Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 16:09

Les songes, les visions et les rêves sont les canaux de communication célestes que notre  Père utilise pour nous aider à marcher dans son Esprit. C’est par le souffle de son Esprit qu’il nous conduit dans ses voies et ses plans. Les songes, les visions et les rêves sont des révélations de Dieu que nous pouvons assimiler à des coups de pouces divins pour nous faire progresser dans sa connaissance de sa personne mais aussi des choses à venir concernant l’Eglise.             

Joël 2 : 27  Vous saurez que je suis au milieu d’Israël ; que moi, l’Éternel, je suis votre Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre ; et mon peuple ne sera plus jamais confus.28  Et il arrivera, après ces choses, que je répandrai mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront ; vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions. 29  Et même sur les serviteurs et sur les servantes, en ces jours–là, je répandrai mon Esprit.

Jean 3 : 8  Le vent souffle où il veut ; et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va. Il en est de même de tout homme qui est né de l’esprit. 

Ces manifestations peuvent marquer, un individu mais aussi une génération. Cela nous fait entrer dans notre destinée et les œuvres que Dieu a préparées d’avances pour ses enfants. L’histoire du peuple de Dieu et de l’Eglise est jalonnée de petits coups de pouces divins qui les font avancer dans les temps et les saisons de Dieu. Etonnement, ces d’éclairages divins semblent à prime abord voilés à l’intelligence naturelle. Voilà pourquoi elles  nécessitent une interprétation, une explication de l’Esprit pour en avoir une saine compréhension. 

Pourquoi et comment ? Parce que Dieu donne l’intelligence et révèle toujours ses plans à celui ou celle qui est au bénéfice de cette manifestation ainsi que son interprétation. Lorsque celle-ci est expliquée le voile est levé, ainsi les enfants de Dieu abreuvés du même Esprit peuvent la recevoir et avoir la même conviction que Dieu leurs aura parlés. 

Joseph, le rêveur de Dieu va être l’instrument de la volonté de Dieu. Par lui, va  s’accomplir le plan insondable de Dieu. Vendu par ses frères et emmené dans une terre étrangère Dieu va l’élever au plus haut rang dans le royaume de Pharaon. Ses visions se réaliseront malgré l’opposition de proches qui reconnaîtront la main de Dieu qui changea le mal en bien. 

Genèse 37 : 5  Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.6  Il leur dit : Ecoutez donc ce songe que j’ai eu ! 7  Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs ; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l’entourèrent et se prosternèrent devant elle. 8  Ses frères lui dirent : est–ce que tu règneras sur nous ? Est–ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles. 9  Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit : j’ai eu encore un songe ! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. 10  Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit : que signifie ce songe que tu as eu ? Faut–il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi ? 

Genèse 45 : 26  Ils lui dirent : Joseph vit encore, et même c’est lui qui gouverne tout le pays d’Egypte. Mais le cœur de Jacob resta froid, parce qu’il ne les croyait pas. 27  Ils lui rapportèrent toutes les paroles que Joseph leur avait dites. Il vit les chars que Joseph avait envoyés pour le transporter. C’est alors que l’esprit de Jacob, leur père, se ranima ; 28  et Israël dit : C’est assez ! Joseph, mon fils, vit encore ! J’irai, et je le verrai avant que je meure.

Genèse 46 : 1  Israël partit, avec tout ce qui lui appartenait. Il arriva à Beer–Schéba, et il offrit des sacrifices au Dieu de son père Isaac. 2  Dieu parla à Israël dans une vision pendant la nuit, et il dit : Jacob ! Jacob ! Israël répondit : Me voici ! 3  Et Dieu dit : Je suis le Dieu, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Egypte, car là je te ferai devenir une grande nation. 4  Moi–même je descendrai avec toi en Egypte, et moi–même je t’en ferai remonter ; et Joseph te fermera les yeux. 5  Jacob quitta Beer–Schéba ; et les fils d’Israël mirent Jacob, leur père, avec leurs enfants et leurs femmes, sur les chars que Pharaon avait envoyés pour les transporter. 6  Ils prirent aussi leurs troupeaux et les biens qu’ils avaient acquis dans le pays de Canaan. Et Jacob se rendit en Egypte, avec toute sa famille. 7  Il emmena avec lui en Egypte ses fils et les fils de ses fils, ses filles et les filles de ses fils, et toute sa famille. 

La vie de Joseph une vie conduite par des rêves qui se sont réalisés. 

Genèse 41:25  Joseph dit à Pharaon : Ce qu’a songé Pharaon est une seule chose ; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu‘il va faire…

Genèse 41:37  Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs.: 38  Et Pharaon dit à ses serviteurs : Trouverions–nous un homme comme celui–ci, ayant en lui l’esprit de Dieu ?:39  Et Pharaon dit à Joseph : Puisque Dieu t’a fait connaître toutes ces choses, il n’y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi…:41  Pharaon dit à Joseph : vois, je te donne le commandement de tout le pays d’Egypte. 42  Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph ; il le revêtit d’habits de fin lin, et lui mit un collier d’or au cou. 

L’intelligence spirituelle et la sagesse de Daniel données par Dieu marquèrent son époque de  pour que s’accomplissent la volonté de Dieu dans présent et futur de l’histoire des hommes.

Daniel 1:17  Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse ; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes.

Daniel 2:19  Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux.20  Daniel prit la parole et dit : Béni soit le nom de Dieu, d’éternité en éternité ! A lui appartiennent la sagesse et la force

Daniel 2:24  Après cela, Daniel se rendit auprès d’Arjoc, à qui le roi avait ordonné de faire périr les sages de  ; il alla, et lui parla ainsi: Ne fais pas périr les sages de  ! Conduis–moi devant le roi, et je donnerai au roi l’explication. 25  Arjoc conduisit promptement Daniel devant le roi, et lui parla ainsi : J’ai trouvé parmi les captifs de Juda un homme qui donnera l’explication au roi.26  Le roi prit la parole et dit à Daniel, qu’on nommait Beltschatsar : Es–tu capable de me faire connaître le songe que j’ai eu et son explication ? 27  Daniel répondit en présence du roi et dit : Ce que le roi demande est un secret que les sages, les astrologues, les magiciens et les devins, ne sont pas capables de découvrir au roi 

Daniel 2:46  Alors le roi Nebucadnetsar tomba sur sa face et se prosterna devant Daniel, et il ordonna qu’on lui offrît des sacrifices et des parfums.47  Le roi adressa la parole à Daniel et dit : En vérité, votre Dieu est le Dieu des dieux et le Seigneur des rois, et il révèle les secrets, puisque tu as pu découvrir ce secret.  

Le livre des actes des apôtres nous relate deux coups de pouce divins qui vont préparer les mentalités juives et non juives de l’Eglise naissante à une nouvelle mutation et une nouvelle étape du plan de Dieu : le salut du peuple élu étendu aux païens.

Souvent nous parlons de la marche chrétienne mais celle-ci devrait plus être assimilée à une progression où nous suivons Dieu dans ce qu’il entreprend dans le temps et les saisons. Ainsi nous avançons par l’Esprit à l’image de la nuée et de la colonne de feu guidant tour à tour le peuple juif dans le désert. Dieu parle et les choses sont ou viennent à la réalité.

Ici, Dieu va intervenir par la conjugaison d’une double vision céleste, celle de Corneille et ensuite celle de Pierre à Joppé. Ces visions vont contribuer au changement de mentalité de Pierre le juif pour le faire évoluer et entrer dans une nouvelle étape du plan de Dieu. Dieu allait étendre sa bénédiction aux païens et pour cela il devait changer la façon de penser de son serviteur. 

1 Pierre 10 : 3  Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit : Corneille ! 4  Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit : qu’est–ce, Seigneur ? Et l’ange lui dit : tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu, et il s’en est souvenu.5  Envoie maintenant des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ; 6  il est logé chez un certain Simon, corroyeur, dont la maison est près de la mer.7  Dès que l’ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs, et un soldat pieux d’entre ceux qui étaient attachés à sa personne ;8  et, après leur avoir tout raconté, il les envoya à Joppé. 9   Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. 10  Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase. 11  Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre, 12  et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel. 13  Et une voix lui dit : lève–toi, Pierre, tue et mange. 14  Mais Pierre dit : non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.15  Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.16  Cela arriva jusqu’à trois fois ; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel. 17  Tandis que Pierre ne savait en lui–même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant informés de la maison de Simon, se présentèrent à la porte, 18  et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre. 19   Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent ; 20  lève–toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés. 21  Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes : Voici, je suis celui que vous cherchez ; quel est le motif qui vous amène ? 22  Ils répondirent : Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d’entendre tes paroles. 

Les visions de Dieu inspirent des hommes choisis de Dieu pour impacter et changer même la destinée de certaines nations. Ici c’est avec Saul de Tarse, qui deviendra Paul « le petit » de Dieu.

1 Corinthiens 1:27  Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ;

Toujours dans la réalisation de son plan pour étendre le salut de son peuple élu aux païens, Dieu va donner un nouveau coup de pouce divin pour amener le disciple Ananias à croire au changement qu’il voulait entreprendre avec Saul le persécuteur de l’Eglise. Je ne suis pas persuadé qu’ Ananias ait pris à ce moment la pleine mesure de l’importance qu’aller avoir   son obéissance et les conséquences induites de celle-ci pour les païens. 

Actes 5 : 10   Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision : Ananias ! Il répondit : Me voici, Seigneur ! 11  Et le Seigneur lui dit : Lève–toi, va dans la rue qu’on appelle la droite, et cherche, dans la maison de Judas, un nommé Saul de Tarse. (9–12) Car il prie, 12  et il a vu en vision un homme du nom d’Ananias, qui entrait, et qui lui imposait les mains, afin qu’il recouvrât la vue.13  (9–12) Ananias répondit : (9–13) Seigneur, j’ai appris de plusieurs personnes tous les maux que cet homme a faits à tes saints dans Jérusalem ; 14  et il a ici des pouvoirs, de la part des principaux sacrificateurs, pour lier tous ceux qui invoquent ton nom. 15  Mais le Seigneur lui dit : Va, car cet homme est un instrument que j’ai choisi, pour porter mon nom devant les nations, devant les rois, et devant les fils d’Israël ; 16  et je lui montrerai tout ce qu’il doit souffrir pour mon nom. 17  Ananias sortit ; et, lorsqu’il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant: Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint–Esprit.18  Au même instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé ; 19  et, après qu’il eut pris de la nourriture, les forces lui revinrent. Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas.20  Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. 21  Tous ceux qui l’entendaient étaient dans l’étonnement, et disaient : N’est–ce pas celui qui persécutait à Jérusalem ceux qui invoquent ce nom, et n’est–il pas venu ici pour les emmener liés devant les principaux sacrificateurs ? 22  Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas, démontrant que Jésus est le Christ. 

Daniel 7:1  La première année de Belschatsar, roi de , Daniel eut un songe et des visions de son esprit, pendant qu’il était sur sa couche. Ensuite il écrivit le songe, et raconta les principales choses. : 2  Daniel commença et dit : Je regardais pendant ma vision nocturne, et voici, les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer…:15  Moi, Daniel, j’eus l’esprit troublé au dedans de moi, et les visions de ma tête m’effrayèrent…28  Ici finirent les paroles. Moi, Daniel, je fus extrêmement troublé par mes pensées, je changeai de couleur, et je conservai ces paroles dans mon cœur. 

La révélation va se faire par étape avec des visions successives. Daniel 8:1  La troisième année du règne du roi Belschatsar, moi, Daniel, j’eus une vision, outre celle que j’avais eue précédemment…15  Tandis que moi, Daniel, j’avais cette vision et que je cherchais à la comprendre, voici, quelqu’un qui avait l’apparence d’un homme se tenait devant moi…:27  Moi, Daniel, je fus plusieurs jours languissant et malade ; puis je me levai, et je m’occupai des affaires du roi. J’étais étonné de la vision, et personne n’en eut connaissance.

Nous voyons que ces visions sont aussi accompagnées de souffrances physiques pas toujours explicables comme une sorte d’accouchement. 

Nous voyons que Daniel va puiser dans les écritures la lumière pour éclairer la vision.

Daniel 9:2  la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu’il devait s’écouler soixante–dix ans pour les ruines de Jérusalem, d’après le nombre des années dont l’Eternel avait parlé à Jérémie, le prophète.

Il va en trouver instruction pour que son intelligence puisse s’ouvrir.

Daniel 9:22  Il m’instruisit, et s’entretint avec moi. Il me dit : Daniel, je suis venu maintenant pour ouvrir ton intelligence. 

Daniel 10:1  La troisième année de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, qu’on nommait Beltschatsar. Cette parole, qui est véritable, annonce une grande calamité. Il fut attentif à cette parole, et il eut l’intelligence de la vision.2  En ce temps–là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil.

Les choses ne se reçoivent pas sans douleur et sans en payer le prix. 

Je laisse le soin à chacun de comprendre le processus que Dieu utilise pour faire avancer Daniel dans la révélation par étapes successives. 

Daniel 10:7  Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point, mais ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils prirent la fuite pour se cacher…11  Puis il me dit : Daniel, homme bien–aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens–toi debout à la place où tu es ; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu’il m’eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant. 12  Il me dit : Daniel, ne crains rien ; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens… 

Ici, celui qui interprétait aisément et si divinement les songes et les visions va maintenir secret ces paroles. Toutefois, il précise que tous ceux qui les liront verront leur connaissance augmenter. Je le crois. Plus nous nous approchons de l’échéance, plus nous aurons la révélation de ce que Dieu est en train d’accomplir dans les temps que nous vivons. Nous pouvons nous attendre à d’autres visions qui nous feront progresser dans les saisons de Dieu. 

Daniel 12:4  Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles, et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Plusieurs alors le liront, et la connaissance augmentera. 5  Et moi, Daniel, je regardai, et voici, deux autres hommes se tenaient debout, l’un en deçà du bord du fleuve, et l’autre au delà du bord du fleuve…9  Il répondit : Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. 

Matthieu 24:15  C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention ! 

Je voudrai finir avec la vision que Patrick Fontaine nous a partagée et expliquée lors du dernier Helikia. Pour moi, c’est quelque chose qui est du même acabit que tout ce que je viens de vous partager.

Cela fait maintenant cinq ans que le Seigneur nous a conduit vers différents ministères pour nous faire comprendre que ce message de la réforme était un message du temps présent.

Je suis donc venu à cette rencontre avec une forte attente. Je voulais avoir une réponse de Patrick concernant le futur de la réforme pour l’Eglise. Ma question était la suivante : la réforme, c’est super,c’est bien de la comprendre, de dénoncer ce qui ne va pas, mais quelle stratégie devons-nous avoir pour la vivre concrètement alors que nous sommes encore pour la plupart englués dans .  Il est vrai que nous pouvons toujours avoir une idée de ce que Dieu pourrait faire mais c’est lui la tête et le capitaine du corps spirituel qu’est son « Eglise ». 

La réponse est venue dans la vision elle-même qu’il nous a partagée et le texte de 1 Samuel 22 : 1  David partit de là et se réfugia dans la caverne d’Adoullam. Ses frères et toute sa famille l’apprirent et ils y descendirent vers lui. 2  Tous ceux qui se trouvaient dans la détresse, qui avaient des créanciers ou qui étaient mécontents, se rassemblèrent auprès de lui, et il devint leur chef. Il y eut avec lui environ quatre cents hommes. 

Je vais reprendre les éléments descriptifs de sa vision qui a changé au fur et à mesure de son déroulement.

La vision de départ : une cafetière vue du dessus avec des gouttes qui tombaient au centre du pot en faisant des petites ondes à chaque impact.

Cette vision va changer et la chose étrange ici est que ces cercles concentriques générés par l’impact des gouttes de café en s’écrasant au fond du pot en verre de la cafetière ne provoquaient plus un mouvement du centre vers l’extérieur mais de l’extérieur vers l’intérieur.

L’initiative du mouvement venait toujours du haut mais les effets concentriques des cercles se rapprochaient du centre. La vision durait pour que Patrick puisse bien appréhender tous les détails et lui prouver que ce qu’il voyait était inhabituel mais bien surnaturel.

Après la vision va montrer la même scène mais en coupe ou de profil. Le phénomène identique des gouttes venant toujours haut  provoquaient une sorte de cratère ou de geyser faisant toujours augmenter le centre.

D’un seul coup la vision encore se transforma. Le liquide se transforme en une sorte de  matière solide.  Maintenant à chaque impulsion venue du ciel une sorte de montagne apparaissait et grandissait.

La vision ensuite s’est élargie. Patrick continue à décrire sa vision et dit : « je pouvais apercevoir d’autres cercles concentriques venant toujours de l’extérieur et qui généraient de nouvelles petites montagnes.

De la matière solide étaient prise à l’extérieur renforçait chaque montagne.

« Ensuite, je remarquais que la montagne centrale grandissait au détriment de toutes les autres petites montagnes. Et la grande montagne du milieu devint une très grande montagne. »

« Tout cela est bizarre dit Patrick mais ce n’est pas tous les jours qu’on vit ce genre de chose. » Il précise : «  je regarder tout cela en tentant de chercher une explication ».

L’Esprit à ce moment là lui dit : « ce que tu as vu, le complément et la suite du texte que je t’ai donné dans 1 Samuel 22 :1à 2  où David poursuivi par Saül s’était réfugié dans la caverne d’Adullam, avec sa famille et sa bande. »

Incité par l’Esprit, Patrick s’est mis à l’ouvrage pour décrypter le fond du message divin en étudiant de prêt le texte.   Après vous connaissez la suite de l’enseignement et la clarté qui résulte. 

Ce que j’ai compris en ce qui me concerne par rapport à ma question : 

C’est que nous n’avons rien à faire. Dieu qui est aux commandes de ce mouvement de réforme. C’est Lui, l’initiateur des mouvements et l’instigateur des stratégies à mettre en œuvre dans ce mouvement de réforme. La forme que prendra cette réforme lui appartient.  Nous avons juste à suivre le mouvement,  en avançant je pense que nous aurons l’intelligence de ce nous allons vivre.

Les petites montagnes qui ensuite alimentent et forment ensuite la grande montagne sont de nombreux feux de réforme que Dieu suscite et qui ne sont pas encore connectés entre-eux. Dans de nombreux endroits dans le monde et dans notre pays existent des feux de réforme regroupant autour de Jésus des groupes d’hommes et de femmes qui ne trouvent plus leur compte dans le système des hommes de la babylone religieuse. Ils s’y trouvaient à l’étroit et amers après y avoir été trompés abusés.

Par une intervention céleste, ils vont se sentir attirés vers ces centres de vie et se sentir attirés inexorablement vers eux. Ils se rassembleront ensuite autour de « Celui » qui est l’auteur de ce rassemblement pour bâtir Son Eglise.

Les liens qui nous unissent les uns aux autres sont les liens de « l’alliance éternelle de Dieu. »

Ne sommes-nous pas en présence de cette véritable unité à laquelle tout enfant de Dieu aspire ? Celle que Dieu suscite lui-même. 

Jean 12:32  Et moi, quand j‘aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi. 

Retenons ceci : c’est Dieu qui imprime en notre esprit par Son Esprit les orientations et les stimulations de notre marche. Comment le fait-il ? Ils implantent en nous des bornes lumineuses sur notre route. Ces songes, ces visions et ces rêves sont ces petits coups de pouce divins. Dieu est l’instigateur de ces impulsions qui nous mettent en mouvement. Actes 17:28  car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être 

Rappel de la vision d’Ezéchiel 37 des ossements desséchés et de la conversation que le prophète a eu avec son Dieu…  

1   La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu d’une vallée pleine d’ossements. 2  Il me fit passer près d’eux tout autour ; et voici, ils étaient en fort grand nombre à la surface de cette vallée, et ils étaient complètement secs.3  Et il me dit : Fils de l’homme, ces os pourraient–ils revivre ? Je répondis : Seigneur Éternel, tu le sais.4  Alors il me dit : Prophétise sur ces os, et dis–leur : Os secs, écoutez la parole de l’Éternel. 5  Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel à ces os : voici, je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez. 6  Je vous donnerai des nerfs ; je ferai croître sur vous de la chair ; je vous couvrirai de peau, je mettrai l’esprit en vous, et vous vivrez, et vous saurez que je suis l’Éternel. 7  Je prophétisai donc, comme il m’avait été commandé ; et, dès que j’eus prophétisé, il se fit un bruit, et voici, un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres. 8  Je regardai, et voici, il se forma des nerfs sur eux ; il y crût de la chair, la peau les couvrit, mais il n’y avait point d’esprit en eux.9  Alors il me dit : prophétise à l’esprit, fils de l’homme ; prophétise et dis à l’esprit : Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Esprit, viens des quatre vents, et souffle sur ces tués, afin qu’ils revivent. 10  Je prophétisai donc, comme il m’avait été commandé, et l’esprit entra en eux, et ils revécurent, et se tinrent sur leurs pieds. C’était une fort grande armée. 11  Et il me dit : Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent : nos os sont devenus secs, notre espérance est perdue, c’en est fait de nous ! 12  C’est pourquoi prophétise, et dis–leur : Ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : Voici, j’ouvrirai vos tombeaux, et vous ferai remonter de vos tombeaux, ô mon peuple, et je vous ferai rentrer dans le pays d’Israël.13  Et vous saurez que je suis l’Éternel, quand j’ouvrirai vos tombeaux, et que je vous ferai remonter de vos tombeaux, ô mon peuple.14  Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous placerai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Éternel, j’ai parlé et agi, dit l’Éternel.

Toutes les fois que le mot Esprit est mentionné dans ce passage c’est le mot hébreu : « ruwach (roo'- akh » qui signifie  Esprit ou esprit, souffle, respiration, vent, cœur, haleine, animé, énergie de vie. 

Ephésiens 4:16  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui–même dans l’amour.

Colossiens 2:19  sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.  

La réforme de l’Eglise commence par nos cœurs et continue ensuite par ses structures, Jésus est à l’œuvre par son Esprit qui vit en nous. Ce n’est surtout pas nous ! Ces cercles qui se rapprochent du centre sont tous les vaillants hommes et héros de la foi oints de Dieu pour collaborer avec Christ à l’établissement de son royaume dans les derniers temps.  C’est Jésus lui-même la pierre d’angle, autour duquel sont attirés tous ces gens ordinaires qui vont s’élevaient pour former un corps, une équipe totalement bien unie extraordinaire.  

 

 

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:55

Je dis souvent que la denrée rare de la fin des temps est la foi. Toutefois, si cette foi n’est pas accompagnée par un esprit de sagesse et de révélation elle risque de s’étioler et d’être influencée par de fausses doctrines.

Ces dernières qui tentent en permanence de polluer notre très sainte foi et notre saine doctrine.

Nos erreurs et nos égarements proviennent exclusivement de notre méconnaissance des écritures.

Matthieu 22: 29  Jésus leur répondit : Vous êtes dans l‘erreur, parce que vous ne connaissez pas les Ecritures, ni quelle est la puissance de Dieu.

Les traditions ne sont rarement une bonne chose dans la Bible. Les traditions sclérosent notre foi et nous empêchent de nous ouvrir aux mouvements de l’Esprit de Dieu.

Marc 7: 5  Là–dessus les pharisiens et les scribes lui demandèrent : d’où vient que tes disciples ne suivent pas la tradition des anciens, et qu’ils prennent leur repas sans se laver les mains ? 6  Il leur répondit : hypocrites, Esaïe a bien prophétisé à votre sujet, quand il a dit : ce peuple m’honore des lèvres ; mais leur coeur est bien éloigné de moi.

7  Mais c’est en vain qu’ils m’honorent, enseignant des doctrines qui sont des commandements d’hommes. 8  Car, en abandonnant le commandement de Dieu, vous observez la tradition des hommes, lavant les pots et les coupes, et faisant beaucoup d’autres choses semblables. 9  Il leur dit aussi : vous annulez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition ;

Ici Jésus reprend les juifs, eux les défenseurs scrupuleux de la loi. Il leurs dit vous vous égarez dans une fausse obéissance qui met l’accent sur l’observance scrupuleuse des détails en oubliant l’essentiel de la loi.

Matthieu 23 : 23  Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites ! Parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qu’il y a de plus important dans la loi : le droit, la miséricorde et la fidélité ; c’est là ce qu’il fallait pratiquer sans laisser de côté le reste.24  Conducteurs aveugles ! Qui retenez au filtre le moucheron et qui avalez le chameau.25  Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites ! Parce que vous purifiez le dehors de la coupe et du plat, alors qu’en dedans ils sont pleins de rapine et d’intempérance.

Satan nous tient dans les ténèbres par les traditions. Voilà pourquoi nous devons comprendre que la sagesse et la révélation doivent être associées pour nous garder des erreurs.

Ephésiens 1 : 17  Afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus–Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et un esprit de révélation dans sa connaissance.

Seules la sagesse et la révélation nous préserveront de l’erreur. Etudions ces deux mots.

Révélation : c’est le dévoilement : apocalupsis (ap-ok-al'-oop-sis : apparaître, manifestation, éclairage, mise à nu, révélation d'une vérité, instruction concernant les choses inconnues auparavant, événements qui vont mettre en lumière des choses jusqu'ici cachées accessibles à tous, manifestation, apparence.

Lors d’un de ses enseignements,  Patrick  Fontaine a exprimé deux choses importantes. Cela concerne deux images véhiculées par deux personnages de la Bible qui illustrent parfaitement nos égarements. Je les lui emprunte pour les exploiter à ma sauce.

La première c’est « Agar » : c’est l’option que nous prenons lorsqu’on tente d’aider Dieu dans la réalisation de ses plans. C’est ce Sara fit en voulant accélérer la réalisation de la promesse. Par impatience et incrédulité elle poussa son mari vers sa servante pour assurer sa postérité.

La deuxième c’est « Ismaël » qui est lui est le produit et le résultat de nos efforts. Tous nos actes sans Dieu produisent Ismaël = Dieu entend. Dieu a entendu la révolte intérieure de Sara et a malgré tout exaucé son propre plan charnel mis en œuvre pour réaliser la promesse de Dieu. Ce n’était toutefois pas la volonté parfaite de Dieu.

1 Corinthiens 1:30  Or, c’est par Lui (Dieu) que vous êtes en Jésus–Christ, qui nous a été fait de la part de Dieu, sagesse, justice, sanctification et rédemption.;

Sagesse en grec sophia (sof-ee'-ah) : la sagesse, largeur et plénitude de l'intelligence; utilisée pour la connaissance, le savoir sous différents aspects divers et variés.

La sagesse qui appartient aux hommes qui possèdent des connaissances variées humaines et divines. La sagesse acquise par la vivacité et l'expérience, et accumulée dans les maximes et proverbes.

La science et l'érudition.

La capacité de pouvoir interpréter les songes et de toujours donner l'avis le plus sage.

L’intelligence démontrée par la découverte du sens de chiffres mystérieux, ou d'une vision.

L’adresse dans la direction des affaires.

La prudence dévote et convenable dans les relations avec ceux qui ne sont pas disciples de Christ. L’adresse et discrétion dans la communication de la vérité Chrétienne.

La connaissance et la pratique de ce qui est nécessaire pour une vie juste et pieuse.

La suprême intelligence qui appartient à Dieu et à son Christ

La sagesse de Dieu démontrée dans la formulation et l'exécution de ses conseils dans la formation et le gouvernement du monde et des écritures.

La connaissance de la volonté de Dieu est capitale, cela englobe la lecture des temps. C’est la raison pour laquelle nous devons veiller à être rempli de l’Esprit de Dieu.

Prions Dieu pour avoir un esprit de sagesse et de révélation en Christ Jésus !

Partager cet article
Repost0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 06:43

Dieu est Esprit.

Il nous parle et agit de différentes manières, mais la façon la plus courante qu’il utilise pour nous parler est le canal de l’ esprit humain. Lorsqu’il s'exprime; c'est sa pensée, sa volonté, ses instructions qu'il nous donne, cela prend l’appellation « de Parole de Dieu » donnée par des hommes choisis. C'est ainsi que Dieu parla en direct sur la sainte montagne, mais peut aussi  le faire de manière indirecte par la bouche d’un homme,

Lorsque Jésus s’exprimait sur la terre ses paroles étaient assimilées à la Parole de Dieu. Jean 5:19  Jésus reprit donc la parole, et leur dit : en vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui–même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

Jean 14:10  Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.

Jean 6:27  Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.

Nous voyons aussi comment le souffle de Dieu, l’ Esprit-Saint emprunte les paroles de Jésus pour nous les rappeler et nous enseigner. Jean 16: 15  Tout ce que le Père a, est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera

Jésus dira : Je suis le pain de vie, le pain descendu du ciel, cela les scandalisait parce ils étaient durs d’entendement.  Jean 6 : 38  Car je suis descendu du ciel, pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.

Jean 6 : 45  Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque a écouté le Père et a été instruit par lui, vient à moi.46  Ce n’est pas que personne ait vu le Père, si ce n’est celui qui vient de Dieu ; celui–là a vu le Père.

Revenons à la Genèse et voyons comment Dieu communiquait avec Adam. Dieu a créé l’homme Adam à sa ressemblance, et l’a doté d’un esprit qui est une caractéristique de sa nature. Genèse 2:7  L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière du sol ; il insuffla dans ses narines un souffle vital, et l'homme devint un être vivant.  souffle : naphach (naw-fakh')  souffler, être soufflé, allumer, attrister, bouillir, bouillant, dédaigner, rendre (l'âme).

Qu’est que Dieu aurait bien pu souffler d’autre dans les narines d’Adam que sa propre nature?  Rien d’autre que son propre Esprit ! Dieu est un Dieu vivant.Voilà pourquoi le premier homme devint un être vivant de la Vie de son créateur et animée de sa nature. C’est ainsi qu’Adam est devenu une âme vivante. 1 Corinthiens 15:45  C’est pourquoi il est écrit : le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.

La différence majeur ici c’est qu’Adam fût rendu vivant par le souffle de Dieu et que le dernier Adam lui à la vie en lui et communique directement ce souffle de vie de Dieu.

Jean 6:63  C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

Romains 8:2  En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus–Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.

C’est l’esprit de l’homme qui entend la voix de Dieu. L’esprit de l’être humain est donc le canal de prédilection de la communication divine comme nous le voyons dans les textes ci-après.

Genèse 3 : 7  Les yeux de tous deux s’ouvrirent ; ils prirent conscience du fait qu’ils étaient nus. Ils se firent des ceintures avec des feuilles de figuier cousues ensemble. 8  Alors ils entendirent la voix de l’Éternel Dieu qui parcourait le jardin avec la brise du soir. L’’homme et sa femme allèrent se cacher devant l’Éternel Dieu, parmi les arbres du jardin.9  L’Éternel Dieu appela l’homme et lui dit : Où es–tu ? 10  Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin et j’ai eu peur, parce que je suis nu ; je me suis donc caché….

Sans faire de spéculation dangereuse, il nous est facile d’imaginer que notre Dieu qui est Esprit puisse parler directement à l’esprit d’Adam. Toutefois, en plusieurs autres occasions Dieu a pu parler de façon audible à notre oreille physique, par sa Parole inspirée donnée à ses prophètes mais aussi par des visions, des songes, des rêves ou des manifestations surnaturelles. C’est l’une des raisons pour la quelle il est si souvent écrit dans la Bible : « écoute mon peuple », prends garde mon peuple etc…

Nous voyons aussi que l’esprit de l’homme est assimilé dans la Parole de Dieu à une lampe et au souffle de vie communiqué par Dieu. Christ est la Parole de Dieu, le verbe incarné, la Parole faite chair,  la lumière du monde qui éclaire tout homme.

Psaumes 132:17  Là, j’élèverai la puissance de David, je préparerai une lampe à mon oint,

Proverbes 20:27  Le souffle de l’homme est une lampe de l’Eternel ; Il pénètre jusqu’au fond des entrailles. Le mot hébreux ici signifie  shamah (nesh-aw-maw’)  Souffle, respiration, inspiration, bruit (du souffle), esprit, souffle (de Dieu) , respiration (de l’homme), tout ce qui respire, l’esprit (de l’homme)

Si nous associons l’image de la lampe, à celle de la lumière, à celle de l'esprit de vie et de l'enseignement tout converge vers l’ enseignement biblique qui nous dit que tout à été fait par cette Parole englobant la création, l'univers, la terre et l’homme.

Jean 1 : 1  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2  Elle était au commencement avec Dieu.3  Tout a été fait par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

Proverbes 6:23  Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière, et les avertissements de la correction sont le chemin de la vie.

Psaumes 119:105  Ta parole est une lampe à mes pieds, et une lumière sur mon sentier.

En ce qui concerne les êtres humains la lampe des justes et des méchants ne brille pas de la même intensité selon le niveau de présence de l'esprit de Dieu.
Proverbes 13:9
  La lumière des justes est joyeuse, mais la lampe des méchants s’éteint.
Proverbes 20:20  Si quelqu’un maudit son père et sa mère, sa lampe s’éteindra au milieu des ténèbres. La femme vertueuse : Proverbes 31:18  Elle sent que ce qu’elle gagne est bon ; sa lampe ne s’éteint point pendant la nuit. Proverbes 24:20  Car il n’y a point d’avenir pour celui qui fait le mal, la lampe des méchants s’éteint.

Le retrait du souffle de Dieu pour l’homme a pour conséquence directe la cécité spirituelle qui est parfois aussi accompagnée de cécité physique. Cet aveuglement est traduit par une absence d’intelligence et de perception des choses spirituelles. Esaïe 44:18  Ils n’ont ni intelligence, ni entendement, car on leur a fermé les yeux pour qu’ils ne voient point, et le cœur pour qu’ils ne comprennent point.

C’est une sorte « black-out »spirituel, de fermeture aux choses de Dieu. Jérémie 5:21  Ecoutez ceci, peuple insensé, et qui n’as point de cœur ! Ils ont des yeux et ne voient point, ils ont des oreilles et n’entendent point.

Dieu devient l’acteur direct de ces choses : Esaïe 29:10  Car l’Eternel a répandu sur vous un esprit d’assoupissement ; Il a fermé vos yeux les prophètes, il a voilé vos têtes les voyants.

L’acuité visuelle des choses spirituelles est liée à l’Esprit de Dieu. Dans l’A.T seuls les rois et les prophètes avaient l’Esprit de Dieu. Elisée était un prophète qui avait reçu l’onction de l’Esprit et qui voyait dans le monde spirituel. Sa puissance était celle de l’Esprit de Dieu dont il était revêtue, et ce n’était pas le cas de son serviteur. Lisons le récit.

2 Rois 6:15  Le serviteur de l’homme de Dieu se leva de bon matin et sortit ; et voici, une troupe entourait la ville, avec des chevaux et des chars. Et le serviteur dit à l’homme de Dieu : Ah ! Mon seigneur, comment ferons–nous ? 16  Il répondit : ne crains point, car ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux. 17  Elisée pria, et dit : Eternel, ouvre ses yeux, pour qu’il voie. Et l’Eternel ouvrit les yeux du serviteur, qui vit la montagne pleine de chevaux et de chars de feu autour d’Elisée. 18  Les Syriens descendirent vers Elisée. Il adressa alors cette prière à l’Eternel: daigne frapper d’aveuglement cette nation ! Et l’Eternel les frappa d’aveuglement, selon la parole d’Elisée. 19  Elisée leur dit : ce n’est pas ici le chemin, et ce n’est pas ici la ville ; suivez–moi, et je vous conduirai vers l’homme que vous cherchez. Et il les conduisit à Samarie. 20 Lorsqu’ils furent entrés dans Samarie, Elisée dit : Eternel, ouvre les yeux de ces gens, pour qu’ils voient ! Et l’Eternel ouvrit leurs yeux, et ils virent qu’ils étaient au milieu de Samarie. Quelle communion avec Dieu, quelle puissance ! Il n’ y a rien de magique, c’est tout simplement Dieu à l’œuvre avec son prophète.

Dieu nous parle aujourd’hui essentiellement par sa Parole écrite. 

 David était un aussi un amoureux de Dieu et de sa Parole. Psaumes 119:18  Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !

Nous avons vu plus haut que : le précepte est une lampe, que l’enseignement une lumière que la parole est une lampe et une lumière. Tout prouve clairement que si cette Parole demeure en nous, non seulement notre œil jouera pleinement de sa fonction de lampe pour notre corps mais éclairera tout notre personne pour être comme l’enseigne Jésus à notre tour une lumière pour les autres ayant en nous le souffle de Dieu. (Son Esprit). Matthieu 6:22  L’œil est la lampe du corps. Si ton œil est en bon état, tout ton corps sera éclairé ; 23  mais si ton œil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres !

Paul en s’adressant au roi Agrippa dira : je n’ai pas désobéi à la vision céleste c'est-à-dire à la mission confiée par Jésus envers les païens.  Actes 26:18  afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, (Jésus qui est la Parole de Dieu) le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.

2 Corinthiens 4:4  pour les incrédules dont le dieu de ce siècle (Satan) a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller (La Parole) = la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu. Christ la lumière de la vie

Un matin, j’ai été interpellé par la lecture du Livre d’Aggée que je vous invite à lire entièrement et attentivement. Je vais juste le parcourir pour vous vous montrer de quelle façon Dieu parle à ceux qu'il a choisis de parler. Il est souverain dans ses choix.

 Aggée 1 : 1  Malheur à la ville rebelle et souillée, à la ville qui opprime ! 2  Elle n’a point écouté la voix, elle n’a point reçu l’instruction, elle ne s’est point confiée en l’Éternel, elle ne s’est point approchée de son Dieu. 3  Ses chefs, au milieu d’elle, sont des lions rugissants ; ses juges, des loups du soir, qui ne réservent rien pour le matin.4  Ses prophètes sont des téméraires et des hommes perfides ; ses sacrificateurs profanent les choses saintes ; ils violent la loi.5  L’Éternel est juste au milieu d’elle. Il ne commet point d’iniquité ; chaque matin il met en lumière ses jugements, il n’y manque pas ; mais l’injuste ne connaît pas la honte.6  J’ai exterminé des nations ; leurs tours sont en ruines ; j’ai dévasté leurs rues, tellement que personne n’y passe ; leurs villes ont été détruites, dépeuplées jusqu’à n’avoir plus aucun habitant.7  Je disais : Crains–moi seulement, reçois l’instruction, et ta demeure ne sera pas détruite, ce que j’avais ordonné contre elle ! Mais ils se sont hâtés de corrompre toutes leurs actions…

Dieu va faire des reproches par la bouche d’Aggée sont prophète.1   La seconde année du roi Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l’Éternel fut adressée, par Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et à Joshua, fils de Jotsadak, grand sacrificateur, en ces termes : 2  Ainsi a parlé l’Éternel des armées, en disant : Ce peuple dit : le temps n’est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l’Éternel.3  Et la parole de l’Éternel fut adressée, par Aggée, le prophète, en ces mots : 4  Est–il temps pour vous d’habiter dans des maisons lambrissées, pendant que cette maison–là est en ruine ?5  Maintenant donc, ainsi a dit l’Éternel des armées : Considérez attentivement vos voies .6  Vous avez semé beaucoup, mais peu recueilli ; vous mangez, mais vous n’êtes pas rassasiés ; vous buvez, mais vous n’êtes pas désaltérés ; vous êtes vêtus, mais vous n’êtes pas réchauffés ; et celui qui gagne met son salaire dans un sac percé.7  Ainsi a dit l’Éternel des armées : Considérez attentivement vos voies.8  Montez à la montagne, apportez du bois, et bâtissez la maison : j’y prendrai plaisir, et je serai glorifié, dit l’Éternel.9  Vous comptiez sur beaucoup, et voici, il y a eu peu ; vous l’avez porté chez vous, mais j’ai soufflé dessus. Pourquoi ? dit l’Éternel des armées. A cause de ma maison, parce qu’elle reste en ruine, pendant que vous vous empressez chacun pour sa maison.10  C’est pourquoi les cieux au–dessus de vous retiennent la rosée, et la terre retient son produit. 11  Et j’ai appelé la sécheresse sur la terre, et sur les montagnes, et sur le blé, sur le moût et sur l’huile, et sur tout ce que le sol produit, et sur les hommes et sur les bêtes, et sur tout le travail des mains.

12   Zorobabel, fils de Salathiel, Joshua, fils de Jotsadak, grand sacrificateur, et tout le reste du peuple entendirent la voix de l’Éternel, leur Dieu, et les paroles d’Aggée, le prophète, selon la mission que lui avait donnée l’Éternel leur Dieu ; et le peuple eut de la crainte devant l’Éternel.13  Et Aggée, envoyé de l’Éternel, parla au peuple selon le message de l’Éternel, disant : Je suis avec vous, dit l’Éternel.

Ce qu’il faut retenir ici en dehors des remontrances du prophète c’est la façon dont Dieu procéder : Il va exercer une pression sur l’esprit de Zorobabel, de Joshua, et de tout le peuple. 
N’est pas de la sorte que Dieu veut aussi nous parler ?
Ne sommes nous pas ici en présence de cette
 douce pression de l’Esprit de Dieu sur notre esprit qu'on appelle "entendre la voix de Dieu" qui nous entraine dans "la marche par l’ Esprit".

14  Et l’Éternel excita l’esprit  de Zorobabel, fils de Salathiel, gouverneur de Juda, et l’esprit de Joshua, fils de Jotsadak, grand sacrificateur, et l’esprit de tout le reste du peuple ; et ils vinrent, et se mirent à travailler à la maison de l’Éternel des armées, leur Dieu,

20  La parole de l’Éternel fut adressée, pour la seconde fois, à Aggée, le vingt–quatrième jour du mois, en ces mots :21  Parle à Zorobabel, gouverneur de Juda, et dis–lui : J’ébranlerai les cieux et la terre ; 22  Je renverserai le trône des royaumes, et je détruirai la force des royaumes des nations ; je renverserai les chars et ceux qui les montent ; les chevaux et ceux qui les montent seront abattus, l’un par l’épée de l’autre. 23  En ce jour–là, dit l’Éternel des armées, je te prendrai, Zorobabel, fils de Salathiel, mon serviteur, dit l’Éternel, et je te tiendrai comme un cachet ( autorité : sceau ); car je t’ai choisi, dit l’Éternel des armées.

Jean 6:27  Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera ; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.

Partager cet article
Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 18:54

 

Les écritures parlent de prier par le Saint-Esprit  mais jamais de prier le Saint-Esprit.

 La  Parole de Dieu doit être reçue et étudiée avec la pensée que Celui (Dieu) qui l’a donnée aux hommes ne se contredit jamais. C’est Dieu est la Parole et ce qu’il y a écrit dedans est vraiment sa pensée. C’est lui-même qui l’a inspiré à des hommes pour qu’ils la rédigent.

Cette grande confusion est la conséquence directe de la spéculation des évêques des premiers siècles du christianisme qui ont voulu expliquer Dieu. Ils l’ont fait en définissant un Credo qui n’est pas dans les saintes écritures. Ils ont enfermé le Dieu de la Bible qui nous est décrit comme un être insondable, invisible,  unique, dont le nom est imprononçable pour l’homme pour le tenter de le définir en vain en un dogme trinitaire figé.

Les israê n’avaient jamais vu leur Dieu. Il était toujours invisible pour eux. Mais quand Jésus vint, le Dieu invisible fut rendu visible. En même temps que Dieu Se manifestait en chair sur la terre, Il demeurait Esprit au ciel. C’est pour cette raison que Jésus pouvait parler du “Père qui vit en Moi”, et également du “Père qui est aux cieux”.

Cette doctrine de la trinité ( un Dieu unique qui se manifeste aux hommes en trois êtres égaux séparés et qui sont unis en même temps) a pris naissance après le concile de Nicée.

Certains parlent que cette doctrine a été donnée pour faire face aux hérésies. Il nous est facile de reconnaître que ce sont bien les hommes qui sont à l’origine de cette doctrine et non Dieu. Cette doctrine n’est pas conforme à ce qui est écrit dans la Parole de Dieu et va plus loin que ce que Dieu a voulu nous mentionner dans Son Livre concernant sa personne.

Elle va plus loin que ce Jésus a lui-même enseigné et aussi plus loin de l’enseignement des apôtres et des prophètes qui représentent le canon apostolique de la saine doctrine dont notre foi doit uniquement dépendre. J’aurai certainement l’occasion d’en reparler dans mon Blog le moment venu.

 Revenons à notre question. Peut-on prier le Saint-Esprit comme on prie le Père ou Jésus ?

Voici les seuls versets afférents au sujet que nous trouvons dans les écritures.  Ces versets ne nous donnent aucune indication claire qui pourrait nous autoriser ou nous inciter à prier le Saint-Esprit. Ce que nous savons pour l’avoir expérimenter, c’est que le Saint-Esprit nous aide dans nos prières.

Jude 1:20  Pour vous, bien–aimés, vous édifiant vous–mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint–Esprit,

Ephésiens 6:18  Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

Romains 8:26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui–même intercède par des soupirs inexprimables ; 27  et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints.

1 Corinthiens 14:15 Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence ; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.

« nous qui rendons culte par l’Esprit de Dieu » Philippiens 3: 3

« Priant par toutes sortes de prières et de supplications, en tout temps, par l’Esprit » Éphésiens 6: 18

« Vous avez reçu l’Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba, Père ! » Romains  8:15

« Nous avons... accès auprès du Père par un seul Esprit » Éphésiens 2:18

« Soyez remplis de l’Esprit, vous entretenant par des psaumes et des hymnes et des cantiques spirituels, chantant et psalmodiant de votre cœur au Seigneur ; rendant toujours grâces pour toutes choses, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, à Dieu le Père » Éphésiens 5 :18-20

Ces passages montrent le rôle du Saint-Esprit dans nos louanges ou nos prières. Ce n’est pas à Lui que nous devons nous adresser, mais c’est par Lui que nous adressons nos prières à Dieu, ou au Seigneur Jésus. Le Saint-Esprit nous a été donné comme une aide et un guide pour nous conduire dans nos requêtes que nous adressons au Père dans le Nom de Jésus ou encore à Jésus directement. Ainsi nos prières seront faites selon la volonté de Dieu et pour sa gloire. Il est clair que prier l’Esprit-Saint par l’Esprit cela fait désordre.

Éphésiens 3: 14  C’est pourquoi, je fléchis les genoux devant le Père, 15  de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom, 16  afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur ; 17  que le Christ habite dans vos coeurs par la foi et que vous soyez enracinés et fondés dans l’amour, 18  pour être capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, 19  et de connaître l’amour du Christ qui surpasse (toute) connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. 20  Or, à celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut faire infiniment au–delà de tout ce que nous demandons ou pensons, (c’est la contribution directe de notre Père qui a mis son Esprit en nous pour nous aider dans nos prières)  21  à lui ( à Dieu seul ) la gloire dans l’Église et en Christ–Jésus, dans toutes les générations, aux siècles des siècles.

Comme nous le voyons dans ces versets l’Esprit de Dieu nous fortifie et nous remplit de la plénitude même de Dieu. Et cela au point de nous faire déborder de louanges, d’action de grâce et être conduit dans une sainte adoration.

Le Nouveau Testament nous présente de nombreux exemples de prières et de louanges. Toutes sont adressées à Dieu le Père ou au Seigneur Jésus. Aucune prière directe faite au Saint-Esprit n’est mentionnée dans la Bible. Ce constat donne une réponse normalement suffisante à la question posée. Et puis, de quel droit ferions-nous autrement que selon l’exemple que Dieu nous donne constamment dans sa Parole ?

Méditons et réfléchissons ensemble sur ce que la Parole de Dieu nous enseigne. La Parole de Dieu nous est donnée par Dieu pour nous éclairer et nous expliquer par elle-même ce que Dieu veut nous faire comprendre.

Prenons le « notre Père » pour lequel je précise qu’il ne doit pas être perçu comme une prière que nous aurions à réciter machinalement mais plutôt comme un enseignement de Jésus ayant pour objectif de nous instruire sur la façon dont nous devons prier. 

« Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. »  Matthieu. 6 : 6

« Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui est aux cieux! Que ton nom soit sanctifié »  Matthieu. 6 : 9

« Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson ». Matthieu. 9, 38

« Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. »  Marc 11 : 25

« Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul. » Marc 13 : 32

Une prière dite par Jésus rapportée par l’évangéliste Marc.

« Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ». Marc 14 : 36

Comment le faisait-il ?

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. « Luc 6 : 12

« En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. Toutes choses m'ont été données par mon Père, et personne ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père, si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler ».  Luc 10 : 21

« Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson? Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion? Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent. »  Luc 11 : 11

« Puis il s'éloigna d'eux à la distance d'environ un jet de pierre, et, s'étant mis à genoux, il pria, disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne ». Luc 22 : 41

Dans Luc 23 : 34 « Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort. »

Dans Luc 23 : 46 lorsque Jésus allait mourir pria encore le Père : « Jésus s'écria d'une voix forte: Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, en disant ces paroles, il expira. »

« Puis ils firent cette prière: Seigneur, toi qui connais les coeurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi »  Actes 1 : 24

Simon répondit: « Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu'il ne m'arrive rien de ce que vous avez dit ». Actes 8 : 24

« Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!

Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, et nous ne cessons de prier pour vous » « Colossiens 1 : 2

Nous ne cessons de prier Dieu pour vous, Colossiens 1 : 9

Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, Colossiens  1 : 12

« Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père ». Colossiens. 3 :17

Que le Seigneur nous aide à reconnaître et comprendre ces exemples qu’il nous a donnés dans sa Parole. Laissons justement Son Esprit et Sa Parole nous instruirent pour que nous pratiquions ces choses.

Alors comme nous le voyons, ni les Prophètes, ni Jésus ni les apôtres n'ont encouragé qui que ce soit à une telle pratique qui vient des trinitaires et de certains enseignants qui ont fait du Saint-Esprit une personne à qui on s’adresse, à qui ont parle : « bonjour S-E », « bonjour S-E mon associé majoritaire » et j’en passe …

N'y a-t-il pas un danger pour ceux qui invoquent le Saint-Esprit de la sorte ? La Parole de Dieu nous rappelle-t-elle pas que si nous allons plus loin que ce qui est écrit en elle que nous n’avons pas Dieu ?

2 Jean 1:9 Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.

Esaïe 46: 9   Souvenez–vous des premiers événements ; car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre, je suis Dieu, et rien n’est semblable à moi.

Osée 4:6 Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Le peuple périt parce qu’il ne connaît pas la véritable identité du Père car c’est Lui Jésus qui nous la fait connaître.

J’ai du mal à imaginer qu’une personne en qui Jésus-Christ vit vraiment ne puisse pas reconnaître qu’elle ait été trompée et revenir promptement à ce que la Bible nous enseigne à propos du Saint-Esprit.

Dès lors, cela peut devenir perturbant de prier même avec des frères et soeurs qui prient le Saint-Esprit car en toute logique il va devenir difficile de s’associer pleinement à leurs prières. De même comment pouvons-nous entendre encore si fréquemment prier le Saint-Esprit en lui demandant de venir parmi nous alors qu’il est sensé déjà l’être.

Revenons au seul verset de la Bible où il pourrait avoir une ambiguïté :

Ezéchiel  37 : 9  Il me dit: prophétise, et parle à l'esprit!  Prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: ainsi parle le Seigneur, l'Éternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent!

Le prophète ne s’adresse pas ici de sa propre initiative à L’Esprit.  C’est Dieu qui lui en donne instruction. On ne peut pas donc parler de prière au S-E proprement dit dans le sens connu de la prière qui est une initiative humaine. Le Saint-Esprit est ici l’agent exécutif de la puissance divine dans lequel le prophète va être associé.  Il ne faut pas voir ici une personne de la Trinité parce que les prophètes, les hébreux et Dieu lui-même n'aurait jamais dit que Dieu est unique.

Moi, l’Eternel, j’ai fait toutes choses, Seul j’ai déployé les cieux, Seul j’ai étendu la terre. Esaïe 44: 24

Ce problème vient naturellement d’une sorte de superstitions charismatiques qui entraînent les personnes lorsqu’elles voient Dieu agir à le diviser pour en faire un Dieu multiple à trois têtes mais demeurerait tout de même un.  Souvent en s'adressant à l’une ou l’autre de ces personnes elle parlent comme si elles s’adressaient à un homme. En quelque sorte les gens humanise Dieu et inconsciemment rejoignent certaines croyances païennes de divinité ou de dieu triple comme les dieux assyriens ou le dieu indou Vishnou, la déesse Mère a trois visages : la Trinité Ra-Amun-Ptah, la triple déesse faisant référence à la jeune fille mère dans les mystères Celtiques, sans oublier chez les Grecs « Hécate » souvent représentée aussi comme une triple déesse.

Dieu est esprit, il n'est pas une personne mais Dieu, .donc incréé.

Dans plusieurs versions le mot esprit est traduit par « souffle ou vent ». Ce qui change naturellement tout. Dans les versions anglaises le mot esprit est souvent traduit par vent : Then said he unto me, prophesy unto the wind, prophesy, son of man and say to the wind.

Le mot traduit par esprit ne signifie pas seulement esprit mais aussi vent et souffle.

ruwach (roo'- akh)  Esprit ou esprit, souffle, respiration, vent, cœur, haleine …

Le peuple juif est rappelé à la vie pour être ramené dans son territoire après sa dispersion dans les nations.

Ainsi quand l'Eternel met son Esprit en eux aux versets 10 et 14 c'est son Esprit de vie qui redonne la vie aux morts qu’il met en eux et non la 3ème personne de la trinité.

Dieu le Père, et Jésus sont un. Il est aussi concevable que le Saint-Esprit et l’Esprit du Christ qui procèdent du même Dieu qui est Esprit soient un.

Toutefois les écritures marquent une différence en s’adressant au Saint-Esprit, au Père ou à Son Fils même si  vu que c'est le même.

Il serait beaucoup plus facile et compréhensible dans nos traductions de parler de « souffle de Dieu » que Saint-Esprit. Cela éviterait les spéculations théologiques qui divisent. D’autant plus que le mot grec est pneuma (pnyoo'-mah) pneuma signifie : Esprit, esprit, choses spirituelles, vérité, inspiration, souffle, vents, âme.

Si dans notre pensée le Saint Esprit, dont le mot grec pneuma exprime « le souffle de Dieu » notre compréhension de l’omniprésence de Dieu qui est partout et en tous serait plus aisée. En effet, c’est plus facile de concevoir que le souffle de Dieu soit en nous qu’une personne.

Dans l’Ancien Testament une dizaine de noms différents sont attribués à Dieu, cela ne nous autorise pas à croire qu’il y a autant de Dieu que de noms qui lui sont donnés. En  poussant ce raisonnement absurde on peut faire la même chose pour Jésus et le Saint-Esprit.

Dans Nouveau Testament  nous sommes dans la nouvelle alliance. Jésus nous révèle le Père et nous réconcilie par sa mort avec Lui, et nous sauve par sa vie donnée en rançon. Nous devenons alors les fils et les filles de Dieu notre Père par la nouvelle naissance où Dieu insuffle en nous sa vie par Son Esprit pour qu’il demeure  au-dessus de tous, parmi tous, et en tous.

Tout ce que nous venons de dire doit nous faire réfléchir pour que nous restions attachés à ce qui est écrit afin de respecter l’autorité de la Parole de Dieu qui doit prévaloir à ce que nous pouvons penser ou croire.

Alors pourquoi se  comme tu as fait plus haut, pourquoi ne pas le définir selon les Ecritures comme Paul nous le livre dans Ephésiens 4:6 qu'il y a ...un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. »

Il est capital que lorsque nous avançons dans l’étude des écritures que ce que nous avançons en rapport à un verset ne soit pas contredit par un autre. Même si un passage va dans un certain sens il est important de toujours demeurer en harmonie.

Ceux qui défendent la prière au Saint-Esprit usent de liberté avec Dieu lui-même et se comportent avec désinvolture oubliant bien souvent la révérence due à notre Dieu et notre Seigneur.

Je terminerai avec un passage emprunté au frère Léopold Guyot rédacteur de Pasteurweb.

« Or le plus souvent, les arguments des tenants de cette pratique reposent sur des déductions "logiques", et non  sur des textes précis de la Parole de Dieu. Examinez vous-mêmes les Ecritures et vous constaterez cette réalité d'un enseignement qui ne repose sur rien de scripturaire, mais sur des déductions, des conclusions,  des "expériences" et des concepts humains. »

Or le plus souvent, les arguments des tenants de cette pratique reposent sur des déductions "logiques", et non  sur des textes précis de la Parole de Dieu. Examinez vous-mêmes les Ecritures et vous constaterez cette réalité d'un enseignement qui ne repose sur rien de scripturaire, mais sur des déductions, des conclusions,  des "expériences" et des concepts humains.

J'ai déjà écrit sur notre relation avec le Saint-Esprit : "La communion du Saint-Esprit". Elle  consiste dans l'écoute,  la sensibilité, l'humilité, l'obéissance et la dépendance.

Nous pouvons lire dans la Bible de quelle façon l'Esprit Saint intervient dans notre vie; pénétrant jusqu'à nos pensées et nos sentiments les plus intimes, afin de nous inspirer les désirs de Dieu et nous conduire dans ses voies. Nous découvrons sa souveraineté absolue dans la dispensation de ses dons.

Il convainc et il attire, il révèle et il inspire, parfois il pousse,  il arrive qu'il s'oppose et empêche certains projets, il conteste ou encourage, il conseil et ordonne, il console, soutient et relève, et bien d'autres choses encore. Dans tous les cas l’Esprit  est en parfait accord avec la volonté du Père et du Fils, parce c’est l’Esprit de Dieu et l’Esprit de Jésus qui nous enseignement directement.

Notre part est d'être à l'écoute de l'Esprit de Dieu, sensibles à ce qu'Il témoigne à notre esprit, dociles et humbles pour obéir à ses injonctions. Une chose est certaine : Le Saint-Esprit ne sera jamais en désaccord avec ce qui est écrit dans la Bible, Parole inspirée de Dieu. »

Partager cet article
Repost0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 21:51


Dieu a donné la loi à Moïse avec les 10 commandements.

Force est de constater qu'au travers de l'histoire du peuple élu, d'abord avec ses rabbins et  ensuite avec ses traditions juives, une multitudes de lois, de préceptes, d'ordonnances ont été rajoutée aux 10 commandements donnés à Moïse. Cela a rendu compliqué ce que Dieu a voulu simple initialement pour tous les êtres humains. Tous ces compléments de lois et rajouts ont été autant de points d'achoppements et de divisions pour toutes les générations qui suivirent.
Ensuite les théologiens chrétiens ont continué à commenter et expliquer les écritures et les ont rendues encore moins accessibles aux communs des mortels.
La mise en pratique des commandements de Dieu est devenue de plus en plus difficile à mettre en oeuvre.
u La religion rend  complexe le commandement de Dieu. 
Les commandements se reçoivent et s’appliquent avec un cœur ouvert. Nous avons l’Esprit de Dieu en nous, donc l’intelligence pour les comprendre. Nous avons aussi la capacité de les observer dès lors que Celui qui les a accomplis vit en chacun de nous. 
Matthieu 5:17  Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ;
je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
Les théologiens ont rendu compliqué la vérité enfermée dans les écritures.  Ils l'ont fait aux prix de spéculations dangereuses. Bien souvent, ils ont tordu le sens des écritures pour avancer leurs propres idées et leurs interprétations personnelles des écritures.

 2 Timothée 2 : 23  Refuse les spéculations absurdes et sans fondement ; tu sais qu’elles suscitent des querelles.

Marc 7 : 5  Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent : Pourquoi tes disciples ne suivent–ils pas la tradition des anciens, mais prennent–ils leurs repas avec des mains impures ? 6  Jésus leur répondit : Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi7 C’est en vain qu’ils m’honorent, en donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. 8  Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. 9  Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. 

Luc 11:52  Malheur à vous, enseignants de la Loi, vous vous êtes emparés de la clé de la connaissance. Non seulement vous n’entrez pas vous–mêmes, mais vous empêchez d’entrer ceux qui voudraient le faire !

Matthieu 23:13  Malheur à vous, spécialistes de la Loi et pharisiens hypocrites ! Parce que vous barrez aux autres l’accès au royaume des cieux. Non seulement vous n’y entrez pas vous–mêmes,
mais vous empêchez d’entrer ceux qui voudraient le faire.n le commandement de Dieu, pour garder votre tradition ;


2 Corinthiens 13:8  Car nous n’avons pas de puissance contre la vérité ; nous n’en avons que pour la vérité.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens