Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 20:04

Observer les instructions de Jésus ne devrait pas normalement nous laisser la moindre possibilité d’interprétation partisane.  Pourquoi ?  Parce qu’un ordre ou un commandement nous est donné en général pour être exécuté et suivi avec précision.

Quand le Seigneur nous demande de prier : il nous faut prier, alors prions ! lorsqu’il demande  de vivre dans la sainteté : vivons saintement, faisons-le !  C’est cela obéir.

Obéir à un ordre, c’est faire totalement et exactement ce qu’il prescrit en terme d’instruction, c'est en réaliser son contenu. Il n’est pas question ici d’en discuter l’opportunité, la validité est-ce valable pour nous aujourd’hui ou pas. Etc.…

 

2 Timothée 3:16  Toute l’Écriture est divinement inspirée, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour former à la justice ;

Luc 16:17 ... il n’est possible qu’un seul trait de lettre de la loi soit aboli.

Jacques 2:10  Car, quiconque aura observé toute la loi, s’il vient à pécher dans un seul point, devient coupable de tous.

Obéir partiellement équivaut à désobéir. 1 Samuel 15:22  Samuel dit : L’Eternel trouve–t–il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers.

Béni soit Dieu notre Père de nous avoir donné Jésus, et de ce que Christ soit devenu aujourd’hui une réalité en nous. Sans Lui nous ne pourrions accomplir ses commandements. Il est venu les accomplir d’une certaine manière en chacun de nous, faut-il évidemment qu’il vive vraiment en nous.

Je voudrais attirer votre attention sur ces 2 versets de Matthieu 28 : 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,  20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. 

Ils résument la dernière instruction de Jésus à ses disciples, communément appelée « le grand mandat ou la grande commission ».  A qui Jésus s’adressent-il ?  Aux  12, aux 70 mais aussi aux disciples de Jésus qui suivirent après, les 120, puis  les 3000 et tous ceux qui le sont devenus depuis.

La première chose sur lequel je veux attirer votre attention c’est que ce passage s’adresse uniquement aux disciples et à eux seuls.

L’Eglise a étendu et démocratisé ce commandement à tous croyants rassemblés dans les assemblées locales toutes familles chrétiennes confondues en les encourageant à témoigner et ensuite à faire des disciples sans parfois être né de nouveau et encore moins être un disciple de Christ. C’est la grande erreur, qu’il faut corriger.

Certains disent aussi que ce n’est pas leur ministère : c’est aussi une erreur aussi importante car si nous sommes disciple de Christ, obligatoirement nous sommes concernés par « le commandement de la grande commission ».

La problématique ici, c’est qu’on a tout mélangé et bien souvent nous ne voulons pas faire tout simplement ce que Jésus nous ordonne et nous montre. Nous prétextons que les temps changent et qu’il faut nous adapter. Faire ce que Jésus ordonne ne se limite pas à distribuer des papiers dans la rue,  à faire du porte à porte, à faire de grandes campagnes d’évangélisation, à faire des réunions par affinités, où à faire de l’évangélisation par l’amitié ou encore des concerts de musique, c’est une partie non négligeable de l’ordre mais ce n’est pas tout. Il nous faut aussi et surtout suivre ces personnes contactées en les enseignant à pratiquer les instructions du Christ.

L’Eglise de Jésus, un corps spirituel vivant sous sa seule autorité, il en est le seul chef Christ. Ses disciples doivent Lui emboîter le pas et poursuivre son œuvre comme il l’enseigne et non autrement.

Je vous invite à remettre à plat son commandement et en tirer les conclusions qui s’imposent.

Matthieu 28

19  (Ost) Allez donc et instruisez toutes les nations, …

19  (BBA) Allez, instruisez toutes les nations…

19  (BFC) Allez donc auprès des gens de toutes les nations et faites d’eux mes disciples ; …

19  (DRB) Allez donc, et faites disciples toutes les nations, …

19  (Jer) Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, …

19  (LSG) Allez, faites de toutes les nations des disciples, …

19  (Mar) Allez donc, et enseignez toutes les nations, …

19  (NBS) Allez, faites des gens de toutes les nations des disciples, …

19  (NEG) Allez, faites de toutes les nations des disciples,

19  (PDV) Allez chez tous les peuples pour que les gens deviennent mes disciples. …

19  (PVV) allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, …

19  (Sem) allez donc dans le monde entier, faites des disciples parmi tous les peuples, …

19  (SER) Allez, faites de toutes les nations des disciples, …

19  (TOB) Allez donc : de toutes les nations faites des disciples, …

 

20  (Ost) Et leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé ; …

20  (BBA) leur apprenant à garder tout ce que je vous ai commandé. …

20  (BFC) et enseignez–leur à pratiquer tout ce que je vous ai commandé. …

20  (DRB) leur enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées. …

20  (Jer) et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit.

20  (LSG) et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. …

20  (Mar) {Et} les enseignant de garder tout ce que je vous ai commandé. …

20  (NBS) et enseignez–leur à garder tout ce que je vous ai commandé. …

20  (NEG) et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. …

20  (PDV) Apprenez–leur à obéir à tous les commandements que je vous ai donnés. …

20  (PVV) et apprenez–leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

20  (Sem) et apprenez–leur à obéir à tout ce que je vous ai prescrit.

20  (SER) et enseignez–leur à garder tout ce que je vous ai prescrit. …

20  (TOB) leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit. …

 
Il y a ici 2 ou 3 grandes instructions en fonction des traducteurs.

1 Allez faites des disciples et baptisez-les

2  Enseignez–leur apprenez-leur à garder, à obéir, à observer et à pratiquer  tout ce que je vous ai commandé c'est-à-dire : Apprenez-leur à faire tout ce que vous m’avez vu faire ou que je vous dis. Pratiquez-le, obéissez  concrètement.

Jésus s’adresse ici à ceux qui sont devenus ses disciples et non à ceux qui ne le sont pas encore.

Tite 1:9  Attaché à la véritable doctrine qui doit être enseignée, afin qu’il soit capable, tant d’exhorter, selon la saine doctrine, que de convaincre ceux qui s’y opposent.

Etre formé et équipé pour assumer la mission.

2 Timothée 2:2  Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie–le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres.

Garder ses commandements : c'est les pratiquer. Ce qui reste de ce que nous avons appris à l'école c'est ce que nous avons pratiqué et utilisé au quotidien : toute les connaissances accumulées sans avoir été pratiquées seront toujours vite oubliées.

Jésus lorsqu’il enseignait montrait et faisait faire ensuite ce qu’il avait lui-même fait et montré. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage par la mise en pratique.

Que leur a-t-il montré à ses disciples : comment aimer vivre dans la justice en faisant le bien.

Ne vous  bornez pas à écouter la parole mais mettez la parole en pratique.

Le travail de Jésus : le modèle du maître avait pour cible les juifs (son peuple les enfants d’Israël) Ses instructions sont encore valables.

Matthieu 9: 35 (LSG) Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. 

Matthieu 10:5  Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : n’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains ;

Marc 6 : 7  Alors il appela les douze, et il commença à les envoyer deux à deux, en leur donnant pouvoir sur les esprits impurs. 8  Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n’est un bâton ; de n’avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la ceinture ; 9  de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques. 10  Puis il leur dit : dans quelque maison que vous entriez, restez–y jusqu’à ce que vous partiez de ce lieu. 11  Et, s’il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez–vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. 12  Ils partirent, et ils prêchèrent la repentance. 13  Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d’huile beaucoup de malades et les guérissaient.

Luc 10:1  Après cela, le Seigneur désigna encore soixante–dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui–même devait aller.

Luc 10:17  Les soixante–dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom.

Le travail de ses disciples est le même que le siens.

Son ordre de mission pour tous ses disciples (Son Eglise ) consigné dans Matthieu 28 : 19-20   la cible est les païens, c’est plus vaste il s‘adresse au monde.

Question : est-ce que l'Evangélisation contemporaine  revisitée et imaginée par la Chrétienté est conforme à celle que Jésus et les apôtres nous ont laissée ?  

Faisons-nous ce qu’il faut pour les enseigner les instruire pour qu’ils deviennent de vrais disciples du Christ.

La réponse honnête est Non. Car il eut fallu avant que nous soyons chacun d’entre-nous de vrais disciples.

Nous devons réviser notre façon de faire.

Regardons comment s’y prennent les évangélistes dans les actes des apôtres. Prenons les cas de Philippe qui fît les mêmes choses que Jésus mais en se tournant maintenant vers les samaritains « donc les païens ».

Actes 8 : 4 Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole.  5 Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ.  6 Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu'elles apprirent et virent les miracles qu'il faisait.  7 Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.  8 Et il y eut une grande joie dans cette ville.  9 Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l'étonnement du peuple de la Samarie.  10 Tous, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, l'écoutaient attentivement, et disaient: celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s'appelle la grande.  11 Ils l'écoutaient attentivement, parce qu'il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie.  12 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.  13 Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s'opéraient.  14 Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean.  15 Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit. 

Faisons de même, pas plus pas moins…

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens