Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 20:26

 

Jean 1 : 15 Jean lui rendit témoignage, lorsqu’il s’écria en disant : C’est ici celui dont je disais : Celui qui vient après moi est au–dessus de moi, parce qu’il était avant moi.

Ce texte a souvent été mal traduit et a souvent donné du mal aux traducteurs : certains on traduit par m'a précédé, m'a dépassé ou encore surpassé ...littéralement, : « qui était mon  premier »

 

Si nous voulons parler de pré-existence de Jésus, il faut la comprendre en tant que Fils existant dans le sein de Dieu son Père et non comme le Fils existant en tant que composante de Dieu de toute éternité représenté par trois personnes distinctes égales enfermées en une seule personne.

Il nous faut voir cette pré-existence de Jésus en tant que Fils existant en Dieu dans les reins de son Père. C'est à dire en terme de germe de Dieu ( sperme). C'est l' image utilisée dans les écritures qui est une réalité et une vérité.

Cela nous évitera de rentrer dans les méandres des explications théologiques nicéennes floues du Dieu unique du peuple élu. Progressivement au cours des siècles de l'histoire de l'Eglise, les hommes ont fait de ce Dieu unique un être divin à trois composantes divines.

Un historien a écrit un ouvrage qui explique comment Jésus est progressivement devenu Dieu après les 4 premiers siècles de la naissance de l'Eglise.

L'auteur de l 'épître aux hébreux fait allusion à Lévi qui a payé la dîme à Melchisedec. Cela nous aide à comprendre cette pensée de la pré-existence de Jésus dans le sein de Son Père.

 

Hébreux 7 9 Et Lévi, qui prélève les dîmes, les a aussi payées, pour ainsi dire, par Abraham ; 10 Car il était encore dans les reins de son père, lorsque Melchisédec alla au–devant de lui. 11 Si donc la perfection s’était trouvée dans le sacerdoce lévitique (car c’est à celui–ci que se rapporte la loi donnée au peuple), qu’était–il encore besoin qu’il s’élevât un autre Sacrificateur, selon l’ordre de Melchisédec, et non selon l’ordre d’Aaron ? 12 Car le sacerdoce étant changé, il est nécessaire qu’il y ait aussi un changement de loi. 13 En effet, celui de qui ces choses sont dites, appartient à une autre tribu, dont aucun membre n’a servi à l’autel. 14 Car il est évident que notre Seigneur est issu de Juda, tribu de laquelle Moïse n’a rien dit concernant le sacerdoce. 15 Et cela devient encore plus manifeste, quand il s’élève un autre Sacrificateur selon la ressemblance de Melchisédec, 16 Qui a été institué, non selon la loi d’une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d’une vie impérissable, 17 Car Il rend ce témoignage : Tu es Sacrificateur pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédec. 18 Ainsi, la première ordonnance a été abolie à cause de sa faiblesse et de son inutilité ; 19 (Car la loi n’a rien amené à la perfection) mais une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu, a été mise à sa place.

 

Jésus a été engendré non par une semence humaine mais par le germe de Dieu. Marie a été le vase qui a reçu la semence divine pour concevoir un Homme nouveau venu d'en-haut et non Dieu qui quitte le ciel pour s'incarner en un homme Jésus dans la matrice de Marie.

La parole de Dieu dit bien que Jésus a été conçu ou engendré par le Saint-Esprit, par Dieu lui-même.

Le nom de ce Fils est appelé « germe juste » parce qu'il a de la magnificence : celle du Père. Ce germe juste naîtra de la postérité se David.

 

Jésus est la parole de Dieu vivante, permanente de Dieu, imagée par le germe et la semence.

1 Pierre 1 : 23 Étant régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole de Dieu, qui vit et qui demeure éternellement.

 

C'est par Jésus que Dieu nous donne la vie : Sa Vie. Cela autorise personne à affirmer une autre pré-existence que celle de l'Esprit de Dieu qui a engendré Jésus son Fils, l'homme nouveau. Dieu a accompagné cet Homme sans péché, son propre Fils tout au long de sa vie terrestre en lui donnant Son Esprit sans mesure.

 

Lorsque Jean-Baptiste dit : Celui qui vient après moi est au–dessus de moi, il est parfaitement conscient que Jésus est issu (sorti de Dieu ) du sein du Père.

 

Jean 1:18 Personne n‘a jamais vu Dieu ;le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

1 Jean 4:12 Personne n‘a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.

Jean 3 : 13 Or personne n’est monté au ciel, que celui qui est descendu du ciel,savoir, le Fils de l’homme qui est dans le ciel.

Jésus a été envoyé par le Père pour manifester la Vie de Son Père sur terre. Jésus nous à fait connaître son Père pour être réconcilié avec Lui, et recevoir en son Fils la vie éternelle.

Nous aussi, nous devons être engendré de Dieu par Jésus. Notre Seigneur le juste germe du Père nous communique la vie du Père voilà pourquoi nous aussi nous devons être « issus de Dieu (nés de Dieu, d'en-haut), c'est la Vie nouvelle qui vient d'en-haut »

Dès lors que nous recevons l'envoyé de Dieu nous rentrons dans le plan éternel de Dieu pour vivre en Lui.

 

Voilà encore pourquoi Jean-Baptiste reconnaît explicitement parce que l'Esprit de Dieu le lui a révélé que Jésus était au-dessus de lui. Il dira : « Celui qui vient après moi est au–dessus de moi».

Mais encore...

Jean 3 : 30 Il faut qu’il ( Jésus ) croisse, et que ( moi Jean-le baptiste ) je diminue. 31 Celui qui vient d’en haut est au–dessus de tous ; celui qui vient de la terre est de la terre et parle de la terre ; celui qui est venu du ciel est au–dessus de tous.

Que toute la Gloire revienne à notre Père et à son Fils notre Seigneur qui dit les paroles du Père. Ces paroles que nous avons reçues de Lui dans notre cœur ont germées pour que nous les communiquions à d'autres afin qu'eux aussi reçoivent La vie du Père au travers de Son germe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens