Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 21:44

Quelqu’un a dit : « L’essentiel consiste à faire, de ce qui doit être l’essentiel, « l’Essentiel » dans notre vie ». Il y a beaucoup de choses dans la vie qui réclament notre attention, nos efforts, suscitant enthousiasme, passion et intérêt… Cependant aucune de ces choses ne peut et ne doit prendre la place de l’Essentiel : c'est-à-dire de notre Dieu-Elohim-Elohim. Lorsqu’on se réclame de Lui : Il doit être simplement « notre Essentiel » et avoir la première place. Si ce n’est pas le cas, c’est que nous avons de forte probabilité, d’être infecté par le virus des idoles. Nous n’aimons pas le reconnaître, mais une idole va reléguer notre Dieu-Elohim à la seconde place …

Notre préoccupation ne sera pas de parler de ces idoles dont nous devons nous garder mais de notre service universel en tant que fils de Dieu-Elohim-Elohim. Ce service de Dieu-Elohim-Elohim implique pour chacun de nous un sacerdoce où nous devons accomplir des œuvres. Dieu-Elohim-Elohim veut que nous portions des fruits pour son royaume, cela est possible que s'Il notre Essentiel dans la vie.

 

1ère Lecture où nous voyons les juifs poser cette question à Jésus que devons-nous faire pour faire les œuvres de Dieu-Elohim ? Jean 6 : 26 Jésus leur répondit et leur dit : en vérité, en vérité je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains, et que vous avez été rassasiés.27 Travaillez, non point pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure jusqu’à la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car le Père, Dieu-Elohim, l’a marqué de son sceau.28 Ils lui dirent donc : Que ferons–nous pour travailler aux oeuvres de Dieu-Elohim-Elohim ? 29 Jésus leur répondit : c’est ici l’oeuvre de Dieu-Elohim-Elohim, que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.30 Alors ils lui dirent : Quel miracle fais–tu donc, que nous le voyions et que nous croyions en toi ? Quelle oeuvre fais–tu ? 31 Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon qu’il est écrit : Il leur a donné à manger le pain du ciel. 32 Et Jésus leur dit : En vérité, en vérité je vous le dis, Moïse ne vous a point donné le pain du ciel ; mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel. 33 Car le pain de Dieu-Elohim est celui qui est descendu du ciel, et qui donne la vie au monde. 34 Ils lui dirent : Seigneur, donne–nous toujours de ce pain–là. 35 Et Jésus leur répondit : Je suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. 36 Mais je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point.

 

Lorsque Yeshoua parle ici de travailler, non point pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure jusqu’à la vie éternelle. De quoi parle-t-il ? D’un travail pour un patron ? Non mais bien de quelque chose que nous devons faire pour Lui.

L’oeuvre de Dieu-Elohim-Elohim :c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Voilà ce qui va faire que nos œuvres vont être bonnes ou pas : « Croire en Yeshoua (Jésus)». Il est l’auteur de notre foi et nous savons tous que notre foi vient de ce qu’on entend des paroles de Christ.

 

Je voudrais faire une 2 ème lecture qui va confirmer cette pensée de nos œuvres (fruits) qui son en fait que le travail de notre foi.

 

Jacques 2 : 14 Mes frères, que servira–t–il à quelqu’un de dire qu’il a la foi, s’il n’a point les oeuvres ? Cette foi le peut–elle sauver ? 15 Et si un frère ou une soeur sont nus, et qu’ils manquent de la nourriture de chaque jour, 16 Et que quelqu’un de vous leur dise : Allez en paix, chauffez–vous et vous rassasiez, et que vous ne leur donniez point ce qui leur est nécessaire pour le corps, à quoi cela sert–il ? 17 Il en est de même de la foi, si elle n’a pas les oeuvres, elle est morte en elle–même. 18 Mais quelqu’un dira : tu as la foi, et moi, j’ai les oeuvres. Montre–moi ta foi par tes oeuvres, et moi, je te montrerai ma foi par mes oeuvres. 19 Tu crois qu’il y a un seul Dieu-Elohim, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils en tremblent. 20 Mais, ô homme vain ! veux–tu savoir que la foi sans les oeuvres, est morte ? 21 Abraham notre père, ne fut–il pas justifié par les oeuvres, lorsqu’il offrit Isaac, son fils, sur l’autel ? 22 Ne vois–tu pas que la foi agissait avec ses oeuvres,et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite ? 23 Et ainsi ce que dit l’Écriture, s’accomplit : Abraham crut à Dieu-Elohim, et cela lui fut imputé à justice, et il fut appelé ami de Dieu-Elohim. 24 Vous voyez donc que l’homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement.25 De même aussi Rahab la courtisane, ne fut–elle pas justifiée par les oeuvres, lorsqu’elle reçut les messagers, et les fit sortir par un autre chemin ? 26 Car comme le corps sans âme est mort, de même, la foi sans les oeuvres est morte.

 

Voilà pourquoi les œuvres de Dieu-Elohim ne peuvent pas être faites sans la foi. Parce que l’oeuvre de Dieu-Elohim, consiste à croire en en celui que le Père a envoyé : « Christ ». D’où l’importance de notre communion avec Lui.

 

Ainsi, dans le N.T. il est enseigné que personne n’est justifié par les oeuvres de la Loi, c.-à-d. par l’observation de ses prescriptions mais que seule la foi en Jésus-Christ est agissante nous apporte le salut. La chair ne peut accomplir les exigences de la Loi. Ainsi, les oeuvres, même si elles remplissent scrupuleusement les devoirs de la Loi, ne sont rien aux yeux de Dieu-Elohim. Elles sont mortes.

L’homme né de nouveau n’est plus sous l’empire de la chair, mais sous celui de l’Esprit. Il sert Dieu-Elohim par l’Esprit. Il est lui-même l’ouvrage de Christ et il a été créé pour produire des oeuvres de justice. Pour celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, il n’est plus question de salut ou de perdition, mais de récompenses ou de louanges à recevoir devant le tribunal de Christ. Les oeuvres accomplies par les croyants dans le passé et le présent seront éprouvées au jour de Jésus-Christ. Elles pourront disparaître dans le feu laissant les croyants pleins de honte, mais elles peuvent aussi passer à travers l’épreuve du feu et nous rapporter récompense et honneur.

1 Thessaloniciens 1:3 Nous souvenant sans cesse, devant Dieu-Elohim notre Père, des oeuvres de votre foi, (du résultat de votre foi) des travaux de votre charité, et de la fermeté de votre espérance, en notre Seigneur Jésus–Christ ;

 

2 Thessaloniciens 1:11 C’est pourquoi aussi, nous prions continuellement pour vous, que notre Dieu-Elohim vous rende dignes de votre vocation, et qu’il accomplisse puissamment tous les desseins favorables de sa bonté, et l’oeuvre de la foi.

C’est la raison pour laquelle lorsque l’apôtre Paul parle aux Philippiens dans le chapitre 2, il leur dit au V 12 : mes bien–aimés, comme vous avez toujours obéi, non seulement comme en ma présence, mais plus encore maintenant en mon absence, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement. Souvent on s’arrête à ce verset sans poursuivreV 13 Car c’est Dieu-Elohim qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son plaisir.14 Faites toutes chosessans murmures et sans disputes ; 15 Afin que vous soyez sans reproche, sans tache, enfants de Dieu-Elohim, irrépréhensibles au milieu d’une génération dépravée et perverse, au sein de laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, y portant la parole de vie.

Voyez-vous «  travaillez à votre salut » cela englobe « nos œuvres » cela confirme ce que Jésus lorsqu’il nous parle de « travailler, non point pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui demeure ».

L’Eglise, est en mission, donc nous sommes tous en mission. La question est simple : que faisons-nous concrètement pour porter la parole de vie dans ce monde ?

Ne parlons pas des œuvres de notre Dieu-Elohim, il est un Dieu-Elohim agissant. Sa puissance éternelle et sa divinité se voient fort bien quand on les considère dans ses ouvrages, Il travaille de manière continue, il opère tout en tous. Ses oeuvres sont grandes et nombreuses. Le psalmiste chante l’oeuvre de ses mains out en étant conscient qu’il ne saurait les énumérer toutes.

 

Actes 15:18 Toutes les oeuvres de Dieu-Elohim lui sont connues de toute éternité.

 

Par contre nous parlerons de nos œuvres celles que Dieu-Elohim attend de ses enfants.

 

Jacques 3:13 Y a–t–il parmi vous quelque homme sage et intelligent ? Qu’il montre ses oeuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse ;

 

En réalité, les œuvres qualifient la valeur de notre foi. La foi seule ne suffit pas pour être valable, elle doit être accompagnée des œuvres.

 

Tite 1:16 Ils font profession de connaître Dieu-Elohim, mais ils le renient par leurs oeuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre.

 

Il ne faut pas frères et sœurs qu’il en soit ainsi. Regardons en grec la significations étymologique du mot « œuvre » ergon ‘ergo’ (travailler) une action, une tâche, un acte, un ouvrage, un travail, une affaire, un emploi, ce à quoi chacun est employé, ce que chacun entreprend de faire, tout produit réalisé, ce qui est fait à la main artistiquement, une oeuvre de l’esprit, tout ce qui est fait.

En dehors de son sens général (désignant l’activité de Dieu-Elohim et le travail des hommes), le mot "oeuvres" revêt dans le NT deux significations particulières.

La première fait référence aux oeuvres de Jésus qui révèlent à la fois sa qualité de Messie et de Fils de Dieu-Elohim,

 

Matthieu 11 3 Es–tu celui qui doit venir, ou devons–nous en attendre un autre ? 4 Et Jésus, répondant, leur dit : Allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez et que vous voyez : 5 Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont nettoyés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et l’évangile est annoncé aux pauvres.

 

Jean 10. Pour avoir dit qu’il était le fils de Dieu-Elohim les juifs ont dit à Jésus qu’il blasphémait au verset 37 Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez point. 38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes oeuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.

 

Paroles et actes, miracles, guérisons et exorcismes sont intimement liés dans l’oeuvre de Christ en vue de détruire les oeuvres du diable.

 

1 Jean 3:8 Celui qui commet le péché, est du diable ; car le diable pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu-Elohim a paru pour détruire les oeuvres du diable.

 

ean 15:24 Si je n’eusse pas fait parmi eux les oeuvres qu’aucun autre n’a faites, ils n’auraient point de péché ; mais maintenant ils les ont vues, et ils ont haï et moi et mon Père.

 

Jean 5:20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait. Et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles–ci, afin que vous soyez dans l’admiration.

 

Jean 5:36 Mais moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les oeuvres que mon Père m’a donné d’accomplir, ces oeuvres même que je fais, rendent de moi ce témoignage, que mon Père m’a envoyé.

 

Jean 10:32 Et Jésus leur dit : j’ai fait devant vous plusieurs bonnes oeuvres de la part de mon Père ; pour laquelle me lapidez–vous ? … V 37 Si je ne fais pas les oeuvres de mon Père, ne me croyez point. 38 Mais si je les fais, et quand même vous ne me croiriez point, croyez à mes oeuvres, afin que vous connaissiez, et que vous croyiez que le Père est en moi, et que je suis en lui.

 

Avec l’homme aveugle de naissance nous voyons comment l’œuvre de Dieu-Elohim est associée à l’œuvre de Christ et à sa mission.

 

Jean 9:3 Jésus répondit : Ce n’est pas que celui–ci ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les oeuvres de Dieu-Elohim soient manifestées en lui. 4 Pendant qu’il est jour, il faut que je fasse les oeuvres de celui qui m’a envoyé ;

La nuit vient, dans laquelle personne ne peut travailler. Jésus précise une fois de plus qu’il est venu accomplir les œuvres de celui qui l’a envoyé, et que ces œuvres sont les siennes.

 

Jean 10:25 Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit, et vous ne le croyez pas ; les oeuvres que je fais au nom de mon Père rendent témoignage de moi.

 

Ce que je voudrais souligner et faire ressortir ici concernant les œuvres de Yeshoua, c’est qu’elles étaient en phase avec la volonté de Dieu-Elohim. Ses paroles et ses enseignements venaient de Dieu-Elohim, car sa nourriture était de faire la volonté de son Père. C’est une des raisons pour lesquelles ses enseignements étaient accompagnés de signes et de prodiges.

 

Luc 24:19 Et il leur dit : Et quoi ? Ils lui répondirent : Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth, qui était un prophète, puissant en oeuvres et en paroles, devant Dieu-Elohim et devant tout le peuple ;

 

Actes 7:22 Et Moïse fut instruit dans toutes les sciences des Égyptiens ; et il était puissant en paroles et en oeuvres.

 

Romains 15:18 Car je n’oserais parler de quoi que ce soit que Christ n’ait opéré par moi, pour amener les Gentils à son obéissance, par la parole et par les oeuvres ;

 

2 Corinthiens 10:11 Que celui qui parle ainsi, considère que tels que nous sommes en paroles dans nos lettres, étant absents, tels aussi nous sommes en oeuvres, étant présents.

 

Colossiens 3:17 Et quoi que vous fassiez, en paroles, ou en oeuvres, faites tout au nom du Seigneur Jésus, rendant grâces par lui à Dieu-Elohim le Père.

 

Nous aussi, nous devons veiller à ne pas uniquement parler mais de faire des actes. Voilà pourquoi notre foi doit être accompagnée d’œuvres bonnes.

La seconde désigne les bonnes œuvres ou l’activité que Dieu-Elohim exerce par sa présence au travers de notre vie de « christien : de comme Christ »

 

Nos bonnes œuvres glorifient Dieu-Elohim.

 

Matthieu 5:16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

 

Les bonnes oeuvres sont le résultat de notre connexion à Christ.

Nous allons citer rapidement une multitude de versets qui révèlent l’importance des bonnes œuvres.

 

1 Pierre 2:12 Ayant une conduite honnête parmi les Gentils, afin qu’au lieu qu’ils médisent de vous, comme si vous étiez des malfaiteurs, ils glorifient Dieu-Elohim au jour de la visitation, en voyant vos bonnes oeuvres.

 

Romains 12:8 Celui qui distribue les aumônes, qu’il le fasse avec simplicité ; celui qui préside, qu’il préside avec soin ; celui qui exerce les oeuvres de miséricorde, qu’il le fasse avec joie.

2 Corinthiens 9:8 Et Dieu-Elohim est puissant pour vous combler de toutes sortes de grâces, afin qu’ayant toujours tout ce qui vous est nécessaire, vous abondiez en toutes sortes de bonnes oeuvres,

 

Actes 9:36 Il y avait à Joppe une femme disciple, nommée Tabitha, c’est–à–dire, en grec, Dorcas (Gazelle). Elle faisait beaucoup de bonnes oeuvres et d’aumônes.

 

Ephésiens 2:9 Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.10 Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus–Christ pour les bonnes oeuvres, que Dieu-Elohim a préparées d’avance, afin que nous y marchions.

 

Colossiens 1:10 De telle sorte que vous vous conduisiez d’une manière digne du Seigneur, pour lui plaire en toutes choses, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres, et croissant dans la connaissance de Dieu-Elohim ;

 

1 Timothée 2:10 Mais de bonnes oeuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir Dieu-Elohim.

 

1 Timothée 5:10 Et qu’elle ait le témoignage de ses bonnes oeuvres, celui d’avoir élevé ses enfants, d’avoir exercé l’hospitalité, lavé les pieds des Saints, secouru les affligés, et de s’être appliquée à toutes sortes de bonnes oeuvres...25 De même les bonnes oeuvres sont manifestes ; et si elles ne le sont pas d’abord, elles ne peuvent demeurer cachées.

 

1 Timothée 6:18 De faire le bien, d’être richesen bonnes oeuvres, prompts à donner, faisant part de leurs biens ;

 

Tite 2:7 Donnant toi–même en toutes choses l’exemple des bonnes oeuvres, par la pureté de la doctrine et la gravité,...14 Qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier, et de se former un peuple particulier, zélépour les bonnes oeuvres.

 

Tite 3:5 Non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint–Esprit,

 

Actes 26:20 Mais j’ai prêché premièrement à ceux de Damas, et puis à Jérusalem, et dans toute la Judée, et aux Gentils, de se repentir, et de se convertir à Dieu-Elohim, en faisant des oeuvres dignes de la repentance.

 

Romains 2:6 Qui rendra à chacun selon ses oeuvres, 7 Savoir, la vie éternelle à ceux qui, persévérant dans les bonnes oeuvres, cherchent la gloire, l’honneur et l’immortalité ;

 

Les bonnes œuvres sont destinées à propager l’Evangile du royaume. Elles sont liées à la foi dans l’obéissance de la foi. Paul dit la même chose en parlant de « l’oeuvre de la foi ». Il déclare aux Ephésiens que Dieu-Elohim a préparé d’avance des oeuvres bonnes « en vue de l’oeuvre du service ou du ministère universel des croyants ». Dans tous ces passages que nous venons de lire, les apôtres prient pour que les communautés produisent des oeuvres bonnes, résultats et produits de leur engagement. Ces oeuvres bonnes sont l’attestation visible de la réalité du règne de Dieu-Elohim sur la terre, mais avant tout dans nos vies.

 

Nous devons apprendre à pratiquer de bonnes oeuvres

 

Tite 3:8 Cette parole est certaine, et je veux que tu établisses fortement ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu-Elohim s’appliquent à pratiquer les bonnes oeuvres ; voilà les choses qui sont bonnes et utiles aux hommes...14 Et que les nôtres apprennent aussi à faire de bonnes oeuvres, dans les besoins pressants, afin qu’ils ne demeurent pas sans fruit.

 

Jacques 1:25 Mais celui qui aura plongé ses regards dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais pratiquant les oeuvres, celui–là sera heureux dans ce qu’il aura fait.

 

Hébreux 10:24 Et prenons garde les uns aux autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes oeuvres.

 

Le N.T. parle aussi d’un jugement d’après les oeuvres, non seulement des méchants, mais des justes Matthieu 16:27 Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges ; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.

 

Jude 1:15 Voici, le Seigneur est venu avec ses saintes myriades pour exercer un jugement contre tous, et convaincre tous les impies, de toutes les oeuvres d’impiété qu’ils ont commises, et de toutes les choses injurieuses que les pécheurs impies ont proférées contre lui.

 

Jésus nous rappelle l’importance des œuvres de chacun parce qu’elles seront jugées. C’est ce que nous voyons au travers des 7 églises dans Apocalypse.

 

Éphèse : l’église travailleuse

Apocalypse 2:2 Je connais tes oeuvres, et ton travail, et ta patience ; et je sais que tu ne peux souffrir les méchants ; et tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres, et ne le sont point, et tu les a trouvés menteurs...5 Souviens–toi donc d’où tu es déchu, repens–toi, et fais tes premières oeuvres ; sinon je viendrai bientôt à toi, et si tu ne te repens, j’ôterai ton chandelier de sa place.

 

Smyrne : l’église persécutée

Apocalypse 2:9 Je connais tes oeuvres, et ta tribulation, et ta pauvreté, (quoique tu sois riche) et les calomnies de ceux qui se disent Juifs, et ne le sont point, mais qui sont une synagogue de Satan.

 

Pergame : l’église martyre

Apocalypse 2:13 Je connais tes oeuvres, et le lieu que tu habites, où Satan a son trône ; et tu retiens mon nom, et tu n’as point renié ma foi, même aux jours où Antipas, mon fidèle martyr, a été mis à mort au milieu de vous, où Satan habite.

 

Thyatire : l’église militante et active

Apocalypse 2:19 Je connais tes oeuvres, ta charité, ton ministère, ta foi, et ta patience ; et je sais que tes dernières oeuvres surpassent les premières.

Apocalypse 2:23 Et je ferai mourir ses enfants ; et toutes les Églises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les coeurs ; et je rendrai à chacun de vous selon ses oeuvres.

Apocalypse 2:26 Car à celui qui aura vaincu, et qui pratiquera mes oeuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai puissance sur les nations.

 

Sardes : l’église morte

Apocalypse 3:1 Ecris aussi à l’ange de l’Église de Sardes : Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu-Elohim, et les sept étoiles : Je connais tes oeuvres ; tu as la réputation d’être vivant ; mais tu es mort.

Apocalypse 3:2 Sois vigilant, et affermis le reste qui s’en va mourir ; car je n’ai point trouvé tes oeuvres parfaites devant Dieu-Elohim.

 

Philadelphie : l’église fidèle

Apocalypse 3:8 Je connais tes oeuvres ; voici, j’ai ouvert une porte devant toi, et personne ne peut la fermer ; parce que tu as peu de force, que tu as gardé ma parole, et que tu n’as point renié mon nom.

 

Laodicée : l’église refroidie

Apocalypse 3:15 Je connais tes oeuvres ; je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Oh ! si tu étais froid ou bouillant !

 

Le Saint-Esprit aussi agit . Même si nous ne voyons pas clairement dans le N.T. qu’il soit parlé de"l’oeuvre du Saint-Esprit", mais nous savons que tout ce que Dieu-Elohim accomplit chez les croyants ou à travers eux se fait par l’action du Saint-Esprit. A l’occasion, le mot oeuvre s’applique à l’activité missionnaire des envoyés de Dieu-Elohim. A cause de l’activité du Saint-Esprit, Jésus a promis à ses disciples qu’ils feraient les oeuvres que lui avait faites, et qu’ils en feraient même de plus grandes

 

Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les oeuvres que je fais.11 Croyez–moi quand je dis que je suis dans le Père, et que mon Père est en moi ; sinon, croyez–moià cause de ces oeuvres mêmes.12 En vérité, en vérité je vous le dis : Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes que celles–ci, parce que je vais vers mon Père.

 

Ces oeuvres pourraient bien être la nouvelle naissance et la transformation de vie résultant de la prédication de l’Ev. et de l’action du Saint-Esprit.

Ainsi, dans 1 Cor. 9.1, l’apôtre Paul appelle les Corinthiens, c.-à-d. leur Eglise, son oeuvre dans le Seigneur, c.-à-d. le résultat concret et probant de son activité en communion avec le Seigneur.

Nous ne pouvons pas parler des œuvres mauvaises parce qu’elles nous permettent de les identifier pour les éviter.

Jean 7:7 Le monde ne peut vous haïr ; mais il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises.

 

2 Corinthiens 11:15 Il n’est donc pas surprenant que ses ministres se déguisent aussi en ministres de justice ; mais leur fin sera selon leurs oeuvres.

 

Jean 3:19 Et la cause de cette condamnation, c’est que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.20 Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient reprises. 21 Mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu-Elohim.

 

Colossiens 1:21 Vous aussi, qui étiez autrefois éloignés, et ennemis par vos pensées et vos mauvaises oeuvres,

 

Romains 13:12 La nuit est avancée, et le jour approche ; dépouillons–nous donc des oeuvres de ténèbres, et revêtons–nous des armes de lumière.

 

Jean 8:39 Ils lui répondirent : Notre père est Abraham. Jésus leur dit : Si vous étiez enfants d’Abraham, vous feriez les oeuvres d’Abraham. …41 Vous faites les oeuvres de votre père. Ils lui dirent donc : Nous ne sommes point issus de la fornication ; nous avons un seul Père, c’est Dieu-Elohim.

 

Galates 3:10 Mais tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi, sont sous la malédiction, puisqu’il est écrit : Maudit est quiconque ne persévère pas à faire toutes les 20 L’idolâtrie, les enchantements, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 Les envies, les meurtres, les ivrogneries, les débauches, et les choses semblables choses qui sont écrites dans le livre de la loi ! Galates 5:19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont : l’adultère, la fornication, l’impureté, la dissolution, 20 L’idolâtrie, les enchantements, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 Les envies, les meurtres, les ivrogneries, les débauches, et les choses semblables

 

Ephésiens 5:11 Et ne prenez aucune part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais bien plutôt condamnez–les. Nos œuvres sont déterminées par la nature des fruits que nous portons. C’est aussi ainsi que nous pouvons reconnaître les bons et les mauvais ouvriers : par ce qu’ils produisent..

 

Matthieu 7 : 15 Gardez–vous des faux prophètes, qui viennent à vous en habits de brebis, mais qui au–dedans sont des loups ravissants.16 Vous les reconnaîtrez à leurs

fruits. Cueille–t–on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? 17 Ainsi tout bon arbre porte de bons fruits ; mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. 18 Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19 Tout arbre qui ne porte point de bon fruit est coupé et jeté au feu. 20 Vous les connaîtrez donc à leurs fruits.

 

Notre devoir est de fuir ces mauvaises œuvres de le condamner et de revêtir Christ après s’être dépouillé du vieil homme.

 

Colossiens 3:9 Ne mentez point les uns aux autres ; ayant dépouillé le vieil homme avec ses oeuvres,

 

Romains 8:13 En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si, par l’Esprit, vous faites mourir les oeuvres du corps, vous vivrez.

 

2 Timothée 4:14 Alexandre, l’ouvrier en cuivre, m’a fait souffrir beaucoup de maux ; le Seigneur lui rendra selon ses oeuvres.

 

Tite 1:16 Ils font profession de connaître Dieu-Elohim, mais ils le renient par leurs oeuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne oeuvre.

 

Les œuvres mortes sont les œuvres déconnectées de la grâce.

 

Romains 11:6 Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les oeuvres ; autrement la grâce ne serait plus une grâce ; au contraire, si c’est par les oeuvres, ce n’est plus par la grâce ; autrement les oeuvres ne seraient plus des oeuvres.

 

Galates 2:16 Sachant que l’homme est justifié non par les oeuvres de la loi, mais par la foi en Jésus–Christ …nulle chair ne sera justifiée par les oeuvres de la loi.

 

Hébreux 6:1 C’est pourquoi, laissant les premiers principes de la doctrine de Christ, tendons à la perfection, ne posant pas de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, et de la foi en Dieu-Elohim,

 

Hébreux 9:14 Combien plus le sang de Christ, qui, par l’Esprit éternel, s’est offert à Dieu-Elohim, lui–même, sans tache, purifiera–t–il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu-Elohim vivant !

 

Nous devons aussi nous détourner de ceux qui font les œuvres mortes comme celle de Caïn.

 

1 Jean 3:12 Ne faisons point comme Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua–t–il ? Parce que ses oeuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes.

 

2 Jean 1:11 Car celui qui le salue, participe à ses mauvaises oeuvres.

 

3 Jean 1:10 C’est pourquoi, si je viens, je lui rappellerai les oeuvres qu’il fait, en tenant des discours malins (= divisions et dissensions) contre nous, et que, ne se contentant pas de cela, il ne reçoit pas lui–même les frères, mais empêche ceux qui veulent le faire, et les chasse de l’Église.

 

2 Timothée 3:17 Afin que l’homme de Dieu-Elohim soit accompli, et propre à toute bonne oeuvre.

 

Hébreux 6:10 Car Dieu-Elohim n’est pas injuste, pour oublier votre oeuvre et le travail de la charité que vous avez fait paraître pour son nom, ayant assisté et assistant les Saints.

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Etudes
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 23:15

3 ème partie

 

Comme je l'ai mentionné dans mes articles précédents le sujet traité n'est pas facile.

 

Une fois encore, nous devons être des explorateurs, des chercheurs de pépites d'or. Lorsque nous étudions la loi d' Elohim, nous ne devons pas perdre de vue que cette loi a son essence en Lui, il est la Parole.

Ensuite nous devons être humble et apprendre des uns et des autres sans nous bloquer sur nos acquits. Je pense que l'article relatif à la Torah Orale ou Torah écrite de Ruth vous aidera comme cela m'a aidé  à comprendre que la loi d'Elohim est en Lui et en son Fils. Voilà pourquoi il nous a donné de Son Esprit « Rouah-hakodesh, son « souffle de vie saint qui nous parle » justement pour que nous ayons la compréhension de Sa pensée.

C'est lorsque nous nous laissons conduire et enseigner par Son Esprit nous avons l'assurance que la loi d'Elohim est appliquée dans notre vie.

 

La finalité ne doit pas consister à défendre un point de vue sur une définition plus juste de la loi de l'Eternel , à en avoir une meilleure compréhension, ou encore à être convaincu ou pas de son actualité pour nous aujourd'hui. Il est impératif de la suivre, de la vivre, et d'en appliquer les commandements d'Elohim.

 

Nous oublions trop souvent dans nos prises de position que la loi de l'Eternel appartient avant tout à Elohim. C'est Lui qui l'a dictée à Moïse, c'est Lui qui l'a donnée à son Fils pour qu'il soit Son porte parole et c'est encore Lui qui vient l'écrire sur les tables de nos cœurs pour que nous puissions la vivre.

 

Tout cela pour dire que la loi de Moïse, prend toute sa valeur dans son accomplissement dans l’œuvre de Yeshoua qui va lui rendre toute sa force car très peu de personnes étaient capables de d'être juste en l'appliquant. La loi de Christ accomplit la loi de Moïse et nous rend capable de la vivre, si nous demeurons dans la communion de l'amour du Père et du Fils.

 

Je vous propose de balayer encore une fois quelques passages des écritures et d'en faire quelques commentaires.

 

Galates 3:24 De sorte que la loi ( de Moïse ) a été notre conducteur pour nous mener à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi.

 

Ce verset est capital dans le positionnement que nous devons librement prendre. La loi de Moïse étant pour la majorité des gens , confondue avec la Torah qui était une loi orale. Cela amène une certaine confusion qu'il faut faire disparaître. Au même titre que la loi divine, celle d'Elohim existait avant même qu'elle soit donnée à Moïse et ensuite promulguée par ce dernier au peuple.

 

Maintenant , il y a la dure réalité de notre incapacité à l'appliquer sans l'intervention de Yeshoua. La sainteté de cette loi a été bafouée tout au long de l'histoire des hommes.

 

Actes 13:39 Et que c’est par lui ( Yeshoua ) que tous ceux qui croient sont justifiés de toutes les choses dont vous n’avez pu être justifiés par la loi de Moïse.( la loi de Moïse n'a pas pu nous justifier à cause de notre incapacité à l'accomplir )

 

Romains 3:31 Anéantissons–nous donc la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. ( Oui c'est bien Paul qui dit que cette loi est confirmée par notre foien celui qu'Elohim a envoyé )

 

Romains 9:4 qui sont Israélites, à qui appartiennent l’adoption, et la gloire, et les alliances, et la loi, et le culte, (9–5) et les promesses, ( c'est bien aux israélites qu' appartiennent en premier chef, la loi et toutes ces choses qui s'y rattachent )

 

 

Romains 10:4 car Christ est la fin de la loi, ( qui cesse d'être un conducteur puisque Christ l'a accomplie pour que nous les païens nous soyons justifiés par la foi en Yeshoua et que nous devenions aussi le peuple d'Elohim ) pour la justification de tous ceux qui croient. ( ce sont ceux qui ont foi en Yeshoua, voilà pourquoi les israélites ne trouvent pas la grâce d'Elohim encore aujourd'hui Galates 5:4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.

Jean 1 : 17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus–Christ. 18 Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.)

 

Ce qui est certain c'est ce que Moïse dit : L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. Cela ne doit pas nous autoriser à croire que nous nous pouvons faire n'importe quoi en pensant n'avoir plus à obéir aux commandements d'Elohim. La justice qui vient de la foi confesse Yeshoua en croyant du cœur et copiant sa vie et son obéissance à la loi d'Elohim.

Romains 10:5 En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. 6 Mais la justice qui vient de la foi parle ainsi : ...La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Voilà la parole de la foique nous prêchons. 9 Elle dit que si tu confesses de ta boucheque Jésus est le Seigneur, et que tu croies dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. 10 Car on croit du cœur, pour obtenir la justice, et l’on fait confession de la bouche pour le salut. 11 En effet, l’Écriture dit : Quiconque croit en lui, ne sera point confus.

 

La pratique de l'amour accomplit la loi, ça c'est la loi de Christ.

 

Romains 13:8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ;car celui qui aime les autres a accompli la loi.

Romains 13:10 L’amour ne fait point de mal au prochain :l’amour est donc l’accomplissement de la loi.

 

Romains 7:4 De même, mes frères, vous aussi vous avez été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi,pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu. 5 Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. 6 Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.7 Que dirons–nous donc ? La loi est–elle péché ? Loin de là ! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point.

 

Romains 7:22 Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur ; 23 mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres...25 Grâces soient rendues à Dieu par Jésus–Christ notre Seigneur !… Ainsi donc, moi–même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.

 

Romains 8:2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus–Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, –Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, 4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit...7 car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas.

 

Romains 10:4 car Christ est la fin de la loi, ( Torah orale avec ses règles des traditions juives ) pour la justification de tous ceux qui croient. 5 En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi ( d'Elohim ) : L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles. ( personnellement je pense aux 10 commandements )

 

Il y a aura toujours des gens qui voudront être plus royalistes que notre Yeshoua pour appliquer la lettre de la loi qui tue sans se laisser éclairer par l'esprit qui donne la vie aux commandements d'Elohim.

Le danger viendra toujours de l'application charnelle des lois. Souvent on a tendance a se moquer des juifs orthodoxes avec leur rigueur, mais toutes les religions sont plus ou moins orthodoxes en se conformant chacune à leur propre dogme religieux, à leur propre doctrine, et propres usages. Yeshoua montre ici l'incohérence de l'application à la lettre de la loi.

Jean 7:21 Jésus répondit et leur dit : J’ai fait une œuvre, et vous en êtes tous étonnés. 22 Moïse vous a ordonné la circoncision (non qu’elle vienne de Moïse, mais des pères ( les patriarches ) , et vous circoncisez un homme le jour du sabbat. 23 Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez–vous contre moi, parce que j’ai entièrement guéri un homme le jour du sabbat ? 24 Ne jugez point selon l’apparence, mais jugez selon la justice.

 

Idem ici

Actes 15:5 Mais quelques–uns de la secte des Pharisiens, qui avaient cru, se levèrent, en disant qu’il fallait circoncire les Gentils, et leur ordonner de garder la loi de Moïse ( les additifs de la loi orale ) .

Ce sont toujours ceux qui sont animés par des esprits religieux qui veulent maintenir ces règles de leurs traditions, ainsi que les coutumes juives.

 

Le verset qui suit montre que Paul à son arrivée à Rome ayant pris contact avec les juifs de la cité a utilisé toute sa connaissance de la loi de Moïse et des écrits des prophètes pour les persuader et les convaincre de croire en Yeshoua le messie. Je pense qu'en agissant de la sorte il donnait le preuve que pour lui la loi de Moïse allait dans le sens de son abolition en l’œuvre accomplie par Yeshoua.

 

Actes 28:17 Trois jours après, Paul assembla les principaux des Juifs, et quand ils furent réunis, il leur dit : Hommes frères, quoique je n’aie rien fait contre le peuple, ni contre les coutumes de nos pères,j’ai été emprisonné à Jérusalem, et mis entre les mains des Romains, 18 Qui, après m’avoir examiné, voulaient me relâcher, parce que je n’ai rien fait qui mérite la mort.19 Mais les Juifs s’y opposant, j’ai été contraint d’en appeler à César, sans que j’aie pourtant lieu d’accuser ma nation. 20 C’est pour ce sujet donc que j’ai demandé à vous voir et à vous parler ; car c’est à cause de l’espérance d’Israël que je suis lié de cette chaîne.21 Et ils lui répondirent : Nous n’avons point reçu de lettres de Judée à ton sujet ; et il n’est venu aucun frère qui ait rapporté ou dit du mal de toi. 22 Néanmoins, nous désirons apprendre de toi quels sont tes sentiments, car pour cette secte nous savons qu’on s’y oppose partout. 23 Lui ayant assigné un jour, ils vinrent en plus grand nombre chez lui à l’hôtellerie ; et depuis le matin jusqu’au soir il leur annonçait le royaume de Dieu, en rendant témoignage, et les persuadant, par la loi de Moïse et par les prophètes, de ce qui regarde Jésus. ( Ici nous avons le témoignage que Paul voyait la loi de Moïse ( Torah écrite ) dans la pensée de son accomplissement en Yeshoua et non dans le sens de son abolition. L'abolition de la loi orale est celle des traditions et coutumes juives qui sont venues se fondre à la loi divine la Torah écrite. Si Yeshoua est venu l'accomplir de quelle loi Paul parlait-il lorsqu'il a dit qu'elle était abolie ? Sans nul doute la réponse est dans la bouche de notre maître qui lui a condamné les coutumes et les traditions les pharisiens. C'était bien les traditions et les coutumes de la loi orale qui ont été rajoutées aux dix commandements. ) 24 Les uns furent persuadés de ce qu’il disait ; mais les autres ne crurent point. 25 Et comme ils n’étaient pas d’accord entre eux, ils se retirèrent, après que Paul leur eut dit cette parole : Le Saint–Esprit a bien parlé à nos pères par Ésaïe le prophète, lorsqu’il a dit : 26 Va vers ce peuple et dis–lui : vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; et en voyant, vous verrez, et ne discernerez point.( il faut croire que cela n'a pas changé pour le moment seulement ) 27 Car le cœur de ce peuple est endurci ; ils ont entendu dur de leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. 28 Sachez donc que le salut de Dieu est envoyé aux Gentils, et qu’ils l’écouteront. 29 Et quand il eut dit cela, les Juifs s’en allèrent, ayant une grande contestation entre eux. 30 Or Paul demeura deux ans entiers dans son logement privé, où il recevait tous ceux qui venaient le voir, 31 Prêchant le royaume de Dieu, et enseignant les choses qui regardent le Seigneur Jésus–Christ, avec toute liberté et sans aucun empêchement.

 

Je pense qu'il faut replacer l'accomplissement de la loi de Moïse avec Christ dans l'histoire et le déroulement du plan divin pour l'homme.

 

Luc 16 : 14 Les pharisiens, qui étaient avares, écoutaient tout cela, et se moquaient de lui. 15 Et il leur dit : Pour vous, vous voulez passer pour justes devant les hommes ; mais Dieu connaît vos cœurs ; car ce qui est élevé devant les hommes est une abomination devant Dieu. 16 La loi et les prophètes vont jusqu’à Jean ; depuis ce temps–là le royaume de Dieu est annoncé, 17 Et chacun y entre par la violence. Mais, il est plus aisé que le ciel et la terre passent, qu’il n’est possible qu’un seul trait de lettre de la loi soit aboli. ( Çac'est Yeshoua qui le dit et c'est important de s'y référer : il n’est pas possible qu’un seul trait de lettre de la loi ( Torah écrite ) soit aboli. C'est clair ! C'est la raison pour laquelle il faut voir un accomplissement de cette loi plutôt qu'une abolition )…. Lire l'histoire de l'homme riche et de Lazare...25 Mais Abraham répondit : Mon fils, souviens–toi que tu as eu tes biens pendant ta vie, et que Lazare y a eu des maux ; maintenant il est consolé, et toi tu es dans les tourments. 26 Outre cela, il y a un grand abîme entre vous et nous, de sorte que ceux qui voudraient passer d’ici à vous, ne le peuvent ; non plus que ceux qui voudraient traverser de là jusqu’à nous. 27 Et le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père 28 (Car j’ai cinq frères), pour leur attester ces choses, de peur qu’ils ne viennent aussi dans ce lieu de tourments. 29 Abraham lui répondit :Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent. 30 Le riche dit : Non, père Abraham ; mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront. 31 Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne seraient pas non plus persuadés, quand même l’un des morts ressusciterait.

 

L'apôtre Jean dit que le péché est la transgression de la loi. ( divine celle d'Elohim )

 

1 Jean 3 : 4 Quiconque pèche, transgresse aussi la loi ( de quelle loi s'agit-il ici ? La loi écrite ) ; car le péché est une transgression de la loi.5 Or, vous savez que Jésus–Christ a paru pour ôter nos péchés, et qu’il n’y a point de péché en lui. ( en Yeshoua celui qu'Elohim a envoyé pour nous sauver )6 Quiconque demeure en lui, ne pèche point  ( donc accomplit la loi d'Elohim ) ; quiconque pèche, ne l’a point vu et ne l’a point connu.

 

Il y a maintenant pour moi, un éclairage que je n'avais pas avant de lire l'article de mon frère Jean-Yves que j'ai publié sur mon blog cf : http://nikkos.over-blog.fr/article-la-dramatique-confusion-entre-la-loi-nomos-et-la-loi-entole-114588977.html

 

Je reprends le tableau très explicite qu'il a utilisé pour montrer la différence qu'il y a entre la Loi d'Elohim et la loi de Moïse. Certes la loi de Moïse c'est Dieu qui lui a donnée : lisez attentivement ce qui suit.

 

La loi d'Elohim a été écrite directement par Lui sur des tables de pierre, la loi de Moïse a été écrite par Moïse dans un livre

 

La loi d'Elohim a été placée dans l'arche de l'Alliance, la loi de Moïse (ses écrits consécutifs à cette loi d'Elohim ) a été placée à côté de l'arche de l'Alliance

 

La loi de Dieu est une loi morale, la loi de Moïse c' est 613 mitzvots : prescriptions morales, sociale et juridiques et cérémonielles propres aux israélites.

 

La loi d'Elohim, Yeshoua l'a développée mais ne l'a jamais abolie, il l'a accomplie, la loi de Moïse, Christ en donnant sa vie en sacrifice et a rendu de fait inopérantes les lois cérémonielles et une partie des lois sociales propres à Israël ( peuple élu ).

 

La loi d'Elohim est spirituelle, la loi de Moïse est charnelle

 

La loi d'Elohim existait avant la chute, la loi de Moïse a été donnée aux israélites après la chute

 

La loi d'Elohim est une loi de liberté qui n'est pas pénible, la loi de Moïse est une loi de condamnation et un joug

 

La loi d'Elohim est parfaite, la loi de Moïse est imparfaite.

 

Quel est l'esprit de cette loi de Moïse ? Cette loi est-elle en toutes choses assimilable à la loi de l'Eternel ?

Yeshoua et la loi de Moïse

 

Les Dix Commandements de Moïse sont probablement les paroles les plus connues de la Bible dans le monde. Pour la majorité des chrétiens c'est une suite de commandements auxquels ils doivent obéir. Mais la plupart d'entre-eux sont en violation quasi permanente de ces derniers.D'où le découragement de beaucoup. Je ne pense pas qu'Elohim prenne plaisir à édicter aux hommes qu'ils ne pourront pas suivre et appliquer pour la plupart.

 

C'est la Loi qui fait prendre conscience de notre état de péché. Elle nous condamne plus qu'elle nous justifie ou nous sauve.

 

Personne ne peut être justifié, transformé ou sauvé par la loi. Nous sommes fils et filles de Dieu par la foi en Yeshoua. Voilà pourquoi nous pouvons être justifiés que par la foi et non par la loi. Nous sommes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ selon Galates 3:24-26

 

«…la loi a été comme un pédagogue…»

 

La Loi confirme notre condition de pécheur et nous conduit vers Yeshoua. La justification du pécheur est un don gratuit que nous recevons par la foi. Lorsque cette œuvre est pleinement réalisée en Christ, le croyant n’est plus dirigé par la loi puisqu'elle est accomplie par Christ en qui nous vivons maintenant.

 

Nous ne sommes plus sous une loi que nous ne pouvons difficilement appliquer. Nous la trouvons accomplie par Christ en nous que si nous vivons sous son autorité et sa communion par l'Esprit.

 

Cela est clairement démontré dans les écritures.

 

Galates 5 : 1 Tenez–vous donc fermes dans la liberté, dont Christ vous a rendus libres, et ne vous remettez pas de nouveau sous le joug de la servitude.( La servitude c'est les règles et les coutumes rajoutées à la loi ) 2 Moi, Paul, je vous dis, que si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien. 3 Et je proteste encore à tout homme qui se fait circoncire, qu’il est obligé d’observer toute la loi. 4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui vous justifiez par la loi, vous êtes déchus de la grâce. 5 Car, pour nous, nous attendons par l’Esprit l’espérance d’être justifiés par la foi. 6 Car en Jésus–Christ ce qui est efficace ce n’est ni la circoncision, ni l’incirconcision, maisla foi agissant par l'amour.

 

Lorsque Jean dit que Yeshoua n'a jamais péché, il ne dit rien d'autre qu’il n’a jamais violé la loi de Dieu-Elohim.

 

La loi de Moïse

 

Marc 7 : 3 Car les pharisiens et tous les Juifs ne mangent point sans se laver les mains jusqu’au coude, gardant en cela la tradition des anciens ; 4 Et lorsqu’ils reviennent des places publiques, ils ne mangent point non plus sans s’être lavés. Il y a aussi beaucoup d’autres choses qu’ils ont reçues pour les observer, comme de laver les coupes, les pots, les vaisseaux d’airain et les lits. 5 Là–dessus les pharisiens et les scribes lui demandèrent : D’où vient que tes disciples ne suivent pas la tradition des anciens, et qu’ils prennent leur repas sans se laver les mains ? 6 Il leur répondit : Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il a dit : Ce peuple m’honore des lèvres ; mais leur cœur est bien éloigné de moi. 7 Mais c’est en vain qu’ils m’honorent, enseignant des doctrines qui sont des commandements d’hommes. 8 Car, en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d’autres choses semblables. 9 Il leur dit aussi : Vous annulez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition ; 10 Car Moïse a dit : Honore ton père et ta mère ; et que celui qui maudira son père ou sa mère soit puni de mort ; 11 Mais vous, vous ajoutez : A moins qu’il n’ait dit à son père ou à sa mère : Tout ce dont je pourrais t’assister est corban, c’est–à–dire, un don consacré à Dieu. 12 Et vous ne lui permettez plus de rien faire pour son père ou pour sa mère ; 13 Anéantissant la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie ; et vous faites beaucoup d’autres choses semblables. 14 Alors ayant appelé toute la multitude, il leur dit : Écoutez–moi tous, et comprenez ceci : 15 Rien de ce qui est hors de l’homme et qui entre en lui, ne le peut souiller ; mais ce qui sort de lui, voilà ce qui souille l’homme.

16 Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende. 17 Quand il fut entré dans la maison, après avoir quitté la multitude, ses disciples l’interrogèrent sur cette parabole. 18 Et il leur dit : Etes–vous aussi sans intelligence ? Ne comprenez–vous pas que rien de ce qui entre du dehors dans l’homme, ne le peut souiller ? 19 Parce que cela ne lui entre point dans le cœur, mais dans le ventre, et va aux lieux secrets, ce qui purifie tous les aliments. 20 Il disait donc : Ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme. 21 Car du dedans, c’est–à–dire, du cœur des hommes, sortent les mauvaises pensées, les adultères, les fornications, les meurtres, 22 Les larcins, la cupidité, les méchancetés, la fraude, l’impudicité, l’œil envieux, la médisance, la fierté, la folie. 23 Tous ces vices sortent du dedans et souillent l’homme.

 

Nous savons que Yeshoua est devenu souverain Sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédec, il était un homme comme Aaron appelé de Dieu.

La différence entre Aaron et Yeshoua c'est qu'Aaron faisait des sacrifices pour son péché et ceux du peuple selon la loi de Moïse (loi cérémonielle) tandis que Yeshoua était sans péché, n'a pas eu à offrir des sacrifice pour un péché et s'est offert lui-même en sacrifice pour satisfaire la justice d'Elohim. La loi d'Elohim et l'Esprit de son Père Rouah Ha Kodeshétait en lui.

Aaron était sacrificateur d'une loi imparfaite celle de Moïse et Yeshoua était le sacrificateur de la loi d'Elohim qui allait par son obéissance sacrificielle offrir une offrande parfaite et sainte.

Voilà pourquoi il est l'auteur d'un salut éternel pour ceux et celles qui lui obéissent apportant ainsi la loi de l'Eternel notre Elohim dans nos cœurs pour l'accomplir)

Lorsqu'on comprend cela on comprend mieux ce qu'Elohim dit lorsqu'il

 

Hébreux 4 : 14 Puis donc que nous avons un grand souverain Sacrificateur, qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, retenons ferme notre profession. 15 Car nous n’avons pas un souverain Sacrificateur qui ne puisse compatir à nos infirmités, au contraire, il a été éprouvé en toutes choses, comme nous, mais sans péché. 16 Allons donc avec confiance au trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans le temps convenable. Hébreux 5 : 1 En effet, tout souverain Sacrificateur, pris d’entre les hommes, est établi pour les hommes dans les choses qui regardent Dieu, afin d’offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. 2 , Il peut user de pitié envers ceux qui sont dans l’ignorance et dans l’erreur, puisque lui–même est environné de faiblesses. 3 Et à cause de cela il doit faire des offrandes aussi bien pour ses péchés, que pour ceux du peuple. 4 Et nul ne peut s’attribuer cette dignité, que celuiqui est appelé de Dieu, comme Aaron. 5 De même Christ ne s’est point attribué la gloire d’être souverain Sacrificateur, mais il ( Yeshoua ) l’a reçue de Celui ( Dieu-Elohim )qui lui a dit : C’est Toi qui es mon Fils, je t’ai engendré aujourd’hui. 6 Comme il lui dit aussi ailleurs : Tu es Sacrificateur pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédec. 7 C’est lui ( Yeshoua ) qui, pendant les jours de sa chair ( de sa vie ) , ayant offert avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort,( Elohim ) et ayant été délivré de sa crainte, 8 Bien qu’étant Fils, a appris l’obéissance par les choses qu’il a souffertes, 9 Et ayant été rendu parfait, il est devenu l’auteur du salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent ; 10 Dieu l’ayant ( Yeshoua ) déclaré souverain Sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédec.

 

C'est un fait établi que Jésus a toujours observé la loi et cela est une chose constante dans les écrits évangéliques qui restent les seuls valables en ce qui concerne sa vie terrestre.

 

Jésus était juif, issu de la race élue d’Israël à laquelle appartenait les alliances, la loi, les cultes, les promesses et les patriarches. Le messie, le Roi des juifs ne pouvait être lui-même que juif et observateur de cette loi. Ses disciples le suivaient parce qu’ils croyaient en la loi et les prophètes. Il observait les fêtes et en particulier la Pâque, la fête des tabernacles, la fête de la dédicace, la fête du Pûrim.

Lors de la purification d'un lépreux de sa lèpre, Yeshoua l'invita à se montrer au sacrificateur et à présenté son offrande selon la loi de Moïse.

Yeshoua portait les signes extérieurs sur ses vêtements pour rappeler tous les commandements à mettre en pratique selon les recommandations de la loi.

A sa mort, des juifs l’ensevelirent selon la coutume juive. Tout cela pour dire qu'il était un observateur averti de la loi.

 

Matthieu 5 : 17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. 18 Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli. 19 Celui donc qui aura violé l’un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui–là sera estimé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

 

Une des croyances profondément ancrées dans le christianisme est que Yeshoua a mis fin à la loi de Moïse, en l'abolissant par sa mort et sa résurrection. C'est une fausse doctrine engendrée par les Pères de l'Eglise. Ils se sont emparés de l'Eglise de Yeshoua et l'ont séparée à tort de ses racines juives.

 

En Matthieu 5 Jésus va encore plus loin avec plus de précisions : 17 Ne pensez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. 18 Car je vous le dis en vérité, jusqu’à ce que le ciel et la terre aient passé, il ne passera pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre que tout ne soit accompli. 19 Celui donc qui aura violé l’un de ces plus petits commandements, et qui aura ainsi enseigné les hommes, sera estimé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les aura observés et enseignés, celui–là sera estimé grand dans le royaume des cieux. 20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. ( le pb est dans la justice que nous pratiquons )

Il dit ici que la loi de Moïse est un fondement en terme de pratique. Son application détermine même notre rang dans le royaume du Père.

 

Les abolitionnistes doivent réaliser que le ciel et la terre ne sont pas passés et donc ils doivent se mettre en accord avec Yeshoua pour convenir que la loi n'est pas abolie au sens d'être finie mais bien accomplie en Christ pour que nous l'observions et que nous l'enseignons aux autres à faire de même.

Nos positions occupées dans le royaume des cieux dépendent de notreobservation de la loi de Moïse. Les abolitionnistes soutenant l'annulation pure et simple de cette loi auront du mal à être à un rang honorable dans le royaume.

 

David écrit : « La loi de l'Éternel( Il ne s'agit pas exclusivement de la loi donnée à Moïse, mais de celle qui est en essence en Elohim de toute éternité ) est parfaite, elle restaure l'âme; Le témoignage de l'Éternel est véritable, il rend sage l'ignorant.

C'est celle qui est en essence en Elohim, celle qui est immuable avant Moïse elle était inscrite dans les patriarches.

Et Paul ajoute :

« La loi donc est sainte ( C'est encore la loi éternelle d'Elohim à laquelle s'inscrit les dix commandements donnés à Moïse ), et le commandement est saint, juste et bon.» (Romains 7 : 12)

Paul parle dans ses Epîtres de l'abolition de la loi. Des éléments de réponse nous sont donnés par Yeshoua qui a condamné les excès des pharisiens.

 

 

Le mot traduit par "fin" est telos qui veut aussi dire "but" et là nous sommes en phase avec la pensée de Paul qui conçoit la loi ( au sens large du comme un pédagogue et un guide qui conduit à Christ. En d'autres termes : Christ est le « but de la loi, et non la fin ». Elohim a tout confié et tout concentré son autorité et son gouvernement à son Fils Yeshoua »  .

 

Prenons le passage suivant : Matthieu. 5: 20 Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.21 Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; et celui qui tuera sera punissable par les juges. 22 Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause, sera punissable par le tribunal ; et celui qui dira à son frère : Raca (homme de rien), sera punissable par le conseil ; et celui qui lui dira : Fou, sera punissable par la géhenne du feu.

 

Les exigences de la loi de Christ sont plus fortes que celles des Moïse on le voit bien en lisant Matthieu 5.

 

Honnêtement, je pense laisser cette étude ouverte et inachevée, car je ne pense pas avoir répondu à toutes les questions, mais j'ai conscience d'en avoir soulevées plusieurs qui pourront aider mes lecteurs. Merci aussi à tous ceux et celles qui auront réagi et apporté leur contribution à cette série..

 

Je termine avec ce passage qui m'interpelle toujours.

 

Hébreux 10 26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, 27 mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles. 28 Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins ; 29 de quel pire châtiment pensez–vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance,par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce ?

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Etudes
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 17:01

En lisant tout le chapitre d'Ezéchiel 18 je réalisais de plus en plus que la justice de notre Dieu-Elohim, ne peut se comprendre que lorsque nous nous apprenons à Le connaître. Ce que le prophète dit de la part de notre Dieu-Elohim doit nous faire réaliser que ce qui est juste est ce qu'Il dit et non ce que les hommes disent et font.

 

Dans Matthieu 5:20 Yeshoua nous rappelle que si notre justice n'est pas supérieure à celle des scribes et des pharisiens, nous n'entrerons pas dans le royaume de Dieu-Elohim. Car je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

 

Dieu-Elohim s'insurge contre la méconnaissance de Sa personne. Quelqu'un me faisait la critique, suivante : « tu ne vois que ce qui ne va pas, tu fais que dénoncer les faux enseignements et faire la chasse aux fausses doctrines ». Je pense que c'est exagéré, mais ce n'est pas faux car le zèle de la vérité de Dieu-Elohim. Dès lors que vous ne pensez plus comme tout le monde vous devenez un peu un étranger pour vos frères, un mal connu, à cause du zèle que vous aurez pour la vérité de votre Dieu-Elohim.

 

Psaume 69 8 Je suis devenu un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère. 9 Car le zèle de ta maison me dévore, et les outrages de ceux qui t’insultent tombent sur moi

Dieu-Elohim encourage son prophète Jérémie, lui assure de son soutien s'il se tient dans la sainteté de sa présence et lui donnera sa Parole.

Jérémie 15 : 19 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel : Si tu te rattaches à moi, je te répondrai, et tu te tiendras devant moi ; si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche. C’est à eux de revenir à toi, mais ce n’est pas à toi de retourner vers eux.

 

La réponse est pourtant simple : c'est Dieu-Elohim qui nous la donne par la bouche de ses prophètes. Il fait le constat d'un peuple insensé sans intelligence qui ne Leconnait pas.

Il lui reproche d'avoir rejeté la connaissance de la vérité de sa Personne et de Sa loi.

 

Jérémie 4:22 C’est que mon peuple est insensé. Ils ne me connaissent pas. Ce sont des enfants insensés, dépourvus d’intelligence. Ils sont habiles pour faire le mal ; mais ils ne savent pas faire le bien.

 

Jérémie 8:7 La cigogne même connaît dans les cieux ses saisons ; la tourterelle, l’hirondelle et la grue observent le temps où elles doivent venir ; mais mon peuple ne connaît pas le jugement de l’Éternel.

 

Osée 4:1 Écoutez la parole de l’Éternel, enfants d’Israël ! Car l’Éternel a un procès avec les habitants du pays, parce qu’il n’y a ni vérité, ni bonté, ni connaissance de Dieu, dans le pays.

2 Il n’y a que parjures et mensonges ; meurtres, vols et adultères ; on use de violence, et un meurtre touche l’autre... 6 Mon peuple est détruit, faute de connaissance. Puisque toi tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, afin que tu n’exerces plus devant moi le sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j’oublierai tes enfants.

 

Il dit même qu'Il préfère qu'on cherche plus à Le connaître plus que de Lui faire des holocaustes.

Osée 6:6 Car c’est la piété que j’aime et non le sacrifice, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.

 

Si vous réalisez que la connaissance de Sa personne s'impose, alors cherchez alors la vérité sur ce qu'Il est : l'unique et le seul Dieu-Elohim. Si vous croyez pas en ce qu'Il dit être et en ce que Yeshoua est venu nous révéler en ce qui Le concerne vous ne croyez pas au seul vrai Dieu-Elohim et à son fils Yeshoua ha-Massiah.

 

Revenons à la compréhension de Sa justice. Ce que pensent les hommes peut être juste si ce qu'ils entendent viennent uniquement de ce que Dieu-Elohim dit et pense = cela s'appelle ses voies.

 

Lisons attentivement ce passage.

 

Ezéchiel 18 : 1 La parole de l’Éternel me fut encore adressée en ces termes : 2 Que voulez–vous dire, vous qui répétez continuellement ce proverbe, dans le pays d’Israël, en disant : "Les pères ont mangé du raisin vert, et les dents des enfants en sont agacées ?"

 

Dieu-Elohim interpelle son peuple sur un proverbe qui en dit long sur l'attitude du peuple. Dieu-Elohim fait la différence dans son jugement entre celui qui accomplit ce qui est juste et celui qui ne le fait pas.

3 Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, vous n’aurez plus lieu de répéter ce proverbe en Israël. 4 Voici, toutes les âmes sont à moi, l’âme du père comme l’âme du fils ; toutes deux sont à moi ; l’âme qui pèche est celle qui mourra. 5 L’homme qui est juste, qui pratique la droiture et la justice,6 Qui ne mange point sur les montagnes, qui ne lève pas les yeux vers les idoles de la maison d’Israël, qui ne déshonore pas la femme de son prochain, ni ne s’approche d’une femme pendant sa souillure ; 7 L’homme qui ne fait de tort à personne, qui rend au débiteur son gage, qui ne commet point de rapine, qui donne de son pain à l’affamé, et couvre d’un vêtement celui qui est nu, 8 Qui ne prête point à usure, qui ne retient pas au–delà de ce qui lui est dû, qui détourne sa main de l’iniquité, qui rend son jugement selon la vérité entre un homme et un autre, 9 Qui marche selon mes statuts et observe mes ordonnances, en se conduisant avec droiture, cet homme est juste, et certainement il vivra, dit le Seigneur, l’Éternel. 10 Mais s’il a donné le jour à un fils violent, qui répande le sang, et ne fasse à son frère que l’une de ces choses et non pas les autres ; 11 Qu’il mange sur les montagnes, qu’il déshonore la femme de son prochain, 12 Qu’il fasse tort à l’affligé et au pauvre, qu’il commette des rapines et ne rende point le gage, qu’il lève les yeux vers les idoles et commette des abominations, 13 Qu’il prête à usure, qu’il retienne plus qu’il ne lui est dû, – ce fils–là vivrait–il ? Il ne vivra pas ! Parce qu’il a commis toutes ces abominations, certainement il mourra, et son sang sera sur lui.

 

14 Mais voici, si ce dernier à son tour a donné le jour à un fils qui voie tous les péchés qu’a commis son père, et qui prenne soin de ne rien faire de semblable ;15 Qu’il ne mange point sur les montagnes, qu’il ne lève point les yeux vers les idoles de la maison d’Israël, qu’il ne déshonore pas la femme de son prochain, 16 Qu’il ne fasse tort à personne, qu’il ne retienne point le gage et ne commette point de rapine, qu’il donne de son pain à l’affamé, et couvre d’un vêtement celui qui est nu ; 17 Qu’il détourne sa main de l’iniquité, qu’il ne retienne ni usure ni bénéfice, qu’il observe mes ordonnances et marche selon mes statuts, cet homme ne mourra point pour l’iniquité de son père ; certainement il vivra. 18 Mais c’est son père, qui a usé de violences et commis des rapines envers son frère, et fait ce qui n’est pas bien, au milieu de son peuple, voici, c’est lui qui mourra pour son iniquité. 19 Et vous dites : "Pourquoi le fils ne porte–t–il pas l’iniquité de son père ?" C’est que le fils a agi selon la droiture et la justice, c’est qu’il a gardé tous mes statuts et les a mis en pratique ; certainement il vivra. 20 L’âme qui pèche est celle qui mourra. Le fils ne portera point l’inquité du père, et le père ne portera point l’iniquité du fils ; la justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. 21 Si le méchant se détourne de tous les péchés qu’il a commis, s’il garde tous mes statuts, et s’il agit selon la droiture et la justice, certainement il vivra et ne mourra point. 22 On ne se souviendra contre lui d’aucune de toutes les transgressions qu’il aura commises ; il vivra à cause de la justice qu’il aura pratiquée.

 

23 Prendrais–je plaisir en aucune manière à la mort du méchant ? dit le Seigneur, l’Éternel ; n’est–ce pas plutôt à ce qu’il se détourne de ses voies et qu’il vive ? 24 Mais si le juste se détourne de sa justice, qu’il commette l’iniquité, en suivant toutes les abominations que le méchant a accoutumé de commettre, vivrait–il ? On ne se souviendra plus d’aucun des actes de justice qu’il aura accomplis, à cause de l’infidélité dont il s’est rendu coupable, et du péché qu’il a commis ; c’est à cause de cela qu’il mourra.

 

Dieu-Elohimva reprendre son peuple : maison d'Israël vous dites que la voie de Dieu-Elohim, n'est pas au point ou pas juste ! Non, ce sont les vôtres qui ne vont pas .

25 Et vous dites : "La voie du Seigneur n’est pas bien réglée." Écoutez maintenant, maison d’Israël : Est–ce ma voie qui n’est pas bien réglée ? Ne sont–ce pas plutôt vos voies qui ne sont pas bien réglées ?

Esaïe 55: 6 Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez–le, tandis qu’il est près ! 7 Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ; et qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. 8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. 9 Car autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies et mes pensées au–dessus de vos pensées.

Elohim, notre Père va préciser à nouveau les choses pour que nous comprenions sa justice . C'est à nous de nous aligner sur Sa justice.

26 Si le juste se détourne de sa justice, qu’il commette l’iniquité, que pour cela il meure, c’est à cause de l’iniquité qu’il a commise qu’il meurt. 27 Et si le méchant se détourne de la méchanceté qu’il a commise, et qu’il pratique la droiture et la justice, il fera vivre son âme.- 28 S’il ouvre les yeux, et se détourne de toutes les transgressions qu’il a commises, certainement il vivra et ne mourra point.

 

29 Cependant la maison d’Israël dit : "La voie du Seigneur n’est pas bien réglée. "Sont–ce mes voies, ô maison d’Israël, qui ne sont pas bien réglées ? Ne sont–ce pas plutôt vos voies qui ne sont pas bien réglées ? 30 C’est pourquoi je vous jugerai chacun selon ses voies, ô maison d’Israël, dit le Seigneur, l’Éternel. Convertissez–vous, et détournez–vous de toutes vos transgressions, afin que l’iniquité ne devienne point pour vous une cause de ruine. 31 Rejetez loin de vous toutes les transgressions dont vous vous êtes rendus coupables, et faites–vous un cœur nouveau et un esprit nouveau ; car pourquoi mourriez–vous, ô maison d’Israël ? 32 En effet,je ne prends point plaisir à la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur l’Éternel ; convertissez–vous et vivez !

 

 

Romains 2 : Romains 2:1 Toi donc, ô homme, qui que tu sois, qui juges, tu es inexcusable ; car en jugeant les autres, tu te condamnes toi–même, puisque, toi qui juges, tu fais les mêmes choses. 2 Car nous savons que le jugement de Dieu contre ceux qui commettent de telles choses, est selon la vérité. ( peu se posent les justes questions pour se remettre en cause quand les choses ne vont pas bien ) 3 Et penses–tu, ô homme, qui juges ceux qui commettent de telles choses, et qui les commets, que tu échapperas au jugement de Dieu ? 4 Ou méprises–tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de son long support, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te convie à la repentance ? 5 Mais par ton endurcissement et ton cœur impénitent, tu t’amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, 6 Qui rendra à chacun selon ses œuvres, 7 Savoir, la vie éternelle à ceux qui, persévérant dans les bonnes œuvres, cherchent la gloire, l’honneur et l’immortalité ; 8 Mais l’indignation et la colère aux contentieux et à ceux qui sont rebelles à la vérité, et qui obéissent à l’injustice ; 9 L’affliction et l’angoisse à tout homme qui fait le mal ; au Juif d’abord, puis au Grec ; 10 Mais la gloire, l’honneur et la paix à tout homme qui fait le bien ; au Juif d’abord, ensuite au Grec ; 11 Car Dieu n’a point égard à l’apparence des personnes. 12 Tous ceux qui auront péché sans la loi, périront aussi sans la loi ; et tous ceux qui auront péché, ayant la loi, seront jugés par la loi ; 13 Car ce ne sont pas les auditeurs de la loi, qui sont justes devant Dieu ; mais ce sont les observateurs de la loi, qui seront justifiés. 14 Or, quand les Gentils, qui n’ont point la loi, font naturellement les choses de la loi, n’ayant point la loi, ils se tiennent lieu de loi à eux–mêmes ; 15 Ils font voir que ce qui est prescrit par la loi est écrit dans leurs cœurs : leur conscience leur rend témoignage, et leurs pensées les accusent ou les défendent ; 16 Ceci paraîtra au jour auquel Dieu jugera les actions secrètes des hommes, par Jésus–Christ, selon mon Évangile.

 

Exode 34:6 Et l’Éternel passa devant lui, et cria : L’Éternel, l’Éternel ! le Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, abondant en grâce et en fidélité,

 

Nombres 14:18 L’Éternel est lent à la colère et abondant en grâce ; il pardonne l’iniquité et le forfait ; mais il ne tient point le coupable pour innocent ; il punit l’iniquité des pères sur les enfants, jusqu’à la troisième et à la quatrième génération.

Néhémie 9:17 Ils refusèrent d’écouter, et ne se souvinrent point des merveilles que tu avais faites en leur faveur, mais ils raidirent leur cou, et dans leur rébellion ils se donnèrent un chef, pour retourner dans leur servitude. Mais toi, qui es un Dieu qui pardonnes, miséricordieux, pitoyable, lent à la colère, et abondant en grâce, tu ne les abandonnas point.

 

Psaumes 86:15 Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu pitoyable et miséricordieux, lent à la colère, abondant en bonté et en fidélité.

Psaumes 103:8 L’Éternel est compatissant et miséricordieux ; lent à la colère et abondant en grâce.

Psaumes 145:8 L’Éternel est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et grand en bonté.

 

Joël 2:13 Déchirez vos cœurs, et non vos vêtements ; et revenez à l’Éternel votre Dieu ; car il est miséricordieux et compatissant, lent à la colère et abondant en grâce, et il se repent d’avoir affligé.

Jonas 4:2 Et il fit sa requête à l’Éternel, et dit : Ah ! Éternel, n’est–ce pas là ce que je disais quand j’étais encore dans mon pays ? C’est pourquoi je voulais prévenir cela en m’enfuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu miséricordieux, compatissant, lent à la colère et abondant en grâce, et qui te repens du mal.

 

Nahum 1:3 L’Éternel est lent à la colère et grand en force, mais il ne tient pas le coupable pour innocent...

Dokimos de foi Nicolas Papaïconomou - dans Etudes
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 20:46

Tite 3 : 4 Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ( manifesté en Yeshoua ) ont été manifestés, il nous a sauvés, 5 Non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint–Esprit, 6 qu’il a répandu avec richesse sur nous, par Jésus–Christ notre Sauveur ; 7 Afin que, justifiés par sa grâce, nous fussions héritiers de la vie éternelle selon notre espérance.

Mon attention a été particulièrement attirée par ce passage où l'apôtre spécifie qu'Elohim Dieu notre sauveur est le seul Sauveur et qu'il nous sauve par le moyen de son Fils Yeshoua Ha'Mashiach : le messiah juif. Cet homme est devenu par la volonté souveraine d'Elohim aussi notre sauveur cf:verset 6. Mais la chose qui m'a le plus interpellé est la manière dont Elohim a exécuté ce salut. Comment l'a-t-il fait ? par le bain de la régénération et le renouvellement du Saint–Esprit, 6 qu’il a répandu avec richesse sur nous,parJésus–Christ notre Sauveur ;

Yeshoua était porteur de la vie d'Adonai notre Elohim, il a été rempli justement de cet Esprit: Rouah-haKodech.

L'Esprit Rouah-haKodech ne pouvait pas être répandu sur l'Eglise ( c a d sur les croyants nés d'en-haut ) tant que Yeshoua n'avait pas accomplit sa mission de rachat et de réconciliation avec Elohim par le sacrifice de sa vie ).

Jean 7:39 (Or, il dit cela de l’Esprit Rouah-haKodech que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car le Saint–Esprit n’avait pas encore été donné, parce que Jésus n’était pas encore glorifié).

Jean 14:26 Mais le Consolateur, le Saint–Esprit, ( Rouah-haKodech, procède du Père, il n'est pas son égal et n'agit pas de sa propre autorité ) que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous remettra en mémoire toutes celles que je vous ai dites.

Il serait temps pour beaucoup de s'ajuster à la doctrine de Dieu-Elohim et non à celles des Pères de l'Eglise et de leurs dérives doctrinales.

Jean 15:26 Lorsque sera venu le Consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui procède du Père, il rendra témoignage de moi. ( Yeshoua )

Jean 16:13 Mais quand celui–là, l’Esprit de vérité, Rouah-haKodechsera venu,il vous conduira dans toute la vérité, car il ne parlera point par lui–même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et vous annoncera les choses à venir.

Il est temps de croire ce que Rouah-haKodechest en vérité pour que vous puissiez croire en Dieu-Elohim et entendre la vérité du Dieu de vérité par ce Rouah-haKodech qu'Il nous a donné.

Jean 3:34 Car celui que Dieu a envoyédit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit par mesure.

Luc 4:18 L’Esprit du SeigneurRouah-haKodech,est sur moi, (Yeshoua) c’est pourquoi il m’a oint pour annoncer l’Évangile aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ;

Elohim qui est Esprit à donné Sa nature, Sa vie et tout ce qu'il est, Son autorité, Sa force, Sa présence, Son onction, Sa puissance à son propre Fils pour qu'il accomplisse avec succès Son dessein éternel. S'il l' a fait c'est par amour pour nous pour que Yeshoua puisse , ensuite répande avec richesse sur nous Rouah-haKodech,.c'est à dire l' Esprit de Dieu par lequel nous sommes enfantés à la vie d'en-haut et adoptés par le Père.

Si nous ne voyons pas les choses ainsi, c'est que nous avons certainement des choses à réviser en ce qui concerne notre théologie à propos de l'Esprit Rouah-haKodech,.

Quelques versets choisis pour appuyer ce que je veux partager afin de faire comprendre tout ce qui concerne Rouah-haKodech, que nous recevons par Yeshoua .

Jean 1:16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce sur grâce.

Ephésiens 1:23 Qui est son corps, et la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

( Dieu-Elohim )

Ephésiens 3:19 Et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, afin que vous soyez remplis de toute la plénitude de Dieu. ( Rouah-haKodech, la plénitude d'Elohim transmise par son Fils )

Colossiens 1:19 Car il a plu à Dieu de faire habiter toute plénitude Rouah-haKodech en lui ;( Yeshoua )

Colossiens 2:9 Car en lui ( Yeshoua )toute la plénitude de la divinité (Rouah-haKodech )habite corporellement. 10 Et vous avez toute plénitude(Rouah-haKodech )en lui( Yeshoua qui lui même est rempli de cet Esprit du Père :Rouah-haKodech, et non pas le Dieu de la 3ème personne de la trinité, cet Esprit du procède du Père, est Elohim notre Dieu, cela change beaucoup de choses et remettra de l'ordre dans vos pensées à l'égard de bien des textes qui posent beaucoup de problèmes de compréhension et d'interprétation à de nombreux croyants) ) qui est le chef de toute principauté et puissance.

2 Timothée 1 ...par la puissance de Dieu, 9 qui nous a sauvés, et nous a appelés par un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus–Christavant tous les siècles,

Ephésiens 1 : 3 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus–Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes,par Christ ; 4 Selon qu’il nous a élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui par la charité ; 5 Nous ayant prédestinés à être ses enfants adoptifs par le moyen de Jésus–Christ, d’après le bon plaisir de sa volonté ; ( tant que Yeshoua ne s'est pas manifesté sur cette terre parmi les hommes, nous ne pouvions pas être au bénéfice de cette adoption en Christ et recevoir l'Esprit du Père : (Rouah-haKodech ) .

Romains 8 :8 Or, ceux qui sont dans la chair, ne peuvent plaire à Dieu. 9 Pour vous, vous n’êtes point dans la chair, mais dans l’esprit, s’il est vrai que l’Esprit de Dieu (Rouah-haKodech ) habite en vous. Or, si quelqu’un n’a point l’Esprit de Christ ( l'Esprit de Dieu -Elohim doncRouah-haKodech qu'il a reçu de Celui-ci ) , celui–là n’est point à Lui ( Dieu Elohim). 10 Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l’esprit ( il s'agit ici de l'esprit humain avec lequel nous communiquons avec Rouah-haKodech l'Esprit de notre Père ) est vivant à cause de la justice. 11 Et si l’Esprit de Celui ( Notre Dieu-Elohim ) qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, Celui( Notre Dieu-Elohim ) qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous. 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. 13 En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; maissi, par l’Esprit, vous faites mourir les œuvres du corps, vous vivrez. 14 Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu (Rouah-haKodech ) , sont enfants de Dieu ( Dieu-Elohim ). 15 Car vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, (L'esprit de notre Dieu-Elohim : Rouah-haKodech ) par lequel nous crions : Abba, Père. 16 Car l’Esprit lui–même (Rouah-haKodech ) rend témoignage à notre esprit, ( notre esprit d'homme (*)« humain » car nous avons été fait à l'image de Dieu-Elohim qui est Esprit, j' utilise cette expression pour la différencier de Rouah-haKodech qui estnotre propre moyen de communication avec Dieu-Elohim ) que nous sommes enfants de Dieu. (engendrés par Rouah-haKodech)17 Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers ; héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ ; si toutefois nous souffrons avec lui ,(Yeshoua) afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui.

(*) 2 Corinthiens 4:4 Pour les incrédules, dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’esprit,afin qu’ils ne soient pas éclairés par la lumière du glorieux Évangile de Christ, qui est l’image de Dieu.

Actes 1 5 C’est que Jean a baptisé d’eau, mais que vous, vous serez baptisés du Saint–Esprit Rouah-haKodech dans peu de jours...8 Mais vous recevrezla puissance du Saint–Esprit, Rouah-haKodechqui viendra sur vous ; et vous me servirez de témoins, tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Romains 8:23 Et non seulement elle, mais nous aussi qui avons les prémices de l’Esprit,(Rouah-haKodech l'Esprit de notre Dieu-Elohim)nous soupirons en nous–mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.26 Et même aussi l’Esprit (Rouah-haKodech)nous soulage dans nos faiblesses ; car nous ne savons ce que nous devons demander pour prier comme il faut ; mais l’Esprit (Rouah-haKodech)lui–même intercède pour nous par des soupirs qui ne se peuvent exprimer. 27 Toutefois Celui(Rouah-haKodech) qui sonde les cœurs , connaît quelle estl’affection de l’Esprit, qui prie selon Dieu pour les saints. ( Rouah-haKodech) sait comment il faut nous prier car il sonde même les profondeurs de Dieu-Elohimvoilà pourquoi l'Esprit d'Elohim nous a donné (Rouah-haKodech) pour être sensible à Sa volonté (Celle d'Elohim pour que nous intercédions efficacement pour les saints).

C'est cet Esprit qui doit nous diriger dans nos prières.

Jude 1:19 Ce sont des hommes qui se séparent eux–mêmes, gens sensuels, n’ayant pas l’Esprit.

20 Mais vous, bien–aimés, vous édifiant vous–mêmes sur votre très sainte foi,priant par le Saint–Esprit,( notez bien qu'on ne prie pas le Saint-Esprit, qu'on ne l'adore qu'on prie Dieu-Elohim dans le Nom de Yeshoua par le Saint-Esprit et qu'on adore seulement Dieu-Elohim par le Saint-Esprit )

Jean 4:24 Dieu est Esprit,et il faut que ceux qui l’adorent l’adorenten esprit( c'est à dire par notre esprit humain régénéré sous le contrôle de l'Esprit de Dieu:(Rouah-haKodech) ) et en vérité.

Romains 15:30 Je vous conjure donc, frères, par notre Seigneur Jésus–Christ, et par l’amour de l’Esprit, de combattre avec moi dans les prièresque vous ferez à Dieu pour moi ;

Ephésiens 6:17 Prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit,qui est la parole de Dieu ;

1 Corinthiens 2:10 Mais Dieu nous les a révélées par son Esprit (Rouah-haKodech) ; car l’Esprit sonde toutes choses, même les profondeurs de Dieu. 11 Car qui est–ce qui connaît ce qui est en l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même aussi,personne ne connaît ce qui est en Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu (Rouah-haKodech) .12 Pour nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit (Rouah-haKodech) qui vient de Dieu, pour connaître les choses qui nous ont été données de Dieu ; 13 Et nous les annonçons, non avec les discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne le Saint–Esprit,(Rouah-haKodech) expliquant les choses spirituelles aux spirituels. 14 Or, l’homme animal ne comprend point les choses de l’Esprit de Dieu  (Rouah-haKodech) ; car elles lui semblent folie, et il ne les peut connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.16 Ne savez–vous pas que vous êtes le temple de Dieu,et quel’Esprit de Dieu(Rouah-haKodech) habite en vous ?

Ne chantons plus que nous sommes le temple de Dieu-Elohim, si nous ne croyons pas ce que les écritures disent de l'Esprit de Dieu :(Rouah-haKodech)

2 Corinthiens 4:4 Pour les incrédules, dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’esprit,( humain )fin qu’ils (Pas Elohim)

Lorsque Yeshoua mourut il a remis son esprit à son Père : Luc 23:46 Et Jésus s’écriant d’une voix forte, dit : Mon Père,( Père des esprits ) je remets mon esprit entre tes mains.Et ayant dit cela, il expira.

Quoi de plus naturel voyez plutôt : Nombres 16:22 Et ils se jetèrent sur leur visage, et dirent : O Dieu, Dieu des esprits de toute chair,un seul homme a péché, et tu t’indignerais contre toute l’assemblée !

Nombres 27:16 Que l’Éternel, le Dieu des esprits de toute chair, ( Celui qui nous façonné )établisse sur l’assemblée un homme qui sorte et entre devant eux,

Actes 2:33 Élevé donc à la droite de Dieu, et ayant reçu du Père la promesse du Saint–Esprit, (Rouah-haKodech) il a répandu ce que vous voyez et entendez maintenant.

Actes 2:38 Et Pierre leur dit : Repentez–vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus–Christ, pour la rémission de ses péchés ; et vous recevrez le don du Saint–Esprit. (Rouah-haKodech)

Pierre comme son maître est rempli du Saint-Esprit pour servir Dieu-Elohim.

Actes 4:8 Alors Pierre rempli du Saint–Esprit,(Rouah-haKodech) leur dit : Chefs du peuple, et anciens d’Israël,

Actes 4:31 Lorsqu’ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla ; etils furent tous remplis du Saint–Esprit, et ils annonçaient la Parole de Dieu avec hardiesse.

Une des vertus de l'Esprit de Dieu-Elohim (Rouah-haKodech) est de nous maintenir dans un esprit de sainteté propre à la sainteté du Père

Romains 15:16 D’être le ministre de Jésus–Christ auprès des Gentils et d’exercer les saintes fonctions de l’Évangile de Dieu, afin que l’oblation des Gentils lui soit agréable, étant sanctifiée par le Saint–Esprit. (Rouah-haKodech)

1 Pierre 1:2 Élus selon la prescience de Dieu le Père, pour être sanctifiés par l’Esprit, Rouah-haKodech)pour obéir à Jésus–Christ, et pour avoir part à l’aspersion de son sang. Que la grâce et la paix vous soient multipliées !

1 Pierre 1:22 Ayant purifié vos âmes, en obéissant à la vérité, par l’Esprit Rouah-haKodech), pour avoir un amour fraternel et sans hypocrisie, aimez–vous avec constance les uns les autres d’un cœur pur,

1 Corinthiens 6:11 Or c’est là ce qu’étaient quelques–uns de vous ; mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés,mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus,et par l’Esprit de notre Dieu.(Rouah-haKodech)

1 Corinthiens 6:17 Mais celui qui s’unit au Seigneur, est un même esprit avec lui.( Idem la communion que Yeshoua avait avec son Père)

1 Corinthiens 12:3 C’est pourquoi je vous déclare qu’aucune personne qui parle par l’Esprit de Dieu, ne dit que Jésus est anathème, et que personne ne peut dire que Jésus est le Seigneur,si ce n’est par le Saint–Esprit. (Rouah-haKodech)

1 Corinthiens 12:13 Car nous avons tous été baptisés par un même Esprit, pour être un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres ; et nous avons tous été abreuvés d’un même Esprit.

1 Corinthiens 15:45 Suivant qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante ; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant ;

2 Corinthiens 1:22 Qui nous a aussi marqués de son sceau, et nous a donné dans nos cœurs les arrhes de son Esprit. (Rouah-haKodech)

2 Corinthiens 3:3 Car il est évident que vous êtes une lettre de Christ, due à notre ministère, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant ; (Rouah-haKodech) non sur des tables de pierre, mais sur les tables de chair, celles du cœur.

...6 Qui lui aussi nous a rendus capables d’être ministres de la nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit ; car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie.

...8 Combien le ministère de l’Esprit ne sera–t–il pas plus glorieux ?

...17 Or,le Seigneur est l’Esprit ; et où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. 18 Ainsi nous tous qui, le visage découvert, contemplons, comme dans un miroir, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, comme par l’Esprit du Seigneur.

2 Corinthiens 5:5 Et celui qui nous a formés pour cela, c’est Dieu qui nous a aussi donné les arrhes de son Esprit.

2 Corinthiens 6:6 Dans la pureté, dans la connaissance, dans la longanimité, dans la douceur, dans le Saint–Esprit, dans un amour sincère,

2 Corinthiens 13:14 (13–13) La grâce du Seigneur Jésus–Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint–Esprit soient avec vous tous ! Amen !

Galates 4:6 Et, parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans vos cœursl’Esprit de son Fils,(Rouah-haKodech) lequel crie : Abba, ô Père !

Galates 5:16 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, (sous la direction de Rouah-haKodech) et n’accomplissez point les désirs de la chair. :17 Carla chair a des désirs contraires à l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à la chair,et ces deux choses sont opposées l’une à l’autre ; de telle sorte que vous ne faites point les choses que vous voudriez. :18 Que si vous êtes conduits par l’Esprit,vous n’êtes point sous la loi.

  1. le fruit de l’Esprit (Rouah-haKodech) est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, l’amour du bien, la fidélité, la douceur, la tempérance ;

  2.  

..25 Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi ( agissons ) par l’Esprit.

Ephésiens 2:18 Car par lui nous avons, les uns et les autres, accès auprès du Père, dans un même Esprit.(Rouah-haKodech)

Ephésiens 2:22 En qui aussi vous êtes édifiés ensemble, pour être la maison de Dieu par l’Esprit. (Rouah-haKodech)

Hébreux 8:10 Or, voici l’alliance que je traiterai avec la maison d’Israël, après ces jours–là, dit le Seigneur, je mettrai mes lois dans leur esprit (l'esprit de l'homme régénéré car l'esprit de l'homme peut être aussi déréglé et corrompu ) , et je les écrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple ;

1Jean 3:24 Celui qui garde ses commandements, demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu’il demeure en nouspar l’Esprit qu’il nous a donné.

1 Jean 4:2 Reconnaissez l’Esprit de Dieuà ceci  ( pas de croire à telle ou telles doctrine élaboré par les hommes mais uniquement par ce qui suit ):tout esprit ( d'homme )qui confesse Jésus–Christ venu en chair, ( que Yeshoua soit un homme ou encore Dieu et homme à la fois )n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antichrist,dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde.

1 Jean 4:13 En ceci nous connaissons que nous demeurons en lui et lui en nous, c’est qu’il nous a donné de son Esprit. ( de Sa vie divine, de Sa nature )

L'Esprit est agissant au milieu de l'Eglise de Yeshoua au niveau de tous les membres du corps de Christ et de toutes les assemblées locales. C'est rappel permanent qui fait résonance dans les sept églises de l'Apocalypse.

Apocalypse 2:7 Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra, je lui donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est au milieu du paradis de Dieu.

Apocalypse 2:11 Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra, ne recevra aucun dommage de la seconde mort.

Apocalypse 2:17 Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra, je lui donnerai à manger de la manne cachée ; et je lui donnerai un caillou blanc, et sur le caillou sera écrit un nouveau nom, que personne ne connaît que celui qui le reçoit.

Apocalypse 2:29 Que celui qui a des oreilles, écoute ce quel’Esprit dit aux Églises.

Apocalypse 3:6 Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Églises.

Apocalypse 3:13 Que celui qui a des oreilles, écoute ce quel’Esprit dit aux Églises.

Apocalypse 3:22 Que celui qui a des oreilles, écoute ce que l’Esprit dit aux Églises.

Apocalypse 22:17 L’ Esprit (Rouah-haKodech) et l’Épouse ( l'Eglise de Yeshoua ) disent : Viens. Que celui qui l’entend, dise aussi : Viens. Que celui qui a soif, vienne ; et que celui qui voudra de l’eau vive, en reçoive gratuitement.

J'espère que cette longue étude sera un bon guide de réflexion pour chacun d'entre-vous.

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 08:31

Nous nous sommes attardés dans le précédent article sur la bonne compréhension du mot « demeurer » : cette fois-ci, nous nous attarderons sur les mots « commandement » et « amour ».

 

Jean 15 : 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Il retranche tout sarment en moi qui ne porte point de fruit ; et il émonde tout sarment qui porte dufruit, afin qu’il porte encore plus defruit. 3 Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4 Demeurezen moi, et moi, je demeureraien vous.Comme le sarment ne peut porter du fruitde lui–même, s’il ne demeureau cep, vous non plus, si vous ne demeurezen moi.5 Je suis le cep, et vous les sarments. Celui qui demeureen moi, et en qui je demeure,porte beaucoup de fruit ; car sans moi, vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu’un ne demeurepas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent.7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurenten vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. 8 Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup defruit, et vous serez mes disciples. 9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurezdans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerezdans mon amour , comme j’ai gardé les commandementsde mon Père, et je demeuredans son amour .11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeureen vous et que votre joie soit accomplie. 12 Mon commandement, c’est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13 Nul n’a un plus grandamour que celui qui donne sa vie pour ses amis. 14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que son maître fait, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai entendu de mon Père. 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez dufruit, et que votre fruitsoit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimerles uns les autres.

 

Dans Jean 8 : 31 Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes véritablementmes disciples. 32 Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Dans notre texte étudié Yeshoua dit au verset 8 que nous serons ses disciples si nous portons beaucoup de fruit « Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup defruit, et vous serez mes disciples. » Au verset 7 il donne les conditions pour porter du fruit et être son disciple :«  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurenten vous »

 

 

Il existe chez l'homme et particulièrement chez les français quelque chose que nous n'aimons pas à savoir, les ordres.

C'est pourtant comme cela qu'il faut recevoir les paroles de Dieu-Elohim qui sont des commandements.

Le mot grec traduit par commandement est « entole » qui signifie  commandement, parole, précepte, ordre, loi, injonction , ce qui est prescrit, ordonnances.

 

Ce qu'il faut noter, c'est que le commandement dont il est parlé ci-après est celui de Dieu, cette loi qu'il a donnée à son serviteur Moïse ( Moshe ) qui est les dix commandements.

Matthieu 15:3 Il leur répondit : et vous, pourquoi transgressez–vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ?

Marc 7:8 Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.

Marc 7:9 Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.

 

Romains 7:8 Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises ; car sans loi le péché est mort. 9 Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais ; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus. 10 Ainsi, le commandement qui conduit à la vie se trouva pour moi conduire à la mort. 11 Car le péché saisissant l’occasion, me séduisit par le commandement, et par lui me fit mourir. 12 La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon. 13 Ce qui est bon a–t–il donc été pour moi une cause de mort ? Loin de là ! Mais c’est le péché, afin qu’il se manifestât comme péché en me donnant la mort par ce qui est bon, et que, par le commandement, il devînt condamnable au plus haut point.

 

Garder le commandement, nous maintient dans la pureté et la sainteté.

 

L'idée de vouloir rendre le commandement caduc et obsolète est une hérésie. Nous voyons que pour Paul garder le commandement est impératif, c'est la continuité de son application. ( les dix commandements qui doivent être respectés et appliqués ).

1 Timothée 1:11 Mais toi, ô homme de Dieu ! fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur.12 Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence de plusieurs témoins. 13 Je te recommande devant Dieu, qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus–Christ, ( pour ceux et celles qui veulent défendre que Dieu-Elohim et Yeshoua sont tous les deux Dieu ) qui fit une belle confession devant Ponce–Pilate, 14 De garder le commandement, sans tache et sans reproche, jusqu’àl’avènement de notre Seigneur Jésus–Christ ; 15 Que doit manifester en son temps le bienheureux et seul Souverain, le Roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, 16 Qui seul possède l’immortalité, ( Yeshoua a connu la mort Dieu-Elohim Lui pas à chacun d'en tirer les conclusions qui s'imposent) qui habite une lumière inaccessible, et que nul homme n’a vu, ni ne peut voir ; à qui soient l’honneur et la puissance éternelle !Amen.( Il s'agit bien de Dieu-Elohim et non pas de Yeshoua. C'est Lui Dieu-Elohim, le Père de notre Seigneur Yéshoua, qui décidera de son avènement. )

 

Concernant l'amour, nous allons voir qu'il est lié à la personne même de Dieu-Elohim qui est amour. Pour nous, l'obéissance au commandement nous maintient non seulement dans l'amour mais nous permet de le manifester.

 

1 Jean 3:23 Et c’est ici son commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus–Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, selon le commandement qu’il nous a donné.

 

Marcher dans la vérité consiste à marcher dans l'amour en gardant ses commandements.

Lesquels ? Ceux qu'on nous a appris dès le commencement : ça commence par la loi donnée à Moïse qui sont les commandements de Dieu-Elohim.

 

2 Jean 1:4 J’ai été fort réjoui de trouver de tes enfants qui marchent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père...6 Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement.

 

Beaucoup se trompent sur l'amour de Dieu-Elohim, ils pensent que c'est aimer les gens, Non... C'est aimer Dieu et ses commandements, l'amour du prochain n'est que la suite et la conséquence de l'obéissance aux commandements de Dieu-Elohim.

 

1 Jean 5 : 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est engendré de Dieu ; et quiconque aime Dieu qui l’a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui. 2 Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c’est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car ceci est l’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements ; or, ses commandements ne sont pas pénibles,

 

Demeurons dans Son amour. En gardant Ses commandements, Yeshoua notre frère aîné a gardé les commandementsde Son Père, pour demeurerdans Son amour, agissons de même afin que la Joie de Yeshou soit entière et accomplie en chacun de nous.

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 08:45

 

Dans cette étude de Jean 15 nous avons vu que quatre mots importants revenaient souvent : les :fruits ( 8 fois) , le verbe demeurer ( 13 fois) , commandement ( 5 fois ), aimer ( 9 fois ).

 

Dans Jean 8 : 31 Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui : Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes véritablement mes disciples. 32 Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Dans notre texte étudié Yeshoua dit au verset 8 que nous serons ses disciples si nous portons beaucoup de fruit  :Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup defruit, et vous serez mes disciples. Mais au verset 7 il donne les conditions pour porter du fruit et être un disciple : «  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous »

 

Jean 15 : 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. 2 Il retranche tout sarment en moi qui ne porte point de fruit ; et il émonde tout sarment qui porte du fruit, afin qu’il porte encore plus de fruit. 3 Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée. 4 Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui–même, s’il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi.5 Je suis le cep, et vous les sarments. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeureporte beaucoup de fruit ; car sans moi, vous ne pouvez rien faire. 6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent.7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. 8 Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples. 9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurezdans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerezdans mon amour , comme j’ai gardé les commandementsde mon Père, et je demeure dans son amour .11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeureen vous et que votre joie soit accomplie. 12 Mon commandement, c’est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13 Nul n’a un plus grandamour que celui qui donne sa vie pour ses amis. 14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que son maître fait, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai entendu de mon Père. 16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres.

 

Ce verbe « demeurer » résonne fortement au cœur de l'enseignement ce texte de Yeshoua que nous étudions. Le mot grec meno que nos traducteurs ont traduit par demeurer est meno. Sa signification est beaucoup plus riche que le mot lui-même .  L'amplification de sa signification est plus vaste que le fait de demeurer, de rester au regard d'un lieu où l'on réside, ça peut être aussi s’arrêter, séjourner, prolonger, attendre, toujours par rapport à un endroit où on loge, mais aussi subsister en tant que personne, en référence au temps : continuer à être présent et à être gardé, continuer à être, ne pas périr, durer, endurer, à survivre, à vivre, aussi en référence à un état ou une condition et encore rester le même, ne pas devenir un autre ou différent, persévérer dans une situation en s'attendant à quelqu'un. Je laisse à chacun la possibilité de mieux comprendre le sens de « demeurer ».

 

Yeshoua 3 Vous êtes déjà nets (katharos en grec : pur, net, blanc, purifié Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

Par similitude avec ce que la nature nous enseigne, nous pouvons imaginer une vigne éclaircie par élagage pour porter plus de fruit . Une de nos amies avec qui nous avons partagé ce texte nous a dit : « en étudiant ce texte le Seigneur me faisait comprendre que j'étais encore comme une vigne en « fouillis » où les sarments partent dans tous les sens et qui ont besoin d'être émondés. » je trouve cela très bon car c'est exactement ce que le Seigneur fait avec chacun d'entre-nous pour que nous portions plus de fruit.

 

Cette sanctification en quelque sorte vient par l'effet de la Parole de Dieu-Elohim que nous entendons et dont Notre Seigneur Yeshoua est le porte-parole .

 

Jean 17:17 Sanctifie–les par ta vérité : ta parole ( celle de son Père, qui est Dieu-Elohim Jean 1:1 )est la vérité...:19 Et je me sanctifie moi–même pour eux, afin qu’eux aussi soient sanctifiés par la vérité. ( Par la méditation des paroles de son Père )

 

2 Samuel 7:28 Maintenant, Seigneur Eternel, tu es Dieu, et tes paroles sont vérité, et tu as annoncé cette grâce à ton serviteur.

 

Psaumes 119:11 Je serre ta parole dans mon cœur, afin de ne pas pécher contre toi.

 

Jacques 1:21 C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. 22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez–vous ardemment les uns les autres, de tout votre cœur,

 

 

 

Si le Seigneur s'exprime si fortement avec ce verbe « demeurer », c'est que c'est important et capital pour nous .

Je vais paraphraser son enseignement en le décomposant pour mieux en saisir toute la quintessence .

4 Demeurez en moi, et moi, je demeurerai en vous.Comme le sarment ne peut porter du fruit de lui–même, s’il ne demeure au cep, vous non plus, si vous ne demeurez en moi.( Le point de départ est une injonction, une instruction conditionnelle, si vous ne restez pas attachés à moi pour porter du fruit, comme le sarment ne peut non plus porter de fruit s'il n'est pas attaché au cep .C'est à nous premièrement vouloir rester dépendant de Yeshoua, comme lui même s'est rendu dépendant de son Père, alors il demeurera en nous par l'Esprit . C'est important d'admettre et de reconnaître que sans lui rester attaché, nous ne pouvons rien faire. Ce fruit que notre Dieu-Elohim notre Père veut nous voir porter n'est produit en nous qu'au travers de Christ qui vit en nous.)

 

Notre Seigneur va ensuite rappeler son identification au cep et nous rappeler que nous sommes les sarments qui seuls ne peuvent porter du fruit. C'est lui qui nous permet de le produire, il le fait au travers de nous uniquement si nous lui sommes attachés. 5 Je suisle cep, et vous les sarments. Celui qui demeureen moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car sans moi, vous ne pouvez rien faire. (il enfonce le clou de cette vérité, au verset 4, au verset 5 il considère que cette instruction est accomplie en disant «  celui en qui je demeure . »   )

 

Maintenant il donne les conséquence de la séparation du sarment du cep.

 

6 Si quelqu’un ne demeureen moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent.

C'est ce qui se passe, après les vendanges, le vigneron taille presque tous les sarments pour reformer l'allure désordonnée de la vigne et la préparer pour la prochaine récolte. Tous les sarments coupés du cep vont sécher et seront jetés au feu.

 

Au verset suivant, Yeshoua lie l'action de demeurer en lui au fait que ses paroles, et ses enseignements demeurent en nous . C'est cela qui nous ouvre la porte aux exaucement de notre Père.

7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez.

 

Non seulement, notre Père est honoré par le fait de porter du fruit, mais c'est ce qui fait de nous des disciples de Yeshoua.

 

8 Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup de fruit, et vous serez mes disciples.

 

Le Seigneur va maintenant rattacher tout cela à l'amour en démontrant l'amour de Dieu-Elohim, pour son Fils et l'amour de ce dernier pour nous, en nous exhortant à rester dans cet amour.

 

9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurez dans mon amour.

 

1 Jean 5:1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est engendré de Dieu ; et quiconque aime Dieu qui l’a engendré, aime aussi celui qui est engendré de lui. 2 Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c’est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements. 3 Car ceci est l’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements ; or, ses commandements ne sont pas pénibles,

10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour , comme j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour .

 

La finalité de tout cela est la joie de Dieu-Elohim qui nous habite.

 

11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous et que votre joie soit accomplie.

 

Les versets 9 à 10 nous serviront à aborder dans le prochain Blog : les deux derniers mots qui confère à ce texte l'importance du mot commandement ( cité 5 fois ), d'aimer ( 9 fois )

 

 

 

18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 09:26

 

Nous sommes nombreux à aimer cet enseignement de Yeshoua dans Jean 15. En effet, il enferme une mine de richesses de première importance pour commencer à vivre une véritable vie de disciple.

Avec quelques ami(e)s , nous avons choisi d'avoir un atelier de réflexion et de méditation sur ce texte.

Je sais par expérience que lorsque nous nous livrons à ce genre de travail, l'Esprit de notre Dieu-Elohim nous ouvre l'esprit pour nous enseigner directement. Je crois à l'efficacité de l'étude et de la méditation corporative de la Parole de Dieu-Elohim.

 

Dans cette publication, je vous livre le fruit de mon investigation consécutive à l'écoute du Seigneur : dans un prochain blog, je vous partagerai la réflexion de mes ami(e)s.

 

Nous avons donc eu hier un premier partage au sujet de Jean 15 : nous sommes déjà au bénéfice de plusieurs pensées édifiantes . Je vous propose aussi d'y participer en apportant votre contribution dans la rubrique « commentaires »

 

Une dernière pensée à propos de toute étude de la Parole et de tout enseignement : que voulons-nous en faire ? La mettre en pratique dans notre quotidien pour vivre comme Yeshoua a vécu et pouvoir dire comme lui : «  Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre ». Jean 4 : 34

 

Quelques versets qui appuient cette idée.

 

Jacques 1 : 21 C’est pourquoi, vous dépouillant de toute souillure et des excès de la malice, recevez avec douceur la parole qui est plantée en vous, qui peut sauver vos âmes. 22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous–mêmes par de faux raisonnements. 23 Car, si quelqu’un écoute la parole, et ne la met point en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel ; 24 Et qui, dès qu’il s’est regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était.25 Mais celui qui aura plongé ses regards dans la loi parfaite, celle de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais pratiquant les œuvres, celui–là sera heureux dans ce qu’il aura fait.

 

1 Rois 8:61 Que votre cœur soit tout à l’Éternel, notre Dieu, comme il l’est aujourd’hui, pour suivre ses lois et pour observer ses commandements.

 

2 Rois 23:3 Le roi se tenait sur l’estrade, et il traita alliance devant l’Éternel, s’engageant à suivre l’Éternel, et à observer ses ordonnances, ses préceptes et ses lois, de tout son cœur et de toute son âme, afin de mettre en pratique les paroles de cette alliance, écrites dans ce livre. Et tout le peuple entra dans l’alliance.

 

Matthieu 28:20 et enseignez–leur à observer tout ( mettre en pratique ) ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

 

L'important n'est pas la loi par elle-même mais l'application de cette loi pour être heureux.

 

Romains 2:14 Quand les païens, qui n’ont point la loi, font naturellement ce que prescrit la loi, ils sont, eux qui n’ont point la loi, une loi pour eux–mêmes ;

 

Deutéronome 30 : 19 J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,20 pour aimer l’Éternel, ton Dieu, pour obéir à sa voix, et pour t’attacher à lui : car de cela dépendent ta vie et la prolongation de tes jours, et c’est ainsi que tu pourras demeurer dans le pays que l’Éternel a juré de donner à tes pères, Abraham, Isaac et Jacob.

 

Après ce long préambule venons en à notre étude de jean 15. Il s'agit donc ici de ma propre investigation.

 

Dans cet enseignement imagé , Yeshoua nous enseigne plusieurs choses.

Une fois de plus il utilise des images bien identifiées de tous car elles font partie de notre quotidien et peuvent nous faire comprendre les vérités spirituelles qu'il veut nous enseigner. Ces incessantes similitudes qu'il utilise nous aident à converger vers ces vérités. Il faut bien entendu que ces images nous soient familières, c'est particulièrement le cas pour nous qui vivons dans une région où il y a beaucoup de vignes.

 

Jean 15 : 1 Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.

 

La première chose qu'il faut noter ici c'est que Yeshoua n'est pas le vigneron, il est le cep.

Il est l'objet de toute l'attention, de l'amour et des soins du vigneron qui représente Dieu son Père. Confondre les deux est une erreur. Le vigneron ( l' image de Dieu-Elohim ) ne peut pas être confondu avec le fils qui est le cep. Ce que j'avance ici se retrouve tout au long des écrits bibliques.

 

Matthieu 3:17 Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles : Celui–ci est mon Fils bien–aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

 

2 Pierre 1:17 Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait : Celui–ci est mon Fils bien–aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

 

Le cep est l'objet de tous les soins et de l'amour du vigneron. Les vrais vignerons sont des gens passionnés qui aiment leur métier et dont les ceps de leurs vignes sont l'objet de toute leur attention et de leur amour.

Le cep a une spécificité c'est qu'il porte les sarments qui eux mêmes portent des fruits. L'ensemble de ce qui est visible est porté par ce qui ne l'est pas.

Le Cep et les sarments sont portés par les racines.La source et l'origine de toutes chosesTout existe par Celui qui a tout créé pour nous.

 

Dans d'autre passage la vigne est identifiable au peuple de Dieu-Elohim.

 

Les fruits que nous portons ne peuvent être portés par nous-mêmes que lorsque nous sommes attachés au cep. C'est en ce sens qu'il faut comprendre que nous devons demeurer en Yeshoua pour porter du fruit car sans lui, vous ne pouvons rien faire.

Tout ce que nous sommes transite par lui et dépend de lui, qui lui-même dépend de Celui qui l'a engendré et envoyé sur terre pour le représenter et nous sauver.

Il y a encore une caractéristique propre au cep c'est qu'il est le vrai et le seul cep qui peut nous faire porter des fruits.

Il nous faut bien intégrer cette pensée.

Yeshoua est le seul vrai cep : cela veut dire qu'il peut exister d'autres ceps sur lesquels les hommes peuvent bâtir leur existence. C'est la raison pour laquelle il est important de comprendre qu'il est le seul chemin, la seule voie, la seule solution pour nous.

 

Actes 4:12 Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Jean 14:6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

1 Corinthiens 3:11 Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus–Christ.

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ homme,

 

 

Colossiens 1:13 qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,

En quelque sorte nous avons été arrachés à d'autres ceps pour être greffés ou entés au vrai cep.

Notre Dieu-Elohim est préoccupé par les fruits qu'il veut nous voir porter sur son cep : c'est à dire en Yeshoua. Il attend de notre part que nous portions qu'une seule sorte de fruits, et ces fruits poussent uniquement en Christ, lorsque la vie de notre Dieu-Elohim nous est transmise au travers du cep.

 

Hébreux 12 2 les yeux fixés sur Jésus, l’auteur et le consommateur de la foi, lui qui, au lieu de la joie qu’il avait devant lui, méprisant l’ignominie, a souffert en croix, et " s’est assis a la droite du trône de Dieu ".

 

Les soins et la thérapie divine : l'émondage

Il y a plusieurs mots qui reviennent souvent dans ce passage et qui vont nous confirmer les orientations de cœur du message que le Seigneur veut nous enseigner.

Cela tourne essentiellement autour de 4 mots que nous devons retenir pour ne pas nous égarer dans l'interprétation.

Qui sont : fruit ( 8) , demeurer ( 13) , commandement ( 5 ), aimer ( 9).

 

 

Jean 15 : 2 Il retranche tout sarment en moi qui ne porte point defruit ; et il émonde tout sarment qui porte dufruit, afin qu’il porte encore plus defruit.

 

Le vigneron est préoccupé par le fruit.

 

Luc 13:6 Il dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. 7 Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe–le: pourquoi occupe–t–il la terre inutilement ? … 9 Peut–être à l’avenir donnera–t–il du fruit ; sinon, tu le couperas.

 

De suite, on comprend que tout va tourner autour du fruit. L'image de la grappe de raisin est intéressante car ce fruit est composée de plusieurs grains.

La meilleure illustration de ces fruits contenus dans cette grappe est Galates 5:22 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance... 

 

Maintenant je vous propose de regarder les principaux versets qui nous parlent de fruits que nous trouvons dans les écritures et qui doivent nous parler dans cette étude.

.

Matthieu 3:8 Produisez donc du fruit digne de la repentance,

 

Matthieu 12:33 Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit.

 

La bonne semence, un cœur bon et honnête, sont les garanties de fruits portés avec persévérance.

 

Matthieu 13:8 Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente... 23 Mais celui qui a reçu la semence dans une bonne terre,( c'est recevoir la Parole dans un cœur bien disposé ) c’est celui qui entend la parole, et qui la comprend, et qui porte du fruit ; en sorte qu’un grain en produit cent, un autre soixante, et un autre trente.

Luc 8:15 Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent, et portent du fruit avec persévérance.

 

Donner du fruit et ne pas en donner dépend de l'état du cœur qui va recevoir la Parole.

 

Marc 4:7 Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l’étouffèrent, et elle ne donna point de fruit. 8 Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit qui montait et croissait, et elle rapporta trente, soixante, et cent pour un.

 

Matthieu 13:26 Lorsque l’herbe eut poussé et donné du fruit, l’ivraie parut aussi.

 

L'importance de l'arrivée à maturation du fruit.

Cela implique une surveillance et une appréciation du degré de maturité pour que le fuit soit collecté au bon moment. C'est le vigneron qui choisit ce moment. Ce n'est ni le cep ni les sarments qui décident.

Marc 4:29 et, dès que le fruit est mûr, on y met la faucille, car la moisson est là.

Les obstacles à la croissance qui amène les fruits à maturité dans la vie du croyant.

Luc 8:14 Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité.

 

Le fruit est aussi identifié à son cep, ainsi que sa nature.

Luc 6:43 Ce n’est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit. 44 Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l’on ne vendange pas des raisins sur des ronces.

 

 

Mourir à soi pour porter beaucoup du fruit.

Jean 12:24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

 

La nature des fruits que nous devons porter en Christ.

 

Galates 5:22 Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance... 

 

Éphésiens 5:9 Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte debonté, de justice et de vérité.

 

Philippiens 1:11 remplis du fruit de justice qui est par Jésus–Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

Jacques 3:18 Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix.

 

La correction et le châtiment divin c'est une sorte d' émondage en vue d'un fruit paisible

Hébreux 12:11 Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie ; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.

 

 

Les dons en vue des fruits.

Philippiens 4:17 Ce n’est pas que je recherche les dons ; mais je recherche le fruit qui abonde pour votre compte.

 

Notre louange est un fruit qui procède de notre cœur pour notre Dieu-Elohim.

Hébreux 13:15 Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est–à–dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.

 

2 Jean 1:8 Prenez garde à vous–mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.

 

Apocalypse 22:2 Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.

 

 

 

3 Vous êtes déjà nets, à cause de la parole que je vous ai annoncée.

 

Romains 6:17 Mais grâces soient rendues à Dieu, de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine qui vous a été donnée. 18 Or, ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. 19 Je parle suivant l’usage des hommes, à cause de l’infirmité de votre chair. En effet, de même que vous avez livré vos membres pour servir à l’impureté et à l’injustice pour l’iniquité, ainsi livrez–les maintenant comme esclaves à la justice pour la sainteté. 20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l’égard de la justice. 21 Quel fruit retiriez–vous donc alors des choses dont vous avez honte présentement ? Car leur fin est la mort. 22 Mais maintenant affranchis du péché et esclaves de Dieu, vous en retirez pour fruit la sainteté, et pour fin la vie éternelle ;

 

Nous allons terminer la première partie de cette étude avec le fait que les sarments , ( les croyants ) nous ne pouvons pas porter de fruit sans demeurer en Yeshoua c'est à dire attaché au cep.

 

4 Demeurezen moi, et moi, je demeureraien vous. Comme le sarment ne peut porter du fruitde lui–même, s’il ne demeureau cep, vous non plus, si vous ne demeurezen moi.5 Je suis le cep, et vous les sarments. Celui qui demeureen moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit ; car sans moi, vous ne pouvez rien faire.6 Si quelqu’un ne demeurepas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il sèche ; puis on ramasse les sarments et on les jette au feu, et ils brûlent.7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurenten vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez.

 

Dieu-Elohim est glorifié si nous portons beaucoup de fruit en son Fils.

8 Mon Père sera glorifié, si vous portez beaucoup defruit, et vous serez mes disciples.

 

9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés ; demeurez dans mon amour. 10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme j’ai gardé les commandementsde mon Père, et je demeuredans son amour. 11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous amour, et que votre joie soit accomplie. 12 Mon commandement, c’est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13 Nul n’a un plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis. 14 Vous serez mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que son maître fait, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai entendu de mon Père.

 

Choisis par Yéshoua pour porter du fruit durable en son Nom.

16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis, et qui vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit soit permanent ; et que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. 17 Ce que je vous commande, c’est de vous aimerles uns les autres.

 

 

Nous poursuivrons notre étude dans le prochain blog avec le 3 autres mots-clé : demeurer , commandement , aimer

 

1 Jean 1:1 Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie ; 2 (Car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue, et nous en rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père, et qui s’est manifestée à nous). 3 Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous ayez communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec Jésus–Christ son Fils.

19 octobre 2012 5 19 /10 /octobre /2012 09:10

Dans la dernière partie de sa lettre Paul poursuis ses recommandations comportementales à avoir à l'endroit des autorités, toujours avec le soucis d'être prêts à toute bonne œuvre. J'en profite ici pour souligner l'importance que notre foi et notre connaissance de Dieu-Elohim doivient être accompagnées d’œuvres bonnes.

Avant d'aborder la suite prenons deux passages qui semblent se contredire mais qui ne s'opposent pas.

 

Romains 2 : 19 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. 20 Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché. 21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, 22 justice de Dieu par la foi en Jésus–Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction. 23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; 24 et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus–Christ. 25 C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis–je, 26 de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. 27 Où donc est le sujet de se glorifier ? Il est exclu. Par quelle loi ?Par la loi des œuvres ? Non, mais par la loi de la foi. 28 Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi. 29 Ou bien Dieu est–il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l’est–il pas aussi des païens ? Oui, il l’est aussi des païens, 30 puisqu’il y a un seul Dieu, qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis. 31 Anéantissons–nous donc la loi par la foi ?Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi. 1 Que dirons–nous donc qu’Abraham, notre père, a obtenu selon la chair ? 2 Si Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier, mais non devant Dieu. 3 Car que dit l’Ecriture ? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. 4 Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est imputé, non comme une grâce, mais comme une chose due ; 5 et à celui qui ne fait point d’œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l’impie, sa foi lui est imputée à justice. 6 De même David exprime le bonheur de l’homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres: 7 Heureux ceux dont les iniquités sont pardonnées, Et dont les péchés sont couverts ! 8 Heureux l’homme à qui le Seigneur n’impute pas son péché ! 9 Ce bonheur n’est–il que pour les circoncis, ou est–il également pour les incirconcis ? Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham.

 

Jacques 2:18 Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi ; et moi, j’ai les œuvres. Montre–moi ta foi sans les œuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes œuvres.

Jacques 2:20 Veux–tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?

Jacques 2:26 Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte.

 

Les écrits de Paul et Jacques ne sont pas contradictoires, ils se rejoignent pour notre bonne compréhension en ce qui concerne la foi et les œuvres.

 

Si nous plaçons les œuvres avant la foi et la grâce nous sommes dans l'erreur. De même si les œuvres ne suivent pas la foi, cette dernière est vaine et nous sommes encore dans l'erreur.

 

Aucune œuvre ne pourra nous faire acquérir le salut, seul le sacrifice de Yeshoua nous ouvre par grâce l'accès à la vie éternelle. Une fois, gracié, nous devons produire des fruits correspondants à notre foi que nous professons en Dieu-Elohim et Yeshoua.

 

D'ailleurs, Paul confirme son accord avec Jacques dans les versets ci-dessous.

 

Tite 3 : 1 Avertis–les d’être soumis aux princes et aux magistrats, de leur obéir, d’être prêts à toute bonne œuvre ; 2 De ne médire de personne, de n’être point querelleurs, d’être modérés, et de montrer une parfaite douceur envers tous les hommes. 3 Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, assujettis à des passions et à des voluptés diverses, vivant dans la malice et dans l’envie, dignes de haine, et nous haïssant les uns les autres.

 

4 Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, 5 Non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint–Esprit, 6 Qu’il a répandu avec richesse sur nous, par Jésus–Christ notre Sauveur ;7 Afin que, justifiés par sa grâce, nous fussions héritiers de la vie éternelle selon notre espérance.

 

8 Cette parole est certaine, et je veux que tu établisses fortement ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à pratiquer les bonnes œuvres ; voilà les choses qui sont bonnes et utiles aux hommes.

 

Ce qu'il faut éviter est clairement défini.

9 Mais évite les questions folles, les généalogies, les contestations et les disputes touchant la loi ; car elles sont inutiles et vaines.

 

Le verset qui suit est plus qu'une recommandation apostolique, mais un ordre.

 

10 Éloigne–toi de l’homme hérétique, après l’avoir averti une première et une seconde fois ; 11 Sachant qu’un tel homme est perverti, et qu’il pèche, en se condamnant lui–même.

Nous avons du mal à suivre cet ordre pensant que nous ne devons pas juger qui que ce soit. A cause de faux enseignements sur le jugement, cela nous a forgé un comportement erroné où nous nous interdisons de juger surtout les « pasteurs » les anciens. Ne nous étonnons pas de subir passivement tous leurs abus et dérèglements. Nous devons juger de tout et avoir un bon discernement pour pouvoir passer à l'action et nous éloigner de telles personnes.

 

Maintenant quelques recommandations pratiques et fraternelles très importantes.

Je pense que les bonnes œuvres commencent par la communauté des saints. Nous devons apprendre à libérer nos finances entre-nous d'abord avant que cela s'étende à l'extérieur. Lorsque nous commençons à manifester de l'amour et de la libéralité pour les plus démunis autour de nous, nous commençons à contribuer à l'expansion du royaume de Dieu-Elohim.

C'est en nous voyant vivre en nous soutenant mutuellement et partageant nos biens que notre amour se manifestera aux gens qui nous entourent. C'est aussi simple que cela.

 

1 Jean 4:16 Pour nous, nous avons connu et cru l‘amour que Dieu a pour nous : Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l'amour, demeure en Dieu et Dieu en lui.

Jean 13: 34 Je vous donne un commandement nouveau ; c’est que vous vous aimiez les uns les autres ; 35 C‘est à ceci que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres.

 

 

12 Lorsque j’enverrai Artémas, ou Tychique vers toi, hâte–toi de venir auprès de moi à Nicopolis ; car j’ai résolu d’y passer l’hiver. 13 Reconduis avec soin Zénas, le docteur de la loi, et Apollos, en sorte que rien ne leur manque. 14 Et que les nôtres apprennent aussi à faire de bonnes œuvres, dans les besoins pressants, afin qu’ils ne demeurent pas sans fruit. 15 Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. La grâce soit avec vous tous ! Amen.

 

 

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 15:21

Dans cette deuxième partie de sa lettre, Paul va exhorter Tite à enseigner et se conformer à la saine doctrine.

Pour moi, la saine doctrine est celle de Dieu-Elohim, notre Père dont Yeshoua n'a fait que promouvoir en nous les redonnant.

Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même, mais le Père qui demeure en moi, fait lui–même les œuvres que je fais.

Tite 2 : 1 Pour toi, enseigne les choses qui sont conformes à la saine doctrine.

 

Paul exhorta aussi un autre jeune serviteur Timothée en lui expliquant que la doctrine a trait à la Parole de Dieu-Elohim.

 

1 Timothée 1 3 Comme je t’exhortai, lorsque je partis pour la Macédoine, à demeurer à Éphèse, pour recommander à certaines personnes de ne pas enseigner une doctrine étrangère, 4 Et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui engendrent des disputes, plutôt quel’édification en Dieu, par la foi, ( comment ? Sinon que la la Parole de Dieu )je t’y exhorte encore. 5 Le but du commandement, c’est la charité ( l'amour Celui qui aime accomplit la loi de Dieu-Elohim ) , qui procède d’un cœur pur, et d’une bonne conscience, et d’une foi sincère.6 Quelques–uns s’en étant détournés, se sont égarés dans de vains discours ( de faux enseignements) ; 7 Prétendant être docteurs de la loi, quoiqu’ils n’entendent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils donnent comme certain. 8 Or, nous savons que la loi est bonne pour celui qui en fait un usage légitime,( qui la met en pratique ) 9 Et qui sait que la loi a été établie, non pas pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, pour les impies et les pécheurs, pour les gens sans religion et les profanes, pour les meurtriers de père et de mère, et les homicides,10 Pour les fornicateurs, les abominables, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, ( enfin de compte à tout ce qui est mal et qui vient d'être cité) 11 Conformément au glorieux Évangile du Dieu bienheureux, dont la dispensation m’a été confiée.

 

Ce que Paul dit concernant la saine doctrine, c'est qu'elle sera délaissée au profit de choses prêchées par de faux docteurs qui feront illusion et plairont. C'est ce qu'on fait les rabbins juifs, ils sont aller plus loin que ce que Dieu-Elohim a dit.

 

2 Jean 1:9 Quiconque est transgresseur et ne demeure pas dans la doctrine de Christ, n‘a point Dieu. Celui qui demeure dans la doctrine de Christ, a et le Père et le Fils.

 

2 Timothée 4:3 Car il viendra un temps où les hommes ne souffriront point la saine doctrine, mais où, désireux d’entendre des choses agréables, ils s’amasseront des docteurs selon leurs convoitises,

 

Dans le début de sa lettre Paul souligne que l'évêque doit être irrépréhensible avec une longue liste de critères qualifiants l'économe de Dieu. Il dit entre autre qu'il doit être attaché à la véritable doctrine pour être capable, d’exhorter, selon cette doctrine et de convaincre ceux qui s’y opposent.

 

Ensuite Paul va décrire les encouragements que Tite devra donner successivement aux vieillards, aux femmes âgées, aux jeunes hommes, aux serviteurs toujours dans le souci du respect de la pureté de saine doctrine de Dieu-Elohim notre sauveur. Honorer la saine doctrine c'est faire le bien en pratiquant la parole de Dieu-Elohim notre Père

 

2 Que les vieillards soient sobres, graves, prudents, sains dans la foi, dans la charité, dans la patience.

 

3 Que les femmes âgées aient de même l’extérieur qui convient à la sainteté ; qu’elles ne soient ni médisantes, ni sujettes aux excès du vin ; qu’elles enseignent le bien ;4 Afin qu’elles apprennent aux jeunes à aimer leurs maris, à aimer leurs enfants ; 5 A être sages, chastes, à garder la maison ; à être bonnes, soumises à leurs maris ; afin que la parole de Dieu ne soit point calomniée.

 

6 Exhorte de même les jeunes hommes à être sages, 7 Donnant toi–même en toutes choses l’exemple des bonnes œuvres, par la pureté de la doctrine et la gravité,8 Une parole saine, irréprochable, afin que les adversaires soient confondus, n’ayant aucun mal à dire de vous.

 

9 Exhorte les serviteurs à être soumis à leurs maîtres, à leur complaire en toutes choses, à n’être point contredisants ;10 A ne rien détourner, mais à montrer une entière fidélité, afin de faire honorer en toutes choses la doctrine de Dieu notre Sauveur.

 

Nous devons être zélés pour le bien et le bonnes œuvres.

11 Car la grâce de Dieu, pour le salut de tous les hommes, a été manifestée ; ( en Yeshoua)

12 Et elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre, en ce présent siècle, dans la tempérance, dans la justice, et dans la piété ; 13 En attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus–Christ, ( la bonne traduction : la manifestation de la gloire du grand Dieuetde notre Sauveur Jésus–Christ LSG cf dans l'article suivant l'aparté sur les problèmes de traduction. http://nikkos.over-blog.fr/article-rempli-conduit-revetu-de-l-esprit-de-dieu-110964620.html),14 qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier, et de se former un peuple particulier, zélé pour les bonnes œuvres.

 

Paul pose un point d'orgue à la fin de ce chapitre en donnant à Tite trois recommandations que nous pouvons retenir et nous approprier : enseigner, exhorter, reprendre ou corriger.

 

15 Enseigne ces choses, exhorte, et reprends avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.

 

Voir mes autres articles sur la saine doctrine :

http://nikkos.over-blog.fr/article-la-doctrine-de-christ-107346891.html

http://nikkos.over-blog.fr/article-la-saine-doctrine-45118614.html

http://nikkos.over-blog.fr/article-la-saine-doctrine-2-eme-partie-46398635.html

http://nikkos.over-blog.fr/article-la-saine-doctrine-3eme-partie-46600546.html

http://nikkos.over-blog.fr/article-confession-de-foi-pour-un-bon-credo-et-une-saine-doctrine-91883819.html

 

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 14:34

Tite 1 1 Paul, serviteur de Dieu,et apôtre de Jésus–Christ pour la foi des élus de Dieu, et pour la connaissance de la vérité, qui est selon la piété, 2 En vue de l’espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne peut mentir, a promise avant les temps éternels ; 3 Et qu’il a manifestée en son temps par sa parole, dont la prédication m’a été confiée, selon l’ordre de Dieu notre Sauveur,

 

Cette lettre de Paul est adressée à Tite, elle commence par une longue salutation apostolique qui situe Paul en tant que serviteur de Dieu et d'apôtre de Yeshoua. Cela en vue de l'édification des élus selon la pré-science de Dieu-Elohim, pour la connaissance de la vérité et l'acquisition de la vie éternelle. Il précise au verset 3 que cette vérité nous a été manifestée par sa Parole dont Yeshoua a été le porte parole et dont lui : Paul a été chargé d'annoncer selon l'ordre d'Elohim notre sauveur.

 

Ici, encore pas de confusion possible Paul est serviteur de Dieu et de Jésus-Christ ( Yeshoua ha mashiah est cité après Dieu et il n'y a pas d'espace pour une autre interprétation. Paul est d'abord serviteur de Dieu-Elohim avant d'être l'apôtre de celui qu'Il (Elohim) a envoyé pour nous sauver. En cela Yeshoua est le sauveur «  son nom veut dire Dieu sauve et non Jésus sauve. Dans l'histoire du peuple de Dieu, c'est Dieu-Elohim qui a sauvé Son peuple par l'entremise de Moîse. Dieu-Elohim a utilisé cet homme pour le libérer de la main de pharaon. En ce sens Moïse fût un sauveur pour les israélites, mais c'est Dieu qui est l'instigateur de ce processus du salut. C'est exactement la même chose pour Yéshoua. La différence est que Yeshoua est le Fils de Dieu venu d'en-haut et qu'il est non seulement le sauveur d'Israël mais de tous les peuples de la terre. Il est le sauveur du monde, non seulement des juifs mais aussi des païens. »)

 

Ephésiens 2 : 11 C’est pourquoi, souvenez–vous que vous, qui étiez autrefois Gentils en la chair, et qui étiez appelés incirconcispar ceux qu’on appelle circoncis dans la chair par la main de l’homme, 12 Vous étiez en ce temps–là sans Christ, séparés de la république d’Israël, étrangers par rapport aux alliances de la promesse, n’ayant point d’espérance, et sans Dieu dans le monde.13 Mais maintenant, en Jésus–Christ, vous qui étiez autrefois éloignés, vous êtes rapprochés par le sang de Christ. 14 Car c’est lui ( Yeshoua ) qui est notre paix, lui qui des deux peuples n’en a fait qu’un, en abattant le mur de séparation ; 15 Ayant détruit en sa chair l’inimitié, la loi des préceptes, laquelle consistait en ordonnances ; afin qu’il formât en lui–même des deux un seul homme nouveau, après avoir fait la paix ; 16 Et qu’en détruisant lui–même l’inimitié, il réconciliât avec Dieu, par la croix, les uns et les autres en un seul corps.

 

Tite est le disciple de Yershoua que Paul a missionné auprès des assemblées de l'ïle de Crète pour rétablir les croyants dans la saine doctrine.

 

4 A Tite, mon vrai fils dans notre commune foi : Grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père, et du Seigneur Jésus–Christ notre Sauveur !

Ici , l'apôtre parle de Tite comme son vrai fils dans notre foi commune en notre Seigneur Yeshoua qui nous dit de croire en Elohim, mais aussi en lui.

 

Jean 14:1 Que votre cœur ne se trouble point ; croyez en Dieu ( Elohim), croyez aussi en moi (Yeshoua).

 

1 Thessaloniciens 2:13 C’est pourquoi aussi, nous ne cessons de rendre grâces à Dieu de ce que, recevant de nous la parole de Dieu que nous prêchons, vous avez reçu, non une parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, la parole de Dieu, qui agit avec efficacité en vous qui croyez.

 

1 Pierre 1:21 Qui, par lui ( Christ ), croyez en Dieu, qui l’a( Yeshoua ) ressuscité des morts, et l’a glorifié,( Yeshoua ) afin que votre foi et votre espérance fussent en Dieu.( Dieu-Elohim)

 

Paul exprime aussi son implication avec Tite dans l’œuvre de Dieu en parlant de « notre foi commune », il se positionne au même rang que son fils spirituel dans le service de Yeshoua.

Cette pensée « d'être ouvrier avec Dieu » fait énormément défaut dans l'Eglise. Beaucoup ne se sentent pas concernés pensant à tort que le service de Dieu n' appartient qu'aux professionnels de la prédication dans les assemblées. Nous devons servir Dieu dans tout ce que nous faisons, que ce soit dans notre famille, dans toutes nos activités, y compris dans notre travail séculier. D'ailleurs, ces prédicateurs du dimanche ont de la suffisance et se sentent supérieurs aux autres à cause de l'emprise qu'ils ont sur les autres à cause de la prestation du dimanche. Dans le corps de Christ on donne souvent plus d' importance à la connaissance, à l'éloquence et à l'érudition qu'à tout le reste, c'est dommage ! Surtout quand on marque plus d'intérêt à cette connaissance qu'à l'obéissance, ou à la sanctification.

 

1 Samuel 16 7 Mais l’Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son visage, ni à la grandeur de sa taille ; car je l’ai rejeté. L’Éternel ne regarde point à ce que l’homme regarde ; l’homme regarde à ce qui paraît aux yeux ; mais l’Éternel regarde au cœur.

 

 

Nous sommes toutes et tous destinés à être ouvrier avec Dieu-Elohim.

1 Corinthiens 3:9 Car nous sommes ouvriers avec Dieu ; vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu.

 

3 Jean 1:8 Nous devons donc recevoir de telles personnes, afin de devenir ouvriers avec eux pour la vérité.

 

Il l'a laissé en Crète pour une mission bien précise. Cette esprit de subordination chez Tite est à noter. Ce que j'ai constaté c'est que très peu de croyants sont prêts à obéir et à se soumettre à à des directives dans les assemblées. Cela ne semble pas être courant, l'esprit de soumission aux aînés semble avoir perdu sa raison d'être, l'esprit naturel de l'homme a repris ses droits. L'esprit d'indépendance, insoumission, individualisme s'y exprime librement.

 

5 La raison pour laquelle je t’ai laissé en Crète, c’est afin que tu achèves de mettre en ordre ce qui reste à régler, et que tu établisses des anciens dans chaque ville, suivant que je te l’ai ordonné,

Les conditions requises pour le service en tant qu'anciens ( des hommes qui veillent sur les autres ) sont très claires : ils doivent être « irrépréhensible » . ( Je fais de suite ici une remarque importante. Il s'agit d'une ordonnance, plutôt même une recommandation de Paul et non un commandement de Yeshoua. Cette recommandation de Paul n'est pas dénuée de sens, mais force de constaté que l'imperfection de la nature humaine rend plutôt rare ceux et celles qui sont totalement irrépréhensibles. )

6 S’il s’y trouve quelqu’un qui soitirrépréhensible, mari d’une seule femme,ayant des enfants fidèles,qui ne soient pas accusés de dérèglement,ni d’insubordination.

Paul rentre dans le détail et la précision en commençant par ce qu'un ancien ne doit pas être.

7 Car il faut que l’évêque soit irrépréhensible, comme économe (*) Dieu; qu’il ne soit ni présomptueux, ni coléreux, ni adonné au vin, ni violent, ni porté au gain déshonnête ;

Voilà maintenant les critères de sélection pour prétendre à cette charge.

8 Mais, au contraire, hospitalier, aimant les gens de bien,( pas les truands, les voleurs et +++, sauf lorsqu'ils se repentent et changent d'attitude )prudent, juste, saint, tempérant, 9 Attaché à la véritable doctrine qui doit être enseignée, afin qu’il soit capable, tant d’exhorter, selon la saine doctrine, que de convaincre ceux qui s’y opposent.

 

L'apôtre Paul va faire allusion aux religieux d'origine juive qui sont en partie les initiateurs des problèmes rencontrés dans la communauté des croyants et que Tite doit résoudre.

10 Il y a, en effet, principalement parmi ceux de la circoncision ( donc lesjuifs ) indisciplinés, de vains discoureurs et d’imposteurs, auxquels il faut fermer la bouche ;11 ( ce sont des mauvais enseignants ) qui pervertissent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qui ne convient pas.( probablement qui se font payer pour leurs enseignements, ils sont nombreux dans les temps que nous vivons )

 

12 Quelqu’un d’entre eux, leur propre prophète, a dit : Les Crétois sont toujours menteurs ; de méchantes bêtes, des ventres paresseux. 13 Ce témoignage est véritable. Pour cette raison, reprends–les sévèrement, afin qu’ils deviennent sains dans la foi, ( cela se voit de moins en moins à cause du clientélisme des offrandes et des dîmes qui font bouillir la marmite ecclésiale. Pas tous je précise mais ils sont nombreux )

 

Paul maintenant parlent au verset 14 de ceux qui s'attachent aux fables judaïques et aux ordonnances des hommes, un ami m'a expliqué en quoi consistaient ces fables judaïques. Il s'agissait de rajouts à la Torah, des commentaires imagés que les rabbins faisaient et qui à force d'exagérations détournaient le sens originel des textes écrits.

14 Et ne s’attachent pas aux fables judaïques, ni aux ordonnances des hommes qui se détournent de la vérité.

 

Proverbes 30 N’ajoute rien à ses paroles, de peur qu’il ne te reprenne, et que tu ne sois trouvé menteur.

 

Deutéronome 4:2 Vous n’ajouterez rien à la parole que je vous prescris, et vous n’en diminuerez rien ; afin d’observer les commandements de l’Éternel, votre Dieu, que je vous prescris.

 

Deutéronome 12:32 Vous aurez soin de faire tout ce que je vous commande : Tu n’y ajouteras rien, et tu n’en retrancheras rien.

 

Maintenant, l'apôtre va parler de ces personnes infidèles dont  l'esprit et à la conscience souillés et qui font belles figures mais qui agissent en ennemi de la croix et de Yeshoua. Ce ne sont pas des intouchables qui peuvent nous faire avaler et accepter n'importe quoi. Nous devons être des personnes averties avec un jugement sain.

15 Tout est pur, il est vrai, pour ceux qui sont purs ; mais rien n’est pur pour les impurs et les infidèles ; au contraire, et leur esprit et leur conscience sont souillés. 16 Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d’aucune bonne œuvre.

 

 

Romains 1:1 Paul, serviteur de Jésus–Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l’Évangile de Dieu,

 

Jude 1:1 Jude, serviteur de Jésus–Christ, et frère de Jacques, à ceux qui sont appelés, qui ont été sanctifiés en Dieu le Père, etgardés par Jésus–Christ.

 

 

(*) ..7 Car il faut que l’évêque soit irrépréhensible, comme économe de Dieu ;

oikonomos oikonomov économe, trésorier, dispensateur, administrateur; les apôtres et autres enseignants, évêques, et surveillants Chrétiens

oikos :maison,temple, famille, maison de Dieu, tabernacle, famille de Dieu assemblée: église

nomos : vient du mot primaire ‘nemo’ (partager, pour nourriture ou pâturage pour animaux

 

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens