Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 11:39

C'est avec humilité et respect de tous mes lecteurs que je publie cet article emprunté au Blog de Jean-Yves Hamon. http://jyhamon.eklablog.com

J'ai conscience que le fait d'avoir opté pour l'utilisation du Nom de Yeshoua à la place de Jésus fait que certaines personnes sont amenées à se poser des questions.

http://nikkos.over-blog.fr/article-pas-de-vrai-foi-en-yeshoua-sans-comprehension-de-notre-judaite-112444000.html

Cette prise de position n'est pas simple car en agissant ainsi tous ceux et celles qui font ce choix vont se heurter à un iceberg doctrinal. Pendant des siècles des dépôts bibliques se ont sédimentés dans la conscience des croyants. Ils ont cru en ce sauveur envoyé de Dieu-Elohim à qui l'on a donné le nom de Jésus. Ce n'est pas grave diront certains que ce soit «Jésus» ou «Yeshoua». C'est à chacun de prendre position, c'est seulement lorsque nous avons une révélation que nous pouvons changer et avoir une conviction. Jusqu'où aimons-nous la vérité ?

Jésus est présenté dans la Bible comme un homme et un serviteur envoyé de Dieu. « Fils de l'homme » «bène-ha-adame»qui a en hébreu la signification d'« être humain »

 

Jean 8 :40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai apprise de Dieu ; Abraham n’a point fait cela.

 

Si nous prenons les textes suivants, et si nous mettons la traduction exacte, voici ce que nous lisons :

 

Actes 2: 22 Hommes israélites, écoutez : YESHOUA HAMASCHIAHle Nazaréen, homme approuvé de Dieu auprès de vous par les miracles et les prodiges et les signes que Dieu a faits par lui au milieu de vous

 

Actes 3 :13 Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son serviteur YESHOUA HAMASCHIAH,que vous avez livré et renié devant Pilate

 

1 Timothée 2 :5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entreDieu et les hommes, l’homme YESHOUA HAMASCHIAH(le Messie)

 

Matthieu 1:23 Voici, la vierge sera enceinte, et elle enfantera un fils, et on le nommera EMMANUEL,ce qui signifie : DIEU AVEC NOUS. Immanou El en hébreu =« Dieu avec nous». En aucun cas Yeshoua ne peut être identifié ici avec Dieu-Elohim le créateur de toutes choses.

 

Ceci dit, ne pensez pas que je sois devenu un ennemi de la personne bénie du fils de Dieu-Elohim . Redonner au fils de Dieu-Elohim son véritable nom n'est pas une hérésie mais un point de réforme essentielle : YESHOUA le  MESSIE ( YESHOUA HAMASCHIAH ). C'est un point d'engagement personnel de l'appeler désormais ainsi. La réforme pour moi, ne consiste pas uniquement en des paroles qui découlent d'une prise de conscience mais c'est des actes de changement concret.

Ephésiens 4: 5 - 6:

Il y a un seul Seigneur ( l' Adon hamashiah notre Yeshoua par lequel YHWH sauve ),une seule foi ( c'est celle de ceux qui gardent les commandements de Dieu-Elohim et la foi de (& en ) Yeshoua, cf Apocalypse 14:12 ). Un seul baptême ( le baptême en la mort de Yeshoua )cf Romains 6: 3 - 4), un seul Elohim le Père de tous.



Bonne lecture Nicolas



Cette étude biblique est une réflexion sur le Nom de Yeshoua fondée sur des versets de la Bible.

De nos jours, la majorité des croyants chrétiens s’accorde à tort pour appeler le Messie Jésus alors que son véritable nom est YESHOUA HA MASCHIAH .

Il est très important et nous dirons même urgent de revoir notre position sur ce sujet pour les raisons  suivantes :

- Dieu-Elohim Lui même a envoyé un archange pas un ange mais l’archange  Gabriel pour dire  quel  devait être  le nom de son Fils.

Elle va mettre au monde un fils, et toi, tu l’appellerasיְשׁוּעָYeshoua.En effet, c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.» (Matthieu 1:21)

Nous disons bien YESHOUA et non Jésus comme il est indiqué dans presque toutes es versions bibliques parce que c’est le terme YESHOUA qui révèle l’identité du Sauveur et qui justifie l’existence de ce nom. En effet YESHOUA signifie en Hébreu Dieu sauve. (YHWH sauve)

- Ce nomYESHOUA est vital pour le salut de l’homme.

Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12)

יְשׁוּעָ YESHOUA est l’unique chemin par lequel la relation parfaite entre l’homme et Dieu-Elohim est restaurée. Il est spirituellement inopportun pour le croyant de changer le nom du Messie.

- L e croyant est appelé à annoncer la Bonne Nouvelle partout dans le monde entier. Peut-il valablement parler de quelqu’un dont il ignore le nom ? Quelle crédibilité peut-on accorder à un disciple qui ne connaît pas le nom de ce fils "Dieu Sauveur" ou qui délibérément enfreint les instructions qui ont été données par un archange.

A ce jour, à l’exception de certaines versions bibliques telles que celle de CHOURAQUI et les Bibles hébraïques, le prétexte de la traduction a été généralement utilisé comme alibi pour modifier radicalement le nom du Messie.

C’est ainsi que le nomיְשׁוּעָ YESHOUAest d’abord devenu IESSOUS en Grecet finalement JESUS en latin. Cette traduction est inadmissible pour les raisons suivantes:

- La  traduction  appropriée  de  יְשׁוּעָ  YESHOUA  est  SAUVEUR  . Au  lieu  de  dire  Yeshoua , on  devrait  plutôt dire  SAUVEUR  si  l’on tenait absolument  à le traduire .

- Chaque  lettre  hébraïque  a  une  correspondance  numérique. Le  mot  Jésus  n’a  pas  la  valeur   numérique  de  יְשׁוּעָ YESHOUA.  JESUS  n’a  de ce fait  aucune  équivalence  avec YESHOUA .

Les  croyants  devraient  faire  un  effort  pour  garder le  nom  authentique  de  YESHOUA le MESSIE. C’est  le  mot  le  plus  important et le plus  puissant  du  monde.

- Il permet  de  vaincre  la  mort .

- Il donne  accès  à  l’immortalité.

- Il est au dessus de tout nom

- Il est  tout  simplement incompréhensible  d’adorer un Dieu (Elohim et Père) dont on ne  connaît pas le nom du Fils qui nous L'a fait connaître.

Beaucoup  de croyants  savent  que  Jésus n’est pas le nom du Messie  mais  s’obstinent pour  des raisons  purement partisanes  et  religieuses  à  rejeter  le véritable nom qui est YESHOUA. Cette  pratique  découle  tout  simplement  d’une  prédominance  de l’esprit religieux  sur l’ESPRIT  DE DIEU-ELOHIM  au  sein des différentes  organisations.

L’esprit religieux  y  rend les adeptes  des religions  captifs  des principes de leurs  confessions au point de  les  amener  à  enfreindre  les  prescriptions  de Dieu-Elohim . C’est  l’esprit religieux  qui a  amené les pharisiens  à rejeter le Messie, c’est le même  esprit qui suscite des  doctrines hérétiques  contraires à l’Evangile, et c’est encore le même  esprit qui veut  que les  croyants  oublient  le  véritable  Nom du Messie  par lequel ils  sont  sauvés.

 En réalité , quelle  est  l’origine  du nom Jésus ?

Le  nom JESUS n’est  nullement pas  le fruit  d’une  erreur  de traduction  comme  on  on le prétend  aujourd’hui.  Il faut  savoir  que les  contemporains  de YESHOUA  qui ne  croyaient pas  en lui  le  considéraient  comme  un enfant  naturel  produit  de  l’adultère  de Myriam sa mère  avec  un père  inconnu . Ils ne  croyaient  pas  que le Messie  était  conçu  du Saint-Esprit . Selon  la  Torah , il devait  de ce fait  disparaître . Il  a  de ce  fait été  décidé  que son nom  et sa mémoire  devaient  disparaître soit  en Hébreu ( YMAH SHEMO  U ZIKRONO) dont les initiales sont Y.SH. U.Z. Au lieu  de l’appeler  YESHOUA qui veut  dire  Sauveur, ces mécréants pour le maudire   l’appelaient  YESHUZ en d’autres  termes  QUE  DISPARAISSENT SON NOM  ET SA MEMOIRE (1) .

Lorsque l’on  dit  JESUS , on  prononce  cette  malédiction (QUE  SON NOM ET SA MEMOIRE DISPARAISSENT) en lieu  et place  du nom  véritable  nom du Messie . Voilà  comment  l’esprit religieux peut amener les enfants  de Dieu-Elohim à blasphémer en  substituant  une malédiction au nom de leur Messie .

La  connaissance  du nom de YESHOUA  est  le pilier  de   notre  foi. Il  faut  connaître  le nom de Dieu-Elohim et de Son Fils "premier-né".

 Celui  qui  connaît le nom de Dieu-Elohim et de Son Fils Yeshoua reçoit  des bénédictions. Dieu-Elohim répond, bénit, délivre, glorifie et sauve  ceux  qui connaissent  son nom.

« Puisqu’il m’aime, Je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom. Il m’invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai. Je le rassasierai de longs jours, et je lui ferai voir mon salut. » (Psaume 91 :14-16 )

Le salut a pendant longtemps été demandé  et promis par  Dieu-Elohim à   son peuple

 בִּישׁוּעָתִי

וְאַרְאֵהוּ

bi.shu.a.ti

ve.ar.e.hu

mon salut

et je lui ferai voir

 Dans le psaume 91 verset 16 en hébreu EAREHU BISHUATI( je lui ferai voir mon salut ) . BISHUATI mon salut contient le nom YESHUA(le salut)

 Il n’y a de salut en aucun autre nom

Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes ( Yeshoua ou Jésus ),par lequel nous devions être sauvés. (Actes 4:12)

YESHOUA est le nom qui est au-dessus de tout nom

 C’est pourquoi aussi Dieu-Elohim l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,afin qu’au nom de YESHUA tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,et que toute langue confesse que YESHUA HA MASHIAH est Seigneur, à la gloire de Dieu-Elohim le Père.(Philippiens 2:9-11)

(1) LES TOLEDOTH YESHUH dans JESUS RACONTE PAR LES JUIFS par Berg International Editeurs Page 42.

A toutes fins utiles nous informons le lecteur que Yeshoua était juif. Par conséquent son disciple aime Israël notre aîné dans la foi et prie pour la paix de Jérusalem . Yeshoua a affirmé lui-même que le salut venait des juifs.



NB: Quelques corrections ont été apportées le plus souvent "en rouge" afin d'éviter les confusions entre Yeshoua et "Dieu".

Rappel: Dire "Jésus sauve" (ou "Yeshoua sauve"), c'est dire "YHWH SAUVE sauve" !... c'est juste un bégaiement... à moins que ce soit une idolâtrie "Jésusiste" ?

D'après: http://cerclebiblique.org/2011/07/17/yeshoua-est-le-veritable-nom-de-jesus/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jémima 03/08/2013 13:21

Vous avez tout faux : Yahshua/JESUS-CRIST est la PAROLE de DIEU sorti du Sein de Dieu c'est pour cela qu'on dit qu'Il est le Fils de Dieu.

DLorthois 27/05/2013 08:17

Bonjour,
Il est important de faire le point sur le nom exact de notre Sauveur, Fils de l'Homme devenue Fils de D.ieu, car le nom est porteur de signification, mais dans cette idée, il serait aussi nécessaire de sortir de temps en temps de l'appellation très généraliste du nom d'Elohim, qui est une signification "pluriel" de El, donc généraliste pour désigner D.ieu qui possède aussi bien d'autres noms selon l'attribut qui intervient : El Shadaï (D.ieu Puissant), Adonaï (D.ieu qui entend), El Raphé (D.ieu qui guérit), El Guibor (D.ieu Héros), etc... Selon la Kabbale, D.ieu a 70 noms...

Maintenant, petite précision : les rapports des évangélistes ont été écrits non pas en grec comme on voudrait nous le faire croire, mais en hébreu et en araméen, langues usitées par eux. Shaul de Tarse connaissait aussi très bien l'hébreu, en tant que Juif et rabbin, d'ailleurs à un moment donné il s'adressera à la foule en hébreu, ce que cette dernière lui reprochera car peut-être n'étaient-ils pas tous Juifs à l'écouter !

Shalom
Danit

Nicolas 27/05/2013 08:28

Ok merci Danit pour votre commentaire et ces précisions.
Nous sommes en désintoxication, il nous faut du temps pour appeler D.ieu avec la richesse de tous Ses Noms.explicites et variés.

David 08/04/2013 16:05

Bonjour Nikkos,

Paul s'est-il trompé en appelant Jésus "Iesous" ?

Tu cites Romains1. Peux-tu me dire dans quel(s) manuscrit(s) le nom de "Ieshoua" apparait ?

Quand je lis le Nouveau Testament, dans sa langue d'origine, le GREC (et non l'hébreu !), je vois systématiquement "Théos" et "Iesous". Jamais "Elohim" ou "Yechoua".

Si ces noms étaient si important pourquoi Paul et les autres, les auraient-ils négligés ?

Par ailleurs Yechoua n'est pas son "nom Juif", mais son nom hébreu.

Une grande confusion semble régner entre les différents termes/

Il n'est jamais dit que le salut vient des Juifs, mais des "Ioudaioi". Ce qui est très différent. Traduire ce mot par "Juif" est un choix tout à fait contestable.

D'ailleurs au passage notons que la Bible elle-même témoigne du fait qu'à l'époque de Jésus, les habitants de Jérusalem parlaient araméens et non hébreu :

http://philochristos.wordpress.com/2012/11/02/la-langue-des-judeens-a-lepoque-de-jesus/

Cette idolatrie de l'hébreu risque de te faire oublier l'essentiel.

David 08/04/2013 13:52

Bonjour Nikkos,

Dans ses épitres , comment Paul nomme-t-il Jésus ?
Yechoua ou Iesous ?

De la même manière : as-tu vu le nom de Yechoua apparaitre une seule fois dans le Nouveau Testament ?

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou 08/04/2013 15:55



Bonjour David,


Matthieu 1:1  Volume des enfantements
de Iéshoua, messie, bèn David bèn Abrahâm. Chouraqui


Romains 1 1  
Paulos, serviteur du messie Iéshoua, envoyé par appel et mis à part pour l’annonce d’Elohîms,


Je te répondrai par une question : comment s'appelle en Hébreu le
Fils d'Elohim le sauveur du monde, celui qui est le messie ?


Si tu crois comme moi que le salut vient des juifs, tu ne devrais pas
t'offusquer de me voir l'appeler par soin nom juif.


Si tu veux l'appeler Iesous c'est ton droit, je le
respecte, tu as dans mon article les mobiles pour lesquels je l'appelle désormais ainsi. J'agis par conviction donc ce n'est pas une faute de l'appeler
ainsi.


Fraternellement Nicolas 



Jean-Luc B 24/03/2013 05:59

.De par mon expérience personnelle, les démons ne semblent pas aussi instruits que JYH, puisqu'ils ils ignorent que Jésus voudrait dire « que disparaisse son nom et sa mémoire », car ils sortent
des gens possédés lorsqu'on leur en intime l'ordre dans ce nom. Sans compter les innombrables guérisons qui ont lieu depuis 2 000 ans dans le nom de Jésus.

Apparemment, les démons et les esprits impurs font davantage attention à l'autorité de la personne qui croit en Jésus-Christ qu'à la prononciation plus ou moins hébraïque du nom invoqué. Mais
chacun focalise sur ce qui suscite son intérêt...

Il n'est pas honnête de prétendre que le Nouveau Testament emploierait Yeshua, alors qu'il est écrit (en grec) Iésous (et non pas Yeshuz, comme le prononcent de façon blasphématoire les
talmudistes). C'est poussés par l'Esprit que des hommes ont écrit les évangiles et les épîtres en grec. Cette langue n'est donc pas à rejeter, mais à sonder pour en saisir le sens que l'Esprit y a
mis pour que nous vivions de la Vie d'En Haut dont nous parlent ces pages.

Effectivement, en hébreu ce nom signifie « Dieu sauve » ou « salut de Dieu », mais au delà du sens original de ce mot, c'est devenu un nom propre, qui parle d'un Personne particulière. Ce qui fait
que les apôtres y associent souvent l'adjectif « Sauveur » sans qu'on puisse parler pour autant de « bégaiement » :

« C'est de la postérité de David que Dieu, selon sa promesse, a suscité à Israël un SAUVEUR, qui est JÉSUS. » (Actes 13 : 23.)

« … en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et SAUVEUR JÉSUS Christ. » (Tite 2 : 13. traduction littérale du grec.)

« à ceux qui ont reçu en partage une foi du même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et SAUVEUR JÉSUS Christ » (2Pierre 1 : 1. traduction littérale du grec)

etc...

Prenons garde que les dissertations d'une théorie littéraire se prétendant hébraïque ne nous éloignent pas d'une réalité que nous sommes principalement appelés à vivre ! Lorsque Jésus voyait «
Satan tomber du ciel comme un éclair », ce n'était pas parce que les apôtres théorisaient sur le prononciation supposée du nom du Fils, mais parce qu'ils annonçaient la Bonne Nouvelle du salut avec
la puissance de l'Esprit et la foi dans l'Identité Divine de notre Seigneur et Sauveur.

Suivons simplement leur exemple.

Jean-Luc B

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens