Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 22:23

 

Colossiens 3 : 1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.  2 Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre.  3 Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. 

 

S’il est un fait acquis qui fait pleinement partie de notre foi c’est bien notre résurrection.

Notre christianisme sans une ferme assurance de notre résurrection dans notre vie c’est un peu un œuf dont on a enlevé toute sa substance intérieure : une coquille vide.

Non seulement nous sommes morts et ressuscités avec Jésus, mais notre Seigneur de gloire qui vit en nous est à chaque seconde de notre existence  « la résurrection et la vie »

Lorsque Jésus arriva dans la maison de Marthe et Marie après que leur frère Lazare soit mort depuis plusieurs jours, il dira à Marthe : dans Jean 11: 23  Ton frère ressuscitera. Je sais, lui répondit Marthe, qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. 25  Jésus lui dit : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort 26  et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois–tu cela ?

 

Voilà une chose bizarre qui appartient à notre foi : « nous sommes ressuscités avec Jésus sans avoir connu de mort physique » et comment comprendre cette parole de Jésus lorsqu’il  dit : « Celui qui croit en moi vivra, quand bien même il serait mort  et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Le lecteur non averti n’y comprendrait rien et y en perdrait son latin.

Pour la plupart des fils de Dieu, nous croyons en cette résurrection avec Christ parce que nous l’avons lu dans les écritures. Nous avons pour la plupart le plus souvent intégré cette vérité à notre foi sans trop y avoir réfléchi. Je vous propose de méditer « la réalité de notre résurrection » sans être encore mort physiquement. 

Bien sûr, lorsque nous pensons à notre résurrection avec Christ, nous l’associons à la sienne. Il y a bien eu une mort physique atroce qui a eu lieu et à laquelle nous sommes invités à nous identifier spirituellement.

Nous comprenons bien qu’il faille mourir pour ressusciter mais au juste de quelle mort s’agit-il  et quelle résurrection s’agit-il ?

Regardons cela à la clarté des écritures.

La première chose que nous devons considérer pour que notre croyance en cette résurrection soit correcte c’est de comprendre une première vérité biblique. Sans Dieu, nous sommes séparés de Lui et nous sommes déjà morts : « nous étions déjà morts et ennemis de Dieu» à cause de nos péchés. C’est notre foi en Sa mort et Sa résurrection qui nous donnent accès à la foi en notre propre résurrection avec Lui.

Ephésiens 2 : 1  Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, 2  dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. 3  Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres… 4  Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, 5 alors que  nous qui étions morts par nos offenses, Il nous a rendus vivants avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; 6  il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus–Christ.

 

Romains 5:10  Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons–nous sauvés par sa vie.

 

Dieu, notre Père nous a rendus à la vie avec Christ et nous a réconciliés avec Lui.

Nous étions déjà morts par nos fautes, nous avons été mis à mort à la croix par la foi en croyant au sacrifice de Jésus pour nous. Désormais, nous sommes morts avec Lui et ressuscités avec Lui. Nous sommes morts pour le monde et vivant pour Dieu.

Nous connaîtrons bien cette mort physique à moins que nous soyons enlevés. Nous mourrons bien mais cette première mort n’est qu’un passage.

 

C’est la parole de Dieu entendue,  comprise, reçue qui va produire la foi en Dieu notre Père qui nous sauve. Mais ne l’oubliez jamais ce n’est pas la croix qui nous sauve c’est « Sa Vie » reçue qui nous sauvent. Romains 5:10   La croix c’est l’endroit de malédiction et de condamnation du péché qui est suivi de la résurrection qui nous donne la vie et qui nous sauve.

Matthieu 20:28  C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ homme, 6  qui s’est donné lui–même en rançon pour tous. C’est là le témoignage rendu en son propre temps.

Ce n’est pas Dieu qui est cloué sur une croix comme nous l’entendons trop souvent. C’est Jésus le fils de Dieu. Un homme, certes mais d’une autre nature que tous les autres hommes, il était sans péché. Voilà pourquoi il faut faire attention de ne pas dire que Jésus n’est pas venu dans une chair semblable à tous les autres hommes. C’est nier son humanité et la nature de son sacrifice.

2 Jean 1:7  Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus–Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c‘est le séducteur et l’antéchrist.

 

Jésus est la parole de Dieu faite chair : Celui qui l’écoute et qui la garde ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. Jésus en mourant sur la croix pour nous a pleinement obéit et satisfait la justice divine.  Voilà pourquoi son Père qui est aussi notre Père l’a  ressuscité.

1 Pierre 3:18   Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit,

 

Jean 5:24  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

Jean 8:51  En vérité, en vérité, je vous le dis, si quelqu’un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.

1Jean 1 : 4 Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde point ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. 5  Mais pour celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui, et à cela nous connaissons que nous sommes en lui.

6  Celui qui dit qu’il demeure en lui, doit aussi marcher comme il a marché lui–même.

La nouvelle naissance engendre un changement de camp, un transfert, un changement d’état : nous passons de la mort spirituelle à la vie divine. Nous sommes arrachés à la mort spirituelle et connectés à la vie du Père. Nous avions pour Père le diable, maintenant Dieu le Père de notre Seigneur Jésus est notre Père.

Nous l’avons vu juste avant, nous sommes sauvés par sa Vie. Nous sommes vainqueurs par son sang qui a coulé et qui nous donne la vie mais aussi par notre témoignage : la confession de sa Parole de nos lèvres accompagnées d’une vie en harmonie et conforme à ce que nous disons.

Apocalypse 12:11  Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort.

 

 

Romains 8 : 9  Pour vous, vous n’êtes point dans la chair, mais dans l’esprit, s’il est vrai que l’Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu’un n’a point l’Esprit de Christ, celui–là n’est point à Lui. 10  Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’esprit est vivant à cause de la justice. 11  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.12  Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13  En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l’Esprit, vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez. 14  Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu, sont enfants de Dieu. 15  Car vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba, Père. 16  Car l’Esprit lui–même rend témoignage à notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu. 17   Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ ; si toutefois nous souffrons avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui.

 

Romains 6:10  Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit.

 

C’est en croyant en Jésus que nous sommes graciés et éclairés par l’Esprit du Père qui nous convainc de péché. L’œuvre accomplit à la croix par Jésus doit nous séparer définitivement du monde, c’est un changement de camp radical.

Colossiens 1:13  il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien–aimé.

Voilà pourquoi Paul dit si vous êtes ressuscités avec Christ, vivez pour les choses d’en haut et non plus pour les choses de ce monde et il explique pourquoi : Colossiens 3:3  Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu ;

2 Corinthiens 4:11  Car nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle.

En permanence la vie de Jésus doit être vue en nous. Nous sommes une lettre de Christ écrite par l’Esprit de Dieu pour être lue par les païens dans le monde.

2 Corinthiens 3:3  Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs.

L’apôtre sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu nous laisse un passage des plus explicites quand à cette coupure, cette mise à mort volontaire de notre chair et de notre première vie naturelle charnelle. il dit : Colossiens 2 : 20  Si donc vous êtes morts avec Christ, quant aux rudiments du monde, … Il parle donc d’une conséquence  pourquoi vous charge–t–on de ces préceptes, comme si vous viviez encore au monde ?

Les passages qui suivent sont de la plus grande importance.

La mort dont nous parlons est une mort volontaire qui nous libère du péché où notre foi en Christ nous affranchit du péché. Le baptême est l’acte physique qui symbolise cet enterrement spirituel, cet ensevelissement et qui nous associe à Sa mort et Sa résurrection. Paul utilisera l’image d’une transformation en « une même plante avec Lui »  Il y a dans cette expression un rapprochement à faire avec l’enseignement du Christ de Jean 15  où il est parlé du cep et des sarments.

Romains 6:2  Nullement ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions–nous encore en lui ? 3  Ne savez–vous pas que nous tous qui avons été baptisés en Jésus–Christ, nous avons été baptisés en sa mort ? 4  Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous marchions, nous aussi, dans une vie nouvelle. 5  Car si, lui devenant semblables dans sa mort, nous avons été faits une même plante avec lui, nous le serons aussi à sa résurrection.

C’est le grand bonus de notre mort avec Lui, c’est notre résurrection avec Christ.

Romains 6:6  Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché soit détruit, et que nous ne soyons plus asservis au péché. 7  Car celui qui est mort, est affranchi du péché. 8  Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,  9  Sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus, et que la mort n’a plus de pouvoir sur lui. 10  Car en mourant, il est mort une seule fois pour le péché ; mais en vivant, il vit pour Dieu. 11  Vous aussi, considérez–vous comme morts au péché, mais vivants à Dieu en Jésus–Christ notre Seigneur.

Jean dans ses épîtres dit clairement

Romains 7:4  Ainsi donc, vous aussi, mes frères, vous êtes morts à la loi, par le corps de Christ, pour être à un autre, savoir, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. 5  Car lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés, excitées par la loi, agissaient dans nos membres, de manière à produire des fruits pour la mort. 6  Mais maintenant que nous sommes délivrés de la loi, étant morts à celle sous laquelle nous étions retenus, nous servons Dieu dans un esprit nouveau, et non selon la lettre, qui a vieilli.

Galates 2:19  Car je suis mort à la loi par la loi même, afin de vivre pour Dieu. 20  Je suis crucifié avec Christ, et si je vis, ce n’est plus moi, mais c’est Christ qui vit en moi ; et si je vis encore dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé, et qui s’est donné lui–même pour moi.

Galates 6:14  Quant à moi, qu’il ne m’arrive pas de me glorifier en autre chose qu’en la croix de notre Seigneur Jésus–Christ, par laquelle le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde.

Colossiens 2 :  11  En lui aussi vous avez été circoncis, d’une circoncision faite sans main, en dépouillant le corps des péchés de la chair, ce qui est la circoncision de Christ ; 12  Ayant été ensevelis avec lui par le baptême ; en lui aussi vous êtes ressuscités, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. 13  Et quand vous étiez morts dans vos péchés et dans votre incirconcision charnelle, il vous a vivifiés avec lui, vous ayant pardonné toutes vos fautes. 14  Il a effacé ce qui était contre nous, l’obligation des ordonnances qui s’élevait contre nous ; et il l’a entièrement annulée, en l’attachant à la croix ; 15  Ayant dépouillé les principautés et les puissances, qu’il a publiquement exposées en spectacle, en triomphant d’elles sur cette croix.

1 Pierre 3:21  Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus–Christ,

Galates 5:4  Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.

Colossiens 3 : 5 Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. 6 C'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, 

...11 Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.  ...16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous  les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l'inspiration de la grâce. 

1 Jean 3 : 5  Or, vous savez que Jésus–Christ a paru pour ôter nos péchés, et qu’il n’y a point de péché en lui. 6  Quiconque demeure en lui, ne pèche point ; quiconque pèche, ne l’a point vu et ne l’a point connu.

Notre texte de départ était : Colossiens 3 : 1 Si donc vous êtes ressuscités avec Christ,Nous sommes morts au monde bien que vivant physiquement et notre vie est cachée avec Christ en Dieu. 

Romains 8:11  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.

Si tu crois en Lui, et si tu crois au plus profond de toi que Dieu ( le Père ) l’a ressuscité des morts « ALORS » tu seras sauvé.

Romains 10:9  Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10  Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut,

La seconde mort est celle qui faut craindre : c’est la mort éternelle.

Apocalypse 2:11  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort.

Apocalypse 20:14  Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.

Apocalypse 21:8  Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

 En résumé :

Nous étions morts spirituellement à cause de nos péchés, nous étions séparés de Dieu et de sa vie.

Ensuite, en croyant en Christ, nous avons connu « une mise à mort  volontaire » que nous avons accepté d’être associé à sa mort et sa résurrection pour lui appartenir et vivre pour Dieu.

La mort biologique physique n’est pas à craindre, mais la seconde mort la séparation éternelle de d’avec Dieu et celle-ci qu’il faut craindre car il n’ y a pas de série de rattrapage.

 Soyez encouragés, méditez ces textes précieux, alors votre mort et votre résurrection avec Jésus seront aussi réelles que votre respiration ou les battements de votre cœur car votre vie est cachée avec Christ en Dieu.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens