Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 15:55

« Car, quand vous auriez dix mille maîtres en Christ, vous n’avez cependant pas plusieurs pères, puisque c’est moi qui vous ai engendrés en Jésus-Christ par l’Evangile.1 Cor 4 :15

Paul se considérait lui-même comme un père qui s'occupe des besoins de ses enfants. Il faisait exactement ce qui était sur le cœur de Dieu, parce que c'est exactement ce que Dieu fait. C'est pour cela que Paul était capable de les aimer plus, même s'ils l'aimaient moins en retour. On manque de ce type de leadership dans le Corps de Christ aujourd'hui. Nous avons des personnes qui ne peuvent même pas être de bons frères et sœurs et pourtant ils aspirent à être de bons pères et des leaders, des apôtres et des prophètes, des pasteurs et des enseignants.

Au lieu de servir les gens avec leurs dons, ils espèrent que les gens les serviront à cause de leurs dons. Cela se voit par des choses aussi insignifiantes que la place de parking réservée au pasteur en face de la porte.

Dans les derniers mois, j'ai prié, « Dieu, reprends-moi mon appel, reprends-moi mes dons, reprends-moi mes révélations, mais donne-moi un cœur d'amour. » Vraiment mes amis, nous avons beaucoup de frères et de sœurs doués.

Mais où sont les Paul, les Pierre et les Jean de notre génération?

Où sont les pères spirituels, les leaders, les anciens, ceux qui donnent un saint exemple pour ceux qui suivent?

Il y a pourtant un exemple qui est fréquemment donné, mais si souvent, c'est un exemple de ce qu'il ne faut pas faire. » Texte de Chip Brodgen

 

La lecture de ce texte de Chip Brodgen m'a fait réfléchir à la paternité spirituelle et à écrire ces quelques lignes.

Notre ministère dans l'Eglise de Jésus-Christ et de veiller les uns sur les autres. Mais cela va un peu plus loin avec la déclaration de Paul envers Timothée. Puisqu'il revendique une paternité spirituelle.

1 Timothée 1:2 A Timothée, mon vrai fils en la foi. Grâce, miséricorde, paix de la part de Dieu notre Père, et de Jésus–Christ notre Seigneur.

 

Dans le peuple de Dieu nous avons plutôt l'habitude d'entendre qu'il ne faut pas être disciple d'une personne, ne pas avoir de mentor, que les gens ne nous appartiennent pas et que Jésus est notre seul maître etc...

Paul ici revendique le fait d'avoir engendré Timothée à la vie de Dieu.

 

Certes les gens ne nous appartiennent pas et ils n'appartiennent d'ailleurs pas plus à Jésus.

Voyez plutôt ce que Jésus lui-même dit :

 

Jean 17 : 2 Selon que tu (Dieu notre Père et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ) lui (Jésus) (Dieu) as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il (Jésus) donne la vie éternelle à tous ceux que tu (Dieu) lui (Jésus) as donnés. 3 Or, c’est ici la vie éternelle, qu’ils te ( Dieu le Père )connaissent, toi ( le Père à qui Jésus s'adresse) le seul vrai Dieu, et Jésus–Christ que tu ( Qui est « tu » : le Père ) as envoyé.

 

Attardons-nous sur les versets suivants .

4 Je t’ai glorifié sur la terre ; j’ai achevé l’ouvrage que tu m’avais donné à faire. 5 Et maintenant, glorifie–moi, Père, auprès de toi, de la gloire que j’avais auprès de toi, avant que le monde fût.

La pré-existence de Christ le Messie avant sa venue sur la terre est compatible avec le fait que Jésus fût un homme venu suscité et engendré de Dieu. Jésus est venu d'en haut. Jésus n'est toutefois pas Dieu, ni « Dieu de Dieu », ni « Dieu le Fils mais le Fils de Dieu» Il fût déclaré Fils. Il n'a pas été « fait ou été transformé ou encore incarné » en homme. Les expressions « Dieu le Fils» ou « Dieu fait homme» sont totalement étrangères à la Bible.

6 J’ai manifesté ton nom (celui de Dieu le Père) aux hommes que tu m’as donnés du monde ; ils étaient à toi, et tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. 7 Ils ont connu maintenant que tout ce que tu m’as donné vient de toi.8 Car je leur ai donné les paroles que tu m’as données, et ils les ont reçues, et ils ont connu véritablement que je suis venu de toi,et ils ont cru que tu m’as envoyé.

Notons une fois encore que Jésus précise que la Parole de Dieu est ce qui nous enfante ou engendre à la foi et donc à la vie de Dieu : la vie éternelle.

Jean 17:9 Je (Jésus) prie pour eux ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m‘as donnés, parce qu’ils sont à toi...11 Et je ne suis plus dans le monde, mais ceux–ci sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m‘as donnés, afin qu’ils soient un, comme nous. 12 Pendant que j’étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom.J’ai gardé ceux que tu m‘as donnés, et aucun d’eux ne s’est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l’Écriture fût accomplie...24 Père, je désire que ceux que tu m‘as donnés soient avec moi, où je serai,( qui sont ceux que le Père lui a donnés : ce sont en premier lieu les apôtres de l'agneau, mais aussi tous ceux qui croirons en suite en Lui ) afin qu’ils contemplent la gloire que tu m‘as donnée, parce que tu m‘as aimé avant la fondation du monde.

 

Jean 18:9 C’était afin que cette parole qu’il avait dite fût accomplie : Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m‘as donnés.

 

1 Corinthiens 4:15 Car, vous auriez dix mille maîtres en Christ, que vous n’auriez pas plusieurs pères ; car c’est moi qui vous ai engendrés en Jésus–Christ, par l’Évangile.

 

Paul, cet apôtre de Christ, ce merveilleux ambassadeur de Jésus pouvait bien entendu légitimement revendiquer cette paternité spirituelle. Christ est devenu sa vie, Christ vit en lui et c'est Lui Jésus qui communiquait cette vie de Dieu qui enfante ceux qui reçoivent ses Paroles ( celle du Père et du Fils)

En cela il pouvait être l'exemple d'un bon père à imiter car lui-même était un imitateur du Christ.

 

1 Corinthiens 11:1 Soyez mes imitateurs, comme je le suis aussi de Christ.

 

Les Paroles de Paul étaient celles du Christ qui communique la Vie : l’Évangile. Timothée était son fils en la foi parce qu'il avait reçu cet Evangile qui contient la Parole de Dieu et les paroles de Jésus qui sont « esprit et vie ».

 

Pourquoi ?

Simplement parce que c'est Celui qui vit en Lui qui a engendré Timothée à la vie du Père.

Comment ?

Parle même processus que Jésus lui-même a engendré la Vie du Père dans ses disciples : en leurs donnant la Parole de Dieu.

Nous aussi, si nous sommes devenus fils de Dieu, héritiers du Père et co-héritiers de Christ, nous pouvons à notre tour engendré à la Vie de Dieu si Ses paroles demeurent en nous.

Jean 17 : 20 Or, je ne prie pas seulement pour eux ; mais aussi pour ceux qui croiront en moi par leur parole ;

 

Si nos paroles sont les paroles de Dieu cela engendre la vie divine chez ceux qui les recoivent.

 

1 Pierre 1:23 Étant régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole de Dieu, qui vit et qui demeure éternellement.

 

Jacques 1:16 Mes frères bien–aimés, ne vous y trompez point : 17 Toute grâce excellente et tout don parfait viennent d’en haut, et descendent du Père des lumières, en qui il n’y a ni variation, ni ombre de changement. 18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de la vérité, afin que nous fussions comme les prémices de ses créatures.

 

Recevons ce don parfait : « Christ en nous » qui est la Parole de Dieu.

 

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 10:34

Protégeons notre esprit


Proverbes 20:27 L’esprit de l’hommeest une lampe de l’Éternel ; il sonde les profondeurs de l’âme.

 

2 Corinthiens 10:5 Pour détruire les raisonnementset toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et pour amener toute pensée captive à l’obéissance de Christ ;

 

Jacques 1:22 Mettez en pratique la parole,et ne vous bornez pas à l’écouter,en vous trompant vous–mêmes par defaux raisonnements.


Notre esprit est un don de Dieu. Lorsque nous naissons à la vie d'en haut, Dieu en fait un centre de communication divine qui nous permet d'être en relation avec Lui. Notre esprit devient un centre de traitement et de filtrage de nos pensées pour accomplir la volonté de Dieu et ses desseins.


Le casque du salut sert donc à protéger notre esprit. C’est la raison pour laquelle nous devons veiller à nos pensées. Pour cela il existe une fonction « Filtre » qui est capitale pour notre marche avec Dieu . Nous devons être en mesure de filtrer tout ce qui se présente à l'entrée de notre esprit.

C'est de l'abondance des bonnes choses qui seront stockées dans nos cœurs que nos bouches pourront alors s'exprimer.

En faisant cela nous nous prémunirons de plusieurs dangers. Ainsi notre esprit sera protégé.



Préserver notre esprit des faux enseignements.

Jude 1 : 3 Bien–aimés, plein de zèle pour vous écrire touchant notre salut commun, j’ai jugé nécessaire de le faire, pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été donnée une fois aux saints. 4 Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps ; des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient Dieu, le seul Dominateur, et Jésus–Christ, notre Seigneur.

La Parole nous encourage à « combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes » Nous devons apprendre à garder notre esprit contre les faux enseignements. Comment ? Par la connaissance de la vérité.

Celui qui connaît la vérité est immédiatement capable de repérer un mensonge.

La connaissance du vrai nous donne la capacité immédiate de déceler le faux et les contrefaçons.

Nous devons garder notre esprit des tentations.

Commençons par haïr le péché.

Psaume 101 1 Psaume de David. Je chanterai la grâce et la justice ; Éternel, je te psalmodierai. 2 Je prendrai garde à la voie de l’intégrité. Quand viendras–tu à moi ? Je marcherai dans l’intégrité de mon cœur, au milieu de ma maison. 3 Je ne mettrai rien de mauvais devant mes yeux ; j’ai en haine la conduite des transgresseurs ; elle ne s’attachera point à moi. 4 Le cœur pervers s’éloignera de moi ; je ne connaîtrai pas le méchant. 5 Je retrancherai celui qui médit en secret de son prochain ; je ne supporterai point celui qui a le regard hautain et le cœur enflé. 6 J’aurai les yeux sur les fidèles du pays, afin qu’ils demeurent avec moi ; celui qui marche dans l’intégrité, me servira. 7 Celui qui use de tromperie, n’habitera point dans ma maison ; celui qui profère le mensonge, ne subsistera pas devant mes yeux. 8 Chaque matin je retrancherai tous les méchants du pays, pour exterminer de la cité de l’Éternel tous les ouvriers d’iniquité.

Le problème majeur face à la tentation et notre passivité, il nous faut certes prendre le casque du salut mais avoir la capacité de fermer un livre ou la télé quand les choses sont mauvaises ou pertes de temps. Protéger notre esprit de la tentation c'est avant tout le vouloir. Ne soyons tolérant avec le péché !

2 Thessaloniciens 2:2 Nous vous prions, frères, de ne pas vous laisser ébranler facilement dans vos pensées, et de ne pas vous laisser troubler par quelque inspiration, ou par quelque parole, ou quelque lettre qu’on dirait venir de nous,comme si le jour de Christ était proche.

Hébreux 12:1 Ainsi donc, nous aussi, étant environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetant tout fardeau et le péché qui nous enveloppe aisément, courons avec constance dans l’arène qui nous est ouverte,


Nous devons veiller à protéger notre esprit des contrefaçons spirituelles.

Galates 1 : 6 Je m’étonne que vous abandonniez si promptement celui qui vous avait appelés à la grâce de Christ, pour passer à un autre évangile ; 7 Non qu’il y en ait un autre, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l’Évangile de Christ. 8 Mais quand nous–mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! 9 Comme nous l’avons déjà dit, je le dis encore maintenant : Si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !

L'avertissement de Paul est essentiel il nous avertit que même si un ange nous annonce un message différent de celui de la Parole de Dieu, nous ne devons pas le croire.

Déjouer les contrefaçons nécessite de connaître le véritable.

1 Jean 5:20 Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, etil nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable ( Dieu le Père le seul Dieu ); et nous sommes en ce Véritable ( Dieu le Père), en son Fils Jésus–Christ. C’est lui ( le Père ) qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle.

Jean 14:6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité et la vie ; personne ne vient au Père que par moi.

Jésus est venu non seulement pour nous réconcilier avec le Père, mais pour nous le faire connaître Lui le Dieu véritable et la vie éternelle,

L’expression « Véritable » et « Dieu Véritable » s’applique ici au Père, et non à Jésus comme on tente de nous le faire entendre pour défendre un point de vue doctrinaire erroné.

Jésus est venu sur terre pour nous révéler le Père et nous le faire connaître.

A cause de son obéissance il a reçu des noms glorieux : « Fidèle et Véritable ».

Apocalypse 3:7 Écris aussi à l’ange de l’Église de PHILADELPHIE : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David ; qui ouvre, et personne ne ferme ; et qui ferme, et personne n’ouvre :


Garder notre esprit de l'orgueil. L’orgueil est le comportement diabolique que Dieu juge le plus promptement. Les exemples ne manquent pas : l'orgueil d'Aaron fût rapidement réprimé comme le fût celui d' Ozias. L’orgueil est le péché qui a valu à Satan d’être chassé du ciel. Toutes les paroles agréables qui nous concernent adressées dans notre entourage nous poussent à l'orgueil. Soyons vigilants lorsque nous sommes concernés par une belle réalisation rendons grâce au Seigneur ! Restons dans l'humilité.



Maintenons notre esprit dans le repos du Seigneur.

Si nous sommes surmenés, nous courrons un risque évident. La fatigue de notre esprit le rendra inapte à porter un jugement sain sur les choses spirituelles et notre bon sens en sera affecté. Nous n'avons pas besoin de vacances comme nous l'entendons bien souvent mais de rentrer dans le repos du Seigneur. Chercher des temps de rupture sont nécessaires mais pas utiles, cherchez Dieu c'est utile.

1 Timothée 4:8 Car l’exercice corporel est utile à peu de chose ; mais la piété est utile à toutes choses, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.

2 Timothée 2:21 Si donc quelqu’un se conserve pur de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, et préparé pour toute bonne œuvre.



En conclusion : prenons soin de notre esprit, protégeons-le en nous revêtant de toutes les armes de Dieu !



Ephésiens 6 : 13 C’est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister dans le mauvais jour, et qu’ayant tout surmonté, vous demeuriez fermes. 14 Soyez donc fermes, vos reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, 15 Les pieds chaussés du zèle de l’Évangile de la paix ; 16 Prenant, par–dessus tout, le bouclier de la foi, par le moyen duquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. 17 Prenez aussi le casque du salut,et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu ; 18 Priant en tout temps par l’Esprit par toutes sortes de prières et de supplications ; et veillant à cela en toute persévérance, et priant pour tous les Saints,

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 09:14

Nous pouvons dépasser cette solution proposée par Jacques pour trouver la guérison.

 

Jacques. 5:13 Quelqu’un parmi vous souffre–t–il ? qu’il prie. Quelqu’un est–il dans la joie ? qu’il chante des cantiques.14 Quelqu’un est–il malade parmi vous ? qu’il appelle les Anciens de l’Eglise, et que ceux–ci prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur. 15 Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. 16 Confessez vos fautes les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris ; car la prière fervente du juste a une grande efficace.

 

Normalement, il ne devrait pas y avoir de malades parmi le peuple de Dieu. Lorsque Jésus sur la croix achève sa mission, il sait que tout est accompli . Il nous transmet un message fort.

Jean 19:30 Et quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et ayant baissé la tête, il rendit l’esprit.

Il a fait tout ce qu'il faut non seulement pour nous sauver mais aussi nous délivrer et nous guérir.

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.

C'est à ce moment précis, où son œuvre à la croix est accomplie que ce que Jésus avait annoncé comme un événement futur va commencé.

Matthieu 16:18 Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle.

Son Eglise est une assemblée de rachetés, de personnes délivrées, saintes et en bonne santé. Notre image laissée ici bas est moribonde, en haillons car elle est encore en esclavage .

 

Ephésiens 5 : 23 Parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, dont il est le Sauveur. 24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, que les femmes le soient aussi à leurs propres maris en toutes choses.25 Maris, aimez vos femmes, comme aussi Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui–même pour elle ; 26 Afin de la sanctifier, en la purifiant et en la lavant par l’eau de la parole ; 27 Pour la faire paraître devant lui une Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible.

Voilà la raisons pour laquelle, nous devons aussi nous purifier et rechercher la sainteté sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

Hébreux 10:22 Approchons–nous avec un cœur sincère, dans une pleine certitude de foi, ayant les cœurs purifiés des souillures d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure.

Jacques 1:27 La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père, c’est de visiter les orphelins et les veuves dans leur tribulation, et de se conserver pur de la souillure du monde.

 

 

En ce qui concerne la guérison comme le reste d'ailleurs « Tout est accompli » c'est fait. Nous avons été guéris « par ses meurtrissures » . Cette Eglise qu'il bâtit est sainte et non malade. Nous sommes donc potentiellement déjà guéris. Nos cœurs doivent être guéris pour rentrer dans cette vision de bonne santé.

A trois reprise Ezékiel va

Ezékiel 11:19 Je leur donnerai un même cœur, et je mettrai en eux un esprit nouveau ; j’ôterai de leur chair le cœur de pierre, et je leur donnerai un cœur de chair,( souple et obéissant )

Ezékiel 18:31 Rejetez loin de vous toutes les transgressions dont vous vous êtes rendus coupables, et faites–vous un cœur nouveau et un esprit nouveau ; car pourquoi mourriez–vous, ô maison d’Israël ?

Ezékiel 36:26 Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.20 Afin qu’ils marchent selon mes statuts, qu’ils gardent et observent mes ordonnances ; ils seront mon peuple et je serai leur Dieu.

 

Si nous sommes encore malades, c'est parce que l'église des homme est malade, c'est une vision d'une église malade que nous avons. Il nous faut un cœur nouveau et un esprit nouveau pour rentrer dans la vision de cette Eglise que Jésus bâtit avec des gens saints, et en bonne santé.

Pour beaucoup il n' y a pas encore eu en nous le déclic de la foi dans ce domaine. Nous devons avoir un cœur nouveau et un esprit nouveau pour connaître une croissance de notre foi constante, si ce n'est pas le cas , je vous invite à le découvrir.

Pour beaucoup nous croyons que Jésus guérissait, qu'il guérit encore en Afrique ou en Inde...mais on ne croit plus que cela soit possible en France. On croit à la médecine des hommes, dès qu'on a un petit bobo on s'empresse de consulter...

Comment voulez-vous expérimenter la grâce de la guérison divine si vous ne consultez pas le divin médecin où si vous ne voulez pas suivre son ordonnance.

 

L'ordonnance du grand Médecin n'a pas changée.

 

Psaumes 107 :19 Alors ils ont crié à l’Éternel dans leur détresse ; et il les a délivrés de leurs angoisses. 20 Il a envoyé sa parole, et il les a guéris, et les a retirés de leurs tombeaux.

Exode 15 : 26 Et il dit : Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements et si tu gardes toutes ses ordonnances, je ne t’infligerai aucune des maladies que j’ai infligées à l’Égypte ; car je suis l’Éternel qui te guérit.

Psaumes 103 : 2 Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! 3 C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités ; qui guérit toutes tes infirmités ; 4 Qui retire ta vie de la fosse ; qui te couronne de bonté et de compassion ;

 

Il faut prendre Sa Parole :Son Nom est Parole de Dieu. Apocalypse 19 : 13 Il était vêtu d’un manteau teint de sang, et son nom s’appelle, LA PAROLE DE DIEU.

Proverbes 4 :20 Mon fils, sois attentif à mes paroles, incline ton oreille à mes discours. 21 Qu’ils ne s’éloignent pas de tes yeux, garde–les dans ton cœur. 22 Car ils sont la vie de ceux qui les trouvent, et la santé de tout leur corps. 23 Garde ton cœur plus que toute autre chose qu’on garde ; car c’est de lui que procèdent les sources de la vie.

 

Dans ce domaine il n'y a pas eu de développement spirituel de notre foi en la guérison tout simplement par ce que nous ne l'avons expérimentée personnellement et parce que nous nous sommes pas tenus aux prescriptions. Cela nous maintient en enfance, nous avons besoins de dépasser ce stade de « bébés spirituels en Christ ».

 

Notre guérison physique commence à devenir une réalité dès lors qu'on abandonne ses pensées charnelles pour rentrer dans l'héritage du Père et le cohéritage de son fils.

Lorsque notre être charnel est contrôlé par nos sens, nous ne sommes pas au stade où la Parole de Dieu dirige et gouverne nos pensées.

Si notre vie reste dirigée par notre chair, nous aurons du mal à dépasser la foi de nos sens.

 

1 Corinthiens 3:1 Pour moi, frères, je n’ai pu vous parler comme à des hommes spirituels ; mais comme à des hommes charnels, comme à de petits enfants en Christ. 2 Je vous ai donné du lait à boire, et non de la viande, car vous n’étiez pas en état de la supporter ; maintenant même, vous ne le pouvez pas, parce que vous êtes encore charnels. 3 Car, puisqu’il y a parmi vous de l’envie, des dissensions et des partis, n’êtes–vous pas charnels, et ne vous conduisez–vous pas selon l’homme ?

 

Hébreux 5: Dieu l’ayant déclaré souverain Sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédec. 11 A ce sujet nous avons beaucoup de choses à dire, qui sont difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. 12 En effet, tandis que vous devriez être maîtres depuis longtemps, vous avez encore besoin d’apprendre les premiers éléments des oracles de Dieu ; et vous en êtes venus à avoir besoin de lait, et non de nourriture solide. 13 Or, celui qui se nourrit de lait, ne comprend pas la parole de la justice ; car il est un petit enfant. 14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, par l’habitude, ont le jugement exercé à discerner le bien et le mal.

« Or quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice, sa croissance s'est arrêtée au stade de l'enfance ».

Cette « Parole de Justice » n'est pas bien comprise, et peu en font l'expérience.

 

La Justice être en mesure de nous tenir en pleine possession de notre héritage. C'est avec assurance que nous nous tenons en présence du Père, des démons, de la maladie et de n'importe quelle affliction, revêtu de Christ. Il y a alors en nous aucune crainte aucun sentiment d'infériorité, ou de condamnation du péché.

 

Ceux qui vivent la Justice, savent par la Parole qu'ils sont Justice de Dieu en Christ, parce « Christ vit en nous » Nous sommes en mesure d'affronter toutes les circonstances contraires de la vie.

 

2 Corinthiens 5:21 « Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu ».

 

Nous devons tous expérimenter au travers de la Parole de Dieu : la Justice divine. Puisque cette justice a été accomplie nous pouvons expérimenter que cette Parole guérit.

Ce ministère de la Parole de Dieu est la Parole de Justice. Cette Parole de Justice en chacun de nous nous libère de la loi du péché et de ma mort.

 

Nous sortons de la domination de Satan, pour entrer dans la liberté glorieuse des enfants de Dieu.

Nous pouvons librement et puissamment jouir de notre totale liberté.

 

Selon Hébreux 5:14, « Notre nourriture solide est pour nous (les hommes et les femmes faits), dont le jugement est exercé par l'usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal ».

Le croyant qui grandit constamment en Christ se nourrit constamment de la Parole qui le transformera constamment.

 

Jacques 5:14 Quelqu’un est–il malade parmi vous ? qu’il appelle les Anciens de l’Eglise, et que ceux–ci prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur.15 Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés.16 Confessez vos fautes les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris ; car la prière fervente du juste ( C'est la prière de quelqu'un mûr qui a la foi que le malade n'a pas seul ) a une grande efficace.

 

C'est ici la solution de Dieu dans l'Eglise pour ceux qui sont encore faibles dans la foi et qui ont besoin de guérison.

 

Ici le malade n'a pas compris que sa maladie a été déposée sur Christ, il dépend de la foi des frères et des anciens, il a besoin d' entendre leurs prières, de sentir l'onction d'huile sur son front. Ils ont besoin d'être touché, ils sont dans la dépendances de leurs sens. La grâce de Dieu vient alors au niveau de leur foi.

Nous devons nous positionner sur la Parole de Dieu.

1 Jean 1:9, « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ».

Apprenons à nous maintenir sur ce que Jésus a accompli pour nous afin de bénéficier de nos privilèges et nos acquis en Christ.

Si nous reconnaissons que le péché et la source de la maladie, nous aurons en Dieu le pardon et la capacité de guérir.ne soyons pas des croyant sensoriels comme Thomas nous ne devrions plus avoir besoin de voir pour croire.

 

Progressons dans la vérité de la Parole non seulement pour y croire mais expérimentons la vérité pour la vivre. 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 10:54

Deuxième partie

Le Seigneur opère avec nous, en confirmant Sa Parole par les signes qui l' accompagnent.

Ne pas lire cet article sans avoir lu le précédent.

 

Jean 15 :7 « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples »

C'est le fruit de la Parole que nous allons confesser qui va permettre de voir exaucé ce que nous demandons. Lorsque Nous sommes en «  Christ » nous demeurons dans la foi parce que la Parole de Dieu demeure en nous.

 

Par notre naissance d'en-haut nous sommes au bénéfice du plan complet de notre rédemption. La maladie est le résultat de la chute de l'homme, elle est l’œuvre du diable.

 

Nous ne pouvons pas nous libérer seul de l'emprise du péché sur nos vies.

 

Cela ne peut se faire qu'au travers de l’œuvre accomplie par Jésus-Christ.

 

Dieu a prévu par une naissance d'en-haut de nous faire en quelque sorte revivre en nous régénérant pour que nous soyons libérés du péché en Jésus. Nous recevons la Nature et la Vie du Père : Son Esprit. Nous devenons justes et accédons au statut de fils adoptifs, héritiers de Dieu et co-héritier de Christ.

Cette nouvelle vie d'en-haut nous donne la vie éternelle et la santé divine, notre communion avec le Père et le Fils est rétablie.

 

Esaïe 53 nous parle de notre Rédemption en Jésus qui a été fait péché et qui a pris nos maladies.

 

J'ai lu avec stupeur un article où un homme bien connu déclarait haut et fort que Jésus n'avait pas pris nos maladies sur lui en son esprit. Il affirme que c'est juste son corps qui était malade, parce que son esprit était en Dieu et qu'il ne pouvait pas souffrir dans son esprit.

Quelle folie ! Quand nous sommes malades, tout en nous nous fait souffrir, c'est tout notre être qui est malade.

Luc 22 : 42 En disant : Père, si tu voulais éloigner cette coupe de moi ! toutefois, que ma volonté ne se fasse point, mais la tienne. 43 Et un ange lui apparut du ciel pour le fortifier. 44 Et étant en agonie, il priait plus instamment ; et il lui vint une sueur comme des grumeaux de sang, qui tombaient sur la terre.

 

Matthieu 27 : Matthieu 27:40 Et disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve–toi toi–même ; si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix. 41 De même aussi les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, disaient en se moquant :42 Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui–même. S’il est le roi d’Israël, qu’il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui.43 Il s’est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il lui est agréable ; car il a dit : Je suis le Fils de Dieu.44 Les brigands qui étaient crucifiés avec lui l’injuriaient de la même manière.45 Or, depuis la sixième heure, il y eut des ténèbres sur tout le pays, jusqu’à la neuvième heure.46 Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte, en disant : Éli, Éli, lama sabachthani ? c’est–à–dire : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as–tu abandonné ?47 Et quelques–uns de ceux qui étaient présents, ayant entendu cela, disaient : Il appelle Élie. 48 Et aussitôt quelqu’un d’entre eux courut, et prit une éponge, et l’ayant remplie de vinaigre, il la mit au bout d’un roseau, et lui en donna à boire. 49 Et les autres disaient : Attendez, voyons si Élie viendra le délivrer. 50 Et Jésus, ayant de nouveau crié d’une voix forte, rendit l’esprit. ( à qui Jésus rendit l'esprit : à son Père )

 

De même que le pécheur est contaminé par le « péché », l’homme malade n’est pas seulement malade, mais il devient ce qui le rend malade : « maladie».

 

Le péché est en relation avec l'esprit, la maladie avec l'âme et le corps.

 

Le sarment fait partie du Cep. Le sarment fait autant partie du Cep que le Cep lui-même.

C'est la même pensée quand un membre souffre le corps entier souffre...

 

1 Corinthiens 12:12 “Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ”.

 

Il nous faut comprendre que Dieu a déposé notre péché sur Jésus. Nous avons été cloués avec Lui sur la croix pour que le sacrifice de substitution ait lieu. Il nous a déposés en quelque sorte sur Lui. Il a déposé le péché de l'humanité en totalité sur Jésus.

Nos péchés, nos faiblesses, nos infirmités et toutes nos maladies, et toute notre condamnation liée à notre union avec le diable ont été cloués sur cette croix .

 

Relisons Esaïe 53:10 « Or il a plu à l’Éternel de le frapper ; il l’a mis dans la souffrance ». D'autres traductions disent : « Il a plu à l'Eternel de l'écraser par la maladie ou de le rendre malade ».

Nous oublions vite aussi le verset 6 où « l'Eternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous ».

 

 

Jésus en donnant sa vie a pris nos maladies et nos péchés, il a été malade, il a été contaminé par nos maladies et par nos péchés.

C'est le prix qu'il a payé pour nous racheter et en finir avec la malédiction du péché.

 

Colossiens 2 :10 Et vous avez toute plénitude en lui, qui est le chef de toute principauté et puissance.11 En lui aussi vous avez été circoncis, d’une circoncision faite sans main, en dépouillant le corps des péchés de la chair, ce qui est la circoncision de Christ ; 12 Ayant été ensevelis avec lui par le baptême ; en lui aussi vous êtes ressuscités, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts. 13 Et quand vous étiez morts dans vos péchés et dans votre incirconcision charnelle, il vous a vivifiés avec lui, vous ayant pardonné toutes vos fautes. 14 Il a effacé ce qui était contre nous, l’obligation des ordonnances qui s’élevait contre nous ; et il l’a entièrement annulée, en l’attachant à la croix ; 15 Ayant dépouillé les principautés et les puissances, qu’il a publiquement exposées en spectacle, en triomphant d’elles sur cette croix.

Jésus a satisfait les exigences de la justice de Dieu au travers de son fils qui a été fait malédiction pour nous. Nous avons été délivré de l'emprise du péché.

 

Quand allons croire au contenu de notre héritage en Jésus ?

Jean 1:29 « Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde ! »,Jean baptiste a reconnu en cet Homme de Galilée qu'il venait de baptiser le “Substitut du péché”, le “Substitut de la maladie” pour la race humaine.

Le péché et la maladie ont la même origine.

Satan est l'auteur des deux. Je suis sûr que c'est un décret de Dieu que le croyant soit aussi libéré de la maladie qu'il est libéré du péché. Il devrait être aussi libéré de la crainte de la maladie qu’il l’est de la condamnation du péché.

Dieu ne peut pas voir le péché dans la Nouvelle Création. Il ne peut pas non plus voir la maladie dans la Nouvelle Création.

Jacques a écrit : “Quelqu'un parmi vous est-il malade ?” (Jac. 5:13).

Il ne devrait pas y avoir de malades parmi vous, mais si quelqu'un est malade, il est dit ici ce qu'il doit faire.

C'était le plan du Père que chaque croyant sache ce que Pierre nous dit en 1 Pierre 2:24 : “Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le dos, afin que morts aux péchés nous vivions aussi pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris”.

Il veut que nous sachions que lorsqu'Il a déposé nos péchés et nos maladies sur Jésus, et que Jésus les a portés au loin, c'était pour que le péché et la maladie ne dominent plus jamais sur nous.

En second lieu Il veut que nous sachions que la maladie n'a pas sa place dans la Famille de Dieu.

S'il y a de la maladie parmi nous, c'est à cause du faible niveau de notre connaissance de nos droits et de nos privilèges dans notre Rédemption. Cela vient d'un manque de connaissance du fait que Dieu, en déposant nos maladies sur Christ, a réglé le problème de la maladie par la Rédemption.

Nous devrions être aussi libérés de la crainte de la maladie que nous sommes libérés de la condamnation du péché. Les deux viennent de l'adversaire.

Lors de la Nouvelle Naissance, les péchés ont été remis. La nature de péché a été remplacée par la Nature de Dieu.

La maladie s'en va avec les péchés. La maladie est en prise avec le péché.

Jésus n'a jamais condamné les gens malades mais il leur à dit : ne péchez plus...

 

Jean 5:14 Après cela, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit : Voilà, tu as été guéri ; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire.

 

Jean 8:11 Elle dit : Personne, Seigneur. Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus ; va et ne pèche plus.

 

Maintenant que la justice de Dieu a été accomplie, notre Père ne voit plus la maladie en ses enfants puisque Jésus la prise à la croix.

 

Quand nous admettrons le fait que notre maladie a été déposée sur Christ et qu'Il a porté nos maladies en Son corps sur le bois, et que par Ses meurtrissures nous sommes guéris ( nous avons été ), ce sera la fin de la domination de la maladie dans nos vies.

 

Savoir ces choses ne nous permet pas d'être guéri si nous ne le croyons pas pour agir dans cette position de foi.

 

La Parole est comme Dieu est. Elle est éternelle et vivante. Elle ne peut pas être annulée ou détruite. Dieu veille sur elle pour qu'elle produise ce qu' elle dit.

C'est Sa Parole qui nous a créé, ne croyez-vous pas qu'il soit en mesure de nous réconcilier avec Lui-Même et nous rendre la santé ?

Ne doutons plus de l'Esprit et de Sa nature qu'il nous donne, croyons que  « Christ en nous » ,

c'est Sa Nature qui nous habite, et nous assure de Sa force, de Sa sagesse, de Sa vie, de Sa puissance pour dominer sur les œuvres du diable.

Satan est un ennemi vaincu, commençons par le croire en célébrant La victoire de Christ dans nos vies.

Nous sommes unis avec Lui dans une Nouvelle vie celle qui vient d'en-haut qui nous donne la garanti de L'Eprit de Dieu. La présence du ressuscité en nous de Celui qui ne meurt plus nous donne Sa Santé éternelle.

 

Apprenons à résister à l'idée du pouvoir de la maladie sur nos corps qui sont le temple de l'Esprit de Dieu. Le diable continuera à nous faire croire que ce n'est pas vrai et que celui qui écrit ces lignes est devenu fou.

 

Contre vents et marées, proclamons que Jésus a pris nos malédictions et tout ce qui nous maintenait dans l'esclavage, si nous agissons en conséquences alors nous ferons ensemble de grands pas de foi dans le domaine de la santé divine en Christ.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 23:17

 

Le Seigneur opére avec nous, en confirmant Sa Parole par les signes qui l' accompagnent.

Poursuite de mes études sur la guérison divine.      Première partie

 

Esaïe 55 : Esaïe 55:10 Car, comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé et fécondé la terre et l’avoir fait produire, pour donner de la semence au semeur et du pain à celui qui mange,11 Ainsi en est–il de ma parole, qui sort de ma bouche ; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que j’ai voulu, et accompli l’œuvre pour laquelle je l’ai envoyée.

 

La guérison divine trouve ses ressources uniquement en Dieu. La rechercher en dehors de la vérité de La Parole de Dieu est une ineptie. Beaucoup déclare croire Dieu mais ne croient pas en ce que Dieu dit dans Sa Parole. Beaucoup ne reconnaissent pas la Parole comme étant Dieu et comme étant celle qui guérit.

 

Croire en Dieu c'est agir selon ce que Sa Parole dit.

 

Jean 1 : 1 Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

 

Psaumes 107 : 19 Alors ils ont crié à l’Éternel dans leur détresse ; et il les a délivrés de leurs angoisses.20 Il ( Dieu le Père ) a envoyé sa parole, et il les ( les israélites ) a guéris, et les a retirés de leurs tombeaux.

 

Beaucoup n'admettent pas aujourd'hui que la Parole puisse nous guérir et considérer Dieu comme notre Médecin.

La maladie est venue avec la chute, Dieu est notre Médecin naturel et logique puisqu'il le dit.

Accepter ce qu'Il sur la guérison ne suffit pas pour la posséder. Espérer l'obtenir un jour ne nous permet pas de la posséder.

Espérer guérir n'est pas la foi. Croire à l'éventualité ou à la possibilité de guérir n'est pas la foi. La foi permet de posséder maintenant tandis que l'espérance diffère toujours la guérison dans un futur indéterminé. C'est pas sûr et ferme, voilà pourquoi on se cache derrière « si c'est la volonté de Dieu »

La foi se conjugue au présent, c'est toujours « maintenant ».

Croire, c’est agir selon la totale véracité de la Parole pour se l'approprier maintenant. C'est agir selon Sa Parole, faire Sa volonté. C'est ainsi seulement que Dieu est honoré.

 

Exode 15:26 Et il dit : Si tu écoutes attentivement la voix de l’Éternel ton Dieu, si tu fais ce qui est droit à ses yeux, si tu prêtes l’oreille à ses commandements et si tu gardes toutes ses ordonnances, je ne t’infligerai aucune des maladies que j’ai infligées à l’Égypte ; car je suis l’Éternel qui te guérit.

 

Dieu, en Christ, a accompli une parfaite Rédemption. Dans cette Rédemption est comprise la guérison parfaite de chaque croyant. C'est à cause d'un manque de connaissance de la Parole, que beaucoup sont malades . Croire à notre totale rédemption c'est honorer le Seigneur, ne croire qu'une partie de ce qu'il a fait pour nous c'est douter de l'oeuvre accomplie sur la croix pour nous.

 

A chacun de choisir ce qu'il veut croire. Choisir c'est éliminer

 

Osée 4 : 6 Mon peuple est détruit, faute de connaissance. Puisque toi tu as rejeté la connaissance, ( tu as refusé deme connaître ) je te rejetterai, afin que tu n’exerces plus devant moi le sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j’oublierai tes enfants.

 

Cette même Parole s'est incarnée, dans Jean 1 au verset 14 : « Et la Parole a été faite chair, et a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme celle du Fils unique venu du Père ».

L'incarnation de la Parole de Dieu en son fils est relative à son plan divin éternel où Dieu fait sa demeure en son Messie, c'est à dire en l'homme Jésus. Notre Seigneur dira « le Père est en moi » Dieu ne se transforme pas en un être humain comme certains le pensent.

L’incarnation de la Parole de Dieu en Jésus se fait part le dépôt de sa Parole en Lui. Ceci le rend « Messie », en fait un envoyé oint et prophète parfait comme l'avait annoncé Moïse un autre messie.

 

C'est cette Parole qu'Il a envoyée en la déposant dans la bouche de ses prophètes. C'est en cela que cette Parole a été faite chair. En d'autres termes Ce logos de Dieu est devenu vivant et efficace en nous au point de pénétrer nos cœurs comme une épée à deux tranchants, jusqu'à séparer notre âme et notre esprit, nos jointures et nos moelles, afin de juger nos pensées et les intentions de nos cœurs. selon Hébreux 4:12

« Les paroles que je vous ai dites sont espritet vie »(Jean 6:63).

 

La Parole devient vivante et réelle lorsque nous agissons selon ce qu'elle décrète. Nous obtenons alors ce qu'elle dit.

Beaucoup encore parlent de cette Parole vivante, ; mais ne la considère pas comme telle dans leur propre existence.

La Parole de Dieu c'est l'expression de la volonté du Père aujourd'hui. Elle amène à l'existence ce qui n'est pas.

 

Jésus tout au long de son ministère terrestre a exprimé cette volonté du Père en faisant quoi ? En annonçant le royaume de Dieu, en guérissant les malades et libérant les captifs de l'influence des démons.

Voyez plutôt ce que Jésus dit :

Jean 5:30 Je ne puis rien faire de moi–même, je juge selon que j’entends, et mon jugement est juste, car je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père qui m’a envoyé.

 

Matthieu 7:21 Ce n’est pas tout homme qui me dit : Seigneur ! Seigneur ! qui entrera dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

Matthieu 12:50 Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, c’est celui–là qui est mon frère, et ma sœur, et ma mère.

 

A chacun de nous de prendr une position sur ce que Jésus entend « par faire Sa volonté ».

 

Ce que Dieu dit, « est ». Ce qu'Il dit dans Sa Parole « se produira ». C'est le principe même de fonctionnement de notre foi qui est basé sur Sa Parole.

 

Si une chose est écrite elle l'est pour notre instruction. Si elle ne l'est pas, c'est que Dieu ne souhaite pas qu'on s'y attarde. Alors n'embrouillons pas nos neurones inutilement. Par contre tout ce qu'on y rajoute vient du malin.

 

Hébreux 13:8 Jésus–Christ est le même, hier et aujourd‘hui, et pour l’éternité.

 

Malachie 3:6 Car je suis l’Éternel, je ne change pas ; et vous, enfants de Jacob, vous n’avez pas été consumés.

 

Jacques 1:17 Toute grâce excellente et tout don parfait viennent d’en haut, et descendent du Père des lumières, en qui il n’y a ni variation, ni ombre de changement.

 

Sans tomber dans une position aveugle et hermétique sur la guérison, je crois que nous avons besoin de reconsidérer notre pensée sur le sujet pour réviser sérieusement la copie de ce que nous croyons.

Je constate qu'il y a de plus en plus de théologiens incrédules qui ne s’embarrassent pas pour contester le contenu des écritures à leur guise. Ils contestent habilement avec une pseudo sagesse ce que Dieu dit dans sa Parole concernant la guérison divine. Au nom d'une foi équilibrée ils se permettent d'émousser la vérité de Dieu. Si Dieu n'avait pas voulu que nous croyions en Sa guérison divine, Il n'en aurait tout simplement pas parlé dans sa Parole. Qu 'en pensez-vous ?

 

Esaïe 55 : 7 Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ; et qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. 8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. 9 Car autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies et mes pensées au–dessus de vos pensées.

 

Romains 11 : Romains 11:33 O profondeur de la richesse, et de la sagesse, et de la connaissance de Dieu ! Que ses jugements sont impénétrables, et que ses voies sont incompréhensibles ! :34 Car qui a connu la pensée du Seigneur, ou, qui a été son conseiller ? 35 Ou, qui lui a donné le premier, et en sera payé de retour ? 36 Car toutes choses sont de lui, et par lui, et pour lui : A lui soit la gloire dans tous les siècles ! Amen !

 

Nous pouvons nous appuyer sur ce que Dieu dit dans Sa Parole. Appuyer notre foi sur nos sens, la fera à coup sûr échouer. En ce qui concerne les choses spirituelles et plus particulièrement pour la guérison nous devons apprendre à fonctionner dans les choses invisibles, puisque notre foi est la ferme assurance des choses qu'on ne voit pas.

Dieu se lie par ce qu'il dit dans Sa Parole, il ne peut donc pas se renier en n'accomplissant pas ce qu'il dit dans sa Parole.

 

Derrière Sa Parole se trouve Son intégrité, Son trône. Dans Son Alliance avec nous où Il s'engage par serment. Jésus qui est la Parole de Dieu incarnée est le garant de cette Alliance du Père envers nous.

Hébreux 7:22 Jésus est ainsi devenu garant d’une alliance d’autant plus excellente.23 Puis, quant aux sacrificateurs, il y en a eu un grand nombre, parce que la mort les empêchait de subsister toujours.24 Mais lui,parce qu’il subsiste pour l’éternité, il possède un sacerdoce qui ne passe point. 25 C’est pourquoi aussi il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.

Dieu soutient chaque Parole de Son fils qui sont pour nous Il soutient chaque parole, depuis Matthieu jusqu'à l'Apocalypse. Chaque parole est un souffle de Dieu.

Le trône sur lequel se tient Jésus soutient chaque parole.

 

Il en est de même dans le domaine de la guérison.

Dès qu'un homme croit Dieu, il est en mesure de voir se réaliser les signes qui accompagneront: « En mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris »(Marc 16:17-18).

 

Dès qu'un homme est né d'en haut il croit Dieu il peut aller prêcher la bonne nouvelle du royaume en guérissant les malades et délivrant les gens de l'emprise des démons.

Le ministère terrestre de Jésus a été un combat permanent contre les forces démoniaques et contre les maladies.

Il devrait en être de même pour ceux et celles qui se réclament de Son Eglise. Nous sommes en guerre contre un seul ennemi : le diable.

1 Pierre 5:8 Soyez sobres, veillez ; car le diable, votre ennemi, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer.

La stratégie du diable est la même nous maintenir dans la pauvreté, la maladie, la souffrance et le péché.

Notre mission est de poursuivre l’œuvre de Jésus.

1 Jean 3:8 “Jésus est venu pour détruire les œuvres du diable”.

Il est bon de noter deux choses ici :

1 les signes accompagnent ceux qui croient et non pas ceux qui doutent. On peut en conclure que si dans l'Eglise les signes se font rares c'est que ceux qui croient en la guérison divine sont de moins en moins nombreux

2- Dieu opère avec ceux qui croient et qui agissent en confirmant l'annonce et la vérité de Sa Parole par les signes.

Marc 16 «17 Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : Ils chasseront les démons en mon nom ; ils parleront de nouvelles langues ;18 Ils saisiront les serpents ; quand ils auront bu quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris. 19 Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut élevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu. 20 Et eux, étant partis, prêchèrent partout ; le Seigneur opérant avec eux, et confirmant la Parole par les miracles qui l’accompagnaient. »

 

Non seulement nous devrions voir plus de guérisons mais de plus grandes

Jean 14:12-14 “Et il fera de plus grandes œuvres que celles-là, parce que je m'en vais au Père ; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai”.

Il y a plus fort que la prière ici, le mot grec « aiteo signifie : réclamer, exiger, implorer, solliciter dans. Il parle de chasser les démons, de guérir les malades et de miracles.

Notons au passage que : «  Tout ce que vous demanderez en mon nom ». Le mot “demander” signifie « commander donner un ordre »

C'est ce que Pierre a fait avec le boiteux en disant : « Au Nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche ».

En mon nom, ils chasseront les démons”. Ils devaient prendre la place de Jésus. Ils devaient aller dans le monde et agir pour Lui.

 

L'homme a été guéri instantanément. Il n'était pas Chrétien. Il n'avait pas accepté Christ. Il semble que les grandes foules mentionnées en Actes 5 et qui ont été guéries étaient composées de personnes non sauvées.

La majorité des guérisons du Livre des Actes étaient des guérisons de personnes qui n'étaient pas encore devenues croyantes.

Lis attentivement Actes 5:12-16. Pratiquement toutes ces personnes étaient des Juifs perdus.

En Actes 8:8-10 la puissance de Dieu est à nouveau révélée. Beaucoup de miracles ont été accomplis au Nom de Jésus pour des païens et des perdus.

C'est pour ces gens là que Jésus est venu.

 

Luc 19:10 Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

 

Luc 5:31 Et Jésus, prenant la parole, leur dit : Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin ; 32 Mais ceux qui se portent mal. Je suis venu appeler à la repentance, non les justes, mais les pécheurs.

 

L'Eglise se prive du véhicule de la guérison divine qui est le meilleur support et moyen d'amener les gens à croire.

Marc 9:24 Aussitôt le père de l’enfant s’écriant, dit avec larmes : Je crois, Seigneur, aide–moi dans mon incrédulité.

Jean 9:38 Alors il dit : Je crois, Seigneur, et il se prosterna devant lui.

Voyez-vous il nous est difficile de l'admettre, notre problème récurent est l'incrédulité. Personnellement, je demande pardon à Dieu de vouloir parfois justifier mon incrédulité en cas d'absence de guérison où Dieu n'est pas intervenu conformément à ce qu'il dit dans Sa Parole écrite.

Comme je l'ai dit précédemment j'ai connu des situations où des personnes sont parties avec le Seigneur en étant malade, cela ne m'autorise pas à mettre en doute ce que Dieu dit.

 

Lorsque qu'un miracle ou une guérison a lieu, l'atmosphère spirituel de l'endroit change. La foi des incrédules est stimulée, le poids de la gloire de Dieu devient tangible. Les langues se délient et les cœurs s'épanchent en rendant gloire à Dieu. Cela je l'ai constaté, je l'ai vécu et expérimenté je sais que Dieu est vérité.

 

Ne perdons pas de vue le fait que pour la guérison Divine qui fait partie du ministère de chaque croyant pour les perdus.

 

« Christ en nous » c'est la guérison des malades et les miracles à notre portée pour donner au monde la preuve que Jésus est le même hier aujourd'hui et éternellement.

Le vrai christianisme, c'est Christ qui vit et qui nous délivre, nous sauve et nous guérit aujourd'hui.

 

Ne nous condamnons pas pour nos doutes, chassons-les par la vérité de la Parole.

 

Apprenons à connaître de mieux en mieux notre Père célestepour confesser d'abord qu'Ilest bien Celuiqui nous guérit en Jésus afin de recevoir la provision de guérison qu'Iltient à notre disposition.

Ne nous fions plus à nos sens, ne regardons plus aux symptômes et aux circonstances contraires, considérons plutôt la Parole de Dieu en la confessant de nos bouches dans tout ce qu'elle nous enseigne. De tout notre cœur croyons-La !

 

N'écoutons plus les voix de ceux qui doutent, agissons par des actes ancrés sur une foi ferme conforme ce que Dieu dit dans Sa Parole.

 

Si Dieu dit que nous sommes guéris, nous n'avons plus besoin de le répéter comme un perroquet en essayant de nous autosuggestionner. Croyons simplement ce qu'il dit en nous attendant à vivre nos guérisons. À suivre...

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 11:24

Nous avons une fâcheuse tendance à détourner le problème de notre incrédulité sur Dieu. Nous déplaçons la responsabilité du non exaucement de nos prières en matière de guérison sur Lui. Comment ? En utilisant une phrase que l'on peut croire remplie de sagesse humaine mais qui tue nos prières. Nous la connaissons bien :« Si c'est Ta volonté ? »

Combien il est important de connaître la volonté de Dieu quand on prie !

Il me semble que beaucoup d'entre-nous avons récité l'enseignement de Jésus comme une prière apprise par cœur. Malheureusement cela a un effet néfaste sur la compréhension du contenu relatif à la Volonté de notre Père.

Regardons plutôt le texte.

Notre Père qui est aux cieux, ton nom soit sanctifié ; ton règne vienne ; 10 Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel ; 11 Donne–nous aujourd’hui notre pain quotidien ; 12 Pardonne–nous nos péchés, comme aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, 13 Et ne nous induis point en tentation, mais délivre–nous du Malin ; car à toi appartiennent le règne, la puissance, et la gloire à jamais. Amen ! (Matthieu 6 : 9-13).

Il y a une grande différence entre réciter machinalement une prière apprise par cœur et prier selon la volonté de Dieu. Prier selon sa volonté consiste à prier et à agir en croyant du cœur ce que Dieu dit dans sa Parole. C'est se mettre en phase avec Dieu, donc avec Sa Parole.

La prière de la foi est celle qui s'appuie sur la Parole de Dieu. La foi vient de ce qu'on entend des Paroles de Dieu. Romains 10 : 17 La foi vient donc de ce qu’on entend ; et ce qu’on entend, vient de la parole de Dieu.

Jacques 5 : 15 Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés. 16 Confessez vos fautes les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris ; car la prière fervente du juste a une grande efficace..

La prière de la foi est remplie de puissance. La prière de la foi est remplie de confiance. La prière de la foi produit la guérison pour l'âme et pour le corps. Les disciples voulaient apprendre à faire de vraies prières, et Jésus leur dit : "Voici donc comment vous devez prier : Notre Père qui es aux cieux ! … Que ta volonté soit faite sur la terre… !"

Beaucoup s'arrêtent là, et butent dans la foi parce qu'ils méconnaissent Dieu. Lorsqu'on ne connaît la volonté de Dieu ou ses pensées c'est ne pas Le connaître. Donc nous ne pouvons pas Lui faire confiance.

Combien de Chrétiens manquent de lumière et d'autorité dans leurs prières. C'est un constat car dans Matthieu 6 : il n'est pas simplement écrit : "Si c'est Ta volonté !" Mais  : "Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel." C'est quand même très différent ! C'est l'enseignement de Jésus !

Dès lors qu'on prie sur ces bases : les difficultés, les maladies, les handicaps de tous genres n'ont plus lieux d'être car Sa volonté au ciel n'est pas que les gens soient malades. Il n'y a pas de maladies au ciel. Jésus a enseigné à Ses disciples  : "Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !" Que la puissance de Dieu soit connue  et reconnue ! Que la puissance de Dieu se manifeste ! Nos prières sur ces bases chassent toutes les calamités, brisent les liens de la mort, pour que Sa volonté  ici-bas soit comme au ciel !"

De quelle manière la volonté de Dieu se manifeste-t-elle au Ciel ?

Si vous dîtes être assis avec Jésus dans les lieux célestes par la foi, vous ne pouvez pas imaginer qu'au ciel il y ait des gens malades et handicapés. Tout au ciel n' est que beauté, magnificence, santé, perfection,et pureté. Nous avons commencé à régner nous dit Paul, n'altérons pas cette positions par notre incrédulité.

Il nous faut oser pratiquer si nous croyons bien entendu.

Marc 16 : Allez par tout le monde, et prêchez l’évangile à toute créature. 16 Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; mais celui qui ne croira point sera condamné. 17 Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : Ils chasseront les démons en mon nom ; ils parleront de nouvelles langues ; 18 Ils saisiront les serpents ; quand ils auront bu quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris.

Ici, il ne s'agit pas d'une caste ministérielle ou pastorale qui prie machinalement pour de longues files de gens malades à des réunions. C'est la responsabilité de chaque croyant libre de poser leurs mains sur les malades s'ils sont en règle avec Dieu.

Dieu nous a parle par Son Esprit est nous conduit dans ce travail en nous révélant ses intentions. Apprenons à entendre Dieu nous parler.

Dieu est saint dans Apocalypse Jésus s'entretient avec Jean et nous encourage

Apocalypse 22: 7 Voici, je viens bientôt ; heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! 8 Et moi, Jean, je suiscelui qui ai vu et entendu ces choses. Et après les avoir entendues et vues, je me jetai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer. 9 Mais il me dit : Garde–toi de le faire ; car je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu. 10 Il me dit aussi : Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre ; car le temps est proche.

11 Que celui qui est injuste, soit encore injuste ; que celui qui est souillé, se souille encore ; que celui qui est juste, devienne plus juste encore ; et que celui qui est saint, se sanctifie encore davantage.

Je crois que nous avons besoin d'une plus grande crainte de Dieu, une plus grande connaissance de sa sainteté et de sa personne pour comprendre le sens de sa volonté pour nous.

Nous nous souillons de diverses manières. Et nous continuons à nous souiller. Certains sont capables de supporter longtemps ces souillures, jusqu'à ce qu'ils arrêtent de se souiller. Mais d'autres ne le peuvent pas. Ils empoisonnent leur corps et détruisent toutes leurs facultés. Certains peuvent boire du whisky et vivre très vieux. Mais d'autres peuvent se détruire en quelques mois ou quelques années. Certains sont plus vigoureux que d'autres.

Mais dans cette magnifique Cité Céleste, nous ne trouverons personne qui se souille ainsi. Si nous demandions à un ange : "Pour quelle raison n'y a-t-il ici aucun péché ?" Il nous répondrait : "Il n'y a ici aucun péché, parce qu'ici, la volonté de Dieu est faite !"

Quand la volonté de Dieu est faite, il n'y a aucun péché. Quand la volonté de Dieu est faite, il n'y a aucune maladie ni aucune infirmité !

Nous retournons alors sur la terre, et nous pouvons prier avec une meilleure compréhension de cette parole : "Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel !" Que la volonté de Dieu soit faite ici, sur la terre, exactement comme elle est faite là-haut, au Ciel ! Que la volonté de Dieu soit faite en moi ! Qu'il en soit sur la terre comme il en est au Ciel !

Quelqu'un pourrait alors me dire : "Frère, vous semblez oublier que dans Matthieu 8, un lépreux a dit un jour au Seigneur : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur !" Puisque ce lépreux, quand il a prié, a dit : "Si tu le veux," pourquoi ne pourrais-je pas le dire aussi ?

Eh bien, ce lépreux ignorait quelle était la volonté de Christ en ce qui concerne la maladie. Peut-être avait-il été sur la montagne et avait-il entendu ce merveilleux sermon sur la montagne. Car c'est juste après qu'il s'était approché de Jésus en Lui disant : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur."

Savoir que Christ peut nous guérir est une chose et savoir qu'il veut nous guérir en est une autre.

La réponse de Jésus a permis au lépreux de régler ce problème. Elle devrait aussi le régler à jamais pour tous les hommes ! Jésus lui a dit : "Je le veux, sois pur !" Si, au moins une fois, Il avait dit le contraire à un seul malade, nous aurions pu avoir une raison de dire : "Si c'est ta volonté !" Mais nous ne pouvons pas le dire dans nos prières, parce que Dieu nous a clairement révélé Sa volonté à ce sujet. Les "si" traduisent toujours un doute. La prière de la foi ne connaît pas de "si" !

Supposez qu'un ivrogne vienne s'agenouiller devant cette estrade, en disant : "Je veux trouver Dieu ! Je veux devenir Chrétien !" Tous ceux qui sont ici présents, et qui connaissent Dieu, pourraient immédiatement être d'accord avec cet homme. Ils pourraient dire : "Oui ! Dites-lui de prier, d'avoir foi en Dieu, et Dieu va le délivrer !" Pourquoi diriez-vous cela ?

Parce que vous n'avez aucun doute concernant la volonté de Dieu de sauver un pécheur qui est prêt de confesser son péché ! Allez maintenant un peu plus loin. Voici venir un pauvre homme avec une jambe infirme. Il vient en boitant, il essaye péniblement de s'agenouiller, et aussitôt quelqu'un dit : "J'aimerais bien qu'il appelle un docteur !" Ou encore : "Seigneur, si c'est Ta volonté, guéris-le !" Celui qui dirait cela aurait complètement oublié ces vérités : "C'est Lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies !"

Il nous faut prendre nos responsabilités en ce qui concerne la guérison au lieu de rendre Dieu responsable. Le fait de rajouter cette expression « si c'est ta volonté » c'est tenter de justifier notre incrédulité.

Il nous faut être pleinement convaincu de ce que Dieu veut.

Romains 4:21 et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir.

Romains 14:23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

Proverbes 30:6 N’ajoute rien à Ses paroles, de peur qu’il ( Dieu) ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur.

C'est un principe avec Dieu : alors cessons de rajouter « Si c'est Ta volonté à nos prières pour les malades »

Apocalypse 22:18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre.

Attention : je ne veux pas ici vous apparaître comme un super héros de la foi qui parle comme une encyclopédie. J'ai moi-même utilisé ce « rajout incrédule :Si c'est ta volonté», je veux m'en débarrasser et veiller à ce que cette formule ne revienne pas miner mes prières.

Pour beaucoup, cette expression est une forme de sagesse humaine, mais elle n'est pas pas divine.

( c'est la volonté de Dieu ) Tout ce qui est inclus dans la rédemption accomplie par Jésus est disponible pour ceux qui prient avec foi pour s'emparer de tout cela ! Il n'y a aucun doute, dans la pensée de Dieu, en ce qui concerne le salut du pécheur. Il n'y en a pas davantage en ce qui concerne la guérison du malade. Tout est compris dans le sacrifice expiatoire de Christ. Que Dieu soit béni ! Cette expiation a répondu à tous les besoins de l'homme ! A présent, la responsabilité repose exclusivement sur l'homme. C'est Jésus qui nous le dit !

Jésus a dit  dans Marc 12 : "22 Et Jésus, répondant, leur dit : Ayez foi en Dieu ; 23 Car je vous dis en vérité, que quiconque ( c'est celui ou celle qui veut ) dira à cette montagne : Ôte–toi de là et te jette dans la mer, et qui ne doutera point dans son cœur, mais qui croira que ce qu’il dit arrivera ; ce qu’il dit lui sera accordé.24 C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez ; et cela vous sera accordé. 25 Mais quand vous vous présenterez pour faire votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez–lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.".

Il n'y a pas de "si c'est la volonté de Dieu" dans les paroles de Jésus. Le seul si qui existe au verset 25 est relatif au pardon.

Jacques, parle du doute dans son épître au chapitre 1 il écrit : "6 Mais qu’il demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute, est semblable au flot de la mer qui est agité par le vent et ballotté çà et là.7 Qu’un tel homme, en effet, ne s’attende pas à recevoir quelque chose du Seigneur. 8 L’homme dont le cœur est partagé, est inconstant en toutes ses voies.

Celui qui doute est inconstant, et manque de conviction il va être ballotté par les circonstances contraires avec des hauts et des bas. La foi est une ferme assurance...

Il nous faut garder les yeux fixés sur Dieu et sur Jésus l'auteur de notre foi pour obtenir ce qu'il désire. Bannissons les « si c'est Sa volonté ».

Le lépreux incurable et contagieux ne savait pas quelle était la volonté de Jésus concernant sa maladie. D'autant que Jésus n'avait pas encore payé le prix de son rachat à la croix. Pour nous c'est chose faite n'est-ce pas ? Nous avons suffisamment reçu de Sa puissance pour prier Dieu notre Père dans le Nom de Jésus, nous avons reçu la même puissance divine que celle que Jésus avait reçue de Son Père céleste. ( souvenez-vous ce que Jésus déclara à maintes reprises sans Lui je ne peux rien faire...)

Actes 1 : 8 Mais vous recevrez la puissance du Saint–Esprit, qui viendra sur vous ; et vous me servirez de témoins, tant à Jérusalem que dans toute la Judée, et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

LSG : 8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous...,

En ce qui concerne la maladie, nous devrions être au clair avec la volonté de Dieu, comme ce lépreux qui n'était pas encore éclairé sur l’œuvre accomplie par Jésus pour nous. Depuis la mort Jésus sur la croix et sa résurrection les choses sont bien établies pour nous faire connaître la volonté de Dieu et notre héritage en Jésus.

Elle nous avait dit que de nombreux prédicateurs l'avaient visitée pendant toutes ces années. Ils l'avaient encouragée à accepter la volonté de Dieu pour elle, à rester calme et à souffrir en silence.

La parfaite rédemption acquise par Jésus-Christ est une rédemption totale. Tout est pourvu et accompli. Elle répond à tous nos besoins des trois dimensions de notre être de notre esprit, de notre âme et de notre corps.

Ne limitons plus de limite à l'exaucement de nos prières pour les malades avec des « si c'est la volonté de Dieu » Que Dieu soit béni pour sa volonté parfaite, écoutons sa voix, que son amour parfait bannisse nos craintes et nos doutes !

Que nos âmes soient affamées et assoiffées de connaître sa volonté !

Esaïe 55 : 6 Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez–le, tandis qu’il est près ! 7 Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme injuste ses pensées ; et qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, et à notre Dieu, car il pardonne abondamment. 8 Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Éternel. 9 Car autant les cieux sont élevés au–dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au–dessus de vos voies et mes pensées au–dessus de vos pensées. 10 Car, comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé et fécondé la terre et l’avoir fait produire, pour donner de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, 11 Ainsi en est–il de ma parole, qui sort de ma bouche ; elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir fait ce que j’ai voulu, et accompli l’œuvre pour laquelle je l’ai envoyée.

Psaumes 103:20 Bénissez l’Eternel, vous ses anges, qui êtes puissants en force, et qui exécutez ses ordres, en obéissant à la voix de sa parole !

Psaumes 107:20 Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse.

Psaumes 147:15 Il envoie ses ordres sur la terre, Sa parole court avec vitesse...18 Il envoie sa parole, et il les fond; Il fait souffler son vent, et les eaux coulent.

Accordons-nous pour la gloire de Dieu . La guérison d'un malade sur cette terre est englobé dans ce « quoi que ce soit » qui devrait nous être acquis par notre Père céleste au ciel lorsque nous Lui demandons.

Matthieu 18:19 Je vous dis encore, que si deux d’entre vous s‘accordent sur la terre à demander quoi que ce soit, ils l’obtiendront de mon Père qui est aux cieux.

Prions en écoutant Dieu en croyant à Sa Parole pour nous conduire auprès de ceux qui souffrent, agissons en obéissant au commandement de Jésus-Christ, qui ordonne à tous ceux qui croient d'imposer les mains aux malades en Son Nom.

Ce n'est pas une affaire de spécialiste mais du ministère universel du peuple de Dieu.

Marc 16 : 20 Et eux, étant partis, prêchèrent partout ; le Seigneur opérant avec eux, et confirmant la Parole par les miracles qui l’accompagnaient.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 21:17

 

La crainte de Dieu est quelque chose qui nous fait grandement défaut dans notre marche avec Dieu. Je suis convaincu que ce message de la crainte de l’Eternel est essentiel et pleinement d'actualité.

 

La crainte de l’Eternel doit nous éclairer et fortifier notre foi pour contrecarrer l'influence diabolique du monde présent dans nos vies. C’est la raison pour laquelle je vous invite non seulement à y être attentif mais à cultiver notre crainte de Dieu.

Cette crainte de l’Eternel est un antidote au poison de la rébellion si répandue dans les cœurs par la postérité du serpent. Cet enseignement capital est tout aussi fondamental que peut l’être celui de l’amour dans notre relation avec Dieu.

Comme à l’accoutumée nous lirons beaucoup de versets qui nous instruirons au sujet de la crainte de l'Eternel . Commençonsnotre parcours de santé...

 

Une question s’impose immédiatement à nous. C’est la confusion entre la peur qui peut prendre place en nous à cause du péché et justement cette crainte inspirée par l’Eternel qui nous protège de la peur. Le péché nous conduit à la peur : (Adam) Genèse 3:10 Il répondit: J'ai entendu ta voix dans le jardin et j'ai eu peur, parce que je suis nu; je me suis donc caché.

La crainte de Dieu est différente car elle produit en nous la vie et la paix. Cette crainte de l’Eternel est salutaire, elle est la seule qu’il nous faut avoir pour ne pas vivre justement dans l’angoisse et les peurs des incroyants. Toutefoisla crainte de l’Eternel mettra toujours notre « moi » (notre chair) en émoi, car elle ne se soumet jamais à Dieu.

Proverbes 1:29 Parce qu'ils ont haï la connaissance, et qu'ils n'ont pas choisi la crainte de l'Éternel, 30 Parce qu'ils n'ont pas voulu de mes conseils, et qu'ils ont dédaigné toutes mes réprimandes, 31 Ils se nourriront du fruit de leur conduite et se rassasieront de leurs (propres) conseils, 32 Car l'égarement des stupides les tue, et l'insouciance des insensés les perd; 33 Mais celui qui m'écoute aura la sécurité dans sa demeure, il vivra tranquille sans craindre le malheur.

Lisons ensemble Esaïe 33 : 5 L'Éternel est élevé, car il habite en haut; il remplit Sion de droit et de justice. 6 Tes jours seront en sûreté; la sagesse et la connaissancesont une richesse qui sauve; la crainte de l'Éternel, c'est là son trésor.

Psaumes 111:10 Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel; ils ont du bon sens, tous ceux qui s'en inspirent.

 

Proverbes 1 : 7 La crainte de l'Éternel est le commencement de la connaissance; Les insensés méprisent la sagesse et l'instruction.

La crainte de Dieu nous conduit à le connaître vraiment et lui faire confiance.

Sommes-nous en alliance avec Dieu ?La crainte de Dieu nous fait entrer en alliance avec lui. Si Dieu est pour nous qui sera contre nous… Si vous avez des doutes sur la fidélité de Dieu vous serez obligatoirement dominé par la peur.

Psaumes 25 : 14 La pensée secrète de l'Éternel est pour ceux qui le craignent, et (cela) pour leur faire connaître son alliance.

Le constat que j'ai pu faire dans notre assemblée et dans celles que j'ai pu visiter ces dernières années est qu’il existe une séduction satanique qui œuvre pour nous détourner de Dieu et plus particulièrement de la communion avec le Père, le Fils et l'Esprit-Saint. La vie juste que Dieu est en droit attendre de ses enfants est un standard qui est loin d'être atteint par chacun d’entre-nous. La cause majeure de cette situation est justement l’absence même de crainte de Dieu.

Une fausse image de l’amour de Dieu est grandement répandue malheureusement dans l’Eglise.

Je vais m’évertuer ce matin à déposer des précieuses vérités dans vos cœurs qui vous permettront à la crainte de l'Eternel retrouver place dans vos vies.

Que le Saint-Esprit vous accordent ce matin tout l’éclairage nécessaire par la Parole pour vous convaincre de cultiver une véritable crainte de l'Eternel. Dieu fera cette œuvre en vous que si vous le voulez et si vous le cherchez de toute notre force.

 

Jérémie 29 1 Je connais, moi, les desseins que je forme à votre sujet, oracle de l'Éternel, desseins de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir fait d'espérance. 12 Alors, vous m'invoquerez et vous pourrez partir; vous intercéderez auprès de moi, et je vous exaucerai.13 Vous me chercherez et vous me trouverez, car vous me chercherez de tout votre cœur.

Jérémie 32 40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle, je ne me détournerai plus d'eux, je leur ferai du bien, et je mettrai ma crainte dans leur cœur, afin qu'ils ne s'écartent pas de moi. 41 Je me réjouirai à leur sujet, pour leur faire du bien, et je les planterai véritablement dans ce pays, de tout mon cœur et de toute mon âme.

Notre christianisme doit passer de l'état de fréquentation « d'un club sympa » à l'héritage vécu et consommé des promesses de Dieu.

L'histoire de la sortie d'Egypte et les errements du peuple juif dans le désert sont riches d'enseignements. En effet, Moïse était un homme qui craignait Dieu, mais pour les israélites cela n'était pas le cas. Ils avaient connu comme lui l'intervention surnaturelle de Dieu pour les arracher miraculeusement de l'armée de Pharaon. Comme Moïse et les israélites étaient appelés à hériter des promesses de Dieu. Ils professaient tous connaître Dieu et le servir. La différence fondamentale était cachée dans les recoins de leurs âmes. Moïse craignait Dieu, eux pas vraiment. Cette crainte de Dieu avait pour lui une bonne perception et l'intelligence des voies de Dieu tandis que pour les israélites leur aveuglement était évident, car leur entendement était voilé.

Cette situation perdure pour les juifs. Romains 11:8 selon qu'il est écrit: Dieu leur a donné un esprit d'assoupissement, des yeux pour ne pas voir, et des oreilles pour ne pas entendre, jusqu'à ce jour. ...

2 Corinthiens 3:14 Mais ils se sont endurcis dans leurs pensées. Car jusqu'à ce jour, quand ils font la lecture de l'Ancien Testament, le même voile demeure; il n'est pas enlevé, parce qu'il ne disparaît qu'en Christ.

2 Corinthiens 3:15 Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, il y a un voile sur leur cœur;

J'ai conscience que lorsque nous touchons des points sensibles dans nos vies, nous mettons les gens en situation d’inconfort. Lorsque nous parlons sans complaisance, nous attirons peu de sympathie. La dénonciation de la mollesse spirituelle et des mensonges dans les assemblées entraîne bien souvent la rébellion. Il y a malheureusement beaucoup trop de gens qui se disent chrétiens mais qui ne craignent plus Dieu. Ils sont au même rang que les païens. L’appartenance à une église qui ressemble plus « club chrétien » voilà ce que sont devenues beaucoup de nos assemblées. Beaucoup trop de chrétiens sombrent dans une sorte de léthargie spirituelle avec une fausse sécurité qui les aveugle. Les conséquences du péché dans leur existence ne les effraient plus, le jugement de Dieu, ne semble plus les concerner. C'est pour les autres. L’enseignement sur l’obéissance due à Dieu est assimilée à un endoctrinement, voilà pour quoi nous sommes traités de fondamentalistes ou soupçonnés de comportements sectaires.

Les écritures nous révèlent en réalité que les démons tremblent bien plus devant Dieu que certains dans l'Eglise.

Jacques 2 19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi et ils tremblent. Nous pouvons même prêcher sur l'estrade, confesser le salut et aimer les promesses de Dieu, mais être comme les hébreux ne plus avoir la crainte de l'Eternel.

 

Jésus met son Eglise en garde contre cet état spirituel. Dans l'évangile de Matthieu au chapitre 7 21 Quiconque me dit: Seigneur, Seigneur ! n'entrera pas forcément dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Beaucoup me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur! N'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons chassé des démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles? 23 Alors je leur déclarerai: Je ne vous ai jamais connus retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. Il s'agit bien ici du dilemme que représente la croissance simultanée du blé et de l'ivraie dans nos assemblées. C'est le feu de l'épreuve qui révélera la nature des cœurs.

Dieu veut que ses enfants craignent son Nom. Notre service est indissociable de la crainte que nous devons avoir.

Josué 24 14 Maintenant, craignez l'Éternel et servez-le avec intégrité et fidélité. Otez les dieux qu'ont servis vos pères, de l'autre côté du fleuve et en Égypte, cad séparez-vous, ne faites plus ce que les autres font…et servez l'Éternel.

En réalité, il est impossible de servir Dieu sans craindre son Nom.

Tout ce que la Bible enseigne a été mentionné pour notre instruction et la connaissance de la vérité. Cette vérité nous ne pouvons la trouver qu’en Jésus seul étant lui-même la Parole faite chair. Ce qui peut produire en nous cette crainte de l'Eternel : l’amour de sa Parole.

Cela fût donné à Moïse dans Deutéronome 6 1 Voici le commandement, les prescriptions et les ordonnances que l'Éternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dans lequel vous allez passer pour en prendre possession, 2 afin que tu craignes l'Éternel, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils et le fils de ton fils,toutes ses prescriptions et tous ses commandements que je te donne, et afin que tes jours soient prolongés. 3 Tu les écouteras donc, Israël, et tu les observeras pour les mettre en pratique, afin que tu sois heureux et que vous multipliiez beaucoup, comme te l'a dit l'Éternel, le Dieu de tes pères, dans un pays découlant de lait et de miel.

 

Croire : c'est craindre Dieu. Craindre Dieu : c'est lui obéir. Déclarer aimer Dieu ne peut se concevoir sans obéissance.

1 Jean 5 : 2 Nous connaissons en ceci que nous aimons les enfants de Dieu, c’est que nous aimons Dieu, et que nous gardons ses commandements.3 Car ceci est l’amour de Dieu, c’est que nous gardions ses commandements ; or, ses commandements ne sont pas pénibles. (Ost) Nous ne devons pas nous soustraire à ces pensées. La seule source d'inspiration de nos vies doit être Dieu qui seul est digne d’être cru et craint

Trop de chrétiens sont influencés par ce que le monde produit et fait. Dieu est Saint, si je ne cherche pas cette sainteté, je ne verrais pas Dieu. Le monde aime le divertissement, l'église de Jésus ne doit pas chercher à produire un style qui tente de séduire et de divertir « les membres du club église ».

Dans cette église malade et apostate, on enseigne et on recherche il est vrai une sorte de connaissance de Dieu au travers des écritures mais surtout pas dans l'obéissance. La véritable connaissance nous mène inéluctablement à la crainte de Dieu et à l’obéissance volontaire. Les écritures nous apportent l'instruction sur les corrections et les ajustements incessants aux quels nous devons veiller pour nous conduire vers une plus grande sainteté. Être saint comme lui-même est saint.

 

2 Corinthiens 7:1 Ayant donc, bien–aimés, de telles promesses, purifions–nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. Ost

C’est la volonté de Dieu que nous nous sanctifions. 1 Thessaloniciens 4:3 Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; Spirituellement le tabernacle que nous sommes, nécessite l’entretien et un culte quotidien. Nos corps sont les habitations de Dieu, nous en sommes les responsables, en tant que nouveaux prêtres et sacrificateurs que Jésus s’est acquis pour Dieu son Père. Nous sommes aussi Son Église. Jésus s’intéresse à nous et non à des bâtiments ou des organisations.

 

La crainte de Dieu nous amène à réfléchir.

Aggée 1 : 6 Vous avez beaucoup semé et vous rapportez peu, vous mangez sans être rassasiés, vous buvez, mais pas à votre soûl, vous êtes vêtus sans avoir chaud; le salarié reçoit son salaire dans un sac percé. 7 Ainsi parle l'Éternel des armées: Réfléchissez à votre conduite! … A cause de quoi sommes nous en Pb ? à cause de ma Maison, qui est en ruines, tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. ( pour vos affaires ) 10 C'est pourquoi le ciel vous a retenu la rosée, et la terre a retenu ses produits.

Malachie 3 7 Depuis le temps de vos pères, vous vous êtes écartés de mes prescriptions, vous ne les avez pas gardées. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, dit l'Éternel des armées. …. 16 Alors ceux qui craignent l'Éternelse parlèrent l'un à l'autre; L'Éternel fut attentif et il écouta: et un livre de souvenir fut écrit devant lui pour ceux qui craignent l'Éternel et qui respectent son nom. 17 Ils seront à moi, dit l'Éternel des armées, ils m'appartiendront en propre au jour que je prépare; je les épargnerai, comme un homme épargne son fils qui le sert. 18 Et vous verrez de nouveau (la différence) entre un juste et un méchant, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert pas. 19 Car voici le jour: il vient, Ardent comme une fournaise. Tous les présomptueux et ceux qui pratiquent la méchanceté seront (comme) du chaume; ce jour qui vient les embrasera, dit l'Éternel des armées, il ne leur laissera ni racine ni rameau.20 Mais pour vous qui craignez mon nomse lèvera le soleil de justice, et la guérison sera sous ses ailes; vous sortirez et vous sauterez comme les veaux à l'engrais.

Nous avons besoin de revenir à un christianisme épurée et plus vrai. Voici quelques promesses d'héritage pour ceux qui vont décider de devenir des « craignants Dieu ».

 

Psaumes 31 Oh! combien est grande ta bonté, que tu tiens en réserve pour ceux qui te craignent, que tu exerces envers ceux qui se réfugient en toi, en face des humains!

 

Psaumes 34 8 Goûtez et voyez combien l'Éternel est bon! Heureux l'homme qui se réfugie en lui! 9 Craignez l'Éternel, vous ses saints! Car rien ne manque à ceux qui le craignent.

 

Psaumes 115 5 Il a donné de la nourriture à ceux qui le craignent, il se souvient à toujours de son alliance.

 

Le but de notre vie est de marcher humblement avec Dieu dans une communion exempte de toute hypocrisie.

J’ai remarqué combien il est difficile de se remettre en cause quand les choses vont mal pour nous.

Nous avons vite fait de faire une mauvaise spiritualisation des choses : c’est le diable qui m’a attaqué où qui m’a criblé. Parfois, c’est tout simplement Dieu qui ne se retrouve plus dans ce que nous entreprenons alors il nous conduit lui-même dans une impasse pour nous faire réfléchir. Nous sommes souvent les artisans de nos propres difficultés faute d’avoir eu la crainte d’entreprendre quelque chose sans Dieu.

La restauration de la crainte de l'Eternel dans chacun de nos cœurs est la seule chose qui puisse nous garantir une relation profonde avec notre Père Jésus et le Saint-Esprit.Faute de connaissance le peuple meurt ( faute de me connaître ).

La crainte de Dieu commence par la capacité d'écouter et de se laisser enseigner.

L'écoute attentive et la mise en pratique de la Parole de Dieu fait défaut. J'ai remarqué que beaucoup de personnes se laissent séduire par l'ennemi en pensant à tort ne plus avoir à écouter la Parole, puisque Jésus a dit que le Saint-Esprit nous enseignerait toutes choses. Beaucoup n'écoutent pas attentivement ou font toute autre chose, pendant les prédications. Si vous êtes dans cette situation, c'est qu'insidieusement l'influence du monde présent a pris le dessus sur le respect que vous devez à Dieu et à sa Parole.

Cela veut dire que la crainte de Dieu s'est altérée en vous. Jésus nous a enseigné à faire attention à la façon que nous écoutons. « Mes frères » nous dit-il ce sont ceux qui écoutent la Parole ( ou m'écoute ) et qui la mettent en pratique qui vivront. Relisez attentivement chez vous la parabole du semeur.

 

La vraie question que nous devons tous nous poser est la suivante : est-ce que ma pratique religieuse aujourd'hui me permet véritablement de marcher en vérité avec mon Dieu ?

L'absence de crainte de l'Eternel fait de nous « des aveugles qui conduisent des aveugles ».Voilà pourquoi Jésus attire notre attention sur la lumière qui est en nous en nous incitant à vérifier à ce que cette lumière ne soit pas ténèbres.

Beaucoup de personnes apprennent toujours sans pouvoir jamais arriver à la connaissance de la vérité. Pourquoi ?

 

A quoi nous servirait-il de reconnaître Jésus-Christ et de revendiquer notre appartenance au peuple de Dieu si nous ne voulons pas nous laisser transformer par Dieu ?

Psaumes 50 16 Et Dieu dit au méchant: quoi donc! Tu énumères mes prescriptions, et tu as mon alliance à la bouche, 17 toi qui détestes l'instruction, et qui jettes mes paroles derrière toi!Dieu nous dit ici en quelque sorte : pourquoi prêchez-vous ma Parole, pourquoi cherchez-vous à me servir ? Alors que vous ne craignez pas mon Nom et ne m'obéissez pas.

Si nous persévérons à vouloir avancer sans nous repentir notre travail sera vain et sans fruit.

En agissant de la sorte nous continuerons à égarer les autres et à nous égarer nous mêmes. C'est du moins ce que l'apôtre Paul entend nous faire comprendre dans sa 2èmeépître à Timothée.

Dieu veut mettre de l'ordre dans nos vies. Les déboires qui nous affectent sont là pour nous faire revenir à Dieu. N'oublions pas que l'ordre divin est sa sainteté dans nos vies. Seule la crainte de son Nom dans nos cœurs peut nous révéler sa gloire.

Nous devons faire attention de ne pas confondre la croissance que Dieu donne et celle à laquelle les églises travaillent et aspirent selon de mauvais modèles.

C'est seulement le retour de la crainte de Dieudans les cœurs qui permettra aux croyants des derniers temps de se préserver de la corruption ambiante et de l’apostasie.

Si nous recherchons la faveur des hommes, nous craindrons l'homme et le servirons. L’histoire d’Ananias, & Saphira dans Actes 5 Nous servons qui nous craignons. Ananias et Saphira craignirent l'homme plus que Dieu. Le malin les rendit calculateurs. Comme ce fût le cas d'Adam et Eve. Si nous prenons de cet arbre nous serons comme des dieux. Ananias et Saphira ont succombé à l'absence de crainte de Dieu dans leurs cœurs.

Quand l'irrévérence est jugée, chacun doit s'éprouver soi-même et les motivations qui ne sont pas pures sont mises en lumière. C'est dans ce climat où nos cœurs sont plongés dans la repentance, que la crainte de Dieu nous saisira de nouveau.

Pourquoi Ananias et Saphira sont-ils morts ? Beaucoup de gens ont menti à des prédicateurs et n'ont pas été jugés aussi sévèrement. Il y a dans l'histoire des l'église beaucoup d’actes beaucoup plus graves qui ont porté atteinte à l'honneur de Dieu. La réponse se trouve dans le non respect de la gloire de Dieu. En réalité la présence de Dieu était réelle, comme celle de Moïse; cette présence de la gloire de Dieu était évidente. Annanias et Saphira moururent parce qu'ils avaient été irrévérents dans la présence de Dieu. Plus la gloire de Dieu se révèle parmi nous plus grand et plus immédiat est le jugement de l'irrévérence de Dieu.

Mais nous savons que les sacrifices sont inutiles quand ils sont dépourvus de bonnes dispositions de cœur, de l'amour et de la crainte de Dieu. Dieu dit: je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout mon peuple. Lévitique 10 3 La crainte de Dieu est indissociable de la sainteté de Dieu.

1Pierre 1 15 mais, de même que celui qui vous a appelés est saint, vous aussi devenez saints dans toute votre conduite, 16 puisqu'il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint.17 Et si vous invoquez comme Père celui qui, sans considération de personnes, juge chacun selon ses œuvres, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre séjour(sur terre). 18 Vous savez en effet que ce n'est point par des choses périssables argent ou or que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre, héritée de vos pères, 19 mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache;

Dieu veut que ses enfants craignent son Nom. En réalité, il est impossible de servirDieu sans craindre son Nom.

Moïse :Deutéronome 6 1 Voici le commandement, les prescriptions et les ordonnances que l'Éternel, votre Dieu, a commandé de vous enseigner, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dans lequel vous allez passer pour en prendre possession, 2 afin que tu craignes l'Éternel, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils et le fils de ton fils,toutes ses prescriptions et tous ses commandements que je te donne, et afin que tes jours soient prolongés. 3 Tu les écouteras donc, Israël, et tu les observeras pour les mettre en pratique,afin que tu sois heureux et que vous multipliiez beaucoup, comme te l'a dit l'Éternel,

 

Croire, c'est craindre Dieu, craindre Dieu c'est lui obéir.

Nous ne devons pas nous soustraire à cette vérité. La seule source d'inspiration de nos vies doit être Dieu. Trop de chrétiens sont influencés par ce que le monde produit. Nous devons rechercher la connaissance de Dieu au travers des écritures accompagnée de l'obéissance. Notre inspiration doit venir de Dieu. Les écritures nous apportent l'instruction des corrections et des ajustements incessants qui nous conduiront vers une plus grande sainteté une plus grande crainte de l'Éternel, avec un cœur fidèle et sans partage.

Dieu veut nous instruire à craindre son Nom à Lire ...

Psaumes 34:11 (34-12) Venez, (mes) fils, écoutez-moi! Je vous enseignerai la crainte de l'Éternel.

Proverbes 4 1 Écoutez,(mes) fils, l'instruction d'un père et soyez attentifs, pour connaître l'intelligence; 2 Car je vous donne un bon savoir: ne rejetez pas mon enseignement.

10 Écoute, mon fils, et reçois mes paroles; ainsi les années de ta vie seront nombreuses.

13 Saisis l'instruction, ne la lâche pas; retiens-la, car elle est ta vie.

20 Mon fils, sois attentif à mes paroles, tends l'oreille à mes discours. 21 Qu'ils ne s'éloignent pas de tes yeux; garde-les dans le fond de ton cœur; 22 car ils sont la vie pour ceux qui les trouvent, et pour tout leur corps c'est la santé. 23 Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie.

Proverbes 5 1 Mon fils, sois attentif à ma sagesse, tends l'oreille à mon intelligence, 2 Afin que tu gardes la réflexion, et que tes lèvres retiennent la connaissance….Et maintenant, (mes) fils, écoutez-moi, et ne vous écartez pasdes discours de ma bouche.

 

Proverbes 7 1 Mon fils, retiens mes paroles et gardeavec toi mes commandements. 2 Garde mes commandements afin que tu vives, et mes enseignements comme la prunelle de tes yeux. 3 Attache-les sur tes doigts, écris-les sur la table de ton cœur.

  1. Et maintenant, (mes) fils, écoutez-moi et soyez attentifs aux paroles de ma bouche.

Proverbes 9 32 Et maintenant, mes fils, écoutez-moi; heureux ceux qui observent mes voies! 33 Écoutez l'instruction, et devenez sages, ne la négligez pas. 34 Heureux l'homme qui m'écoute, qui veille de jour en jour à mon seuil, qui monte la garde près des montants de mes portes!

Proverbes 13 13 Celui qui méprise la parole devra donner des gages, mais celui qui craint le commandement sera récompensé. 14 L'enseignement du sage est une source de vie pour s'écarter des pièges de la mort.

Les conditions requises pour être dans la crainte de l'Eternel.

Proverbes 2 1 Mon fils, si tu reçois mes paroles, et si tu retiens en toi mes commandements, 2 si tu prêtes une oreille attentive à la sagesse, et si tu inclines ton cœur à la raison; 3 oui, situ appelles l'intelligence, et si tu élèves ta voix vers la raison, si tu la cherches comme l'argent, si tu la recherches avec soin comme des trésors, 5 alorstu comprendrasla crainte de l'Éternel et tu trouveras la connaissance de Dieu. La sagesse et la connaissance viendront ensemble : 10 Car la sagesse viendra dans ton cœur, et la connaissance fera les délices de ton âme, 11 La réflexion te gardera, la raison te protégera

 

La confiance en Dieu résulte de l’ordre de Dieu de craindre son Nom.

Proverbes 3 7 Ne sois pas sage à tes propres yeux, crains l'Éternel, écarte-toi du mal: 8 ce sera la santé pour ton corps et un rafraîchissement pour tes os.

Proverbes 8:13 La crainte de l'Éternel, c'est la haine du mal; l'arrogance et l'orgueil, la voie du mal, et la bouche perverse, voilà ce que je hais.

Proverbes 9:10 Le début de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel; et la connaissance des saints, c'est l'intelligence.

Proverbes 10:27 La crainte de l'Éternel prolonge les jours, mais les années des méchants sont abrégées.

Proverbes 14:27 La crainte de l'Éternel est une source de vie, pour s'écarter des pièges de la mort.

Proverbes 15:16 Mieux vaut peu, avec la crainte de l'Éternel, qu'un grand trésor, avec le désordre.

Proverbes 15:33 La crainte de l'Éternel enseigne la sagesse, et l'humilité précède la gloire.

Proverbes 16:6 Par la bienveillance et la vérité la faute est expiée, et par la crainte de l'Éternel on s'écarte du mal.

Proverbes 19:23 La crainte de l'Éternel mène à la vie, et l'on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur.

Proverbes 22:4 La conséquence de l'humilité, de la crainte de l'Éternel, c'est la richesse, la gloire et la vie.

 

La crainte de Dieu doit être le soutien et l'espérance du chrétien.

Job 4:6 Ta crainte de Dieu n'est-elle pas ton soutien? Ton espérance, n'est-ce pas l'intégrité de tes voies?

Plus l'amour pour Dieu croît, plus la crainte servile s'affaiblit, mais plus la vraie crainte respectueuse liée à la connaissance de Dieu croît : l'amour parfait bannit la crainte.

1Jean 4 18 Il n'y a pas de crainte dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte, car la crainte implique un châtiment, et celui qui craint n'est point parfait dans l'amour.

Proverbes 25 : 12 Quel est l'homme qui craint l'Éternel? L'Éternel lui montre le chemin qu'il doit choisir.13 Son âme reposera dans le bonheur, Et sa descendance possédera le pays.

56 : De Dieu je loue la parole; en Dieu je me confie, je ne crains rien; que peuvent me faire des hommes? En Dieu je me confie, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes?

Comment est l'état de notre cœur, de notre maison ?

Dieu veut habiter nos cœurs. Sa maison c'est nous, il veut être notre seule ressource. Dieu n'habite plus une maison faite de mains d'homme, il veut régner sur le trône de nos vies, c'est son nouveau temple. Sans Dieu, nous sommes sans cesse dans la peur que le monde vit, car notre vie, nos biens, notre environnement sont menacés. La peur de la mort, des démons ou les puissances invisibles peuvent nous effrayer. Jésus à ce propos dis dansMatthieu 10:28 Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme, craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

Dans Luc 12:5 Jésus dit : Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne, oui, vous dis-je, c'est lui que vous devez craindre.

Jésus explique cela dans Jean 12 47 Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde pas, ce n'est pas moi qui le juge, car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. 48 Celui qui me rejette ( Je rejette Jésus en n'écoutant pas ses enseignements ) et qui ne reçoit pas mes paroles, a son juge: la parole que j'ai prononcée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.49 Car mes paroles ne viennent pas de moi; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a commandé lui-même ce que je dois dire et ce dont je dois parler.50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Ainsi ce dont je parle, j'en parle comme le Père me l'a dit.

Les commandements doivent être observés de bonne volonté et dans la joie, dans une crainte enfantine Jean 14:15 Si vous m'aimez, vous garderez mes commandements. Ephésiens 5:21 soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Christ.

Les non-croyants sont gagnés par la peur du jugement.de cette attente terrifiante du jugement et de l'ardeur du feu prêt à dévorer les rebelles! Dont nous parle Hébreux 10:27

Plus l'amour pour Dieu croît, plus la crainte servile s'affaiblit, mais plus la vraie crainte respectueuse liée à la connaissance de Dieu croît : l'amour parfait bannit la crainte1Jean 4 18 Il n'y a pas de crainte dans l'amour, mais l'amour parfait bannit la crainte, car la crainte implique un châtiment, et celui qui craint n'est point parfait dans l'amour.

En craignant Dieu nous nous préoccupons d’abord du royaume de Dieu. C’est une armurecontre l’influence du monde.

Matthieu 6:33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Comment devons-nous nous préoccuperdu royaume de Dieu ? … en aimant Dieu

Marc 12:30 et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.31 Voici le second: tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.

Romains 13:9 En effet, les commandements: tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole: tu aimeras ton prochain comme toi-

 

Le mensonge, est toujours le résultat d'une absence de crainte de Dieu.

Si nous recherchons la faveur des hommes, nous craindrons l'homme et le servirons. En réalité nous servons qui nous craignons. Ananias et Saphira craignirent l'homme plus que Dieu. Dieu dit : je serai sanctifié par ceux qui s'approchent de moi, et je serai glorifié en présence de tout mon peuple. L'église doit prendre conscience de la sainteté de Dieu. Ananias et Saphira moururent parce qu'ils avaient été irrévérentsdans la présence la gloire de Dieu. Plus la gloire de Dieu révélée parmi nous est grande plus grand et plus immédiat sera le jugement de l'irrévérence parmi nous.

 

La crainte de Dieu nous garde et nous conduit dans la haine contre le péché.

Si la crainte de Dieu n'augmente pas constamment dans nos vies, nous aurons tendance à traiter le péché avec désinvolture.

Et cela commence par nous-même.

1 Jean 1 : 6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous n’agissons pas selon la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui–même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de son Fils Jésus–Christ nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n’avons point de péché, nous nous séduisons nous–mêmes, et la vérité n’est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10 Si nous disons que nous n’avons point de péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.

 

1 Jean 2 : 1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le Juste. 2 C’est lui qui est la propitiation pour nos péchés ; et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.

. 29 Si vous savez qu’il est juste, sachez que quiconque pratique la justice, est né de lui.

 

1 Jean 3 : 3 Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie lui–même, comme lui est pur. 4 Quiconque pèche, transgresse aussi la loi ; car le péché est une transgression de la loi. 5 Or, vous savez que Jésus–Christ a paru pour ôter nos péchés, et qu’il n’y a point de péché en lui. 6 Quiconque demeure en lui, ne pèche point ; quiconque pèche, ne l’a point vu et ne l’a point connu. 7 Petits enfants, que personne ne vous séduise : celui qui pratique la justice, est juste comme lui–même est juste. 8 Celui qui commet le péché, est du diable ; car le diable pèche dès le commencement. Or, le Fils de Dieu a paru pour détruire les œuvres du diable. 9 Quiconque est né de Dieu, ne commet point le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est en cela que se révèlent les enfants de Dieu, et les enfants du diable. … 21 Bien–aimés, si notre cœur ne nous condamne point, nous avons de l’assurance devant Dieu. 22 Et quoi que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui lui est agréable.

 

1 Jean 4 : 18 Il n’y a point de crainte dans la charité (l’amour), mais la parfaite charité bannit la crainte ; car la crainte renferme une punition, et celui qui craint n’est pas parfait dans la charité (l’amour).

 

Hébreux 12: 4 Vous n’avez pas encore résisté jusqu‘au sang, en combattant contre le péché.

Faute de haïr le péché nous rechuterons régulièrement, nous le multiplions dans notre vie, et même nous allons jusqu' à le tolérer. En le (le péché) minimisant dans notre quotidien, on s' y habitue au point de plus pouvoir réagir et s’en repentir C'est ce que la Bibleappelle  la séduction du péché.

Sans la crainte de Dieu, nous ne permettons plus à Dieu et plus particulièrement au Saint-Esprit d'accomplir son œuvre de sanctification en nous.Nous devons reconnaître notre superficialité à l’égard du péché. Si notre confession du péché n’est pas associée à son au renoncement, elle n’aura aucun effet durable. C’est la raison pour laquelle nous devons veiller à l’exercice de la piété en cultivant notre crainte de Dieu par la méditation et la mise en pratique des écritures.

 

La crainte de Dieu seule nous permet de résister chaque jour un peu mieux au péché. Cette crainte n’est pas la peur. Mais l’absence de crainte de l’Eternelnous fait sombrer dans toutes les peurs et les angoisses que le monde connaît.

Cette révérence et ce profond respect de Dieu nous conduisent au contraire à aimer Dieu davantage et à renoncer à nous même (œuvres de la chair).

La crainte de Dieu libère en nous l’obéissance aux saints avertissements de Dieu. Après les épreuves beaucoup prennent des engagements de ne plus recommencer, c’est alors le moment de cultiver la crainte de Dieu.Une fois sortis des problèmes et des difficultés, nous avons tendance à oublier nos promesses de plus recommencer. Alors méfions nous des faux repentirs et des engagements de courtes durées qui nous ferons inexorablement rechuter si nous ne cherchons pas à vivre dans la crainte de Dieu.

 

Aujourd’hui, soyons comme Job qui avait fait "un pacte avec ses yeux" Job 31 : 1 ou Comme David, promettons à Notre Père dene pas laisser vos yeux voir de mauvaises choses.

 

Respirons comme Jésus la crainte de Dieu. Pensons plutôt aux choses qui sont bonnes, dignes de louange, vraies, honorables, justes, pures, belles Philippiens 4 : 8

 

Père, aide-nous à être prudent avec les choses que nous regardons que nous lisons, écoutons afin de ne pas faire entrer n’importe quoi dans nos cœurs et nos esprits. Garde-nous de nous conformer au monde. Nous voulons vivre selon ta Parole. Dans la crainte de ton Nom Nous te remettons nos vies et te renouvelons notre amour au nom de Jésus. Amen !

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 21:36

Marc 8 : 27 Et Jésus s’en alla avec ses disciples, dans les bourgs de Césarée de Philippe ; et en chemin il interrogeait ses disciples, en disant : Qui dit–on que je suis ?28 Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean–Baptiste ; et les autres, Élie ; et les autres, l’un des prophètes. 29 Et il leur dit : Et vous, qui dites–vous que je suis ? Pierre, répondant, lui dit : Tu es le Christ. 30 Et il leur défendit très sévèrement de dire cela de lui à personne. 31 Alors il commença à leur apprendre qu’il fallait que le Fils de l’homme souffrît beaucoup, et qu’il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, et qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât trois jours après. 32 Et il tenait ces discours tout ouvertement. Alors Pierre le prenant avec lui, se mit à le censurer. 33 Mais Jésus se tournant et regardant ses disciples, censura Pierre et lui dit : Arrière de moi, Satan ; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes.



Jésus l'homme de Galilée.

Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Matthieu 16:5 Et ses disciples, en passant à l’autre bord, avaient oublié de prendre des pains. 6 Et Jésus leur dit : Gardez–vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens. 7 Sur quoi ils raisonnaient en eux–mêmes, disant : C’est parce que nous n’avons point pris de pains.8 Et Jésus, l’ayant connu, leur dit : Gens de petite foi, pourquoi raisonnez–vous en vous–mêmes, sur ce que vous n’avez point pris de pains ? 9 N’avez–vous point encore d’intelligence, et ne vous souvenez–vous plus des cinq pains des cinq mille hommes, et combien vous en remportâtes de paniers ; 10 Ni des sept pains des quatre mille hommes, et combien vous en remportâtes de corbeilles ? 11 Comment ne comprenez–vous pas que ce n’est pas au sujet du pain, que je vous ai dit de vous garder du levain des pharisiens et des sadducéens ? 12 Alors ils comprirent que ce n’était pas du levain du pain, mais de la doctrine des pharisiens et des sadducéens qu’il leur avait dit de se garder. 13 Et Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, interrogeait ses disciples, disant : Qui disent les hommes que je suis, moi, le Fils de l’homme ? 14 Et ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean–Baptiste ; les autres, Élie ; et les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. 15 Il leur dit : Et vous, qui dites–vous que je suis ? 16 Simon Pierre, prenant la parole, dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17 Et Jésus lui répondit : tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. 18 Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. 19 Et je te donnerai les clefs du royaume des cieux ; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux ; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. 20 Alors il défendit à ses disciples de dire à personne que lui, Jésus, fût le Christ. 21 Dès lors Jésus commença à déclarer à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, et qu’il y souffrît beaucoup de la part des sénateurs, et des principaux sacrificateurs, et des scribes, et qu’il y fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. 22 Alors Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre et à lui dire : A Dieu ne plaise, Seigneur ! cela ne t’arrivera point. 23 Mais Jésus, se tournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu, mais à celles des hommes. 24 Alors Jésus dit à ses disciples : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui–même, qu’il se charge de sa croix, et me suive. 25 Car quiconque voudra sauver sa vie, la perdra ; et quiconque perdra sa vie pour l’amour de moi, la trouvera ; 26 Car que servirait–il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou que donnerait l’homme en échange de son âme ?



Texte de Chip Brodgen

« Finalement la révélation de Christ a conduit Pierre à faire cette audacieuse confession « Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant. » Jésus n'a pas appris à Pierre ce qu'il devait dire, Il s'est simplement révélé à lui. Il ne s'est pas assis avec Ses disciples pour leur dire « Je suis le Christ, le Fils du Dieu Vivant. Maintenant, répétez cela après Moi plusieurs fois, et je vous interrogerai sur ce sujet durant la matinée. »

Il ne leur a pas enseigné un catéchisme ou un rosaire ou un mantra ou une confession, Il s'est simplement révélé Lui-même à eux tel qu'Il est réellement. Ils ont fait ensuite la bonne confession au bon moment, en ayant reçu la révélation.

Le Témoignage de Jésus jaillit toujours de la Révélation de Christ. Si nous n'avons pas la Révélation, alors nous ne pouvons pas avoir le Témoignage. Cela veut dire que nous ne pouvons pas témoigner de ce que nous avons vu et entendu si, en fait, nous n'avons rien vu ou entendu. Nous tentons d'amener les gens à confesser afin d’obtenir quelque chose, mais la vraie confession arrive tout naturellement dès lors qu'on l'a OBTENUE. »



Jésus n'a jamais dit je suis Dieu l'égal du Père. Il a plutôt dit : je ne fais rien sans Lui et sans s'y référer.

Paul dit clairement sans contestation possible que Dieu est le chef de Christ. Cela plombe complètement le dogme trinitaire. L'égalité entre le Père, le Fils, et le Saint-Esprit.

1 Corinthiens 11 :3 Mais je veux que vous sachiez que Christ est le Chef de tout homme, et que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.

 

Par ailleurs, il faut se poser la question suivante : Qui était Jésus pour les chrétiens avant le concile de Nicée, comment priait-il Dieu ?

 

Relisez attentivement toutes les salutations dans les lettres apostoliques : toutes parlent du Dieu et Père de notre Seigneur et de Jésus-Christ notre Seigneur, il n'est jamais parle de « Dieu le Père , Dieu le Fils et de Dieu le Saint-Esprit qui sont qu'un ».

 

Ephésiens 1:22 Et il (Le Père) a mis toutes choses sous ses pieds, et l’a donné pour chef suprême de l’Église, 23 Qui est son corps, et la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

 

Ephésiens 4:15 Mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions en toutes choses dans celui qui est le chef, Christ ;

 

Ephésiens 5:23 ... comme aussi le Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, dont il est le Sauveur.

 

Philippiens 2:10 Afin qu’au nom de Jésus, tout ce qui est dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre, fléchisse le genou,

 

Philippiens 2:11 Et que toute langue confesse que Jésus–Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Colossiens 1:18 Et c’est lui qui est la tête du corps de l’Église ; il est le commencement, le premier–né d’entre les morts, afin qu’il tienne le premier rang en toutes choses.

 

Colossiens 2:10 Et vous avez toute plénitude en lui, qui est le chef de toute principauté et puissance.

 

Jean 3:34 Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit par mesure.

 

Jean 3:35 Le Père aime le Fils et a mis toutes choses en sa main. 6 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui désobéit au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

 

Jean 5:20 Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait. Et il lui montrera des œuvres plus grandes que celles–ci, afin que vous soyez dans l’admiration. 21 Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, de même aussi le Fils donne la vie à ceux qu’il veut. 22 Le Père ne juge personne, mais il a donné au Fils tout le jugement. 23 Afin que tous honorent le Fils, comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. 24 En vérité, en vérité je vous dis, que celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle, et il ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité je vous le dis, le temps vient, et il est déjà venu, que les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et que ceux qui l’auront entendue vivront. 26 Car, comme le Père a la vie en lui–même, il a aussi donné au Fils d’avoir la vie en lui–même. 27 Et il ( le Père) lui a donné le pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il ( Jésus) est le Fils de l’homme. 28 Ne soyez pas surpris de cela ; car l’heure vient que tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix,29 Et sortiront : savoir, ceux qui auront bien fait, en résurrection de vie ; et ceux qui auront mal fait, en résurrection de condamnation. 30 Je ne puis rien faire de moi–même, je juge selon que j’entends, et mon jugement est juste, car je ne cherche point ma volonté, mais la volonté du Père qui m’a envoyé.

 

Jean 14:28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que j’ai dit : Je vais au Père ; car mon Père est plus grand que moi. ( Il est pas égal, comme le dit haut et fort le dogme trinitaire.)

 

Jean 17:2 Selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il donne la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés.3 Or, c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et Jésus–Christ que tu as envoyé. 4 Je t’ai glorifié sur la terre ; j’ai achevé l’ouvrage que tu m’avais donné à faire. 5 Et maintenant, glorifie–moi, Père, auprès de toi, de la gloire que j’avais auprès de toi, avant que le monde fût.

 

Il est le Messie l'envoyé de Dieu.

 

1 Timothée 2 :5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’homme Jésus , le Messie

 

Ephésiens 1:20 Qu’il a déployée en Christ, quand il ( Le Père ) l’a ressuscité des morts, et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les lieux célestes, 21 Au–dessus de toute principauté, de toute puissance, de tout pouvoir, de toute domination, et de tout nom qui se puisse nommer, non seulement dans ce siècle, mais aussi dans celui qui est à venir. 22 Et il ( Le Père ) a mis toutes choses sous ses pieds, et l’a donné pour chef suprême de l’Église,

 

C'est clair, que Jésus-Christ existait ( en Dieu) , il exista, et il existera, mais en aucun cas il n' a revendiqué le statut de Dieu unique de la Bible.

 

Philippiens 2:7 Mais il s’est dépouillé lui–même, ayant pris la forme de serviteur, devenant semblable aux hommes ; 8 et, revêtu de la figure d’homme, il s’est abaissé lui–même, en se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. 9 C’est pourquoi aussi, Dieu (le Père) l’a ( Jésus) souverainement élevé, et lui a donné un nom qui est au–dessus de tout nom ; 10 Afin qu’au nom de Jésus, tout ce qui est dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre, fléchisse le genou, 11 Et que toute langue confesse que Jésus–Christ est le Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

 

 

1 Corinthiens 15 :20 Mais maintenant, Christ est ressuscité, et il est devenu les prémices de ceux qui sont morts. 21 En effet, puisque la mort est venue par un homme, la résurrection des morts est venue aussi par un homme. 22 Car, comme tous meurent en Adam, de même tous revivront en Christ ; 23 Mais chacun en son propre rang ; Christ est les prémices, ensuite ceux qui sont de Christ, à son avènement. 24 Après cela viendra la fin, quand il ( Jésus le fils de l' homme, le Fils de Dieu ) remettra le royaume à Dieu le Père, après avoir détruit tout empire, toute domination et toute puissance ; 25 Car il doit régner jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. 26 L’ennemi qui sera détruit le dernier, c’est la mort ; 27 Car Dieu a mis toutes choses sous ses pieds. ( les pieds de Jésus donc son son autorité ) Or, quand il dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses, est excepté. 28 Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à celui ( Dieu le Père ) qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

( Dieu est Esprit, et c'est Son Esprit : le Saint-Esprit) que nous recevons l'Esprit du Père et nous devenons le temple du Dieu vivant, l'habitation de Dieu, la communion avec le Père et le Fils est établie)

 

Exode 20:3 Tu n’auras pas d‘autres dieux devant ma face.

 

Esaïe 43:10 Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, vous, et mon serviteur que j’ai choisi, afin que vous le sachiez, que vous me croyiez et compreniez que c’est moi: avant moi il n’a point été formé de Dieu, et après moi il n’y en aura point.

 

Deutéronome 32:39 Maintenant donc, voyez que c’est moi, oui, moi, et qu’il n’y a pas de dieu a côté de moi (avec moi)



Dieu est Unique. Malgré ces textes clairs, on continue à mettre en avant cette doctrine de la trinité de Dieu en trois personnes !



Pour la trinité l'enseignement est celui-ci : il y a Dieu le Père, Dieu le fils Dieu, Dieu le saint Esprit. La chrétienté est moulée dans cette doctrine de Nicée.


Les trois personnes divines forment ce qu'on appelle Dieu de la l'appellation  tri-unité.

Dans le Deutéronome il est dit : il n’y a pas de dieu à côté de Lui.


Il n'y a aucun dieu à côté de Dieu, Jésus est à la droite d e son Père. Il est l'empreint et l'image de sa personne, cela ne nous autorise pas à soutenir la trinité.


Matthieu 23:22 et celui qui jure par le ciel jure par le trône de Dieu et par celui qui y est assis.

 

Apocalypse 22:3 Il n’y aura plus de malédiction. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville. Ses esclaves lui rendront un culte ;

 

Psaumes 93:2 Ton trône est établi dès les temps anciens; Tu existes de toute éternité.

Il n'y a pas de trône pour le Saint-Esprit, le trône du Père est celui aussi de l'agneau, voilà pourquoi il dit à Son Fils notre Seigneur ton trône O! Dieu est éternel.

 

Hébreux1 : 8 Mais quant au Fils : O Dieu ! ton trône demeure aux siècles des siècles, et le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité : 9 tu as aimé la justice et haï l’iniquité ; c’est pourquoi Dieu (le Père), ton Dieu (Celui qui est ton Dieu), t’a oint d’une huile de joie au–dessus de tes compagnons. 10 Et encore : C’est toi, Seigneur, qui as fondé la terre dès le commencement, et les cieux sont l’ouvrage de tes mains.11 Ils périront, mais tu demeures ; ils vieilliront tous comme un vêtement, 12 Et tu les rouleras comme un manteau ; ils seront changés, mais toi, tu es le même, et tes années ne finiront point.13 Et auquel des anges Dieu a–t–il jamais dit : Assieds–toi à ma droite, jusqu’à ce que j’aie fait de tes ennemis le marchepied de tes pieds ?

 

Il s’agit ici d’une erreur de traduction pour défendre la doctrine de Nicée. Ce verset 8 s’adresse au Roi, au Messie. L’expression « ô Dieu » ne se trouve pas dans le texte original. L’hébreu est ..... ..... Elohim eloheikha qui se traduit simplement par : Dieu, ton Dieu. (source d'un ami d'origine juive qui est disciple de Christ)

 

La version Darby traduit ce verset correctement. Alors le sens alors devient très différent...Hébreux 1:8 Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité;

lamentations 5:19Toi, l’Eternel,tu règnes à jamais; ton trône subsiste de génération en génération.


Jamais la Bible nous enseigne ce dogme trinitaire.

S'il y avait trois personnes (trinité) il y aurait forcément un autre Dieu à côté du Père avec un autre trône, mais la Bible dit:qu'il n'y a point de Dieu auprès de Dieu et un autre texte dit explicitement qu'il n'a jamais été formé d'autres dieux. Il est l'unique Dieu.

La Bible enseigne que Dieu qui est esprit peut se manifester de différentes apparences ou manières, c'est ce qu'on appelle lesthéophanies dans l'ancienne alliance.

Si Dieu était constitué de trois personnes divines distinctes, il aurait du se manifester sous ces trois formes distinctes ! Ce n'est pas le cas car on sait que Dieu ne change pas et qu'il n' y a pas en Lui ombre de variation.

 

Exode 33 : 23 Tu me verras de dos, mais ma face on ne peut pas la voir, dit Dieu.   

Moïse aurait du voir  les trois personnes de la trinité de dos!   

 

Genèse 32:24 Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore.27 Il lui dit: Quel est ton nom? Et il répondit: Jacob.28 Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.29 Jacob l’interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.30 Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée 

 

Genèse22:15 L’ange de l’Eternel appela une seconde fois Abraham des cieux, 16 et dit : Je le jure par moi–même, parole de l’Eternel ! parce que tu as fais cela, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique.

 

Dieu est un, au singulier.est au singulier

Une ou trois personnes ?

Exode 3:2 L’ange de l’Eternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson14 Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : Celui qui s’appelle « Je suis’ » m’a envoyé vers vous.

Dieu se présente non comme «nous sommes », mais seul « Je Suis ! »  Ce « Je suis » exprime clairement que Dieu soit unique et non trois en un.

 

Vérifiez-vous même.

Au ciel il n'y a qu'un seul trône, il n'a point été  formé d'autres Dieux et a côté de Dieu il n'existe pas d'autres Dieux, Lorsque Dieu intervient dans les livres de l'ancienne alliance, Il est seul accompagné par trois personnes. Il est toujours un.

 

Luc 18 :18 Et un des chefs du peuple l'interrogea, disant: Bon maître, que faut-il que j'aie fait pour

hériter de la vie éternelle? Et Jésus lui dit: Pourquoi m'appelles tu bon? Nul n'est bon, sinon un seul, Dieu.

 

Tous ces textes vous sont rappelés pour vous faire réfléchir et vous permettre de vous faire votre propre analyse.

 

Jean 8 :40 Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai ouïe de Dieu: Abraham n'a pas fait cela.

 

La grande difficulté à dépasser c'est notre ancrage dans ce dogme, nous avons été moulé façonné dans cette pensée. Il est difficile d'en sortir, seul l' honnêteté et la recherche personnelle de la vérité en Christ peut venir à bout de cette doctrine.

 

 

A lire le livre de l'Historien Frédéric Lenoir « Comment Jésus est devenu Dieu. »

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 09:24

Beaucoup de personnes pensent être totalement maître de leur destinée et parfois même de leur salut alors que le salut est le résultat de la grâce divine.

 

Dieu veut que tous les hommes soient sauvés.

 

Ephésiens 2:8 C’est par la grâce, en effet, que vous êtes sauvés au moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’estle don de Dieu.

 

1 Timothée 2:3 Cela est beau et agréé de Dieu, notre Sauveur, 4 qui veut que tous les humains soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.

 

La volonté Dieu pour être sauvé commence pour nous par toutes sortes d'interdits  et de restrictions à notre « pseudo liberté ».

En fait, nous sommes esclaves d'une nature corrompue qui nous a été transmise par Adam et Eve. C'est celle du péché, cela a pour conséquence d'enfermer les perdus dans de faux raisonnements qui les bloquent sur le chemin du salut de Dieu. Ils ont le sentiments d'être spolié dans leur « pseudo liberté », parce que la Parole de Dieu les positionne face à tout ce qu'Il réprouve. Voilà pourquoi ils ont tant de difficultés à croire et à reconnaître leurs véritables conditions. Ils sont voilés et ce qui justifie la réalité du fait qu'il y ait beaucoup d'appelés et peu d'élus.

 

Tite 3:3 Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, assujettis à des passions et à des voluptés diverses, vivant dans la malice et dans l’envie, dignes de haine, et nous haïssant les uns les autres. 4 Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, 5 Non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint–Esprit, 6 Qu’il a répandu avec richesse sur nous, par Jésus–Christ notre Sauveur ; 7 Afin que, justifiés par sa grâce, nous fussions héritiers de la vie éternelle selon notre espérance.

 

 

En lisant les textes des écritures relatifs au fait que le Père et le fils attirent les hommes à eux pour les sauver, nous pouvons avoir le sentiment d'un certain flou : est-ce le Père où le fils qui attirent les hommes à eux pour les sauver ?

 

La réponse est assez simple à comprendre si nous faisons un peu attention à ce que nous lisons et si nous prenons soin de rester sur la Parole de Dieu.

 

Le Père est le créateur et l'instigateur du salut des hommes. Jésus est le messie l'envoyé du Père pour apporter le salut et l'exécuter. Pour cela Dieu va donner au fils de Son Esprit et se Sa nature. En devenant Celui qui va réaliser cette mission, il devient l'auteur de notre salut et de notre foi.

Jean 3:34 Celui ( Jésus) que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui (Jésus) donnepleinement son Esprit.

 

Esaïe 61:1 Le Seigneur Dieu me remplit de son Esprit, car il m’a consacré et m’a donné pour mission d’apporter aux pauvres une bonne nouvelle, et de prendre soin des désespérés ; de proclamer aux déportés qu’ils seront libres désormais et de dire aux prisonniers que leurs chaînes vont tomber ;

 

Apocalypse 19 : 13 et il est habillé d’un vêtement trempé de sang. Son nom est La Parole de Dieu.

 

Jean 14:23 Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous feronsnotre demeure chez lui.

Nous voyons que le Père et le fils sont totalement impliqués et solidaires dans ce plan de salut.

Non, seulement le fils nous montre et nous révèle le Père, mais Celui-ci reste le pilote incontestable de l'opération à cause de la soumission du fils.

1 Corinthiens 15:27 Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds. Mais lorsqu’il dit que tout lui a été soumis, il est évident que celui qui lui a soumis toutes choses est excepté. 28 Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

 

C'est le Père qui donne toutes choses au Fils.

Jean 6:37 Tout ce que le Père me donne viendra à moi, et je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi.

 

C'est encore le Père qui attire les perdus au travers de Son fils.

 

Jean 6:44 Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour.

 

Dieu ne peut pas être sans que les perdus viennent au Fils . (Jean 3 : 16)

 

Jean 6:45 Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous enseignés de Dieu. Quiconque a écouté le Père et a été instruit par lui, vient à moi.

Jean 5:40 Et vous ne voulez point venir à moi, pour avoir la vie.

 

Jean 6:65 Et il disait : C’est à cause de cela que je vous ai dit, que personne ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par mon Père.

 

 

Sa mission totalement réalisée, le fils poursuivra son travail à la droite du Père en attirant désormais tous les homme à Lui pour les amener au Père.

 

Jean 12:32 Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre,j’attirerai tous les hommes à moi.

 

Combien j'aime cette relation entre le Père et son fils, ils ne sont pas dans une relation de concurrence comme malheureusement nous pouvons le voir dans le monde mais dans une relation d'amour.

Puissions-nous tous ensemble enter dans leur communion !

Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 07:51

Voilà un sujet contreversé qui divise.

Redécouvrir les textes sur les "Dîmes" peut vous ouvrir les yeux et vous permettre en les identifiant de comprendre que nous pouvons plus y être assujetties. 

Seule une lecture honnête des textes fondateurs( ceux de la Parole de Dieu )  peut nous faire comprendre que les dîmes ne doivent plus être demandées  dans les assemblées.

Elles s'adressaient d'abord aux israélites. Elles avaient une affectation précise. Les modalités de perception étaient très différentes de celles que beaucoup d'assemblées veulent maintenir.

Toutefois, si nous n'avons plus à pratiquer cette règle dictée par Moïse, nous avons à pratiquer la libéralité et la générosité envers  les nécessiteux, les veuves, et nos frères en la foi qui sont dans le besoin.

Dieu n'a pas besoin de votre argent, c'est Lui, qui pourvoit à nos besoins. Seuls les projets de Dieu peuvent atteindre nos coeurs et libérer nos ressources financières pour servir la cause du Royaume de Dieu. Jésus bâtit Son Eglise et non pas des entreprises humaines évangéliques.

 

"Donne ta dîme à l'Eglise et Dieu te bénira" c'est un gros mensonge.   Ce n'est pas à Dieu qu'on donne de l'argent regardez qui en bénéficie dans les textes. Alors si vous voulez parler de dîmes, vous devez aussi les donner à ceux aux quels elles sont destinées dans la loi de Moïse.

Le problème réside dans le fait qu'on veut astreindre les chrétiens à pratiquer une loi juive révolue.

Avec Jésus, nous sommes sous la grâce et la vérité. Jean 1 : 16  Nous, en effet, de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce ; 17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus–Christ.

Nous devons  appliquer une nouvelle loi celle de l'amour : la loi de Christ. En ce qui concerne l'argent nous Lui devons Tout pas seulement pas 10 % . Dans la nouvelle alliance nous devons financer les oeuvres que Dieu a préparé d'avance pour que nous les accomplissions. La joie de donner est une loi spirituelle qui doit perdurer mais ne vous laissez plus manipuler par les dîmes.

1 Corinthiens 13 : 1  Quand je parlerais les langues des humains et des anges, si je n’ai pas l’amour, je suis une pièce de bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit. 2  Quand j’aurais la capacité de parler en prophète, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi qui transporte des montagnes, si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien. 3  Quand je distribuerais tous mes biens, quand même je livrerais mon corps pour en tirer fierté, si je n’ai pas l’amour, cela ne me sert à rien. 4  L’amour est patient, l’amour est bon, il n’a pas de passion jalouse ; l’amour ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil, 5  il ne fait rien d’inconvenant, il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’irrite pas, il ne tient pas compte du mal ; 6  il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit avec la vérité ; 7  il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il endure tout. 8  L’amour ne succombe jamais.



Identification
des Dîmes

Les

textes

Les contribuables

Les

bénéficiaires

La
périodicité

But de ce prélèvement

Rachat

Des dîmes

1. Des Lévites

Nombres
18 : 21

Les israélites

Les fils de Lévi

Tous les ans

Leur salaire

& service du temple

Oui avec une majoration

de 20 %

2. Des sacrificateurs

Nombres 18:25 à 31

Les lévites

Le sacrificateur

Tous les 3 ans

Leur subsistance

 

 

3. Du peuple

 

Deutéronome. 14:22-26

 

Les israélites

 

Le peuple

 

Tous les ans

Réjouissances devant Dieu

3 fois par an

 

Celle d’Abraham

Genèse

14: 20; Hébreux

7: 2

 

Melchisédec

Une seule fois

 

 

 

Celle Promise par Jacob

Promesse conditionelle

 

Genèse

28: 22

 

Jacob

 

Alliance de Jacob avec Dieu

Une dîme sur tout ce que Dieu lui donnerait

 

 

Celle d’Abraham

Genèse

14: 20; Hébreux

7: 2

 

Melchisédec

Une seule fois

 

 

 

Celle Promise par Jacob

Promesse conditionelle

 

Genèse

28: 22

 

Jacob

 

Alliance de Jacob avec Dieu

Une dîme sur tout ce que Dieu lui donnerait

 

 

dîmes des israélites

 

10 %

Lévites

 

 

 

23,3 % / An

 

10 %

Les israélites

 

 

 

 

 

3,3 %

Les nécessiteux

 

 

 

 

Attention : on ne prélevait point de dîme la 7e année , qui était l’année sabbatique.

 

 

Nombres 18:28 C’est ainsi que vous ferez, vous aussi, le prélèvement du SEIGNEUR sur toutes les dîmes que vous recevez des Israélites ; vous donnerez le prélèvement du SEIGNEUR à Aaron, le prêtre.

Deutéronome 12:6 C’est là que vous apporterez vos holocaustes, vos sacrifices, vos dîmes, vos prélèvements, vos offrandes votives, vos offrandes volontaires, ainsi que les premiers–nés de votre gros bétail et de votre petit bétail.

Deutéronome 12:11 c’est au lieu que le SEIGNEUR, votre Dieu, choisira pour y faire demeurer son nom que vous apporterez tout ce que je vous ordonne, vos holocaustes, vos sacrifices, vos dîmes, vos prélèvements et les offrandes choisies dont vous ferez vœu au SEIGNEUR.

Néhémie 12:44 En ce jour, on nomma des hommes ayant la surveillance des salles qui servaient de magasins pour les prélèvements, les prémices et les dîmes, et on les chargea d’y recueillir, du territoire des villes, les parts assignées par la loi aux prêtres et aux lévites, car Juda se réjouissait de ce que les prêtres et les lévites étaient à leur poste,

Amos 4:4 Allez à Beth–El et transgressez ! Allez au Guilgal et transgressez davantage ! Offrez vos sacrifices le matin et vos dîmes le troisième jour !

Hébreux 7:8 Et tandis qu’ici ce sont des humains mortels qui reçoivent les dîmes, là c’est quelqu’un dont on atteste qu’il est vivant

 

 

Pour ceux et celles qui souhaitent avoir des écrits sur le sujet adressez-moi un courriel.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens