Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 13:17

«Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.»(Romains 8. 28).  ( Ceux qui aiment Dieu )

 

Une des dernières choses que Jésus a partagée avec Ses disciples est que dans ce monde il y aurait des épreuves et des tribulations, mais qu'ils devraient toujours se rappeler que quoi qu'il arrive, Il a vaincu le monde (Jean. 16. 33).

 

Certains se demandent pourquoi le Seigneur permet des épreuves ou des situations difficiles dans la vie. Je crois que c'est afin que nous apprenions à les surmonter au travers de la victoire qu'Il nous a acquise à la croix et que de cette manière que nous soyons à Son image - c'est-à-dire des vainqueurs!

 

Hébreux 4. 15 nous dit que Jésus nous comprend tous car lorsqu'Il était sur terre, Il fut confronté aux mêmes difficultés que nous et les surmonta. Si nous permettons au Seigneur de nous porter au travers de notre souffrance et de nos difficultés, nous apprenons l'humilité et nous nous identifions aux gens qui passent par leurs propres épreuves.

 

Le champ de bataille est souvent le lieu où non seulement nous remportons des victoires mais où aussi nous acquérons de la sagesse et de la compassion. Ce n'est pas tant dans les périodes de paix, que dans les moments de souffrance que nous acquérons une bien plus grande compréhension de l'amour inconditionnel de Christ. Et quand nous sommes amenés à connaître cet amour pour nous-mêmes, nous avons la capacité de le donner aux autres. Comme l'a dit quelqu'un : «Ne gâchez pas votre souffrance, utilisez-là pour guérir les autres.»

 

Dieu ne nous a jamais promis que nous n'aurions pas d'épreuves. Il nous a promis qu'Il serait avec nous dans les difficultés. Vous souvenez-vous quand Jésus dit à Pierre que satan allait le réclamer pour le cribler comme le froment? (Luc 22. 31). Le Seigneur assura Pierre qu'Il le porterait au travers de cette épreuve et qu'à la fin de cette difficulté, celui-ci pourrait soutenir ses frères. Il est intéressant de noter que le Seigneur n'a pas dit à Pierre, «Ne t'inquiète pas - Je ne laisserai pas l'ennemi te toucher.»

 

Au lieu de cela, Jésus lui fit comprendre que quelles que soient les attaques de l'ennemi, Il serait avec lui pour lui donner la victoire, et cette expérience lui donnerait une grande capacité pour s'occuper des autres, de même que Christ s'était occupé de lui. Dieu n'envoie pas de douleur, de difficulté, de maladie ou de peine, mais quand l'ennemi utilise ces choses pour nous attaquer, le Seigneur les utilise pour nous transformer et nous conformer davantage à Son image.

 

Je me souviens que quand je suis passée par une très pénible séparation il y a quelques années, j'ai crié à Dieu. Jamais je n'ai autant senti Sa présence si puissante et si tangible. Dieu me conduisit par un cheminement de pardon et de guérison. Il m'a fallu deux ans pour me débarrasser de mon chagrin et voir mes rêves concernant cette relation s'évanouir. Mais tout au long de ce cheminement, j'ai appris à pardonner, à aimer comme Jésus et à me rapprocher de Dieu. Même si ce fut difficile et douloureux, Dieu me bénit avec un incroyable ministère et une merveilleuse vie nouvelle. Je n'aurais jamais été dotée de la compassion de servir les autres et d'aider des enfants en danger si je n'avais pas expérimenté la douleur de cette épreuve et le triomphe de la puissance de guérison de Dieu pour moi. Le Seigneur n'envoya pas cette douleur, mais Il l'utilisa puissamment pour faire grandir ma foi, pour m'enseigner à me saisir de Sa victoire et me transformer davantage à Son image. Les plus importantes leçons que Dieu nous enseigne se trouvent généralement dans nos heures les plus sombres.

 

UN DIADÈME AU LIEU DE LA CENDRE

 

Dieu nous donnera un diadème au lieu de la cendre, mais il faut que nous nous débarrassions d'abord de cette cendre. Quelquefois l'ennemi nous persuade que la douleur que nous expérimentons fait partie de nous-mêmes, que cette souffrance est notre identité. Nombreux sont ceux qui adoptent à tort une mentalité de victime parce qu'ils s'identifient à leur mal. Certains sont tellement habitués à se faire abuser qu'ils pensent que c'est ce qu'ils méritent. Jésus est mort pour nous afin que nous n'ayons pas à vivre entre les quatre murs d'une prison de douleur dans laquelle l'ennemi tente de nous confiner. Il faut simplement que nous cessions de nous accrocher à notre brisement et que nous adoptions une nouvelle outre. Aucun d'entre nous ne peut réparer le passé, mais nous pouvons tous entrer dans notre futur et créer autour de nous un monde meilleur pour nous et nos familles. «Car malgré ces choses, nous sommes plus que vainqueurs par Celui qui nous fortifie.» (Romains. 8. 37).

 

 

Malina Enlund XP Ministries Traduction Dominique François Email: malina@xpmissions.com

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens