2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 14:27

Romains 8 : 1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus–Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’esprit ;

 

Bien souvent en mettant l’accent sur le fait qu’il n’y ait plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, c’est un des plus beaux héritages qui nous est donné offert par le sacrifice de Jésus. Beaucoup d’enfants de Dieu ont tendance à proclamer cette réalité bien effective mais oublient que cela leur est accessible que s’ils marchent par l’esprit et non plus selon la chair. 

C’est une promesse conditionnelle. Nous devons en prendre acte pour ne pas nous laisser séduire et tromper.

Ce qu’il nous faut comprendre c’est que Dieu avait donné la loi à son peuple pour qu’il suive ses ordonnances qui l’auraient maintenu dans la justice. Pour cela il aurait fallu que ces préceptes divins de la loi demeurent en eux pour qu’il s’y soumette en y obéissant.

La nature humaine corrompue ne pouvait pas les observer pour vivre selon Dieu.

Voilà pourquoi Jésus, le parfait et le juste de Dieu est venu donner sa vie pour que la justice de Dieu soit accomplie à la croix mais que « la justice de la loi fût accomplie en nous ».

 

Romains 8:4  Afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.

Cela encore est conditionné au fait maintenant que cette loi soit accomplie en nous par Jésus de vivre non plus selon la chair mais selon l’ esprit.

 

D’où l’importance de veiller à marcher selon l’esprit. Faut-il encore en prendre conscience !

 

5  Car ceux qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair ; mais ceux qui vivent selon l’esprit, s’affectionnent aux choses de l’esprit. 6  Car l’affection de la chair c’est la mort ; mais l’affection de l’esprit c’est la vie et la paix ; 7  parce que l’affection de la chair est inimitié contre Dieu ; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, elle ne le peut. 8  Or, ceux qui sont dans la chair, ne peuvent plaire à Dieu.

La chair s’adonne aux choses de la chair et l’esprit s’intéresse aux choses de Dieu. Lorsque nous n’avons pas de désir et d’intérêt pour les choses de l’esprit nous ne pouvons pas en avoir pour Dieu et encore moins se soumettre à la loi de Dieu. 

La grâce qui nous a été faite c’est que Jésus l’a désormais accomplie pour que nous puissions nous y soumettre volontairement. Il nous a affranchi de la loi du péché et de la mort. Une autre loi avantageuse est venue nous affranchir de cette loi affaiblie par notre chair insoumise. C’est notre nature pécheresse qui a été condamnée et vaincue à la croix.

2 Parce que la loi de l’Esprit de vie, qui est en Jésus–Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3  Car ce qui était impossible à la loi, parce qu’elle était affaiblie par la chair, Dieu l’a fait : envoyant son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché ; et pour le péché, il a condamné le péché dans la chair ;

 

Désormais, si l’Esprit de Dieu habite en nous, notre chair est vaincue et notre esprit est rendu à la vie pour marcher selon lui dans une obéissance aux exigences de la loi.  Merci Seigneur pour ta justice.

 9  Pour vous, vous n’êtes point dans la chair, mais dans l’esprit, s’il est vrai que l’Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu’un n’a point l’Esprit de Christ, celui–là n’est point à Lui. 10 Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’esprit est vivant à cause de la justice. 11  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.

 

Nous ne sommes plus soumis à l’esclavage de la chair pour satisfaire ses désirs. Notre devoir désormais est de faire « mourir les œuvres de notre chair dans notre corps. »

C’est alors que notre héritage en Christ devient concret.

 

 12  Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13  En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l’Esprit, vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez. 14  Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu, sont enfants de Dieu.15  Car vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba, Père. 16  Car l’Esprit lui–même rend témoignage à notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu. 17  Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ ; si toutefois nous souffrons avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui.

 

Paul donne un bon résumé de ce qu’il nous faut faire pour vivre selon l’esprit et y marcher.

Galates 5: 16  Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et n’accomplissez point les désirs de la chair.17  Car la chair a des désirs contraires à l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à la chair, et ces deux choses sont opposées l’une à l’autre ; de telle sorte que vous ne faites point les choses que vous voudriez. 18  Que si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi.

L’identification des œuvres de la chair est capitale pour les faire mourir en chacun de nous. Ce travail de nos âmes devra être effectif jusqu’à notre dernier souffle.

19  Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont : l’adultère, la fornication, l’impureté, la dissolution, 20  L’idolâtrie, les enchantements, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21  Les envies, les meurtres, les ivrogneries, les débauches, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je vous l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses, n’hériteront point le royaume de Dieu.

Identifier les œuvres de l’esprit est aussi important que l’identification des œuvres de la chair, car rechercher le fruit de l’Esprit nous aidera à les rechercher dans notre vie et surtout à marcher dans l’esprit.

22  Mais le fruit de l’Esprit est la charité, la joie, la paix, la patience, la bonté, l’amour du bien, la fidélité, la douceur, la tempérance ; 23  La loi n’est point contre ces choses.24  Or, ceux qui appartiennent à Christ, ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.25  Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit.

 

La crucifixion de nos passions et de nos convoitises de la chair est le travail de nos âmes.

 

Tite 2:11   Car la grâce de Dieu, pour le salut de tous les hommes, a été manifestée ; 12  Et elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre, en ce présent siècle, dans la tempérance, dans la justice, et dans la piété ;13  En attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus–Christ,14  Qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier, et de se former un peuple particulier, zélé pour les bonnes oeuvres.

 

Marcher par l’esprit : c’est écouter les paroles de Christ, croire en celui qui l’a envoyé et recevoir la vie éternelle. C’est alors que nous prenons conscience d’être passé de la mort à la vie.

Rachetés de la malédiction de la loi nous sommes devenus lors de notre nouvelle naissance par Jésus sagesse, justice, sanctification et rédemption.

Pour cela comme le souligne Paul recevons par grâce la justice de Dieu qui se reçoit en Christ par la foi. 

Philippiens 3:9  Et que je sois trouvé en lui, ayant, non point ma justice, celle qui vient de la loi, mais celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice de Dieu par la foi ;

 

Jean 15:4  Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui–même, s’il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi.

Attention :

Galates 6 : 13 Frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement ne prenez pas prétexte de cette liberté pour vivre selon la chair ; mais assujettissez–vous les uns aux autres par la charité. 14  Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, en celle–ci : Tu aimeras ton prochain comme toi–même.

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Liens

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog