduire. Cette nouvelle foi chrétienne évangélique n'a rien à voir avec l'Eglise que Jésus bâtit.

Vous pensez peut-être que je fais un focus négatif sur ce qui marche bien dans les milieux évangéliques ? Et bien non. Ce que je viens d'écrire, je l'ai entendu et vu dimanche matin dans le programme TV «  la présence protestante » et cela m'a profondément choqué et attristé.

Pour moi ce genre d'église, c'est Non merci !

Dans ces assemblées on assiste à des réunions spectacles où vous êtes accueillis et placés dans l'auditoire par des personnes dédiées à ce protocole. Tout cela est bien éloigné loin de l'Eglise que Jésus bâtit . Son Eglise est avant tout une entité spirituelle qui met l'accent sur sa personne.

 

Pour l'établir, c'est lui Jésus qui distribue les ministères.

« Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ. »Ephésiens 4:11-13

 

Ces nouveaux apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs ou enseignants, sont souvent auto proclamés et chez la grande majorité d'entre-eux nous ne sommes pas en mesure de constater une vie livrée et centrée sur Dieu et Jésus-Christ.

Ce qu'ils font n'impressionne certainement pas Dieu, surtout si Lui n'est pas Celui qui les a appelés à enseigner à prophétiser, à implanter des églises. Dieu attend une seule chose à savoir, lui obéir, pour que les gens parviennent à une connaissance plus profonde et plus intime de son

Christ.

Jésus a dit que c'est lui-même qui bâtira son Eglise. Beaucoup de ces œuvres n'ont pas Dieu comme instigateur, voilà pourquoi il y a danger. C'est Dieu qui fait grandir le Travail de Son Fils au travers de nous.

Matthieu 15:13 Il répondit : Toute plante que n’a pas plantée mon Père céleste sera déracinée. Pourtant en terme de valeur pour le Royaume de Dieu, si le travail n'est pas centré sur Christ et ne fait rien pour emmener les gens dans une relation plus intime avec lui , tout ce qu'on peut faire est sans valeur pour le Seigneur.

Si nous ne prêchons pas Christ alors nous prêchons quelque chose ou quelqu'un d'autre; et si nous n'emmenons pas les gens dans les profondeurs de Jésus par notre vie et notre travail alors nous les laisserons soit comme ils sont, soit même pires qu'ils ne l'étaient quand nous les avons rencontrés. Nous devenons une distraction et un frein pour la croissance spirituelle des autres.

 

De nombreux ministres de la foi évangélique sont devenus des superstars dans leur domaine. Ils se défendent de demander de l'argent mais les faits sont là : on brasse des millions. Ces leaders sont des chefs d'entreprises qui excellent dans l'utilisation des médias modernes. Regardons le passage qui suit, ce qui a mis en colère Jésus, et qui ressemble fort à ce que ces hommes ont fait de ces lieux de culte.

Jean 2 :13 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.14 Il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. 15 Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables ; 16 et il dit aux vendeurs de pigeons : Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.17 Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit : Le zèle de ta maison me dévore.18 Les Juifs, prenant la parole, lui dirent : Quel miracle nous montres–tu, pour agir de la sorte ? 19 Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai. 20 Les Juifs dirent : Il a fallu quarante–six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras ! 21 Mais il parlait du temple de son corps.22 C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. 23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu’il faisait. 24 Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu’il les connaissait tous, 25 et parce qu’il n’avait pas besoin qu’on lui rendît témoignage d’aucun homme ; car il savait lui–même ce qui était dans l’homme.

 

Marc 11 15 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; 16 et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple.17 Et il enseignait et disait: N’est–il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.18 Les principaux sacrificateurs et les scribes, l’ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire périr ; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de sa doctrine.

 

Esaïe 56:5 Je donnerai dans ma maison et dans mes murs une place et un nom Préférables à des fils et à des filles ; Je leur donnerai un nom éternel, Qui ne périra pas. 6 Et les étrangers qui s’attacheront à l’Eternel pour le servir, Pour aimer le nom de l’Eternel, Pour être ses serviteurs, Tous ceux qui garderont le sabbat, pour ne point le profaner, Et qui persévéreront dans mon alliance, 7 Je les amènerai sur ma montagne sainte, Et je les réjouirai dans ma maison de prière ; Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel ; Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples. 8 Le Seigneur, l’Eternel, parle, Lui qui rassemble les exilés d’Israël : Je réunirai d’autres peuples à lui, aux siens déjà rassemblés. 9 Vous toutes, bêtes des champs, Venez pour manger, vous toutes, bêtes de la forêt ! 10 Ses gardiens sont tous aveugles, sans intelligence ; Ils sont tous des chiens muets, incapables d’aboyer ; Ils ont des rêveries, se tiennent couchés, aiment à sommeiller. 11 Et ce sont des chiens voraces, insatiables ; Ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre ; Tous suivent leur propre voie, Chacun selon son intérêt, jusqu’au dernier :

 

Actes 19:24 Un nommé Démétrius, orfèvre, fabriquait en argent des temples de Diane, et procurait à ses ouvriers un gain considérable. 25 Il les rassembla, avec ceux du même métier, et dit : O hommes, vous savez que notre bien–être dépend de cette industrie ; 26 et vous voyez et entendez que, non seulement à Ephèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens, en disant que les dieux faits de main d’homme ne sont pas des dieux.

27 Le danger qui en résulte, ce n’est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit ; c’est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l’Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant.

 

1 Timothée 6:5 les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain.

 

2 Pierre 2:3 Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.

 

2 Pierre 2:14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché ; ils amorcent les âmes mal affermies ; ils ont le cœur exercé à la cupidité ; ce sont des enfants de malédiction. 15 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l’iniquité,

 

Jean 20:17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis–leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

 

Luc 2:49 Il leur dit : Pourquoi me cherchiez–vous ? Ne saviez–vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père ?

 

La signification du renoncement à soi-même et de la véritable repentance. David Wilkerson

 

La repentance, c'est plus que dire : “Seigneur, j'ai tort.” C'est aussi reconnaître : “Seigneur, tu as raison !” La repentance, c'est affronter la vérité concernant notre péché, la vérité qui dit qu'il doit s'arrêter maintenant. C'est un moment critique de vérité, un moment où l'on reconnaît, où l'on admet : “Je ne peux pas continuer à vivre dans mon péché et en même temps avoir l'Esprit-Saint vivant en moi. Si je continue, je vais tout perdre. Seigneur, tu as raison lorsque tu dis que le péché m'apporte la mort. Je vois que si je continue ainsi, cela va me détruire, ainsi que ma famille. Dieu, je ne veux plus me trouver d'excuses.” Pour dire les choses simplement, la repentance est une confrontation avec ton péché. La bataille se livre avant que tu n'arrives à la croix. Elle a lieu lorsque le Saint-Esprit travaille en toi.

 

La même chose est vraie pour le renoncement à soi-même. Pour faire court, le renoncement à soi-même, c'est une confrontation qui se termine avec la conclusion : “Le péché s'arrête maintenant, à ce point précis !” Contrairement à ce que beaucoup de “prédicateurs de réconfort” disent, le renoncement à soi-même, ce n'est pas une peine de cœur qu'on doit supporter ou une quelconque infirmité de la chair. Quand Paul dit : “Je meurs chaque jour”, il veut tout simplement dire : “Je dois reconnaître que je ne peux pas continuer à pécher et en même temps garder la faveur de Christ. Je n'ai pas de dérogation spéciale de la part de Dieu pour pouvoir continuer à entretenir un péché familier simplement parce que je fais de bonnes œuvres. Non ! Je me mets en accord avec la Parole de Dieu et je renonce à tout droit de poursuivre dans mon péché.”

 

La glorieuse vérité de l'Evangile est que, si nous mourrons avec Jésus, nous participons également à la gloire de sa résurrection et à une vie nouvelle. Sa croix est notre croix. sa mort est notre mort et sa résurrection est notre résurrection, au travers de notre identification et de notre union avec Lui. Voilà la véritable croix que nous portons. Et pourtant, c'est la croix que beaucoup de soi-disant ministres de l'évangile ont mise de côté. La véritable croix n'est pas faite de jolis mots décrivant le sang de notre Sauveur souffrant au Calvaire.

 

Non, son véritable sens est que Jésus a souffert et est mort pour apporter à notre âme, malade à cause du péché, une glorieuse liberté, pour rompre toutes les chaînes avec lesquelles le péché nous lie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

milliearuna 04/08/2012 22:08

Oui, je l'ai vu aussi cette émission. C'était extrêmement bien enveloppé, et cela a dû plaire...au monde. Et tu as raison d'en parler. Je suis d'accord avec toi.

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens