Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 14:56

Dans le domaine de la vie naturelle nous naissons pour faire un voyage inéluctable vers la mort physique. Ce voyage est plus ou moins long en fonction du nombre d’années que Dieu nous accorde.

Chaque jour vécu sur cette terre nous rapproche de cette destination finale.

Dans le domaine spirituel nous fonctionnons avec un processus similaire mais dont la finalité est différente.

Lors de notre nouvelle naissance notre vie naturelle ( notre chair ) est mise à mort et va connaître une lente agonie spirituelle volontaire dont chacun d’entre-nous doit assurer son exécution.

L’acceptation de la croix : c’est notre association à la mort et à la résurrection du Christ.  Cela nous permet de rentrer dans la réalité d’une nouvelle dimension spirituelle : « Du Christ qui vit en nous ».

Cette longue mise à mort a débuté à notre nouvelle naissance et s’achèvera lorsque « Christ sera totalement formé en nous ».  Jean le Baptiste l’a totalement bien perçu dans l’Esprit en disant : « Il faut qu’il croisse, et que je diminue » ce qui revient à dire pour qu’il croisse en moi, je dois diminuer et mourir progressivement.

Plus nous faisons disparaître notre propre autonomie charnelle plus  Sa vie prendra place en nous.

Dans Jean 3 : Jean-baptiste dit clairement qu’il n’est pas le Christ, mais qu’il a été envoyé devant lui. Au verset 29  Celui qui a l’épouse est l’époux ; mais l’ami de l’époux, qui est présent et qui l’écoute, est ravi de joie d’entendre la voix de l’époux ; et cette joie, qui est la mienne, est parfaite. 30  Il faut qu’il croisse, et que je diminue. 31  Celui qui vient d’en haut est au–dessus de tous ; celui qui vient de la terre est de la terre et parle de la terre ; celui qui est venu du ciel est au–dessus de tous. 32  Et il rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu ; mais personne ne reçoit son témoignage. 33  Celui qui a reçu son témoignage a scellé que Dieu est véritable. 34  Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit par mesure.  35  Le Père aime le Fils et a mis toutes choses en sa main. 36  Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

 

Colossiens 1:18  Et c’est lui qui est la tête du corps de l’Église ; il est le commencement, le premier–né d’entre les morts, afin qu’il tienne le premier rang en toutes choses.

Notre vie avec Dieu consiste  à veiller à la mise à mort permanente de notre volonté et de notre nature charnelle.

1 Pierre 4:1  Christ ayant donc souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez–vous de cette même pensée, que celui qui a souffert en la chair, a cessé de pécher ; 2  Afin de ne plus vivre selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu, pendant le temps qui lui reste à vivre dans la chair.

 

La pensée de la mort comme prélude à la vie dans les enseignements dispensés par notre Seigneur est une constante. Paul lui nous rappelle que la nature corrompue de l’homme ne peut accéder au royaume de Dieu et à l’éternité. Cela a commencé au jardin d’Eden ou Adam a été empêché de prendre de l’arbre de Vie.

Jean 12:24  En vérité, en vérité je vous le dis : Si le grain de froment ne meurt après qu’on l’a jeté dans la terre, il demeure seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

 

Romains 6:9  Sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus, et que la mort n’a plus de pouvoir sur lui.

1 Corinthiens 15:36  Insensé, ce que tu sèmes ne prend point vie, s’il ne meurt auparavant.

…50 Or, je dis ceci, frères ; c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite point l’incorruptibilité.

 

Jésus a détruit celui qui avait le pouvoir de corruption et de mort par le péché sur nos vies.

Hébreux 2:14  Puis donc que les enfants participent de la chair et du sang, il en a aussi de même participé, afin que par la mort il détruisît celui qui avait l’empire de la mort, c’est–à–dire, le diable 

Colossiens 1:22  Il vous a maintenant réconciliés, dans le corps de sa chair, par sa mort, pour vous présenter devant lui saints, sans tache et irrépréhensibles ;

Cette lente agonie de notre chair a commencé par notre crucifixion avec Christ.

Galates 5:24  Or, ceux qui appartiennent à Christ, ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises.

Paul utilise le langage de la culture pour nous faire comprendre que ceux qui donne libre cours à leur vie naturelle récolteront la corruption mais ceux qui se soumettent à s’attendent à l’Esprit hériteront la vie Eternelle.

Galates 6:8  Celui qui sème pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.

 

Galates 5:16  Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et n’accomplissez point les désirs de la chair. 17  Car la chair a des désirs contraires à l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à la chair, et ces deux choses sont opposées l’une à l’autre ; de telle sorte que vous ne faites point les choses que vous voudriez.

 

Galates 2:20  Je suis crucifié avec Christ, et si je vis, ce n’est plus moi, mais c’est Christ qui vit en moi ; et si je vis encore dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé, et qui s’est donné lui–même pour moi.

 

2 Corinthiens 4:11  Car, nous qui vivons, nous sommes sans cesse livrés à la mort à cause de Jésus, afin que la vie de Jésus soit aussi manifestée dans notre chair mortelle,

 

Nous avons besoin de Sa vie en permanence, voilà pourquoi l’apôtre Paul parle de revêtir Christ et ne point pactiser avec notre chair qui doit mourir.

Romains 13:14  Mais revêtez–vous du Seigneur Jésus–Christ, et ne flattez point la chair dans ses convoitises.

 

Marcher en nouveauté de vie c’est marcher selon l’esprit. Nous devons apprendre à écouter l’Esprit de Dieu au travers de notre esprit.

Romains 8: 1  Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus–Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’esprit ; 2  Parce que la loi de l’Esprit de vie, qui est en Jésus–Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3  Car ce qui était impossible à la loi, parce qu’elle était affaiblie par la chair, Dieu l’a fait : envoyant son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché ; et pour le péché, il a condamné le péché dans la chair ; 4  Afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit. 5  Car ceux qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair ; mais ceux qui vivent selon l’esprit, s’affectionnent aux choses de l’esprit. 6  Car l’affection de la chair c’est la mort ; mais l’affection de l’esprit c’est la vie et la paix ; 7  parce que l’affection de la chair est inimitié contre Dieu ; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, elle ne le peut.8  Or, ceux qui sont dans la chair, ne peuvent plaire à Dieu. 9  Pour vous, vous n’êtes point dans la chair, mais dans l’esprit, s’il est vrai que l’Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu’un n’a point l’Esprit de Christ, celui–là n’est point à Lui.10   Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’esprit est vivant à cause de la justice. 11  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.12  Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13  En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l’Esprit, vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez.

 

Joyeux enterrement de votre vieil homme !

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens