Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 11:52

 

Comment celui qui a été élevé en tant qu'homme au rang de souverain sacrificateur peut-il être en même temps Dieu ?

Nous avons des « a priori » et des blocages spirituels concernant la foi parce nous fuyons étrangement la vérité de certains passages des écritures parce qu'ils remettent en question les fondements doctrinaux qui nous ont été enseignés.

Ces dogmes sont devenus pour nous des rocs de doctrines qui nous interdisent toutes recherches, ou toute remise en cause de ce qu'on appelle à tort des « credo ».

L'examen de nos acquis nécessite du courage et de l'honnêteté.

 

Tite 1:9 Attaché à la véritable doctrine qui doit être enseignée, afin qu’il soit capable, tant d’exhorter, selon la saine doctrine, que de convaincre ceux qui s’y opposent.

 

1 Timothée 6:3 Si quelqu’un enseigne autrement, et ne s’attache pas aux salutaires paroles de notre Seigneur Jésus–Christ, et à la doctrine qui est selon la piété,

 

Hébreux 5 : 1 C’est pourquoi, laissant les premiers principes de la doctrine de Christ, tendons à la perfection, ne posant pas de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, et de la foi en Dieu, 2 De la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel,

 

C'est écrit mais on ne veut pas y croire : cela s'appelle de la séduction et de l'endoctrinement...

Cela devient pour certains des forteresses, ne soyons pas étonnés d'y voir des comportements sectaires pouvant s'adonner aux menaces et à la violence verbale.

 

Est-ce que la doctrine de Christ était sa propre doctrine ?

La réponse est évidente et claire. Toutefois la réponse devient compliquée à décrypter dès lors que nous sommes englués dans les doctrines des hommes.

 

La première réponse vient de notre maître...

Jean 7:17 Si quelqu’un veut faire la volonté de Dieu, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef.

 

Le Nom de Dieu est associé à sa doctrine.

1 Timothée 6:1 Que tous les esclaves qui sont sous le joug, regardent leurs maîtres comme dignes de tout respect, afin que le nom de Dieu et la doctrine ne soient pas blasphémés ;

 

Tite 2:10 A ne rien détourner, mais à montrer une entière fidélité, afin de faire honorer en toutes choses la doctrine de Dieu notre Sauveur.

 

La doctrine de Christ est celle de son Père et de notre Dieu.

Hébreux 6:1 C’est pourquoi, laissant les premiers principes de la doctrine de Christ, tendons à la perfection, ne posant pas de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, et de la foi en Dieu,

2 Jean 1:9 Quiconque est transgresseur et ne demeure pas dans la doctrine de Christ, n’a point Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine de Christ, a et le Père et le Fils.

 

Tite 2 13 en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus–Christ, lsg

 

S'il est un aspect du ministère de Jésus qui doit nous aider à comprendre la nature du Père et du Fils c'est bien celui de sa médiation en tant qu'homme et non comme nous l'entendons trop souvent : « Jésus était parfaitement Dieu et homme » ce n'est pas ce que Paul dit. Le seul médiateur entre Dieu et nous est un homme venu du ciel, un homme nouveau mais un homme à 100 %.

 

 

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ, homme,

 

Quelqu'un me disait, «  tu vois OK Jésus a été engendré mais Christ le messie existe de toute éternité donc il est Dieu...

Voilà le genre de déduction qui vient effacer les propos de Paul de 1 Timothée 2 : 5

Pour moi certains textes sont limpides il n' y a pas lieu de mettre en doute que le Christ de Paul était bien un homme...

Paul avait bien reçu la révélation de cette médiation de Christ et notre filiation, il est ce souverain sacrificateur dont nous avions besoin.

Ephésiens 2 : 12 Vous étiez en ce temps–là sans Christ, séparés de la république d’Israël, étrangers par rapport aux alliances de la promesse, n’ayant point d’espérance, et sans Dieu dans le monde. 13 Mais maintenant, en Jésus–Christ, vous qui étiez autrefois éloignés, vous êtes rapprochés par le sang de Christ. 14 Car c’est lui qui est notre paix, lui qui des deux peuples n’en a fait qu’un, en abattant le mur de séparation ; 15 Ayant détruit en sa chair l’inimitié, la loi des préceptes, laquelle consistait en ordonnances ; afin qu’il formât en lui–même des deux un seul homme nouveau, après avoir fait la paix ; 16 Et qu’en détruisant lui–même l’inimitié, il réconciliât avec Dieu, par la croix, les uns et les autres en un seul corps. 17 Et il est venu annoncer la paix, à vous qui étiez loin, et à ceux qui étaient près ; 18 Car par lui nous avons, les uns et les autres, accès auprès du Père, dans un même Esprit. 19 Ainsi, vous n’êtes plus ni des étrangers, ni des gens de dehors, mais concitoyens des Saints, et de la maison de Dieu ;20 Étant édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, dont Jésus–Christ est la pierre angulaire, 21 En qui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint au Seigneur, 22 En qui aussi vous êtes édifiés ensemble, pour être la maison de Dieu par l’Esprit.

 

Jean 3:31 Celui qui vient d’en haut est au–dessus de tous ; celui qui vient de la terre est de la terre et parle de la terre ; celui qui est venu du ciel est au–dessus de tous.

Jean 3:13 Or personne n’est monté au ciel, que celui qui est descendu du ciel, savoir, le Fils de l’hommequi est dans le ciel ( maintenant ) .

Jean 6:33 Car le pain de Dieu est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde.

Jean 8:23 Et il leur dit : Vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ;

 

Celui qui est issu du Père et celui que le Père a engendré qui a sa nature ( qui est Esprit) , c'est en cela qu'il est un homme nouveau venu dans une chair semblable à la notre qui a vécu sans péché et que le Père a glorifié à cause de son obéissance et de son œuvre.

Il est l'homme glorifié assis à la droite du Père et qui exerce ce ministère de souverain sacrificateur pour toujours.

Jean 16:27 Car le Père lui–même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis issu de Dieu. 28 Je suis issu du Père, et je suis venu dans le monde ; je laisse de nouveau le monde, et je vais au Père.

Jésus était un homme divin et parfait venu du ciel.

Jean 8:23 Et il leur dit : Vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde.

C'est de sa nature que nous sommes invités à nous revêtir

Ephésiens 4:24 Et à vous revêtir du nouvel homme, créé à l’image de Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité.

Colossiens 3:10 Et ayant revêtu le nouvel homme, qui est renouvelé, dans la connaissance, à l’image de celui qui l’a créé.

 

Galates 1:12 Car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus–Christ. ( l'Homme que Dieu a ressuscité et glorifié )

Ephésiens 3:3 C’est par révélation qu’Il m’a fait connaître ce mystère, comme je viens de l’écrire en peu de mots.

 

Le ministère de souverain sa sacrificateur de notre Seigneur est aussi un argument de plus pour le voir dans la juste position de ce sacerdoce qui est le sien maintenant.

Ce ministère sacerdotal temporel des souverains sacrificateurs est devenu intemporel pour Christ.

 

Je voudrais aborder le statut de médiateur que le Christ glorifié, assis à la droite de la majesté divine tient aujourd'hui. Notre Dieu et Père l'a élevé au rang de souverain sacrificateur pour l'éternité.

 

Le ministère de Christ sur terre est bel et bien définitivement accompli, il se poursuit maintenant dans le ciel en tant que souverain sacrificateur. Ce ministère est pour Son Eglise et assuré par le Seigneur de gloire depuis son ascension et sa glorification.

 

Hébreux 2:17 C’est pourquoi il a fallu qu’il devînt semblable en toutes choses à ses frères ; afin qu’il fût un souverain Sacrificateur, miséricordieux, et fidèle dans les choses de Dieu, pour expier les péchés du peuple.

Hébreux 3:1 C’est pourquoi, frères saints, qui avez pris part à la vocation céleste, considérez l’apôtre et le souverain Sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus–Christ,

 

Hébreux 4:14 Puis donc que nous avons un grand souverain Sacrificateur, qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, retenons ferme notre profession. 15 Car nous n’avons pas un souverain Sacrificateur qui ne puisse compatir à nos infirmités, au contraire, il a été éprouvé en toutes choses, comme nous, mais sans péché.

 

C'est Dieu qui l'a déclaré souverain sacrificateur pour toujours

 

Hébreux 5 : 1 En effet, tout souverain sacrificateur pris du milieu des hommes est établi pour les hommes dans le service de Dieu, afin de présenter des offrandes et des sacrifices pour les péchés. 2 Il peut être indulgent pour les ignorants et les égarés, puisque la faiblesse est aussi son partage. 3 Et c’est à cause de cette faiblesse qu’il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés, comme pour ceux du peuple. 4 Nul ne s’attribue cette dignité, s’il n’est appelé de Dieu, comme le fut Aaron. 5 Et Christ ne s’est pas non plus attribué la gloire de devenir souverain sacrificateur, mais il la tient de celui qui lui a dit : Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui ! 6 Comme il dit encore ailleurs: Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l’ordre de Melchisédek. 7 C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ( lorsqu'il était sur terre ) ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, 8 a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel, 10 Dieu l’ayant déclaré souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek. 11 Nous avons beaucoup à dire là–dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. 12 Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide. 13 Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant. 14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

 

Hébreux 6:20 Où Jésus est entré pour nous comme un précurseur, ayant été fait souverain Sacrificateur pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédec.

 

Hébreux 7:1 Car c’est ce Melchisédec, roi de Salem, et sacrificateur du Dieu souverain, qui alla au–devant d’Abraham, lorsqu’il revenait de la défaite des rois, et qui le bénit ;...26 Or, il nous fallait un tel souverain Sacrificateur, saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé au–dessus des cieux ;

 

Hébreux 8:1 Or, le point capital de ce que nous avons dit, c’est que nous avons un tel souverain Sacrificateur, qui est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux,..3 Car tout souverain sacrificateur est établi pour offrir des dons et des sacrifices ; c’est pourquoi il est nécessaire que celui–ci ait aussi quelque chose à offrir.

 

Hébreux 9:7 Mais seul, le souverain sacrificateur entre dans le second, une fois l’année : non sans porter du sang, qu’il offre pour lui–même et pour les péchés du peuple ;...11 Mais Christ, étant venu comme souverain Sacrificateur des biens à venir, ayant passé par un tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’a point été fait de main d’homme, c’est–à–dire, qui n’est point de cette création,...25 Non pour s’offrir lui–même plusieurs fois, comme chaque année le souverain sacrificateur entre dans le saint des saints avec un sang autre que le sien propre,

 

Hébreux 13:11 Les corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le souverain sacrificateur, pour le péché, sont brûlés hors du camp.

 

Ce que nous lisons est clair :

Le grand prêtre souverain de la religion juive était un homme comme tous les autres. Il assurait la médiation entre Dieu et les hommes, il les repr2sentait devant Dieu et offrait des sacrifices pour leur pardon. Le péché des hommes étaient couverts et non effacés.

Il pouvait compatir et comprendre ceux qui ne savent pas et se trompent car lui-même était un homme assujetti aux mêmes faiblesses.

Voilà pourquoi il devait traiter son propre péché en offrant pour lui-même des sacrifices avant de pouvoir assurer les services pour le peuple. On voit ici que pour Jésus cela était différents puisque lui était sans péché, et qu'il a offert un sacrifice parfait et éternel. «  le sang de l'alliance ordonné par Dieu » 

Ce ministère correspondait à un appel de Dieu, personne ne pouvait s'autoproclamer souverain sacrificateur.

Jésus ne s'est pas attribué la gloire de devenir grand prêtre, c'est Dieu son Père qui l'a élevé à fonction sacerdotale en l'honorant et lui disant : Tu es mon Fils et je t'ai engendré aujourd'hui.

 

Jésus n'a jamais offert de sacrifices d'animaux dans le temple pouvait le faire le grand prêtre encore en service pendant son ministère terrestre.

Ce ministère de médiation, il l'a commencé sur terre en offrant des prières de supplication à son Père céleste mais surtout en donnant sa vie sur la croix. Il poursuit ce sacerdoce dans la gloire assis à sa droite. Il a prié aussi pour lui-même sachant que Dieu son Père pouvait le libérer de l'emprise de la mort vers laquelleil allait devoir passer. Il avait certainement conscience qu'il était le Fils de Dieu, et a appris l'obéissance au travers de l'abandon de sa propre volonté à celle ce son Père. Cela on l'oublie trop souvent, c'est le cœur même de sa souffrance mourir à lui-même.

Cette obéissance jusqu’au-boutiste l'a rendu parfait dans la souffrance au point de devenir une source de salut éternel pour ceux et celles qui veulent bien le suivre dans l'obéissance.

Maintenant Dieu lui a donné un sacerdoce immuable selon le rang de Melchisédek. C'est vrai que cela est particulier et mystérieux mais cela ne m'empêche pas d'aimer Jésus et de dormir tranquille.

Comme je le pense tout dans les écritures est important et rien de ce qui y figure est à négliger, toutefois tout n'est pas essentiel et tout n'a la même importance.

 

L'auteur de l'épître dans le contexte justement de notre grand souverain sacrificateur dit que nous avons besoin encore d'être enseigné sur des choses basiques de la foi, car nous ne pouvons pas imaginer comprendre des choses spirituelles plus profondes si nous ne les avons pas assimilées. Notre discernement du bien et du mal, viendra par l'expérience dès lors que nous aurons grandi en maturité spirituelle.

C'est pourquoi à ce sujet nous avons beaucoup de choses à dire, qui sont difficiles à expliquer, parce que nous sommes devenus lents à comprendre.

Jean 16:12 J’ai encore plusieurs choses à vous dire ; mais elles sont encore au–dessus de votre portée.

2 Pierre 3:16 Et comme il le fait dans toutes ses épîtres, quand il y parle de ces choses ; parmi lesquelles il en est de difficiles à entendre, que les personnes ignorantes et mal assurées tordent, comme les autres écritures, à leur propre perdition.

 

Le balayage de ce passage d'Hébreux nous permet de retenir plusieurs choses importantes

Le souverain sacrificateur n'était et ne pouvait qu'être qu'un homme. Cf : 1 Timothée 2 : 5

C'est Dieu qui a choisi Jésus comme souverain sacrificateur.

Ce ministère qui était imparfait en tant que souverain sacrificateur a été rendu parfait par un Homme sans péché pour nous donner un salut éternel.

 

1 Corinthiens 15 45 Suivant qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante ; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant ; ...47 Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel.

 

Le fait que le souverain sacrificateur soit un homme lui permettait de comprendre les pécheurs et d'avoir compassion d'eux. Mais il ne pouvait pas présenter un sacrifice parfait puisque lui-même était imparfait et limité à cause de son propre péché. Ce qui était plus le cas avec Jésus , car lui était sans péché. Il a offert sa vie en sacrifice parfait en une seule fois en rançon pour nos péchés. Ce sacrifice fait une fois pour toute est encore valable aujourd'hui et pour l'éternité.

 

Nous venons de dire que les souverains sacrificateurs devaient être pris parmi la lignée d'Aaron, quoique lors de l'occupation romaine, les souverains sacrificateurs étaient choisi par les romains. Jésus n'a pas été choisi par les hommes, mais par Dieu, pour devenir le souverain sacrificateur parfait. Il n'a d'ailleurs jamais présenté de sacrifice dans le temple à la manière des sacrificateurs, mais son ministère était spirituel, et c'est parfaitement en accord avec la volonté de Dieu qu'il est devenu ministre d'un culte qui n'est pas terrestre, mais spirituel. Dieu d'ailleurs ne dit pas que Jésus est sacrificateur selon la classe d'Aaron, mais qu'il l'est selon la classe de Melchisédek. Nous aurons l'occasion de revenir sur Melchisédek plus tard car au chapitre 7 l'auteur va développer sa pensée à propos de Melchisédek.

 

L'auteur de l'épître aux Hébreux parle de la supériorité de Jésus sur les anges, sur Moïse, sur les souverains sacrificateurs. Il explique clairement les bases de la foi. Nous avons tous les moyens pour comprendre la volonté de Dieu en étudiant sa parole. Mais allons plus loin dans le compréhension de la volonté de Dieu et vivre dans l'unité du Père et du Fils par l'Esprit de Dieu qui demeure en nous.

 

Il y a donc dans le ciel, un homme glorifié qui nous représente devant Dieu, "un tel souverain sacrificateur nous convenait, saint, innocent, sans souillure, séparé des pécheurs, et élevé plus haut que les cieux". Etant toujours vivant pour intercéder pour nous". Nous pouvons bien associer nos cœurs à celui de Jude: "au seul Dieu, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, force et pouvoir, dès avant tout siècle, et maintenant, et pour tous les siècles! (A Dieu seul notre sauveur par notre Seigneur Jésus-Christ)Amen."

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Watier 19/02/2012 20:54

Vous écrivez que certains disent:"Jésus était parfaitement Dieu et homme" et vous réfutez cela en citant 1Tim 2/5.
Mais que faites-vous de certains versets comme Jn 1/1:"la Parole était Dieu" ou Col 1/15:"Jésus..le premier-né de toute la création". En grec,1er né signifie "auteur", confirmant Jn 1/3:"TOUT a été
fait par elle (la Parole=Jésus).
S'Il était "au commencement"(Jn1/2),donc avant toute création, il n'a pas pu être créé après Adam !
La Bible est un ensemble qui s'explique par la Bible et tous les versets doivent s'accorder. Bien amicalement .JP

Angèle 19/02/2012 19:33

Comment Celui qui a été élevé en tant que Fils de Dieu ne pourrait-il pas être en même temps Dieu?
Vous avez des «a priori» et des blocages spirituels concernant Jésus-Christ parce vous fuyez étrangement la Vérité de certains passages des écritures parce que vous remettez en question les
fondements doctrinaux que la Parole de Dieu nous enseigne.

« (...) de qui est sorti, selon la chair, Christ, qui est Dieu au-dessus de toutes choses, béni éternellement. Amen!» (version Ostervald) Romains 9:5

«Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal à Dieu, mais s'est dépouillé lui-même [Jésus],
en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes»
Philippiens 2: 5-7
Donc, Dieu s'est dépouillé et s'est fait homme pour porter nos péchés en son Corps sur le bois.

«Le Christ [Jésus] est l'image visible du Dieu invisible. Il est le Fils premier-né, supérieur à tout ce qui a été créé. Car c'est par Lui [Jésus] que Dieu a tout créé dans les cieux et sur la
terre, ce qui est visible et ce qui est invisible: les puissances spirituelles, les dominations, les autorités et les pouvoirs.
Dieu a tout créé par Lui et pour Lui. Il [Jésus] existait avant toutes choses, et dans leur relation avec Lui [Jésus] toutes les parties de la Création sont maintenues à leur place.
Il [Jésus] est la tête du corps que constitue l'Église ; c'est en Lui [Jésus] que commence la Vie nouvelle, Il est le commencement,[l'Alpha] le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le
premier.
Car Dieu a décidé d'être pleinement présent en son Fils . De même Il a décidé de réconcilier l'Univers entier avec Lui par le Fils. Dieu a établi la paix par la mort de son Fils sur la Croix et
ainsi Il a réconcilié toutes choses avec Lui, soit sur la terre soit dans les cieux. » Colossiens 1: 15-20
Que Dieu vous bénisse
Angèle. in Christ

Dokimos 23/02/2012 10:15




Bonjour Angèle,


merci pour votre commentaire, votre réaction est courante, elle celle de personnes à qui
ont a enseigné une doctrine que vous avez assimilée et intégrée comme étant la vérité.


La vérité est une personne et non un dogme, ( Jésus ) Jésus n' a jamais dit qu'il était
Dieu l'égal du Père. Il a toujours dit qu'il y avait un seul Dieu.


1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul
médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ homme,


Dieu est Esprit, il n'est pas un homme.   Dieu qui est Esprit ne pouvait pas être cloué sur une croix. C'est un homme glorifié qui est maintenant assis à la droite du Père notre Dieu et qui intercède pour
nous.


Jésus a pris nos péchés et s'est chargé de
nos maladies, Dieu qui est Esprit ne pouvait pas mourir.


Si comme vous le citez Jésus est l'image du Dieu invisible, il n'est que l'image et donc pas Dieu. Il
est un homme nouveau dans lequel Dieu s'est manifesté à nous en le remplissant de son Esprit et de sa nature.


Concernant Romains 9 : 5 Les traductions sont partagées et rendent les unes ou Christ est Dieu béni éternellement
et les autres ou Christ est au dessus de tout, Que Dieu soit béni éternellement !


Romains 9 :5 et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Messie, qui est
au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement Amen!


La dernière partie de cette phrase est une prière de bénédiction adressée à Dieu. 


Si Paul pensait que Jésus était Dieu il
l'aurait dit dans toutes ses lettres, au contraitre il fait toujours la différence entre Le Père et son Fils. Toutes les salutations apostoliques sont adressées au Nom de Dieu notre Père et du
Seigneur Jésus-Christ.


Je vous invite à lire attentivement tout ce
que Jésus dit à son sujet.


Par ailleurs je n'ai pas de blocage avec les
écritures mais j'en ai avec la doctrine et l'interprétation que les hommes en font.


Fraternellement,
Nicolas


 



Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens