Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 21:35

Notre plus grand différent dans le corps de Christ est le fait que nous ne croyons pas tous au vrai Dieu Elohim et à son Fils tels qu'ils se révèlent à nous.

 

Nos différents doctrinaux sont la conséquence du fait que nous ne croyons pas au même Dieu. Nous pensons tous connaître le vrai Dieu. Et pourtant, il est facile de comprendre au travers des multiples crédos de la foi chrétienne si différents. Le plus souvent « le Dieu » dans lequel nous croyons n'est donc pas Celui qui se révèle à nous directement mais bien souvent c'est celui en qui la religion des hommes nous a proposé de croire et de nous confier.

 

Il nous suffit de contempler le paysage de la foi dans les principales religions monothéistes pour en être convaincu. Chacun y va de sa confession de foi et la présente comme étant le fondement sacré de la vraie foi.

C'est dommage de vouloir définir le seul vrai Dieu dans toutes sortes de déclarations carrées et immuables qui ne peuvent bien entendu pas le contenir.

 

Les principaux désaccords ont eu des conséquences tragiques parce que l'on ne croit pas les mêmes choses en ce qui concerne ce Dieu unique... et cela peut nous conduire jusqu'au meurtre surtout lorsque les passions doctrinales ne sont pas maîtrisées ou contenues. Les guerres de religion en sont malheureusement une illustration concrète qui entache le christianisme et qui nous font honte.

 

Nous avons vu dans mon dernier blog que Yeshoua était venu  apporter, non la paix, mais l‘épée.

http://nikkos.over-blog.fr/article-l-effet-de-l-epee-et-la-connaissance-de-sa-paix-115830592.html

La division dans le domaine de la foi c'est l'opposition entre le vrai et le faux, entre le mal et le bien, entre la chair et l'esprit etc...

 

Je voudrais revenir sur la raison de la division suscitée par Yeshoua.

 

Les juifs s'interrogeaient sur l'identité de Jésus ( Yeshoua ) sur sa messianité. « Jusqu’à quand nous tiendras–tu l’esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis–le–nous franchement. » Tout commence ici.

 

Jean 10 : 22 Or, on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace, et c’était l’hiver. 23 Comme Jésus se promenait dans le temple, au portique de Salomon, 24 Les Juifs s’assemblèrent donc autour de lui, et lui dirent : Jusqu’à quand nous tiendras–tu l’esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis–le–nous franchement. 25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne le croyez pas ; les œuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi. ( vous ne pouvez pas forcer qui que ce soit à croire en Yeshoua tant que le Père ne lui en a pas donné le pouvoir. Jean 6:44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l‘attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.) 26 Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes point de mes brebis, comme je vous l’ai dit ( Yeshoua a toujours dit qu'il était le Christ mais les juifs ne le croyaient pas. Simon Pierre a reçu quant à lui cette révélation du Père concernant l'identité messianique de Yeshoua .

Matthieu 16:16 Simon Pierre, prenant la parole, dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.17 Et Jésus lui répondit :tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux.

 

Matthieu 26:63 Mais Jésus se tut. Alors le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu.

 

Luc 4:41 Les démons sortaient aussi de plusieurs, criant et disant : Tu es le Christ, le Fils de Dieu ; mais il les censurait, et ne leur permettait pas de dire qu’ils sussent qu’il était le Christ.

 

Luc 9:20 Et vous, leur dit–il, qui dites–vous que je suis ? Et Pierre répondit : Tu es le Christ de Dieu.

 

Jean 6:69 Et nous avons cru, et nous avons connu que tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

 

Jean 11:27 Elle lui dit : Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.) .

27 Mes brebis entendent ma voix, et je les connais, et elles me suivent. 28 Je leur donne la vie éternelle, elles ne périront jamais, et nul ne les ravira de ma main. 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. 30 Moi et le Père, nous sommes un. 31 Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. ( le résultat ne se fait pas attendre : la tentative de meurtre. ) 32 Et Jésus leur dit : J’ai fait devant vous plusieurs bonnes œuvres de la part de mon Père ; pour laquelle me lapidez–vous ? 33 Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce qu’étant homme, tu te fais Dieu. ( la encore lorsqu'on ne croit pas ce que vous dites on tord le sens de vos paroles. Yeshoua n'a jamais dit qu'il était Dieu-Elohim. Les juifs l'ont traité  de blasphémateur et d' usurpateur d'identité en disant qu'il voulait se faire Dieu ) 34 Jésus leur répondit : N’est–il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux. 35 Que si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu était adressée (et l’Écriture ne peut être rejetée), 36 Dites–vous que je blasphème, moi que le Père a sanctifié et qu’il a envoyé dans le monde, parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu ?( la vérité est dites par celui qui est la vérité ) 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez point.38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes œuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.

 

Je suis toujours étonné de voir combien les gens sont conditionnés dans leur foi par toutes sortes de pensées qui ne sont pas celles de Dieu-Elohim et de son fils mais bien celles que la religion leurs a enseignées.

Dans Matthieu 5 dit qu'il n'est pas venu pour abolir la loi ou les prophètes  mais pour l'accomplir. Il va énumérer plusieurs passages de la loi, et nous y conformer afin que notre parole soit : Oui, oui, Non, non ; car tout ce qu’on dit de plus, vient du Malin.

 

L'augmentation de notre foi ne peut provenir que de ce que Dieu-Elohim dit de lui-même.

Romains 10:17 La foi vient donc de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu.

Le mot entendre en grec c'est « akoe » (ak-o-ay’)il a une signification un peu plus large que celle que avons avec « entendre » relative à la chose entendue, donc écoutée venant de la prédication de la Parole de de Dieu et de son Fils qui est son Porte-Parole.Entendre peut aussi signifier « comprendre ». Il ne suffit pas d'entendre la Parole d'Elohim il faut la comprendre.

 

Romains 16:17 Cependant, je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales contre la doctrine( celle de Christ , comme vous le remarquerez, il n'est pas parlé des doctrines mais de la doctrine. Cela est une démarcation franche entre les doctrines des hommes et celle de Dieu-Elohim et de son fils ) que vous avez apprise, et à vous éloigner d’eux.( c'est la chose la plus difficile à faire parce qu'on a été formaté pour maintenir coûte que coûte une fausse unité voulue et attendue de la religion des hommes qui ne s' embarrasse pas de l'hypocrisie d'une telle démarche. Eloignez-vous des faux enseignants cela sera salutaire pour vous )

 

1 Corinthiens 11:17 Or, en ce que je vais vous dire, je ne vous loue point : c’est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour empirer. 18 Car, premièrement, j’apprends que lorsque vous vous assemblez dans l’Église, il y a des divisions parmi vous, et j’en crois une partie,

19 Car il faut qu’il y ait des schismes parmi vous, afin que ceux d’entre vous qui sont approuvés, soient manifestés. ( Soyez des approuvés de Dieu-Elohim en vous séparant d'eux : 2 Corinthiens 6:17 C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai )

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Ce que je crois
commenter cet article
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:02

Un disciple de Yeshoua, expérimente l'effet de son épée et connaît sa paix.

 

Les relations humaines dans notre monde et plus particulièrement dans notre société contemporaine sont perçues comme étant de la plus grande importance. Pourtant les efforts déployés semblent inopérants car il n'y a jamais eu tant de contestations, d'abus, d'incompréhensions, de divergences, de divisions, de conflits et de guerres. Ces relations entre les hommes sont constamment fragilisées puisqu'elles sont abordées avec désinvolture à cause de leur égoïsme, leur indépendance et leur rébellion à Elohim et ses lois divines. Il en est ainsi, dans presque que tout ce que les hommes non régénérés font. Ils entreprennent ou entretiennent de ce fait des relations interpersonnelles avec une vue erronée. Ils vivent pour une grande majorité dans l'ignorance du conseil de Dieu-Elohim.

L'orgueil, la méconnaissance de Sa volonté et de Sa parole font que les hommes ne s'y soumettent pas ou n'en tiennent pas compte.

Le cœur corrompu de l'homme est séparé de Dieu-Elohim et ne peut pas concevoir de bonnes relations vraies et honnêtes à 100 % avec ceux qui nous entourent. Pourquoi ?. Parce que notre bonheur selon Yeshoua dépend en grande partie de l'observation des deux commandements les plus importants de Dieu-Elohim.

Matthieu 22 : 36 Maître, quel est le grand commandement de la loi ? 37 Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C’est là le premier et le grand commandement.39 Et voici le second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Le premier consiste à aimer Dieu-Elohim seul à Le connaître et à Le respecter en Lui obéissant. La grande majorité des hommes sur cette terre viole ce premier commandement, qui entraîne à sa suite inéluctablement le second qui lui est semblableet qui s'y rattache. Le second dépend du premier, et ici nous sommes au cœur même des bonnes relations entre les humains.

1 Jean 4:20 Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, ( le premier et le second commandement sont indissociables le second dépend du premier car Dieu-Elohim est amour. Lorsque le premier est satisfait le second suit. Le contraire par contre ne fonctionne pas : si j'aime mon prochain, cela n'équivaut pas à dire que j'aime Dieu-Elohim . C'est Lui que nous devons aimer en premier pour être rempli de Son amour qui nous permet d'aimer notre prochain.) c’est un menteur ; car celui qui n’aime point son frère qu’il voit, comment peut–il aimer Dieu qu’il ne voit pas ?

1Jean 3:17 Or, celui qui aurait des biens de ce monde, et qui, voyant son frère dans le besoin, lui fermerait ses entrailles,comment l’amour de Dieu demeurerait–il en lui ?( vous comprenez mieux certainement pourquoi nos relations sont si souvent altérées et compromises. Le manque d'amour résultant d'une absence de communion avec Dieu-Elohimen est la cause première . )

1 Jean 4:12 Personne n’a jamais vu Dieu : si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est accompli en nous.

Maintenant que nous avons compris que pour avoir des relations interpersonnelles réussies, il nous faut avoir préalablement une communion établie avec le Père et le Fils, je voudrais insister sur cette dernière en montrant que nous ne pouvons pas connaître Dieu-Elohim sans connaître Jésus ( Yeshoua le fils bien-aimé, l'unique venu du Père )

En allant maintenant un peu plus loin, nous ne pouvons pas affirmer connaître le Père sans connaître le Fils et vice versa.

Jean 14:9  Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu !Philippe, celui qui m’a vu, a vu le Père. Comment donc dis–tu : Montre–nous le Père ?

Philippe a accompagné son maître Yeshoua jour après jour sans vraiment le connaître. Cela a du être assez difficile pour Phlippe d'entendre une telle parole. Beaucoup encore aujourd'hui parle de lui, prétendent le connaître mais en fait sont sans le savoir dans la position de Philippe. Ils ne connaissent pas Jésus ( Yeshoua) comme ce dernier l'attend de notre part. Philippe ne pouvait pas connaître le Père même si comme les juifs de son temps il pensait Le connaître.

9 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu !Philippe, celui qui m’a vu, a vu le Père. Comment donc dis–tu : Montre–nous le Père ? 10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ?Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Pèrequi demeure en moi, fait lui–mêmeles œuvres que je fais. 11 Croyez–moi quand je dis que je suis dans le Père, et que mon Père est en moi ; sinon, croyez–moi à cause de ces œuvres mêmes. 12 En vérité, en vérité je vous le dis : Celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes que celles–ci, parce que je vais vers mon Père. 13 Et ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14 Si vous demandez 16 Et je prierai le Père, qui vous donnera un autre Consolateur, pour demeurer éternellement avec vous, 17 L’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure avec vous, et qu’il sera en vous.

Personne ne peut connaître le Père si le Fils ne le révèle. Elohim l'a voulu ainsi !

Jean 3 27  Jean répondit : Personne ne peut rien s’attribuer, si cela ne lui a été donné du ciel... ( donc de Dieu-Elohim )31  Celui qui vient d’en haut est au–dessus de tous ; celui qui vient de la terre est de la terre et parle de la terre ; celui qui est venu du ciel est au–dessus de tous.32  Et il rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu ; mais personne ne reçoit son  témoignage.33  Celui qui a reçu son témoignage a scellé que Dieu est véritable ( Yeshoua ne dit pas qu'il est Dieu-Elohim mais que son Père seul l'est. Dire autre chose c'est l'aveu de ne pas Les ( le Père et le Fils )connaître ). 34  Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit par mesure35  Le Père aime le Fils et a mis toutes choses en sa main. 36  Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Yeshoua est celui qui nous fait connaître le Père. Sans recevoir la révélation du Père par le Fils, nous sommes dans la religion des hommes. Voilà pourquoi tant de relations humaines sont détériorées et incompatibles. L'amour sans l'amour de la vérité ne permet pas de relations justes. Pour être dans la vérité il faut connaître Celui qui nous conduit dans la vérité du Père.

Yeshoua a dit je suis le chemin, la vérité et la vie : trois déclarations authentiques pour nous conduire au Dieu-Elohim de vérité puisque il en a reçu le mandat de Son Père.

Esaïe 65:16 Celui qui souhaitera d’être béni sur la terre, se bénira par le Dieu de vérité ; et celui qui jurera sur la terre, jurera par le Dieu de vérité ; car les détresses anciennes seront oubliées, et elles seront cachées à mes yeux.

Jérémie 10:10 Mais l’Éternel est le Dieu de vérité ; c’est le Dieu vivant et le roi éternel. Devant sa colère la terre tremble, et les nations ne peuvent soutenir son courroux.

Dans la déclaration suivante Yeshoua notre Seigneur dit qu'il n' existe pas de vraie paix en dehors de lui et cela s'étend à toutes nos relations.

Jean 16:33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi; vous aurez des afflictions dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.

Jean 14:27 Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. ( ce n'est pas la paix celle des hommes qui n'est pas ) Que votre cœur ne se trouble point, et ne craigne point.

Romains 12 : 17 Ne rendez à personne le mal pour le mal ; attachez–vous à ce qui est bien devant tous les hommes. 18 S’il se peut faire, et autant qu’il dépend de vous, ayez la paix avec tous les hommes.

Après de telles recommandations de paix, je voudrais vous conduire à la compréhension d'une autre dimension de cette paix pour ne pas tomber dans les clichés d'une paix à tout prix que l'on nous vend dans beaucoup d'enseignements évangéliques.

Vous ne pouvez pas aimer le mal et ceux qui le font. Vous pouvez les aimer en vue de leur salut et d'une repentance sincère mais pas pour ce qu'ils font.

En ce qui concerne la paix selon Yeshoua,le fils de Dieu-Elohim , voici ce qu'il dit lui qui est le prince de la paix.

Matthieu 10:34  Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terreje suis venu apporter, non la paix, mais l‘épée.

Que veut-il dire ici ? Il parle ici de la division à cause de l'amour de la vérité. Ce genre de message nous ne l'entendons pas beaucoup car il dérange, il chatouille et fait sortir de leur gonds les esprits religieux.

C'est même jugé malséant d'en parler, car on enferme les gens avec la pensée d'une unité, d'un amour qui n'est qu' une parodie de la paix qui est une erreur et surtout par la paix de Yeshoua à laquelle, il nous invite.

Regardons plutôt la suite du passage de Matthieu 10 : 35 Car je suis venu mettre la division entre le fils et le père, entre la fille et la mère, entre la belle–fille et la belle–mère. 36  Et l’homme aura pour ennemis ceux de sa maison.( hou la la, est-ce bien Yeshoua qui dit cela ? Oui, il dit en d'autres termes, qu'il est l'objet de cette division.De quoi s'agit-il ? La confrontation entre les faux Christ et le vrai. C'est la raison du conflit entre la religion des hommes et celle de Dd. ( donc Elohim le Père ).

L'amour de la vérité peut conduire à la division et à la perte de nos relations. Soyons objectifs c'est le cas dans nos propres familles. La foi en Christ divise ! Si l'origine est la vérité il n' y a pas péril dans votre demeure. Yeshoua a connu la division et le rejet du plus grand nombre à cause de la vérité qu'il disait et en qui ses contemporains refusaient de croire. Certes L'amour croit tout espère tout mais jamais au prix d'un abandon de la vérité.

Nous devons être prêts à être mis à l'écart et critiqués à cause de la vérité qui nous habite.

Jérémie 15:10 Malheur à moi, ô ma mère! de ce que tu m’as fait naître homme de contestation et homme de dispute pour tout ce pays! Je n’ai rien prêté, et je n’ai rien emprunté, et cependant chacun me maudit!

Luc 12:49 Je suis venu mettre le feu sur la terre; et qu’ai–je à désirer s’il est déjà allumé! 50 Mais je dois être relâché d’une expiation; et combien ne suis–je pas pressé jusqu’à ce qu’elle s’accomplisse! 51 Pensez–vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? 52 Non, vous dis–je; mais la division; car désormais, dans une maison, ils seront cinq, divisés trois contre deux, et deux contre trois. 53 Le père sera divisé d’avec le fils, et le fils d’avec le père; la mère d’avec la fille, et la fille d’avec la mère; la belle–mère d’avec la belle–fille, et la belle–fille d’avec la belle–mère.

Amenez-vous la contestation ? La critique ? Le questionnement ? Ou n'amenez-vous que des sourires et des bonnes paroles ? Si c'est le cas vous devriez vous questionner logiquement sur votre foi.

Jean 7:40 Plusieurs de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient: Celui–ci est véritablement le prophète.41 D’autres disaient: C’est le Christ. Et d’autres disaient: Mais le Christ vient–il de Galilée? 42 L’écriture ne dit–elle pas que le Christ sort de la postérité de David, et du village de Bethléem d’où était David 43 Le peuple était donc partagé à son sujet. 44 Et quelques–uns d’entre eux voulaient le saisir; mais personne ne mit la main sur lui.

Si c'est à cause de votre foi ou de vos convictions doctrinales que vos relations avec les autres sont difficiles, alors c'est bon signe. Néanmoins, vous devez veiller à ce votre paix intérieure demeure dans votre communion du Père et du fils. Apprenez à vous séparer s'il le faut et rester dans la paix de Yeshoua, mais ne faites pas une paix au prix d'un compromis.

Matthieu 10 : 11 Et dans quelque ville ou bourgade que vous entriez,informez–vous qui y est digne ; et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez. 12 Et quand vous entrerez dans quelque maison, saluez–la. 13 Et si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous. ( celle que Christ nous donne ) 14 Et partout où l’on ne vous recevra pas, et où l’on n’écoutera pas vos paroles, en sortant de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds. ( ça c'est pas beau de faire cela, ce n'est pas chrétien ) 15 Je vous dis en vérité que le sort de Sodome et de Gomorrhe sera plus supportable au jour du jugement que celui de cette ville–là. 16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ; soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. 17 Mais soyez en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous feront fouetter dans les synagogues ; 18 Et vous serez menés devant les gouverneurs, et devant les rois, à cause de moi, pour rendre témoignage devant eux et devant les nations. 19 Mais quand on vous livrera à eux, ne soyez point en peine ni de ce que vous direz, ni comment vous parlerez ; car ce que vous aurez à dire vous sera inspiré à l’heure même. 20 Car ce n’est pas vous qui parlerez, maisc’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. ( très intéressant que ce soit l'Esprit de votre Père, ça veut dire que vous êtes ses fils et ses filles ) 21 Or, le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; et les enfants se soulèveront contre leurs pères et leurs mères, et les feront mourir. 22 Et vous serez haïs de tous à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin, c’est celui–là qui sera sauvé. 23 Or, quand ils vous persécuteront dans une ville, ( si vous n'êtes pas en mesure de vivre votre foi comme le Seigneur vous le demande : librement allez ailleurs, votre foi en direct avec Yeshoua ; fuyez la religiosité et trouvez des frères et sœurs avec lesquels vous serez en paix. Refusez qu'on vous dicte des conseils qui viennent de la chair et de la pensée des hommes. ) fuyez dans une autre ; je vous dis en vérité que vous n’aurez pas achevé d’aller par toutes les villes d’Israël, que le Fils de l’homme ne soit venu. 24 Le disciple n’est pas plus que son maître, ni le serviteur plus que son seigneur. 25 Il suffit au disciple d’être comme son maître, et au serviteur d’être comme son seigneur. S’ils ont appelé le père de famille Béelzébul, combien plus appelleront–ils ainsi ses domestiques ? 26 Ne les craignez donc point ; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu. 27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites–le dans la lumière ; et ce que je vous dis à l’oreille, prêchez–le sur les toits. 28 Et ne craignez point ceux qui ôtent la vie du corps, et qui ne peuvent faire mourir l’âme ; mais craignez plutôt celui qui peut faire périr et l’âme et le corps dans la géhenne.



Matthieu24 9 Alors ils vous livreront pour être tourmentés, et ils vous feront mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations à cause de mon nom. 10 Alors aussi plusieurs se scandaliseront et se trahiront les uns les autres, et se haïront les uns les autres. 11 Et plusieurs faux prophètes s’élèveront, et séduiront beaucoup de gens. 12 Et parce que l’iniquité sera multipliée, l'amour de plusieurs se refroidira. 13 Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin sera sauvé.



Actes 13:45 Mais les Juifs, voyant la foule, furent remplis d’envie, et s’opposaient aux paroles de Paul, le contredisant et l’injuriant.



Actes 13:50 Mais les Juifs animèrent quelques femmes nobles et dévouées, et les principaux de la ville, et ils excitèrent une persécution contre Paul et Barnabas, et les chassèrent de leur pays.

Actes 14:2 Mais les Juifs incrédules excitèrent et irritèrent les esprits des Gentils contre les frères. Mais le peuple de la ville fut partagé; et les uns étaient pour les Juifs, et les autres pour les apôtres.

Nous sommes d'accord qu'il faut vivre en paix et ne pas se quereller, qu'il faut chercher l'unité mais jamais au prix du mensonge et de l'hypocrisie.

J'arrive à la fin de ce partage et je vais vous poser une question : où en êtes-vous avec la vérité ?

2 Thessaloniciens 2:10  Et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent  parce qu’ils n’ont point reçu l‘amour de la vérité, pour être sauvés. ( ils préfèrent croire en leur vérité ) 

2 Corinthiens 2:17  Car nous ne falsifions point la parole de Dieu, comme beaucoup le font ; mais nous parlons avec sincérité, comme de la part de Dieu, devant Dieu, en Christ.

2 Corinthiens 4:2  Mais nous avons rejeté les choses honteuses qu’on cache, ne nous conduisant point avec artifice, et ne falsifiant point la parole de Dieu, mais nous recommandant nous–mêmes auprès de toute conscience d’homme devant Dieu, par la manifestation de la vérité.

Ephésiens 4:14  Pour que nous ne soyons plus des petits enfants, flottants et emportés çà et là à tous vents de doctrine, par la tromperie des hommes, et par leur adresse à séduire artificieusement ;

L'histoire de la foi chrétienne est remplie de martyrs qui ont préféré la mort à cause de leur foi, de l'amour de leur Dieu-Elohim et de la vérité.

Hébreux 11 : 32   Et que dirai–je encore ? Car le temps me manquerait, pour parler de Gédéon, de Barac, de Samson, de Jephté, de David, de Samuel, et des prophètes ; 33  Qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent les biens promis, fermèrent la gueule des lions, 34  Éteignirent la force du feu, échappèrent au tranchant des épées, guérirent de leurs maladies, furent vaillants à la guerre, mirent en fuite des armées étrangères. 35  Des femmes recouvrèrent leurs morts par la résurrection ;d’autres furent torturés, n’ayant point accepté de délivrance pour obtenir une meilleure résurrection ; 36  D’autres passèrent par l’épreuve des moqueries et des verges ; et même des liens et de la prison : 37  Ils furent lapidés, ils furent sciés, ils furent tentés, ils moururent par le tranchant de l’épée, ils errèrent çà et là, vêtus de peaux de brebis et de peaux de chèvres, dénués de tout, persécutés, maltraités ; 38  (Eux dont le monde n’était pas digne) errants dans les déserts et sur les montagnes, dans les cavernes et les antres de la terre. 39  Et tous ceux–là, ayant obtenu un bon témoignage par leur foi, n’ont point remporté les biens promis ; 40  Dieu ayant pourvu à quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection. 



Marc 9:50 C’est une bonne chose que le sel ; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra–t–on ? (9–51) Ayez du sel en vous–mêmes, et soyez en paix entre vous.

1 Thessaloniciens 5:13 Et d’avoir pour eux le plus grand amour, à cause de leur œuvre. Soyez en paix entre vous.

Ces gens ont connu le rejet, l'abandon, à cause de leur amour de la vérité, préférant mourir que ce céder à une relation fausse ou au compromis.

1 Jean 2:5  Mais pour celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui, et à cela nous connaissons que nous sommes en lui

Je suis convaincu que les relations perdues dans le corps de Christ ou ailleurs peuvent se rétablir mais elles ne les seront jamais au prix d'une vérité de Dieu-Elohim bafouée. 

 

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Ce que je crois
commenter cet article
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 16:24

J'ai reçu à plusieurs fois cette belle histoire qui circule en ce moment sur le net .

 

Ce message du "pauvre" est bien dans l' air du temps et cela touche les gens qui ont besoin d'entendre des choses qui donnent de l'espérance !

 

Un jour un homme homme riche donna un panier rempli d 'ordures à un pauvre. Ce dernier lui sourit et partit avec le panier. Il le vida, le nettoya et le remplit de belles fleurs.

Le pauvre retourna chez l'homme riche et lui rendit le panier totalement lavé, restauré et transformé.

L'homme riche s'étonna de cette restitution. Alors le pauvre lui dit : chaque personne ne peut donner que ce qu'il a dans son cœur.

 

Cela m'a fait penser que pour avoir la richesse de coeur de ce pauvre, il nous faut vivre une transformation et une naissance d'en-haut.

 

Cela commence par se sentir pauvre et pécheur et ensuite cela nous amène au renoncement de soi, pour enfin recevoir rien d' autre que la vie du Père qui est "Christ".

 

Ephésiens 1:3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus–Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles ( enrichis ) dans les lieux célestes, par Christ ;

 

C' est ainsi qu' on peut être une belle lettre écrite, lue de tout le monde.

 

Ce que nous avons reçu n 'est rien d' autre que "Christ", ce cadeau ineffable du Père des lumières.

 

Voilà pourquoi nous ne pouvons pas donner mieux que Jésus ( Yeshoua). Si nous l'avons reçu, alors nous pourrons le donner.

 

Jean 17 17 Sanctifie–les par ta vérité ; ta parole est la vérité. 18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. 19 Et je me sanctifie moi–même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. 20 Or, je ne prie pas seulement pour eux ; mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ; 21 Afin que tous soient un, comme toi, ô Père, tu es en moi, et moi en toi ; afin qu’ils soient aussi un en nous ; pour que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé.

 

C'est de l'abondance du cœur que notre bouche parle...

 

Derrière tout cela il y a une autre vérité induite que je vous laisse en partage.

 

2 Corinthiens 8:9 Car vous connaissez la charité de notre Seigneur Jésus–Christ, qui, étant riche, ( de Dieu-Elohim ) s‘est fait pauvre pour vous, afin que par sa pauvreté vous fussiez rendus riches.( de l'Esprit de Dieu-Elohim son Père devenu aussi notre Père )

 

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Ce que je crois
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 10:32

1Jean 5 : 5 Or, le message que nous avons reçu de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’en lui il n’y a point de ténèbres. 6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous n’agissons pas selon la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de son Fils Jésus–Christ nous purifie de tout péché.

 

L'apôtre Jean est certainement celui qui nous parle le plus de la lumière d'Elohim et et son Fils Yeshoua. Ce qu'il écrit en ce qui concerne notre Père céleste est fondamental, catégorique et tranché : Dieu-Elohim est lumière et il n'y a point de ténèbres en Lui. Sa déclaration est suivie d'une autre affirmation qui nous concerne et doit retenir toute notre attention.

 

Je vais paraphraser ce qu'il écrit pour une meilleure compréhension de sa pensée. «  Si nous confessons lui appartenir et être en communion avec Lui et que nous faisons des choses qui ont trait au royaume de ce monde donc que nous marchons dans les ténèbres : nous mentons, et nous n’agissons pas selon la vérité ». Cela n'est pas rien ! A chacun d'en juger et d' apprécier la teneur de ses propos. Il poursuit en écrivant : «  Si nous marchons en Elohim, avec Lui et pour Lui qui est lumière nous sommes dans l'accomplissement de la loi, nous sommes en communion entre-nous ( à ce moment et à cette condition seulement, tout autre attitude est un mensonge et un leurre. )et le sang de son Fils Jésus–Christ nous purifie de tout péché. »

 

Peut-être que vous allez trouver mon interprétation un peu provocatrice et catégorique. Mais voyons ce que Yeshoua dit lorsqu'il parle de lumière.

 

Jean 12 35 Jésus leur dit : La lumière est encore avec vous pour un peu de temps ; marchez pendant que vous avez la lumière, de peur que les ténèbres ne vous surprennent ; car celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va. 36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s’en alla et se cacha d’eux.

 

Il dit : qu'il est la lumière venue d'Elohim et il nous encourage de croire en lui afin d'être aussi des enfants du Père des Lumières. Jacques 1:17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.

 

Jean baptiste est venu rendre témoignage à ce Fils d'Elohim pour quetous crussent en lui.

 

Jean 1 6 Il y eut un homme, appelé Jean, qui fut envoyé de Dieu.7 Il vint pour être témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 8 Il n’était pas la lumière, mais il était envoyé pour rendre témoignage à la lumière. 9 La véritable lumière ( Elohim qui est le Père des lumière et qui est lumière a envoyé son Fils Yeshoua pour être sa lumière et le reflet de sa Gloire ) qui éclaire tout homme était venue dans le monde. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle ; mais Lui le monde ne l’a pas connu. 11 Il est venu chez les siens ; et les siens ne l’ont point reçu. 12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu,( c'est à dire qui ont cru en lui ) il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son nom, 13 Qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. 14 Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.

 

2 Corinthiens 4:6 Car Dieu, qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.

 

Yeshoua affirmera être cette lumière venue du Père, mais les pharisiens lui refuseront cela, en disant que son témoignage n'était pas véritable oubliant que Jean baptiste lui avait rendu témoignage.

Le bénéfice de croire en lui est double. Le premier est de ne pas marcher dans les ténèbres et le second est d'avoir la lumière de la vie.

 

Jean 9 : 5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde

 

Jean 8 : 12 Jésus parla encore au peuple, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.13 Les pharisiens lui dirent : Tu rends témoignage de toi–même ; ton témoignage n’est pas véritable.

 

Jean 1:9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

 

Yeshoua dit que croire en la lumière ne consiste pas à croire en lui mais en Celui qui l'a envoyé. Il est le reflet de la Gloire d'Elohim, l'interface, le médiateur qui nous fait connaître la Lumière du Père.

 

Jean 12 : 44 Or, Jésus s’écria et dit : celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en Celuiqui m’a envoyé. 45 Et celui qui me voit, voit Celuiqui m’a envoyé. 46 Je suis venu dans le monde, moi qui suis la lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure point dans les ténèbres.

 

Je reviens au fond de notre méditation, invitant chacun à reconsidérer notre position de communion avec Elohim.

Suis-je en communion avec tous ceux et celles qui m 'entourent ?

Ma communion avec Elohim était-elle assortie d'une communion véritable avec les autres ?

C'est à chacun d'y répondre bien entendu.

 

Le produit de la lumière en chacun de nous se contrôle par l'abondance de la bonté, de la justice et de la vérité qui nous habite. Je crois qu'il est bon pour chacun d'en mesurer la teneur.

 

Ephésiens 5: 8 Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière !9 Car le fruit de la lumièreconsiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.

 

Je conclus avec cette exhortation de Paul à manifester la lumière de Christ en nous par la puissance de l'Esprit ( Rouah Hakodesh.)

 

1Thessaloniciens 5: 4 Mais quant à vous, frères, vous n’êtes point dans les ténèbres, pour que ce jour–là vous surprenne comme un voleur. 5 Vous êtes tous des enfants de la lumière, et des enfants du jour ; nous n’appartenons point à la nuit, ni aux ténèbres. 6 Ne dormons donc pas comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 7 Car ceux qui dorment, dorment la nuit ; et ceux qui s’enivrent, sont ivres la nuit.8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, étant revêtus de la cuirasse de la foi, et de la charité, et du casque de l’espérance du salut. 9 Car Dieu ne nous a point destinés à la colère, mais à la possession du salut par notre Seigneur Jésus–Christ,

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Ce que je crois
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 17:50

 

Depuis quelques temps, une pensée s'impose régulièrement à mon esprit concernant la Parole de Dieu et les commandements de Dieu-Elohim. La question est la suivante : la bible que l'on dit être la Parole de Dieu-Elohim est-elle vraiment toute la Parole de Dieu ?

 

C'est tout du moins ce qu'on m'a enseigné et c'est ce que j'ai moi-même enseigné pendant de nombreuses années. Je l'ai lue et je continue à la lire avec toujours autant d'intérêt et de plaisir.

Je continue à penser et à croire qu'il est important non seulement de la lire régulièrement mais de de l'étudier et de l'observer en mettant en pratique les commandements de Dieu-Elohim. Cela est vital, c'est une question de vie ou de mort pour nous.

 

Mais... est-ce que tout ce qui est écrit dans cette bibliothèque de 66 livres doit être assimilé à ce qu'on considère comme étant le commandement de Dieu-Elohim. Je n'en suis plus aussi convaincu aujourd'hui.

 

Dans cet article, je veux simplement ouvrir un débat et exposer mes pensées.

 

Le canon biblique tel qu'il nous a été présenté, et tel qu'il nous a été enseigné est l'aboutissement des conclusions des Pères de l'Eglise. Sont-ils les meilleurs garants du bien fondé de ce canon sensé être toute la vérité divine ?

L'histoire de l'Eglise disqualifie ces évêques qui ont porté sur les fonds baptismaux d'autres vérités que celles de Yeshoua. Cela est devenu le dogme majoritaire sur lequel repose notre foi c'est à dire ces 66 livres.

 

Je pense qu'il est important de faire la différence entre toutes les paroles directes de Dieu-Elohim, qui sont directement rapportées par des hommes à qui Dieu-Elohim se révèle, Abraham, Jacob, Moïse, Yeshoua son fils, et toutes les paroles dictées aux prophètes lorsque la source évidente est notre Dieu-Elohim qui est la Parole. Yeshoua n'a pas dit autre chose que ce qu'il a entendu de Son Père qui est notre Dieu-Elohim.

 

Toutefois, je ne remets pas en cause la cohérence et l'inspiration divine que l'Esprit aimprimé à l'esprit de tous ceux qui ont contribué à la rédaction de ces livres.

 

Certains de ces livres sont des récits historiques qui relatent la vie du peuple élu. Ils ne concernent en aucun cas comme des commandements divins, ils sont la seulement pour nous servir d'instruction. D'autres livres sont des livres poétiques qui ne sont pas non plus des commandements divins que nous devons observer.

 

Cela change beaucoup . Il y a des choses qui sont essentielles à la vie et notre communion avec le Père et son fils et beaucoup d'autres choses qui sont des commandements d'homme.

 

Voyez plutôt ce que Yeshoua dit :

 

Marc 7 : 6 Il leur répondit : Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres ; mais leur cœur est bien éloigné de moi. 7 Mais c’est en vain qu’ils m’honorent, enseignant des doctrines qui sont des commandements d’hommes. 8 Car, en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d’autres choses semblables. 9 Il leur dit aussi : Vous annulez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votretradition ;

 

La question ici : est-ce que nous obéissons à des commandements d'homme ou observons-nous le commandement de Dieu-Elohim ?

 

1 Corinthiens 13 : 4 L'amour est patient, est plein de bonté ; n’est point envieux ; ne se vante pas, ne s’enfle point d’orgueil ; 5 n’est point malhonnête ; ne cherche point son intérêt ; ne s’aigrit point ; ne pense point à mal ; 6 ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité ;7 Elle supporte tout, elle croit tout, elle espère tout, elle endure tout. 8 l'amour ne périt jamais. Quant aux prophéties, elles seront abolies, et les langues cesseront, et la science sera abolie ;

 

Luc 20:21 Ces gens lui adressèrent cette question : Maître, nous savons que tu parles et enseignes avec droiture, et que, sans faire acception de personne, tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité. ( selon le commandement de Dieu-Elohim qui est avant tout la loi de Moïse)

 

Yeshoua est le porte Parole Dieu-Elohim son Père mieux que n'importe qui, il n'a jamais parlé de sa propre autorité, il a été mandaté par Dieu-Elohim son Père et lui a accompli le commandement de son Père, voilà pourquoi nous devons l'écouter.

 

Marc 9:7 Et il vint une nuée qui les couvrit ; et une voix sortit de la nuée, qui dit : C’est ici mon Fils bien–aimé, écoutez–le.

 

Actes 2:22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles : Jésus le Nazarien, cet homme signalé de Dieu parmi vous par les actes de puissance, les merveilles et les miracles qu’il a opérés par son moyen au milieu de vous, comme vous le savez vous–mêmes ;

Actes 3:22 Car Moïse a dit à nos pères : Le Seigneur votre Dieu vous suscitera, d’entre vos frères, un prophète comme moi ; (pas quelqu'un qui serait devenu Dieu-Elohim ) écoutez–le dans tout ce qu’il vous dira.

 

Luc 5:1 Comme Jésus était sur le bord du lac de Génézareth, la foule se jetait sur lui pour entendre la parole de Dieu. ( relisez ses sermons et vous comprendrez qu'il prêchait la loi et les prophètes ; ce sont les instructions directes de Dieu-Elohim son Père et son Dieu )

 

Dieu-Elohim est la Parole : Jean 1:1 Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Dieu était présent en son fils, il lui a donné son Esprit sans mesure et Sa Parole pour être le meilleur représentant du commandement divin puisqu'il l'a accompli.

 

Jean 1:14 Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père.

 

Jean 1:17 Car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus–Christ.

Jean 10:38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes œuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.

 

Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, ( Si Yeshoua dit aussi clairement que ses paroles ne sont pas les siennes, il n'est donc pas recevable d'entendre autre chose, comme par exemple qu'il est lui-même Dieu-Elohim et la Parole éternelle )mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les œuvres que je fais.

 

Jean 5:24 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

 

De quels commandements l'apôtre Jean parle ci-après ? S'agit-il de toute la sainte Bible ou des commandements de la loi de Dieu-Elohim ?

1 Jean 5 : 2 Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c’est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car ceci est l’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements ; or, ses commandements ne sont pas pénibles, 4 Parce que tout ce qui est né de Dieu, est victorieux du monde, et la victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi.



Paul ouvre la voie à cette réflexion ...

Romains 13:9 En effet, les commandements : Tu ne commettras point adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; tu ne convoiteras point  ( commandements donnés à Moïse et qu'on apelle la loi de Moïse ); et tout autre commandement, tout cela se résume dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. ( il ne dit pas ces commandements sont dépassés et remplacés, il dit

 

Jean 13 : 34 Je vous donne un commandement nouveau ; c’est que vous vous aimiez les uns les autres ; que, comme je vous ai aimés, vous vous aimiez aussi les uns les autres.

35 C’est à ceci que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

 

1 Jean 2:7 Frères, je vous écris, non un commandement nouveau, mais un commandement ancien,que vous avez eu dès le commencement ; ce commandement ancien, c’est la parole que vous avez entendue dès le commencement. 8 Toutefois, je vous écris un commandement nouveau, ce qui est vrai en lui et en vous, car les ténèbres passent, et la vraie lumière luit déjà.

 

Jacques 1:18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de la vérité, afin que nous fussions comme les prémices de ses créatures.

 

1 Pierre 1:23 Étant régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole de Dieu, qui vit et qui demeure éternellement...25 Mais la parole du Seigneur demeure éternellement ; et c’est cette parole dont la bonne nouvelle vous a été annoncée.

 

Le débat est ouvert...

 

 

 

 

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Ce que je crois
commenter cet article
14 novembre 2012 3 14 /11 /novembre /2012 15:10

Un ami m'a demandé récemment pourquoi j'appelais maintenant Jésus : Yeshoua ? « Serais-tu devenu juif. »

Non ! et la réponse est simple : pourquoi appeler cet homme juif d'un autre nom que celui qui lui a été donné. Nous ne sommes pas tous sans savoir que Yeshoua ne s'est jamais appelé Jésus, ce sont les grecs qui lui ont donné ce nom de Jésus. Son vrai nom est Yéshoua, c'est ce nom qu'il a porté durant toute sa vie.

 

J'ai répondu à cet ami que c'était à lui de trouver la réponse et de choisir ensuite comment lui-même devait l'appeler.

 

Si j'ai utilisé le nom de Jésus pendant des années, c'est parce qu'on me l'a fait connaître sous ce nom, le fait de l'appeler maintenant Yeshoua me semble être un juste retour à la norme divine.

 

Je ne pense pas judaïser en agissant de la sorte. Par ailleurs, il est vrai que Yeshoua a beaucoup d'autres noms imagés qui nous le font connaître par son œuvre et son caractère : l'agneau de Dieu, la lumière du monde ...mais son vrai Nom est bien Yeshoua et restera toujours Yeshoua.

Maintenant j'ai conscience que le fait d'utiliser ce nom hébreu ne fera jamais de moi un juif de sang. Toutefois, je peux prétendre devenir un juif d'adoption et oui. Car les vrais juifs ne sont pas ceux qui sont circoncis dans la chair mais ceux qui sont circoncis de cœur. C'est à cette circoncision-la que notre Dieu-Elohim nous destine toutes et tous par la foi en son Fils Yeschoua.

 

La question qu'il faut se poser est : devons-nous continuer à l'appeler Jésus ou Yeshoua ?  

 

Nos Bibles nous l'ont fait connaître en tant que Jésus « Iesous » en grec. Changer de nom maintenant change nos habitudes et cela peut déranger.

Posez-vous simplement la question suivante : que diriez-vous si votre vrai nom « Jean » serait changer en un tout autre nom : « Marcel » par exemple par des étrangers qui justifieraient cela du fait que dans leur langue votre nom se traduit ou se dit autrement ?

Les traductions successives, de l'hébreu au grec, puis ensuite en français ont fait perdre la compréhension sémantique de son véritable nom d'origine qui veut dire en hébreu : « Dieu sauve ». Cependant nous croyons à la bonté de Dieu qui regarde au cœur des gens qui croient en lui , au travers des différents noms qui lui ont été donnés pour être sauvé.

 

Personnellement, je pense qu'on ferait mieux d'utiliser tout simplement son son vrai nom et cesser de l'appeler autrement.

2 Corinthiens 5 : 19 Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui–même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ :( C'est au nom de Yeshoua ha mashiah : est le messie d'Israël ) Soyez réconciliés avec Dieu ! 21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. 1 Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain.

 

Par ailleurs, ce qui me pose problème aujourd'hui, c' est l'habitude prise dans certaines assemblées de scander de façon répétitive le nom de Jésus pour obtenir les faveurs de Dieu-Elohim ou chasser les mauvais esprits. Ce nom est utilisé de façon critiquable car cela ressemble à de la manipulation pratiquée avec une « formule magique ». L'enseignement y est certainement pour quelque chose.

En écrivant cela je ne minimise pas la puissance qui est en Yeshoua, le nom représente une personne qui a reçu toute puissance et autorité. Nous le voyons bien avec le texte ci-après.

Actes 19 13 Alors quelques–uns des exorcistes juifs, qui couraient de lieu en lieu, essayèrent d’invoquer le nom du Seigneur Jésus sur ceux qui étaient possédés des esprits malins, en disant : Nous vous conjurons par Jésus, que Paul prêche. 14 Ceux qui faisaient cela, étaient sept fils de Scévas, Juif, l’un des principaux sacrificateurs. 15 Mais l’esprit malin leur répondit : Je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes–vous ? 16 Et l’homme qui était possédé de cet esprit malin, se jeta sur eux, et s’en étant rendu maître, les maltraita tellement, qu’ils s’enfuirent de la maison nus et blessés. 17 Cela fut connu de tous les Juifs et de tous les Grecs qui demeuraient à Éphèse, et ils furent tous saisis de crainte ; et le nom du Seigneur Jésus était magnifié. ( exalté )

 

Actes 4:12 Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.( le vrai nom : c'est Yeshoua )

 

 

Romains 2:29 Mais le Juif, c‘est celui qui l‘est intérieurement ; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

 

Maintenant, il faut être clair, je ne méprise pas et ne condamne pas tout ceux et celles qui continuent à appeler notre Seigneur  : Jésus.

Chacun doit avoir ses propres convictions, sachant que la majorité de ceux qui l'appelle ainsi ne se sont probablement jamais posés la question de savoir si Jésus était son vrai nom..

 

Les disciples de Jésus doivent réfléchir, nous sommes issus des nations et nous sommes rattachés à Dieu-Elohim, Celui du peuple juif par Yeshoua. .

 

Nous sommes normalement toutes et tous des réconciliés, des rachetés d'Elohim parce que nous avons cru en son Fils Yeschoua qui était bien juif. Nous sommes donc des rachetés qui sommes rattachés à la foi juive et au Dieu unique qui nous a donné son Fils pour être sauvé.

Les différentes confessions chrétiennes se sont accaparées de Yeshoua pour se faire un Jésus détaché de la foi juive. La tradition chrétienne a bien ancré cela dans nos menta lités, ce sont les juifs qui ont crucifié notre sauveur.

 

Nous sommes réconciliés et adoptés par le Dieu Elohim d'Israël, et sommes devenus ses fils et ses filles, il ne faut pas l'oublier. Son Fils est le messie juif d'Israël Yéshoua qui est le seul médiateur entre Dieu et les hommes. C'est lui qui nous fait accéder au salut pour faire de nous un seul peuple et seul troupeau dont Yeshoua est la tête et le seul Chef .

 

Donc arrêtons les excès de tous bords : ceux qui judaïsent à l'extrême et ceux qui s'en détachent à l'extrême sont dans l'erreur.

 

Romains 11:17 Mais si quelques–uns des rameaux ont été retranchés, et si toi, olivier sauvage, as été enté à leur place, et as été fait participant de la racine et du suc de l’olivier,( ne pas accepter cela est un affront à notre Dieu-Elohim) 18 Ne te glorifie pas aux dépens des rameaux ; toutefois, si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte. 19 Tu diras : Les rameaux ont été retranchés, afin que moi je fusse enté. 20 Fort bien ; ils ont été retranchés à cause de leur incrédulité ; mais toi, tu subsistes par la foi ; ne t’enorgueillis point, mais crains. 21 Car si Dieu n’a point épargné les rameaux naturels, prends garde qu’il ne t’épargne pas non plus. 22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu ; sa sévérité à l’égard de ceux qui sont tombés, mais sa bonté envers toi, si tu persévères dans cette bonté ; autrement, toi aussi tu seras retranché. 23 Et quant à eux, s’ils ne persévèrent pas dans l’incrédulité, ils seront entés ( à nouveau greffés sur le vrai cep : Yeshoua ); car Dieu a le pouvoir de les enter de nouveau. 24 En effet, si tu as été coupé de l’olivier sauvage de sa nature, et si contre l’ordre de la nature, tu as été enté sur un olivier franc ; combien plus ceux–ci qui sont les rameaux naturels seront–ils entés sur leur propre olivier ? 25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux ; c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que toute la multitude des Gentils soit entrée dans l’Église.25 Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos propres yeux ; c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que toute la multitude des Gentils soit entrée dans l’Église. 26 Et ainsi tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, et il éloignera de Jacob ( Israël ) toute impiété ; 27 Et ce sera mon alliance avec eux, lorsque j’effacerai leurs péchés.

 

 

Yeshoua ha mashiah : est le messie d'Israël : né Juif, mort juif et ressuscité encore juif. Il a vécu comme un Juif toute sa vie sans se convertir ou changer de religion. Tout ce qu'il a fait et dit était conforme à la Torah.

Les premiers disciples de Yeshoua étaient Juifs, et ils le sont restés pendant toute leur existence.

Ce sont eux qui ont propagé dans le monde entier la Bonne Nouvelle du Salut et du royaume d'Elohim en Yeshoua ( qui veut dire en hébreu "Dieu Sauve" ).

 

Aujourd'hui des milliers de Juifs par le monde reconnaissent leur Messie, il est évident que pour eux il s'appellera toujours Yeshoua et pas autrement. Ils ont cru en lui et ont fait la paix avec Dieu-Elohim, ils restent attachés à leur culture en continuant à célébrer les fêtes de l'Eternel et restent toujours juifs !

 

 

 

Blog à consulter : http://messianique.forumpro.fr/

 

 

 

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 13:24

Luc 10:26 Jésus lui dit : Qu’est–il écrit dans la loi ? Qu’y lis–tu ?

 

Luc 10:37 C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même. ( applique la loi )

 

Romains 2:12 Tous ceux qui ont péché sans la loi périront aussi sans la loi, et tous ceux qui ont péché avec la loi seront jugés par la loi. ( Cela en aucun cas nous autorise à mettre la loi au placard ) 13 Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.14 Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux–mêmes ; ( c'est l'application de la loi qui prévaut et qui justifie ) 15 ils montrent que l’œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs, leur conscience en rendant témoignage, et leurs pensées s’accusant ou se défendant tour à tour. ( // je mettrai ma loi dans leurs cœurs )

 

Romains 2:17 Toi qui te donnes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi, qui te glorifies de Dieu,18 qui connais sa volonté, qui apprécies la différence des choses, étant instruit par la loi ;

...20 le docteur des insensés, le maître des ignorants, parce que tu as dans la loi la règle de la science et de la vérité ;...23 Toi qui te fais une gloire de la loi, tu déshonores Dieu par la transgression de la loi !...25 La circoncision est utile, si tu mets en pratique la loi ; mais si tu transgresses la loi, ta circoncision devient incirconcision. 26 Si donc l’incirconcis observe les ordonnances de la loi, son incirconcision ne sera–t–elle pas tenue pour circoncision ? 27 L’incirconcis de nature, qui accomplit la loi, ne te condamnera–t–il pas, toi qui la transgresses, tout en ayant la lettre de la loi et la circoncision ?

 

La loi de l' Eternel dictée à Moïse fût appelée la loi de Moïse certaines de ses instructions étaient perpétuelles, avec Christ cette loi de Dieu est devenue éternelle et immuable .

 

La loi de la foi ou la loi des œuvres

 

Pour moi il nous faut les deux. Par contre la loi de la foi précède la loi des œuvres. En d'autres terme la foi en Dieu et en Sa Parole doit toujours être suivie d'une obéissance concrétisée au travers de la loi des œuvres qui accompagnent toujours la loi de la foi.

 

Romains 3:27 Où donc est le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle loi ? Par la loi des œuvres ? Non, mais par la loi de la foi. 28 Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi. ...

  1. Anéantissons–nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. ( Non, nous lui donnons toute sa validité et sa vertu )

 

Jacques 2 : 14 Mes frères, que sert–il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a pas les œuvres ? La foi peut–elle le sauver ? 15 Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, 16 et que l’un d’entre vous leur dise : Allez en paix, chauffez–vous et vous rassasiez ! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert–il ? 17 Il en est ainsi de la foi : si elle n’a pas les œuvres, elle est morte en elle–même. 18 Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j’ai les œuvres. Montre–moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres. 19 Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. 20 Veux–tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ? 21 Abraham, notre père, ne fut–il pas justifié par les œuvres, lorsqu’il offrit son fils Isaac sur l’autel ? 22 Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite. 23 Ainsi s’accomplit ce que dit l’Ecriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice ; et il fut appelé ami de Dieu. 24 Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement. 25 Rahab la prostituée ne fut–elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?26 Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

 

Romains 7:12 La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.

...14 Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché.

...16 Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. ( ce dont l'homme avait besoin c'est donc que cette loi soit gravée sur les tables de son cœur par la circoncision du cœur opérée par Yeshoua lui même. La loi de l'esprit de vie en nous c'est ha mashiah Yeshoua en nous )

Romains 7:21 Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; 23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.24 Misérable homme que je suis ! qui me délivrera de ce fardeau de mort ? 25 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus–Christ notre Seigneur !… Ainsi donc, moi–même,je suis par l’entendement ( l'intelligence et la compréhension ) esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair ( ma nature corrompue )esclave de la loi du péché. ( la loi du péché et de la mort dont Paul nous parle : Romains 8 : 2 Parce que la loi de l’Esprit de vie, qui est en Jésus–Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.)

 

Romains 8:2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus–Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.

 

Romains 9:31 tandis qu’Israël, qui cherchait une loi de justice, n’est pas parvenu à cette loi.

 

Romains 10:4 car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. 5 En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi :L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

 

Romains 13:8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi.( de Moïse ) ...10 L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi.

 

1 Corinthiens 9:20 Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs ; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi–même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ; 21 avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi.

 

Galates 2:16 Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus–Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus–Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi...19 car c’est par la loi que je suis mort à la loi, afin de vivre pour Dieu.

 

Galates 3:10 Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. 11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit : Le juste vivra par la foi. 12 Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. 13 Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous–car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois,

 

Galates 3:17 Voici ce que j’entends : une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard. 18 Car si l’héritage venait de la loi, il ne viendrait plus de la promesse ; or, c’est par la promesse que Dieu a fait à Abraham ce don de sa grâce.19 Pourquoi donc la loi ? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu’à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite ; elle a été promulguée par des anges, au moyen d’un médiateur.( Moïse et ensuite par Yeshoua qui est un autre médiateur ) 20 Or, le médiateur n’est pas d’un seul, mais Dieu est un seul. ( petit rappel : puisque Dieu est différencié comme étant « un seul » et le médiateur comme celui qui « n'est pas d'un seul », sans l'ombre d'une hésitation nous comprenons que Jésus yeshoua est le médiateur, et n'est pas Dieu.) 21 La loi est–elle donc contre les promesses de Dieu ? Loin de là ! S’il eût été donné une loi qui pût procurer la vie, la justice viendrait réellement de la loi. 22 Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que la promesse fût donnée, par la foi en Jésus–Christ, à ceux qui croient.23 Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. 24 Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.( en Christ )

 

Galates 5:14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle–ci : Tu aimeras ton prochain comme toi–même.

 

La loi de l'Esprit de vie en Christ...

 

Galates 5:18 Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi.

Si nous sommes conduits par l'Esprit, nous ne sommes plus sous la loi mais la loi est accomplie en nous.

 

Ephésiens 2:13 Mais maintenant, en Jésus–Christ, vous qui étiez autrefois éloignés, vous êtes rapprochés par le sang de Christ.14 Car c’est lui qui est notre paix, lui qui des deux peuples n’en a fait qu’un, en abattant le mur de séparation ;15 (2–14) l’inimitié, (2–15) ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui–même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,

 

1 Timothée 1:7 ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. 8 Nous n’ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime, 9 sachant bien que la loi n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,

 

Tite 3:9 Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi ;car elles sont inutiles et vaines.

 

Hébreux 7:28 En effet, la loi établit souverains sacrificateurs des hommes sujets à la faiblesse ; mais la parole du serment qui a été fait après la loi établit le Fils, qui est parfait pour l’éternité.

 

Hébreux 10:1 En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.

 

Jacques 2:10 Car quiconque observe toute la loi,mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.

 

Jacques 4:11 Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or,si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.

 

1 Corinthiens 9:21 avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi.

 

Galates 6:2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.

 

Nous trouvons dans les écritures cette expression : « la loi et les prophètes ». Il est bon de s'arrêter un peu. Dieu parlait par la bouche de ses serviteurs les prophètes pour se faire connaître à son peuple et pour le diriger. Ses prophètes lui faisaient connaître sa volonté et ses voies. Voilà en quoi essentiellement la loi était associée aux prophètes.

 

La loi et les prophètes c'est faire le bien c'est aimer selon Dieu.

Matthieu 7:12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites–le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.

 

Que dit Yeshoua ici : il dit concrètement que la loi et les prophètes se résument à la mise en pratique de ces deux commandements.

 

Matthieu 22:36 Maître, quel est le grand commandement de la loi ? 37 Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C’est là le premier et le grand commandement.39 Et voici le second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

Notons que Jésus ne dit pas que les autres commandements sont inutiles et vains. En réfléchissant un petit peu, on admet que celui ou celle qui aime Dieu obéit et fait ce que Dieu lui demande, tant pour Dieu que pour celui qui est proche de lui.

 

Luc 16:16 La loi et les prophètes ont subsisté jusqu’à Jean ; depuis lors, le royaume de Dieu est annoncé, et chacun use de violence pour y entrer.

 

Maintenant sans la loi de Moïse , la justice de Dieu est établie par Yeshoua et donc par la loi de Christ qui elle-même rend témoignage à la loi de Moïse et des prophètes.

Romains 3:21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes,

 

Le but de la loi est de nous conduire à Dieu

 

Vos réactions sont les bienvenues pour nous faire avancer : exprimmez-vous dans la zone "commentaires".

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 13:18

L' étymologie du mot loi « Torah » nous apprend que ce mot tire sa signification d'un verbe qui veut dire « lancer dans une direction ». En d'autres termes c'est ce qui nous conduit, nous indique ou nous montre le chemin, nous instruit de la part de Dieu.

La loi peut être comprise comme étant la loi donnée à Moïse, soit les 5 livres de Moïse ( le pentateuque), mais aussi comme l'ensemble des lois données par Dieu à son peuple. En quelque sorte aussi la loi divine donnée à tous les hommes définissant le bien et le mal.

Il est vrai que cette loi qui pourrait signifier : enseignements. Ce mot « loi » désignait en général la loi de Moïse. Cette loi était un ensemble de règles, de préceptes et de commandements donnés par Dieu à son peuple les israélites. Ces lois devaient les conduire, dans leur vie quotidienne, au niveau spirituel, moral, social, de l'éducation pour leurs enfants, mais aussi dans leur nourriture et leur santé. C'était une loi complète pour leur bonheur.

Cette loi les liait à Dieu et était scellée par une alliance. On peut encore répertorier et classer les ordonnances et les commandements de cette loi dans trois grands domaines :

 

les lois cérémonielles qui regroupaient les règles et les prescriptions du culte avant la venue du Christ,

 

les lois civiles relatives à ce qu'on peut appeler aujourd'hui le sociale, le politique et judiciaire qui administraient, réglaient et régissaient la vie des citoyens israélites,

 

Et enfin, les lois morales afférentes aux relations avec les autres.

 

Ces lois constituaient ce qu'on appelle encore la loi mosaïque quidésigne l'ensemble des préceptes donnés par Moïse au peuple juif, consignés dans la Torah (les cinq livres de Moïse ou Pentateuque)

 

Avant de prendre le temps de nous arrêter sur certains passage des écritures, regardons comment David percevait cette loi et ce qu'elle lui apportait dans sa vie.

 

Psaume 119 : 1 Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l’Éternel !2 Heureux ceux qui gardent ses témoignages et qui le cherchent de tout leur cœur ;3 Qui ne commettent point d’iniquité, mais qui marchent dans ses voies ! ( celles dictées par sa loi ) 4 Tu as prescrit tes ordonnances pour qu’on les garde soigneusement...

 

S'il vous plait , poursuivez la lecture de ce psaume et découvrez tout ce que cet amoureux de la Parole de Dieu pouvait exprimer de bon dans les lois, les prescriptions, les commandements et les ordonnances de son Dieu. ( David appartenait à l'ancienne Alliance lorsqu'il parle de la loi, il parle de la Thora, de la loi de Moïse, personne dans la nouvelle alliance s'aventurerait à dire ce que David dit ne nous concerne plus. Bien au contraire dans la nouvelle alliance, on n'hésite pas à le prendre en exemple : comme quoi ce qui est bon pour David doit l'être aussi pour nous aujourd'hui)

 

Abordons ce qui est dit par l'auteur de l 'épître aux hébreux qui va nous aider à lancer notre étude.

 

Hébreux 12:24 ...Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel.( cela veut dire quoi ? Que le sang d'Abel ne nous parle plus ? Non, car le sang de Jésus doit mieux nous parler que celui d'Abel, car cela était prévu dans le dessein éternel de Dieu. Jean Baptiste, ce grand prophète a marqué son temps en préparant le chemin d'un prophète encore plus grand que lui : Yeshoua.

Idem pour Moïse le serviteur de Dieu, la loi que Dieu lui a donnée est-elle moins valable que celle de Yeshoua ha mashiah ? Non, bien sûr non car Yeshoua a cité et a enseigné cette loi de Moïse.

Luc 24:44 Puis il leur dit :C’est là ce que je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

Paul lui mêmeutilisaitla loi de Moïse pour persuader les juifs en ce qui concerne Yeshoua. Par la même, il montrait que la loi de Moïse n'était pas devenue caduque mais qu'elle allait trouver son accomplissement en Yeshoua.

Actes 28:23 Ils lui fixèrent un jour, et plusieurs vinrent le trouver dans son logis. Paul leur annonça le royaume de Dieu, en rendant témoignage, et en cherchant, par la loi de Moïse et par les prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus.L’entretien dura depuis le matin jusqu’au soir.

Deutéronome 18:18 Je( Dieu )leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète (*) comme toi, ( Moïse : un homme choisi de Dieu )Je ( Dieu )mettrai mes paroles dans sa bouche, (C'est YHVH qui mettra ses paroles dans la bouche deYeshoua ) et il (Yeshoua ) leur ( aux israélites et aux autres ) dira tout ce queJe ( Dieu )luiYeshoua commanderai.

(*) un argument de plus pour démontrer que le prophète Yeshoua ne peut pas être Dieu.

 

Actes 3:22 Moïse a dit : Le Seigneur votre Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi ; vous l’écouterez dans tout ce qu’il vous dira,

 

Actes 3:23 et quiconque n’écoutera pas ce prophète sera exterminé du milieu du peuple.

 

Actes 7:37 C’est ce Moïse qui dit aux fils d’Israël : Dieu vous suscitera d’entre vos frères un prophète comme moi.

 

Cette loi était la Parole de Dieu, et Yeshoua a confirmé cette vérité en disant que sa Parole n'était pas la sienne mais celle de son Père. L'alliance mosaïque était bonne, elle demeure valable sur l'essentiel mais trouve un développement supérieur dans l'alliance nouvelle étant la continuité et l'accomplissement de celle que Dieu avait donnée à Moïse. Maintenant à cause de ce que Yeshoua a fait pour nous, Dieu a écrit cette loi sur les tables de nos cœurs pour que nous la pratiquions dans notre communion avec Yeshoua.)

 

Suite d'Hébreux 12...25 Gardez–vous de refuser d’entendre celui qui parle ; car si ceux–là n’ont pas échappé qui refusèrent d’entendre celui ( Yeshoua ) qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons–nous, si nous nous détournons de celui( YHAVH qui a confié ses oracles à son fils, au travers de lui c'est YHVH qui nous parle ) qui parle du haut des cieux, 26 lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse : une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. 27 Ces mots : Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps( les lois cérémonielles avec ses sacrifices ), afin que les choses inébranlables subsistent. ( les lois morales données à Moïse sont inébranlables ) 28 C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, (12–29) avec piété et avec crainte,

 

Jacques 1:17 toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.

 

L'observation de la loi de Dieu, donc de Ses commandements est pour nous la garantie de notre bonheur.

 

Deutéronome 4:40 Et observe ses loiset ses commandements que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, et que tu prolonges désormais tes jours dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne.

 

Deutéronome 6:3 Tu les écouteras donc, Israël, et tu auras soin de les mettre en pratique, afin que tu sois heureux et que vous multipliiez beaucoup, comme te l’a dit l’Eternel, le Dieu de tes pères, en te promettant un pays où coulent le lait et le miel.

 

Deutéronome 6:18 Tu feras ce qui est droit et ce qui est bien aux yeux de l’Eternel, afin que tu sois heureux, et que tu entres en possession du bon pays que l’Eternel a juré à tes pères de te donner,

 

Deutéronome 10:13 si ce n’est que tu observes les commandements de l’Eternel et ses lois que je te prescris aujourd’hui, afin que tu sois heureux ?

 

Deutéronome 12:25 Tu ne le mangeras pas, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, en faisant ce qui est droit aux yeux de l’Eternel.

 

Deutéronome 12:28 Garde et écoute toutes ces choses que je t’ordonne, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, à perpétuité, en faisant ce qui est bien et ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, ton Dieu.

 

Dans la nouvelle alliance tous les commandements de la loi ne sont pas abolis et prennent toute leurs forces et leurs efficacité en Christ. Jésus a enseigné cette parole et a encouragé les juifs à la pratiquer avec une extension qui est un commandement nouveau celui de l'amour.

 

Hébreux 7 : 11 Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, car c’est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, qu’était–il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur selon l’ordre de Melchisédek, et non selon l’ordre d’Aaron ? 12 Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi.( C'est comme l'actualisation des logiciels en informatique, « Upgrade », la nouvelle version n'est pas une refonte et un changement complet du logiciel mais une extension, une amélioration de l'existant, il en est de même avec la loi. La loi de Christ est une extension de la loi de Moïse ) 13 En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n’a fait le service de l’autel ; 14 car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n’a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce.15 Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek,16 institué, non d’après la loi d’une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d’une vie impérissable ; 17 car ce témoignage lui est rendu : Tu es sacrificateur pour toujours Selon l’ordre de Melchisédek.18 Il y a ainsi abolition d’une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, 19 car la loi n’a rien amené à la perfection, et introduction d’une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. 20 Et, comme cela n’a pas eu lieu sans serment,21 car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l’est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l’ordre de Melchisédek. 22 Jésus est par cela même le garant d’une alliance plus excellente.

 

Hébreux 9 : 8 Le Saint–Esprit montrait par là que l’accès du Saint des saints n’était pas encore ouvert, tant que le premier tabernacle subsistait.9 C’est une figure pour le temps présent ; elle signifie que les dons et sacrifices présentés ne peuvent mener à la perfection, sous le rapport de la conscience, celui qui rend ce culte.10 Ce sont là des ordonnances charnelles, relatives seulement à des aliments, des boissons et diverses ablutions, et imposées jusqu’à un temps de réforme. ( ce temps de réforme est venu avec Jésus Yeshoua) 11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir ; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait qui n’est pas construit par la main de l’homme, c’est–à–dire qui n’est pas de cette création ; 12 et il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang. C’est ainsi qu’il (nous) a obtenu une rédemption éternelle.

13 Car si le sang des boucs et des taureaux, et la cendre d’une génisse qu’on répand sur ceux qui sont souillés, les sanctifient de manière à purifier la chair, 14 combien plus le sang du Christ –– qui par l’Esprit éternel s’est offert lui–même sans tache à Dieu –– purifiera–t–il notre conscience des œuvres mortes, pour que nous servions le Dieu vivant !( ça c'est le changement notoire qui rend une partie seulement de la loi de Moïse dépassée par quelque chose de meilleur ) 15 Voilà pourquoi il est le médiateur d’une nouvelle alliance, afin qu’une mort ayant eu lieu pour le rachat des transgressions commises sous la première alliance, ceux qui sont appelés reçoivent la promesse de l’héritage éternel.

 

Ephésiens 6:1 Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. 2 Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse, 3 afin que tu sois heureux et que tu vives longtemps sur la terre. 4 Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez–les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur.

 

Que ce soit la loi de Christ ou de Moïse, il faut obéir à Dieu.

 

Malachie 4 : 4 Souvenez–vous de la loi de Moïse, mon serviteur, auquel je prescrivis en Horeb, pour tout Israël, des préceptes et des ordonnances.

 

Jacques voit la loi de Christ comme étant le prolongement de la loi de Moïse devenue parfaite, royale, et de liberté en Yeshoua.

Une loi royale à cause du rang que Dieu a donné à Yeshoua et le niveau de l'accomplissement de cette loi de Moïse dans l'amour. Car Dieu a tant aimé les hommes qu'il a donné son propre fils pour nous racheter.

Une loi parfaite car Yeshoua a rendu parfait par son sacrifice ce qui ne pouvait pas l'être par les sacrifices d' animaux.

Une loi de liberté car Jésus nous affranchit pour que nous soyons réellement libres car la loi de l’Esprit de vie, qui est en Jésus–Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.

 

Jacques 1 : 25 Mais celui qui aura plongé ses regards dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais pratiquant les œuvres, celui–là sera heureux dans ce qu’il aura fait.

 

Jacques 2 : 8 Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture : tu aimeras ton prochain comme toi–même, vous faites bien ;

 

Jacques 2:12 Parlez et agissez comme devant être jugés par une loi de liberté,

 

Matthieu 22 33 Et le peuple entendant cela, admirait sa doctrine. 34 Les pharisiens, ayant appris qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, s’assemblèrent. 35 Et l’un d’eux, docteur de la loi, l’interrogea pour l’éprouver, et lui dit : 36 Maître, quel est le grand commandement de la loi ?

37 Jésus lui dit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. 38 C’est là le premier et le grand commandement. 39 Et voici le second qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. 40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.

 

Marc 12:31 Voici le second  : Tu aimeras ton prochain comme toi–même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux–là. 32 Le scribe lui dit : Bien, maître ; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu’il n’y en a point d’autre que lui, 33 et que l’aimer de tout son cœur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi–même, c’est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices.

 

Exode 12:14 Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célébrerez par une fête en l’honneur de l’Eternel ; vous le célébrerez comme une loi perpétuellepour vos descendants...17 Vous observerez la fête des pains sans levain, car c’est en ce jour même que j’aurai fait sortir vos armées du pays d’Egypte ; vous observerez ce jour comme une loi perpétuelle pour vos descendants... 24 Vous observerez cela comme une loi pour vous et pour vos enfants à perpétuité...49 La même loi existera pour l’indigène comme pour l’étranger en séjour au milieu de vous.

 

Deutéronome 32:46 il leur dit : Prenez à cœur toutes les paroles que je vous conjure aujourd’hui de recommander à vos enfants, afin qu’ils observent et mettent en pratique toutes les paroles de cette loi.

 

Josué 1:8 Que ce livre de la loi ( le livre de la loi de Moïse : les 5 premiers livres de nos Bibles. ) ne s’éloigne point de ta bouche ; médite–le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

 

Josué 8:31 comme Moïse, serviteur de l’Eternel, l’avait ordonné aux enfants d’Israël, et comme il est écrit dans le livre de la loi de Moïse : c’était un autel de pierres brutes, sur lesquelles on ne porta point le fer. Ils offrirent sur cet autel des holocaustes à l’Eternel, et ils présentèrent des sacrifices d’actions de grâces.

 

Il n' y avait pas de photocopieur à cette époque mais il y a eu duplication de cette loi.

32 Et là Josué écrivit sur les pierres une copie de la loi que Moïse avait écrite devant les enfants d’Israël...34 Josué lut ensuite toutes les paroles de la loi, les bénédictions et les malédictions, suivant ce qui est écrit dans le livre de la loi.

 

Psaumes 119:142 Ta justice est une justice éternelle, Et ta loi est la vérité.

 

Jérémie 31:33 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, après ces jours–là, dit l’Eternel : Je mettrai ma loi ( celle de Moïse ) au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.

 

Malachie 2:6 La loi de la vérité ( // avec Psaume 119 v 142 ta loi : celle de Moïse est vérité )était dans sa bouche, et l’iniquité ne s’est point trouvée sur ses lèvres ; Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, et il a détourné du mal beaucoup d’hommes.

 

Malachie 4:4 Souvenez–vous de la loi de Moïse, mon serviteur, auquel j’ai prescrit en Horeb, pour tout Israël, Des préceptes et des ordonnances.

 

Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir,16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. 18 Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi ( celle de Moïse ) un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli. 19 Celui donc qui aura violé l’un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui–là sera estimé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. 18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi ( celle de Moïse ) un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

 

Matthieu 7:12 Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites–le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. ( // avec Matthieu 22 : 40 ) 13 Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean ;

 

Matthieu 12:5 Ou, n’avez–vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables ?

 

Matthieu 23:23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.

5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 13:14

La loi de Moïse, la loi de Christ, quelle loi devons-nous suivre ?

 

 

Il y a une chose importante que nous devons aborder et intégrer avant d'étudier avec les écritures ce sujet. Il s'agit de considérer cette loi ( l'une comme l'autre ) comme étant celle que Dieu a voulue pour nous afin que nous l'observions et la pratiquions pour que nous soyons heureux.

 

La séparation que nous avons faite entre l'ancien et le nouveau testament est une invention humaine qui automatiquement nous conditionne au point que beaucoup mettent au pilon la loi de Dieu dictée à Moïse. Non pas que la nouvelle alliance ne soit pas supérieure à la première, mais cela fausse notre perception de Dieu et de sa Parole. En effet, cette distinction entre le nouveau et l'ancien testament peut discréditer certains commandements et prescriptions de l'ancienne alliance données à Moïse et nous faire croire à leur nullité. Ce qui n'est bien entendu pas le cas, c'est ce que nous tenterons de voir ensemble. La nouvelle alliance s'appuie sur la première avec une continuité, une extension et un aménageant de la loi de Moïse, pour la voir accomplie par Yeshoua et lui rendre toute son efficacité.

Un frère avec qui je partage souvent me disait que cette loi est donnée par un Dieu qui ne change pas. Il donne à sa Parole une résonance spéciale où elle est actualisée pour chaque génération dans l'histoire des hommes. Cette Parole de Dieu se révèle donc différemment au travers de l'histoire de l'humanité. Toutefois, nous devons comprendre que Dieu ne marche pas en zig-zag, il ne dit pas une chose un jour et son contraire le lendemain. C'est une erreur, de vouloir concevoir que ce Dieu qui ne change pas et en qui il n'y a pas ombre de variation puisse être dans un passé lointain dur, intransigeant et sévère et que maintenant il est devenu « amour et cool ». Dieu ne change pas, et sa Parole non plus.

 

Dernier point avant de poursuivre, vouloir se focaliser sur la nouvelle alliance au détriment de l'ancienne c'est se couper de nos racines juives. Cela a été l'erreur de la chrétienté au démarrage de l'Eglise. Yeshoua n'a jamais renié sa judaïté, il a dit clairement qu'il était venu d'abord pour les brebis perdus d'Israël. Nous sommes nous les croyants issus du paganisme bénéficiaires du salut de Yeshoua à cause de leur désobéissance et de l'amour de Dieu. Faire une appropriation de l'alliance de Dieu en détournant de l'alliance de Dieu faites à son peuple en notre faveur relève d'un non-sens.

Nous ne parviendrons jamais au salut sans eux.

 

Jean 4:22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; pour nous, nous adorons ce que nous connaissons ; carle salut vient des Juifs.

Psaumes 147:19 Il a révélé sa parole à Jacob, ses statuts et ses ordonnances à Israël.

Romains 3:2 Elle est grande en toute manière, surtout en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.

 

Genèse 49:10 Le sceptre ne s’écartera point de Juda, ni le bâton de législateur d’entre ses pieds, jusqu’à ce que vienne le Silo (repos, pacificateur); à lui, l’obéissance des peuples !

 

 

Ezéchiel 37 : 16 La parole de l’Éternel me fut encore adressée, en ces termes :

17 Fils de l’homme, ceux de la maison d’Israël, qui habitaient leur pays, l’ont souillé par leur conduite et leurs actions ; leur voie est devenue devant moi comme la souillure d’une femme pendant son impureté. 18 Et j’ai répandu sur eux l’ardeur de ma colère, à cause du sang qu’ils ont répandu sur le pays, et parce qu’ils l’ont souillé par leurs idoles. 19 Je les ai dispersés parmi les nations, et ils ont été répandus en divers pays ; je les ai jugés selon leur conduite et leurs actions.

20 Et lorsqu’ils sont arrivés parmi les nations où ils allaient, ils ont profané mon saint nom, en sorte qu’on a dit d’eux : C’est le peuple de l’Éternel, et ils sont sortis de son pays !21 Mais j’ai voulu épargner mon saint nom, que profanait la maison d’Israël parmi les nations où elle est allée.

22 C’est pourquoi dis à la maison d’Israël : Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Je n’agis pas de la sorte à cause de vous, maison d’Israël, mais à cause de mon saint nom, que vous avez profané parmi les nations où vous êtes allés. 23 Je sanctifierai mon grand nom, qui a été profané parmi les nations, que vous avez profané au milieu d’elles ; et les nations sauront que je suis l’Éternel, dit le Seigneur, l’Éternel, quand je serai sanctifié par vous, sous leurs yeux. 24 Je vous retirerai d’entre les nations, et je vous rassemblerai de tous les pays, et je vous ramènerai dans votre pays.

25 Je répandrai sur vous des eaux pures, et vous serez purifiés ; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles. 26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai en vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez dans mes statuts, et que vous gardiez mes ordonnances pour les pratiquer. 28 Et vous habiterez dans le pays que j’ai donné à vos pères ; vous serez mon peuple, et je serai votre Dieu. 29 Je vous délivrerai de toutes vos souillures ; j’appellerai le froment, et le multiplierai, et je ne vous enverrai plus la famine. 30 Je multiplierai le fruit des arbres et le produit des champs, afin que vous ne portiez plus l’opprobre de la famine parmi les nations. 31 Vous vous souviendrez alors de votre mauvaise voie, et de vos actions qui n’étaient pas bonnes ; vous aurez horreur de vous–mêmes, à cause de vos iniquités et de vos abominations. 32 Je ne le fais pas à cause de vous, dit le Seigneur, l’Éternel ; sachez–le, soyez honteux et confus à cause de vos voies, maison d’Israël ! 33 Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Au jour où je vous purifierai de toutes vos iniquités, je ferai que vos villes soient habitées, et les lieux ruinés rebâtis. 34 La terre désolée sera cultivée, tandis qu’elle était déserte aux yeux de tous les passants. 35 Et ils diront : Cette terre désolée est devenue comme un jardin d’Éden ; ces villes désolées, désertes et ruinées, sont fortifiées et habitées. 36 Et les nations d’alentour, qui seront demeurées de reste, sauront que moi, l’Éternel, j’ai rebâti les lieux détruits, et planté le pays désolé ; moi, l’Éternel, je le dis, et je le ferai. 37 Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Je me laisserai encore fléchir par la maison d’Israël, pour leur faire ceci : Je multiplierai les hommes comme un troupeau. 38 Les villes désertes seront remplies de troupeaux d’hommes, pareils aux troupeaux consacrés, pareils aux troupeaux qu’on amène à Jérusalem durant ses fêtes solennelles ; et ils sauront que je suis l’Éternel.

 

24 David mon serviteur ( Yeshoua fils de David ) régnera sur eux ; ils auront tous un seul pasteur ; ils marcheront dans mes ordonnances, et garderont mes statuts pour les pratiquer. 25 Ils habiteront dans le pays que j’ai donné à Jacob, mon serviteur, où vos pères ont habité ; ils y habiteront, eux, leurs enfants et les enfants de leurs enfants, à toujours, et David, mon serviteur, sera leur prince à jamais. 26 Je traiterai avec eux une alliance de paix, et il y aura avec eux une alliance éternelle ; je les établirai, et les multiplierai ; je mettrai mon sanctuaire au milieu d’eux pour toujours. 27 Ma demeure sera au milieu d’eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 28 Et les nations sauront que je suis l’Éternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera au milieu d’eux pour toujours.

 

Romains 3 : 27 Où est donc le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle loi ? Par la loi des œuvres ? Non, mais par la loi de la foi. 28 Nous concluons donc que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi.( mais si la foi n'est pas accompagnée par les œuvres elle est vaine, ce que Paul dit ici n'est pas l'annulation de la loi

29 Dieu est–il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l’est–il pas aussi des Gentils ? Oui, il l’est aussi des Gentils ; 30 Car il y a un seul Dieu, qui justifiera les circoncis par la foi, et les incirconcis par la foi. ( cette circoncision vient par la foi et la foi vient de ce qu'on entend de la Parole de Dieu donc aussi de la loi car cette loi donnée à Moïse n'est pas autre chose que la Parole de Dieu. Maintenant si cette loi n'est pas pratiquée les œuvres ne sont pas là et alors la foi est vaine. En conclusion, il n'y a pas d'opposition entre ce que Paul et ce que Jacques dit : Paul dit la foi seul vient d'abord et ensuite doit venir les œuvres, si elles ne suivent pas il y a un problème. Il l'explique très bien ensuite . ) 31 Anéantissons–nous donc la loi par la foi ? Nullement ! Au contraire, nous établissons la loi.( non il n'est pas devenu confus ou fou )

1 Quel avantage dirons–nous donc qu’Abraham, notre père, a obtenu selon la chair ? 2 Car si Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier, mais non pas devant Dieu.3 Car que dit l’Écriture ? Abraham crut à Dieu, ( d'abord ) et cela lui fut imputé à justice.( Soyons concrets, Abraham crut Dieu, il mis sa confiance en Lui et ses paroles, il ne douta point, fût sans défiance à l’égard de la promesse de Dieu et il fut fortifié par la foi en donnant gloire à Dieu,étant pleinement convaincu que ce qu’il promet, il peut aussi l’accomplir. C'est l'obéissance qui suit sa foi qui va produire l’œuvre et la réalisation de la promesse.

 

Deutéronome 34 : 10 Et il ne s’est plus levé en Israël de prophète tel que Moïse, que l’Éternel connut face à face ; 11 Soit pour tous les signes et les miracles que l’Éternel l’envoya faire au pays d’Égypte, devant Pharaon, et tous ses serviteurs, et tout son pays ; 12 Soit pour ce qu’il fit avec une main forte, et pour toutes les œuvres grandes et terribles que Moïse fit à la vue de tout Israël.

Marc 16 : 20 Et eux, étant partis, prêchèrent partout ; le Seigneur opérant avec eux, et confirmant la Parole par les miracles qui l’accompagnaient.( Les œuvres : les signes et les prodiges suivent et accompagne la prédication de la foi qui procède de la Parole de Dieu )

 

2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 10:15

La plus grande usurpation d'identité de l'humanité.

 

Le titre de l'article provocateur publié sur le Blog de mon frère J-Y Hamon m'a un peu perturbé alors que son contenu profondément vrai m'allait très bien. Son écrit n'a fait que consolider ce que le Seigneur m'a appris pendant ces dernières années et demander de réformer.

 

http://jyhamon.eklablog.com/attention-le-jesus-grec-est-un-dangereux-escroc-a47336174

 

Souvent le Seigneur nous instruit et nous parle par le moyen d'autres personnes, c'est le cas avec ce document. Je vais ajouter mon petit grain de sel. Ne sommes-nous pas sensés être le sel de la terre ? Alors, j'apporterai librement ma contribution et mon grain de sel.

 

Tout d'abord, ce qui m'a troublé c'est que Jésus soit associé à l'image d'un escroc. J-Y s'en est clairement expliqué, les victimes sont ceux et celles à qui on a volé la véritable identité de Yeshoua le Christ de YHVH pour en faire le « Iesou Christou » gréco-romain et en faire leur Dieu.

 

Le voleur nous le connaissons bien depuis l'origine de l'humanité. C'est Satan. Il est le père du mensonge, mais aussi le séducteur, l'ennemi de Dieu, qui mettra tout en œuvre pour contrecarrer ses desseins . Satan qui déjà avec Eve a falsifié , détourné la Parole de Dieu . Ce Jésus grec est aussi celui des évangéliques charismatiques ou pas, et de la grande majorité de la chrétienté toutes confessions confondues.

 

De quoi s'agit-il ?  : oui, il s'agit bien de la plus grande usurpation d'identité du Père du mensonge, le plus grand vol d'identité de l'humanité. C'est le vol manifeste de l'identité de Yeshoua pour tromper le plus grand nombre de personnes, ceux et celles que Dieu destine à être sauver et les empêcher d'accéder à son salut.

 

Ce phénomène sociétal est très ancien, le prince de ce monde a rendu le monde captif par ses tromperies et a corrompu ses sujets. Les articles concernant l'usurpation d'identité ne manquent pas dans les médias modernes. Même les écritures en relate une fameuse, avec Jacob qui s'était fait passé pour Esau auprès de son père pour lui voler la bénédiction liée au droit d'aînesse.

En France, 213.000 personnes sont victimes de cette pratique chaque année. 9 Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits dans pareille situation

Se faire voler son identité , sur le WEB ou dans la vraie vie, une seule fois ou sur le long terme, est un danger dont les Français sont de plus en plus conscients. «Le phénomène n'est plus inconnu», souligne une étude CSA menée auprès de 1002 personnes pour la société Fellowes, spécialisée dans les accessoires de bureau et l'environnement au travail.

En effet, 86 % des Français ont déjà entendu parler de l'usurpation d'identité, généralement commise à des fins financières - comme une ouverture de crédit - pour obtenir des aides sociales ou de faux papiers prouvant la nationalité française.

Si ce risque est jugé élevé par 65 % des Français, ces derniers ne se sentent paradoxalement pas visés. Trois sur cinq s'estiment à l'abri de cette mésaventure. Pourtant, l'usurpation d'identité  ferait plus de 213.000 victimes tous les ans en France, avance Fellowes. Dans son étude, cette entreprise, qui a fait appel aux lumières du criminologue Christophe Naudin, soutient que la fabrication et l'usage criminel des fausses identités explosent,en qualité comme en gravité. «La criminalité identitairea sensiblement évolué entre 2005 et 2010. Les vols d'identité se maintiennent à moins de 2%, alors que depuis 2005, les cas d'usurpation d'identité ont doublé (passant de 15 à 30%)», selon cette enquête.

...9 Français sur 10 pensent qu'il est compliqué de faire valoir ses droits lorsqu'on est victime de ce type d'infraction... article partiel d' Agnès Leclair  Figaro.fr du 5 11 2011

 

En donnant à Jésus une autre identité que la sienne, on a réussi à détourner les gens de sa véritable identité et de la vérité qui le concerne. Cela commence par la représentation populaire où on l'a européanisé. On l'a transformé en un européen blanc avec les cheveux blonds et des yeux bleus. Nous sommes bernés par ces courants toxiques qui usurpent l'identité de Yeshoua. Il est bien juif, avec une couleur de peau mate avec des yeux noirs et des cheveux bouclés ou frisés. Maintenant il faut comme le souligne J-Y Hamon s'en tenir à ce qu'il dit de lui-même et de Dieu son Père.

Yeshoua est bien juif, pas grec, pas arabe, pas égyptien et encore moins indien comme on a aussi voulu nous le faire croire.

 

L'Eglise naissante avec ses conciles sous la pression des évêques a coupé les racines juives, ce qui a corrompu le christianisme tel que nous connaissons aujourd'hui.

 

Ephésiens 2 : 10 Car c’est Lui ( Dieu notre Père ) qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus Christ pour les œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous nous y engagions. 11 Souvenez–vous donc qu’autrefois, vous qui portiez le signe du paganisme dans votre chair, vous que traitaient « d’incirconcis » ceux qui se prétendent les « circoncis » ( les juifs ) , à la suite d’une opération pratiquée dans la chair, 12 souvenez–vous qu’en ce temps–là, vous étiez sans Messie, ( les juifs ) privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. 13 Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui jadis étiez loin, vous avez été rendus proches par le sang du Christ. 14 C’est lui, ( Yeshoua : le vrai ) en effet, qui est notre paix : de ce qui était divisé, il a fait une unité.( ici doit s'arrêter la division entre les juifs et les païens convertis. Continuer à cultiver un christianisme messianique et en parallèle d'un christianisme issu du paganisme est une contradiction à ce que nous enseigne les écritures. Nous ne devons toutefois pas mépriser les racines juives qui portent notre foi commune ou rendre le christianisme messianique supérieur. En résumé : judaïser est une erreur et se séparer du judaïsme en est aussi une. Pour moi, un juif qui met sa foi en Yeshoua reste un juif et un païen qui met sa foi en Yeshoua doit recevoir la vraie circoncision. Le juif et le non-juif doivent recevoir tous deux la circoncision du cœur.

 

Jérémie 9 : 23 Ainsi parle l’Eternel: “Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le vaillant ne se glorifie par de sa vaillance, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse! 24 Que celui qui se glorifie se glorifie uniquement de ceci: d’être assez intelligent pour me comprendre et savoir que je suis l’Eternel, exerçant la bonté, le droit et la justice sur la terre, que ce sont ces choses-là auxquelles je prends plaisir”, dit l’Eternel. 25 Voici, des jours vont venir, dit l’Eternel, où je sévirai contre tous ceux qui sont circoncis sans l’être,

 

Ezéchiel 44:9 Ainsi parle le Seigneur Dieu: aucun fils d’étranger, incirconcis de coeur et incirconcis de chair, n’entrera dans mon sanctuaire, aucun fils d’étranger se trouvant parmi les enfants d’Israël.

 

Romains 2:25 Il est vrai que la circoncision est utile, si tu observes la loi ; mais si tu es transgresseur de la loi, de circoncis tu deviens incirconcis. 26 Si donc l’incirconcis garde les commandements de la loi, ne sera–t–il pas réputé circoncis, quoiqu’il soit incirconcis ?...

28 Car le vrai Juif n’est pas celui qui l’est au dehors; et la véritable circoncision n’est pas celle qui se fait dans la chair, et qui n’est qu’extérieure. 29 Mais le vrai Juif est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision véritable est celle du coeur, qui se fait par l’esprit, et non selon la lettre; et ce vrai Juif tire sa louange, non des hommes, mais de Dieu.

 

Galates 5:2 Moi, Paul, je vous dis, que si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. 3 Et je proteste encore à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est obligé d’observer toute la loi. 4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui vous justifiez par la loi, vous êtes déchus de la grâce. 5 Car, pour nous, nous attendons par l’Esprit l’espérance d’être justifiés par la foi. 6 Car en Jésus–Christ ce qui est efficace ce n’est ni la circoncision, ni l’incirconcision, mais la foi agissant par la charité.

 

Cela doit mettre un terme à toutes ces différences qu'on tente de maintenir entre le peuple juif et les non-juifs, nous sommes tous juifs en Yeshoua en son corps qu' est l'Eglise.

 

1 Corinthiens 12:13 Car nous avons tous été baptisés par un même Esprit, pour être un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres ; et nous avons tous été abreuvés d’un même Esprit... 20 Mais maintenant il y a plusieurs membres, et un seul corps.

 

Ephésiens 2:16 Et qu’en détruisant lui–même l’inimitié, il réconciliât avec Dieu, par la croix, les uns et les autres en un seul corps.

Notre Christ est Yeshoua fils de David et il est bien juif, né sous la loi. )

 

( Suite d'Ephésiens 2 : ...Dans sa chair, il a détruit le mur de séparation : la haine. 15 Il a aboli la loi et ses commandements avec leurs observances. Il a voulu ainsi, à partir du Juif et du païen, créer en lui un seul homme nouveau, en établissant la paix, 16 et les réconcilier avec Dieu tous les deux en un seul corps, au moyen de la croix : là, il a tué la haine. 17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient proches. 18 Et c’est grâce à lui que les uns et les autres, dans un seul Esprit, nous avons l’accès auprès du Père ( le juif et le non juif ) . 19 Ainsi, vous n’êtes plus des étrangers, ni des émigrés ; vous êtes concitoyens des saints, vous êtes de la famille de Dieu.( si vous croyez pas au vrai Yeshoua vous n'êtes pas rentré pas dans ce corps de Christ : son Ekklesia.)

 

Tous ceux qui croient.

Romains 1 : 16 Car je n’ai point honte de l’Évangile de Christ, car c’est la puissance de Dieu, pour le salut de tous ceux qui croient, du Juif d’abord, du Grec ensuite.17 Car en lui la justice de Dieu est révélée de foi en foi, selon qu’il est écrit : le juste vivra par la foi. 18 Carla colère de Dieu se déclare du ciel contre toute l’impiété et l’injustice des hommes, qui retiennent la vérité dans l’injustice, ( la vérité est retenue captive ) 19 Parce que ce qu’on peut connaître de Dieu est manifesté parmi eux, car Dieu le leur a manifesté. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. De sorte qu’ils sont inexcusables, 21 Parce qu’ayant connu Dieu,ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces : au contraire, ils sont devenus vains dans leurs raisonnements, et leur cœur destitué d’intelligence a été rempli de ténèbres.22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; 23 Et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en des images qui représentent l’homme corruptible, et les oiseaux, et les quadrupèdes, et les reptiles. 24 C’est pourquoi aussi, Dieu les a livrés, dans les convoitises de leurs cœurs, à une impureté telle qu’ils ont déshonoré eux–mêmes leurs propres corps ; 25 Eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et ont adoré et servi la créature, au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! ...

28 Et, comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, ( Leconnaître en vérité ) Dieu les a livrés à un esprit dépravé, en sorte qu’ils commettent des choses indignes...32 Qui, connaissant le décret de Dieu, savoir : que ceux qui commettent de telles choses sont dignes de mort, non seulement les pratiquent, mais encore approuvent ceux qui les commettent.

 

L'enjeu auquel Jean-Yves veut nous sensibiliser est capital ! C'est celui de l'identité du Jésus en qui nous croyons.

 

1 Corinthiens 1 : 9 Dieu, par qui vous avez été appelés à la communion de son Fils Jésus–Christ, notre Seigneur, est fidèle. 10 Or, je vous prie, frères, au nom de notre Seigneur Jésus–Christ, de tenir tous le même langage, et de n’avoir point de divisions parmi vous, mais d’être unis dans une même pensée, et dans un même sentiment. ( Comment le faire si le Christ dans lequel nous croyons n'est pas le même ? voyez plutôt la suite...) 11 Car, mes frères, j’ai été informé, par ceux de chez Chloé, qu’il y a des contestations entre vous. 12 Je veux dire que, parmi vous, chacun dit : pour moi, je suis disciple de Paul ; et moi, d’Apollos ; et moi, de Céphas ; et moi, de Christ. 13 Christ est–il divisé ? Paul a–t–il été crucifié pour vous, ou avez–vous été baptisés au nom de Paul ? 14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, sinon Crispus et Gaïus ; 15 Afin que personne ne dise que j’ai baptisé en mon nom. 16 J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas ; du reste, je ne sais si j’ai baptisé quelque autre personne. 17 Car ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, mais c’est pour annoncer l’Évangile, non avec la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue inutile. 18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu. 19 Car il est écrit : Je détruirai la sagesse des sages et j’anéantirai l’intelligence des intelligents. 20 Où est le sage ? Où est le scribe ? Où est le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a–t–il pas rendu folle la sagesse de ce monde 21 Car, tandis que le monde, par cette sagesse, n’a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. 22 Tandis que les Juifs demandent des miracles, et que les Grecs cherchent la sagesse, 23 Nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs, et folie pour les Grecs ; 24 Mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, le Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu ; 25 Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu plus forte que les hommes.

 

L'apôtre Jean nous met en garde !

 

1 Jean 4:1 Bien–aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour voir s’ils sont de Dieu ; car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Vous comprendrez que la crainte que Paul a exprimée dans son épître nous pouvons aussi l'avoir et admettre qu' en dénonçant le danger de croire en un Jésus dangereux : un « Iesou grec » n'est pas farfelu ou déplacé.

 

2 Corinthiens 11 :3 Mais je crains que, comme le serpent séduisit Eve par sa ruse, vos pensées ne se corrompent aussi en se détournant de la simplicité qui est en Christ. 4 Car, s’il venait quelqu’un qui vous prêchât un autre Jésus que celui que nous vous avons prêché, ou un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangileque celui que vous avez embrassé, vous le supporteriez fort bien.

 

Matthieu 24 4 Et Jésus, répondant, leur dit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

5 Car plusieurs viendront en mon nom, disant : Je suis le Christ, et ils séduiront beaucoup de gens...( Je suis le vrai ) 10 Alors aussi plusieurs se scandaliseront et se trahiront les uns les autres, et se haïront les uns les autres. 11 Et plusieurs faux prophètes s’élèveront, et séduiront beaucoup de gens. ( voilà le résultat, nous en sommes tous témoins )

 

1 Jean 5 : 20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes en ce Véritable, en son Fils Jésus–Christ. C’est Lui ( Dieu bien entendu ) qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

 

En mettant en garde les croyants, nous ne cherchons pas à être les défenseurs ou les justiciers de Dieu, mais nous avertissons du danger après libre à chacun de tenir compte ou pas de cette mise en garde.

 

Matthieu 24 : 23 Alors si quelqu’un vous dit : Le Christ est ici, ou : Il est là ; ne le croyez point. 24 Car de faux christs et de faux prophètess’élèveront et feront de grands signes et des prodiges, pour séduire les élusmêmes, s’il était possible. 25 Voilà, je vous l’ai prédit. 26 Si donc on vous dit : le voici dans le désert ; n’y allez point : le voici dans des lieux retirés ; ne le croyez point. 27 Car, comme l’éclair sort de l’orient et se fait voir jusqu’à l’occident, il en sera aussi de même de l’avènement du Fils de l’homme.

 

Ne sous-estimons pas cette mise en garde, nous avons tendance à limiter cet appel à la vigilance en pensant que c'est pour la fin des temps, mais nous y sommes !

 

Luc 21:8 Et il dit : Prenez garde de ne pas être séduits ; car plusieurs viendront en mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ, et le temps approche. Ne les suivez donc pas.

 

2 Pierre 2:1 Or, comme il y a eu de faux prophètes parmi le peuple, il y aura aussi parmi vous de faux docteurs, qui introduiront secrètement des sectes pernicieuses, et qui, reniant le Seigneur qui les a rachetés, attireront sur eux–mêmes une perdition soudaine. 2 Et plusieurs suivront leurs doctrines de perdition, et la voie de la vérité sera blasphémée à cause d’eux. 3 Et par cupidité ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses ; mais depuis longtemps leur condamnation ne s’arrête point, et leur perdition ne sommeille point.

 

2 Pierre 3:17 Vous donc, bien–aimés, qui êtes avertis, soyez sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.

 

L'amour de la vérité n'est pas : voilà bien où se situe le problème de la séduction.

 

2 Thessaloniciens 2:9 L’apparition de cet impie aura lieu avec la force de Satan, avec toute puissance, avec des prodiges et de faux miracles, 10 Et avec toutes les séductions de l’iniquité parmi ceux qui se perdent, parce qu’ils n’ont point reçu l’amour de la vérité, pour être sauvés.11 C’est pourquoi Dieu leur enverra un esprit efficace d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge 

 

Ce Christ grec ( Iesou Christou ) est extrêmement dangereux, car il nous a été présenté comme étant le vrai Christ. La pensée grecque a perverti l'Eglise naissante en faisant de ce « Iesou » le vrai Dieu, l'égal du Père et du Saint-Esprit. Ils affirment qu'il est mort sur la croix pour sauver les pécheurs. Ils déclarent même que son salut est par grâce sans les oeuvres de personne. Ils donnent l'impression que ce Christ n'a rien à voir avec celui des sectes et du Catholicisme.

Le Christ Evangélique qu'on nous a enseigné, c'est le « Iesou Christou » greco-romain qui n'est pas Yeshoua de la Bible et le messie attendu. Les défenseurs de ce Jésus ont utilisé des subterfuges malicieux en sortant des versets des écritures saintes de leur contexte pour en faire des arguments doctrinaux.Ce Christ est le produit d'une manipulation identitaire du Fils de Dieu. Les disciples de ce faux Christ greco-romain ne supportent pas la saine doctrine et la vérité de Yeshoua. Voilà pourquoi ils s'assemblent comme l'ont fait les constructeurs de la tour de Babel pour se sentir forts pour combattre et persécuter ceux et celles qui ne sont pas de leur côté.

 

Ce Jésus « Iesou grec » est celui qu'une grande majorité de chrétiens évangéliques qui suivent un Jésus qui aime tous les individus sur terre indistinctement et qui veut tous les sauver. Ce « Iesou » ne condamne pas les gens mais le péché ( tout le monde est beau et gentil et tous iront au paradis ). Quelle séduction de leur faire croire cela ! En dissociant le péché du pécheur, ils empêchent les gens de se repentir, voilà pourquoi, il y a si peu de vraies repentances parmi les croyants enseignés de la sorte. Ils retombent toujours dans les même travers. La Bible dit le contraire « celui qui pèche est celui qui mourra. »

 

Ezéchiel 18:4 Oui ! toutes les vies sont à moi ; la vie du père comme la vie du fils, toutes deux sont à moi ; celui qui pèche, c’est lui qui mourra.

 

Ezéchiel 18:20 Celui qui pèche, c’est lui qui mourra ; le fils ne portera pas la faute du père ni le père la faute du fils ; la justice du juste sera sur lui et la méchanceté du méchant sera sur lui.

 

Yeshoua aime mais il aime en vérité et il sauve seulement ceux que Dieu a choisis inconditionnellement et appelés pour recevoir ce salut par grâce. Il hait le pécheur lié par son péché.

 

Psaumes 5 : 5 Les hommes superbes (orgueilleux ) ne subsisteront pas devant tes yeux ; tu hais tous les ouvriers d’iniquité.

 

Matthieu 7:23 Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus ; retirez–vous de moi, vous qui faites métier d’iniquité.

 

YHVH sonde le juste; Il hait le méchant .

Psaumes 11 : 5 L’Éternel sonde le juste ; mais son âme hait le méchant et celui qui aime la violence.

Yeshoua ne parle pas des gens qu'ils sauvent mais ce ceux que Son Père lui donne.

 

Matthieu 11 : 27 Toutes choses m’ont été données par mon Père ; et nul ne connaît le Fils que le Père ; et nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu Le ( le Père ) faire connaître.

 

Ce fût le cas de Saul de Tarse ( qui deviendra Paul ,celui à qui le Fils aura voulu Le ( Dieu le Père ) faire connaître. ) Paul est celuià qui Yeshoua se révéla et révéla le Père : Actes 9:5 Et il répondit : qui es–tu, Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : Je suis Jésus que tu persécutes ; il te serait dur de regimber contre les aiguillons.

 

Jésus n'a jamais revendiqué que nous lui appartenions en propre. C'est son Père qui nous a donné à lui.

 

Jean 17 :2 Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés... 9 Je prie pour eux ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi.10 Et tout ce qui est à moi, est à toi, et ce qui est à toi, est à moi, et je suis glorifié en eux. 11 Et je ne suis plus dans le monde, mais ceux–ci sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un, comme nous. Lire la suite qui est tellement importante...

 

L'élection de Dieu est un mystère qui ne doit pas nous conduire à penser que Dieu soit devenu injuste.

C'est quelque chose qui est difficile à comprendre avec nos raisonnements cartésiens : je dirai mieux avec « la pensée grecque » et de sa démocratie. ( Voyez le monde et sa « démoncratie » inopérante. La théocratie n'a pas cours dans ce monde mais seulement dans le royaume de Dieu qu'il établit dans nos cœurs. )

Romains 9 : 10 Et non seulement cela ; mais il en arriva de même à Rébecca, quand elle eut conçu, en une fois deux enfants, d’Isaac, notre père. 11 Car les enfants n’étaient pas encore nés, et n’avaient fait ni bien ni mal, et afin que le décret d’élection de Dieu demeurât ferme, 12 Non à cause d es œuvres, mais à cause de celui qui appelle, il lui fut dit : L’aîné sera assujetti au plus jeune. 13 Selon qu’il est écrit : J’ai aimé Jacob, et j’ai haï Ésaü. 14 Que dirons–nous donc ? Y a–t il de l’injustice en Dieu ? Nullement. 15 Car il a dit à Moïse : Je ferai miséricorde à celui à qui je ferai miséricorde, et j’aurai pitié de celui de qui j’aurai pitié.16 Cela ne vient donc ni de celui qui veut, ni de celui qui court ; mais de Dieu qui fait miséricorde.

 

Actes 13 : 47 Car le Seigneur nous a ainsi commandé : Je t’ai établi comme la lumière des Gentils ( Païens) , pour être leur salut ( en tant que prédicateur de la Bonne Nouvelle de Yeshoua ) jusqu’aux extrémités de la terre. 48 Les Gentils, entendant cela, se réjouissaient, et donnaient gloire à la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle, crurent.49 Et la parole du Seigneur ( la Bonne Nouvelle du royaume ) se répandait dans tout le pays.

 

Actes 2:47 Louant Dieu, et étant agréables à tout le peuple ; et le Seigneur ajoutait tous les jours à l’Église des gens qui étaient sauvés.

 

Jean 10:16 Et j’ai d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; il faut aussi que je les amène ; et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau et un seul berger.

 

Le Dieu de Yeshoua fait ce qu'il veut quand il le veut et comme il le veut.

 

Jean 5 : 21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, de même aussi le Fils donne la vie à ceux qu’il veut.22 Le Père ne juge personne, mais il a donné au Fils tout le jugement. 23 Afin que tous honorent le Fils, comme ils honorent le Père. ( cela ne donne pas un statut d'égalité entre le Père et le Fils ) Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé.

 

Ephésiens 1 : 2 La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et du Seigneur Jésus–Christ ! 3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus–Christ, ( pour ceux qui croient au Jésus grec et qui ne savent pas bien lire ) qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes, par Christ ;( Celui que Dieu a oint le Christ ) 4 Selon qu’il nous a élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui par la charité ; 5 Nous ayant prédestinés à être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus–Christ, d’après le bon plaisir de sa volonté ;6 A la louange de la gloire de sa grâce, qu’il nous a gratuitement accordée en son Bien–aimé.

 

Suite de Romains 9 : v 19 Or tu me diras : Pourquoi Dieu se plaint–il encore ? Car qui peut résister à sa volonté ? 20 Mais plutôt, ô homme, qui es–tu, toi qui contestes avec Dieu ? Le vase d’argile dira–t–il à celui qui l’a formé : Pourquoi m’as–tu fait ainsi ? 21 Le potier n’a–t–il pas le pouvoir de faire, d’une même masse de terre, un vase pour des usages honorables, et un autre pour des usages vulgaires ? 22 Et que dire, si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience les vases de colère, préparés pour la perdition ? 23 Afin de manifester aussi la richesse de sa gloire sur les vases de miséricorde, qu’il a préparés pour la gloire, 24 Envers nous qu’il a aussi appelés, non seulement d’entre les Juifs, mais aussi d’entre les Gentils  ( les gentils païens )?25 Selon qu’il le dit en Osée : J’appellerai mon peuple, celui qui n’était pas mon peuple, et la bien–aimée, celle qui n’était pas la bien–aimée ;26 et il arrivera que dans le lieu même où il leur avait été dit : Vous n’êtes point mon peuple, ils seront appelés les enfants du Dieu vivant.

 

Paul nous parle du bon plaisir de Dieu : de sa volonté et de son libre choix.

 

Philippiens 2 : 13 Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son plaisir.

 

Le faux Jésus grec offre le salut à tous les pécheurs du monde entier, mais ceux qu'il appelle ne croient pas forcément en lui pour être sauvés. Alors que yeshoua attire à lui ceux que le Père destine au salut : seulement les éluset les amène au salut en réussissant à les réconcilier avec son Père pour en faire des sacrificateurs. Aucun de ceux-là ne seront perdus car personne ne pourra les ôter de sa main. Ce n'est pas le cas de ceux qui ont cru au Jésus greco-romain.

 

Jean 6 : 37 Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi. 38 Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais mais que je les ressuscite au dernier jour.40 C’est ici la volonté de celui qui m’a envoyé, que quiconque contemple le Fils et croit en lui, ait la la volonté de celui qui m’a envoyé. 39 Or c’est ici la volonté du Père qui m’a envoyé, que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

 

Le « Iesou Christou greco-romain » ne peut pas régénérer et sauver des pécheurs qui n'ont pas été choisis par le Père et son Christ. Pourquoi ? Parce qu'avec cette croyance du libre arbitre, tout le monde est appelé au salut mais dispose d'un libre choix d'accepter ou de rejeter Christ. Cela ne peut être violé par Christ, car il respecte toujours d'après-eux leur propre choix de croire ou pas.

 

Le vrai Jésus « Yeshoua , le Jésus dont les écritures parlent, régénère le pécheur que Dieu a élu sans qu'il en fasse le choix. C'est tout du moins mon cas et mon, expérience. Sans la régénération et l'élection divines, nous sommes tous morts spirituellement et nous n'avons aucune capacité de choix et de faculté pour croire en Lui. La foi n'est donc pas la contribution de l'homme à son salut, elle est le don de Yeshoua, c'est lui qui accorde le salut par grâce. Celui ou celle que Dieu choisit est régénéré pour croire et pas le contraire.

 

Jean 1:12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être faits enfants de Dieu, savoir, à ceux qui croient en son nom, 13 Qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

 

Jean 6 : 44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour...65 Et il disait : C’est à cause de cela que je vous ai dit, que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par mon Père.

 

Jean 3:3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité je te dis que si un homme ne naît de nouveau, ( d'en-haut, s'il n'est pas régénéré ) il ne peut voir le royaume de Dieu.

 

Jean 15 : 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

 

Éphésiens 2:8 Car vous êtes sauvés par la grâce, par le moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu ; 9 Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. 10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christ pour les bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous y marchions.

 

Le Jésus greco-romain est celui qui est mort sur une croix pour chaque individu et qui permet à n'importe qui d'être sauvé, s'il le veut.

Yeshoua, le Christ de YHVH est mort lui seulement pour le peuple élu de Dieu et obtient le salut de ceux pour lesquels il a donné sa vie en mourant sur la croix. Sa mort satisfait la justice de Dieu et enlève la culpabilité de son peuple élu : toujours celui qu'il a choisi.

 

Malheureusement, beaucoup de ceux et celles qui se sont confiés en « Iesou Christou » le Jésus grec sont trompés et abandonnent la foi parce qu'ils n'ont pas la capacité de persévérer dans cette dernière. Le salut de Yeshoua est fondé sur l'action divine et non sur le libre choix de l'homme. Il les garde jusqu'à la fin.

 

Jean 10 : 29 Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.

 

Romains 8:29 Car ceux qu’il( Dieu )a connus d’avance, il ( Dieu )les a aussi prédestinés à être conformes à l’image de son Fils,afin que celui–ci soit le premier–né de plusieurs frères ;30 Et ceux qu’il ( Dieu ) a prédestinés, il ( Dieu ) les a aussi appelés ; et ceux qu’il( Dieu )a appelés, il ( Dieu )les a aussi justifiés ; et ceux qu’il( Dieu )a justifiés, il ( Dieu ) les a aussi glorifiés.

 

1 Pierre 1:2 Élus selon la prescience de Dieu le Père, pour être sanctifiés par l’Esprit, pour obéir à Jésus–Christ, et pour avoir part à l’aspersion de son sang. Que la grâce et la paix vous soient multipliées !

 

L'important c'est de ne pas être séduit et trompé et donc de croire au vrai Jésus. Si vous croyez au Jésus greco-romain pensant servir Dieu, vous devez reconnaître que vous ne servez pas Le Père de Yeshoua le vrai Christ. On vous a menti, et séduit en vous demandant par exemple de recevoir ou d'accepter Jésus comme « votre sauveur personnel » ou « que par votre baptême vous faites partie de l'Eglise » c'est encore un signe que votre croyance est fondée sur un faux Christ. C'est douloureux, mais vous avez été trompé. Si on vous a enseigné que le salut est une décision personnelle, ou encore que vous avez le libre arbitre de choisir en qui vous voulez croire on vous a encore séduit.

 

Etudiez les Écritures pour connaître le vrai Jésus-Christ et éviter de vous faire voler l'identité du vrai Yeshoua.

« Yeshoua Ha Mashiah » était, et est à la fois « Fils de l'homme » et « Fils de Dieu d'Elohim ». C'est ainsi qu'il nous est présenté dans les écritures saintes.

Cela laisse un espace pour en faire aussi un demi-dieu rejoignant la pensée des dieux de la mythologie grecque. Cela a donné la doctrine de Gordon Magee consignée dans son livre « Jésus est-t-il dans la divinité ou la divinité est-elle en Jésus ? Pour lui, Jésus est l'homme-Dieu avec une telle doctrine vous ne saurez jamais à quel moment c'est le Fils de l'homme qui parle, ou le Fils d'Elohim !

En ce qui me concerne, je crois que Jésus était pleinement homme, qu'il a été engendré de Dieu. En lui Dieu a mis Son Esprit, c'est pourquoi il est écrit que le Père était en lui. De ce fait était le messie annoncée « Ha Mashiah » Jésus sans l'ombre d'un doute c'est bien lui qui parlait, mais le Père lui disait toujours ce qu'il devait dire.

 

Voilà pourquoi la malédiction vient sur l'usurpation d'identité que quiconque fera au Fils de Dieu.

Zacharie 5 : 1 à 5 la vision du rouleau qui vole ( la Parole de Dieu qui détruira l'auteur du voleur et celui qui changera la vérité de Dieu ) V 4 Je la répandrai,( La malédiction ) dit l’Éternel des armées ; et elle entrera dans la maison du voleur,( le Diable le menteur et le voleur )et dans la maison de celui qui jure faussement par mon nom ;( celui qui soutiendra le mensonge du diable : l'usurpateur) et ellelogera au milieu de leur maison ( la malédiction envoyée par la Parole de Dieu fera sa demeure sur cette maison), et la consumera avec son bois et ses pierres. 

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens