Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 10:47

Ce que je vais partager dans les jours qui viennent a trait à quelque chose qui devient de plus en plus fort dans mon esprit : Prendre conscience de la nature de celui qui a vaincu Satan.

 

Les différents échanges avec mes correspondants et amis m'ont fait progresser dans ce qui me semble être important de comprendre et de croire pour marcher dans la victoire de Yeshoua.

 

Cela nécessite d'étudier en profondeur les écritures pour nous débarrasser de toutes les fausses croyances dont la plus tenace dans les esprits est que Yeshoua est devenu Dieu pour eux.

 

Dans l'absolu c'est Dieu-Elohim qui est l'auteur de notre salut. Pour relever notre humanité et rendre à l'être humain sa liberté, il a choisi un homme d'une autre nature et d'une origine divine. Adam était appelé fils de Dieu cf ; la généalogie de Yeshoua Luc 3:38 D’Énos, de Seth, d’Adam, fils de Dieu.

Adam est issu de la terre, il était une création de Dieu par le fait que Dieu-Elohim a insufflé en lui un souffle de vie divin. C'est en cela qu'il est fils de Dieu mais pas au même rang que Yeshoua qui lui est le Fils unique venu du Père.

 

 

 

Jean 3 31 Celui qui vient d’en haut est au–dessus de tous ; ( un rang au-dessus de tous les autres hommes ) celui qui vient de la terre est de la terre et parle de la terre ; celui qui est venu du ciel est au–dessus de tous. 32 Et il rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu ; mais personne ne reçoit son témoignage. 33 Celui qui a reçu son témoignage a scellé que Dieu est véritable. 34 Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit par mesure. 35 Le Père aime le Fils et a mis toutes choses en sa main. ( Si Yeschoua était Dieu-Elohim, chose qu'il ne peut pas être voyez plutôt ce que Yeshoua dit :

 

Jean 5:31 Si je me rends témoignage à moi–même, mon témoignage n’est pas digne de foi. 32 Il y en a un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est digne de foi. ( Dieu-Elohim son Père) 33 Vous avez envoyé vers Jean, etil a rendu témoignage à la vérité.

 

Jean 5:35 Jean ( le baptiste un homme ) était la lampe qui brûle, et qui luit, et vous avez voulu, pour un moment, vous réjouir à sa lumière. 36 Mais moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les œuvres que mon Père m’a donné d’accomplir, ces œuvres même que je fais, rendent de moi ce témoignage, que mon Père m’a envoyé. 37 Et le Père qui m’a envoyé a lui–même rendu témoignage de moi. Vous n’avez jamais entendu sa voix, ni vu sa face. 38 Et sa parole ne demeure pas en vous ; puisque vous ne croyez point à celui qu’il vous a envoyé. 39 Vous sondez les Écritures, parce qu’en elles vous croyez avoir la vie éternelle, et ce sont elles qui rendent témoignage de moi.40 Et vous ne voulez point venir à moi, pour avoir la vie.

 

Jean 8 : 16 Et si je juge, mon jugement est digne de foi ; car je ne suis pas seul, mais avec moi est le Père qui m’a envoyé.17 Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est digne de foi.18 C’est moi qui rends témoignage de moi–même ; le Père qui m’a envoyé, rend aussi témoignage de moi. 19 Ils lui disaient donc : Où est ton Père ? Jésus répondit : Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.)

 

1 Jean 5:7 Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, la Parole, et le Saint–Esprit,et ces trois–là sont un. ( Dieu-Elohim est notre Père, il est aussi la Parole, et il est aussi Esprit, c'est la même personne) 8 Il y en a aussi trois qui rendent témoignagesur la terre ; l’Esprit, l’eau, et le sang ; et ces trois–là se rapportent à une seule chose. ( au Fils Yeshoua ) 9 Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est d’un plus grand poids ; or, c’est là le témoignage que Dieu a rendu de son Fils.10 Celui qui croit au Fils de Dieu, a le témoignage de Dieu en lui–même ; celui qui ne croit point Dieu, le fait menteur, puisqu’il n’a pas cru au témoignage que Dieu a rendu de son Fils. 11 Et voici le témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle ; et cette vie est dans son Fils.12 Qui a le Fils, a la vie ; qui n’a point le Fils de Dieu, n’a point la vie.

 

 

Nous sommes loin ici des extravagances des doctrines des hommes qui font du Fils l'égal du Père, ou un demi dieu, ou encore Dieu et homme à la fois.

 

Si vous croyez que Satan a été vaincu par Yeshoua en étant Dieu-Elohim ou encore un homme-Dieu,( qui aurait les deux natures : parfaitement homme et parfaitement Dieu ) alors vous ne le vaincrez jamais Satan à 100 %.

Nous sommes des hommes qui devenons des Fils de Dieu par l'Esprit du Père et du Fils. L'Esdprit de Dieu va alors prendre place dans le tabernacle terrestre que nous sommes au travers de Yeshoua l'homme nouveau qui a vaincu Satan. C'est l'ouvre de Dieu au travers d'un homme nouveau qui nous relève et nous rend capable de triompher avec lui du péché .

 

Voici quelques versets qui vont asseoir mes pensées et me servir d'arguments à ces dernières.

 

Romains 5:12 C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort ; de même la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.13 Car le péché a été dans le monde avant la loi ; mais le péché n’est point imputé, quand il n’y a point de loi. 14 Néanmoins la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient point péché par une transgression semblable à celle d’Adam, qui est la figure de celui qui devait venir. ( Yeshoua ) 15 Mais il n’en est pas du don gratuit comme du péché. Car, si par le péché d’un seul plusieurs sont morts, à plus forte raison la grâce de Dieu, et le don de la grâce qui vient d’un seul homme, savoir Jésus–Christ, s’est répandu abondamment sur plusieurs ! 16 Et il n’en est pas de ce don, comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché, car le jugement de condamnation vient d’un seul péché ; mais le don gratuit, de plusieurs péchés, a tiré la justification.17 Car, si par le péché d’un seul la mort a régné par un seul homme, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice, régneront–ils dans la vie par un seul, savoir, par Jésus–Christ ! ( un homme et non un Dieu )18 Ainsi donc, comme un seul péché a valu la condamnation à tous les hommes, de même par une seule justice tous les hommes recevront la justification qui donne la vie.( Yeshoua l'homme nouveau engendré par le Père notre Elohim ) 19 Car, comme par la désobéissance d’un seul homme plusieurs ont été rendus pécheurs, ainsi par l’obéissance d’un seul ( sous-entendu l'homme Yeshoua, celui venu d'en-haut et non Dieu Elohim ) plusieurs seront rendus justes.

 

1 Corinthiens 15:20 Mais maintenant, Christ est ressuscité, et il est devenu les prémices de ceux qui sont morts.21 En effet,puisque la mort est venue par un homme, la résurrection des morts est venue aussi par un homme. ( Yeshoua )22 Car, comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ ; 23 Mais chacun en son propre rang ; Christ est les prémices, ensuite ceux qui sont de Christ, à son avènement. 24 Après cela viendra la fin, quand il remettra le royaume à Dieu le Père, ( Yeshoua est venu pour établir un royaume spirituel )après avoir détruit tout empire, toute domination et toute puissance ; 25 Car il doit régner jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. 26 L’ennemi qui sera détruit le dernier, c’est la mort ;27 Car Dieu a mis toutes choses sous ses pieds ( Si Dieu met toutes choses sous ses pieds Yeshoua ne peut pas être Dieu mais bien un homme ) . Or, quand il dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que Celui ( Dieu-Elohim YHVH)qui lui (Yeshoua ) a assujetti toutes choses, est excepté. 28 Et après que toutes choses lui (Yeshoua ) auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à Celui ( Dieu-Elohim YHVH) qui lui(Yeshoua ) a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. ( comme Il était en Son Fils Yeschoua )

 

 

1 Corinthiens 15:45 Suivant qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante ; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant ;46 Or, ce n’est pas ce qui est spirituel, mais ce qui est animal, qui est le premier ; ce qui est spirituel vient après. 47 Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel .( Le second Yeshoua est du ciel, le Fils engendré du Père parfaitement homme sans la nature corrompu du 1 er homme ,suscité et envoyé par Dieu-Elohim pour justement vaincre le péché et nous en libérer )

 

Comme vous pouvez le constater Dieu-Elohim a choisi un homme parfait pour vaincre le péché et nous affranchir de ce dernier.

 

Nous devons comprendre que si c'était Dieu-Elohim qui avait vaincu Satan, nous serions totalement incapables à notre tour de lui résister et de le vaincre. D'ailleurs, il ne manquerait pas de nous rappeler que lui ( Yeshoua ) était Dieu et que nous ne le sommes pas. Il nous fera inéluctablement rester dans la condamnation du péché, en nous faisant comprendre que nous ne pourrons jamais atteindre son niveau de sainteté et avoir sa force pour nous maintenir hors d'atteinte de l'influence du péché.

 

Si vous croyez que Yeshoua est Dieu (Elohim) ou un homme qui était aussi Dieu vous ne réussirez jamais à vaincre le péché et Satan. Il n'y aura jamais pour vous de complète victoire. Ce qui est juste de croire c'est que le Père était en lui et que c'est Lui( Dieu-Elohim ) qui faisait les œuvres. Yeshoua était rempli de l'Esprit de Dieu-Elohim son Père.

 

Qu'est que les juifs voyaient et pouvaient constater ? Les œuvres que le Père faisaient au travers de lui.

Matthieu 14:33 Alors ceux qui étaient dans la barque vinrent, et l’adorèrent, en disant : Tu es véritablement le Fils de Dieu.

Matthieu 15:31 De sorte que le peuple était dans l’admiration, voyant que les muets parlaient, que les estropiés étaient guéris, que les boiteux marchaient, que les aveugles voyaient ; et ils glorifiaient le Dieu d’Israël.

Marc 1:27 Et ils furent tous étonnés, de sorte qu’ils se demandaient entre eux : Qu’est–ce que ceci ? Quelle est cette nouvelle doctrine ? Car il commande avec autorité même aux esprits immondes, et ils lui obéissent.

Marc 6:51 Alors il monta dans la barque vers eux, et le vent cessa ; et ils furent excessivement surpris en eux–mêmes et remplis d’admiration.

Marc 7:37 Et frappés d’étonnement ils disaient : Tout ce qu’il fait est admirable ; il fait entendre les sourds et parler les muets.

 

Je ne crois pas que Satan craint une foi construite sur un Yeshoua qui serait Dieu, car Satan sait très bien que les croyants qui pensent ainsi restent dans la confusion à cause de l'influence du péché et de l'incapacité à l'éradiquer de leur vie. Satan leur fera remarquer la sainteté de quelqu'un qui serait un Dieu fait homme, d'un Dieu qui serait Elohim, dont nous ne pourrions jamais atteindre le stature de sainteté et de puissance.

 

Il est facile d'imaginer les doutes et la condamnation qui en découlent.

 

Satan sait très bien que si les croyants ont une foi en un Yeshoua qui est aussi Dieu et qui l'a vaincu, qu'ils ne réussiront pas à s'approprier cette victoire.

Si vous croyez ainsi, le diable ne manquera pas de maintenir dans la confusion et l'incapacité de

 

Si vous ne croyez pas que c'est un homme nouveau qui a vaincu Satan, tout votre christianisme est une illusion et une perte de temps et d'énergie.

 

Tant que cela ne vous apparaît pas comme une révélation, il n' y aura pas de victoire totale pour vous.

Nous sommes fils de Dieu-Elohim par la médiation de Yéshoua qui est le médiateur

Galates 3 20 Or, le médiateur n’est pas d’un seul, mais Dieu est un seul... 26 Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus–Christ.

 

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ, homme,

 

Pour l'apôtre Jean ile est clair que ne pas croire à la totale humanité de Yeschoua est une

1 Jean 2:22 Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui–là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils.

1 Jean 4:3 Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus–Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde.

2 Jean 1:7 Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus–Christ est venu en chair. Un tel homme est le séducteur et l’antichrist.

 

Philippiens 2:7 Mais il s’est dépouillé lui–même, ayant pris la forme de serviteur, devenant semblable aux hommes ;

 

Hébreux 2:17 C’est pourquoi il a fallu qu’il devînt semblable en toutes choses à ses frères ; afin qu’il fût un souverain Sacrificateur, miséricordieux, et fidèle dans les choses de Dieu, pour expier les péchés du peuple.

 

Actes 2:22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles : Jésus le Nazarien, cet homme signalé de Dieu parmi vous par les actes de puissance, les merveilles et les miracles qu’il a opérés par son moyen au milieu de vous, comme vous le savez vous–mêmes ;

 

En conclusion : à ce premier écrit : nous pouvons affirmer que Yeshoua est un homme né de Dieu, parfait, saint, semblable à nous en toutes choses mais sans la nature du péché. En lui nous naissons à la vie divine puisque le Père a fait habiter Sa vie et son Esprit qui nous font naître d'en-haut afin de devenir Ses enfants adoptifs. C'est la victoire de l'homme nouveau de Yeshoua qui nous conduit à sa suite dans la victoire. C'est la victoire de notre Dieu-Elohim par son Fils qui devient la nôtre. Si lui a vaincu, en lui nous aussi nous vaincront le péché.

L'homme que Dieu a choisi et auquel il a rendu témoignage en disant : « Celui est mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le...C'est encore lui notre Yeshoua qui a subi le supplice de la croix et vivre une séparation momentanée d'avec son Père.

C'est cet homme saint que je suis et qui m'encourage à croire à la victoire sur le péché. Satan ne craint pas une personne qui croit que c'est Dieu l'a vaincu sur la croix, mais il craint celle qui croit que sa victoire devient possible en l'homme nouveau qui l'a vaincu.

 

Que notre Dieu-Elohim en soit éternellement béni et remercié pour le don de Son fils.

 

 

Partager cet article

commentaires

Jean-Luc B 03/11/2012 21:46

Nous sommes toujours dans la même problématique. Nier la réalité de Dieu venu en Christ mène dans des impasses. Car la victoire sur le péché ne passe pas par la croyance dans la perfection de
l'homme Jésus et dans le refus de sa Divinité, mais dans le fait de croire en son Nom et de l'invoquer avec foi. Selon qu'il est écrit :


« Alors quiconque invoquera LE NOM DE YHWH sera sauvé. » (Joël 2 : 22.)


Ce qui nous est rappelé dans Actes 2 : 21 (mais en grec, sans employer le Tétragramme) :

« Alors quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR sera sauvé.»

Et dans le même discours, l'apôtre Pierre va nous préciser qui est ce SEIGNEUR :

« Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que DIEU A FAIT SEIGNEUR ET CHRIST CE JÉSUS que vous avez crucifié. » (verset 36)

Et plus loin, il va nous préciser également quel est LE NOM DIVIN qui sauve ceux qui l'invoquent :

« JÉSUS est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. IL N'Y A DE SALUT EN AUCUN AUTRE; car IL N'Y A SOUS LE CIEL AUCUN AUTRE NOM qui ait été donné parmi
les hommes, PAR LEQUEL NOUS DEVIONS ÊTRE SAUVÉS. » (Actes 4 : 11-12.)

Nous pouvons tous remarquer que l'apôtre, poussé par l'Esprit, procède à un glissement de sens qui définit plus précisément le chemin du salut : « YHWH » devient = « LE SEIGNEUR » et « LE SEIGNEUR
» devient = « JÉSUS » (en hébreu, « Yéshoua » signifie « YHWH sauve »). Il y a toute une étude à faire sur cette définition qui s'opère au fur et à mesure de la révélation progressive et qui nous
montre le Père et le Fils dans une Unité qui permet de les distinguer de mieux en mieux, sans les séparer pour autant. Le Fils étant par l'Esprit l'Expression visible et agissante du Père qui vient
nous sauver et nous faire participer à sa Vie.

Jean-Luc B

Dokimos 06/11/2012 09:06



Ma réponse à ton commentaire en bleu


 


Nous sommes toujours dans la même problématique. Nier la réalité de Dieu venu en Christ mène dans des
impasses.


Franchement, je ne comprends pas qu'on parle de problématique, pour moi Dieu-Elohim
présent en Yeschoua c'est juste, c'est ce qu'il dit lui même ; «  Jean 10:38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes œuvres, afin que vous
connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.


Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en
moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les œuvres que je fais.


Yeshoua ne dit pas qu'il est Elohim. Nous ne sommes pas Elohim du fait d'avoir
l'Esprit de Dieu.


Car la victoire sur le péché ne passe pas par la croyance dans la perfection de l'homme
Jésus et dans le refus de sa Divinité, mais dans le fait de croire en son Nom et de l'invoquer avec foi. ( bien entendu c'est juste ) Selon qu'il est écrit


:« Alors quiconque invoquera LE NOM DE YHWHsera sauvé. » (Joël 2 : 22.)



Ce qui nous est rappelé dans Actes 2 : 21 (mais en grec, sans employer le Tétragramme) :



« Alors quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR sera sauvé.»( Dieu-Elohim est le seul sauveur, c'est Lui qui a suscité et
engendré son Fils pour cela )



Et dans le même discours, l'apôtre Pierre va nous préciser qui est ce SEIGNEU:



« Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que DIEU A FAIT SEIGNEUR ET CHRIST CE JÉSUS que vous avez crucifié. » (verset 36) Si Dieua fait Yeshoua Seigneur, c'est qu'il ne l'était pas avant.


Et plus loin, il va nous préciser également
quel est LE NOM DIVIN ( Elohim a donné des noms à d'autres personnages dans la Bible à Abram, Jacob,
Moïse qui a été aussi un sauveur en son temps pour son peuple, pourquoi vouloir diviniser Yeshoua en divinisant son nom, c'est vouloir le faire devenir Dieu - Elohim ) qui sauve ceux qui l'invoquent :



Jésus-christ est le sauveur que Dieu a suscité, il nous a donné son Fils et donc le nom de son fils par le moyen duquel nous sommes sauvés. Dieu-Elohim est, Lui le
seul sauveur.
« JÉSUS est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. IL N'Y A DE SALUT EN AUCUN AUTRE; car IL N'Y A SOUS LE CIEL AUCUN
AUTRE NOM qui ait été donné parmi les hommes, PAR LEQUEL NOUS DEVIONS ÊTRE SAUVÉS. » (Actes 4 : 11-12.)

Nous pouvons tous remarquer que l'apôtre, poussé par l'Esprit, procède à un glissement de sens qui définit plus précisément le chemin du salut : « YHWH » devient = «
LE SEIGNEUR » et « LE SEIGNEUR » devient = « JÉSUS » (en hébreu, « Yéshoua » signifie « YHWH sauve »). Il y a toute une étude à faire sur cette définition qui s'opère au fur et à mesure de la
révélation progressive et qui nous montre le Père et le Fils dans une Unité qui permet de les distinguer de mieux en mieux, sans les séparer pour autant. Le Fils étant par l'Esprit l'Expression
visible et agissante du Père qui vient nous sauver et nous faire participer à sa Vie.



Nicolas



Jean-Luc B 02/11/2012 09:29

.
Nous sommes toujours dans la même problématique.

Nier la réalité de Dieu venu en Christ mène dans des impasses. Car la victoire sur le péché ne passe pas par la croyance dans la perfection de l'homme Jésus et dans le refus de sa Divinité, mais
dans le fait de croire en son Nom et de l'invoquer avec foi. Selon qu'il est écrit :

« Alors quiconque invoquera LE NOM DE YHWH sera sauvé. » (Joël 2 : 22.)

Ce qui nous est rappelé dans Actes 2 : 21 (mais en grec, sans employer le Tétragramme) :

« Alors quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR sera sauvé. »

Dans le même discours, l'apôtre Pierre va nous préciser qui est ce SEIGNEUR :

« Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que DIEU A FAIT SEIGNEUR ET CHRIST CE JÉSUS que vous avez crucifié. » (verset 36)

Et plus loin, il va nous préciser également quel est LE NOM DIVIN qui sauve ceux qui l'invoquent :

« JÉSUS est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. IL N'Y A DE SALUT EN AUCUN AUTRE; car IL N'Y A SOUS LE CIEL AUCUN AUTRE NOM qui ait été donné
parmi les hommes, PAR LEQUEL NOUS DEVIONS ÊTRE SAUVÉS. » (Actes 4 : 11-12.)

Nous pouvons tous remarquer que l'apôtre, poussé par l'Esprit, procède à un glissement de sens qui définit plus précisément le chemin du salut : « YHWH » devient = « LE
SEIGNEUR » et « LE SEIGNEUR » devient = « JÉSUS » (en hébreu, « Yéshoua » signifie « YHWH sauve »). Il y a toute une étude à faire sur cette définition
qui s'opère au fur et à mesure de la révélation progressive et qui nous montre le Père et le Fils dans une Unité qui permet de les distinguer de mieux en mieux, sans les séparer pour autant. Le
Fils étant par l'Esprit l'Expression visible et agissante du Père qui vient nous sauver et nous faire participer à sa Vie.

Jean-Luc B

Dokimos 06/11/2012 09:03



Ma réponse à ton commentaire en bleu 


Reprise de ton commentaire


Nous sommes toujours dans la même problématique. Nier la réalité de Dieu venu en Christ mène dans des
impasses.


Franchement, je ne comprends pas qu'on parle de problématique, pour moi Dieu-Elohim
présent en Yeschoua c'est juste, c'est ce qu'il dit lui même ; «  Jean 10:38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes œuvres, afin que vous
connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.


Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en
moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les œuvres que je fais.


Yeshoua ne dit pas qu'il est Elohim. Nous ne sommes pas Elohim du fait d'avoir
l'Esprit de Dieu.


Car la victoire sur le péché ne passe pas par la croyance dans la perfection de l'homme
Jésus et dans le refus de sa Divinité, mais dans le fait de croire en son Nom et de l'invoquer avec foi. ( bien entendu c'est juste ) Selon qu'il est écrit


:« Alors quiconque invoquera LE NOM DE YHWHsera sauvé. » (Joël 2 : 22.)



Ce qui nous est rappelé dans Actes 2 : 21 (mais en grec, sans employer le Tétragramme) :



« Alors quiconque invoquera LE NOM DU SEIGNEUR sera sauvé.»( Dieu-Elohim est le seul sauveur, c'est Lui qui a suscité et
engendré son Fils pour cela )



Et dans le même discours, l'apôtre Pierre va nous préciser qui est ce SEIGNEU:



« Que toute la maison d'Israël sache donc avec certitude que DIEU A FAIT SEIGNEUR ET CHRIST CE JÉSUS que vous avez crucifié. » (verset 36) Si Dieua fait Yeshoua Seigneur, c'est qu'il ne l'était pas avant.


Et plus loin, il va nous préciser également
quel est LE NOM DIVIN ( Elohim a donné des noms à d'autres personnages dans la Bible à Abram, Jacob,
Moïse qui a été aussi un sauveur en son temps pour son peuple, pourquoi vouloir diviniser Yeshoua en divinisant son nom, c'est vouloir le faire devenir Dieu - Elohim ) qui sauve ceux qui l'invoquent :



Jésus-christ est le sauveur que Dieu a suscité, il nous a donné son Fils et donc le nom de son fils par le moyen duquel nous sommes sauvés. Dieu-Elohim est, Lui le
seul sauveur.
« JÉSUS est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l'angle. IL N'Y A DE SALUT EN AUCUN AUTRE; car IL N'Y A SOUS LE CIEL AUCUN
AUTRE NOM qui ait été donné parmi les hommes, PAR LEQUEL NOUS DEVIONS ÊTRE SAUVÉS. » (Actes 4 : 11-12.)

Nous pouvons tous remarquer que l'apôtre, poussé par l'Esprit, procède à un glissement de sens qui définit plus précisément le chemin du salut : « YHWH » devient = «
LE SEIGNEUR » et « LE SEIGNEUR » devient = « JÉSUS » (en hébreu, « Yéshoua » signifie « YHWH sauve »). Il y a toute une étude à faire sur cette définition qui s'opère au fur et à mesure de la
révélation progressive et qui nous montre le Père et le Fils dans une Unité qui permet de les distinguer de mieux en mieux, sans les séparer pour autant. Le Fils étant par l'Esprit l'Expression
visible et agissante du Père qui vient nous sauver et nous faire participer à sa Vie.



Nicolas


 


 



Jean Yves Hamon 31/10/2012 14:37

"Trouverai-je encore la foi sur la Terre... ", c'est l'une des nombreuses preuves que Yeshoua "ne savait pas tout" et que donc Il n'est pas "Dieu".
De même qu'Il ne "connaissait ni le jour ni l'heure, mais le Père seul"...
Plus c'est évident (parce que c'est "dit" et "écrit") et plus les contradicteurs contestent.
Ils sont esclaves de leurs fausses doctrines mais veulent absolument rester esclaves.
On sait très bien pourquoi: c'est parce qu'ils voudraient qu'un "nouveau Dieu" (qu'ils nomment "Iesou") soit venu remplacer le seul et véritable Elohim d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.
C'est de l'antisémitisme par besoin d'être également anti-Loi d'Elohim et donc anti-Elohim.
Tout cela est prophétisé.
... et évidemment, ils ajouteront toujours que nous manquons de "douceur" uniquement dans le but de nous empêcher "D'ASSAISONNER DE SEL".

Jean Yves Hamon 30/10/2012 17:28

Ce qui est dramatique dans les compréhensions "à la mode", c'est que l'on croit ("croyance" au lieu de "Foi") au "coup de baguette magique" qui sauve !
Mais il nous est parlé de "la Foi DE Yeshoua" (Apoc 14:12) et de "marcher comme Il (Yeshoua, Fils de l'homme) a marché Lui-même" (1 Jean 2:6) !

Didier Sion 30/10/2012 17:11

C'est difficile à saisir ce que tu présentes là:
D'un part tu écris: "Pour relever notre humanité et rendre à l'être humain sa liberté, il a choisi un homme d'une autre nature et d'une origine divine"

Puis tu expliques que Jésus n'est pas cet homme-Dieu qui aurait une double nature, qui serait pleinement Dieu et pleinement homme.

La raison pour laquelle Jésus ne peut être ainsi un homme-Dieu avec les deux natures divine et humaine, est expliquée comme étant le fait contredit par l'Ecriture que Jésus serait donc Dieu, et
donc que nous ne pourrions par conséquence pas nous approprier son salut et sa victoire sur le péché : je comprends, car alors on se dirait: lui est un homem-Dieu, mais nous sommes juste des
hommes, nous ne pouvons pas lui ressembler et eradiquer le péché comme lui l'a fait.

Mais en présentant Jésus comme un homme, certes, mais d'une origine différente de la nôtre (nous serions de la Terre, et lui du Ciel ?), la même logique se retrouve puisqu'alors on dira: lui est un
homme divin, et pas nous, par conséquent nous ne pouvons atteindre sa sainteté.

L'Ecriture par la voix de Moïse dit du Messie: "L'Eternel vous enverra un Prophète comme moi."
Si Jésus est un prophète "Comme lui", pourquoi dire qu'il est un homme d'une autre origine, c'est-à-dire un autre type d'homme.

Personnellement je crois en la parfaite humanité de Yehshua, Fils d'Adam et Fils d'Israel. Le Seigneur ne se présente-t-il pas lui-même comme "Ben Ha--Adam" le Fils de Adam (on peut aussi traduire
Adam par Homme, c'est-à-dire l'Humanité en tant que concept dans la Pensée Eternelle de Dieu)

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens