Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 18:43

 

Comme moi j’ai vaincu et suis assis avec mon Père sur son trône.

 

C'est Jésus qui s'adresse à l'Eglise de Laodicée

 

Apocalypse 3 : 14 Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu...

 

Lorsqu'il est parlé ici de commencement, d'origine, il ne faut pas faire un amalgame pour dire que Jésus est le créateur de l'univers comme on lui prête souvent la chose .

Il est la personne par laquelle tout commence et tout prend un sens. Jésus est la première personne en terme de rang, il est le premier, le chef de l'Eglise, de la création de Dieu, le premier d'une série d'homme...

Ce par quoi tout commence, l’origine, la cause, le principe établi. Il est par exemple le principe de notre foi, l'auteur de notre salut et de tout ce qui est juste.

 

Jean 1 : 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle  ( la Parole )

Devons-nous comprendre le monde créé qui n'existait pas encore ( ça c'est la pensée grecque et leur interprétation douteuse ) ou tout simplement le démarrage du ministère de Jésus dans le monde comme je pense que l'apôtre Jean a voulu l'exprimer ? )

Le sens littéral : « c'est Toutes choses sont devenues par elle ou encore pas la moindre chose qui existe n'est devenue sans elle ( la Parole de Dieu ) »

 

Il y a des positions prises dans le corps de Christ qui entrainent des différents. Alors personne ne peut se soumettre à l'autre mais surtout à la Parole de Dieu car chacun reste convaincu d'être dans la vérité. Toutefois, il est regrettable dans la vie chrétienne pratique d'en arriver à rejeter ceux qui ne pensent pas comme vous. La doctrine trinitaire est une vue conceptuelle théologique mais pas une doctrine biblique fondamentale et essentielle au salut. Il est étonnant de lui voir accorder une place si importante alors qu'il n'en est jamais fait référence ouvertement dans les écritures.

 

19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. 20 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. 21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. 22 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises !

 

Nous avons du mal à imaginer ce trône physiquement, car si le Seigneur Jésus dit que « celui qui vaincra »il le fera asseoir avec lui son trône que son Père lui a donné. Je vous laisse imaginer la grandeur de ce trône compte tenu du nombre important de vainqueurs qui peuvent y trouver place.

 

Par ailleurs, Jésus étant le premier en toutes choses reste le précurseur des vainqueurs qui seront assis sur son trône, mais à lui seula était donné l'honneur de s'asseoir sur le trône de son Père. Là aussi nous pouvons noter que la primauté, et le premier rang marquent la position qui est la sienne à cause de ce qu'il a accompli. Il est le commencement de la création de Dieu.( de tout ce que Dieu fait , y compris ce que Jésus fait car il ne fait rien sans la volonté de son Père et tout ce qu'il entreprend c'est le Père qui est en lui qui l'accomplit )

 

L'analyse des mots grecs traduits à tort par L Segond « commencement de la création de Dieu » montrent que d'autres possibilités de traduction plus cohérentes sont vivement conseillées.

Arche : peut être traduit par bien entendu commencement , mais premier, en terme d'autorité, le chef, celui par qui tout commence, le principe , celui a qui a la première place.

 

Encore un texte qui atteste ce que je viens de vous partager.

Dansl'esprit des apôtres la pensée de Jésus-Dieu est totalement étrangère à la leurs voyez plutôt :

Actes 2: 22 Hommes Israélites, écoutez ces paroles : Jésus le Nazarien, cet homme signalé de Dieu parmi vous par les actes de puissance, les merveilles et les miracles qu’il a opérés ( qui les a opérés ? Jésus sans l'ombre d'un seul doute ) par sonmoyen (le moyen de qui ? Dieu bien entendu. C'est Celui qui a signalé cet homme ( Jésus ) . Car nous savons aussi que c'est Dieu qui fait les œuvres en cet homme. Jean 14:10 Ne crois–tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi–même ; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les œuvres.),au milieu de vous, comme vous le savez vous–mêmes ; 23 Ce Jésus livré par la volonté déterminée et selon la prescience de Dieu, vous l’avez pris, et, l’ayant attaché à la croix par les mains des iniques, vous l’avez fait mourir.24 Mais Dieu l’a ressuscité, ayant rompu les liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il fût retenu par elle. 25 Car David dit de lui : Je voyais toujours le Seigneur devant moi, parce qu’il est à ma droite, afin que je ne sois point ébranlé.26 C’est pourquoi mon cœur s’est réjoui, et ma langue a fait éclater sa joie, et ma chair aussi reposera en espérance ; 27 Parce que tu ne laisseras point mon âme dans le sépulcre, et que tu ne permettras point que ton Saint voie la corruption. ( Prophétie de David qui annonce la résurrection de celui qui sera appelé à juste titre : Fils de David ) 28 Tu m’as fait connaître le chemin de la vie ; tu me rempliras de joie devant ta face. 29 Hommes frères, il est permis de vous dire avec assurance, quant au patriarche David, qu’il est mort, et qu’il a été enseveli, et que son sépulcre est encore aujourd’hui parmi nous. 30 Mais étant prophète, et sachant que Dieu lui avait promis avec serment qu’il ferait naître le Christ de sa postérité selon la chair, pour le faire asseoir sur son trône ( postérité davidique ); 31 Prévoyant cela, il dit de la résurrection du Christ, que son âme ne serait point laissée dans l’enfer, et que sa chair ne verrait point la corruption. ( il s'agit bien de Jésus ici ) 32 Dieu a ressuscité ce Jésus ; nous en sommes tous témoins. 33 Élevé donc à la droite de Dieu, et ayant reçu du Père la promesse du Saint–Esprit, il a répandu ce que vous voyez et entendez maintenant.34 Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui–même : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds–toi à ma droite, 35 Jusqu’à ce que j’aie ( Dieu ) fait de tes ennemis ( ceux de Jésus ) le marchepied de tes pieds.36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.( Comment concevoir que Jésus soit Dieu si c'est Dieu qui a fait Jésus : Seigneur et Christ ce Jésus dont les apôtres nous parlent )

 

Jamais vous trouverez dans les écriture l'expression « Dieu fait homme » ou « Jésus-Dieu » mais toujours « Jésus-homme ». Donc parler et penser ainsi c'est le faire selon la Parole et donc selon Dieu.L'homme Jésus est celui qui s'est donné lui-même pour le salut des hommes et qui est notre médiateur entre Dieu et nous.

1 Timothée 2 : 5 Car il y a un seul Dieu, et un seul Médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus–Christ, homme, 6 Qui s’est donné lui–même en rançon pour tous ; c’est là le témoignage rendu en son propre temps. 7 Pour lequel, (je dis la vérité en Christ, je ne mens point,) j’ai été établi prédicateur, apôtre et docteur des Gentils dans la foi et dans la vérité.

 

Dans l'Evangile de Jean, l'apôtrenous présente tellement de textes qui attestent la complète l'humanité de Jésus qu'il nous est difficile de le voir en tant que créateur de l'univers.

Jean ne fait que parler de son origine divine. Cela autorise personne à imaginer sa déïté. Entre le fait de croire à son essence ou son origine divine qui ne fait aucun doute et de l'établir Dieu.

Jésus est le Fils de Dieu, il est divin mais pas Dieu. Ceux qui pensent ainsi sont nombreux et ne sont pas des hérétiques.

On peut mieux comprendre cela en l'illustrant par l'expression : « elle est divine » lorsqu'on parle d'une œuvre ou d'une création. Cela signifie qu'on reconnaît que Dieu en est l'auteur ou l'instigateur que j'exprime lorsqu'on dit d'une œuvre qu'elle est divine.

Pour moi la foi en l'homme Jésus né de Dieu est plus important que la foi en la pré-existence de Jésus-Dieu le Fils éternel l'égal du Père et du Saint-Esprit qui est aussi Dieu qui règne sur l'univers c'est à dire l'ensemble des astres et des planètes. C'est oublier que Jésus a été donné aux hommes et uniquement aux hommes.

 

La pensée grecque est pleinement présente dans l'idée du Fils éternel de Dieu relative au « logos » ou « Eon ou  Aion ». C'est à l'opposé du Messie juif, de l'oint de Dieu dont nous avons lu le passage ci-dessus qui devait s'assoir sur le trône de David.

 

Autre suggestion pour votre réflexion : Jésus s'affirme et se présente toujours comme un homme tout au long de l'Evangile de Jean, ne croyez-vous pas que s'il était Dieu comme les trinitaires l'entendent, nous aurions trouvé d'autres paroles de sa part aussi claires que celles qui parlent de son humanité. Il aurait pu dire  : «  Je suis Dieu à la place avant qu'Abraham fût je suis , ou moi le Dieu tout puissant, l'Eternel Dieu à la place de je suis » ?

Le matraquage mental du dogme nicéen depuis des siècles a fait que Jésus est devenu Dieu dans notre esprit à notre insu. Voilà pourquoi sans fondement biblique ce dogme a envahi notre croyance au point de nous séduire et nous empêcher de réfléchir et de le prendre comme une parole des écritures alors que ce n'est justement pas le cas . A chacun de chercher et de vérifier ce en quoi il doit croire.

 

Comme moi j’ai vaincu et suis assis avec mon Père sur son trône.

 

Ma conclusion : Le premier trône sur lequel nous sommes assis est celui de Christ. Mais si nous sommes en Christ nous sommes assis avec lui sur le trône de Dieu. 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens