Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 10:56

1 Rois 19 nous relate la déprime et la fuite d’Élie dans le désert. Cet incident nous est souvent commenté avec un focus sur la défaillance de ce serviteur, laissant apparaître sa faiblesse, la perte de ses moyens ou plutôt de ses ressources divines. Certaines circonstances tragiques avec une fatigue extrême l'ont acculé à prendre la fuite pour sauver sa vie. J'ai honnêtement du mal à percevoir Élie comme un fuyard déprimé pour une bonne et simple raison, que cet homme qui confronta seul tous les faux prophètes et qui poursuivit son combat dans la prière pour que la pluie cesse puisse changer à ce point.

Juste avant le récit du découragement d’Élie, nous lisons que la main de l’Éternel était sur lui, comme d'ailleurs il en a toujours été.

 

1 Rois 18 : 46 Et la main de l’Éternel fut sur Élie ; et, s’étant ceint les reins, il courut devant Achab, jusqu’à l’entrée de Jizréel.

Il est évident que si la main de l’Éternel était sur lui, il est difficile de le voir en danger dans la situation qui suit - l’Éternel était avec lui. Élie était exténué par les combats qu'il avait soutenus pour l’Éternel. Dans cette état de fatigue extrême, ses pensées se sont un peu obscurcies au point de tenir des propos hors de sens. Son corps exténué devait trouver tout naturellement un repos bien mérité.

 

Jamais Dieu Elohim n'abandonna totalement son serviteur zélé.

1 Rois 19 5 Puis il se coucha, et s’endormit sous un genêt ; et voici, un ange le toucha et lui dit : Lève–toi, mange. 6 Et il regarda, et voici, à son chevet, était un gâteau cuit aux charbons, et une cruche d’eau. Il mangea donc et but, et se recoucha. ( le soutien et l'accompagnement de Dieu Elohim de son serviteur, jamais l’Éternel ne fera un reproche à son héros, à son prophète ) 7 Et l’ange de l’Éternel revint une seconde fois, et le toucha, en disant : Lève–toi, mange ; car le chemin est trop long pour toi.8 Il se leva donc, et mangea et but. Et, avec la force que lui donna ce repas, il marcha quarante jours et quarante nuits, jusqu’à Horeb, la montagne de Dieu.

 

Arrivé à destination, Élie passe une nuit dans une caverne et la Parole de l’Éternel lui est adressée au petit matin. Quoi de plus habituel pour un prophète tel que lui, que d'obéir et d'exécuter les instructions de son Dieu Elohim.

Le corps restauré par l'ange de Dieu-Elohim, Élie va marcher 40 jours et quarante nuits pour entendre sur cette sainte montagne la Parole de l’Éternel.

 

9 Et là, il entra dans la caverne, et il y passa la nuit. Et voici, la parole de l’Éternel lui fut adressée, en ces mots : Que fais–tu ici, Élie ? ( Après avoir écouté et exécuter les instructions divines en faisant une marche forcée de 40 jours, pour entendre Dieu-Elohim lui dire : «Que fais–tu ici, Élie ?  Il va répondre avec »   10 Et il répondit : J’ai été extrêmement ému de jalousie pour l’Éternel, le Dieu des armées ; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance ; ils ont démoli tes autels, et ils ont tué tes prophètes par l’épée ; et je suis demeuré, moi seul, et ils cherchent ma vie pour me l’ôter.( Le zèle du prophète est intact ! Sa clairvoyance est totale, l'abandon de l'Alliance de l’Éternel est l'objet de son ardeur et de son combat : la cause de Dieu-Elohim et il explique la raison de sa fuite )

Horeb = «  désert, sécheresse »Mont Sinaï sur lequel Dieu donna la loi à Moïse. C'est là que Dieu-Elohim va encore lui parler et lui donner de nouvelles instructions. Il reçu l'ordre de oindre Jéhu comme roi d'Israël, et Élisée comme prophète pour lui succéder.

Chaza’el Hazaël 

 

 

 

L’Éternel lui dit : «11  Sors, et tiens–toi sur la montagne, devant l’Éternel. Et voici, l’Éternel passait.Et un vent grand et violent déchirait les montagnes, et brisait les rochers devant l’Éternel : mais l’Éternel n’était point dans ce vent.Après le vent, il y eut un tremblement de terre : l’Éternel n’était point dans ce tremblement. 12 Et après le tremblement, un feu : l’Éternel n’était point dans ce feu. Et après le feu, un son doux et subtil. 13 Et sitôt qu’Élie l’eut entendu, il arriva qu’il s’enveloppa le visage de son manteau, et sortit, et se tint à l’entrée de la caverne ; et voici, une voix lui fut adressée en ces termes : Que fais–tu ici, Élie ? ( ne me dites pas qu’Élie était tombé et qu'il ne savait plus faire la différence entre les autres manifestations.

Ensuite en réponse au questionnement de Dieu-Elohim, Élie va faire la même réponse que la première fois...

 

14 Et il dit : J’ai été extrêmement ému de jalousie pour l’Éternel, le Dieu des armées ; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont démoli tes autels, et ils ont tué tes prophètes par l’épée ; et je suis demeuré, moi seul, et ils cherchent ma vie pour me l’ôter.

L’Éternel lui dit ne t'inquiète pas pour je vais répondre à ton attente pour juger ceux qui abandonnerons mon alliance.

15 Mais l’Éternel lui dit : Va, retourne–t’en par ton chemin du désert, à Damas ; et, quand tu y seras entré, tu oindras Hazaël«  celui qui voit Dieu »roi sur la Syrie,16 Tu oindras aussi Jéhu, fils de Nimshi, roi sur Israël ; et tu oindras Élisée,fils de Shaphat, d’Abel–Méhola, comme prophète à ta place.

 

La réponse divine du jugement est partagée par deux rois et un prophète. Élie n'est pas blessé ou offusqué par le choix divin. A son habitude il exécutera les instructions.

 

17 Et il arrivera que quiconque échappera à l’épée de Hazaël sera mis à mort par Jéhu ; et quiconque échappera à l’épée de Jéhu sera mis à mort par Élisée. 18 Mais j’en ferai demeurer sept mille de reste en Israël, tous ceux qui n’ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a point baisé. 19 Élie partit donc de là, et il trouva Élisée, fils de Shaphat, qui labourait, ayant douze couples de bœufs devant lui ; et il était avec la douzième. Et Élie passa vers lui, et jeta sur lui son manteau.

 

Quelques versets complémentaires qui me confortent dans la pensée qu’Élie n'était pas en faute, et que sa succession n' était pas la conséquence d'une sanction divine.

 

Jacques 5:17 Élie était un homme sujet aux mêmes affections que nous ; néanmoins il pria avec instance qu’il ne plût point ; et il ne plut point sur la terre durant trois ans et six mois.

 

Matthieu 17:12 Mais je vous dis qu’Élie est déjà venu, et ils ne l’ont point reconnu, mais ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu ; c’est ainsi qu’ils feront aussi souffrir le Fils de l’homme.

 

Marc 9:4 Et ils virent paraître Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec Jésus.

Partager cet article

commentaires

vivi 21/03/2013 20:58

passages très riches merci ce qui est intéressant de voir c'est aussi la transmission que fit élie à élisée, le "double manteau" ce qu'il reçut de dieu l'onction qu'il reçut, c'est le propre d'une
transmission venant de dieu donner et faire des choses encore plus grande !yechoua nous a pourtant dit que nous ferions de plus grandes choses que lui! alors qu'actuellement l'infantilisation et la
privation de bénédictions semble être ce qui se transmet le plus par ceux qui pourtant avaient reçu! je trouve que l'exemple de la famille est un bon exemple de transmission comme devrait l'être
christ pour nous, nos enfants puissent voler de leur propre ailes suffisamment armés face à l'adversité" et faisant de plus grande choses que nous!on ne les éduque pas pour qu'ils restent
dépendants et dans le nid!

Présentation

  • : Dokimos de la foi
  • Dokimos de la foi
  • : Mes recherches personnelles dans les saintes écritures pour persévérer dans la saine doctrine. "Christ en moi" la vraie vie.
  • Contact

Profil

  • Nicolas Papaïconomou
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.
  • Je vis ma foi en Yeshoua ( Jésus) au quotidien. Je fuis la religion des hommes et cherche la présence de Dieu-Elohim comme un trésor. Je m'attends aux directives de l'Esprit de Dieu-Elohim qui est l'Esprit de vie.

Recherche

Archives

Liens