Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 09:06

A propos du Shabbat texte envoyé par YEROUCHALAIM (j-philippe.s@wanadoo.fr)

 

J'ai juste modifié les deux lignes qui suivent pour pas qu'il y ait de confusion avec le jour du Seigneur qui est le jour du jugement. J'ai juste ici qualifié le jour dont l'auteur parle comme étant le jour du repos.

Ce document est un « plaidoyé » en faveur du respect du Shabbat auquel je souscris.

Maintenant, j'aimerai connaître ce qu'il faut faire et ne pas faire pour pratiquer ce saint jour de Shabbat en dehors de se reposer.

A chacun de choisir ! Ce n'est pas facile, aimer Dieu-Elohim c'est faire ce qu'il nous commande et ses commandements ne sont pas difficiles dit l'apôtre Jean...

 

Nicolas

 

Mais quel jour est le jour du repos du Seigneur ? Pour quel jour es-tu Seigneur?

 

Car le Fils de l’homme ( Yeshoua ) est maître du Shabbat ». Matt. 12 : 8.

 

Il y a sept jours dans la semaine. Quel jour est le jour du Shabbat?

 

«Le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu-Elohim ». Quatrième Commandement (Ex. 20 : 10.)

 

Mais, Seigneur, n’as-tu pas aboli la loi qui Contient le Commandement du Shabbat?

 

«Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir ». Matt. 5 : 17.

 

N'as-tu pas au moins changé un des commandements afin qu aujourd'hui tes disciples puissent garder un autre jour?

 

«Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé ». Matt. 5: 18.

 

Mais, Seigneur, le samedi n’est-il pas un jour Juif ? Le septième jour n’est-il pas le Shabbat des Juifs?

 

«Le Shabbat a été fait pour l’homme ». (Le Shabbat a été mis en place et donné à l’homme 2500 ans avant l’existence d’un juif. Voir Gen. 2: 1-3).

 

Quelqu'un m’a dit qu’après ta crucifixion, tes disciples ne gardèrent plus le Shabbat du septième jour selon la loi. Est-ce vrai?

 

«C’était le jour de la préparation, et le shabbat allait commencer. Les femmes qui étaient venues de la Gaulée avec Yeshoua accompagnèrent Joseph, virent le sépulcre et la manière dont le corps de Yeshoua y fut déposé, et, s’en étant retournées, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent le jour du Shabbat, selon la loi ». Luc 23 : 54-56.

 

Mais l’apôtre Paul ne rencontrait-il pas toujours les premiers chrétiens le jour du dimanche en l’honneur de la résurrection?

 

«Pendant trois shabbats, il discuta avec eux, d’après les Écritures ». Actes 17 : 2.

 

Peut-être s’est-il réuni avec les Juifs le jour du Shabbat et avec les païens le dimanche. Qu’en penses-tu?

 

«Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs ». Actes 18 : 4.

 

Quel était l’enseignement de Paul sur le repos du Shabbat?

 

«Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu-Elohim. Car celui qui entre dans le repos de Dieu-Elohim se repose de ses oeuvres, comme Dieu-Elohim s’est reposé des siennes ». Héb. 4: 9, 10.

 

Mais, de quel jour parlait Paul lorsqu’il disait que Dieu-Elohim s’est reposé?

 

«Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour: Et Dieu-Elohim se reposa de toutes ses oeuvres le septième jour ». Hébreux 4: 4.

 

(Dans le Nouveau Testament il n’y a pas moins de 59 références au Shabbat. Le livre des Actes note 84 Shabbats durant lesquels l’apôtre Paul et ses compagnons ont tenu des services religieux. Cependant il n’y a aucune parole dans la Bible toute entière autorisant le repos du dimanche.)

 

Pourquoi tant de gens gardent-ils le dimanche au lieu du Shabbat? Si la Bible enseigne le repos du Shabbat, comment et par qui le repos du dimanche a-t-il commencé?

 

«Il [la puissance de la ‘petite corne’] prononcera des paroles contre le Très-Haut, ... Et il espérera changer les temps et la loi ». Dan. 7: 25.

 

L’Eglise Catholique Romaine est la Petite Corne de Daniel 7. Pense-t-il avoir la puissance de changer la loi de Dieu-Elohim?

 

«Si elle n’avait pas eu une telle puissance, elle n’aurait pas pu faire ce qu’elle a fait et avec quoi s’accordent tous les religieux modernes; elle n’aurait pas pu substituer à l’observation du samedi, septième jour de la semaine, l’observation du dimanche, le premier jour de la semaine, changement en faveur duquel il n’existe aucune autorité Scripturaire ». Stephen Keenan, prêtre catholique romain, Doctrinal Catechism, p. 174.

 

Quand ce changement a-t-il eu lieu?

 

«Nous observons le dimanche au lieu du samedi parce que l’Eglise Catholique a transféré, lors du concile de Laodicée (364 ap. J-C.), la solennité du samedi au dimanche ». Peter Geirmann, The Convert’s Catechism, p. 50. (Ce catéchisme reçut la bénédiction du pape le 25janvier 1910).

 

Les pasteurs protestants sont-ils d’accord sur ce point?

 

CONGRÉGATIONALISTES : « Il est clair que quelles que soient la rigidité ou la dévotion impliquée à l’adoration du dimanche, nous ne gardons pas le Shabbat ». - Dr. R.W. Dale, Les dix commandements, p. 106.

 

MÉTHODISTES : « Le Shabbat, dans la langue Hébraïque signifie repos et il s’agit du septième jour de la semaine ... Et il faut confesser qu’il n’y a, dans le Nouveau Testament, aucune loi concernant le premier jour ». - Dictionnaire théologique de Buck.

 

BAPTISTES: «Il y avait un commandement, et celui-ci existe toujours, de sanctifier le jour du Shabbat, mais ce jour du Shabbat n’es tpas le dimanche. Il doit être cependant déclaré, avec une grande démonstration de triomphe, que le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine. ...

 

Où se trouve le récit de ce transfert?

 

Pas dans le Nouveau Testament — absolument pas. ... Bien sûr, je sais parfaitement que le dimanche n’a été utilisé qu’au début de l’histoire chrétienne.

Mais quel dommage qu’il porte la marque du paganisme, et qu’il ait été christianisé avec le nom du Dieu-Elohim soleil, lorsqu’il fut adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis au protestantisme comme un héritage sacré. » Dr. E. T. Hiscox, auteur du Manuel Baptiste.

 

Quelle différence cela fait-il que j’adore un certain jour? Un jour est un jour, n’est-ce pas?

 

«Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice? » Rom. 6 : 16.

 

Alors, que dois-je faire, obéir au commandement divin du Shabbat, ou garder le dimanche des hommes?

 

«Il faut obéir à Dieu-Elohim plutôt qu’aux hommes ». Actes 5 : 29.

 

Eh bien, Seigneur, Que penses-tu de l’adoration du dimanche?

 

«Vous annulez ainsi la parole de Dieu-Elohim au profit de votre tradition. C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes ». Mat. 15 : 6,9.

 

 

Mais, les millions de gens qui gardent le dimanche ne peuvent certainement pas être dans l’erreur, n’est-ce pas?

 

«Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il yen a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ».Matt. 7 : 13, 14. (Seul un petit nombre obéit à Dieu-Elohim aux jours de Noé, aux jours de Lot, aux jours du Christ. La majorité se perdit).

 

Mais Mr. Untel, dr. En théologie, est un homme sage: pourquoi lui et d’autres prédicateurs ne gardent-ils pas le Shabbat?

 

«Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu-Elohim a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu-Elohim a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ». 1 Cor. 1 : 26, 27. (Note : Les grands enseignants à l’époque de Yeshoua rejetèrent également la vérité. Ses disciples étaient des gens du peuple).

 

Mais j’ai accepté Yeshoua. Il m’a accepté et j’ai gardé le dimanche. Il est clair que je ne serais pas perdu si je ne gardais pas le Shabbat maintenant, n’est-ce pas?

 

«Dieu-Elohim, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir ». Actes 17 : 30.

 

Je te connais, Seigneur, tu ne me condamnerais pas pour avoir violé le Shabbat, n’est-ce pas?

 

«Celui qui dit :je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui ». I Jean 2 : 4.

 

Mais n’est-il pas suffisant d’aimer le Seigneur et de vivre par la loi d’amour?

 

«Si vous m’aimez, gardez mes commandements ». Jean 14: 15.

 

Cela implique-t-il tous les dix?

 

«Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous ». Jacques. 2: 10.

 

Eh bien je pense que si nous essayons de suivre Yeshoua c' est tout ce qui est nécessaire, non?

 

 

«Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même». 1 Jean 2 : 6.

 

Quelle est ta coutume concernant le Shabbat?

 

«Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du Shabbat ». Luc 4 : 16.

 

Mais Seigneur, c’était il y a plus de 2000 ans.

 

N’adorerais-tu pas un autre jour que le Samedi si tu venais maintenant sur la terre?

 

«Je suis l’Eternel, je ne change pas ». Mal. 3 : 6. «Yeshoua-Ha Mashiah (Christ )est le même hier, et aujourd’hui, et éternellement ». Héb. 13 : 8.

 

Mon salut dépend-il de mon obéissance à tes Commandements?

 

«Qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel ». Héb. 5: 9.

 

Est-il absolument nécessaire de garder les Commandements pour recevoir la vie éternelle?

 

«Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements ». Matt.19:17.

 

Mais je ne vois toujours pas pourquoi tu insistes sur le septième jour, Seigneur. Le dimanche n’est-il pas aussi bon que le samedi?

 

«Dieu-Elohim bénit le septième jour et le sanctifia ». Gen. 2 3. «Il a béni,Je ne le révoquerai point ». Nom. 23: 20. «Car ce que tu bénis, ô Eternel est béni pour l’éternité ». 1 Chr. 17: 27.

 

He bien, il me semble que si je garde un jour sur sept, sans me soucier duquel, cela devrait être suffisamment bien.

 

«Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue c’est la voie de la mort ». Prov. 16: 25. «Pour les choses spirituelles ... c’est spirituellement qu’on en juge ». 1 Cor. 2: 13, 14.

 

Mais, Seigneur! Ne puis-je pas faire autrement? Mes prières et ma profession de foi ne vont-elles pas m’amener au ciel?

 

«Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux ». Matt. 7: 21.

 

Mais je prie.

 

«Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination ». Prov. 28 : 9.

 

Mais, Seigneur, regarde les gens qui font des miracles Certains guérissent des malades, d’autres parlent en langues; pourtant ne gardent-ils pas le Shabbat. Qu’en est-il d’eux?

 

«Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n’avons- nous pas prophétisé par ton nom? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ». Matt. 7: 22, 23.

 

Oui, je sais que le Shabbat est bon ; mais mon entreprise aurait des problèmes si je fermais le Shabbat. Je pourrais perdre mon travail.

 

«Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme? » Marc 8 : 36.

 

Bon, pour moi-même, ça ne me dérangerais pas ; mais qu’en

Est-il de ma famille? Ne serait-il pas préférable que je travaille le Shabbat plutôt que de voir ma famille souffrir de la faim?

 

«Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu-Elohim; et toutes ces choses vous seront données par-dessus ». Matt. 6 : 32,33.

 

«Je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain ». Ps. 37 : 25.

 

Mes amis vont rire de moi et me ridiculiser.

 

«Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haït avant vous ». Jean 15 : 18.

 

Mais, suppose que ma famille ne soit pas d’accord avec moi. Dois-je être une source de division dans mon foyer?

 

«Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi ». Mail. 10: 37, 38.

 

«Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple ». Luc 14: 33.

 

J’ai peur de ne pas être capable de résister à toutes ces épreuves. Je suis trop faible.

 

«Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ». 2 Cor. 12 : 9, 10.

 

«Je puis tout par ha-Mashiah (Christ ) qui me fortifie ». Phil. 4: 13.

 

Alors, Seigneur, quelle est la récompense de la fidélité envers toi et les Commandements?

 

«Il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu-Elohim, sa maison, ou ses parents, ou ses frères, ou sa femme, ou ses enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle ». Luc 18: 29-30.

 

«Heureux ceux qui observent ses commandements, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville». Apoc. 22 : 14.

 

Seigneur, j’attends avec impatience une maison sur la terre renouvelée, garderons-nous là aussi le Shabbat?

 

«Car comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Eternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom, à chaque nouvelle lune et à chaque Shabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Eternel ». Esaïe 66 : 22, 23.

 

Eh bien, Seigneur, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Avec ton aide, je garderais le Shabbat.

 

«C’est bien, bon et fidèle serviteur ». Mail. 25 : 21.

 

QUELLE MARQUE ALLEZ-VOUS RECEVOIR?

 

«L’Eglise Catholique, en vertu de sa mission divine, a changé le jour du samedi au dimanche pendant plus de mille ans avant l’existence d’un protestant ». - Catholic Mirror (Miroir Catholique), septembre 1893.

 

«Bien sûr l’Eglise Catholique revendique ce changement comme une action de sa part. Et cet acte est une MARQUE de sa puissance ecclésiastique et de son autorité en matières religieuses ». C. F. Thomas, chancelier du Cardinal Gibbons.

 

«L’observance du dimanche par les Protestants est un hommage rendu malgré eux à l’autorité de l’Eglise Catholique ». - Plain talk for Protestants (Propos sans équivoque pour les Protestants), page 213.

 

«Sanctifiez mes Shabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Eternel, votre Dieu-Elohim ». Ezéchiel 20 : 20.

 

 

Partager cet article

Nicolas Papaïconomou
commenter cet article

commentaires

Sandra 28/11/2013 21:17

Bonjour à tous, comme Jean-Philippe m'a écrit, je me permets de répondre publiquement par ces deux passages de Paul

Romains 14
Faites accueil à celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas sur les opinions.
Tel croit pouvoir manger de tout : tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes.
Que celui qui mange (ou fais des différences entre les jours) ne méprise point celui qui ne mange (ou fais des différences entre les jours)pas, et que celui qui ne mange (ou fais des différences entre les jours)pas ne juge point celui qui mange, (ou fais des différences entre les jours)car Dieu l’a accueilli.
Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir.

- Tel fait une distinction (une différence) entre les jours ;


- tel autre les estime tous égaux.

Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.

- Celui qui distingue (fait une différence) entre les jours agit ainsi pour le Seigneur.

Celui qui mange, c’est pour le Seigneur qu’il mange, car il rend grâces à Dieu ; celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu.
En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même.
Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur.
Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et sur les vivants.
Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère ? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère ? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu.
Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu.
Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.

- Ne nous jugeons donc plus les uns les autres ;

- mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute.

- Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi,

et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure.
Mais si, pour un aliment, (en faisant des différences entre les jours ou le contraire)

- ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour :

- ne cause pas, par ton aliment, (en faisant des différences entre les jours ou le contraire) la perte de celui pour lequel Christ est mort.

Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, (la différence ou non entre les jours) mais la justice, la paix et la joie, par le Saint Esprit.
Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.
Ainsi donc,

- recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification de chacun.
Pour un aliment, (pour un jour) ne détruis pas l’oeuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures ; mais il est mal à l’homme, quand il mange, (pour un jour) de devenir une pierre d’achoppement.
Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s’abstenir de ce qui peut être (c’est à dire de ne rien faire) pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.
Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve !
Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

1Corinthiens 10
Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui.
Mangez de tout ce qui se vend au marché, sans vous enquérir de rien par motif de conscience ;
car la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle renferme.
Si un non-croyant vous invite et que vous vouliez aller, mangez de tout ce qu’on vous présentera, sans vous enquérir de rien par motif de conscience.
Mais si quelqu’un vous dit : Ceci a été offert en sacrifice ! n’en mangez pas, à cause de celui qui a donné l’avertissement, et à cause de la conscience.
Je parle ici, non de votre conscience, mais de celle de l’autre. Pourquoi, en effet, ma liberté serait-elle jugée par une conscience étrangère ?
Si je mange avec actions de grâces, pourquoi serais-je blâmé au sujet d’une chose dont je rends grâces ?
Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu.
Ne soyez en scandale (ne choquez pas) ni aux Grecs, ni aux Juifs, ni à l’Église de Dieu,

- de la même manière que moi aussi je m’efforce en toutes choses de complaire à tous,

- cherchant, non mon avantage,

- mais celui du plus grand nombre,

- afin qu’ils soient sauvés.


Sandra

Yerouchalaim 04/12/2013 16:12

Nous ne somme pas justifier par la loi !

Mais quelle est la sanctification sans laquelle personne ne verras le Seigneur ?


Romains 3.31 Annulons-nous donc la loi par la foi ? Non Au contraire, nous établissons la loi.

Jacques 2 :14-26 – « ...la foi sans les oeuvres est morte. »



“Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés” (Romains 2: 13).



C’est pourquoi Yéshoua nous dit:
“Ceux qui me disent . Seigneur, Seigneur, n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui Est dans les cieux...” (Matthieu 7 : 21).



“Car l’amour du Père consiste à garder Ses commandements. Et Ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est Notre foi ...“ (I Jean 5 : 3-4).

Christof 28/11/2013 13:05

Il faut être dans le repos continuel. Si Christ est en moi je suis dans le repos. C’est Christ qui me donne le repos.
.

JYH 28/11/2013 22:25

@Christof: C'est vraiment super de ne jamais avoir besoin de dormir et de pouvoir travailler 24h/24 et 7jours/7 !!... pas étonnant que ce "christ"-là soit tellement à la mode !... mais peut-âtre que vous ne faites jamais rien et que vous dormez tout le temps ?
http://jyhamon.eklablog.com/les-deux-repos-de-shabbat-de-jesus-a47279627

JYH 28/11/2013 01:34

A propos du "comment faire", je pense qu'il faut éviter de tomber dans une autre "religiosité" (du genre judaïsme rabbinique).
L'important est de respecter le "SOUVIENS-TOI du jour du shabbat pour le SANCTIFIER" et de savoir que c'est un "SIGNE" (à perpétuité) pour le peuple de Elohim.
Bref, "repos" parce que le corps en a besoin, et "temps consacré" à Elohim pour la prière, la méditation, la louange... et la famille... sachant aussi qu'il est "permis de faire le bien" en ce jour et que nous avons les privilèges des sacrificateurs".

Nicolas 28/11/2013 09:10

Merci pour ta réponse que je reçois bien. Cela correspond bien à ce que je pense, car il ne faut pas retomber dans la religiosité mais bien se souvenir de ce jour pour saint pour faire ce qui est bien. Nicolas

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens