Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 21:17

 

Galates 6:2 Portez les fardeaux les uns des autres,et accomplissez ainsi la loi de Christ.

D'emblée ce verset nous met face à notre un devoir : celui de porter les fardeaux des gens qui nous entourent sans aucune équivoque possible. Par ailleurs, Paul mentionne que si vous le faites vous accomplissez  « la loi de Christ. »

 

C'est cette double pensée que je voudrais partager avec vous, celle de porter les fardeaux des autres et celle d'accomplir la loi de Christ. Il y a beaucoup de confusion dans l'esprit du peuple de Dieu sur la compréhension de cette idée à cause d'enseignements qui mettent en avant un verset ou deux en avant sans examiner d'autres qui n'accréditent pas en apparence ou ne semble pas aller dans le même sens.

L'Esprit du Seigneur et les écritures sont nécessaires pour nous aider à avoir la juste attitude .

Une étude fouillée nous permettra d'avoir la bonne attitude et de nous maintenir dans la saine doctrine.

Avant de développer cette injonction de « porter les fardeaux des uns des autres », je voudrais repositionner dans notre esprit le contenu de l' accomplissement de la loi de Christ.

 

En quoi consiste cette loi de Christ ?

La loi de Christ vient en superposition à la loi de Moïse bien connue des juifs mais qui n'avait pas trouvée justement son accomplissement parmi eux. Bien au contraire, cette loi les a desservie puisqu'ils n'ont pas pu s'y soumettre et donc obéir à Dieu. Cette loi est devenue pour eux une malédiction.

Non pas qu'elle fusse mauvaise, mais sa non observance fût le malheur de ceux qui devaient s'y soumettre pour vivre par elle.

Jésus est venu accomplir cette loi qui les maintenait captifs d'une autre loi : celle du péché.

Romains 7:4 Il en est de même pour vous, mes frères : la mort subie par le Christ est aussi la vôtre, puisque vous êtes devenus un avec lui. Cette mort a creusé un fossé infranchissable entre la Loi et vous. Si vous êtes morts, le lien qui vous unissait à la Loi est donc rompu. La Loi n’a plus de pouvoir sur vous. Vous êtes par conséquent libres d’appartenir à un autre, de contracter une union avec lui–je veux dire : avec le Christ, le Ressuscité, qui vous a arrachés à la mort avec lui. Unis à lui, vous pouvez à présent porter des fruits pour Dieu et accomplir ce qui lui est agréable.

Jésus nous a libéré du pouvoir de la mort, de la condamnation de la loi et de l'esclavage du péché.

Romains 7:6 Mais maintenant, nous avons été soustraits au pouvoir de la Loi : le tyran n’a pu retenir ses esclaves : la mort nous a fait sortir de la prison où la Loi nous gardait captifs. A présent, nous possédons une nouvelle vie. Nous sommes libres de servir Dieu, et nous le servons, non plus comme sous le régime périmé du code légal, en étant assujettis à des prescriptions écrites, mais d’une manière spirituelle, avec les forces que nous donne l’Esprit du Christ en nous.

 

Que Dieu soit éternellement béni et remercié de nous avoir dans son amour envoyé Jésus !

 

Romains 10:4 La Loi devait conduire vers celui qui en est l’accomplissement : le Messie. Maintenant que le Christ a paru, le rôle de la Loi a pris fin. A présent, la justice est donnée à tous ceux qui placent leur confiance en lui.

1 Corinthiens 15:57 Mais Dieu soit loué : la victoire est à nous. C’est Dieu qui nous l’a donnée par notre Seigneur Jésus–Christ (qui nous a délivrés à la fois de la peur de la mort, de la puissance du péché et de la condamnation de la Loi.)

 

La loi de Christ : c'est la loi de l'amour et de la liberté qui accomplit la loi de Moïse en nous. « La vie du Christ en nous accomplit l'obéissance aux lois de Dieu qui nous maintient dans Sa loi ( celle de Christ ) qui est celle de la grâce. Cette loi de Christ nous affranchit de l’esclavage des règles et ordonnances juives.

 

Galates 2:19 Mais (je ne suis pas près de le faire car,)en réalité, c’est (en cherchant à accomplir) la Loi, c’est par l’Ancien Testament (qui m’a conduit au Christ) que je suis mort à la Loi ; (j’ai trouvé ma condamnation dans la Loi) et je suis libre de vivre pour Dieu, c’est à lui que ma vie appartient désormais. La mort du Christ en croix a été aussi la mienne. Je reste crucifié avec lui,... 21 Je ne fais pas fi de ce don de Dieu et je me garde bien de négliger la grâce divine comme si elle était superflue car, vraiment, si l’on pouvait s’assurer l’acquittement de ses fautes en obéissant à une loi, alors le Christ n’aurait pas eu besoin de mourir : sa mort perdrait tout son sens.

 

Galates 3:24 On pourrait dire aussi que la Loi était la gouvernante chargée de nous surveiller et de nous éduquer jusqu’au jour où elle (cette loi de Moïse) pourrait nous mener à l’école du Christ. Elle nous a donc préparés à être déclarés justes par le moyen de la foi.

 

Galates 5:4 Mais si c’est à la Loi que vous demandez de vous conduire à la vraie vie, vous n’avez plus rien de commun avec le Christ ; si vous voulez gagner l’approbation divine et être déclarés justes par vos efforts et vos œuvres, vous vous coupez de la communion avec le Christ, vous quittez le domaine de la grâce de Dieu.

 

La loi appartenait au peuple élu, Jésus a mis mis un terme à la séparation entre les juifs et les non juifs pour en faire un seul peuple. Voilà pourquoi, nous devons pas revenir sur ce que Jésus a accompli pour essayer de donner un statut spécial aux juifs.

Ephésiens 2:14 Il est lui–même notre paix. N’a–t–il pas rassemblé les deux fractions séparées de l’humanité pour en faire une unité nouvelle ? Autrefois un mur infranchissable (la Loi) nous divisait en deux camps opposés : ce mur a été abattu par le Christ qui a mis fin aux hostilités.

Pour nous les rachetés de la nouvelle alliance une seule chose est importante : c'est d'être e Christ, en vivant de Sa vie et en le confessant.

Philippiens 3:9 Une seule chose m’importe : être reconnu pour un des siens et être uni à lui. J’ai renoncé à chercher l’agrément de Dieu sur la base de l’accomplissement d’une loi. Je ne possède donc plus de justice personnelle due à mes propres efforts. Si je suis juste aux yeux de Dieu, c’est parce que j’ai placé ma confiance en Christ. La justice donnée par Dieu naît de la foi et s’appuie sur elle.

Nous devons savoir c'est que la loi de Christ constitue les principes mêmes de la nouvelle alliance qui est meilleure que l'ancienne. Plus vous vivons proche de Jésus plus nous quittons le domaines des ombres pour rentrer dans la réalité de l'héritage des saints et des promesses.

Hébreux 10:1 La loi (de Moïse) ne possède pas l’image véritable des réalités spirituelles (que le Christ nous a apportées). Elle ne contient qu’une ombre imprécise de ces biens qui étaient encore à venir. Elle ne peut donc pas donner une pureté parfaite à ceux qui s’approchent de Dieu sur la base de ses sacrifices répétés d’année en année.

La loi de Christ c'est ce dont Paul parle dans Romains 8:2 car la loi de l’Esprit de vie dans le Christ Jésus, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort ;

Romains 10:4 Car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tout croyant.

 

Maintenant que nous avons compris ce qu'est la loi de Christ et combien il est important de veiller à ce que Christ soit libre de vivre au travers nous allons revenir au verset de Galates 6 : 2 pour chercher à l'accomplir. Faut-il porter le fardeaux des autres ?

 

Galates 6:2 Aidez–vous mutuellement à porter vos fardeaux. Supportez les fautes et les faiblesses des autres. De cette manière, vous accomplirez la loi du Christ. (N’a–t–il pas lui–même porté nos fautes et nos faiblesses à la croix ?)

Ce que Paul dit ici : c'est qu'il faut se soutenir les uns les autres dans nos difficultés, supportez les faiblesses de ceux qui nous entourent. Cela c'est s'aimer concrètement.

Jacques 2:8 Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi–même, vous faites bien ;

Jésus souligne qu'il n' y a pas de commandement plus grand!

Dans l'esprit de la réforme, il faut vivre dans la pensée du corps de Christ. C'est ce que nous appelons l'esprit corporatif.

L'esprit du royaume de Christ consiste à vivre et pratiquer le commandement de Christ qui est l'amour.

Alors revenons à Galates 6:2 Aidez–vous les uns les autres à porter vos fardeaux : vous obéirez ainsi à la loi du Christ.

Ne nous bornons pas à connaître la parole de Dieu. Vivons-la, pratiquons-la !

1 Pierre 5:7 Une fois pour toutes, déchargez–vous sur lui de tous vos soucis, car il vous a pris en charge.

1 Pierre 5:7 Vous déchargeantsur lui de tous vos soucis, parce qu’il a soin de vous.

 

Le mot que nous traduisons par décharger est « epirrhipto » (ep-ir-hrip'-to) jeter, se décharger, jeter sur, placer sur quelqu'un.

C'est une des choses les plus importantes qui soit d'apprendre à porter les fardeaux des autres tout en sachant les déposer au Seigneur.

Une mauvaise compréhension conduit les personnes soit à succomber sous le fardeau des autres en voulant le faire seul, ou à refuser de les porter en pensant que chacun doit porter sa propre croix.

La première pensée qui nous vient à l'esprit quand nous lisons la Parole de Dieu est l'invitation à nous décharger sur Jésus de nos fardeaux.

Le fait que Jésus nous invite à nous décharger de nos soucis sur lui ne nous autorise pas à penser que nous ne devons pas porter les fardeaux des autres.

Pour porter les fardeaux des autres, il faut apprendre à se décharger sur Lui de ses propres fardeaux et de ceux des autres.

Nous voyons rarement pour ne pas dire jamais une personne bien chargée pouvoir porter les fardeaux des autres.

 

Psaumes 55:22 Décharge–toi de ton fardeau sur l’Éternel, et il te soutiendra ; il ne permettra jamais que le juste soit ébranlé.

Jésus invite chaque croyant à ne pas s'inquiéter

Matthieu 6:25 C’est pourquoi je vous dis : Ne soyez point en souci pour votre vie, de ce que vous mangerez, et de ce que vous boirez ; ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est–elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?... 34 Ne soyez donc point en souci pour le lendemain ; car le lendemain aura souci de ce qui le regarde. A chaque jour suffit sa peine.

Philippiens 4:6 Ne vous inquiétez de rien, mais en toute occasion exposez vos demandes devant Dieu, par des prières et des supplications, avec des actions de grâces,

Matthieu 6:26 Regardez les oiseaux de l’air ; car ils ne sèment, ni ne moissonnent, ni n’amassent dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. N’êtes–vous pas beaucoup plus qu’eux ?

Notre Père sait que nous avons besoin  de manger de nous habiller etc; Luc 12:31 Cherchez plutôt le royaume de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par–dessus.

Il ne doit pas avoir dans le peuple de Dieu des gens avec un esprit de mercenaire. (égoïste)

Jean 10:13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se soucie point des brebis.

Connaître la loi sans amour, sans compassion, sans désir de vouloir s'enquérir et de soutenir le faible, c'est mettre de pesants fardeaux sur ceux qui souffrent.

Matthieu 23:4 Car ils lient des fardeaux pesants et insupportables, et les mettent sur les épaules des hommes ; mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.

Luc 11:46 Et Jésus dit : Malheur aussi à vous, docteurs de la loi, parce que vous chargez les hommes de fardeaux qu’ils ne peuvent porter, et vous–mêmes n’y touchez pas du doigt.

Vous vous contentez de citer des versets sans pratiquer la loi de Christ.

Galates 6:2 Portez les fardeaux les uns des autres, et accomplissez ainsi la loi de Christ.

J'aime beaucoup ce verset paraphrasé dans la Parole vivante, car il est très explicite quant à ce que nous devons faire.

PVV Galates 6:2 Aidez–vous mutuellement à porter vos fardeaux. Supportez les fautes et les faiblesses des autres.De cette manière, vous accomplirez la loi du Christ. (N’a–t–il pas lui–même porté nos fautes et nos faiblesses à la croix ?)

Porter les fardeaux des plus faibles c'est faire ce qui est juste, parce que nous appartenons à un corps spirituel qui est Son Eglise.

Souvenez vous de la parabole du bon samaritain et de la réponse du docteur de la loi interrogé pat Jésus :Luc 10:37 Le docteur dit : C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui. Jésus donc lui dit : Va, et fais la même chose.

Romains 13:8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres, a accompli la loi.

Si une partie du corps souffre tout le corps souffre dit Paul. C'est pourquoi il dit un peu plus loin dans le même chapitre :Galates 6 : 10 C’est pourquoi, pendant que nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux qui sont de la famille de la foi.

 

Examinons deux versets qui pourraient nous apporter une contradiction à cette pensée de porter le fardeau des autres.

Le premier est : Galates 6:5 Car chacun portera son propre fardeau.(charge)

5413 phortion en grec 1 er sens un fardeau, une charge, un faix, le fret ou chargement d’un bateau.

Métaphysique des rites pesants, des obligations que Christ pose sur ses disciples, et comme un « fardeau » qui contraste avec les préceptes des Pharisiens, ces derniers étant à observer sous un contrôle plus oppressif. fautes de la conscience qui oppressent l’âme.

Le mot fardeau de Galates 6 : baros (bar’-os) vient probablement d'un mot qui veut dire de descendre;  fardeau fatigue charge , lourdeur, accablement, poids, fardeau, difficulté

 

Galates 5 : 22 Mais le fruit de l’Esprit est la charité, la joie, la paix, la patience, la bonté, l’amour du bien, la fidélité, la douceur, la tempérance ; 23 La loi n’est point contre ces choses. 24 Or, ceux qui appartiennent à Christ, ont crucifié la chair avec ses passions et ses convoitises. 25 Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit. 26 Ne recherchons point la vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, et en nous portant envie les uns aux autres. 1 Frères, si un homme a été surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez–le dans un esprit de douceur. Prends garde à toi–même, de peur que tu ne sois aussi tenté. 2 Portez les fardeaux les uns des autres, et accomplissez ainsi la loi de Christ.3 Car, si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il se séduit lui–même. 4 Mais que chacun éprouve ses actions, et alors il aura sujet de se glorifier, pour lui–même seulement, et non par rapport aux autres ; 5 Car chacun portera son propre fardeau. 6 Que celui qu’on instruit dans la Parole, fasse part de tous ses biens à celui qui l’instruit. 7 Ne vous abusez point ; on ne se joue point de Dieu ; car ce que l’homme aura semé, il le moissonnera aussi. 8 Celui qui sème pour sa chair, moissonnera de la chair la corruption ; mais celui qui sème pour l’Esprit, moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. 9 Ne nous lassons point de faire le bien, car nous moissonnerons dans la saison convenable, si nous ne nous relâchons pas. 10 C’est pourquoi, pendant que nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux qui sont de la famille de la foi.

Galates 5:13 Frères, vous avez été appelés à la liberté ; seulement ne prenez pas prétexte de cette liberté pour vivre selon la chair ; mais assujettissez–vous les uns aux autres par la charité. ( l'amour )

Galates 5:14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, en celle–ci : Tu aimeras ton prochain comme toi–même.

 

Le deuxième verset est : Luc 14:27 Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple.

Ici la pensée et de se charger de Son joug Matthieu 11:29 Chargez–vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos de vos âmes ; Matthieu 11:30 (11–29) car mon joug est aisé, et mon fardeau léger.

 

1 Thessaloniciens 5:14 Nous vous en prions aussi, frères, reprenez ceux qui sont déréglés, consolez ceux qui ont le cœur abattu, supportez les faibles, et soyez patients envers tous.

1 Pierre 2:24 Lui qui a porté nos péchés en son corps sur le bois, afin qu’étant morts au péché, nous vivions à la justice, et par la meurtrissure de qui vous avez été guéris.

 

Maintenant vous devez en conclure que portez les fardeaux des autres est la volonté de Dieu en le faisant vous accomplirez la loi de Christ et vous serez rempli de l'amour de Dieu à savoir : « Christ en vous ».

Merci au Seigneur de nous avoir donné Son Esprit pour nous instruire.

Son exemple :

Jésus sur la croix a porté nos souffrances et nos péchés pour nous sauver. Armons nous de la même pensée, portons aussi les fardeaux de nos frères et sœurs avec le même esprit que Jésus pour les conduire au médecin et au libérateur de leurs âmes.

DansJean 13:14 Jésus lui le Seigneur et le Maître a lavé les pieds de ses disciples en nous laissant un exemple V : 15 Car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

Le commandement du Christ de Jean 13:34 c’est que vous vous aimiez les uns les autres ; que, comme je vous ai aimés, vous vous aimiez aussi les uns les autres.

 

Etes-vous sous la loi de Christ?

 

1 Corinthiens 9:21 Comme sans loi, avec ceux qui sont sans loi (quoique je ne sois point sans loi à l’égard de Dieu, puisque je suis sous la loi de Christ), afin de gagner ceux qui sont sans loi.

Accomplissons la loi royale comme le dit Jacques.

1 Jean 4:21 Et nous tenons ce commandement de lui : Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.

1

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens