Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 16:06

 

Esaïe 9:6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et l’empire est mis sur son épaule : on l’appellera l’Admirable, le Conseiller, le Dieu fort, le Père d’éternité, le Prince de la paix.

Toutes ces appellations tous ces titres attribués à Jésus-Christ nécessitent une compréhension qui procède d'une révélation de l'Esprit de Dieu.

Ces appellations de Christ ne permettent pas à ceux qui veulent défendre la doctrine trinitaire de faire de Christ « Dieu ».

En disant cela le raccourci est facile de taxer d'imposteur et d'antichrist tous ceux qui ne souscrivent pas à cette idée. Pour moi Jésus est un homme d'essence divine, en lui tous les gênes du Père créateur qui est Esprit ( si on peut s'exprimer de la sorte) sont là. Mais cela ne permet pas de conclure qu'il soit Dieu.

Ici, il est prophétisé à son endroit qu'il est admirable, conseiller, père d'éternité le prince de la paix.

 

Le fait qu'il y ait dans cette prophétie une naissance de cet enfant montre la totale humanité de Jésus, alors que Dieu n'est pas un homme, et qu'il n'a donc ni père ni mère.

Voilà pourquoi en ce qui concerne Jésus, cet Homme nouveau, il a bien une mère biologique Marie, et un Père qui n'est pas un homme mais Dieu qui est Esprit et qui est aussi le créateur de toutes choses.

C'est en cela que Jésus n'a pas un double nature comme le pensent certaines personnes. Cela ferait de lui un demi-dieu. Jésus a le caractère divin de son Père tout en étant un homme totalement et parfaitement homme, il le dernier Adam, et le premier-né d'une création nouvelle.

C'est de sa postérité que nous sommes issus, je parle ici de ceux et celles qui sont nés d'en-haut.

 

 

Colossiens 1 : 15 C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier–né de toutes les créatures.

S'il est l'image, il n'est pas Dieu en essence, il est le reflet, la représentation de la divinité. Quand Lorsque Jésus a dit : « celui qui m‘a vu, a vu le Père. » celane signifie pas ceux qui l'ont vu aient vu le Père et qu'il soit le Père.

Jean 14:9 Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m’as pas connu ! Philippe, celui qui m‘a vu, a vu le Père. Comment donc dis–tu : Montre–nous le Père ?

Jean 14:7 Si vous m’aviez connu, vous auriez aussi connu mon Père ; et dès à présent vous le connaissez, et vous l’avez vu. ( dès lors que vous croyez que je suis venu de sa part )

 

Jean 14:20 En ce jour vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

Jean 12:45 Et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé.

 

Si l'empire est mis sous son épaule c'est que quelqu'un de plus grand que lui, lui a remis l'autorité de toutes choses sous sa responsabilité. Quelqu'un d'autre de supérieur à Lui. Cela veut dire aussi que cet empire, cette autorité lui a été remis et qu'il ne l'avait pas avant de toute éternité comme certains l'avancent.

 

1 Corinthiens 15 : 27 Car Dieu a mis toutes choses sous ses pieds. Or, quand il dit que toutes choses lui sont assujetties, il est évident que celui qui lui a assujetti toutes choses, est excepté.

28 Et après que toutes choses lui auront été assujetties, alors aussi le Fils même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous.

 

Hébreux 1:3 Et qui, étant la splendeur de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, ayant opéré par lui–même la purification de nos péchés, s’est assis à la droite de la Majesté divine dans les lieux très hauts ;(Jésus )

 

Si Jésus ressuscité et glorifié s'est assis à la droite de la majesté divine c'est qu'il n'est pas Dieu le Père.

Tout le monde ici peut faire le constat que la position défendu par ceux qui veulent donner à Jésus une position égale au Père ne peut pas tenir.

Jean 14:28 Vous avez entendu que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que j’ai dit : Je vais au Père ; car mon Père est plus grand que moi.

 

Jehova-Tsidkenu signifie « l'éternel notre justice » ce nom symbolique est s'adresse à Jérusalem et au Christ l'oint de Dieu, le Messie.

Jérémie 23: 5 Voici, les jours viennent, dit l’Éternel, où je susciterai à David un germe juste. Il régnera en roi ; il prospérera, et il exercera le droit et la justice sur la terre.6 En ses jours Juda sera sauvé, et Israël habitera en assurance ; et voici le nom dont on l’appellera : l’Éternel notre justice.

Jérémie 33:16 En ces jours–là, Juda sera sauvé, Jérusalem aura la sécurité dans sa demeure ; Et voici comment on l’appellera : l’Eternel notre justice.

 

Que signifie pour nous dans la vie courante cette expression et ce nom tantôt attribué à Dieu le Père et à son Fils.

 

C'est avant tout connaître Dieu notre Père et son Fils et cette justice qui les accompagne et dont la Bible nous parle.

Dieu a voulu nous faire connaître son plan éternel et comprendre plus particulièrement la mission dont il a chargé son Fils Jésus . Ce dernier a parfaitement accompli et porté à son terme sa mission pour nous sauver et satisfaire la justice de Dieu.

 

Paul semble avoir bien perçu le sens que Dieu entend donner à cette justice. Voyez plutôt ces quelques passages qui suivent qui vont nous permettre de parfaitement la définir.

 

« Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice. » Romains 4:3

 

« Car nous disons que la foi fut imputée à justice à Abraham. » Romains 4:9

 

« Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice. » Galates 3:6

 

Le dénominateur commun à ces 3 passages est la foi d'Abraham qui crut à Dieu et c'est bien cela qui lui fut imputé à le rendre juste aux yeux de Dieu.

 

Romains 4 : 20 Et il n’eut ni doute ni défiance à l’égard de la promesse de Dieu, mais il fut fortifié par la foi, et il donna gloire à Dieu, 21 Étant pleinement persuadé que ce qu’il promet, il peut aussi l’accomplir. 22 C’est pourquoi cela lui fut imputé à justice. 23 Or, ce n’est pas seulement pour lui qu’il est écrit que cela lui fut imputé ; 24 Mais c’est aussi pour nous, à qui cela sera aussi imputé, pour nous qui croyons en Celui ( Le Père ) qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur, 25 Lequel a été livré pour nos offenses, et qui est ressuscité pour notre justification. 1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu, par notre Seigneur Jésus–Christ,

 

Paul définit cette justice divine comme étant le fait de croire à la promesse de Dieu. Cette attitude confiante au Dieu qui fit la promesse le fortifia dans sa foi. Et cela lui fit rendre gloire à Dieu en ayant une pleine conviction que ce qu'il promet, il peut aussi l'accomplir. C'est bien tout cela qui lui fut imputé à justice.

 

Cette justice consiste à avoir foi dans les promesses de Dieu tout en étant persuadé qu'il les tiendra.

 

Cette promesse s’est pleinement manifestée pour les païens lors de la première venue de Jésus-Christ sur terre.

Grâce à son œuvre sur la croix, à sa résurrection, Jésus est devenu pour chaque croyant (e) né d'en-haut, notre justice devant Dieu le Père.

Lors de son retour, cette promesse se dévoilera pour le peuple juif qui reconnaîtra leur messie rédempteur pour être sauvé.

Beaucoup de passages font référence au Dieu d'éternité et à son Fils Jésus.

Esaïe 44 : :5 L’un dira : Je suis à l’Éternel, l’autre se réclamera du nom de Jacob, et l’autre écrira de sa main : Je suis à l’Éternel, et prendra le nom d’Israël.6 Ainsi dit l’Éternel, le roi d’Israël et son Rédempteur, l’Éternel des armées : Je suis le premier et je suis le dernier, et il n’y a point d’autre Dieu que moi.7 Qui a fait entendre sa voix comme moi, – qu’il le déclare et qu’il le prouve ! – depuis que j’ai établi le peuple ancien ? Qu’ils annoncent l’avenir et ce qui doit arriver !

Apocalypse 1 : 17 Or, quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort, et il mit sa main droite sur moi, en me disant : Ne crains point ; c’est moi qui suis le premier et le dernier, celui qui est vivant ; 18 Et : j’ai été mort, et voici je suis vivant aux siècles des siècles, Amen ; et j’ai les clefs de l’enfer et de la mort.

Ici le fait que Jésus se présente comme le premier et le dernier ne peut pas être suffisant pour le confondre avec Dieu. Il le prouve en disant : «  j’ai été mort, et voici je suis vivant »

Dieu ne meurt pas. Nous savons tous que c'est un Homme certes spécial, mais bien un homme qui est mort et que le Père a ressuscité.

Idem avec Apocalypse 2 8 Écris aussi à l’ange de l’Église de SMYRNE : Voici ce que dit le Premier et le Dernier, qui a été mort, et qui a repris la vie.

Romains 8:29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il ( Dieu le Père ) les a aussi prédestinés à être conformes à l’image de son Fils, afin que celui–ci soit le premier–né de plusieurs frères ;

Dans la vie chrétienne, il est capital que notre justice soit comprise comme étant la conception du Père le seul et unique Dieu et que la concrétisation de cette justice soit le fruit de l'obéissance de Jésus. Lorsque Jésus dit qu'il est le premier et le dernier, il faut le comprendre comme étant le premier et le dernier de toutes choses car lui aussi est l'unique Fils de Dieu dans la pensée créatrice du Père. Mais Dieu a d'autres fils et d'autre filles adoptives en sorte que Jésus reste le chef de ligne de cette nouvelle création de Dieu.

 

1 Corinthiens 15:45 Suivant qu’il est écrit : Le premier homme, Adam, a été fait une âme vivante ; mais le dernier Adam est un Esprit vivifiant ;46 Or, ce n’est pas ce qui est spirituel, mais ce qui est animal, qui est le premier ; ce qui est spirituel vient après. 47 Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel.

 

Colossiens 1:15 C’est lui qui est l’image du Dieu invisible, le premier–né de toutes les créatures. 16 Car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, soit les trônes, soit les dominations, soit les principautés, soit les puissances. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent par lui. 18 Et c’est lui qui est la tête du corps de l’Église ; il est le commencement, le premier–né d’entre les morts, afin qu’il tienne le premier rang en toutes choses.19 Car il a plu à Dieu de faire habiter toute plénitude en lui.

 

Hébreux 1:6 Et ailleurs, quand il introduit de nouveau sur la terre le Premier–né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.

 

Apocalypse 1:5 Et de la part de Jésus–Christ, le fidèle témoin, le premier–né d’entre les morts, et le Prince des rois de la terre.

 

Apocalypse 22:13 Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

 

Ce que Dieu a, Jésus l'a. Le Père et le Fils sont un.

 

Le problème, c'est que bon nombre de chrétiens ne saisissent pas la réalité de la justice qui devient la nôtre quand Christ vient habiter en nous. Comme ils n'ont pas le sentiment d'être justes, ils interprètent ce que dit la Bible à ce sujet d'une manière qui est bien en deçà de la vérité. Il est absolument primordial pour le chrétien de prendre conscience que Dieu a effacé (en la crucifiant) la nature injuste qu'il possédait avant la conversion. Les croyants ont reçu la nature même de Jésus, sa justice.

 

Ceux qui ne comprennent pas quelle est la nature de ce don sont condamnés à mener une existence légaliste dans laquelle ils passent leur temps à essayer de parvenir à la justice par leurs œuvres. C'est par grâce que Dieu nous donne la justice. Celle-ci ne s'obtient pas : elle se reçoit en Christ. Il est dit en Romains 5:17 qu'en recevant l'abondance de la grâce, nous avons aussi reçu le don de la justice.

 

1 Corinthiens 1:30 Or, c’est par lui ( Dieu le Père ) que vous êtes en Jésus–Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption,

 

C'est en Lui et uniquement en lui que nous sommes justes devant Dieu notre Père. Nous devons comprendre que l'Eternel notre justice a été conçu dans le plan Eternel du Père et le Fils a reçu ce Nom parce qu'il a tout accompli pour que sa mission soit réalisée.

En sorte que l'Eternel notre justice soit vérité dans notre quotidien en Lui ( Jésus) Dieu nous soit propice.

 

2 Corinthiens 5:21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui ( Jésus )justice de Dieu.

 

Philippiens 3:9 et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi,

 

2 Pierre 1:1 Simon Pierre, serviteur et apôtre de Jésus–Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi du même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu ( Dieu le Père le concepteur de notre salut ) et du Sauveur Jésus–Christ ( celui qui l'a réalisé pour nous sauver )

 

Il a été fait justice pour nous.

 

S'il est né, c'est qu'il a eu un commencement, c'est en cela qu'il écrit qu'il est au commencement de toutes choses. Il est au commencement d'une humanité nouvelle. En cela il est Eternel, car il n' y en aura pas d'autre que lui et son règne n'aura pas de fin.

 

Si on l'appelle avec un nom, si beau et si divin, c'est bien parce que quelqu'un de supérieur qui lui lui a donné un tel nom. Il est est ce fils bien-aimé en qui Dieu a mis toute son affection, voilà pourquoi le Nom de Père éternel lui a était décerné. Le même que son Père qui est l'Eternel Dieu.

 

Matthieu 1:23 Voici, la vierge sera enceinte, et elle enfantera un fils, et on le nommera EMMANUEL, ce qui signifie : DIEU AVEC NOUS.

Si vous dites et croyez que Jésus est Dieu, vous devez comme la foi catholique le soutient croire que Marie devient la mère de Dieu. Puisqu'elle a enfanté Dieu celui qu'on appelle Dieu avec nous.

 

Luc 1:16 Il convertira plusieurs des enfants d’Israël au Seigneur leur Dieu.

Si vous continuez avec ce texte : il ( Dieu avec nous ) convertira plusieurs des enfants d'Israël

confusion entre Israël le peuple juif et Israël 17 Et il ( Jésus )marchera devant lui ( Dieu le Père ) dans l’esprit et avec la vertu d’Élie, pour tourner les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.

 

Luc 2:11 C’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, un Sauveur, qui est le Christ ( le messie un homme oint de Dieu ), le Seigneur, vous est né.

 

Quelqu'un me faisait la remarque suivante pourquoi te focalise tu sur ce sujet comme tu le fais. La réponse est simple : mon but et de mettre les uns et les autres face à la vérité des écritures afin de nous affranchir des erreurs doctrinales.

 

Jésus est celui qui nous fait connaître Dieu son Père.

 

Matthieu 11:27 Toutes choses m’ont été données par mon Père ; et nul ne connaît le Fils que le Père ; et nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le faire connaître.

Jean 1:18 Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

Jean 14:21 Celui qui a mes commandements, et qui les garde, c’est celui–là qui m’aime ; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, et je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Jean 15:15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que son maître fait, mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai entendu de mon Père.

 

Jean 17:3 Or, c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et Jésus–Christ que tu as envoyé.

 

Si le écritures sont claires, il est notoire que beaucoup veulent aller plus loin que ce que la Parole montre clairement. C'est leur absence de connaissance de Dieu qui les met dans la confusion. Si tu connais Dieu et celui qu'il a envoyé les choses sont bien plus claires, et vous permettront d'adorer le Père et de louer Jésus et de comprendre et vivre pleinement la justice de Dieu.

 

Voilà pourquoi l'écrivain, historien et philosophe Frédéric Noir a rencontré un franc succès avec livre intitulé : «  Comment Jésus et devenu Dieu »  chez Fayard.

 

Osée 4 : 6 Mon peuple est détruit, faute de connaissance. Puisque toi tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, afin que tu n’exerces plus devant moi le sacerdoce ; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, moi aussi j’oublierai tes enfants.

 

Jérémie 9 … J’abandonnerais mon peuple et m’en irais loin d’eux ; car ce sont tous des adultères, c’est une troupe de perfides. 3 Ils tendent leur langue comme un arc, pour lancer le mensonge ; ce n’est pas pour la vérité qu’ils sont vaillants dans le pays ; car ils vont de malice en malice, et ils ne me connaissent point, dit l’Éternel. 4 Gardez–vous chacun de son ami, et ne vous fiez à aucun de vos frères ; car tout frère fait métier de supplanter, et tout ami répand la calomnie. 5 Et chacun se moque de son prochain ; et on ne dit point la vérité. Ils ont formé leur langue à dire le mensonge ; ils se fatiguent pour faire le mal. 6 Ta demeure est au sein de la fausseté. C’est par fausseté qu’ils refusent de me connaître, dit l’Éternel. 7 C’est pourquoi, ainsi a dit l’Éternel des armées : Voici je vais les mettre au creuset et les éprouver. Car comment agirais–je à l’égard de la fille de mon peuple ? 8 Leur langue est un trait meurtrier qui profère le mensonge ; chacun a la paix dans la bouche avec son prochain, mais au–dedans il lui dresse des embûches. 9 Ne les punirais–je pas pour ces choses–là, dit l’Éternel ? Mon âme ne se vengerait–elle pas d’une telle nation ?

 

Soyez enrichis d'une parfaite intelligence pour connaître Dieu le Père et son Fils c'est le but de ce Blog.

Colossiens 2:2 Afin que leurs cœurs soient consolés, et liés étroitement ensemble dans l'amour, pour être enrichis d’une parfaite intelligence, pour connaître le mystère de Dieu le Père, et de Christ,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens