Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 19:56

Pas de « copier coller » possible …pour l'Eglise du 21ème siècle. Le modèle de fonctionnement de nos assemblées chrétiennes ne peut pas avoir un mode opératoire et une organisation totalement identiques à ceux de l'Eglise naissante.

Nous pouvons certes nous en inspirer mais pas l'importer intégralement si nous désirons être au plus près de la vérité.

La réforme des cœurs et des structures de l’Église de Jésus-Christ doit être conduite par le Seigneur lui seul, puisqu'il est la tête et le chef de son corps qu'il bâtit et qu'il dirige.

Notre recherche de fonctionnement ne doit pas être perçu comme un déni ou une farouche position d'indépendance que nous voudrions prendre par rapport au système traditionnel de l'Eglise que nous avons connu.

 

L'Eglise de Jésus est un organisme vivant qui traverse l'histoire des hommes et qui ne change pas sur l'essentiel qui est la Parole et la loi de Christ. L'Eglise s'adapte mais ne peut pas voir son message et sa mission changer car Celui qui la dirige et qui la bâtit ne change pas.

Hébreux 13:8 Jésus–Christ est le même hier, aujourd‘hui, et pour toujours. L'Eglise de Jésus traverse les cultures, le temps et transcende les traditions sans changer car Dieu soutient toute chose par Sa Parole qui est immuable à l'instar de Dieu.

Jean 1 : 1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

2 Elle était au commencement avec Dieu.3 Tout a été fait par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

Jacques 1:17 Toute grâce excellente et tout don parfait viennent d’en haut, et descendent du Père des lumières, en qui il n’y a ni variation, ni ombre de changement.

 

Sa parole ne change pas. L'environnement de l'Eglise a évolué au cours des siècles. Inéluctablement son organisation et son fonctionnement ont changé et changera au fur et à mesure qu'elle avance.

Le message central du Christ lui n'a pas changé et ne changera jamais. Les hommes ont souvent fait dévier l'Eglise de Jésus de l'essentiel, c'est à dire de son contenu doctrinaire et surtout des enseignements du Christ.

C'est la raison pour laquelle il y a deux Eglises : Celle que Jésus continue à bâtir lui-même et que personne ne peut détruire et corrompre et l'autre, celle que les hommes bâtissent avec leurs institutions et organisations pour Jésus.

L'abîme entre elles est grand. C'est encore la raison pour laquelle le Saint-Esprit suscite des mouvements de réforme pour nous convier à un retour permanent à la Parole et la saine doctrine.

 

Ephésiens 5 : 25 Maris, aimez vos femmes, comme aussi Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui–même pour elle ; 26 Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole ;27 Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

Dans ce passage, nous avons l'habitude de nous arrêter sur le fait que les maris doivent aimer leurs femmes, et cela se fait au détriment du reste qui est le plus important « l'Eglise »

Ce que nous noterons ici c'est que Jésus-Christ s'est donné pour l'Eglise, il la sanctifie, la purifie, la lave par la Parole, pour lafaire paraître devant lui glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, c'est à dire sainteet irrépréhensible.

Voilà pourquoi dans Jean 17 nous pouvons voir l'importance que Jésus accorde à sa Parole dans notre communion avec Lui et notre Père céleste.

V 6 ils ont gardé ta parole.

V 8 Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données, et ils les ont reçues, et ils ont connu véritablement que je suis venu de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé.

V 14 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme je ne suis pas du monde.

V 17 Sanctifie–les par ta vérité ; ta parole est la vérité.

V 19 Et je me sanctifie moi–même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité.

« Eux » ici c'est sensé être ceux qui constituent l'Eglise; ceux qui croient.

V20 Or, je ne prie pas seulement pour eux ; mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ;

L'exemplarité de cette église naissante peut toutefois dans l'esprit être une source fiable d'inspiration et donc d emodélisation partielle pour nous chrétiens de l'Eglise d'aujourd'hui.

 

2 Corinthiens 3 2 Vous êtes vous–mêmes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue par tous les hommes ; 3 Car il est évident que vous êtes une lettre de Christ, due à notre ministère, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; non sur des tables de pierre, mais sur les tables de chair, celles du cœur. 4 Or, c’est par Christ que nous avons une telle confiance devant Dieu.5 Non que nous soyons capables par nous–mêmes de penser quelque chose, comme de nous–mêmes ; mais notre capacité vient de Dieu, 6 Qui lui aussi nous a rendus capables d’être ministres de la nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie. 7 Or, si le ministère de mort, celui de la lettre, gravée sur des pierres, a été si glorieux que les enfants d’Israël ne pouvaient fixer leurs regards sur le visage de Moïse, à cause de l’éclat de son visage, bien que cet éclat dût s’évanouir ; 8 Combien le ministère de l’Esprit ne sera–t–il pas plus glorieux ? 9 Car, si le ministère de condamnation a été glorieux, le ministère de la justice abonde bien plus en gloire. 10 Et, en effet, ce premier ministère, qui a été glorieux, ne l’a point été, à cause de la gloire surabondante du second. 11 Car, si ce qui devait prendre fin a été glorieux, ce qui est permanent est beaucoup plus glorieux.( immuable ) 12 Ayant donc une telle espérance, nous usons d’une grande liberté,

13 Et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile sur son visage, afin que les enfants d’Israël ne vissent pas la fin de ce qui devait disparaître. 14 Mais leurs esprits ont été endurcis jusqu’à présent. Car encore aujourd’hui ce même voile demeure sur la lecture de l’Ancien Testament, sans être levé, parce qu’il n’est ôté que par Christ. 15 Encore aujourd’hui, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leur cœur.16 Mais quand ils se convertiront au Seigneur, le voile sera ôté. 17 Or, le Seigneur est l’Esprit ; et où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.

 

L'application d'une structure, d'un fonctionnement appartenant à l'histoire de nos frères de l'Eglise naissante des premiers siècles leurs appartient. Pour nous elle est dépassée, elle ne nous apportera pas la vie mais la mort. Leur vécu et leurs expériences doivent toutefois nous servir d'instruction pour que l'Eglise en avançant puisse trouver son propre mode de fonctionnement approprié à sa marche aujourd'hui.

1 Corinthiens 10:11 Tous ces événements leur sont arrivés pour nous servir d‘exemples. Ils ont été mis par écrit pour que nous en tirions instruction, nous qui sommes parvenus aux temps de la fin.

 

Le commencement d'une chose n'est jamais égale à sa fin. L'histoire de l'Eglise de Jésus, a un commencement et une fin en Christ Lui-même : l'alpha et l’oméga. L'apogée et la pleine maturité de l'Eglise seront effectives lorsque Jésus viendra chercher son épouse.

 

Colossiens 1:18 Il est lui–même la tête de son corps qui est l’Eglise. Ce Fils est le commencement, le Premier–né de tous ceux qui sont morts, afin qu’en toutes choses il ait le premier rang.

 

L' Eglise de Jésus-Christ traverse les siècles et écrit sa propre page d'histoire mais reste une et indivisible de celle qui l'a précédée et de celle qui la suivra. Même si sa forme et son mode d'expression changent, son fondement spirituel est immuable.

La doctrine de Christ ne peut pas connaître de variation. Les gens changent, et sont peut-être plus évolués, mais ont tout autant besoin d'être sauvés et de vivre un changement de cœur radical.

 

L'Eglise naissante lorsqu'elle se met en place n'est pas à sa maturité. L'Eglise de Jésus-Christ à ce moment de son histoire sort directement du judaïsme. Cette Église qui prenait forme et qui a connu une expansion fulgurante, était encore empreinte de ses racines juives dont elle ne pouvait pas se débarrasser si facilement.

Nous ne devons pas avoir honte de nos origines judaïques mais nous ne devons pas y revenir au judaïsme en ce qui concerne la pratique.

L'Eglise de Jésus-Christ reste un corps et un organisme vivant qui connait à chaque moment de son histoire une expérience spécifique propre.

Voilà pourquoi un suivi scrupuleux de tout ce nos frères faisaient dans cette Église naissante est une erreur. Nous ne devons pas chercher à l'importé à 100 % car nous avons évolué ainsi que notre environnement. Nos avancées technologiques incessantes accentuent la nécessité pour nous de comprendre que notre mode de fonctionnement en Église est en mutation permanente, sans que l'essentiel de notre foi puisse changer.

Si Jésus était avec nous en Europe ou en Israël aujourd'hui il porterait un bleu-jeans, utiliserait internet et prendrait l'avion.

Ce qu'il nous faut éviter c'est justement que l'évolution technologique nous fasse oublier « l'essentiel » : Le message du Christ seule espérance des nations.

 

Seul Jésus était, est et sera toujours parfait dans tout ce qu'il a fait, fait encore et fera. Les disciples de l'agneau ne sont pas plus parfaits que nous le sommes et nous ne devons pas être plus royalistes que le roi. Nous sommes seulement parfaits en Lui.

Au plus, nous pouvons être comme Lui. Luc 6:40 Le disciple n’est point au–dessus de son maître ; mais tout disciple accompli sera comme son maître.

 

Si nous cherchions dans le tout le Nouveau Testament tout ce qui pourrait être un modèle pour notre fonctionnementet notre organisation de l’Eglise aujourd'hui,nous serions en déphasage et dans l'incapacité d'être conduit correctement dans notre marche. Non pas parce que cela soit mauvais en soi, mais parce que cela ne pourra pas être totalement adapté aux besoins de l’Eglise aujourd'hui.

Notre recherche d'une conduite conforme au modèle de l'Eglise naissante nous amèneraient à la mort. La reproduction de ces soi-disantes structures cette Église ne sera jamais une réponse fiable à la volonté du Seigneur pour nous, si n'écoutons pas Dieu nous parler directement aujourd'hui.

La vie du Christ passe par notre communion avec Lui donc l'écoute de à Sa voix à l'instant présent et à notre obéissance qui doit suivre.



Suite ….

Quelles sont les choses dans notre fonctionnement en assemblée que nous pouvons retenir et celles qu'il faut oublier ou enterrer ?

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens