Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 08:55

 

Au commencement, la terre était informe et vide, mais ceci ne découragea pas le Tout-Puissant. Il regarda le ténébreux abîme et en conclut : «Tout ce qui est nécessaire, c'est de la lumière!». De même, au commencement de nos vies spirituelles, nous sommes «informes et vides» et Dieu, avec la même assurance dit : «Tout ce dont ils ont besoin est un peu de lumière!». Souvenez-vous que c'est la responsabilité du Seigneur de créer et notre responsabilité de nous soumettre à Sa création.

Dieu utilise trois éléments pour former la vie. D'abord, Il a besoin d'un «rien». Le Tout-Puissant commence toujours Ses œuvres grandioses à partir de rien. C'est important parce que c'est là que nous entrons en scène. Ensuite, Son Esprit doit se mouvoir au-dessus de ce «rien».

 

Et finalement, Il veut que Sa Parole, qui est quelque chose, pénètre ce «rien».

 

Dieu n'a aucune difficulté pour créer quelque chose à partir de rien. La seule ombre au tableau, c'est quand ce «rien» ne sait pas qu'il est rien et pense au contraire qu'il est quelque chose. Dans ce cas-là, Dieu doit le réduire à néant avant qu'il devienne bon à quelque chose. Est-ce que vous me suivez toujours? Paul exprima cette pensée mieux que moi quand il dit : «Si quelqu'un pense être quelque chose, quoiqu'il ne soit rien, il s'abuse lui-même.» (Gal. 6. 3).

 

Même en tant que chrétiens, si nous pensons que nous sommes «quelque chose» au point de nous considérer supérieurs aux autres, ou sages à nos propres yeux, nous nous trompons nous-mêmes! La seule «chose» qui soit vraiment, c'est Dieu.

 

Si nous avons la ferme conviction que nous ne sommes rien sans Dieu et que dans le même temps nous reconnaissons que toute grâce conférée par Lui sert au bien des autres, il n'y a pas de limite à ce qu'il peut faire avec nous. Reconnaître que nous ne sommes rien est une grande réussite à Ses yeux. Car nous ne dépensons plus notre énergie pour nous exalter ou nous défendre nous-mêmes, mais pour nous attacher à Christ et dépendre de Lui.

 

Dieu n'est pas choqué par le chaos. Il y aura des moments où, comme l'univers avant la création, vous découvrirez que votre vie est «informe et vide». Ne vous inquiétez pas outre mesure. Quand vous constatez le chaos au plus profond de vous-même, ne vous affolez pas.

 

Vous connaissez un nouveau départ. Il a fallu assez longtemps au Seigneur pour vous aider à reconnaître que vous n'êtes «rien».Que tous ceux donc qui savent qu'ils ne sont rien, se réjouissent. Vous êtes beaucoup plus avancés que ceux qui se prennent pour quelque chose. Les orgueilleux qui se considèrent comme des gens spéciaux, refusent de regarder en face les régions ténébreuses et chaotiques de leur âme.et les cachent tout simplement. Mais si nous sommes transparents, l'Esprit et la Parole peuvent œuvrer en nous pour apporter vie et ordre. Tout ce qui nous reste à faire est de nous ouvrir et de confesser notre néant au Saint-Esprit.

 

«Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos coeurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.» (2 Cor. 4. 6).

 

C'est la façon dont notre grand Créateur opère. Il fait briller la lumière dans les ténèbres! La seule chose qu'Il attend de nous est que nous soyons honnêtes sur les ténèbres qui nous habitent et que nous les confessions au lieu de les cacher.

 

«Ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, condamnez-les plutôt... mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière.» (Éph. 5. 11, 13).

 

Quand les ténèbres sont exposées à la lumière, elles deviennent lumière. En fait, la raison même de nos ténèbres devient visible car Dieu l'éclaire de Sa lumière. Si vous persévérez - si vous exposez continuellement vos ténèbres à la lumière de la grâce et de la puissance de Dieu - celle-ci finira par briller en vous de l'intérieur. Vos ténèbres deviendront lumière.

 

Bien-aimé, si vous savez qu'en vous-même vous n'êtes «rien», vous êtes un parfait candidat pour devenir «quelque chose» en Dieu! Voyez l'idée que Paul se faisait de lui-même :

 

«Moi aussi, cependant, j'aurais sujet de mettre ma confiance en la chair. Si quelque autre croit pouvoir se confier en la chair, je le puis bien davantage,moi, circoncis le huitième jour, de la race d'Israël, de la tribu de Benjamin, Hébreu né d'Hébreux; quant à la loi, pharisien; quant au zèle, persécuteur de l'Église; irréprochable, à l'égard de la justice de la loi.Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ.» (Phil. 3. 4-7).

 

Il disait que toutes ces choses qui étaient des gains pour lui - ces choses qui avaient fait de lui «quelqu'un» aux yeux des hommes - il les avait regardées «comme une perte, à cause de Christ».

 

Devenir rien en nous-mêmes, être dépouillé de notre orgueil, des succès et des accomplissements qui nous consument, fait partie du processus de filiation. Paul voyait en fait tous ses succès humains et religieux comme des obstacles. Il est certain qu'au fil du temps, le Seigneur utilisa toutes les facettes de sa vie, mais pas avant que ce dernier les lui ait données.

 

Jean Baptiste disait : «Il faut qu'il croisse et que je diminue.» (Jn 3. 30). Même si la confiance en soi s'amenuise, la confiance en Dieu augmente!

 

Ne vous inquiétez donc pas. Vous pouvez admettre que certains domaines de votre vie sont inertes et enténébrés. Rom. 4. 17 dit que «Dieu, donne la vie aux morts, et appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient.» Dieu donne la vie aux morts. Vous arrive-t-il de vous sentir ainsi? C'est bien. Vous êtes qualifié pour recevoir la vie de Dieu. Regardez à Lui. Confiez-vous à votre Créateur. N'ayez aucune crainte quand vous découvrez que vous n'être rien.

 

Quelquefois, n'être plus rien est un progrès.

 

 

Francis Frangipane Ministries of Francis Frangipane Email: francis1@frangipane.org

Traduction Dominique François

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens