Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 08:21

J'ai demandé à Jacques de partager ses pensées sur ce sujet important de l'écoute de Dieu. Vous savez tous que nous pouvons très bien entendre Dieu et ne pas l'écouter. Son article vous aidera certainement à approfondir ce sujet si capital pour nos vies.

Devenons des praticiens de l'écoute de Dieu pour lui obéir.  NP 

 

COMMENT ENTENDRE LA VOIX DE DIEU ? Jacques Guillard

 

Il est écrit :

 

« Écoute, mon peuple ! et je parlerai ; Israël ! et je t'avertirai. Je suis Dieu, ton Dieu » (Psaume 50 :7).

 

Que le Seigneur nous apprenne à nous, Ses brebis, à reconnaître de mieux en mieux Sa voix, la voix de Dieu dans le cœur, la voix de Dieu dans Sa Parole, la voix du Saint-Esprit, dans une direction pratique de tous les jours.

 

Dieu est en train de nous former pour que nous entendions Sa voix et que nous soyons dirigé par Jésus lui-même. Il est en train de le faire dans notre vie si nous sommes une brebis qui aime le Seigneur. C'est obligé que le Seigneur le fasse, parce que son troupeau doit être préservé de la séduction. Et pour être préservé de la séduction, il faut que ce soit Jésus qui nous garde personnellement. Nous savons que nous formons un Corps : Il est la tête et nous sommes les membres. Il faut que la tête dirige directement les membres.

 

La relation d'amitié entre deux personnes implique que quand l'un parle, l'autre écoute. Il ne s'agit donc pas d'un monologue mais d'un dialogue.

 

Dieu, Jésus, le Saint-Esprit veulent nous parler, dialoguer avec nous afin que nous expérimentions et vivions toutes les richesses spirituelles et toutes les bénédictions de notre Père céleste.

 

Dieu veux encore plus que nous entrer en relation avec nous, pour nous révéler de quelle manière nous devons marcher dans cette vie, pour Lui plaire entièrement !

 

Dieu nous parle simplement par des mots qui nous conduisent à Lui.

 

C'est quand nous aimons vraiment quelqu'un que nous commençons à nous intéresser à tous les détails de sa vie.

 

C'est une immense bénédiction qu'Il veuille nous parler concernant tout ce qui touche à notre vie, nos responsabilités, nos loisirs, nos amitiés, nos occupations, en fait, tout ce que nous pouvons faire, penser ou dire !

 

"Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses" (Hébreux 1 : 1-2).

 

C'est ce même Dieu qui continue à nous parler, ardemment désireux de voir si l'un de nous voudra bien Lui obéir, et se soucier de faire Sa volonté.

 

A chaque moment de notre vie, notre Père cherche à Se révéler à nous. Il nous dit : "C'est Moi qui te parle ! C'est Moi qui parle à ton cœur, Moi qui te parle dans les circonstances de ta vie, Moi qui te parle dans tes pertes, et Moi qui te parle dans tes gains. Je te parle dans tes chagrins et dans tes joies. Je te parle en tous lieux et en toutes choses."

 

Il est nécessaire que nous puissions le savoir d'une manière tout à fait concrète, si nous voulons rentrer dans la plénitude de la joie et des privilèges que Christ nous réserve en Dieu, car c'est l'un de Ses dons les plus précieux !

 

LES CONDITIONS  A REMPLIR POUR ENTENDRE LA VOIX DE DIEU

 

Toute personne qui veut entendre la voix de Dieu aujourd’hui doit:

           

1- être né d'en-haut    Jean 3:3(Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.)

Jean 3 :6 (Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est Esprit.)

 

Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut même pas voir le Royaume de Dieu. Il est au loin. Il est exclu complètement, dehors, dans les ténèbres. Il peut se dire Chrétien. Il peut être rempli de connaissance comme Nicodème. Il peut avoir toute la Bible dans la tête. Mais s'il n'a pas la Nouvelle Naissance, il n'a rien du tout, absolument rien !

 

Et si nous ne pouvons pas entrer dans le Royaume de Dieu, nous n'avons rien de la Vie de Dieu en nous, rien ! "Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l'Esprit est Esprit".

 

Marcher par la chair dans la Bible, cela veut dire simplement : marcher selon la nature humaine de péché, la nature indépendante, coupée de Dieu, qui est sous le contrôle de l'homme lui-même. Marcher par la chair, c'est marcher selon l'homme indépendant de Dieu.

 

Quand nous avons, dans nos cœurs, le Seigneur Jésus qui est notre Maître, nous avons en

permanence avec nous quelqu'un qui nous enseigne par le Saint-Esprit ; mais il faut écouter Sa voix, il faut nous laisser guider pour pouvoir être conduit par l'Esprit, ce n'est pas toujours facile, si nous ne veillons pas en permanence, à chaque seconde de la journée, et même de la nuit parce que nous pouvons confier notre nuit au Seigneur pour qu'Il la remplisse.

 

2- avoir un cœur pur  Psaumes 66:18 :« Si j'avais conçu l'iniquité dans mon coeur, Le Seigneur ne m'aurait pas exaucé. »

 

3- avoir la crainte de Dieu,c’est à dire demeurer dans une vie de sainteté et une vie d’obéissance  Psaumes 25:12:  « Quel est l'homme qui craint l'Éternel ? L'Éternel lui montre la voie qu'il doit choisir. »

 

4- avoir des motivations justes, c’est dire présenter les sujets qui sont conformes à la volonté de Dieu  Jacques 4:3 :« Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. »

 

5- avoir la Foi  Hébreux 11:6 « Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent . »

 

La première chose est donc de bien régler ce point : Dieu a promis de nous guider. Nous pouvons être certain que nous serons guidé, si nous le demandons avec foi. Ne laissons aucune suggestion de doute nous détourner de cette assurance.

 

Dans Jacques 1 : 5-6, il est écrit : "Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre." Avec de tels passages, et bien d'autres semblables encore, nous devons croire que Dieu nous promet de nous guider. Nous devons nous y attendre avec foi, et être certains que Dieu nous guidera. Cela est essentiel. Car Jacques a bien dit : "Mais qu'il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur : c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies" (Jacques 1 : 6-8).

 

6- être humble et demeurer dans l’humilité 

Psaumes 25:9: « Il conduit les humbles dans la justice, Il enseigne aux humbles sa voie. »

Jacques 4:6 : « Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente ; c'est pourquoi l'Écriture dit : Dieu résiste aux l'orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. »

 

COMMENT DIEU NOUS PARLE-T-IL?

 

Une parole est le moyen d’exprimer une pensée; en Christ, Dieu s’est exprimé pleinement à l’intention de l’humanité.

 

Dieu nous parle de quatre manières spécifiques : 

 

par la voix des Ecritures,

 

par la voix des impressions intérieures du Saint-Esprit,

 

par la voix de notre propre jugement spirituel,

 

et par la voix des circonstances providentielles.

 

Quand ces quatre voix sont en harmonie, on peut conclure avec assurance que c'est Dieu qui nous parle. Je crois qu'il y a un principe fondamental, que personne ne peut contredire, selon lequel Dieu ne Se contredit pas Lui-même, même s'Il nous parle de plusieurs manières différentes. Au travers des différents canaux qu'Il utilise, Son message sera toujours le même. Si Dieu, par l'une de ces voix, nous demande de faire quelque chose, Il ne peut certainement pas nous demander le contraire par une autre voix. S'il y a une contradiction entre ces voix, c'est qu'il y a plusieurs personnes qui parlent ! Par conséquent, notre règle personnelle pour discerner la voix de Dieu consiste à vérifier l'harmonie des quatre manières spécifiques par lesquelles Dieu peut nous parler.

 

Par conséquent, si nous ressentons une impression intérieure, celle-ci doit être conforme aux Ecritures. Ensuite, nous devons faire appel à notre jugement spirituel. Enfin, nous devons constater s'il y a, comme l'on dit, une "porte qui s'ouvre." Si l'un de ces quatre critères n'est pas vérifié, nous considérons qu'il vaut mieux ne pas nous engager, et attendre tranquillement que le Seigneur mette en harmonie ces quatre voix. Il le fera certainement, tôt ou tard, si c'est Lui qui nous parle.

 

Notre premier testest de vérifier si la voix intérieure que nous entendons est revêtue de l'autorité divine, et si elle est en harmonie avec la pensée et la volonté de Dieu, telles qu'elles nous sont révélées dans l'Evangile de Jésus-Christ. Toute voix contraire ne peut pas être celle de Dieu, parce que le Seigneur ne peut pas Se contredire Lui-même.

 

Tant que nous n'avons pas découvert la voix de Dieu, telle qu'elle nous est révélée dans la Bible, et tant que nous ne lui avons pas obéi, nous ne pouvons pas nous attendre à recevoir une révélation personnelle directe sur ce sujet.

 

Le second Test est celui de la Parole. Quand nous lisons la Bible et que nous la méditons, sachant que Dieu y a inscrit Sa pensée et Sa volonté, le Saint-Esprit illumine notre intelligence. Nous pouvons obéir à une Parole qui est vivante aujourd'hui, exactement comme si le Seigneur venait de nous parler personnellement du haut du Ciel ! La Bible n'est pas seulement une révélation ancienne de Dieu, qui nous a été donnée il y a bien longtemps. Mais c'est un message actuel qui nous est révélé à chaque fois que nous le lisons. "Les paroles que je vous dis sont esprit et vie." En obéissant à ces paroles, nous obéissons de manière vivante à des commandements présents et personnels.

 

Il existe un troisième et dernier test, pour évaluer nos impressions spirituelles intérieures. C'est celui des circonstances providentielles.

 

Quand Dieu nous dirige, Il nous ouvrira toujours une porte. Notre Seigneur nous l'assure dans Jean 10 : 2-4 : "Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis. Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix."

 

Notons les expressions : "il marche devant elles," et "les brebis le suivent."

 

Le Seigneur marche devant Ses brebis pour leur ouvrir la voie, et elles Le suivent dans la voie qu'Il leur ouvre ! Ce n'est jamais le signe que Dieu dirige, quand les Chrétiens insistent pour ouvrir leur propre voie, et forcent leur chemin au milieu des pires difficultés.

 

Si le Seigneur marche devant nous, Il ouvrira Lui-même des portes pour nous, et nous n'aurons pas besoin de les enfoncer !

 

Je voudrais encore parler d'un quatrième point. Je vous ai dit que nous devions contrôler toutes nos impressions intérieures à la lumière des trois critères que j'ai exposés.

 

Mais il est également très important que ces trois critères soient examinés à la lumière de nos impressions intérieures. Si nous ressentons un "stop!" dans notre esprit, nous devons attendre avant d'agir.

 

Nous ne devons pas ignorer la voix de nos impressions spirituelles intérieures, ni les violer avec brutalité, pas plus que nous ne devons ignorer les trois autres critères dont nous avons parlé.

 

Chaque fois que Dieu nous conduit véritablement, nous pourrons toujours vérifier que ces quatre voix sont en harmonie parfaite : la voix de nos impressions spirituelles intérieures, la voix des Ecritures, la voix de notre propre jugement sanctifié, la voix des circonstances providentielles. Chaque fois que ces quatre voix ne sont pas en harmonie, nous devons attendre qu'elles le soient. Dieu nous indiquera quels sont notre chemin et notre devoir, quand toutes ces voix divines seront en harmonie. C'est le seul fondement sûr à partir duquel nous pourrons agir.

 

 

QUE FAIRE POUR ENTENDRE LA VOIX DE DIEU

 

Dieu parle à l’homme spirituel et non pas à l’homme charnel. Il pourrait s’adresser à l’homme charnel en l’invitant à se repentir, à changer de vie et à marcher dans ses voies.

 

Etre en communion avec Celui qui est la Vie, l’Amour, la Joie, la Paix, la Justice, la Sainteté, la Perfection, Celui qui est Tout!

 

Il y a donc un temps pour prier et un temps pour écouter son Père céleste

 

Dans Jean 10 : 3-4 : "Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors. Lorsqu'il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix."

 

Ou encore Jean 14 : 26 : "Mais le consolateur, l'Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."

 

 

LES OBSTACLES QUI NOUS EMPÊCHENT D’ENTENDRE LA VOIX DE DIEU

 

Il est pratiquement impossible de connaître la volonté de Dieu pour nous, s'il y a la moindre réserve à notre consécration. Nous devons Lui abandonner complètement notre vie. Par conséquent, la première chose dont nous devons être certain, c'est de savoir si nous sommes réellement décidé à obéir au Seigneur en toutes choses.

 

Je crois que la cause essentielle de beaucoup de nos difficultés réside dans un manque de détermination à obéir à la volonté de Dieu. Une autre cause est due à notre manque de foi en la direction divine. C'est un domaine où les enfants de Dieu sont étrangement sceptiques ! Ils lisent les promesses de Dieu et ils sentent le besoin d'être guidés, mais ils ne semblent pas croire que le Seigneur veuille les guider. Comme si Dieu nous demandait d'obéir à Sa voix, sans jamais vouloir nous la faire entendre ou comprendre ! Il est donc très possible que Dieu nous parle, mais que nous ne L'entendions pas, parce que nous ne croyons pas qu'Il nous parle. Aucun parent ni maître humain ne pourrait guider ses enfants ou ses serviteurs, si ceux-ci refusaient de croire qu'il leur parle, ou s'ils croyaient que ses paroles n'étaient pas réellement l'expression de sa volonté.

 

L’appel de Dieu n’est pas du tout l’écho de notre nature propre; notre tempérament, nos tendances personnelles n’ont rien à y voir. Tant que nous sommes préoccupé de notre nature propre et de nos aptitudes spéciales, nous sommes incapable d’entendre l’appel de Dieu.

 

Pour en être capable, il faut que nous traversions, comme Esaïe, une crise qui nous transforme et accorde notre âme au diapason de Dieu. La plupart d’entre nous n’ont d’oreille que pour eux mêmes et n’en ont point pour Dieu.

 

 

CONCLUSION :

 

Nous devons donc parfaitement croire que la voix du Seigneur nous parle pour nous enseigner et nous diriger, et qu'Il nous donnera la sagesse dont nous avons besoin pour être bien guidés.

 

Quand nous Lui avons demandé de nous éclairer, nous devons croire que cette conviction intérieure qui vient dans notre cœur représente justement la direction divine que nous recherchions.

 

Rappelons pour conclure quelques règles simples qui pourront nous aider :

  • Nous devons croire que Dieu nous guidera.

  • Nous devons Lui abandonner notre volonté pour qu'Il puisse nous guider.

  • Nous devons être attentifs à la voix de Dieu.

  • Nous devons attendre que les différentes voix de Dieu soient en harmonie.

  • Quand nous sommes certains de la direction à prendre, nous devons obéir sans discussion.

 

 

Invitons Celui qui est notre Sauveur à nous parler, puis dans le silence, attendons, et écoutons comme dans 1 Samuel 3:10: «Parle, car ton serviteur écoute.»

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens