Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 11:24

Nous avons une fâcheuse tendance à détourner le problème de notre incrédulité sur Dieu. Nous déplaçons la responsabilité du non exaucement de nos prières en matière de guérison sur Lui. Comment ? En utilisant une phrase que l'on peut croire remplie de sagesse humaine mais qui tue nos prières. Nous la connaissons bien :« Si c'est Ta volonté ? »

Combien il est important de connaître la volonté de Dieu quand on prie !

Il me semble que beaucoup d'entre-nous avons récité l'enseignement de Jésus comme une prière apprise par cœur. Malheureusement cela a un effet néfaste sur la compréhension du contenu relatif à la Volonté de notre Père.

Regardons plutôt le texte.

Notre Père qui est aux cieux, ton nom soit sanctifié ; ton règne vienne ; 10 Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; 11 Donne–nous aujourd’hui notre pain quotidien ; 12 Pardonne–nous nos péchés, comme aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, 13 Et ne nous induis point en tentation, mais délivre–nous du Malin ; car à toi appartiennent le règne, la puissance, et la gloire à jamais. Amen ! (Matthieu 6 : 9-13).

Il y a une grande différence entre réciter machinalement une prière apprise par cœur et prier selon la volonté de Dieu. Prier selon sa volonté consiste à prier et à agir en croyant du cœur ce que Dieu dit dans sa Parole. C'est se mettre en phase avec Dieu, donc avec Sa Parole.

La prière de la foi est celle qui s'appuie sur la Parole de Dieu. La foi vient de ce qu'on entend des Paroles de Dieu. Romains 10 : 17 La foi vient donc de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu.

Jacques 5 : 15 Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. 16 Confessez vos fautes les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris ; car la prière fervente du juste a une grande efficace..

La prière de la foi est remplie de puissance. La prière de la foi est remplie de confiance. La prière de la foi produit la guérison pour l'âme et pour le corps. Les disciples voulaient apprendre à faire de vraies prières, et Jésus leur dit : "Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! … Que ta volonté soit faite sur la terre… !"

Beaucoup s'arrêtent là, et butent dans la foi parce qu'ils méconnaissent Dieu. Lorsqu'on ne connaît la volonté de Dieu ou ses pensées c'est ne pas Le connaître. Donc nous ne pouvons pas Lui faire confiance.

Combien de Chrétiens manquent de lumière et d'autorité dans leurs prières. C'est un constat car dans Matthieu 6 : il n'est pas simplement écrit : "Si c'est Ta volonté !" Mais  : "Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel." C'est quand même très différent ! C'est l'enseignement de Jésus !

Dès lors qu'on prie sur ces bases : les difficultés, les maladies, les handicaps de tous genres n'ont plus lieux d'être car Sa volonté au ciel n'est pas que les gens soient malades. Il n'y a pas de maladies au ciel. Jésus a enseigné à Ses disciples  : "Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !" Que la puissance de Dieu soit connue  et reconnue ! Que la puissance de Dieu se manifeste ! Nos prières sur ces bases chassent toutes les calamités, brisent les liens de la mort, pour que Sa volonté  ici-bas soit comme au ciel !"

De quelle manière la volonté de Dieu se manifeste-t-elle au Ciel ?

Si vous dîtes être assis avec Jésus dans les lieux célestes par la foi, vous ne pouvez pas imaginer qu'au ciel il y ait des gens malades et handicapés. Tout au ciel n' est que beauté, magnificence, santé, perfection,et pureté. Nous avons commencé à régner nous dit Paul, n'altérons pas cette positions par notre incrédulité.

Il nous faut oser pratiquer si nous croyons bien entendu.

Marc 16 : Allez par tout le monde, et prêchez l’évangile à toute créature. 16 Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; mais celui qui ne croira point sera condamné. 17 Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : Ils chasseront les démons en mon nom ; ils parleront de nouvelles langues ; 18 Ils saisiront les serpents ; quand ils auront bu quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris.

Ici, il ne s'agit pas d'une caste ministérielle ou pastorale qui prie machinalement pour de longues files de gens malades à des réunions. C'est la responsabilité de chaque croyant libre de poser leurs mains sur les malades s'ils sont en règle avec Dieu.

Dieu nous a parle par Son Esprit est nous conduit dans ce travail en nous révélant ses intentions. Apprenons à entendre Dieu nous parler.

Dieu est saint dans Apocalypse Jésus s'entretient avec Jean et nous encourage

Apocalypse 22: 7 Voici, je viens bientôt ; heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! 8 Et moi, Jean, je suiscelui qui ai vu et entendu ces choses. Et après les avoir entendues et vues, je me jetai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer. 9 Mais il me dit : Garde–toi de le faire ; car je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. 10 Il me dit aussi : Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre ; car le temps est proche.

11 Que celui qui est injuste, soit encore injuste ; que celui qui est souillé, se souille encore ; que celui qui est juste, devienne plus juste encore ; et que celui qui est saint, se sanctifie encore davantage.

Je crois que nous avons besoin d'une plus grande crainte de Dieu, une plus grande connaissance de sa sainteté et de sa personne pour comprendre le sens de sa volonté pour nous.

Nous nous souillons de diverses manières. Et nous continuons à nous souiller. Certains sont capables de supporter longtemps ces souillures, jusqu'à ce qu'ils arrêtent de se souiller. Mais d'autres ne le peuvent pas. Ils empoisonnent leur corps et détruisent toutes leurs facultés. Certains peuvent boire du whisky et vivre très vieux. Mais d'autres peuvent se détruire en quelques mois ou quelques années. Certains sont plus vigoureux que d'autres.

Mais dans cette magnifique Cité Céleste, nous ne trouverons personne qui se souille ainsi. Si nous demandions à un ange : "Pour quelle raison n'y a-t-il ici aucun péché ?" Il nous répondrait : "Il n'y a ici aucun péché, parce qu'ici, la volonté de Dieu est faite !"

Quand la volonté de Dieu est faite, il n'y a aucun péché. Quand la volonté de Dieu est faite, il n'y a aucune maladie ni aucune infirmité !

Nous retournons alors sur la terre, et nous pouvons prier avec une meilleure compréhension de cette parole : "Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !" Que la volonté de Dieu soit faite ici, sur la terre, exactement comme elle est faite là-haut, au Ciel ! Que la volonté de Dieu soit faite en moi ! Qu'il en soit sur la terre comme il en est au Ciel !

Quelqu'un pourrait alors me dire : "Frère, vous semblez oublier que dans Matthieu 8, un lépreux a dit un jour au Seigneur : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur !" Puisque ce lépreux, quand il a prié, a dit : "Si tu le veux," pourquoi ne pourrais-je pas le dire aussi ?

Eh bien, ce lépreux ignorait quelle était la volonté de Christ en ce qui concerne la maladie. Peut-être avait-il été sur la montagne et avait-il entendu ce merveilleux sermon sur la montagne. Car c'est juste après qu'il s'était approché de Jésus en Lui disant : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur."

Savoir que Christ peut nous guérir est une chose et savoir qu'il veut nous guérir en est une autre.

La réponse de Jésus a permis au lépreux de régler ce problème. Elle devrait aussi le régler à jamais pour tous les hommes ! Jésus lui a dit : "Je le veux, sois pur !" Si, au moins une fois, Il avait dit le contraire à un seul malade, nous aurions pu avoir une raison de dire : "Si c'est ta volonté !" Mais nous ne pouvons pas le dire dans nos prières, parce que Dieu nous a clairement révélé Sa volonté à ce sujet. Les "si" traduisent toujours un doute. La prière de la foi ne connaît pas de "si" !

Supposez qu'un ivrogne vienne s'agenouiller devant cette estrade, en disant : "Je veux trouver Dieu ! Je veux devenir Chrétien !" Tous ceux qui sont ici présents, et qui connaissent Dieu, pourraient immédiatement être d'accord avec cet homme. Ils pourraient dire : "Oui ! Dites-lui de prier, d'avoir foi en Dieu, et Dieu va le délivrer !" Pourquoi diriez-vous cela ?

Parce que vous n'avez aucun doute concernant la volonté de Dieu de sauver un pécheur qui est prêt de confesser son péché ! Allez maintenant un peu plus loin. Voici venir un pauvre homme avec une jambe infirme. Il vient en boitant, il essaye péniblement de s'agenouiller, et aussitôt quelqu'un dit : "J'aimerais bien qu'il appelle un docteur !" Ou encore : "Seigneur, si c'est Ta volonté, guéris-le !" Celui qui dirait cela aurait complètement oublié ces vérités : "C'est Lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies !"

Il nous faut prendre nos responsabilités en ce qui concerne la guérison au lieu de rendre Dieu responsable. Le fait de rajouter cette expression « si c'est ta volonté » c'est tenter de justifier notre incrédulité.

Il nous faut être pleinement convaincu de ce que Dieu veut.

Romains 4:21 et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir.

Romains 14:23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

Proverbes 30:6 N’ajoute rien à Ses paroles, de peur qu’il ( Dieu) ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur.

C'est un principe avec Dieu : alors cessons de rajouter « Si c'est Ta volonté à nos prières pour les malades »

Apocalypse 22:18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.

Attention : je ne veux pas ici vous apparaître comme un super héros de la foi qui parle comme une encyclopédie. J'ai moi-même utilisé ce « rajout incrédule :Si c'est ta volonté», je veux m'en débarrasser et veiller à ce que cette formule ne revienne pas miner mes prières.

Pour beaucoup, cette expression est une forme de sagesse humaine, mais elle n'est pas pas divine.

( c'est la volonté de Dieu ) Tout ce qui est inclus dans la rédemption accomplie par Jésus est disponible pour ceux qui prient avec foi pour s'emparer de tout cela ! Il n'y a aucun doute, dans la pensée de Dieu, en ce qui concerne le salut du pécheur. Il n'y en a pas davantage en ce qui concerne la guérison du malade. Tout est compris dans le sacrifice expiatoire de Christ. Que Dieu soit béni ! Cette expiation a répondu à tous les besoins de l'homme ! A présent, la responsabilité repose exclusivement sur l'homme. C'est Jésus qui nous le dit !

Jésus a dit  dans Marc 12 : "22 Et Jésus, répondant, leur dit : Ayez foi en Dieu ; 23 Car je vous dis en vérité, que quiconque ( c'est celui ou celle qui veut ) dira à cette montagne : Ôte–toi de là et te jette dans la mer, et qui ne doutera point dans son cœur, mais qui croira que ce qu’il dit arrivera ; ce qu’il dit lui sera accordé.24 C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez ; et cela vous sera accordé. 25 Mais quand vous vous présenterez pour faire votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez–lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.".

Il n'y a pas de "si c'est la volonté de Dieu" dans les paroles de Jésus. Le seul si qui existe au verset 25 est relatif au pardon.

Jacques, parle du doute dans son épître au chapitre 1 il écrit : "6 Mais qu’il demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute, est semblable au flot de la mer qui est agité par le vent et ballotté çà et là.7 Qu’un tel homme, en effet, ne s’attende pas à recevoir quelque chose du Seigneur. 8 L’homme dont le cœur est partagé, est inconstant en toutes ses voies.

Celui qui doute est inconstant, et manque de conviction il va être ballotté par les circonstances contraires avec des hauts et des bas. La foi est une ferme assurance...

Il nous faut garder les yeux fixés sur Dieu et sur Jésus l'auteur de notre foi pour obtenir ce qu'il désire. Bannissons les « si c'est Sa volonté ».

Le lépreux incurable et contagieux ne savait pas quelle était la volonté de Jésus concernant sa maladie. D'autant que Jésus n'avait pas encore payé le prix de son rachat à la croix. Pour nous c'est chose faite n'est-ce pas ? Nous avons suffisamment reçu de Sa puissance pour prier Dieu notre Père dans le Nom de Jésus, nous avons reçu la même puissance divine que celle que Jésus avait reçue de Son Père céleste. ( souvenez-vous ce que Jésus déclara à maintes reprises sans Lui je ne peux rien faire...)

Actes 1 : 8 Mais vous recevrez la puissance du Saint–Esprit, qui viendra sur vous ; et vous me servirez de témoins, tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

LSG : 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous...,

En ce qui concerne la maladie, nous devrions être au clair avec la volonté de Dieu, comme ce lépreux qui n'était pas encore éclairé sur l’œuvre accomplie par Jésus pour nous. Depuis la mort Jésus sur la croix et sa résurrection les choses sont bien établies pour nous faire connaître la volonté de Dieu et notre héritage en Jésus.

Elle nous avait dit que de nombreux prédicateurs l'avaient visitée pendant toutes ces années. Ils l'avaient encouragée à accepter la volonté de Dieu pour elle, à rester calme et à souffrir en silence.

La parfaite rédemption acquise par Jésus-Christ est une rédemption totale. Tout est pourvu et accompli. Elle répond à tous nos besoins des trois dimensions de notre être de notre esprit, de notre âme et de notre corps.

Ne limitons plus de limite à l'exaucement de nos prières pour les malades avec des « si c'est la volonté de Dieu » Que Dieu soit béni pour sa volonté parfaite, écoutons sa voix, que son amour parfait bannisse nos craintes et nos doutes !

Que nos âmes soient affamées et assoiffées de connaître sa volonté !

Esaïe 55 : 6 Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez–le, tandis qu’il est près ! 7 Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ; et qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. 8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. 9 Car autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies et mes pensées au–dessus de vos pensées. 10 Car, comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé et fécondé la terre et l’avoir fait produire, pour donner de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, 11 Ainsi en est–il de ma parole, qui sort de ma bouche ; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que j’ai voulu, et accompli l’œuvre pour laquelle je l’ai envoyée.

Psaumes 103:20 Bénissez l’Eternel, vous ses anges, qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, en obéissant à la voix de sa parole !

Psaumes 107:20 Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.

Psaumes 147:15 Il envoie ses ordres sur la terre, Sa parole court avec vitesse...18 Il envoie sa parole, et il les fond; Il fait souffler son vent, et les eaux coulent.

Accordons-nous pour la gloire de Dieu . La guérison d'un malade sur cette terre est englobé dans ce « quoi que ce soit » qui devrait nous être acquis par notre Père céleste au ciel lorsque nous Lui demandons.

Matthieu 18:19 Je vous dis encore, que si deux d’entre vous s‘accordent sur la terre à demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux.

Prions en écoutant Dieu en croyant à Sa Parole pour nous conduire auprès de ceux qui souffrent, agissons en obéissant au commandement de Jésus-Christ, qui ordonne à tous ceux qui croient d'imposer les mains aux malades en Son Nom.

Ce n'est pas une affaire de spécialiste mais du ministère universel du peuple de Dieu.

Marc 16 : 20 Et eux, étant partis, prêchèrent partout ; le Seigneur opérant avec eux, et confirmant la Parole par les miracles qui l’accompagnaient.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flo 10/07/2011 19:53


Cher Nicolas,
Merci pour ce partage, j'ai reçu les mêmes convictions.
Je vais partager sur mon blog cet article, sache que je note toujours l'auteur et la source pour le respect des choses. Tu pourras vérifier puisque tu as désormais le lien de mon site.
Sois béni, bonne suite à toi, Flo.


milliearuna 10/07/2011 09:01


Il y a aussi des situations où le Seigneur ne peut pas guérir. J'ai été moi-même dans ce cas. J'avais une allergie depuis de nombreuses années (rhume des foins) et cette maladie n'allait pas en
régressant, au contraire. Je voulais guérir, mais les médecins sont dans l'incapacité de guérir ce genre de maladie, et je priais Dieu, mais ne recevais pas la guérison. Alors ? Bien sûr que le
Seigneur veut nous bénir dans notre vie sur terre (quoiqu'il y ait aussi des cas où la maladie lui est utile aussi, tout dépend de la mission qu'il confie à une personne). Bref, mon cas était
désespéré. Alors, tout un processus de raisonnement est venu sur moi, initié par le Saint-Esprit, et j'ai eu le désir (divin) de m'intéresser à la nutrition. Depuis j'ai appris beaucoup de choses,
et appris que le régime végétarien était bon et qu'il favorisait la guérison du rhume des foins. J'ai donc fait un essai, et, effectivement, cela fait deux ans maintenant que je ne mange plus du
tout de viande rouge, et cela fait deux saisons de rhume des foins pendant lesquelles je ne suis plus sujette à cette maladie.
Je dis donc gloire à Dieu bien sûr, mais je dis aussi, que j'étais la première actrice de ma maladie : Dieu voulait me guérir dès le début, mais ingérant des poisons dans mon corps, m'aurait-il
donné la guérison à un moment donné, j'aurais continué à m'empoisonner et cela n'aurait servi à rien, le rhume des foins serait revenu. Cherchons donc aussi la sagesse de Dieu pour notre propre
vie.
Cela n'est qu'un exemple individuel, mais nous sommes tout des cas individuels. Cherchons sa volonté, jeûnons pour connaître sa volonté pour nous-même. Insistons, faisons comme la femme devant le
juge inique. Le Seigneur veut nous guérir, mais quelquefois, nous ne savons pas entendre ce qu'il a à nous dire pour notre guérison. milliearuna


Dokimos 11/07/2011 07:02



La foi est quelque chose que Dieu nous donne et ensuite il nous appartient de la développer personnellement.


Ton expérience est intéressante et respectable. Elle a le mérite de prouver qu'une bonne hygiène alimentaire a aussi des conséquences pour notre santé. En tout état de cause comme tu l'as fait
cela nous donne  des convictions et l'occasion de faire des actions de grâces à Dieu. Si tu as trouvé une libération du rhume des foins, c'est super. Rendons-grâce en toutes choses...Dans
ton cas cela a marché c'est super. 


Maintenant, en ce qui concerne l'article sur la volonté de Dieu relatif à la guérison divine je suis convaincu qu'elle est incluse dans notre rédemption en Christ. J'ai conscience que tout n'est
pas simple dans ce domaine. J'ai perdu des proches qui étaient des enfants de Dieu, mais j'ai vu aussi des gens assez fous pour croire Dieu tout  en étant aux portes de la mort et vivre une
merveilleuse guérison. Moi même, j'ai connu des opérations chirurgicales suite à des accidents. MerciSeigneur  pour les médecins ! oui, Mais Dieu est celui qui nous guérit. Nous savons qu'Il
ne peut pas mentir et faillir à sa Parole. Je pense qu'en lisant l'article d'hier tu comprendras mieux ma démarche en publiant et écrivant ces articles sur la guérison.


A titre personnel, je veux progresser dans ce domaine de la foi en expérimentant de nouvelles grâces.    Sois bénie à bientôt   Nicolas. 



arlette clouet 09/07/2011 06:34


Depuis plusieur mois le Seigneur me conduisait à lui faire chaque jour d'avantage confiance, dans des versets différents IL me montrait que sa parole d'hier est toujours la même aujourd'hui, cela
peut paraitre idiot parcequ'on ce dit que tout ça on le sait déjà, mais le vivre réellement dans une siuation ou je ne pouvait rien changer par moi-même, j'ai appris à l'écouter et à obéir sans
discuter mais en le laissant agir. JE peut dire aujourd'hui " J'ai vu que sa parole est ce qu'IL dit qu'elle est". Elle est puissante et rien ne peut s'y opposer.
En lisant ton message j'ai la confirmation de tout ce que j'ai reçu depuis des mois et mes prières ont changés, aujourd'hui je connais la vrai paix et IL est pour toujours le SEIGNEUR de ma
vie.
Que le SEIGNEUR nôtre DIEU te bénisse, cher pasteur, berger de ses enfants, pour tout ton travail car un jour près de ton père céleste tu en moissonneras les fruits.


Dokimos 09/07/2011 06:54



Chère Arlette,


Plus que jamais le Seigneur nous montre que nous lui appartenons et que nous devons vivre dans son intimité. Ce que nous sommes c'est ce que nous faisons. Voilà pourquoi il est important
d'écouter sa voix et de faire ce qu'il nous commande. Tu fais partie de ces enfants disséminés en Vendée qui sont isolés mais qui constituent les membres de Son corps encore dispersé que Jésus va
rassembler. Il revient ; relis Ezéchiel 37 & à 10    Sois bénie  



Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens