Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 07:30

 

La foi d’Abraham fût fondée sur son Alliance avec Dieu.

La vie du Père de tous les croyants était construite sur le fait qu’Abraham crût Dieu. Ensuite Dieu scella son alliance avec lui par le signe de la circoncision sceau de la justice obtenue.

Romains 4 : 11 « Et il reçut le signe de la circoncision, comme sceau de la justice (qu'il avait obtenue) par la foi, quand il était incirconcis. Il est ainsi le père de tous ceux qui croient, bien qu'incirconcis, pour que la justice leur soit comptée. »

 

Comment sa foi fût-elle été établie?

Ses premiers pas étaient stimulés et motivés uniquement par la promesse divine.

Genèse 12 : 1 à 3 «  L'Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie et de la maison de ton père, vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation et je te bénirai; je rendrai ton nom grand. Deviens donc une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, Je maudirai celui qui te maudira. Toutes les familles de la terre seront bénies en toi. » 

 

Genèse 12 : 7 «  L'Eternel apparut à Abram et dit : Je donnerai ce pays à ta descendance. Abram bâtit là un autel à l'Eternel qui lui était apparu. »

Genèse 13 : 15 « Car tout le pays que tu vois, je te le donnerai, à toi et à ta descendance, pour toujours. »

 

Les promesses n’étaient pas toutefois suffisantes pour édifier et établir fermement sa foi.

Genèse 15 : 8 « Abram répondit: Seigneur Eternel, à quoi reconnaîtrai-je que je le possèderai ? »

 

L'Alliance exige d’être accompagnée d’un rituel sacrificiel élaboré.

Genèse 15 : 9 à 8 «  Il lui dit : prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe pour me les offrir. Il prit tous ces (animaux), les coupa par le milieu et mit chaque moitié l'une vis-à-vis de l'autre, mais il ne partagea pas les oiseaux.  Les oiseaux de proie s'abattirent sur les cadavres; et Abram les chassa. Au coucher du soleil, Abram fut accablé de sommeil et aussi de frayeur dans l'obscurité profonde. L'Eternel dit à Abram: Sache que tes descendants seront des immigrants dans un pays qui ne sera pas le leur; ils y seront des esclaves, et on les maltraitera pendant quatre cent ans.

Mais je jugerai la nation dont ils auront été les esclaves, et ils sortiront ensuite avec de grands biens. Toi tu mourras en paix, tu seras enseveli après une heureuse vieillesse. A la quatrième génération, ils reviendront ici; car c'est alors seulement que la déchéance morale des Amoréens aura atteint son comble. Quand le soleil fut couché, l'obscurité devint profonde; alors une fournaise fumante et des flammes passèrent entre les animaux partagés.

En ce jour-là, l'Eternel conclut une Alliance avec Abram en disant : je donne ce pays à ta descendance; depuis le fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, (à savoir) l'Euphrate... »

 

Plus tard, l'Alliance a été établie et confirmée.

A fur et à mesure que la foi d’Abraham grandissait, les liens d’alliance devinrent de plus en plus forts et étendu ensuite à sa postérité.

Genèse 17 : 7 «  J'établirai mon Alliance avec toi et ta descendance après toi, dans toutes leurs générations : ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de tes descendants après toi. »

 

Luc 1 : 73 « Selon le serment qu'il a juré à Abraham, notre père. »

La foi d'ABRAHAM a été testée et éprouvée.

Genèse 22 : 1 à 19 « Après ces évènements, Dieu mit Abraham à l'épreuve et lui dit : Abraham ! Il répondit : me voici ! Dieu dit : Prends donc ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t-en dans le pays de Moriya et là, offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je t'indiquerai. Abraham se leva de bon matin, sella son âne et prit avec lui ses deux jeunes serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste et partit pour se rendre à l'endroit que Dieu lui avait indiqué. Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit l'endroit de loin. Alors il dit à ses jeunes serviteurs : vous, restez ici avec l'âne; le jeune homme et moi nous irons là-haut pour adorer, puis nous reviendrons auprès de vous. Abraham prit  le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac et prit dans sa main le feu et le couteau. Ils marchèrent tous deux ensemble. Alors Isaac adressa la parole à son père Abraham et dit: mon père! Il (lui) répondit: me voici, mon fils! (Isaac) reprit : voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste?  Abraham répondit : mon fils, Dieu  va se pourvoir lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble. Lorsqu'ils furent arrivés à l'endroit que Dieu lui avait indiqué, Abraham y construisit l'autel et disposa le bois. Il ligota son fils Isaac et le mit sur l'autel, par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main et prit le couteau pour égorger son fils. Alors l'ange de l'Eternel l'appela du ciel et dit : Abraham ! Abraham ! Il répondit : me voici! L'ange dit : n'étends pas ta main sur le jeune homme et ne lui fais rien; car j'ai reconnu maintenant que tu crains Dieu et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. Abraham leva les yeux et vit par derrière un bélier retenu dans un buisson par les cornes; alors Abraham alla prendre le bélier et l'offrit en holocauste  la place de son fils. Abraham donna à cet endroit le nom  de Adonaï-Yiréeh. C'est pourquoi l'on dit aujourd'hui : sur la montagne de l'Eternel, il sera pourvu. L'ange de l'Eternel appela Abraham une seconde fois du ciel et dit : Je le jure  par moi-même, oracle de l'Eternel ! Parce que tu as fait cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton unique, je te comblerai de bénédictions et je multiplierai ta descendance, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est au bord de la mer. Ta descendance aura le contrôle de ses ennemis. Toutes les nations de la terre se diront bénies par ta descendance, parce que tu as écouté ma voix. Abraham s'en retourna vers ses jeunes serviteurs, puis ils se levèrent pour aller ensemble à Béer-Chéba, car Abraham habitait à Béer-Chéba. »

L’obéissance d’Abraham était basée sur la connaissance de son Dieu. Dieu se révéla à lui tout au long de sa vie, c’est ainsi qu’il appris à lui faire confiance.

Sa récompense était l'attribution de la semence, celle de la promesse, deux choses immuables : le SERMENT et la PROMESSE.

Le serment et la promesse sont deux actes divins qui nous donnent un puissant encouragement. L’auteur de l’épître aux Hébreux dit même que cela est comparable à une ancre solide et ferme pour notre âme. Le serment et la promesse confèrent à l’Alliance sa force. 

Hébreux 6 : 13 à 20 «  En effet, comme Dieu, en faisant la promesse à Abraham, ne pouvait jurer par un plus grand que lui, il jura par lui-même en disant : certainement, je te comblerai de bénédictions et je te multiplierai ta descendance. Et c'est ainsi qu'après  patiemment  attendu, Abraham obtint ce qui lui avait été promis. Car les hommes jurent par ce qui est plus grand qu'eux, et le serment, en confirmant leur parole, met un terme à toute contestation. En ce sens, Dieu, voulant donner aux héritiers de la promesse une preuve supplémentaire du caractère immuable de sa décision, intervint par un serment, afin que, par deux actes immuables, dans lesquels il est impossible que Dieu mente, nous ayons un puissant encouragement, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée. Cette espérance, nous l'avons comme une ancre solide et ferme, pour notre âme; elle pénètre au-delà du voile, là où Jésus est entré pour nous comme un précurseur, devenu souverain sacrificateur pour l'éternité, selon l'ordre de Melchisédek."

 

Ecrit aménagé et largement emprunté aux enseignements de mon frère Bill Kettles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens