Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 08:18

Oui encore un nouvel article sur le sujet pour faire réagir... Clin d'oeil du Seigneur ! 

 

NAITRE DE NOUVEAU   Jean-Pierre Trachsel   Suisse

 

1. Introduction

Une constatation alarmante est que sur un plan suisse et international, plus de 90 % de ceux qui se considèrent comme faisant partie du christianisme évangélique ne sont même pas nés de nouveau, selon les critères bibliques.

C’est ainsi que ces dernières années, on a vu surgir une quantité d’activités et d’initiatives diverses, telles que les procédures de relation d’aide, les séances de délivrances multiples, les grandes réunions de transmission de bénédictions et même diverses interventions de type sociale (aide aux drogués ; soutien des démunis ; accueil d’enfants et interventions missionnaires).

Ce genre d’oeuvres est excellent et souvent indispensable dans l’Eglise mais pas quant elles sont exécutées par des personnes non nées de nouveau, essayant de gagner les faveurs de Dieu de cette manière ou tout simplement de répondre à des impulsions naturelles, croyant servir le Seigneur.

Dans le passé, cette thématique a été traitée avec sérieux mais nous allons à l’avenir nous pencher avec plus d’attention sur ces questions fondamentales.

Combien de problèmes ont surgis dans le contexte des églises qui pourraient avoir comme origine l’absence d’une réelle nouvelle naissance chez certains acteurs de tensions et de divisions?

Au vu de ces réflexions, cette étude servira de courte esquisse de ce thème fondamentale « être né de nouveau ».

 

2. Nouvelle Naissance

Lecture biblique : Jean 1 : 1 — 8.

Un homme très important dans le peuple d’Israël est venu trouver Jésus de nuit (de peur de se faire mal voir et d’être jugé). Nicodème cherche à comprendre « le phénomène Jésus » qui l’impressionne mais le perturbe. Jésus ne se laisse pas troubler par les flatteries sur les phénomènes miraculeux mais il en vient rapidement au centre de sa mission. Il veut se constituer un peuple dans la continuation du peuple d’Israël existant mais avec une nouvelle nature, une nouvelle identité et une substance surtout spirituelle. Ce peuple est destiné à faire partie du Royaume de Dieu.

Ses déclarations sont sans équivoques et clairement exprimées :

Impossibilité de faire partie de ce peuple et de voir le Royaume à moins de naître de nouveau.

Cette nouvelle naissance est une réalité qui dérive de l’eau ( Mort et ensevelissement)  et de l’Esprit  ( résurrection en nouveauté de Vie).

Elle est totalement différente de la naissance naturelle.

L’homme qui a fait cette expérience est comme le vent imprévisible et incontrôlable pour le naturel mais sous le contrôle de l’Esprit Saint.

Gal. 6 : 15 — 16 _ Nous enseigne que l’Israël de Dieu est constitué par ceux qui sont devenus une nouvelle créature.

Déclaration : Celui qui n’est pas né de nouveau, ne fait pas partie du peuple de Dieu ni du Royaume. Il reste un homme psychique et charnel et ne reçoit pas les choses de Dieu  1 Cor. 2 : 14

La question que chacun doit se poser est  « Suis-je né de nouveau ? »

3. Nouvelle naissance

 signes et effets

Comme cette réalité est tellement indispensable, l’étape suivante et immédiate, c’est de reconnaître les signes et les effets de cette naissance extraordinaire.

Premier signe : L’assurance du Salut

Peut-on vraiment savoir qu’on est sauvé et né de nouveau ?

Naturellement, on doit le savoir ! 1 Jean 5 : 18 nous dit clairement _ « ,,, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle … » et Eph. 1 : 9 nous dit « … qu’Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté. ».

L’homme qui est né de nouveau le sait sans aucun doute car c’est une certitude merveilleuse qui remplit son coeur. C’est à la croix qu’il a reçu le pardon de ses péchés et cela le remplit de joie. Rom. 8 : 16 nous dit que c’est l‘Esprit Lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Second signe : La vie nouvelle se manifeste

La vie nouvelle se manifeste de l’intérieur vers l’extérieur car il est impossible qu’elle reste cachée. Jésus nous dit dans Matth. 7 : 16  « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits ». Si tu n’es qu’un chrétien de nom, tu te sentiras gêné de confesser Jésus et de dire ce qu’il est pour toi. Chacun qui est né de nouveau est forcément un témoin de Jésus car il a découvert que c’est Lui qui a porté ses péchés (Actes 4 : 20 / Rom. 10 : 10).

De même, cette nouvelle naissance a comme géniteur le Père céleste et nous accorde de multiples frères et soeurs. Ce Père, nous l’aimons de tout notre coeur ainsi que les membres de sa (notre) famille 1 Jean 4 : 7  11 / Gal. 4 : 6 / Jean 13 : 35.

Quatrième signe : Faim de la Parole de Dieu

Toute personne née de nouveau a faim de la Parole de Dieu. Jésus nous dit dans Jean 6 : 48  « Je suis le pain de vie ». Un homme se nommant chrétien et qui n’a aucune faim de la Parole de Dieu, n’a pas vécu la seconde naissance. Celui qui a la vie de Dieu en lui doit la maintenir par la nourriture divine  1 Jean 5 : 12 / Jean 5 : 39.

L’absence de la faim de la Parole de Dieu démasque un christianisme de façade, dénotant l’absence de nouvelle naissance.

Troisième signe : La vie de prière

Celui qui est né de nouveau a un esprit de prière. La prière est la respiration de l’âme et c’est une expression de la vie divine. Sans la prière, il meurt.

Si tu es né de nouveau, ce n’est plus toi qui pries mais c’est l’Esprit de Dieu qui prie en toi et par toi  Rom. 8 : 26. Celui qui ne peut pas prier avec les autres frères et soeurs, doit se poser de sérieuses questions sur sa relation avec le Seigneur et « sa

nouvelle naissance »  Actes 1 : 14 / 4 : 24.

Cinquième signe : Opposition de l’ennemi

L’homme né de nouveau est exposé aux assauts de l’ennemi. Le diable s’acharnera à vouloir le séparer de son Maître par le péché, par des adversaires qui le calomnieront à cause de sa foi et il essayera de le décourager et de lui insuffler des désirs de péché. Le « chrétien de façade » ne connaîtra pas ses attaques car il ne présente aucun danger pour le diable et pour son royaume.

Jésus nous dit dans Jean 16 : 33  « Vous aurez des tribulations dans le monde, mais prenez courage, j’ai vaincu le monde ».

De attaques très sévères se porteront également contre la vie de prière de celui qui est né de nouveau et il devra subir le mépris des chrétiens de forme.

Sixième signe : Victoire sur la tentation

Celui qui est né de nouveau a la victoire sur la tentation et sur le péché. La Bible nous dit que celui qui est né de Dieu, pratique la justice  1 Jean 3 : 29. Jésus a paru pour ôter le péché et celui qui demeure en Lui ne pèche plus.

Celui qui est né de Dieu ne pratique pas le péché, même, il ne peut pécher parce qu’il est né de Dieu  1 Jean 3 : 4 — 10. Celui qui n’expérimente pas ces réalités, est un enfant du diable.

Septième signe : L’attente du retour du Seigneur

La personne née de nouveau attend le retour de Jésus, dans la joie et avec un désir ardent. Nous vivons à une époque merveilleuse, où les prophéties bibliques s’accomplissent sous nos yeux. Nous attendons Jésus d’un instant à l’autre car 300 passages du Nouveau Testament soulignent ce glorieux évènement.

C’est un signe de l’Esprit de Dieu dans le croyant quand il peut dire « Amen ! Viens, Seigneur Jésus »  Apoc. 22 : 18 — 21.

4. Comment parvenir à la Nouvelle Naissance

Si nous sommes comme Nicodème, en face d’une extraordinaire réalité qui nous remue, il nous reste plus qu’à nous écrier : comment cela peut-il se faire ? Jean 3 : 9.

Que pouvons nous faire concrètement ?

Sans entrer dans les détails du plan du salut selon la Bible, nous pouvons dire courtement ceci : A la base, tout homme est foncièrement pécheur, sans capacité de se racheter en face de son Dieu  Es 64 : 5 / Rom. 3 : 9 — 20 /.

Aucune bonne oeuvre ne peut servir de rachat pour ses péchés, car Dieu hait

tout péché  Rom. 6 : 23 / Eph. 2 : 1, 9, 10 / Rom. 3 : 19, 20 / 4 : 6 / Gal. 2 : 16 /

etc.

Alors, la réponse à la question « Puis-je faire quelque chose pour ma nouvelle naissance ? » est  Non ! Absolument rien à faire !

La nouvelle naissance est un don de Dieu, un miracle surnaturel que tu ne saurais provoquer.

Comme ta mère a subi des douleurs extrêmes pour te donner la vie naturelle sans que tu doives te faire un souci quelconque, pour la nouvelle naissance, il en va de même.  Jésus a souffert et saigné pour toi. Il t’a enfanté dans les plus affreuses souffrances en portant sur lui les péchés du monde  Jean 1 : 29. Il est mort pour te donner la vie.

Voilà pourquoi tu n’as plus rien à faire pour ta nouvelle naissance : Jésus seul avait le pouvoir de s’en charger.

Alors, quel sera ton rôle ?

Te repentir pour tes péchés, te convertir et accepter l’oeuvre de notre Seigneur sans restrictions.

Dieu dit ceci  « A tous ceux qui l’on reçu, à ceux-là Il a donné le pouvoir de devenir Enfants de Dieu  Jean 1 : 12. Ceux qui ne l’on pas reçu, ne sont pas nés de nouveau.

C’est l’acceptation de cette promesse finale et définitive qui détermine si nous sommes nés de nouveau !

Veux-tu prendre Dieu au mot et accepter ce qu’Il dit ?  Jean-Pierre Trachsel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens